† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 La vengeance est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: La vengeance est un plat qui se mange froid
Dim 9 Sep - 20:54

Shin SungHee VS Aihara Takuya
Le 09 mai à 20h00

Je suis devant le bureau du Secrétaire d’Etat. C’est un homme de pouvoir, le second du tout puissant ! Oui, oui le second de Dieu, son sous-fifre direct. Un ange tel que je les vois : cruel, froid, ambitieux sans état d’âme. Et je suis furieuse.

Vous allez me dire, pourquoi suis-je là ? Et de mauvais poil en plus ? J’avoue, moi une démone, être devant le bureau d’un ange qui ne se cache pas qu’il veut purifier tous les démons (les éradiquer en d’autres mots), c’est un peu bizarre, voir même carrément louche ou suicidaire. Mais j’ai pété un plomb quand j’ai vu sa tête de vainqueur dans le journal ce matin. Ce type a tout pour lui, il est beau et puissant. Il veut éradiquer les démons de la planète hein ? Sauf que, qui a décidé de m’envoyer direct aux enfers, hein ? Ben c’est lui Aihara Takuya. Je déteste les anges mais lui je le hais à un point. Voir sa photo m’a rappelé ma vie d’ange, comme j’étais heureuse de me dire que j’allais aider des humains à être meilleurs, et ma descente aux enfers au sens propre du terme.

C’est donc bien décidée à lui pourrir la vie autant que possible que je suis ici. Même si je dois y laisser ma peau, il va savoir ce que c’est l’enfer avec moi. J’attends depuis deux bonnes heures. En tout cas, c’est un bourreau de travail, ou alors il est trop occupé avec sa secrétaire. J’ai sais rien ça, mais c’est tellement classique des politiciens.

Et là, vingt heures tapantes, il sort de ses bureaux et seul… Bizarre ça. D’habitude les gens de son rang sont bien entourés ! M’enfin, tant mieux, au moins je pourrais lui parler un peu avant de mourir.

Je m’approche de lui lentement, laissant mon aura démoniaque inonder l’atmosphère pour qu’il sache que je suis là. Je m’arrête à un mètre de lui et lui jette le journal avec sa tête en première page.

-C’est donc ça être le sous-fifre direct de Dieu. Prétendre vouloir sauver la planète des méchants démons qui corrompent l’âme des humains… Mais faudrait m’expliquer quelque chose, comment peut-on être aussi hypocrite ? Hein ?

Je n’arrive pas à garder mon calme, voir ce personnage devant moi sans émotion (en même temps, il est aussi mort que moi, alors bon ça doit être normal qu’il ne ressente pas grand-chose). Mais le voir, fier et arrogant me met les nerfs. Il m’a gachée ma seconde vie. Il a fait de moi un être sensible aux émotions comme la colère, la rancune, le sadisme. Alors que quand j’étais un ange, je ne ressentais pas aussi facilement tout ça. Surement les restes de mon humanité. Mais je ne peux pas le vérifier, puisque mes souvenirs de ma vie humaine ont été effacés.

-Comment peut-on vouloir tuer ce qu’on a crée ? …. Oui oui tu as très bien entendu ! Tu m’as envoyé en Enfer alors que je voulais juste protéger un Ange de la barbarie d’un Ange supérieur qui se croyait tout permis juste parce qu’il était dans les petits papiers à Dieu qui aime tous ses enfants c’est ça ? Moi j’étais faite pour être un ange gardien ! Mais, toi, du haut de tes privilèges, tu n’as pas voulu enquêté parce que c’était un de Ses protégés. Oh non ! Tu m’as envoyé en Enfer et je suis devenue ce que tu as devant toi !

L’hystérie s’entend bien dans ma voix. Je commence à trembler tellement je suis aveugler par la rage. Je reste quand même lucide, si je lui saute dessus pour tenter, je dis bien tenter, il me tuera aussitôt avant même que j’ai le temps de dire « sushi ». Oui j’aime bien la sonorité de ce mot.

-Alors tu sais quoi ? Avant que tu éradiques tous les démons, je vais te faire découvrir ce que c’est l’Enfer. Je vais devenir ton pire cauchemar, moi Shin SungHee.

Pour qu'il se souvienne de qui j'étais.
[b]


Dernière édition par Shin SungHee le Mar 13 Nov - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

Aihara Takuya


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Mar 11 Sep - 21:14

Le vendredi, en été, en hiver, au printemps, à n'importe quelle période de l'année, était le pire jour de la semaine. Malgré mes deux cents ans d'existence, j'avais toujours du mal à m'y faire. À croire que la fin de semaine y jouait pour beaucoup, dans tous les cas, je me retrouvais souvent seul, le soir, à faire des heures supplémentaires, à apprendre un discours, ou réviser quelque activité politique à venir. Ce soir encore, tout le monde était parti.

Seul dans mon bureau, je m'affairais à répondre aux questions que m'avaient envoyées une journaliste. La dite journaliste s'apparentait cependant plus à une fouine qu'à autre chose, et malgré que je l'eus connue complètement humaine, je la soupçonnais de tenter de me piéger en me faisant parler à propos de sujets qui ne me ravissaient guère. Je fronçai les sourcils, et envoyer balader le papier, las. J'échappai un soupir sonore, et fermai les yeux, me laissant aller dans mon fauteuil. Ce travail devenait de plus en plus difficile au fur et à mesure que l'on avançait vers l'Apocalypse.

Je tentais de me détendre en me servant un verre de whisky, mais rien n'y fit. Je devais boucler cette interview, mais j'avais seulement envie de rentrer chez moi, et de me prendre une bonne cuite pour oublier mon surmenage. J'entrepris donc de passer la demi-heure qui me séparait du salut de la débauche à observer les minutes défiler sur la pendule de mon bureau.

Lorsque 20 heures tapèrent, ni une ni deux, je me précipitais hors de mon bureau, adressant un clin d’œil complice à ma secrétaire qui faisait décidément toujours autant de zèle, et sortis de ces maudits locaux.

Je pensais pouvoir faire le trajet jusqu'à chez moi sans encombre. Jusqu'à ce que je me prenne le quotidien du jour en pleine face. Je ramassai l'objet avec incompréhension, il y avait ma tête en première page, mais c'était devenu si courant que je n'en tenais plus compte. Je levai les yeux vers l'origine de l'agression.

« C’est donc ça être le sous-fifre direct de Dieu. Prétendre vouloir sauver la planète des méchants démons qui corrompent l’âme des humains… Mais faudrait m’expliquer quelque chose, comment peut-on être aussi hypocrite ? Hein ? »

Je lâchai un nouveau soupir. Encore une folle de démone qui me courrait après parce qu'elle croyait que j'avais des comptes à lui rendre... Las, je la toisai avec mépris, pendant qu'elle m'expliquait ce qu'elle pensait du pourquoi de la chose. Ne comprenait-elle pas que vu la fonction que j’exerçais, je n'avais pas le temps de faire du cas par cas ? N'avait-elle pas compris que la seule personne responsable de sa déchéance, c'était elle ? Toutes les punitions que j'infligeais étaient méritées. Alors la sienne, même si je l'avais oubliée depuis longtemps, devait l'être aussi ! Il n'y a pas d'injustice au Paradis, seulement un code de conduite à tenir. Elle continua de m'accabler, hystérique, tellement que je me mis instantanément sur mes gardes, reculant d'un pas et fronçant les sourcils. Allait-elle, elle aussi, commettre un attentat sur ma vie ? Je l'aurais soufflée si rapidement que je n'aurais même pas eu à plaider la légitime défense.

« Alors tu sais quoi ? Avant que tu éradiques tous les démons, je vais te faire découvrir ce que c’est l’Enfer. Je vais devenir ton pire cauchemar, moi Shin SungHee. »

Assez de la provocation, je décochais à ces mots une gifle monumentale en plein dans sa face. Le coup partit avec une telle puissance que j'eus du mal à arrêter mon poignet. La démone, cependant, semblait sonnée par le choc.

« Shin Sung Hee ? Je n'ai même pas souvenir de ton nom ! »

Je m'approchai et la saisis par les cheveux, la forçant à me regarder droit dans les yeux.

« Tu devrais réfléchir à deux fois avant de t'en prendre à moi, ma petite. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Ven 14 Sep - 21:15

« Alors tu sais quoi ? Avant que tu éradiques tous les démons, je vais te faire découvrir ce que c’est l’Enfer. Je vais devenir ton pire cauchemar, moi Shin SungHee. »

A peine ais-je prononcé ces mots que je reçois une de ces gifles monumentale en plein visage. Le genre qui t’assomme direct. Et c’est ce qui se passe. Mon cerveau a du mal à analyser la situation. J’ai à peine le temps de capter qu’il dit ne pas me connaitre qu’il m’agrippe avec force les cheveux. Et je vous jure qu’il ne fait pas semblant celui-là.

Et quand il me dit :

« Tu devrais réfléchir à deux fois avant de t'en prendre à moi, ma petite. »

Je suis en train de me dire exactement la même chose. J’aurais peut-être due être plus fine. Lui envoyer des cadeaux empoisonnés, des lettres sanglantes. Tiens bonne idée ça. Mais la il saura que c’est moi l’auteur.
Je grimace de douleur alors que je sens son souffle sur mon visage. C’est vrai que de près il est plutôt mignon. Genre psychorigide mais assez beau. Oui je pense à ça, parce que j’ai l’impression qu’il va m’arracher les cheveux ce crétin, à moins que ce soit ce qu’il cherche. Je me mettrai des gifles à moi-même. Oui, bon au souvenir de celle que je viens de prendre, en fait j’en ai assez pour un bon demi-siècle, si j’arrive à survivre à cette nuit. Oh ! mais oui ! Il ne me tuera pas ! Ce genre de mec laisse le sale boulot aux sous-fifres. Ca veut dire qu’au pire il me blessera mais qu’il enverra son chien de garde pour me tuer. Boh, finalement j’ai peut-être une chance de m’en sortir.

« Sinon quoi tu vas me tuer peut-être ? La maintenant ? Dans la rue avec la possibilité que quelqu’un te voit ? Toi, tuer quelqu’un de tes propres mains ? »

Profitant qu’il ai relâché un peu sa prise, je me dégage de son emprise et recule, souriante.

« Oui, c’est donc ça hein ? Tu ne tues jamais, tu envoies tes sous-fifres faire le travail à ta place, comme Dieu fait avec toi. »

J’ai envie de le frapper mais je me doute qu’il va être plus rapide et me casser un bras. Je ne suis pas suicidaire. Alors je commence à tourner autour de lui. En général ça déstabilise mon adversaire, on peut donc toujours espérer.

« Oui, je sais, c’est ma faute si j’ai fini en enfer puisque j’ai tué un Ange …. Mais tu devrais m’en remercier tu sais ! C’était un démon dans l’enveloppe d’un Ange. Il était brutal, machiavélique, ne pensait qu’à son intérêt et non en celui de Dieu. Et il torturait les Anges plus faibles. C’était pour protéger un autre ange que je l’ai poussé… »

Je continue mon cercle autour de lui, je me doute qu’il ne va pas tarder à m’intercepter mais ce n’est pas grave.

« Oui je l’ai juste poussé. Ce n’est pas ma faute s’il est allé s’embrocher contre les armes de l’autre côté de la salle…. Je ne devais pas contrôler ma force. Mais vous ne m’avez pas écouté. Vous seriez vraiment des êtres purs, vous m’auriez écouté au moins, m’aurez laissé m’expliquer. Mais non, direct la case Enfer. Et tu crois que tu n’y ais pour rien hein ? Sauf que je me souviens que c’est toi qui a délivré la sentence. Oui bien sur que tu ne t’en souviens pas. »

Je m’arrête délibérément derrière lui pour qu’il se retourne et je termine par un :

« Mais ne t’inquiètes pas ! Je suis une gentille démone dévouée ! Je vais t’aider à t’en souvenir »

Un léger sourire sadique à mes lèvres. Je sais, c’est suicidaire mais bon il ne faut pas mourir avec des regrets. Le seul regret que j’aurais c’est de ne jamais revoir Takeshi Muira, le beau démon qui fait battre mon cœur mort. Je n’arrive pas à l’oublier. C’est pour ça qu’il faut que je vive en fait, pour revoir son beau sourire et ressentir son parfum.


{[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

Aihara Takuya


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Jeu 27 Sep - 17:09

« Ça te ferait bien trop plaisir, que je te tue, n'est-ce pas ? »

La démone ne se décontenança pas, elle soutint mon regard, et se joua même de moi pour se libérer de ma prise sur elle. Son visage est plein de hargne, elle est habitée et manipulée par sa colère, au point qu'elle en devient totalement inconsciente. Téméraire, pourtant, et je respecte son courage, ou devrais-je respecter sa stupidité ? Dans chaque cas, la fin sera la même. Si elle ne se calme pas rapidement, c'est moi qui vais la calmer.

« Oui, c’est donc ça hein ? Tu ne tues jamais, tu envoies tes sous-fifres faire le travail à ta place, comme Dieu fait avec toi. »

Je fronçai les sourcils à sa remarque. Moi, un sous-fifre du Créateur ? Est-ce qu'elle tentait d'en faire quelque chose d'insultant ? Ses paroles étaient aberrantes. N'importe quoi ! Qui aurait refusé de devenir un subordonné presque direct de Dieu ? C'était ma plus grande fierté. Si elle pensait m'atteindre de cette façon, elle se mettait le doigt dans l’œil, jusqu'au coude et plus loin.

« Oui, je sais, c’est ma faute si j’ai fini en enfer puisque j’ai tué un Ange …. Mais tu devrais m’en remercier tu sais ! C’était un démon dans l’enveloppe d’un Ange. Il était brutal, machiavélique, ne pensait qu’à son intérêt et non en celui de Dieu. Et il torturait les Anges plus faibles. C’était pour protéger un autre ange que je l’ai poussé… 
- De tels anges existent et j'en suis le premier horrifié. S'il s'est écarté du chemin de Dieu, et qu'il est passé entre les mailles de notre filet... C'est mon rôle de tuer ce genre de traîtres ! Tu as été punie pour n'avoir pas su rester à ta place ! »

La démone se mit à faire des cercles autour de moi. Tentait-elle de m'intimider ? Elle m'ignora, et continua son monologue, ignorant mes explications.

« Tu crois que tu n’y es pour rien hein ? Sauf que je me souviens que c’est toi qui a délivré la sentence. Oui bien sur que tu ne t’en souviens pas. Mais ne t’inquiètes pas ! Je suis une gentille démone dévouée ! Je vais t’aider à t’en souvenir. »

Mon sang prit cent degrés d'un coup. D'un geste brusque je saisis la démone par le col, et la plaquai contre le mur, la maintenant quelques centimètres au dessus du sol.

« Tu oses contester Sa décision ? Tu oses aller à l'encontre de la Volonté de notre Père ? Tu crois peut-être que tu pourrais redevenir un ange ainsi ? Une fois qu'on est tombé, et qu'on n'a plus d'ailes, on ne peut pas remonter, tu sais... Tu ne verras plus jamais le Ciel. »

Le sourire qu'elle afficha ne m'enchanta guère, et je resserrai ma main autour de sa gorge, l'étouffant presque. Cette rebelle n'allait pas faire long feu face à moi.

« Je n'ai pas de temps à perdre à t'expliquer tes erreurs. N'as-tu pas eu le temps d'y réfléchir depuis ta déchéance ?! »

Je la relâchai et lui tournai le dos, déterminé à m'en retourner chez moi.

« Je suis un homme occupé... J'en ai des centaines, des têtes comme la tienne, à faire tomber. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Dim 14 Oct - 21:02

Quand il me plaque contre le mur au dessus du sol, je comprends mon erreur. Oui je sais, j’aurais du réfléchir et lui faire des crasses par derrière au lieu d’affronter un type pareil en face. Mais je ne suis pas comme lui, pas aussi sournoise, mais je devrais en fin de compte. Ca m’évitera de tomber dans des situations pareilles.

« Tu oses contester Sa décision ? Tu oses aller à l'encontre de la Volonté de notre Père ? Tu crois peut-être que tu pourrais redevenir un ange ainsi ? Une fois qu'on est tombé, et qu'on n'a plus d'ailes, on ne peut pas remonter, tu sais... Tu ne verras plus jamais le Ciel. »

Je souris comme une dingue. D’une part pour l’énerver, ce que je ne devrais pas faire si je veux revoir Miura pour lui faire une ou deux crasses. D’autre part, c’est juste par rapport à ce qu’il a dit. Si j’espère redevenir un Ange ? Alors que j’ai découvert que la plupart sont aussi pourris à l’intérieur que des Démons ? Ah ben il se fourre le doigt bien dans l’œil tiens !

Mon sourire a l’effet voulu. Il est énervé. Mais le souci c’est qu’il resserre ses doigts sur mon cou. Je commence à avoir mal. C’est le second de Dieu, j’aurais du me douter qu’il est plus fort qu’il n’y parait.

« Je n'ai pas de temps à perdre à t'expliquer tes erreurs. N'as-tu pas eu le temps d'y réfléchir depuis ta déchéance ?! »

Oh, si tu savais le temps que j’ai passé à y réfléchir. Surtout à comment détruire les Anges qui sont aussi démoniaques que les Démons. Je voudrais bien dire quelque chose mais il me relâche enfin. Je prends une bonne bouffée d’air. Je commence à en avoir marre de me faire étrangler. Deux en peu de temps, ça commence à devenir ennuyeux.

« Je suis un homme occupé... J'en ai des centaines, des têtes comme la tienne, à faire tomber. »

J’attends qu’il s’éloigne un peu, comme ça s’il se retourne pour me tuer, j’aurais le temps de l’éviter. Enfin j’espère que j’aurais le temps.

« En fait j’ai eu le temps d’y réfléchir. Le seul regret que j’ai, c’est de m’être fait prendre. Ca m’a permis de réaliser que certains Anges sont aussi pourris que les Démons. Et si j’ai pu sauver des humains et même des Anges par mon acte, ben je suis bien heureuse d’avoir fini en Enfer alors finalement. »

Bon j’avoue j’espère qu’il va au moins s’arrêter. Même de dos, il a une certaine prestance. J’avoue que si j’ignorai tout de sa nature et celle de certains de ses compatriotes, je ferais tout pour lui plaire.

« Oh, et je suis désolée de te déranger alors que tu dois détruire ce que tu as toi-même crée ! Et n’oublies pas les Anges aussi ! »

J’aimerai bien qu’il culpabilise un peu. Mais je me demande s’il sait au moins ce que cela veut dire. Il est tellement sur d’être sur le droit chemin. Alors que tuer des êtres c’est contre la loi du Bien.


{[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

Aihara Takuya


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Lun 12 Nov - 16:22

Je m'apprêtais donc à prendre la poudre d'escampette. Pas de temps à perdre avec une démone entêtée, j'étais plié de ma journée et n'avais qu'une envie : me servir un bon whisky et m'allonger dans mon fauteuil avec une compilation de pièces de jazz. Et pourtant elle continuait de ruiner tous mes plans.

« En fait j’ai eu le temps d’y réfléchir. Le seul regret que j’ai, c’est de m’être fait prendre. Ca m’a permis de réaliser que certains Anges sont aussi pourris que les Démons. »

Elle marquait un point. Tous ces anges que j'envoyais en enfer sans regret aucun, ils étaient bien plus pourris que des démons. Si j'avais pu, j'aurais mis fin à leur jour de mes propres mains plutôt que de leur accorder l'éternité en tant que suppôt de Satan. Ils ne méritaient même plus de voir la si belle lumière que notre Père laissait briller sur la Terre. Ils méritaient de périr par les flammes de l'Apocalypse, et elle n'était pas différente d'eux.

« Des pourritures il y en a partout, tu sais, commençai-je en me retournant. Éradiquer la saleté c'est ce que je fais chaque jour. Je nettoie l'impur et repeins du blanc le plus immaculé... »

Je m'avançai vers elle d'un pas lent, mes yeux plantés dans les siens. Qu'est-ce qui la révoltait tant ? Ne souhaitait-elle que s'affranchir de sa colère ? Je m'approchai un peu plus. Elle ne reculait pas.

« Oh, et je suis désolée de te déranger alors que tu dois détruire ce que tu as toi-même crée ! Et n’oublies pas les Anges aussi ! »

Je tendis la main jusqu'à sa joue, et la glissai dans ses cheveux.

« Je ne détruis pas, ma belle, je préserve... »

Elle m'intéressait. Elle était déterminée, bornée, presque aveugle. Elle aurait pu être une très bonne alliée, une sorte de kamikaze, si elle avait voulu se joindre à nous en tant qu'amie. Et pourtant, la passion étrange qu'elle entretenait pour les humains m'amenait à penser que jamais elle n'accepterait de jouer dans notre camp... Quel dommage de se laisser influencer par la haine à ce point...

« Je ne suis ni un meurtrier, ni un criminel... Je ne fais qu'orchestrer l'Apocalypse. J'apporte les pierres manquantes à l'édifice de notre Père. J'accepte et applique sa volonté. As-tu quelque chose contre ça ? Dis moi, jeune démone, quand as-tu perdu la Foi ? »

Je récupérai ma main et esquissai un sourire à la démone. Si elle n'avait pas déjà été en enfer, j'aurais particulièrement aimé m'occuper de son cas, et purifier nos terres de sa présence... Mais il y avait tellement de traîtres que je ne pouvais faire du cas par cas. Il y en avait très peu de mémorables. Sora. Joo Hee. Les autres n'étaient que des noms et des numéros.

J'eus un léger soupir, alors que je regardais la démone postée devant moi, la flamme brillant dans ses yeux.

« Crois-tu que Dieu t'a abandonné ? Crois tu que nous t'avons abandonné ? »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Lun 12 Nov - 17:48

Immobile, j’essaye de rester impassible face à Takuya. Mais lorsqu’il pause sa main sur ma joue, un sentiment d’effroi me parcourt le corps entier. Comme une décharge électrique. Il est dangereux, terriblement dangereux. Je n’arrive pas à détourner mon regard du sien, comme s’il avait des aimants à la place des yeux.

« Je ne détruis pas, ma belle, je préserve... »

Cette phrase, bien que prononcée d’une voix douce, cache la folie de l’homme. Oh, il préserve quoi ? Les Cieux ? Pratiquement tous les Anges sont des êtres perfides et vicieux, qui aiment torturer les autres.

« Oh, je suppose que tu préserves tous les sadiques qui peuplent les cieux…. Avant de faire le vide en Enfers, commence à le faire en Haut et tu auras bien des surprises. »

« Je ne suis ni un meurtrier, ni un criminel... Je ne fais qu'orchestrer l'Apocalypse. J'apporte les pierres manquantes à l'édifice de notre Père. J'accepte et applique sa volonté. As-tu quelque chose contre ça ? Dis moi, jeune démone, quand as-tu perdu la Foi ? »

Il a une telle persuasion dans la voix, que je comprends pourquoi il est allé si loin. Sa voix et son regard brulant donnerait presque envie d’y donner le bon Dieu sans hésitation. On pourrait croire que c’est juste un Ange qui sert son Maître. Je souris doucement et lève bien la tête vers lui.

« N’essaies pas de faire croire que tu ne fait tout ça que pour servir Dieu. Tout le monde sait que tu veux juste étendre ton pouvoir. Tu ne penses qu’à ta propre personne. Mais pour répondre à ta question, j’ai perdu la Foi quand tu m’as déchue. »

Quand il enlève sa main de mes cheveux, je sens comme un vide. Un vide bienfaisant. Je ne cesse pas de le regarder, le regard flamboyant.

« Crois-tu que Dieu t'a abandonné ? Crois tu que nous t'avons abandonné ? »

Oh, alors la pour le coup oui !

« Tu ne crois pas si bien dire. J’étais faite pour être un Ange, j’aimais les humains. Et vous m’avez déchu. Et tu sais quoi ? Les humains sont devenus un moyen de me venger. me suis bien amusée à les pervertir, les torturer et les tuer. Et tu sais ce qui me faisait aimer ça ? »

Il veut jouer du corps à corps ? Je vais y jouer. Je me rapproche de lui, de son corps, tout chaud. Je ne peux m’empêcher d’être impressionnée par sa stature et son charisme. On voit bien qu’il a des épaules fermes et musclées. Si ce n’était pas l’Ange qui m’a détruit, je crois que je pourrais me sentir attirer par lui. Mais heureusement il l’est. Je lève la tête et je le regarde d’un sourire malicieux en approchant mon visage du sien. Je sais que savoir le visage d’un démon si près du sien doit le révulser. Et j’aime ça.

« Pour vous empêcher de créer d’autres Anges. Juste pour me venger de toi. J’espère que tu es fier de toi. »


{[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

Aihara Takuya


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Lun 12 Nov - 18:52

« Oh, je suppose que tu préserves tous les sadiques qui peuplent les cieux…. Avant de faire le vide en Enfers, commence à le faire en Haut et tu auras bien des surprises. »

Je ne pouvais m'empêcher de sourire. Si on pouvait m'accorder certains vices, le sadisme n'était pas un trait de caractère qui transparaissait beaucoup chez moi. On ne pouvait m'enlever un certain goût du jeu, l'ambition et le sens de la prise de risque, certes, mais je préférais m'amuser que faire réellement souffrir sans raison. Non, je préférais l'ordre et les règles.

Elle me sourit, continuera-t-elle la provocation jusqu'au bout ? Étrangement, je n'ai plus vraiment envie de rentrer chez moi... Pas avant de lui avoir appris une petite leçon. Cette démone rebelle, il fallait vraiment que je trouve un moyen de calmer ses ardeurs.

« N’essaies pas de faire croire que tu ne fait tout ça que pour servir Dieu. Tout le monde sait que tu veux juste étendre ton pouvoir. Tu ne penses qu’à ta propre personne. Mais pour répondre à ta question, j’ai perdu la Foi quand tu m’as déchue. »

Ce que ne semblait pas comprendre la démone, c'est que si, je faisais bien ça pour le compte du Seigneur... Si j'avais travaillé seulement pour moi-même, j'aurais utilisé bien d'autres méthodes avec cette excitée. Et plus elle titillait mon nerf, plus j'hésitais à changer radicalement de solution.

Elle s'approcha de moi, son regard toujours ancré dans le mien, comme si elle s'attendait à quelque chose. Je faisais face, planté sur mes deux pieds, droit de ma carrure alors qu'elle réduisait encore l'espace entre nous. Sung Hee me décrit sa folie, son sadisme, sa façon de torturer les pauvres âmes humaines pour les priver du Paradis. Son récit me rendait totalement fou. Je soufflai. Elle ne faisait que nous aider, empêchant les faibles âmes incapables de résister à la tentation d'ensuite devenir des traîtres à nos desseins. J'eus un nouveau sourire.

« Juste pour me venger de toi. J’espère que tu es fier de toi. 
- Très fier, même, je rétorquai, m'approchant moi aussi un peu plus d'elle. On dirait que tu m'aimes un peu plus que tu ne voudrais le faire croire, j'ai tort, démone ? »

Je plongeai mes yeux dans les siens à nouveau. Ils étaient d'un marron profond, éveillant son visage juvénile encadré par des cheveux qui tombaient en cascade. Comme toujours, les démones ressemblaient à la tentation. Je mordis ma lèvre inférieure, concentré.

« Tu sais, il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine... Le syndrome de Stockholm, ça te parle ? Ajoutai-je avec un léger rire. »

Ni une ni deux, je repris le contrôle de la situation, la poussant violemment contre le mur dans son dos, et laissant presque nos nez se frôler.

« Alors, une dernière volonté, démone ? »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Lun 12 Nov - 19:46

- Très fier, même, en s’approchant un peu plus de moi. On dirait que tu m'aimes un peu plus que tu ne voudrais le faire croire, j'ai tort, démone ? »

Ca réponse a porté ses fruits. Sur le coup, mon cœur rate un battement. Je m’attendais pas à qu’il sorte qu’il est fier. Ce que je ne lui ai pas dit, c’est que j’ai arrêté de m’en prendre aux humains parce que justement ça ne leur faisait rien. Moi ?? L’aimer ??? Lui qui m’a déchu ? Non mais il ne faut pas non plus exagérer. Pourtant je me souviens. A l’époque, il y a longtemps, oui je l’admirais, le respectais. Il était comme Dieu, aussi beau et intelligent. Je pensais qu’il était compréhensif. Mais le jour de ma déchéance, j’ai compris qu’il était un être froid, sans sentiments ni états d’âmes. Je reprends vite mes esprits en espérant que mon escapade dans le temps ne s’est pas vu dans mes yeux.

« Tu sais, il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine... Le syndrome de Stockholm, ça te parle ? Ajoutai-je avec un léger rire. »

« Il ne faut pas non exagérer. Je ne suis pas aussi faible que ça. La déchéance que tu m’a infligé m’a bien endurci »

Je n’ai pas le temps de reprendre mon souffle qu’il m’attrape et me coince contre le mur. C’est excessivement énervant. Mais quand il laisse nos deux nez se frôler, la je commence à me dire que je n’aurais peut-être pas du rentrer dans ce jeu-là. Il est bien plus fort que moi. J’aurais du partir il y a longtemps. Mais j’aime bien le goût du risque. Je ne suis pas sure de savoir s’il veut me tuer ou non. Il n’a pas l’air d’être quelqu’un qui tue de ses propres mains. Ses mains, dures et masculines, peut-être belles au premier abord, mais qui me font un mal de chien. Quoi qu’il en soit, il m’a quand même un peu déstabilisée. Je ne m’y attendais pas.

« Alors, une dernière volonté, démone ? »

Ca non plus. Mon cerveau réfléchi à vitesse grand V. J’ai tellement d’idées qui me traversent l’esprit. Le voir brûler en Enfers. Ou peut-être pervertir son âme en apparence si pure et blanche. Mais vu nos deux nez si proches, cela ne me semble pas une bonne idée. Quoique l’odeur de son parfum masculin, me donnerai presque envie tiens. Mais bon, vu comment il est dominateur..grrrr ça me donne des frissons d’angoisses dans le dos. Non non et définitivement non. J’ai envie de finir entière moi. J’essaie de déchiffrer son regard, pour tenter de savoir ce qu’il a l’intention de me faire. Bon, j’avoue j’aime jouer avec le feu. Alors je prends mon sourire enjôleur que je ne sors quasiment jamais. Ce même sourire, qu’on m’a dit, qu’il semble tellement angélique et innocent que personne ne peut y résister. J’attends deux secondes qu’il fasse son effet et je lance mon coup de grâce. Il ne va pas s’attendre à ce que je sois aussi honnête.

« Tu sais tu étais quasiment Dieu pour moi. Avant. Maintenant que tu finisses toi aussi en Enfers, ça me ferait vraiment plaisir quand même. »


{[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

Aihara Takuya


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Jeu 15 Nov - 18:40

« Il ne faut pas non plus exagérer. Je ne suis pas aussi faible que ça. La déchéance que tu m’a infligée m’a bien endurcie. »

Tant mieux pour elle, pensais-je ; ça expliquait pourquoi elle était si téméraire, voir même suicidaire, à venir me provoquer ainsi. J'ai pourtant l'impression que ma propre provocation l'a perturbée, ne serait-ce qu'un minimum, alors qu'elle semble douter le quart d'une seconde. Une fois plaquée contre le mur, totalement immobile du fait de mon poids contre son corps, et alors que je la domine entièrement de ma carrure et de mon aura, elle me semble bien mois fière. Mon avant-bras contre son cou, je lui inflige une légère suffocation, privation d'oxygène qui démontre encore ma supériorité. Il fallait réfléchir avant de se frotter à mes épines.

Elle se rebiffe, pourtant, encore une fois, décidément infatigable. Est-ce donc impossible d'en venir à bout sans la renvoyer directement en enfer ?! Tient-elle tant que ça à mourir ? Être suicidaire à ce point, ce n'est plus de la témérité, mais de la stupidité ! Énervé, je sers les poings, m'écorchant presque la paume du bout des ongles.

« Tu sais tu étais quasiment Dieu pour moi. Avant. Maintenant que tu finisses toi aussi en Enfers, ça me ferait vraiment plaisir quand même. »

C'était bien la première fois qu'une dernière volonté impliquait ma propre mort... Soit, mais je n'avais même pas eu vraiment l'envie de la tuer ; à part lui faire peur, je ne me serais pas sali les mains pour une démone quelconque... Une démone crédule, en plus !

« Tu ne seras donc satisfaite que lorsque je serais déchu ?! Tu ferais mieux de te trouver une autre obsession, parce que ça n'arrivera pas ! »

Je fronçai les sourcils, trouvant son regard, l'accrochant et le fixant, faisant intrusion jusque dans son âme. Je libérai un peu plus mon aura, étouffant presque la démone de mes mains angéliques. Shin Sung Hee. Je me souviendrai de ce nom. Les yeux toujours plongés dans les siens, je rapprochai mon visage un peu plus, ne laissant qu'une distance infime entre nous.

« Alors, qu'est-ce que tu comptes faire, ma pécheresse ? Ça ne serait pas bon pour toi de t'attirer ma colère... Tu sais, je suis capable de pardon... »

Je relâchai un peu mon emprise sur sa gorge, m'attendant à ce qu'elle me présente des excuses. Que faire ensuite ? Si c'était accompli ? La rallier à notre cause ? C'était bien inutile... Par contre si elle continuait à se rebeller ainsi... J'étais persuadé que Shin se ferait un grand plaisir de la traquer pour son propre amusement. Oserait-elle montrer les crocs à mon chien comme elle me les montrais à moi, j'en doutais fortement ; il était si puissant qu'elle en pleurerait rien que de croiser son regard.

Certes, mais ce n'était pas très amusant.

Moi aussi j'avais envie de jouer.

Je fixai la démone, en attente de sa réponse, avec un léger sourire au coin des lèvres. Son destin était entre mes mains... et la sensation qui allait avec n'avait pas d'égal. C'était ce pour quoi j'étais fait. Pour être maître du destin des autres, anges, démons, aïons et même humains, c'était mon rôle de les mener vers l'Apocalypse, tel Gabriel sonne les trompettes annonçant la fin du monde. Allais-je sonner celle qui annoncerait la fin de la démone ? C'était à elle de décider du reste...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Ven 16 Nov - 21:42

« Tu ne seras donc satisfaite que lorsque je serais déchu ?! Tu ferais mieux de te trouver une autre obsession, parce que ça n'arrivera pas ! »

Même avec son bras contre mon cou, m’empêchant de respirer correctement, je me dis, « j’y dis qu’il était Dieu pour moi et il retient que la seconde partie ? » Pff quel nul ce mec. Il aurait très bien pu en profiter pour tenter de faire ce qu’il veut de moi. Sans succès. Bon j’avoue mon plan pour m’en sortir ne s’est pas passé comme prévu. Dommage.

C’est alors que cet enfoiré tente d’accrocher mon regard. Et ça marche. Quand je pense qu’il y a plusieurs années en arrière j’aurais tout donné pour le croiser, ce magnifique regard. Sauf que là, j’ai l’impression qu’il essaie de sonder mon âme. Et j’ai peur qu’il y voit des choses que je ne veux pas qu’il voit. Son aura angélique m’étouffe, m’emprisonne. Une envie irrépressible de m’enfuir me prend. Il est tellement dangereux. Surtout avec son visage qui se rapproche encore plus mien. Ma respiration se bloque.

« Alors, qu'est-ce que tu comptes faire, ma pécheresse ? Ça ne serait pas bon pour toi de t'attirer ma colère... Tu sais, je suis capable de pardon... »

Il relâche un peu la prise sur ma gorge. S’il pouvait s’écarter, ça serait aussi bien. J’arriverais mieux à réfléchir. Parce que sentir son corps musclé d’Ange contre mon corps à moi de Démon, c’est atroce. Comme un feu qui me brûle.

« Ta colère ?? Tu m’as posé une question. Je t’ai répondu. Je ne vois pas le mal ! »

Sans déconner, c’est vrai. Je lui avoue qu’il était tout pour moi avant et il retient que la seconde partie. Une obsession, de suite les grands mots. Il m’a demandé mon dernier souhait. Je lui ai dit. Comme il a relâché un peu son emprise, je mobilise ma force et je pousse son bras. Oui il a relâché mais il est quand même plus fort que moi. Je m’avance vers lui. Quoique je ne sais pas si c’est physiquement possible en fait.

« Capable de pardon ? Toi ? Laisse-moi rire ! Je ne vais pas m’excuser d’avoir juste exprimé un souhait. Tu ne revendiques pas toi-même l’honnêteté ? J’ai été honnête, du début à la fin. »

C’est moi qui cherche son regard maintenant. Oui, je retente mon plan de départ. Je veux qu’il pense qu’il peut faire ce qu’il veut de moi. Qu’il peut faire de moi sa marionnette. Comme ça, je pourrais peut-être envisager de sortir vivante de cette entre venu que je ne contrôle plus trop. Ce qui est assez exaspérant. Je déteste être le jouet de quelqu’un, surtout d’un Ange plus puissant que moi.

« Tu es tellement froid et fermé que tu n’entends que ce que tu veux. Tu sais pourquoi je veux que tu finisses en Enfer ? Parce que tu étais mon modèle, mon Dieu et que tu m’as fait vivre l’Enfer, alors que j’aurais tout fait pour toi. »


{[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

Aihara Takuya


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Mer 10 Juil - 22:01

« Tu es tellement froid et fermé que tu n’entends que ce que tu veux. Tu sais pourquoi je veux que tu finisses en Enfer ? Parce que tu étais mon modèle, mon Dieu et que tu m’as fait vivre l’Enfer, alors que j’aurais tout fait pour toi. »

C'était comme si elle avait radicalement changé, d'une seconde à l'autre. Etrangement, je ne ressentais plus cette malice, couplée à une once de défi, dans son regard. Elle se soumettait. Elle se soumettait à ma volonté, de son plein gré, et il ne m'aurait pas fallu la travailler longtemps pour en faire l'un de mes serviteurs, semblait-il. La raison m'était confuse, pourtant. Elle avait évoqué le passé ; d'après elle, j'avais été tel un Dieu à ses yeux. Un tel manquement à sa foi me paraissait péché terrible, mais je ne pouvais m'empêcher de sentir mon ego s'élever, j'étais flatté, presque troublé. Même s'il me paraissait impossible que l'on me hisse au même rang que le Souverain lui même, Roi du Ciel régnant sur l’Éternité, l'idée n'était pas pour autant déplaisante. Cette créature avilie et inférieure avait-elle touché un point sensible qu'était mon ambition, et mon estime de moi-même ? Ça n'était pas impossible. Alors elle trouvait une utilité à mes yeux. Quoi de mieux que d'avoir un animal de compagnie, qui regarde avec des yeux remplis d'admiration, qui se traîne à vos pieds pour un peu d'attention et une caresse sur le front ?

Si elle m'offrait ce que je voulais, nous pourrions collaborer, pensai-je. Ça n'était pas simple : elle restait une démone, et pourtant, elle nourrissait en moi cet espoir qu'un jour peut-être, je pourrais me rebeller contre le Seigneur lui-même. Il fallait que je chasse cette pensée de mon esprit, me criait la raison, mais mon cœur, lui, savait que j'étais à la hauteur de la tâche. Je l'avais déjà prouvé. J'étais irréprochable, incorruptible, fort et puissant. Notre Père, lui, multipliait les erreurs, il semblait perdre confiance, ne plus faire autant attention. Et cette démone, si elle avait été ange, nous aurions pu lever des armées, des légions ensemble, et j'aurais dominé enfin le Royaume des Cieux. Il avait fallu qu'elle se sente pourvue du droit de juger ce qui était juste, ou ne l'était pas. Ça l'avait menée à sa perte, certes, mais ça me prouvait surtout qu'elle n'aurait pas été un allié si utile. Et pourtant, elle avait ce côté humain qui était indispensable dans les adjuvants d'un grand maître.

Doucement j'élevais ma main, et la posai sur son front tremblant.

« Si tu es venue chercher le pardon, sache qu'il te sera accordé. »

D'un geste maîtrisé, je la laissai glisser jusque sur sa joue, y appuyant une caresse légère, compréhensive.

« Si ce sont des excuses, que tu es venue me demander, je me repens. »

Ce n'était pas vraiment ma faute si elle avait désobéi. Mais si elle avait agi à cause de l'admiration qu'elle me portait, alors la faute était partagée. Je lui inspirais tellement d'amour et de dévotion qu'elle m'appelait son Dieu. Le jeu était tentant. Ce n'était cependant pas ma nature, que de me laisser aller à la tentation, mais l'idée me plaisait tellement qu'en quelques instants, elle avait ravivé en moi cette soif inépanchable, ce destin inébranlable qui m'ouvrait grand ses bras.

Il y avait pourtant une solution. Un allié était un allié, un informateur n'était jamais inutile, et il n'était pas impossible que j'ai besoin d'elle au cours de mes nombreuses visites dans les rangs des démons. Et comme elle n'avait pas l'air très difficile à satisfaire, au vu de l'admiration qu'elle me portait... L'idée qui commençait à se dessiner dans mon esprit se précisait.

« Prête moi serment, démone, aide moi dans ma quête, et je te rendrai l'affection que tu me donnes. »

Ma main continua de s'aventurer sur sa joue, son cou, jusqu'à se perdre au niveau de sa nuque, et, la rapprochant doucement, unit nos lèvres dans un baiser, symbole de la promesse que je lui faisais.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Jeu 11 Juil - 21:48

Je n’osais pas bouger. Son aura m’encerclait, m’empêchait de bouger. Je pouvais voir dans ses yeux calculateurs qu’il était en train de prendre conscience de ce que je venais de dire. J’avais insisté sur le fait que je l’avais aimé, il y a fort longtemps. Enfin, avec le recul, je pensais que c’était de l’admiration naïve. Il était juste au dessous de Dieu notre Père. Dans mon esprit il était là pour nous guider. Et quand il m’avait envoyé en Enfers, ça avait été la dégringolade monumentale. J’avais enfin ouvert les yeux sur ce qu’il était.

Je sentis sa main se posait sur mon front, comme la main d’un père aimant envers son enfant. J’eu envie de vomir. Toutefois, je gardais le silence, attendant qu’il se décide à parler.

« Si tu es venue chercher le pardon, sache qu'il te sera accordé. »

J’étais si choquée par ses paroles. Il était borné quand même, je ne voulais pas de son pardon. Mais je continuais à me taire, sentant qu’il n’avait pas fini, alors que sa main descendait lentement sur ma joue. Ce n’était pas une caresse possessive ou brutale. Non, elle était aussi légère que la caresse d’un papillon. Je devais lui reconnaître qu’il était maître dans l’art de manipuler les gens.

« Si ce sont des excuses, que tu es venue me demander, je me repens. »

Sur le coup, je faillis exploser de rire. Finalement mon idée de lui sortir le jeu de la pauvre démone amoureuse de lui avait bien fonctionné. Il était aussi imbu de sa personne que je le pensais. Il avait seulement fallu que je mentionne ne serait-ce qu’une petite obsession pour lui pour que son égo explose. Cependant, je n’osais toujours pas dire un mot, je n’étais pas sure de savoir ou il voulait en venir.

« Prête moi serment, démone, aide moi dans ma quête, et je te rendrai l'affection que tu me donnes. »

Voila. Je le savais qu’il y avait anguille sous roche. Il voulait un démon dans ses rangs pour pouvoir accomplir ce que le Seigneur attendait de lui, et plus encore. C’était vraiment astucieux de sa part. Je devais tout de même avouer qu’il forçait le respect. Tout dans sa voix ne trahissait aucun mensonge. Un être non averti pourrait facilement croire à ses belles paroles. Il descendit sa main encore plus bas, au niveau de ma nuque, me rapprochant de lui. Je ne tentais même pas de résister alors qu’il unissait nos lèvres dans un baiser. Il avait les lèvres incroyablement douces. Comme une parcelle de Paradis, ici sur Terre. Je me rapprochais de lui, appréciant le moment. Je le haïssais tellement qu’il m’était impossible de le soutenir. Mais je voulais apprécier jusqu’à la dernière minute ce que j’avais toujours rêvé d’avoir de lui alors que j’étais Ange. A l’époque, je voulais qu’il me rende mon affection, mon admiration, comme il venait si bien de l’affirmer. Je prolongeais notre baiser, poussant le vice à glisser ma langue entre ses lèvres. Malgré tout ce qui m’était arrivé, mes sentiments me jouaient des tours. Je le détestais au plus haut point, mais en même temps, je rêvais de sentir son corps contre le mien. Je préférais mettre ça sur le compte de mon côté démoniaque. Pour éviter de trop me poser de questions. Je glissais mes bras autours de son cou.

-Ces paroles. Ca fait tellement longtemps que j’attendais de les entendre de ta bouche
, glissais-je tout contre sa bouche.

Je continuais à butiner ses lèvres, comme si je cherchais à le taquiner. Je n’arrivais pas à résister à l’envie de toucher encore et encore sa peau et ses lèvres.

-Beaucoup trop longtemps….J’en ai tellement rêvé de t’entendre me dire que tu t’excusais de m’avoir fait du mal… continuais-je.

Je devais avouer que mon ton laissait présager une tendance sous-jacente à la folie.

-Il faut croire que tu as raison, la barrière entre la haine et l’amour est mince.

J’avais eu dans l’idée de refuser son offre mais j’étais une servante du mal et si je pouvais faire en sorte d’obtenir des infos sur lui pour mieux l’envoyer en Enfers après, j’étais preneuse. Même si cela impliquait de devoir jouer double jeu.

-Je t’aiderai Aihara Takuya.


{[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

Aihara Takuya


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Jeu 11 Juil - 22:29

Contrairement à ce que mon chemin mental avait envisagé, la démone n'opposa aucune résistance, m'offrant ainsi la preuve que j'attendais, toute crue, dans ma bouche à l'instar de sa langue fourchue qui s'immisçait entre mes lèvres, qu'elle était tout à fait sous mon emprise. Il n'en fallut pas plus pour que je sente son âme, son aura, abandonner toute révolte. Je l'avais domptée. Ainsi, ce revirement de situation avait donc enfin trouvé son utilité.

Le regard qu'elle me lança à l'issue de cet échange de fluides buccaux me parut un instant un peu démesuré. Si elle était habitée par les relans de la flamme d'un amour passé, j'étais bien loin du compte, échafaudant sans scrupules un plan de carrière sans imperfection. Il était donc peu surprenant que ce baiser avait laissé ma poitrine de glace, mon rythme cardiaque ne s'en trouvait pas accéléré ; et pourtant je n'en étais nullement dégoûté. La créature du vice vit une ouverture, elle se précipita pour saisir l'occasion, et prolongea l'échange, pénétrant un peu plus mon intimité.

Si elle pénétrait ainsi sans gêne mon enveloppe corporelle de sa langue pécheresse, ça n'était le cas ni de mon esprit, ni de mon âme.

Les démons étaient faciles à tromper, et les femmes l'étaient plus encore et il y avait de cela bien longtemps que je n'avais plus remord à nouer des pactes et marchés avec ces créatures de la pire espèce. Ils étaient si méprisables que leur utilisation, en dehors de vulgaire nourriture pour Shin, n'étalait qu'un sang transparent sur mes mains. Pas de tâches. Celle-ci, pourtant, avait un dessein plus grand que de finir en chair à saucisse pour mon infernal canidé.

« Ces paroles. Ca fait tellement longtemps que j’attendais de les entendre de ta bouche, souffla-t-elle entre deux baisers, beaucoup trop longtemps….J’en ai tellement rêvé de t’entendre me dire que tu t’excusais de m’avoir fait du mal… »

Ainsi elle avait plongé la tête la première dans mes filets. Mais cette pointe de sadisme dans sa voix me laissait présager qu'elle n'était pas aussi stupide que j'aurais pu le penser. Ça n'était pas si simple.

« Il faut croire que tu as raison, la barrière entre la haine et l’amour est mince. »

Touché. Ce jeu était donc double, autant pour elle que pour moi. Elle n'allait pas se satisfaire de mes mensonges. Alors quelle serait l'issue d'un tel combat ? Il était évident que si mes intentions n'étaient pas seulement honorables, elle avait elle aussi le droit d'avoir une idée derrière la tête. Et elle me paraissait plutôt évidente. Si elle n'avait pas totalement ce qu'elle souhaitait, elle me piégerait, pour me tuer. Son plan était clair, et pourtant, ne me dissuadait pas.

« Je t’aiderai Aihara Takuya. »

J'eus un sourire. Malgré la petite idée qui lui trottait dans la tête, je pouvais compter sur sa dévotion.

« Si tu fais ce que je te dis, tu n'auras jamais affaire à mon Chien. Si tu me désobéis, par contre... ton sang ne servira qu'à étancher sa soif. »

Ma main continua de caresser ses cheveux, alors que je l'admirais de mon regard le plus doux, m'assurant d'asseoir mon autorité et mon emprise sur elle.

« Si tu es docile et obéissante, tu seras bien récompensée... »

Et ponctuai cette déclaration d'un sourire en coin qui en disait long.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

Shin SungHee


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid
Ven 12 Juil - 22:13

« Si tu fais ce que je te dis, tu n'auras jamais affaire à mon Chien. Si tu me désobéis, par contre... ton sang ne servira qu'à étancher sa soif. »

A ce moment précis, un frisson d’angoisse me parcouru. J’essayais tant bien que mal de le dissumuler. Je ne comptais pas vraiment lui être fidèle et j’avais un peu peur de me retrouver face à son chien. J’avais entendu plusieurs histoires à son sujet. C’était un Ange extrêmement puissant qui n’écoutait que Takuya. Ce qui était passablement un problème vu que ce dernier était particulièrement tordu. C’était dangereux de laisser une telle arme entre les mains de ce fou furieux.

Mes yeux étaient fixés à son propre regard, dans lequel se reflétait une immense douceur, alors qu’il me caressait doucement les cheveux. J’avais à présent laissé mes mains se poser sur son torse. Heureusement que je savais de quoi il était capable, sinon j’aurais pu plonger dans le panneau. D’ailleurs, il paraissait si convaincant que j’étais à deux doigts de douter. Ce qui serait probablement la plus grosse erreur de ma vie. Du coup, pour le laisser croire qu’il avait toute l’emprise qu’il voulait sur moi, je me taisais, et je lui lançais en échange un regard plein d’admiration. Je me découvrais des talents d’actrices que je ne me connaissais pas. Pas à ce point là du moins.

« Si tu es docile et obéissante, tu seras bien récompensée... »

Bien récompensée… Je me demandais bien ce qu’il voulait dire par là. Quoique son sourire en coin me donnait une idée de la teneur de ses pensées. Enfin, du moins, de ce qu’il voulait que je pense qu’il pensait. Oui j’avais, c’était tordu mais tellement lui. Je lui rendis son sourire, baissant les yeux un millième de seconde avant de les relever vers lui. Mon expression n’était plus aussi douce que tout à l’heure. Mon caractère revenait au grand galop.

-Je crois alors que je n’aurais pas le choix d’obéir à tes ordres, lançais-je, mi-soumise, mi-taquine. Je n’aimerais pas finir en charpie maintenant.

Il fallait qu’il sache que même si ma très souple loyauté lui était acquise, je n’étais pas pour autant stupide et naïve.

-Par contre j’aimerai bien savoir ce que tu veux dire par bien récompensée ? minaudais-je

Je prenais des risques à m’allier avec un Ange de haut rang. Ce n’était pas vu chez la plupart des démons, et à juste titre. Surtout que c’était lui qui ordonnait les déchéances.

-J’aimerai bien savoir ou je mets les pieds avant de m’engager dans une guerre qui pourrait me coûter cher.

Je ne faisais rarement quelque chose par bonté d’âme. Surtout obéir au doigt et à l’œil. J’étais une démone, ce genre de service se payait forcément.

-Je suis un démon, n’oublie pas que tout se paie un jour.

J’aimais bien le sens ambigu de mes dernières paroles. Cela pouvait très faire référence au fait qu’il allait payer pour ma déchéance, qu’au fait où il allait devoir payer pour mes bons et loyaux services. Bien entendu, dans son cas, j’avais une version assez élastique de loyauté. Mais il n’était pas obligé de savoir.


{[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid

Revenir en haut Aller en bas
 
 

La vengeance est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.B.U.Y.A :: Centre ville :: Mairie-