† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |
Sam 8 Sep - 20:44


Ahn Soo Min & Shimizu Kanon
le 30/05/10 vers 19 h

Je ne savais plus très bien comment cette histoire avait commencé. En fait, je me souvenais juste, qu’après notre confrontation à quatre, Chisa, Miho, Soo Min & moi, je m’étais senti pleins de remords. Après tout, Soo Min avait fait de son mieux pour s’intégrer en tant que démon et ma réaction n’avait pas été des meilleures à notre rencontre. Je n’avais pas su remettre ma fierté à sa place et je me sentais de faire un effort vis-à-vis de Chisako, que j’appréciais beaucoup. Bref, j’avais demandé le numéro de Soo Min pour lui envoyer un texto. Un rendez vous sur les bords du fleuve dont on disait que le coucher de soleil était magnifique à cet endroit de Tokyo. Si j’avais choisi ce lieu, c’était aussi et surtout parce que je savais qu’on pourrait y discuter librement. A la fin de la journée, les tokyoïtes étaient pressés de rejoindre leurs foyers et on en voyait peu sur les rives du fleuve. J’attendais, un peu inquiet, les mains dans les poches pour m’empêcher tous ces tics ridicules d’humain qui me prenaient parfois, comme se tordre les mains dans tout les sens. La température était agréable pour la fin du mois et la brise était légère.

J’étais perdu dans mes pensées. Cela faisait déjà deux mois que je n’avais pas vu ce démon et je me rappelais clairement du choc de l’avoir revu alors que je pensais qu’il errait quelque part dans le fond des enfers. A vrai dire, je m’étais montré peu compréhensif, très possessif envers Miho. La réaction de Soo Min avait été au final, plus justifiée que la mienne. Je ne m’étais pas vraiment excusé, je n’avais pas vraiment essayé de me faire pardonner. Même si j’en dormais mieux la nuit, cela ne soulageait pas complètement ma conscience. Je n’étais, certes pas en mesure de lui rendre ces ailes, mais j’aurais aimé pouvoir alléger un peu sa peine de ne plus les avoir. Derrière moi, un vendeur ambulant se promenait avec une petite roulotte et vendait des cafés, des beignets, du chocolat chaud et du thé. Je souris en sentant toutes les odeurs qui s’en dégageaient. Qu’il était bon d’être sur Terre. J’essayais de réfléchir un peu à ce que j’allais bien pouvoir dire et là j’imaginais une sortie à quatre. C’était quelque chose que j’avais déjà vu quand je travaillais au World’s, deux couples amis. Cela devait être amusant et divertissant. Mais est-ce que dans notre cas, cela pourrait être possible ?

J’étais déjà prêt à accepter Soo Min dans mon cercle d’amis. Cela faisait quelques temps que j’y pensais. Quand Chisako m’en parlait, ou quand Miho m’en parlait, j’avais l’impression qu’elles me parlaient d’un autre homme. Il y avait une différence énorme avec ce que j’avais aimé m’imaginer de Soo Min quand je lui avais brisé les ailes et ce qu’elles me disaient de lui. Il semblait que je me devais de le connaître. Car au final je ne connaissais pas grand-chose de lui et de ce qu’il faisait. Mes pensées furent interrompues quand je sentis des pas derrière moi et une aura bien familière. Je ne me retournais pas mais savais déjà que mon invité était là.

- Bonsoir Soo Min, comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |
Dim 9 Sep - 9:24


Je meurs de trouille.

Non pas que je sois du genre à partir à reculons quand il y a un truc qui fout la trouille. En général, on ne me laisse pas le choix, on me colle devant le fait accompli et je ne peux que trembler des guiboles pendant qu'un monstre terrifiant - comprendre par là un mec vachement plus balèze que moi - me regarde dans le blanc de l'oeil en se demandant s'il va me transformer en charpie tout de suite ou quand les autres auront le dos tourné. Mais aujourd'hui, j'avais eu le choix. Quel bon prince que ce cher Kanon pour m'avoir gentiment proposé un rendez-vous... par texto. D'où qu'il avait mon numéro lui ?! Qu'importe. Par ce biais, il se donnait l'impression de me donner le choix, mais je ne l'avais pas : soit je refusais le rendez-vous, me sentirais milles fois mieux mais ferais de la peine à Chisa dont la soeur est amourachée de ce type ; soit j'acceptais le rendez-vous... et vala l'topo.

- Super... me lamentai-je alors que la porte du métro s'ouvrait sur la station de la Tour de Tokyo.

'Plus question de faire marche arrière Soo Min.' me dis-je. 'Tu y es. Tu y restes. Prouve que t'as des... ahem... enfin voilà.'

Mes écouteurs dans les oreilles, j'ignorais le monde alentour qui grouillait dans la station et en sortis bientôt. Une brise d'air frais me requinqua illico. C'est là que je me rends compte que je n'ai toujours pas oublié mon ex-statut d'Ange. J'aime le blanc, les trucs tout doux, le vent, le froid... et ça me manque tout ça. C'était bien finalement là haut. Et quand je pense que je suis en chemin pour aller voir le responsable de ma déchéance, ça m'énerve. OK, de l'eau a coulé sous les ponts et je devrais lui pardonner. C'est vrai. Si j'avais encore un tant soit peu d'angélisme dans le sang, je devrais lui pardonner. Mais je n'y arrive pas. Une part de moi est encore noircie par ce que j'ai vécu et j'ai du mal à détacher mes yeux de cette cicatrice. Pourtant, une autre part de moi ne ressent déjà plus rien ; le pardon est déjà accordé. Je ne sais plus trop où j'en suis et c'est dans ces moments que je me rends compte de ma dualité. Moitié-Ange, moitié-Démon, je suis condamné à me prendre la tête sur ce genre de dilemme...

Des souvenirs de notre dernière rencontre me revinrentt alors. Cette altercation, sous la pluie, où je me suis jeté sur lui désespéremment pour le cogner, en vain. Il y avait quelque chose dans sa façon de se tenir, dans ses yeux, ce jour-là. Il ne me rendit même pas les pauvres coups que je lui avais donné. Son air grave, son aura... Sans même entendre ses explications, j'avais senti sa culpabilité, son remord... mais franchement, sur le moment, je n'en avais pas grand chose à battre.

Bref ! Il était temps de mettre un terme à tout ça ! Ce rendez-vous était l'occasion idéale pour nous rabibocher et peut-être devenir amis. Qui sait ! Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis, et puis les filles m'avaient dit tant de bien de lui que je commençais à me dire que j'avais eu tort de le juger trop vite. Il avait même monté une association caritative ! Il devait avoir du coeur. Forcément.

- Bonsoir Soo Min, comment vas-tu ?

'Mince j'ai tremblé. Sa voix me fait toujours peur sérieux...'

Ne me démontant pas pour autant, je m'arrêtai à 1 mètre de lui - bel effort ! - et pris le temps de retirer mes écouteurs et de ranger mon lecteur mp3 avant de lever les yeux vers lui.

'Et zut ! J'ai ENCORE tremblé !!!!'

- Salut Kanon. Sympa le coin. On se balade ?

'Parce que je ne vais pas réussir à tenir debout immobile plus de 3 secondes, alors j'ai besoin de marcher !!!!!'

Aussi sec, je partis à pas tranquille - je suis un peu acteur et ça aide - le long du petit chemin qui bordait le fleuve, histoire que Kanon se mette à ma hauteur. [...] Ah beh tiens. Je ne suis pas beaucoup plus petit que lui, ça me rassure déjà un peu. Des gens passaient de temps en temps en vélo, des mamans ramènaient leurs enfants de l'école avec leurs cartables énormes sur le dos... Tout ça me détendit progressivement et j'osai enfin parler.

- Tu... euh... Tu veux qu'on parle ? Enfin j'veux dire... Bien sûr que tu m'as fait venir pour ça mais... euh... Je sais pas trop par quoi commencer...

Nerveusement, je me massai la nuque en détournant le regard vers les bords boisés du fleuve. Mince quoi ! Je ne savais vraiment pas quoi dire moi !!!! Pour lui ça avait l'air facile, il était toujours impassible. Mais moi j'étais une pile et on lisait sur ma tronche quand j'étais nerveux alors je n'étais pas dans la mouise tiens ! Feindre d'être tranquille n'allait pas m'être facile ce soir. Oubliez mes pseudos talents d'acteurs. Ils ne me serviraient à rien ce soir.

...

Bon allez. Tant qu'à y aller franco... Allons-y franco !

- Tu sais. Moi non plus j'en veux plus de cette situation, alors c'est cool que tu m'aies appelé. On est assez vieux pour oublier tout ça alors faisons le ! Pour Miho et Chisa au moins. Elles seraient vraiment tristes de nous voir nous battre à nouveau. déclarai-je de but en blanc tant que j'avais le courage de sortir ce que je pensais. Et puis... Désolé pour l'autre fois... Je n'essaierai plus de te frapper... Juré.

C'est un bon début. Non ?


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |
Dim 9 Sep - 17:31

Je n’étais pas plus à l’aise que Soo Min. En me retournant, je découvrais le démon avec une mine mal assuré. Et même si je semblais avoir de l’assurance, je cachais juste mon appréhension derrière un masque froid et sans émotions que j’affichais souvent autrefois. Il n’y avait qu’eu Miho pour réussir à me rendre un tantinet plus émotif que je ne l’étais avant. Je passais une main dans mes cheveux et souriais timidement. Je ne pouvais pas faire beaucoup plus et m’encourageais mentalement à paraître plus amical.

Soo Min me retourna ma salutation, et je venais tapoter son épaule, comme le ferait un bon copain. Je me sentis alors totalement absurde et reprenais notre habituel distance. Je me contentais juste d’hôcher la tête pour accepter la balade. C’était un peu …perturbant de se balader avec quelqu’un qu’on a fait tellement souffrir qu’il aurait la bonne raison de vous haïr pour toute l’éternité. A vrai dire, j’avais un peu peur que chaque geste et chaque parole soit mal-interprété donc je n’osais pas trop prendre la parole. Mais heureusement le silence ne se fit pas trop long et le démon blondinet prit la parole en premier. Ces paroles étaient tout sauf fluides ce qui me permis de comprendre qu’il était surement encore plus mal que j’avais pu me l’imaginer.

- Oui, je t’ai demandé de venir pour parler. Je t’avoue que moi non plus je ne sais pas trop par où commencer mais je suis…heu...très honoré que tu sois venu.

C’est vrai qu’il m’avait pris de court. J’avais préparé des tas de choses à dire en l’attendant mais visiblement cela semblait beaucoup moins facile en sa présence. J’avais donc préféré le remercier en premier. Une part de moi avait été persuadé qu’il ne viendrait pas. Il devait avoir fait preuve d’un grand courage en venant ici et, j’avais essayé de me mettre à sa place en me disant que je n’aurais peut être pas eu cette force d’esprit. Avec du recul, Ahn Soo Min, sous cet air de gamin chétif, avait beaucoup plus de choses à m’apprendre que moi. Peut être parce qu’il avait eu beaucoup plus d’expérience que moi, par ma faute de surcroit.

J’allais enchainer quand le démon me devança. Quel ne fut pas ma surprise quand je l’entendais me dire ce dont je rêvais d’entendre depuis qu’il était arrivé. J’étais tellement surpris que je me stoppais net et le fixais avec la bouche ouverte. Bouche que je finissais par refermer bien vite devant l’air intrigué des passants. C’était même plus que ce que j’avais souhaité.

- Je…heu…le voulais. Heu…non..enfin…heu..je veux dire…c’est quelque chose que je souhaitais.

A mon tour de m’emmêler les pinceaux, mais le démon de poche avait des dons formidables pour me surprendre au plus haut point. Je ne m’y attendais tellement pas que jamais je n’avais osé l’espérer. Un sourire rayonnant se placarda sur mon visage. J’avais envie de prendre Soo Min dans mes bras…ou pas, il allait surement mal le prendre. Je me contentais de tapoter une nouvelle fois son épaule. Je ne comprenais pas cet homme. Mais soudainement, j’aimais sa façon de penser.

- A vrai dire, je n’osais l’espérer. Je ne pensais pas que tu comprendrais aussi facilement la raison de cette entrevue. Mais tu as visé juste. Etre « amis » …ça sera peut être un peu embarrassant les premiers temps mais ce sera mille fois plus simple que de continuer à se voir en se détestant non ?

Nous reprenions la balade et soudain un petit poids sembla se soulever de mon cœur. Bien sur que ça n’allait pas être facile ou naturel mais j’aimais ça. Je ne pensais pas à l’apocalypse, à ce que Soo Min en pensait. Je pensais avoir déjà la réponse et de toute façon, ça m’était égal. Pour le bien de nos petites amies, et notre paix intérieure nous faisions la paix comme deux adultes civilisés. Évoquer le fait que nous étions un ange et un démon était révoqué.

- Moi, pour la dernière fois, je te présente mes plus sincères excuses. Mes réactions n’étaient pas très réfléchies. Ce n’est pas dans mon habitude de réagir de la sorte. La vérité, c’est que j’ai toujours été pris de remords en pensant à ta déchéance. Je t’ai fais subir le sort le plus injuste qui soit et ça, je ne risque pas de l’oublier. Comme un idiot, j’ai voulu cacher cette peine et cette culpabilité sous un déluge de haine envers toi. Une haine qui n’était pas du tout justifiée puisque je ne te connaissais pas. Je suis vraiment désolé pour ça et j’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur. Du moins, pas trop.

C’était la première fois que je reconnaissais mes erreurs, que j’arrivais à mettre un mot sur cette folie qui avait commencé dans les cieux et qui m’avait habité tout ce temps. J’étais fier d’avoir pu enfin, dire ce que j’avais sur le cœur. Ce que je n’avais pas pu faire lors de notre première rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |
Mar 11 Sep - 22:23

Oh my gosh... J'arrive pas à me faire à sa façon de parler. C'est trop élégant. Je coince. "Honoré" que je sois venu ? Hey papy, on est en 2010 ! [...] Et puis c'pas possible qu'il soit "honoré" de me voir hein ? Pas vrai ?

- Je…heu…le voulais. Heu…non..enfin…heu..je veux dire…c’est quelque chose que je souhaitais.

Oh bah voyez-vous ça ! Il stresse aussi ? Si je m'attendais à ça... N'empêche que même si je me retrouve un peu bête à buguer et le fixer pendant qu'il bafouille, ça me détend un peu. Déjà, ça le ramène un peu à mon niveau, mais en plus, ça rejoint ce que Miho m'avait dit une fois comme quoi son petit copain était un peu réservé et timide. Sur le coup, je ne l'avais pas crue parce qu'il fallait un mélange d'une montagne, d'une force tranquille et d'un Dieu bourré de confiance en soi pour supporter le chibi Godzilla de 25 kilos. Pour la montagne, c'était pas loin, pour la force tranquille, je veux bien, mais la confiance en soi, il reviendrait, et ça me faisait plaisir. Finalement, on était peut-être pas si diamétralement opposé non ? Peut-être que nous avions un ou deux points communs et rien que ça, ça aiderait un peu à sympathiser non ?

... Oh my God il sourit maintenant ? Qu'est-ce qui lui arrive ?! (O_o)

- A vrai dire, je n’osais l’espérer. Je ne pensais pas que tu comprendrais aussi facilement la raison de cette entrevue. Mais tu as visé juste. Etre « amis » …ça sera peut être un peu embarrassant les premiers temps mais ce sera mille fois plus simple que de continuer à se voir en se détestant non ?

Oh ! Bah ça... Il avait mis dans le milles pas loin de moi. Peut-être bien que j'avais raison et qu'on ne devait pas être si différents finalement...

- Moi, pour la dernière fois, je te présente mes plus sincères excuses. Mes réactions n’étaient pas très réfléchies. Ce n’est pas dans mon habitude de réagir de la sorte. La vérité, c’est que j’ai toujours été pris de remords en pensant à ta déchéance. Je t’ai fais subir le sort le plus injuste qui soit et ça, je ne risque pas de l’oublier. Comme un idiot, j’ai voulu cacher cette peine et cette culpabilité sous un déluge de haine envers toi. Une haine qui n’était pas du tout justifiée puisque je ne te connaissais pas. Je suis vraiment désolé pour ça et j’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur. Du moins, pas trop.

Ce fut à mon tour de sourire. Mais discretos hein ! Histoire de ne pas trop me griller.

- Genre je vais t'en vouloir pour ça... J'ai pas été très fin non plus hein. Je sais ce que c'est d'être un Ange ! On te donne des ordres, on te demande pas ton avis et tu obéis sinon c'est le coup de balai qui t'envoie direct en Enfer. Alors j'aurais du me douter que tu n'avais pas fait ça pour le plaisir. Non... Je crois que je le savais déjà au plus profond de moi, mais j'avais besoin d'un point de mire, de quelque chose à quoi me rattacher pour ne pas devenir taré là dessous. La rancœur m'a permis de survivre quelque part... Car franchement, je sais pas comment j'ai fait pour rester en vie aussi longtemps quand j'étais là dessous. J'ai eu vraiment de la chance. Si je n'étais pas tombé chez un prince Démon pas chiant, je serai certainement une âme comme les autres dans le puits sans fond des Enfers... Tu sais, là où on finit tous, qu'on soit Humain, Ange ou Démon. Pfff ! Au final, on est franchement tous pareils. Tous logés à la même enseigne tu vois ! Quoiqu'on fasse, on sera forcés de cohabiter 6 pieds sous terre alors à quoi bon se battre...

Là dessus je m'arrêtais net et toisai Kanon des quelques pauvres centimètres qui nous séparaient en terme de taille. Et je lui tendis la main pour qu'il la serre.

- Ahn Soo Min. Petit démon du 7ème cercle et idol à la Hellsing Incorporation. Enchanté. Soyons potes.

Partis sur de mauvaises bases ? Nous ? Pfff ! On avait même pas eu le temps de se présenter ! Maintenant c'est chose faite et on a de bonnes bases pour recommencer à zéro.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |
Mar 2 Oct - 16:41

J'étais surpris de voir à quel point les paroles de Soo Min visait juste. Je ne l'avais jamais envisagé comme quelqu'un de réfléchi et … il fallait le dire... de tout a fait aimable. Je comprenais ses paroles et mieux encore, j'y adhérais vraiment. C'était tellement imprévisible. Je ne savais pas à quoi m'attendre quand je lui avais proposé le rendez-vous mais c'était bien au delà de mes espérances. Et quand il me tendit sa main, geste de paix et d'amitié, j'ouvris les yeux en grand l'espace de quelques secondes avant d'attraper sa paume et d'y lier mes doigts. Le premier vrai contact, la première vraie rencontre avec cet homme dont j'avais toujours cru tout savoir de lui mais qui en fait se révélait être un parfait étranger à mes yeux. Sa façon de se présenter était tellement simple mais aussi tellement déplacé qu'elle me fit rire un court instant. Je plaçais mon autre main devant ma bouche pour qu'il ne prenne pas ce rire pour de la moquerie, ce qui n'était pas du tout mon intention.

- Shimizu Kanon. Ange Gardien d'Abe Miho et directeur d'une association pour la Kronos Heaven Corporation. Je suis enchanté également. Et ravi d'adhérer à ton cercle d'amis.

Je me massais la nuque tellement la situation paraissait incongrue. Certes, j'avais déjà des amis démons, en fait j'en avais qu'un seul : Len. Ce petit bout de rockeur était aussi inoffensif qu'un chaton mais redoutable quand on s'en prenait à ses proches et c'était Miho qui m'avait ouvert les yeux sur son caractère très doux. J'avais quand même été très réticent au début mais j'avais fini par m'y faire et lui accorder ma confiance. A présent, je ne voyais plus ce qui m'empêchait de la donner à Soo Min, il avait tout fait pour la mériter amplement.

Au fur et à mesure que nous déambulions à travers l'allée qui bordait le fleuve, nous nous rapprochions du vendeur de boisson ambulant que j'avais déjà remarqué en arrivant sur place. Nous étions presque à sa hauteur. Partager n'était il pas un des maître-mots de l'amitié ? Je me stoppais, un léger sourire flottant sur les lèvres.

- Est ce que tu aimerais quelque chose à boire ou à grignoter ?

Quelque chose me disait que Soo Min ne serait pas contre boire une boisson chaude et je rêvais d'un bon thé parfumé. Pour moi, il n'existait pas de meilleure façon de briser la glace que de partager un repas ou une boisson avec quelqu'un. Je l'avais appris lors de mes nombreuses observations en tant que serveur au World's, un bar assez populaire de la ville.
Je m'apprêtais à chercher notre commande quand je me souvenais d'une question qui me trottait dans la tête depuis un moment.

- Au fait, as tu vu Chisako récemment ? Comment se porte-t-elle ?

Je me souvenais de sa défection lors de notre dernière entrevue. Je ne l'avais jamais vu dans cet état et même si je savais qu'elle était touché par l’altercation entre Soo Min et moi, rien ne justifiait vraiment l'état dans lequel elle était à ce moment. Bien que cette histoire remontait à plus d'un mois, je n'avais pas eu l'occasion de la revoir. J'avais démissionné presque tout de suite après l’événement.
Finalement j'attendais sa réponse, j'allais chercher notre commande et revenais tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Le Début de la Fin | Soo Min & Kanon |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.U.M.I.D.A :: Tour de Tokyo :: Bords du fleuve-