† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Will you let me drink or not ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Will you let me drink or not ?
Sam 8 Sep - 15:55

Will you let me drink or not ? 11/05/10
&

Depuis quelques jours déjà la jeune femme s’était retrouvée seule, une rupture douloureuse, mais nécessaire et au plus elle avançait au mieux elle s’en trouvait libérée. C’était étrange pour elle, totalement nouveau, et quoi mieux qu’une sortie pouvait l’apaiser ? D’ailleurs, depuis quelques jours déjà elle venait à ce bar, mal fréquentait, mais pas trop d’histoire à son sujet, juste de quoi se détendre. La jeune femme qui y travaillait en revanche n’avait de cesse de la repousser, refusant parfois de la servir, mais finissant par le faire parce qu’elle y était obligée. C’était contraignant pour les deux, autant le dire, Miho voulait rester et noyer son chagrin dans une ambiance étrange dont elle avait l’habitude et qui pourtant était étrangement calme... et la barmaid voulait lui éviter quelques désagréments. Chose qui était tout à fait remarquable quand on sentait qu’elle n’était autre qu’un démon.

Un soupire et la voilà à guetter la présence de cette demoiselle. Aujourd’hui, elle était venue seule, bien qu’elle aurait pu avertir ses amies, elle n’avait pas du tout envie de se forcer à sourire, elle avait fêté son anniversaire tout récemment et c’était mieux ainsi.

C’est avec un petit sourire qu’elle cherchait en quelque sorte la jeune femme, cela dit, pas d’embrouilles, elle était plus gênée qu’autre chose, car elle la connaissait mieux que les autres serveurs, même si elle n’avait même pas son nom.

« Je voudrais... comme d’habitude, s’il vous plait »

Quelque chose d’alcoolisé, mais pas trop, un verre seulement et de quoi l’accompagner... un magasine, ou bien un jeu, ou encore regarderait-elle la télévision, un match... évidemment, enfin, cela dit ça n’était pas le principale, la jeune femme voulait oublier, décompresser sans pour autant finir dans un fossé. Elle voulait faire la conversation aussi, mais ne savait pas quoi dire, ni même à quoi s’attendre, car elle n’était pas méchante, mais parfois agaçante cette serveuse... juste parce qu’elle ne se mêlait pas de ses affaires... Miho n’était pas du genre à se plaindre de toute façon, elle renvoyait la balle, suivant son degré d’attirance, l’appréciait-elle où non ? Elle était encore indécise.

« Tu travailles depuis combien de temps ici ? Ça a ouvert il y a combien ? »

C’était stupide, mais au moins elle engageait un peu la conversation ce qu’elle n’avait pas fait jusqu’alors. C’était assez étonnant, mais fini les chamailleries, ou presque ! Ce soir, elle voulait faire des efforts pour remonter la pente, déjà, et pour en savoir plus sur cette jeune démon qui était étrange, parfois elle était effrayante et le don de Miho sonnait l’alerte, comme pour lui dire de fuir, alors que d’autres, cette aura presque angélique l’attirait comme une abeille à un pot de miel... étrange.

Miho n’aimait pas jouer les Sherlock Holmes, mais ça pouvait être amusant dans cette situation, sans pour autant harceler la jeune femme qui pourrait très mal le prendre... son nouvel objectif du moment était donc de découvrir qui elle était et de savoir si elles pouvaient s’entendre où non, cela dit ça ne changerait pas la donne, elle viendrait quand même à ce bar juste parce qu’elle y est venue depuis qu’elle l’a découvert... autant dire que c’était une raison idiote, mais suffisante.


{

}


Dernière édition par Abe Miho le Ven 16 Nov - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Sam 8 Sep - 16:42

« Je voudrais... comme d’habitude, s’il vous plait »

Encore elle. Depuis quelque jour elle n’arrête pas de venir et s’installe toujours à la même place. Du coup, c’est moi qui dois la servir. Et franchement ça me gène. Cette gamine ne doit pas avoir plus de 17 ans. Je ne devrais pas lui donner de l’alcool, mais comme dit le patron ‘le client est roi’. Je ne sais pas pourquoi ça me tourmente autant. Surement mon côté angélique que je déteste depuis qu’ils m’ont déchu. J’aurais fait un bon ange gardien, c’est vrai ! La preuve : je culpabilise à donner de l’alcool à une adolescente. Mais d’un côté ça m’exaspère et ça m’énerve de voir ce côté ressortir aussi facilement quand je ne suis pas d’humeur colérique. C’est donc d’un air sombre que je vais lui servir sa boisson. Non mais c’est vrai ! Pourquoi a-t’elle besoin de boire de l’alcool ? Moi à son âge… oui bon j’étais humaine et je ne m’en souviens plus. Encore un problème du à la déchéance.

Je vais pour partir mais elle me retient :

« Tu travailles depuis combien de temps ici ? Ça a ouvert il y a combien ? »

Ah non, pas ça pitié ! Elle veut me faire la conversation ! Je n’ai pas envie moi ! Et d’abord qu’est ce peut lui faire si je bosse là depuis longtemps ou non ? Oui, bon je réagis peut-être un peu vite. Elle doit juste vouloir parler. C’est ce qui m’arrive quand je bois de l’alcool. Mais quand même ça la regarde pas.

« Qu’est ce que ça peut te faire ? »

Malheureusement, je croise le regard du patron qui veut dire ‘soit sympa avec les clients’ et je croise son regard à elle, la tristesse s’y reflétant comme dans un miroir. Et la compassion s’empare de moi. Et chiotte, je me suis fait encore avoir. Je roule des yeux et pousse un soupir exaspéré et résigné avant de répondre.

« Ça ne fait que quelques jours que je travaille ici. C’est sympa comme ambiance »

Et je repars aussi sec pour nettoyer d’autres tables. Mais va savoir ce qui me prend, je repars à la charge de la gamine.

« Et toi, qu’est ce que tu viens faire ici ? Ce n’est pas un endroit pour toi ! Il y a des dé…. Des gens un peu louche des fois ! Et ce n’est certainement pas avec l’alcool que tu vas oublier tes soucis ! »

Non mais qu’est ce qui me prend à me la jouer ange gardien ? Punaise faut que je m’éloigne de cette gamine, elle réveille des instincts de protection que je pensais oubliés… Mais elle a l’air fragile, et en même temps spéciale. Je sens qu’elle n’est pas une humaine comme les autres. Et à tous les coups elle a senti que j’étais une démone. D’ailleurs pourquoi elle ne s’en va pas en courant, au lieu d’essayer de me casser les pieds à vouloir me faire la conversation ?

« Non, en fait oublies mes questions ! Ça ne me regarde pas ! Je ne suis pas ton ange gardien moi ! »

Et je m’en retourne au bar pour servir les autres clients qui viennent d’arriver.


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Dim 9 Sep - 15:57

La demoiselle avait beau poser des questions, elle n’avait pas de réponses si ce n’est quelque chose de fort désagréable auquel, d’ordinaire, la petite brune aurait répondu violemment, mais elle était assez sage pour se taire quand elle risquait sa vie à l’ouvrir... c’était tout de même préférable. Elle la regardait toujours aussi tristement, quelle importance de toute façon ? Elle voulait juste parler, elle était donc surprise, mais ça n’était pas grave, elle était habituée au lycée.. pas pour les mêmes raisons sans doute.

« Je voulais juste savoir... ce n’est pas un crime de vouloir parler à quelqu’un, si ? »

Miho fut tout de même contente qu’elle lui serve son verre et sourit quand au patron qui apparemment se foutait totalement de son âge et... qui avait apparemment forcé la jeune fille d’un regard à lui adresser la parole. Une fois ce dernier partie, elle lui fit la morale et la nipponne arqua un sourcil, intrigué par cette soudaine envie de la femme démon de la protéger, c’était quoi ça ? Finalement, le « je ne suis pas ton ange gardien, moi » fut la goutte de trop, elle soupira, lui souriant tout simplement.

« Je bois juste un seul verre... jamais plus et je ne traine pas le soir, et puis je connais des personnes assez fortes pour me protéger au cas ou... je ne suis pas folle, tu sais ? Et je sais ce que tu es... tu ne les sens pas ? Ces aura sur moi ? »

Il y avait Andreas, il y avait Chul Hei, puis sans doute Kanon, fortement présent, Quelques démons, notamment Sora et un autre Aion, prénommé Ji Hoon ainsi que son meilleur ami, Len. Autant dire que la petite ne risquait pas grand chose avec autant de monde pour la protéger et elle ne se mettait pas le moins du monde en danger en venant noyer son chagrin ici.

« C’est bizarre... tu n’es pas sensée vouloir protéger... mais je ne te demanderais pas pourquoi, tu ne veux pas vraiment parler... mais je suis quand même curieuse... pourquoi est-ce que tu fais ce métier là si tu n’aimes pas parler avec les gens hein ? »

C’était quelque chose qu’elle avait du sur le coup, parce qu’elle profitait que le patron ne soit pas là, elle ne voulait pas qu’elle se fasse virer elle voulait des réponses et des vraies ! Pas des réponses hypocrites comme quand elle s’était mise à lui parler parce qu’elle était forcée.

« Oh... et puis je fête mes 18 ans très bientôt... »

Juste pour dire qu’elle était en âge de boire et qu’elle était quand même une petite fille sage mine de rien, parce qu’elle ne se bourrait pas la gueule, mais ça, la jeune femme ne pouvait pas le savoir. La poupée était sacrément fière d’ailleurs, parce qu’elle pouvait tenir une conversation tranquillement sans piquer la mouche toutes les secondes et sans l’énerver comme elle le faisait avec Seiji... d’ailleurs, il était présent lui aussi... elle le voyait souvent avec Chisako. Il y avait aussi Soo Min... et surement le plus fort de tous Sakuya Toya, son patron, non en plus de Kero... la demoiselle se rendait compte qu’elle connaissait du monde pour une simple petite humaine... allait-elle lui confier son secret ? Comment faisait-elle pour venir quand il n’y avait pas de bagarre, hm ?


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Mar 11 Sep - 20:35

« Je bois juste un seul verre... jamais plus et je ne traine pas le soir, et puis je connais des personnes assez fortes pour me protéger au cas ou... je ne suis pas folle, tu sais ? Et je sais ce que tu es... tu ne les sens pas ? Ces aura sur moi ? »

Mon sang se glace quand elle me dit qu’elle sait ce que je suis. Effectivement cette petite est bien différente des autres humains. Elle devrait savoir qu’on ne dit pas à un démon qu’on sait ce qu’il est sans en payer les conséquences. Mais à cause des auras autours d’elle que je ressens un peu sont celles d’êtres surnaturels. Elle se croit donc protégée et donc invincible. Je ne supporte pas les humains qui se croient tout permis juste parce qu’ils ont du monde autour d’eux.

Je n’ai pas le temps d’y répondre qu’elle continue :

« C’est bizarre... tu n’es pas sensée vouloir protéger... mais je ne te demanderais pas pourquoi, tu ne veux pas vraiment parler... mais je suis quand même curieuse... pourquoi est-ce que tu fais ce métier là si tu n’aimes pas parler avec les gens hein ? »

Et elle finit par dire qu’elle va faire bientôt 18 ans. Serait-ce un message plus que subliminal pour dire qu’elle n’est plus une enfant ? La belle affaire. Certaines personnes ont beau avoir la trentaine bien tassée ben ils sont toujours aussi immatures.

Je souffle, je vérifie qu’il n’y ai pas le patron et je m’assoies en face d’elle :

« Je suis serveuse, pas psy, je ne suis pas là pour faire la causette aux clients. Je suis là pour les servir et point barre. Je veux juste être en paix. Et je sens que discuter avec toi pourrait m’attirer pleins pleins mais alors pleins d’ennuis. »

Je m’avance vers elle pour qu’elle seule puisse entendre :

« Et entre nous, parce que tu as l’air gentille et pas méchante, je vais te donner un conseil. Quand tu sais que la personne en face de toi est ce que je suis, évite de lui dire. Elle pourrait être tentée de te faire taire… à jamais…. Et ne me regarde pas comme ça. Oui j’ai sentie les auras, mais ça n’empêchera personne de te tuer. Au pire ils te vengeront, mais tu seras toujours morte. Donc, ne dis jamais que tu sais qui est la personne, à moins que tu veuilles mourir. »

Je m’écarte et je ressouffle. Cette petite m’intrigue. Elle a l’air si triste et si seule. Un peu comme moi, sauf que moi je suis un démon. Dans ma vie d’ange, j’aimais bien aider les personnes comme elles. Je voulais qu’elles soient heureuses. Mais c’était avant.

« Va savoir pourquoi, mais bizarrement les humaines dans ton genre font ressortir mon côté bon. Alors je vais te donner un bon conseil : les 18 ans, ça n’arrive qu’une seule fois. Profites-en. Ca sera un des meilleurs moments de ta vie ! … Enfin je suppose »

Et encore bizarrement, je suis allée lui resservir un verre :

« Cadeau de la maison, pour tes 18 ans. Et souviens-toi de mes conseils, si tu tiens à vivre. »


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Jeu 13 Sep - 1:01

Spoiler:
 
Dans un sens la femme démon avait raison et Miho ne voulait pas l’admettre, mais elle était bien forcée, car les paroles de la jeune femme lorsqu’elle s’était un peu plus approchée lui avait fait reprendre conscience qu’elle n’était qu’une humaine. Ça ne changeait pas la donne cependant, car anges et démons s’entretuaient quand même, partout la mort et toujours... surtout. Elle soupira, faisant la moue, ne répliquant pas. C’était une première, mais elle était bien trop démontée pour pouvoir avoir la force de la contredire, même si elle avait raison. Un instant elle avait voulu répondre « qui te dis que ce n’est pas ce que je cherche ? », mais... non, ce n’était pas ce qu’elle voulait et il était si facile de la tuer que c’était carrément suicidaire de lui lancer cette phrase.

« Très aimable, en effet... tu vois, j’avais raison quand même. Tu es gentille avec moi »

Elle lui donnait beaucoup de conseils, la petite humaine lui sourit faiblement, c’était cher payé pour ce qu’elle venait de dire, ça n’avait pas été une menace, dès le départ elle voulait simplement montrer qu’elle avait du répondant, mais au final ça ne faisait qu’aggraver la situation, alors autant essayer une autre approche, le naturel est toujours plus efficace, comme on dit, même si la poupée avait du mal à le laisser paraitre. Douce et aimante, un vrai petit coeur... meurtri cela dit, l’humanité était sur le point de périr, sa mère avait failli mourir... elle y avait cru d’ailleurs, cette dernière ne revenant pas la semaine prévue... quelle formidable femme d’affaires qui ne s’inquiétait pas assez pour sa fille.

« Merci pour le verre »

Dit-elle en l’acceptant sagement, le vidant plus doucement cette fois-ci. C’était intrigant tout de même ! Pourquoi voulait-elle se montrer si adorable avec elle ? Son côté ange... mais chaque démon l’avait, était-il possible qu’il soit plus fort chez certains que chez d’autres ? Pour cela, elle allait devoir fouiller dans les affaires de monsieur Toya, espérant trouver dans la bibliothèque que de jouer les agents secrets... à coup sûr s’il l’apprenait, il ne la virerait pas, l’avoir à l’oeil était bien plus judicieux, mais il allait la grondé c’était certain. Elle eut un petit sourire en pensant à ce dernier, il était peut-être démuni de tout ce superflu de sentiment, mais il n’en restait pas moins un ange tel que la petite japonaise l’avait toujours imaginé, comme Chul Hei... mais, en plus coincé ! Miho en aurait presque ri.

« J’oubliais, je me souviendrais de tes conseils... »

Elle but encore un peu, se mordant la lèvre après avoir poussé un léger soupire, observant le bar plus ou moins tranquille. C’est alors qu’elle sentie quelque chose, aussi tôt elle se saisie du plateau que la demoiselle démon tenait le relevant pour leur faire éviter à toutes les deux un bout de verre provenant d’une ampoule qui venait de sauter. Le don de Miho était toujours très utile, encore plus d’ailleurs quand on sait qu’il avait évolué. Prévoir une chose pareille, c’était assez rare... à moins d’être spécial.

« hm... je crois qu’on a eu de la chance »

Ou pas... un petit secret qu’elle tenait à garder, une roue de secours en cas d’urgence... comment allait-elle faire maintenant ? La petite humaine se mordit la lèvre, souriant bêtement. Au moins, cette fois-ci, elle se sentait utile, même si elle venait peut-être de sauver une personne qui risquerait de causer sa perte... elle était quand même fière.


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Ven 14 Sep - 21:46

Spoiler:
 


Alors qu’elle me remerciait de mes conseils, j’ai à peine le temps de calculer qu’elle vient de m’éviter de prendre un bout de verre en pleine face. Oui ça m’aurait pas tué, mais va expliquer aux gens après que ça va guérir tout seul. En quelque sorte, elle m’a bien sauvé la mise.

« Merci. Oui on dirait bien que la chance était avec nous. Encore heureux que tu as eu un super réflexe »

Mais je trouve ça quand même bizarre qu’elle ai un tel réflexe. Comme si elle avait senti le danger. Je la regarde intensément pour essayer de voir ce qu’elle cache. Tiens intéressant, une humaine avec un don. Avec un léger sourire sur les lèvres, je me dis que c’est surement pour ça qu’elle est arrivée à s’attirer la sympathie de certaines créatures surnaturelles.
Je me demande bien qui c’est, je ressens l’aura d’Ange (mon poil s’hérisse à cette pensée) et de Démons (encore pire). Cette petite est vraiment dangereuse. Mais pourquoi la trouvent-ils si digne d’être protégée ? Oui bien sur, elle a l’air adorable, si adorable et mignonne qu’elle pourrait réveiller l’instinct d’Ange chez un démon. Surement ce qui m’arrive, elle n’a pas l’air d’avoir une vie facile. Oui d’ailleurs pourquoi ça m’intéresse de savoir ce qu’elle a ?

« Pourquoi ressens-tu le besoin de venir ici le soir ? Tu ne serais pas mieux avec tes parents ? Au lieu de trainer dans un bar seule ? »

Non mais Shin Sunghee, pourquoi tu te demandes ça ? Et pourquoi ça t’intéresse d’ailleurs hein ? Tu t’en fous c’est qu’une cliente parmi tant d’autres !

Je vois des clients qui attendent au bar, je n’ai pas le temps d’attendre sa réponse. Je file les servir. Deux hommes, étudiants à tous les coups, qui veulent une bière pression. Je les prépare, dos au bar, en sentant leur regard sur moi. Je n’ai même pas envie de savoir ce qu’ils pensent. Quand je leur sers, leur regard se croise et un des deux tente sa chance. Je le regarde en fronçant les sourcils, l’air un peu méprisable et je lui réponds que je suis un peu plus exigeante que ça en matière d’homme. De quoi l’humilier et lui rabattre le caquet. Une fois l’argent encaissée, je nettoie quelques verres laissés par des clients tout en observant la petite humaine.

Elle est plutôt mignonne, l’air doux et gentil. Et pourtant son expression a l’air si triste et blasée. Comme si tout le poids du monde reposait sur ses épaules. En même temps, si elle fréquente des démons &co, elle doit être au courant pour l’Apocalypse et donc savoir à quoi l’humanité est destinée : à disparaître. J’avoue que de savoir que tu es destinée à mourir, ça ne doit pas être simple à vivre au quotidien. Quoique remarque, même démone, je peux très bien me faire tuer par un démon plus puissant. Mais bon, je sais que je vais être tuée pour l’Apocalypse. La pauvre, je ne sais pas pourquoi mais je me sens concernée par la vie de cette petite humaine à l’apparence si chétive.

Je décide de m’en retourner vers elle, je n’ai toujours pas la réponse à ma question. Arrivée à sa hauteur, je me plante devant elle.

« J’attends toujours la réponse à ma question. »


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Sam 15 Sep - 19:39

Spoiler:
 

Le regard suspicieux de la femme démon ne lui échappa pas, mais elle n’allait pas pour autant lui dire ce qu’il en était. Elle se contenta de sourire, simplement, et de siroter son verre qu’elle avait du mal à terminer. Miho était bavarde, mais il y avait certains soirs comme celui-là où elle n’était pas d’humeur et elle préférait se terre et bavarder inutilement, simplement pour se dire qu’elle existait, qu’elle était là qu’elle faisait partie de ce monde et qu’elle profitait alors que ce n’était pas le cas.

Une question finit par se faire entende et elle fut surprise encore une fois, mais fit la moue. Miho ne savait pas si elle devait le lui confier ou non. Pas besoin de s’interroger se disait-il, vu que la jeune femme dont elle ne connaissait pas encore le nom d’ailleurs, était déjà partie servir d’autres clients. Ouf ! Peut-être que cela lui permettrait d’oublier ? Elle sourit en la voyant faire, pas de danger, c’était donc amusant de voir le jeune garçon qui devait surement avoir son âge où être à peine plus âgé se faire rembarrer comme ça, c’était bien fait pour lui il l’avait cherché ! La nipponne n’attarda pas trop son regard sur la scène, voulant éviter à tout prix les ennuis, quoique... non, en fait pas ce soir, il ne valait mieux pas.

Finalement, elle n’avait pas oublié et la petite poupée grimaça, laissant sa réponse en suspend encore un instant avant de prendre son courage à deux mains et de sourire malgré l’envie qu’elle avait de lui dire « pas cette question ».

« Mon père je ne le connais pas... il a d’ailleurs une double vie... et ma mère n’est jamais là... alors... voilà »

Ce n’était pas une raison valable à sa venue, mais elle avait dit l’essentiel, il fallait cela dit répondre, pour être certaine que ça ne revienne pas.

« Puis, si je viens ici c’est surtout pour me détendre... même si ça n’est pas fameux... c’est ici que j’ai eu le moins d’accidents, on va dire. »

Et c’est ici qu’elle pouvait boire sagement sans avoir l’impression qu’on soit constamment sur son dos. C’était un bar où toutes les races se mêlaient, ou presque... une sorte de « pause » dans le temps qui lui faisait du bien et lui faisait surtout oublier qu’elle risquait de mourir tôt ou tard... en raison de cette apocalypse dont elle ne connaissait pas encore l’issue. C’était malheureux pour l’humaine de savoir qu’elle pouvait mourir d’ici peu ou survivre en sachant que ses amis dotés de « super pouvoirs » pourraient mourir pour la sauver elle et toute l’humanité... qu’est-ce qu’il resterait si l’apocalypse s’avérait être déjouée ? Aucune idée.

« Je ne t’ai pas demandé, comment tu t’appelles ? »

C’était la moindre des choses, mais la plus jeune fonctionnait presque à l’envers, puis cette innocence malgré tout ce qu’elle savait, c’était une chose rare et tellement adorable. Si l’on ne lui résistait pas, c’était avant tout, car même si elle l’ouvrait très grand, elle n’était pas méchante, une petite humaine comme toutes les autres, ou pas... quelqu’un qui avait besoin de surnaturel pour vivre, de se tenir au courant et de se sentir protégée et aimée.


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Sam 15 Sep - 22:38

Quand elle m’annonce qu’elle est quasiment seule, que ses parents n’en n’ont rien à faire, je ne sais pas pourquoi ça me rend triste. Triste pour elle, alors qu’un humain devrait être heureux de vivre avec sa famille. Alors qu’une fois mort, on est seul. Je suis seule. J’aimerai bien avoir quelqu’un avec qui vivre ma vie de démon. Arf, pourquoi faut-il que je pense à ça alors je ne suis pas censée y penser ?

Attend, quoi ? C’est l’endroit ou elle a eu le moins de problèmes ? Ca veut dire quoi ça ? Que c’est une chercheuse d’embrouille ? Pourtant elle n’en a pas l’air.

Mais pourquoi ais-je décidé de m’intéresser à son cas ? Elle va m’attirer des ennuis c’est sur ça. Et vu ses habits, elle doit être secrétaire ou un truc du style. Et vu sa tête d’ange, surement la secrétaire d’un Ange haut placé. La bonne affaire. Je suis morte c’est sur. Et si elle était la pour m’espionner pour le compte des Anges. Non mais Shin Sunghee ce n’est pas possible réveilles-toi ma fille ! Ils n’enverraient pas une humaine enquêter sur un démon alors qu’il y a des chances qu’elle se fasse tuer avant même d’avoir pu dire bonjour. Ouff, je ne suis tellement pas habituée que je vois le mal partout. En même temps c’est le cas et la mort aussi.


« Je ne t’ai pas demandé, comment tu t’appelles ? »

Non et j’ai pas envie de te le donner surtout.

« Pourquoi te le donnerais-je ? On ne se connait pas, qui sait ce que tu pourrais en faire ? Alors que je ne connais pas le tien ? »

A peine ais-je fini ma phrase que je réalise que mon nom est marqué sur mon insigne de serveuse.

« Mais bon, vu que c’est marqué sur mon insigne, c’est Shin SungHee »

Des fois, je peux vraiment être crétine. C’est hallucinant, à vouloir être sur mes gardes, je finis par dire des bêtises plus grosses que moi (ça ne doit pas être trop dur ça). Il faut que j’en profites pour en savoir sur elle.

« Mais dis-moi… tu connais mon prénom, mon job, ce que je suis …. Mais bizarrement je sais juste que tu as des auras qui t’entourent, que tu es triste, sans parents et proche de tes 18 ans. Alors n’a tu pas d’amis à qui parler ? Au lieu d’être seule ? C’est donnant-donnant, tu sais, je dois savoir autant de choses sur toi que tu en sais sur moi. Je tiens à ma vie. Comme ça, j’ai autant de moyens de pression que toi. Tu vas penser que je suis parano, mais quand on est ce que je suis, c’est essentiel à la survie. »

Je récupère son verre vide :

« C’est bon tu en veux un autre ? »

Je n’attends pas sa réponse et avant de filer au bar j’y lance :

« Ne pense pas que je m’intéresse à toi surtout ! Je préfère préciser au cas ou tu aurais l’idée de penser que je pourrait être une amie »


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Lun 17 Sep - 0:57

Miho avait décidé de s’intéresser un peu plus à cette femme démon qui semblait indécise sur sa façon d’agir vis-à-vis d’elle, pourtant elle était très faible, une simple humaine avec un don particulier certes, mais un don qui ne lui permettait pas d’agir sur les gens, à moins qu’elle n’en savait rien. C’était assez étrange et ça rendait curieuse la Nippone qui pour cette raison et aussi parce qu’elle voulait bien parler un peu avec elle lui demanda son nom.

C’était surprenant l’agressivité avec laquelle elle répondait. L’humaine en était tout étonnée, une fois adorable, l’autre totalement paranoïaque, c’était à croire qu’elle l’impressionnait ? Non, ça ne pouvait pas être ça. Elle se contenta de la regarder d’un air vraiment étonné en haussant ensuite les épaules. Elle sourit en entendant la suite, riant presque même.

« Oui... c’est vrai, je n’y ai même pas pensé... mais tu sais, je ne suis pas du genre à espionner... quitte à me faire tuer je dis les choses le plus directement possible... enfin... du moment que je ne risque pas de mourir en le disant... »

Jusqu’ici ça ne lui était jamais arrivé et c’était tant mieux ! La jeune femme reprit la parole pour lui demander toutes sortes de choses, comme quoi elle voulait en savoir plus par nécessité, pour survivre, au cas où elle pourrait lui faire du mal et Miho fit la moue, comme si elle était sensée savoir qu’elle était inoffensive, cela dit c’était peut-être mieux. Elle lança simplement un :

« D’accord, pose-moi des questions et je te répondrais. Et... j’ai besoin de parler à d’autres personnes, mes amis aussi ont des problèmes parfois les mêmes que moi... alors je ne les embête pas. Ici, je n’embête presque personne ! »

Elle avait bien dit presque à l’attention de SungHee puisqu’elle se prénommait ainsi. La poupée lui sourit d’ailleurs, se mordant la lèvre à sa petite remarque comme quoi elle ne s’intéressait pas à elle et qu’elle ne voulait pas être amie, bizarrement elle ne la croyait pas, elle ne ressentait aucun danger venant de sa part, alors autant penser qu’elles pouvaient s’entendre et peut-être un jour prétendre être amies !

« Oh... et puis si on ne m’embête pas, je n’embêterais pas non plus ! Donc tu peux avoir tous les moyens de pression que tu veux, ce n’est pas moi qui t’embêterais... enfin, j’ai tendance à trop parler, c’est souvent énervant... peut-être que ça, ça peut jouer ? Je ne sais pas... bref, je ne suis pas du genre à chercher sinon. Dis, on t’as souvent cherché toi ? Pour que tu sois comme ça ? Je sais que tu ne trouves pas ça normal de trainer ici pour quelqu’un comme moi, mais je fais attention, tu sais ? »

Ça faisait beaucoup d’un seul coup là. Elle marqua une pause, regardant la jeune femme faire des allés retours pour servir d’autres clients et se mordit la lèvre, comprenant qu’elle avait peut-être trop parlé, enfin, sans révéler pour autant quoi que ce soit, d’ailleurs elle savait que Sung Hee était serveuse, c’était peut-être son boulot qu’elle voulait savoir ?

« au fait, je suis secrétaire à... à la Heaven Corp »

Déclara la nipponne en baissant d’un ton pour prononcer le nom de l’agence, histoire qu’elle ne se fasse pas trop d’ennemi ce soir et ne risque pas de rentrer en quelques morceaux. Puis, pour qu’elle comprenne que ce n’était pas une menace, elle rajouta :

« mais ça ne m’empêche pas d’être amie avec plusieurs... personnes... de races différentes »


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Mer 19 Sep - 21:29

« Oh... et puis si on ne m’embête pas, je n’embêterais pas non plus ! Donc tu peux avoir tous les moyens de pression que tu veux, ce n’est pas moi qui t’embêterais... enfin, j’ai tendance à trop parler, c’est souvent énervant... peut-être que ça, ça peut jouer ? Je ne sais pas... bref, je ne suis pas du genre à chercher sinon. Dis, on t’a souvent cherché toi ? Pour que tu sois comme ça ? Je sais que tu ne trouves pas ça normal de trainer ici pour quelqu’un comme moi, mais je fais attention, tu sais ? »

Je n’ai même pas le temps de répondre à ces questions tellement elle parle. Et ça n’a ni queue ni tête. A croire qu’elle parle toute seule. Je vais pour y répondre quand une masse de clients arrive. Je m’empresse de les servir. Je n’ai pas envie que le patron me tombe dessus. Et les clients sont assez nombreux, exigeants et pénibles. Pour je ne sais quelle raison, cette petite m’intrigue. Elle ne semble pas avoir besoin d’aide, mais je ne sais pas pourquoi je me sens responsable d’elle. Peut-être étais-je un peu comme elle dans ma vie d’humaine qu’ils m’ont enlevée.

Par contre, quand je reviens vers elle et qu’elle m’annonce qu’elle travaille à la Heaven Corp, mon sang se glace. Je le savais, cette petite va m’attirer des emmerdes c’est sur ! Chez les Anges ?? elle pouvait pas travailler ailleurs ? Chez un commerçant normal ? Non !

Qu’elle enchaine en disant qu’elle est amie avec des gens de plusieurs races ne me rassurent pas. Parce que ça veut dire qu’elle a des amis chez les Anges et chez les Démons surement. Et dans les deux camps, il doit bien avoir un ou deux qui me déteste et qui voudrait me voir plus que morte.

Le patron me fait signe que c’est ma pause de 15 min. Je le remercie et je me rassis en face de la fille.

« Oh… et tu crois que ça va me rassurer que tu ais des amis de toutes races même si tu travailles à la Heaven Corp ? Non parce que dans tous les cas il doit bien y avoir une ou deux personnes qui doivent vouloir me tuer. Dans l’un ou l’autre cas. »

Je m’aperçois que j’avais baissé le volume sonore de ma voix en me rapprochant de la jeune fille. Je me redresse sur ma chaise.

« Et pour répondre à ta ou tes questions, oui ton babillage est excessivement énervant surtout que je n’arrive pas à enregistrer la moitié des questions tellement tu parles vite. Oui, malheureusement, on me cherche souvent, ou je cherche souvent les gens. Enfin c’était avant. Maintenant j’essaie de me calmer mais certaines personnes arrivent à me faire péter des câbles. »

La je réalise que dans son babillage infernal, elle a oublié de me dire quelque chose : son prénom.

« Dans ton monologue, il me manque qu’une donnée : ton nom et ton prénom. »


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Mer 19 Sep - 23:42

Oh oui, elle avait vraiment parlé trop vite et surement trop... étant donné l’expression que la femme démon arborait, c’était peu dire ! Mais ça n’était pas un problème, elle ne doutait pas de ses capacités intellectuelles, ce n’était pas bien difficile de tout retenir, elle avait voulu savoir après tout, non ? Elle la laissa servir des clients avant que cette dernière ne revienne pour confirmer qu’elle parlait trop. C’était une chose qu’elle avait en commun avec sa sœur tout récemment découverte et ça la fit sourire d’ailleurs.

La poupée perdit bien vite ce sourire en prononça le nom de son agence, soit, personne ne semblait lui faire confiance quand elle disait ce genre de choses, alors que pourtant, elle était humaine et même si elle mourait qu’est-ce que pourrait bien faire l’agence ? Rien... à moins que ses amis ne décident de la venger, mais ils n’étaient que très peu dans le même établissement.

« Mais... je viens ici seule pour quelle raison à ton avis ? Je veux éviter les drames en fait... que ce soit toi ou un de mes amis qui perde... la vie, ça ne m’arrange pas vraiment, je ne suis pas comme ça... puis j’aime me débrouiller toute seule... »

En somme, si la nippone avait des choses à régler, c’était seule, elle n’allait pas appeler un de ses copains costaux et pleins de super pouvoirs pour faire les choses à sa place, c’était une question de fierté... une fierté que Miho avait très mal placée, évidemment, mais au moins c’était assez juste... pour l’autre. Car dans ce cas, si elle ne criait pas au secours pour que ses amis rappliquent, elle risquait de mourir... enfin, si SungHee décidait de la tuer, ce qui ne semblait pas être le cas.

Elle sourit, être énervante, elle connaissait... d’ailleurs c’était navrant, en y repensant elle s’en était fait une carapace un peu trop solide qui se brisait peu à peu, car elle devenait une jeune femme un peu plus mature et que par les derniers évènements, elle réfléchissait plus qu’elle n’agissait mal, car oui, elle l’admettait à moitié, mais quand même... la poupée agissait souvent mal en parlant très sévèrement à des gens qu’elle connaissait où non, c’était un naturel à perdre rapidement.

« Oh... moi aussi y’en a c’est plus fort que moi... mais bon, je ne suis pas non plus un cadeau... j’ai réussi à énerver un démon de plus de 1000 ans une fois... en moins de 2 minutes... »

La Nippone n’allait pas lui raconter l’histoire, elle en était amusée, c’était surtout méchant, mais bon. Elle faisait la moue d’ailleurs, en y repensant Seiji était peut-être sympa avec sa soeur, mais elle s’en méfiait toujours. La pause de la jeune démon était plus qu’efficace, la plus jeune se sentait bien plus d’attaque, une petite lueur était réapparue dans ses pupilles. C’était amusant cette ressemblance qu’elles avaient, étrange aussi, mais très appréciable, car au moins la jeune femme ne pouvait pas nier que ça les rapprochait un peu, même si elle faisait preuve de mauvaise foi !

« Oui c’est vrai, Abe Miho »

Dit-elle en s’inclinant poliment, même si d’ordinaire elle ne le faisait pas, c’était tout de même une marque de respect. C’était sa tête seulement, pas son corps, comme quoi... c’était bien une petite jeune têtue en fin de compte, mais ça n’était pas plus mal, car la plus vieille des deux n’était pas tout à fait humaine. L’humaine en question d’ailleurs, de demandait quel âge pouvait-elle bien avoir pour avoir ces réactions typiquement humaines... mais c’était une question difficile à poser, qui n’avait pas d’équivalent d’ailleurs, elle allait devoir se résoudre à se taire.
...
Mais bien sûr ! Se taire... c’était une blague voyons ! Miho se taire, c’était vraiment la fin du monde ! La nippone sourit, s’excusant s’avance par son embarras flagrant... tout en osant :

« Est-ce que tu m’autorises à te demander... depuis quand-est-ce que... tu es « vivante » ? »


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Dim 30 Sep - 17:33

« Est-ce que tu m’autorises à te demander... depuis quand-est-ce que... tu es « vivante » ? »

J’adore elle me demande si je l’autorise mais elle n’attend que je dise non.

« Si je te dis que non je ne t’autorise pas à me le demander, ça marche aussi comme réponse ? »

Oui, je sais, c’est sarcastique, m’enfin, elle l’a mérité. Mais elle semble si innocente ! Je devrais m’éloigner d’elle. Mais bizarrement, j’ai envie d’y parler.

« Ca dépend ce que tu appelles vivante. Parce que techniquement je ne suis plus humaine depuis un certain temps, je suis morte en quelque sorte. Mais je pourrais vraiment mourir pour de bon sans espoir de revenir. Mais en tout j’ai 200 ans. Donc oui tu me dois le respect dû à mon ancienneté. »

Cette petite m’intrigue, elle ne manque pas de cran et de courage. Je ne sais pas si c’est franchement une qualité vu les temps qui courent. Elle devrait éviter de tourner dans le cercle des créatures surnaturelles. Sa vie pourrait se finir bien plus vite que ce qu’il est prévu.

Alors que ma pause est terminée, je m’en retourne servir au bar quelques clients. C’est assez vide ce soir. Je ne m’en plains pas. Et en plus ils ne sont pas difficiles, juste une ou deux bières en pression. En même temps c’est aussi le moins cher et pour le prix cette bière n’est pas mauvaise. Je discute un moment avec un client fort charmant. Et oui je suis de bonne humeur, du coup je papote avec les clients. Et lui est particulièrement intéressant, 25 ans, en étude de médecine. Au moins il est intelligent en plus d’avoir un joli visage fin, avec de jolis yeux bruns, les lèvres charnues. Et vu comment il est taillé il doit faire du sport pour s’entretenir.

Mais à un moment, alors que je badine gentiment avec mon futur médecin, j’ai comme un mauvais pressentiment. Je tourne vivement la tête vers Miho et ce que je vois me désespère. Non de Dieu ! (oui jurer ce n’est pas bien) Pourquoi faut-il qu’elle ait des soucis maintenant ?
Je laisse mon bellâtre et je me dirige vers la table de la demoiselle. Trois jeunes hommes, surs d’eux sont en train de l’enquiquiner, à lui faire des propositions malsaines et à essayer de la faire lever pour qu’elle les suit. Je me met entre Miho et le type qui la retient.

« Et si tu la lâchais ? Ca serait bien non ? »

Le jeune homme ricane, nullement impressionné. Erreur fatale. Je tourne des yeux, légèrement désespérée par tant de stupidité. Mais bon je ne peux pas lui en vouloir, rien dans mon apparence laisse voir qui je suis réellement.

« Bon tu ne diras pas que tu ne l’a pas cherché. »

Je lui attrape le bras au niveau du poignet et je serre doucement. Le jeune rit franchement là. Alors la je serre d’un coup net. Son visage est défiguré par la douleur. Il lâche direct le bras de Miho, et me demande ce que je suis. Mon regard jusqu’alors angélique prend des reflets démonique.

« Peu importe qui je suis. Ce qui importe c’est que toi et tes copains vous dégagiez d’ici. Et qu’ils n’essayent pas de me neutraliser. Sinon je vais vraiment être en colère. »

Je luis lâche le bras et je regarde les deux autres gus les défiant de s’approcher de moi. Après qu’ils soient partis, je pars au bar et je reviens vers la jeune femme, transite de peur. Je m’approche d’elle et je lui mets une poche de glace sur le poignet ou il y a la marque rouge du type. Il a de la force quand même. En même temps, trois hommes contre une fille humaine, forcément qu’il se sentait puissant. Il y a même des chances que les types l’attendent pour lui faire sa fête en dehors du bar. Je lui bande le poignet avec une pommade pour soulager la douleur.

« Tu attends ici encore 2h le temps que je finisse mon service. Je te raccompagne chez toi. Les types pourraient revenir s’occuper de toi, une fois dehors. »

Et avant de continuer à servir les clients, j’y sers un wisky bien serré pour la détendre.


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Dim 30 Sep - 18:51

Évidemment la question posée n’obtint pas la réponse souhaitée, mais c’était une réponse acceptable de la part d’une femme démon, qui se méfiait de la plus faible des humaines, enfin... presque si l’on ne tenait pas compte de son don. Cela dit, ce n’était pas Miho qui allait s’en plaindre, au moins elle ne risquait pas de se faire embêter... ni par elle, ni par quelqu’un d’autre d’ailleurs. Elle se contenta de lui sourire, c’était comme si elle s’y était attendue.

« En fait... oui, c’est une réponse, j’imagine. »

Elle n’allait pas non plus en demander plus, à quoi bon après tout ? Mais, à sa plus grande surprise SungHee, puisqu’elle se prénommait ainsi, lui donna son âge approximatif. C’était bel et bien ce qu’elle attendait, un âge depuis sa naissance à sa mort et à sa déchéance. Elle n’était pas si vieille en fin de compte et c’était plutôt encourageant de penser qu’un si beau visage avait pourtant vécu le double d’une vie, voir presque le triple.

Pendant que la jeune femme reprenait du service, la nipponne était tranquille, regardant autour d’elle sans s’attarder sur les détails, histoire que l’on ne la remarque pas trop, mais... elle était plutôt bien habillée, pour une fille du coin... même si elle ne voulait pas se faire remarquer, la poupée était mignonnette, ça ne serait pas la première fois. Elle se remémora cette soirée avec Kanon où elle avait trainé dans un coin plutôt mal fréquenté à la recherche de son ange, qui lui avait mal indiqué l’adresse. Il s’était pris un mauvais coup à cause d’elle... mais par chance, il était spécial, un ange, à vrai dire et ses blessures cicatrisaient bien plus vite qu’elle ne pouvait apparaitre... il s’était laissé faire.

La petite rousse soupira, déglutissant quand on s’approcha d’elle, trois garçons d’une taille relativement impressionnante par rapport à la sienne, quelque chose lui disait qu’elle avait tout intérêt à ne pas rester et bien qu’elle voulu partir, ils insistaient, l’un d’eux-mêmes la tenait. Ce n’était pas comme si Miho était faible, mais... elle n’avait pas envie de ça ce soir, ni de répliquer, ni de s’obstiner. Elle se contenta de les regarder d’un oeil mauvais. La peur ? Oh oui, bien sur, qu’elle avait peur... mais elle n’était pas du genre à flancher aussi facilement. Elle se mordit la lèvre et s’apprêtait finalement à répliquer quand une voix assez connue pour la soirée s’interposa entre elle et eux.

La jeune serveuse avait pris sa défense, à vrai dire Miho était bien plus choquée par ce geste que par ces trois garçons, qui feraient tout de suite mieux d’arrêter de rire... car celui qui rira en dernier était loin d’être un des trois. D’ailleurs, un poigné brisé plus tard, la voilà assise d nouveau au comptoir avec un whisky à la main.

« oh... merci... je... merci »

Oui, ce n’était pas si facile, de faire bégayer Miho, pourtant... Sung Hee avait plutôt bien réussi, autant dire qu’elle devait être douée pour la déstabiliser, car... en si peu de temps, il fallait vraiment le faire. Elle lui proposait même de la raccompagner, un merci de plus avait fini par sortir avant qu’elle ne se mette à siroter lentement. D’ici deux heures, elle ne sera pas plus saoule qu’elle ne l’est, en prenant tout son temps elle éliminerait. C’était étonnant, était-elle partagé entre son ancienne vie d’ange et celle actuelle de démon ? La lycéenne préféra ne rien demander, au cas où elle mettrait les pieds dans le plat. Il était toujours délicat chez un démon d’aborder le sujet de son ancienne vie, après tout... et il y a bien une raison à cette guerre qui oppose anges et démons... bien qu’il n’y en a pour celle concernant les aions.

« Je sais que ça peut paraître bizarre, mais... est-ce que tu as quelque chose contre les... croisés... si tu vois de quoi je veux parler. »

C’était idiot de demander, mais nécessaire, car une humaine comme elle, qui pouvait être alliée avec tout le monde, elle préférait être certaine que ses amis aions ne risquaient rien quant à cette jeune femme. D’une certaine façon, aussi, elle ne pouvait plus lui demander de faveur... vu qu’elles étaient plus ou moins quittes de s’être sauvé la mise une fois, au moins, chacune...


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Sam 6 Oct - 20:53

« Je sais que ça peut paraître bizarre, mais... est-ce que tu as quelque chose contre les... croisés... si tu vois de quoi je veux parler. »

Les croisés ? Elle parle des enfants interdits, des Aions ? Quoi elle est ami avec certains d’entre eux aussi ?

« Pourquoi, tu as aussi des amis chez les croisés ? Non ne réponds pas en fait. Je n’ai pas envie de savoir. Et non j’ai des soucis qu’avec ceux qui veulent me tuer. »

D’abord je me demande bien pourquoi elle me pose cette question ? Elle ne s’imagine quand même pas qu’on va devenir amie ? Si ?? Quoique…. Ah Sunghee, tu te poses trop de question. Pourquoi j’aurais envie d’une amie et humaine en plus ? Alors que j’ai passé des années à les exterminer ? Oui mais d’un autre côté, si j’ai quitté le clan des destructeurs c’est justement être en paix. Cela consiste aussi à se faire des amis, de n’importe quelle race. Oui mais d’un autre côté (tiens encore un), je trahirai mon côté démon à m’associer avec une humaines amie avec des êtres surnaturels dont des anges.

Je passe les deux autres heures à me poser la question d’essayer de connaitre un peu plus cette fragile humaine ou de la laisser toute seule vu qu’elle a déjà pleins d’amis. L’heure de la fin de mon service est enfin arrivée. Miho est toujours là. Je prends mon sac et je lui fais signe qu’on décolle.

Bizarrement, être seule avec une humaine dans une ruelle sombre, me fait sentir plus fragile. J’ai l’impression d’être une faible fille qui a peur de se faire agresser. Je n’aime pas du tout se sentiment d’être épiée. Et ça ne loupe pas, les garnements de toute à l’heure sont encore là. Je souffle, je m’en doutais, mais qu’est ce que j’aurais voulu me tromper. J’attraper Miho par le bras et je la force à avancer plus vite, pour essayer de forcer le passage. Ce qui s’annonce difficile vu que les types sont en train de se resserrer. Il va falloir que je me dévoile encore une fois. Je n’aime pas ça.

Je fais passer Miho derrière moi et je trace vers les types. Au passage, je les écarte des deux bras. Trop facile. Complètement bourrés, ils n’ont même pas pu résister un tant soit peu. J’attrape alors Miho par la main et je me mets à courir. Il faut distancer les types. Je sens que Miho est en train de fléchir, mais c’est trop dangereux de leur laisser voir que je suis une démone et surtout une démone en train d’aider une humaine. Au bout d’un bon quart d’heure, à peine essoufflée par l’effort, je me retourne vers ma protégée. Elle est rouge et a du mal à respirer. Je lui tapote le haut du dos.

« Oui je sais, j’aurais pu les tuer, ou les blesser, mais c’est trop compromettant pour moi. Allez montre moi ou tu habites. »

En disant cela, je vérifie tout de même que personne ne nous suit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Dim 7 Oct - 17:06

La Nippone demanda si la jeune femme avait des amis dans le camp intermédiaire et visiblement, elle n’était pas contre, du moins, elle les laissait tranquilles, ce qui était appréciable. Miho sourit en la voyant s’agiter et lui demander de ne pas lui dire, mais la réponse était évidente, et vu le sourire de la poupée, elle était plutôt contente que sa nouvelle « amie » ne soit pas du genre à vouloir trucider les autres en se servant des connaissances qu’elle avait.

Les heures avaient passées à parler de tout et de rien, faire connaissance était tout art finalement, surtout avec des personnes méfiantes comme Sung Hee, mais elle avait ses raisons que la lycéenne respectait totalement. La demoiselle avait bien bu, un deuxième, puis un troisième verre offert par la jeune femme, c’était déjà beaucoup, elle avait eu le temps à peu près, de dessaouler avec les quelques garçons qui l’avaient embêté, mais... cet autre verre avait été la goutte d’eau, en quelque sorte, et elle avait lutté pour ne pas sombrer, sommeil ou folie, quel choix exquis au fond... les deux la tentaient, mais ce fut n’y l’un ni l’autre.

Le temps qu’elle se décide Sung Hee avait terminé son boulot, se changeant simplement pour venir l’empoigner pas trop violemment et se mettre à courir en la protégeant des hommes à présent saouls qui avaient attendu. Autant dire que c’était assez flippant, elle qui venait souvent n’avait jamais eu de problèmes, peut-être la place avait-elle été d’or ce soir et le fait que la barmaid soit avec elle était rassurant, mais la raison pour laquelle elle avait été si bien repéré aussi ? Elle ne lui en voudrait pas de toute façon, car elle ne cherchait qu’à la protéger à son plus grand étonnement. C’est donc stupéfaite qu’elle se mît à courir en suivant la cadence imposée par le démon, courant après avoir bu autant et surtout, si fatiguée et peu habituée à la froideur de l’extérieur qu’elle en était toute retournée !

Miho regarda la jeune femme une fois toutes deux arrêtées, soufflant un bon coup en s’appuyant sur ses genoux pour essayer de reprendre ses esprits, embrouillés par tous ces évènements. Encore, qu’elle était habituée à pire... autant dire que ça rodait d’avoir un ange gardien et autant d’amis dans le pétrin.

« C’est que tu es rapide ! M...Merci en tous les cas... et hm... je savais que tu ne les tuerais ou ne les blesserait pas... »

Bizarrement, ce ressenti du danger s’appliquait à ceux sur qui elle se concentrait comme à elle, c’était assez pratique, disons le et la nipponne était donc convaincu qu’elle ne ferait pas de mal, aussi bien à elle qu’à ces pauvres types qui avaient voulu l’agresser. Une chance cela dit que le démon ait une conscience, c’était... incroyable avec son caractère ? Comme incompatible et pourtant ça faisait tout son charme. La rousse sourit indiquant d’ailleurs sa maison, à coup sûr elle allait lui offrir de quoi manger et boire si l’envie lui en disait et une bonne douche peut-être, elle méritait bien de pouvoir se détendre après cette journée... ou plutôt cette soirée pénible par sa faute.

« Encore merci beaucoup, on est bientôt arrivée, si tu veux t’arrêter un moment, tu peux rester chez moi, c’est la moindre des choses ! »


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?
Dim 14 Oct - 20:15

« Encore merci beaucoup, on est bientôt arrivée, si tu veux t’arrêter un moment, tu peux rester chez moi, c’est la moindre des choses ! »

Mon premier réflexe était de dire non, mais j’ai fait l’erreur de croiser son regard. Un regard tout gentil qui avait l’air de dire accepte. Ah je me demande si je n’aurais pas du rester en Enfer tiens. Vivre avec les humains me rend plus… plus…. Comment dire ? Plus humaine ? En tout cas, je n’arrive plus à les considérer comme un instrument à ma vengeance contre les Anges. Parce qu’au final, je me dis que j’ai du être une humaine comme eux avant. De ce fait, je me demande si c’est bien moi qui dit en souriant à la jeune demoiselle :

« Oui, j’ai bien besoin de boire un petit remontant après cette soirée. »

Je n’en reviens pas que c’est moi qui ai parlé de cette manière. Mais son regard et son expression joyeuse le vaut bien. Ca me ramène au temps ou j’étais un Ange, à aider mon prochain. Je la suis donc dans la rue qui mène à son appartement. Le quartier semble assez calme, il n’y a personne dans la rue. Tant mieux, j’en ai franchement marre de devoir jouer à l’innocente humaine sans défense pour ne pas que les humains découvrent qui je suis. Enfin, les humains normaux, pas les humains comme Miho qui connaissent des personnes de mon espèce et d’autres races. J’aimerai vraiment savoir de qui cela peut bien d’agir. Mais dans un autre sens, j’ai peur de le savoir. Savoir qu’elle fricotte avec des Anges, ça m’hérisse les poils. En même temps, elle a une tête d’ange, donc bon ça ne me surprendrais pas.

Alors qu’on arrive à son appartement, je vérifie que personne ne nous espionne dans un coin. Les habitudes ont la vie dure comme on dit. Son appartement est assez simple et élégant, comme elle. Pas de chichi superficiel et compagnie. C’est reposant comme atmosphère. J’accepte une tasse de thé. Pas d’alcool, ce n’est pas plus mal, tu me diras. En général, ça m’échauffe le sang et je pourrais être tentée d’aller retrouver les trois abrutis. La boisson me réchauffe et me détend. J’ai toujours aimé boire du thé vert. C’est chaud et frais à la fois. Et sa me fait du bien, ça me détend.

Discuter avec elle devant une bonne tasse de thé est assez agréable. Ca fait d’autant plus déprimer que je vais devoir retrouver la froideur de mon appartement de solidaire que je suis. Vraiment, je dois éviter le contact avec les humains. Je deviens plus gentille, plus faible en quelque sorte.

Au bout d’une heure et deux tasses de thé, je décide de partir. Cette petite est vraiment gentille et a le cœur sur la main. Elle ne pense pas à utiliser les gens influent pour la sortir de situation impossible.
Je pose la tasse sur la table basse et je me lève en disant que je dois partir qu’il se fait tard. Je vois dans son regard qu’elle voudrait que je reste mais je ne peux pas.

« Soit prudente, ne cherche pas les démons et si tu as un coup de blues, viens au bar. Et merci pour le thé, il était très bon. »

Je m’en vais sur ces belles paroles, et au moment d’arriver sur le pas de la porte, je me retourne et lui adresse un franc sourire, que je n’ai plus l’habitude d’utiliser.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Will you let me drink or not ?

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Will you let me drink or not ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Quartier chaud :: Bars :: Ibiza's Club-