† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Are you all crazy ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Are you all crazy ?!
Ven 7 Sep - 22:56


18/05/2010 † Ha Ji Hoon & Kim Chul Hei & Akano Sora
J’étais complètement abattu, Miwa et les enfants dormaient à point fermé et bien que j’ai partiellement parlés du problème à ma bien-aimée, je ne voulais pas l’inquiéter, je prenais sur moi. Ça ne se voyait pas, évidemment... je ne pouvais cependant pas lui interdire d’aller le voir pour qu’elle lui saute dans les bras et j’espérais que cette femme pour qui mon coeur avait craqué, n’allait pas lui tirer les vers du nez... restait encore qu’elle le fasse mieux que moi... j’en serais jaloux, mais je serais heureux, réellement.

Je pensais à tout ça, sortant de la chambre tranquillement, je n’étais pas tranquille, je préférais m’allonger sur le canapé, mais très rapidement je bougeais dans tous les sens, pour finalement aller me préparer quelque chose à boire pour m’apaiser, je doute cela dit qu’un thé puisse y parvenir, si mon expérience en tant qu’ange n’a pas réussi à maitriser mes ressentis, c’est qu’il y avait quelque chose dans l’air, une intuition peut-être ? J’avais peur, car il y a quelques jours Ji Hoon était dans un sale état et je me doutais que ce soir encore, j’allais devoir vérifier qu’il n’avait pas fait de bêtises, comme depuis quelques soirs... déjà.

En sortant dans le couloir, je ne ressentis rien, il n’y avait pas son aura... non, ni celle d’une certaine démone qui avait une prise sur lui que je n’avais jamais vue jusqu’alors. Je rentrais donc, faisant les 100 pas, devais-je ou ne devais-je pas aller le chercher ? Je n’en savais strictement rien, je ne pouvais pas le localiser non plus à moins d’utiliser ce don-là, mais c’était assez risqué, car je ne serais sans doute pas le seul à pouvoir le repérer... et j’utiliserais de mon aura, ce qui permettrait à quiconque de savoir que je le protège plutôt que le chasser.

Je soupirais, m’asseyant de nouveau au beau milieu du divan, cherchant de quoi m’occuper l’esprit, mais il n’y avait rien de convainquant, je ne pouvais pas non plus réveiller Miwa, elle s’inquièterait réellement. C’est à ce moment que je sentis quelque chose, de proche... il était là, lui ou bien Sora, ou les deux ? Ou encore... quelqu’un qui avait une aura similaire... une victime encore ? Je ne savais pas, mais les deux vacillaient... et ce n’était pas normal, ces auras étaient faibles au point qu’elles se mettent à vaciller. Ça ne présageait rien de bon.

Je me levais pour aller vers la porte, j’entendis alors frapper et mon souffle se coupa presque, alors c’était lui... ou quelqu’un venu pour me chercher... quelqu’un qui voulait peut-être du mal à Miwa et aux enfants ? Je ne savais pas. Prudent, j’ouvris la porte et tombais donc nez à nez avec les deux blessés de guerre visiblement. Assez choqué que l’aion ait ramené dans ma propre maison une femme démon en qui je ne pouvais pas avoir une totale confiance, mais elle était mal en point et même si je n’étais pas médecin je ne lui refuserais pas mon aide. Il était dans ma nature de tendre la main... mais contrairement à un certain Tout-Puissant, je ne tendrais pas l’autre si elle venait à trahir le peu de confiance que je lui accordais déjà et qui était assez conséquente néanmoins.

« Pose la sur le divan, ne faites pas trop de bruit, tout le monde dort, qu’est-ce qu’il s’est passé ? »

C’était un peu trop de choses à assimiler, mais il fallait faire vite. Je fermais la porte et apportait de quoi soigner cette jeune femme, en espérant qu’elle n’ait pas la même réaction que celui que j’avais tenté de soigner quelques jours plus tôt...




Dernière édition par Kim Chul Hei le Mar 25 Sep - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Sam 8 Sep - 10:23

Spoiler:
 

« Tu es... humaine ? »

Non... ça ne pouvait pas être ça. Un démon ne peut devenir humain. Ce serait contre nature. Alors que m'arrivait-il ? Pourquoi n'avais-je plus aucun pouvoir ? J'étais perdue, incapable d'aligner deux mots pour répondre à Ji Hoon.

Bien que troublée, je commençais à envisager petit à petit ce qui allait se dérouler. J'étais faible. Plus faible que je ne l'avais jamais été. Le moindre accro pouvait m'handicaper pendant des jours sans le processus de guérison avancée. J'étais vulnérable. Or, il fallait l'avouer, je n'avais pas d'amis. C'était plutôt l'inverse. Ji Hoon lui-même souhaitait ma mort. Allait-il me tuer ? Ou quelqu'un le ferait-il avant qu'il n'en ait l'occasion ? J'échappais un petit rire jaune.

« Je vais mourir. »

C'était plus pour moi que je le disais. Mais après tout, n'était-ce pas ce que je voulais ? Non, pas de cette manière-là. Je voulais être maître de mon destin, pas devenir une proie. Je ne voulais pas avoir à me terrer, à craindre chaque seconde pour ma vie. Il fallait que je trouve un moyen de récupérer mes pouvoirs. Mais lequel ? En existait-il seulement un ? Mais avant ça, un moyen de me défendre. La réponse me parvint comme une évidence. Rei. Ma meilleure amie. La seule qui ne me voudrait pas de mal. Elle chassait les Anges et Démons, peut-être pourrait-elle m'aider. Il me fallait une arme, quelle qu'elle soit, au plus vite.

Une légère pression sur mon poignet me sortit de mes pensées. Je relevais les yeux. Ji Hoon. Je l'avais presque oublié.

« Viens. J'ai quelqu'un qui peut t'aider. »

M'aider ? Moi ? Qui pourrait faire ça ? Et surtout, pourquoi ? Il était tellement plus simple de me laisser seule face à mon sort. Alors pourquoi Ji Hoon faisait-il ça ? Se sentait-il coupable de ce qu'il m'arrivait ? Il n'y était pour rien pourtant...

Je me laissais traîner à travers l'immeuble. Reconnaissant sa porte, je pensais un instant qu'il allait m'emmener chez lui, mais il frappa à celle d'en face. Étonnée, j'attendis. La porte s'ouvrit sur une personne que je connaissais. Chul Hei. J'aurais dû m'en douter. Qui d'autre aurait pu être susceptible de recueillir un Aion et une Démone, si ce n'est l'Ange au grand coeur ? Quelle ironie du sort. Il nous fit entrer et indiqua à Ji Hoon de me déposer sur le divan. Je me laissais faire, las.

Je grimaçais de douleur lorsque je sentis l'alcool sur mes plaies, mais ne bronchais pas. Je n'avais plus la force de dire ou faire quoi que ce soit. Le choc était encore trop grand. J'échappais néanmoins un petit cri lorsque Chul Hei examina mon poignet. Pourquoi était-ce si douloureux ? Les humains ressentaient-ils tous ça ? Un instant, j'eus une pensée coupable envers tous les humains que j'avais pu tuer ou torturer.

Je laissais tomber ma tête contre le dossier du sofa et fermais les yeux.

« Pourquoi ? Pourquoi est-ce que vous m'aidez ? Je ne le mérite pas. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Ha Ji Hoon
Aion † Walker

avatar


Emploi : Travail journalier
Localisation : Cherchez-moi dans Tokyo, vous allez trouver !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Lun 10 Sep - 18:38

« Ne dis pas n'importe quoi, tu ne vas pas mourir. »

Notre trajet était bien court et s'était passé en silence. Je me passais de commentaires de mon côté de toute manière. Même si j'attendais ce moment depuis des années maintenant, j'étais encore un peu sonné d'avoir approché la Mort elle-même de cette façon. Disons que je n'imaginais pas mes derniers instants de cette manière-là, et maintenant Sora était dans une bien mauvaise situation. Je ne doutais pas qu'elle allait trouver le moyen de s'en sortir pendant un moment, et même si je me sentais concerné par la situation, je me demandais pourquoi j'avais pris la décision de l'aider. L'aider à quoi déjà ? Je ne comprenais même pas ce qu'il lui était arrivé. Et j'aurais pu très bien la laisser là, seule. Après tout en détruisant son pendentif, elle s'attendait à mourir en prenant une décision aussi stupide qui me concernait cette fois-ci directement sans mon consentement. Ainsi elle n'avait qu'à continuer à prendre des décisions sur un coup de tête et je n'aurais pas à me soucier d'elle. Allez savoir pourquoi je suis en train d'essayer de lui apporter mon aide en ce moment-même...

Ma main effleura la poche de mon jean, où je pouvais deviner les formes du collier qui était anciennement autour du cou de (l'ex ?) démone. Dire que ce simple accessoire contenait la vie de Sora semblait totalement fou à présent qu'elle était bien vivante derrière moi. M'aurait-elle menti ? Non. Elle ne comprenait pas non plus ce qui se passait. A moins qu'elle soit très bonne actrice.

Ainsi je suivais ma première pensée qui était de consulter Chul Hei. Je doutais qu'il sache beaucoup de choses sur les sortilèges démoniaques, mais il pouvait peut-être éclairer notre lanterne. Mine de rien, j'étais aussi curieux de savoir ce qui était arrivé à la démone. Qu'elle soit devenue humaine semblait impossible, ça ne pouvait pas être aussi facile. Alors qu'était-elle à présent ?

Lorsque Chul Hei ouvrit sa porte, je sentais la présence de Miwa et des deux autres enfants dans les pièces voisines et je m'excusais intérieurement de m'immiscer dans sa vie de cette manière alors que je m'étais juré de le laisser tranquille, et cela se lisait bien dans mon regard. Mais c'était une urgence, et je ne faisais confiance à personne. Mais lui méritait une petite partie de cette dernière, aussi énervant qu'il pouvait être. Je remerciais - ... oui, oui. - l'ange du regard et je déposais Sora sur le canapé.

« Sachant qu'elle n'a pas l'air de comprendre non plus, j'espérais que tu puisses m'éclairer un peu. »

A vrai dire, j'étais étonné. Chul Hei pouvait être autant généreux qu'il le voulait, ça se voyait qu'il n'appréciait pas Sora des masses. (Et croyez-moi, je comprenais très bien son point de vue.) Pourtant il l'avait accepté à l'intérieur-même de son appartement et soignait tant bien que mal ses plaies. Qui ne se refermaient pas. Je me postais dans un coin de la pièce, près de la fenêtre, observant tous les mouvements de l'ange.

Je ne pus empêcher un léger ricanement franchir la barrière de mes lèvres. Qu'est-ce que méritait un démon ? Pas la mort en tout cas. Peut-être pire. Mais je n'étais pas ce genre de personnes.

« Bien sûr que tu ne le mérites pas. Mais tu sais déjà ce que j'en pense. »

Parce que je lui avais promis que je partirais devant elle pour notre tout dernier et ultime voyage. Mais je ne préférais pas étaler le fond de ma pensée devant Chul Hei... lui qui avait essayé de recoller les morceaux avec moi, il avait réussi plus ou moins, je ne voulais pas lui faire perdre tout espoir.

Finalement, sentant le regard plein d'interrogations de Chul Hei, je bougeais, m'approchant plutôt de la porte qui était le seul rempart entre Miwa, les enfants du couple et nous. Je n'appréciais pas des masses les humains, mais j'étais presque neutre... mais j'appréciais Miwa et je pense que Chul Hei ne voulait pas qu'elle entende la suite. Avoir un démon dans son appartement ne lui plairait peut-être pas.

« Donc, apparemment, elle est humaine... mais pas totalement non plus. Disons qu'il y a l'air d'avoir un problème avec ses pouvoirs, je pensais que tu pourrais peut-être te faire une idée toi-même du problème et ça te dira peut-être quelque chose. »

J'évitais soigneusement de regarder vers la principale concernée. Au fond de moi se trouvait encore une certaine rage et haine, cela se voyait surtout dans mon regard et mes muscles tendus, mais ça n'était pas le moment de la faire sortir. Plus tard.


i’m breaking down, i am screaming out. my time is running out. what do i do now? give up? or stand up? i don’t know. i want to break the spell now. i’m drowning now. i am crying out. my time is running out. i need someone to save me now.

(c) about today.
(c) sawa (avatar) & tumblr (gifs)
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Lun 10 Sep - 22:48

Je n’aurais jamais cru qu’il me mène Sora ici... mais j’étais plus que content qu’il me fasse assez confiance, en revanche ce que je comprenais encore moins c’était... pourquoi Sora alors qu’elle semblait lui avoir fait du mal ? D’après ce que j’avais compris, ce n’était pas seulement elle, mais elle y avait contribué et.. Je me doutais que pour une démone, aussi docile pouvait-elle être en apparence, c’était tout le contraire intérieurement. La trousse de secours était prête et j’inspectais le vilain poigné qui avait bien pris dans cette histoire, mais comment faisaient-ils pour se retrouver toujours ensemble à des moments pareils, je commençais sérieusement à m’inquiéter pour Ji Hoon autant que pour la démone...

« Je crois que tu as une belle entorse, tu vas devoir éviter les bagarres au risque que ça ne s’aggrave... mais te connaissant... »

Je soupirais quelque peu, écoutant Ji Hoon qui paraissait plus que nerveux à tourner et retourner dans la pièce, me donnant presque l’impression qu’il ne supportait pas cette situation et je pouvais le comprendre, mais dans un autre sens... je me demandais si c’était pour Sora ou pour lui-même... il était assez sensible malgré ce qu’il voulait bien me faire croire... et je ne préférais pas en souffler mot au risque qu’il ne m’assassine d’un regard.

Ji Hoon l’avait ramené ici et malgré ça, la jeune femme se plaignait d’être encore en vie et soignée par des personnes sensées être ses ennemis. J’avais le chic surement pour me mettre dans ce genre de situation, mais ça n’était pas plus mal, car malgré ce qu’ils pouvaient dire, chaque démon payait plus ou moins ses dettes et que Sora en ait une envers Ji Hoon et moi était une aubaine, une sorte d’assurance qu’elle n’irait pas trop loin. J’étais assez surpris néanmoins par la suite. Je n’avais pas compris ce qu’ils me demandaient et n’avait pas pris la peine de répondre, apportant un verre d’eau à la demoiselle qui devait bien en avoir besoin, ne serait-ce que pour son corps, fortement affaibli par le changement d’état.

« Maintenant que tu le dis... je n’avais jamais vu ça avant... j’imagine qu’en perdant une forte quantité de sa puissance, elle ne devient pas humaine, mais tout comme, le temps qu’elle récupère... je ne peux pas confirmer, mais il me semble assez logique... que ce soit passager... »

Puis je pris une grande inspiration, expirant longuement en fixant les deux concernés, alternant. Je n’y comprenais vraiment rien et j’allais devoir me risquer à poser les questions. Je n’avais pas tous les éléments pour pouvoir répondre et j’allais devoir me risquer à interroger le peu de démons que je connaissais et que j’appréciais sur le sujet, histoire d’être certain de ce que je disais.

« À moins que... est-ce que par le plus grand des hasards... une malédiction... je crois que c’est le même principe... si on y échappe »

Je me levais, faisant les cent pas, cherchant une réponse sans y parvenir. Je m’asseyais tout à coup, me demandant autre chose... par le plus grand des hasards...

« Dites-moi... ne vous vexez pas, mais... vous avez l’air de passer beaucoup de temps ensemble, est-ce qu’il y a une raison particulière ou bien vous souhaitez juste... vous battre ? »

Simple curiosité, s’il y avait une raison autant qu’elle puisse m’aider à deviner, à trouver... et si ce n’était pas le cas, autant le savoir si je risquais tôt ou tard de les voir recommencer, ça n’avait pas intérêt à être le cas ! Ma curiosité était piquée à vif, j’avais beau être un ange, avec Ji Hoon je m’attendais au meilleur comme au pire et j’étais d’autant plus anxieux que tous les deux étaient imprévisibles.

« J’ai l’impression de ne pas avoir toute l’histoire... et il me la faudrait pour avoir toutes les clés en main... est-ce que ça vous... dérange ? »


Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Mar 11 Sep - 8:55

« Bien sûr que tu ne le mérites pas. Mais tu sais déjà ce que j'en pense. »

J'esquissais un sourire nerveux et plongeais mon regard dans le sien.

« Et tu sais que je t'ai fait une promesse moi aussi. »

Celle de te protéger, que tu le veuilles ou non.

Je ne les écoutais qu'à moitié alors qu'ils échangeaient leurs points de vue sur la situation. Ils avaient tord et je le savais bien.

« J’ai l’impression de ne pas avoir toute l’histoire... et il me la faudrait pour avoir toutes les clés en main... est-ce que ça vous... dérange ? »

Je me redressais et m'assis sur le canapé.

« Je vais vous raconter. »

Après tout, ma situation me mettait en danger de mort imminente, alors qu'ils en sachent un peu plus ne changerait pas la donne. J'étais condamnée. Peut-être l'étais-je depuis le début. Néanmoins, cela ne restait pas une tache facile, aussi me mis-je à fixer la fenêtre d'un air absent, pour faire abstraction de leur présence.

« Je suis désolée car ça risque d'être un peu long, mais je dois commencer par le début si vous voulez comprendre. »

Je pris une grande inspiration et me lançais.

« Je n'ai aucun souvenir de ma vie humaine, comme tous les démons. Pour moi, ma vie commence lorsque je suis née Ange. J'étais un Ange exemplaire qui suivait les ordres et était fidèle à son Père. J'avais même acquis un certain rang puisque j'étais une Domination. J'aimais Dieu et Dieu m'aimait. Jamais je n'ai contesté ou remis en question Ses ordres. Mais un jour, je l'ai rencontré. Aihara Takuya. Il était si beau, si grand, si pieux... J'en suis tombée amoureuse au premier regard. Et mon amour n'a fait que se renforcer au fil du temps. Jusqu'à ce jour maudit. »

Je baissais la tête, luttant pour respirer calmement. Y repenser me mettait toujours dans un état de panique.

« Je lui ai avoué mon amour. Et en bon Ange, il l'a refusé. Je ne sais plus vraiment ce qui s'est passé ce jour-là, mais j'ai basculé dans la folie. Je me suis jetée sur lui et ai lacéré son âme. Si personne ne nous avait surpris, il serait mort. Puis j'ai été traînée à la salle du Jugement et ai été déchue. »

J'échappais un rire jaune à cette pensée.

« Les humains sont bien plus justes que les Anges. Mon jugement n'a duré que le temps de me déclarer coupable. Me torturer un peu, parce que c'était amusant pour eux. Puis ils m'ont arrachée mes ailes et mes souvenirs. C'est une douleur... à peine descriptible. La pire qu'il soit. »

Au fur et à mesure de mes mots, je me recroquevillais sur le sofa, ramenant mes genoux contre ma poitrine.

« Je suis arrivée en Enfer, blessée et perdue. On m'a demandée de prêter allégeance à l'un des neuf Princes. Je ne savais pas où aller. Naïvement, j'ai choisi le cercle de la Luxure car son Prince était une femme. Je pensais qu'elle comprendrait ma peine, déclarais-je avec un petit rire. Mais Levi ne pense qu'à elle. Alors j'ai continué de vivre, m'adaptant à mon nouvel environnement. Seulement, il fallait croire que je n'étais pas née sous une bonne étoile. »

Je m'arrêtais un instant pour reprendre mon souffle. Jamais je n'en avais autant dit sur moi. À des personnes susceptibles de me tuer qui plus est.

« Un Démon a voulu obtenir mes faveurs. Je me suis refusée à lui, bien qu'il soit plus puissant. Je ne voulais avoir aucun rapport sans amour. J'étais encore bien naïve. Même les hommes que j'allais corrompre sur Terre, il me suffisait d'user de mon charme pour les avoir. Malheureusement, ce Démon ne l'a pas entendu de la même oreille. Il était bien plus puissant que moi et m'a forcée, tout simplement. »

Aucune émotion n'était perceptible dans ma voix. C'était un acte si ignoble que mon coeur était de glace à sa mention.

« Puis il m'a punie. Il aurait très bien pu me tuer, mais il était bien plus sadique que ça. Il avait une fascination malsaine pour les jeux d'arènes de l'époque romaine. Moi aussi, il a voulu me lancer dans l'arène. Il m'a jetée une malédiction. Mon âme a été enfermée dans le corps d'un nourrisson. »

Je fis un mouvement pour désigner mon propre corps.

« Ce corps. Et j'avais un pendentif en forme de croix. C'était lui qui scellait mon âme dans ce corps humain. Mais si j'avais le malheur de l'enlever, il m'avait dit que je mourrais. »

Ce qui, de toute évidence, n'était pas le cas.

« Les premières années furent les plus dures car je ne pouvais me mouvoir seule. J'ai dû attendre l'adolescence pour pouvoir sortir sans mes parents sur le dos. Alors j'ai cherché un moyen de me libérer. Parce que ma force était affaiblie et que si l'on me tuait, je mourrais définitivement, contrairement aux autres qui retournaient en Enfer. Or, mes ennemis continuaient de me traquer. Je n'ai jamais rien trouvé sur cette malédiction. Parfois, ma folie refaisait surface et je massacrais quiconque se trouvait sur mon chemin. »

Mon histoire approchait de sa fin. J'avais la gorge sèche.

« Ce soir... j'ai brisé mon pendentif. Je voulais mourir. Mais ce n'est pas ce qu'il s'est passé... »

Je levais mes mains devant moi et les observais.

« Pour une raison que j'ignore, il m'a menti. Le pendentif scellait la malédiction oui. Je le sens car mon corps est différent. Il n'est plus humain. Ce n'est qu'une matérialisation, comme toi Chul Hei. Je pourrais retourner en Enfer maintenant. Mais j'ai perdu tous mes pouvoirs. Je suis aussi faible qu'une humaine. »

Je me mis à rire nerveusement. Mon coeur me faisait mal et je riais pour ne pas pleurer.

« Ça ne finira donc jamais... »

Je relevais la tête et cherchais Ji Hoon du regard. J'espérais qu'il me comprendrait, ne serait-ce qu'un peu.

« Vous savez tout. Quant à tes questions sur notre relation à Ji Hoon et moi, je le laisse t'expliquer. »

Je n'avais plus la force de dire un mot de plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ha Ji Hoon
Aion † Walker

avatar


Emploi : Travail journalier
Localisation : Cherchez-moi dans Tokyo, vous allez trouver !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Jeu 13 Sep - 21:25

J'étais nerveux, impossible pour moi de tenir en place plus de deux secondes, et pourtant il n'y avait aucune raison particulière. Peut-être que je ne voulais pas que la petite famille recomposée de Chul Hei tombe sur cette conversation, peut-être que je ne voulais pas que l'on soit épié par une créature surnaturelle ou peut-être que j'avais peur qu'un rassemblement d'un ange, d'un hybride et d'un démon n'attire trop l'attention. Nous nous mettions en danger pour rien en ce moment-même. Etrangement, ça me dérangeait. En temps normal, rien ne m'aurait plus donné envie que cette situation, mais j'étais encore un peu affaibli de notre confrontation sur le toit et je n'étais pas en état de me battre. Après tout, qu'une bataille soit fatale n'était pas ce qui me dérangeait, mais bien le fait que je préférais combattre à pleine puissance. Et puis Chul Hei ne manquerait pas de me passer un savon.

Finalement, je me postais dans un coin de la pièce, essayant de rester calme. Sachant que ce n'est pas mon fort de l'être, imaginez un peu comment j'étais en ce moment... Une vraie boule de nerfs. Je restais silencieux, n'intervenant pas dans l'échange entre l'ange et la démone. J'observais et j'écoutais à la place. Quelle sensation étrange de voir une telle grimace de douleur sur le visage de Sora, elle qui n'y était sûrement pas habituée... C'était ça être totalement humain ? Ce n'était sûrement pas la situation la plus enviable... Mais les humains qui ignorent notre existence doivent mener une vie bien meilleure que la nôtre. Ils n'avaient pas à se soucier de qui allait bien pouvoir s'en prendre à vous dans la journée.

Il n'empêche que je me demandais comment Sora, sans pouvoir, allait bien pouvoir s'en sortir. Chul Hei, évidemment, lui prêtait main forte maintenant, le contraire serait étonnant de sa part, mais il ne pouvait pas être toujours là. Et je me doutais bien que Sora devait avoir d'innombrables ennemis.

Je captais le regard de l'ange, et je soupirais. Evidemment, en lui demandant de l'aide, je m'étais préparé à un tas de questions, c'était compréhensible. Mais moi-même, je ne connaissais qu'une petite partie de toute cette histoire, la seule qui pouvait éclairer notre lanterne était Sora. Alors j'écoutais son histoire. Au fond de moi, j'étais curieux, curieux et voulant comprendre ce qui l'avait amenée à être comme ça.

Je ne pouvais comprendre le récit en entier, je ne connaissais ni le fonctionnement des Cieux ni celui des Enfers. Je ne retenais même pas un sourire sarcastique à l'entente de son Jugement. Alors, Chul Hei, est-ce vraiment ça, le Ciel qui tu m'as décrit ? Des anges n'ayant aucun sens de la famille, pouvant être aussi cruels envers leurs frères ? Je comprenais à présent pourquoi les démons étaient justement des démons. Leur haine envers les anges était compréhensible... et les soldats de Dieu étaient peut-être même pire que leurs congénères des Enfers.

C'était une Sora encore plus différente que je découvrais à présent. N'y voyez pas là de la compassion ou de la pitié. Pour moi, elle restait toujours une démone et je la considérerai toujours comme telle. Cependant, je la voyais tout de même sous un angle bien différent. Après tout, nous avions tous eu nos souffrances, et les nôtres ne semblent pas vouloir se finir. Quelque part, je la comprenais. Être renié de tous, n'ayant aucune possibilité d'avoir un refuge, de vivre dans la sécurité, ça me connaissait. Enfin, je me gardais bien de leur dire ceci.

« Il n'y a rien à expliquer. »

Je sentais le regard de Chul Hei sur moi, que j'évitais bien, tout comme celui de Sora. Notre relation était certes, singulière, mais j'estimais qu'il n'y avait rien à dire dessus. Nous avions juste perdu le contrôle de la situation pendant quelques secondes, et nous voilà liés sûrement à jamais.

« Tu sais ce qu'il s'est passé avec la marque, mais va savoir pourquoi, nos âmes semblent s'être entremêlées et il semble impossible qu'elle récupère la partie de son âme en moi sans que j'en meure. Fin de l'histoire. »

Je ne voulais pas m'attarder sur le sujet. On sentait une certaine amertume dans ma voix. Mon désir, bien que rempli de doutes, de voir ce lien entre nous deux disparaître n'avait pas pu être exaucé, et j'avais peur pour la suite. Qu'en était-il de ma promesse ? Et au final, est-ce que je voulais vraiment briser ce lien ?

Finalement je m'adressais à Sora. Je m'inquiétais de mon avenir, mais le sien était aussi à prendre en compte.

« J'espère que tu sais comment survivre sans pouvoir... parce que tu auras du mal à ne pas mourir dans une jungle de créatures surnaturelles comme celle qui t'attend dehors. »


i’m breaking down, i am screaming out. my time is running out. what do i do now? give up? or stand up? i don’t know. i want to break the spell now. i’m drowning now. i am crying out. my time is running out. i need someone to save me now.

(c) about today.
(c) sawa (avatar) & tumblr (gifs)
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Ven 14 Sep - 13:50

Ironie du sort, la jeune femme raconta son histoire, un ange cruel connu de tous qui faisait son devoir à la perfection, quitte à ce que des crimes minimes soient punis par les mêmes sentences que ceux qui sont bien plus dévastateurs et à mon sens inqualifiables.

La suite fut encore plus terrible. Son caractère pouvait facilement s’expliquer, bien que ce n’était pas une excuse à ses crimes, elle n’en restait pas moins démon et qui plus est au passé douloureux. Ji Hoon ne la regardait pas, comme s’il était en colère... je pouvais comprendre aussi, mais elle n’y était pas pour grand-chose d’après ce que je savais à présent. J’allais devoir me renseigner, je ne connaissais qu’une seule personne de confiance capable de m’aider, mais encore fallait-il qu’il l’accepte...

L’expression de l’aion lorsque je croisais son regard présageait qu’il pensait toute autre chose que ce que je lui avais dit de ce monde dans les cieux, mais je n’étais pas un menteur pour autant, ce monde dans lequel j’ai vécu était difficile et comme sur terre il y avait des bons et des mauvais anges, encore, restait à savoir dans quelle catégorie je me situais. Je pris donc l’initiative d’expliquer à ces deux-là que partout le mal et le bien, chez les anges comme chez les démons, se disputaient leur place.

« Je sais ce que tu penses Ji Hoon. Les cieux ne sont pas à l’abri du mal... évidemment, en chacun de nous il y a ces deux entités qui se battent et je n’ai jamais prétendu que mes frères étaient la gentillesse incarnée, comme vous avez pu le remarquer. Mais il y a des anges comme moi... ne laissez pas ceux-là payer pour tous les autres... »

Je me massais la nuque, me levant en cherchant une solution à ce nouveau problème. Sora était beaucoup trop faible et bien que Ji Hoon n’avait pas le tact de le dire, il n’avait pas tort quand il prétendait qu’elle ne survivrait pas longtemps sans connaitre les rudiments du combat ou ne serait-ce que se servir d’une arme. Je n’approuvais pas, mais c’était l’unique solution... à moins que...

« Puisque tu en as parlé le premier... »

Je le regardais avec ce petit sourire qu’il appréciait tant, reprenant mon assurance, car quelques noeuds se défaisaient dans cette histoire, pour mon plus grand soulagement. J’avais une idée en tête qui n’allait pas vraiment faire le bonheur de tous... enfin, c’était à prouver, car bien qu’ils ne se l’avouaient ni l’un, ni l’autre, il y avait un lien très fort entre ces deux-là. Deux âmes ne décident pas de se lier au hasard il y a des évènements, des sentiments rivaux parfois, comme complémentaires qui provoquaient cela. Cependant, la nature de ce lien était à définir. Autant dire qu’il pouvait être fraternel, comme amical, ou amoureux... mais j’en doutais presque, seraient-ils torturés par ce dernier sentiment ? Ce serait étrange.

Je me mordis la lèvre, les regardant à tour de rôle en prenant mes distances de l’un comme de l’autre dans le doute de me faire empoigner comme l’aion avait l’habitude de le faire. J’avais déjà bien à faire avec Miwa ces derniers temps qui me fuyait comme la peste, fort heureusement ça n’avait été que temporaire.

« C’est une solution... à envisager... puisque vous êtes tous les deux liés et qu’il sera d’autant plus difficile d’identifier vos auras vu qu’elles sont plus où moins mêlées. »

Une pause était nécessaire pour prendre le temps d’y réfléchir. Était-ce la bonne solution ? Ji Hoon s’inquiétait puisqu’il avait soumis l’idée qu’elle était faible et sans défense pour l’instant, mais y avait-il pensé lui aussi ou allait-il me tuer ? Il ne me restait plus qu’à savoir...

« De ce fait... Sora devrait rester prêt de toi... dans un endroit où elle serait en sécurité entouré de... de ses alliés du moment... si tu vois où je veux en venir. »

Il n’y avait pas 36 appartements dans l’immeuble où la toute récente humaine pouvait trouver refuge, entre un ange et un aion... et puisque je ne pouvais l’accueillir au risque de mettre Miwa et les enfants en danger, tout comme il n’y avait pas de place, autant que l’aion se propose. Il me l’avait emmené, je lui donnais l’idée, à lui de voir... mais il avait intérêt à faire le bon choix, car proposer son aide en l’amenant ici pour mieux la laisser ensuite lui vaudrait mes représailles, quelques bouderies et discussions sérieuses en perspectives, sur l’ordre de ses priorités et ses sentiments aussi confus soient-ils.

Je soupirais lourdement, tournant et retournant dans la pièce, cette histoire était encore plus incroyable... un humain a du mal à croire en l’existence du surnaturel, mais moi, un ange, j’avais du mal à croire à tout ça, il y avait encore plus de bizarreries que je ne pouvais l’imaginer dans ce monde. Autant dire que je ne savais plus où donner de la tête, mais il fallait que je garde mon sang froid. Je me rassis sagement en les observant à tour de rôle, essayant de comprendre. Je sentais également l’aion à bout de nerfs... il fallait que je leur parle à part histoire de mieux comprendre, car chacun complète selon la version de base, mais aucun ne m’a concrètement donné son avis sur la question... du moins, un avis personnel.


Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Ven 14 Sep - 14:45

« Il n'y a rien à expliquer. »

Je tournais la tête vers lui, surprise, mais il détourna la sienne. Rien à expliquer ? Avait-il déjà tout raconté à Chul Hei ? Je comprenais mieux pourquoi celui-ci m'avait laissée entrer sans rien dire. S'il était au courant pour le lien, alors il devait me détester. Ji Hoon était son ami après tout. Pourtant, il m'accueillait chez lui et me soignait. Cet Ange était vraiment bizarre...

J'eus un pincement au coeur lorsqu'il narra ce qui s'était déroulé à l'instant. Sa voix était froide, accusatrice. Il m'en voulait, bien évidemment. Je ne pouvais que lui donner raison sur ce point. Mais je n'avais pas prévu ça et avais tout fait pour changer la donne... voilà le résultat.

J'esquissais un sourire sarcastique et las pendant que Chul Hei essayait de défendre ses frères de nos préjugés. Oui, bien sûr qu'il y a des Anges tout à fait acceptables. Tout comme des Démons, Soo Min en était un exemple parfait. Et tout comme il y avait des Humains détestables. Rien ne pouvait être tout blanc ou tout noir. Souvent, on penchait plus d'un côté que de l'autre. Chul Hei était blanc. Ji Hoon et moi étions d'un noir profond.

« J'espère que tu sais comment survivre sans pouvoir... parce que tu auras du mal à ne pas mourir dans une jungle de créatures surnaturelles comme celle qui t'attend dehors. »

J'échappais un petit rire, bien que ce ne soit pas marrant.

« Tu penses que je n'en ai pas conscience ? J'y réfléchis déjà. Si mon seul risque était la mort, alors il n'y aurait pas eu de soucis. Mais maintenant que je suis libérée de mon enveloppe humaine, si je meurs sur Terre, je retourne en Enfer. Et les Enfers sans pouvoirs, c'est bien pire que la mort. Alors ne t'en fais pas, j'apprendrai à me battre. »

Ou plutôt à me terrer. À fuir mes ennemis comme la peste et à ne pas me mettre en danger. La tâche allait être ardue.

Je ne compris pas ce que tenta d'insinuer Chul Hei par la suite. Mes alliés du moment ? Depuis quand avais-je des alliés ? Et que voulait-il dire par "rester près de Ji Hoon" ?

« Pas la peine de s'inquiéter pour moi, je m'en sortirai. C'est déjà beaucoup de m'avoir aidée ce soir Chul Hei. Ne te considère pas comme mon allié. Je m'en voudrais de déranger ta petite vie de famille tranquille. »

Je me levais et avançais vers la fenêtre. Mes doigts glissèrent sur la paroi glacée puis je me reculais. Je tirais les rideaux, effrayée qu'on puisse me trouver.

« Tu as de la chance Chul Hei, tu le sais j'espère. »

Avoir un chez-soi, avoir quelqu'un qui nous attend, qui nous aime. Ne pas être seul, tout simplement. Oui, il avait de la chance. Et je ne voulais pas la lui retirer. M'aider ne lui apporterait que des soucis. Il fallait que je parte. Ce combat ne regardait que moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ha Ji Hoon
Aion † Walker

avatar


Emploi : Travail journalier
Localisation : Cherchez-moi dans Tokyo, vous allez trouver !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Lun 17 Sep - 22:51

Spoiler:
 
Evidemment, Chul Hei comprenait instantanément mes pensées. A croire qu'il arrivait à les lire sans problème, ou simplement que j'étais quelqu'un de prévisible. Du moins pour lui. Je doutais sincèrement qu'il y ait du bien et du mal dans chaque chose au monde, j'avais plutôt tendance à croire qu'il n'y avait que le mauvais (ou alors je n'étais pas capable de voir l'autre côté des choses). Quoique, l'ange en était la preuve vivante à lui tout seul, peut-être que sa simple existence pouvait réussir à redonner la dignité perdue de sa race. Parce que mine de rien, j'avais fini par lui faire confiance, et moi-même j'étais encore étonné de cette découverte, alors que nous étions de parfaits opposés. Le feu et la glace. Les flammes incontrôlables et impulsives et l'eau gelée, calme et solide.

Un problème, qui planait déjà au-dessus de nos têtes depuis un moment, fit soudainement son apparition, et je ne manquais pas de le faire remarquer à Sora. Chul Hei n'avait pas l'air d'apprécier la façon dont j'entamais le sujet, ce à quoi je lui répondis par un regard indigné. Cependant l'heure n'était (malheureusement ?) pas aux politesses, nous n'avions pas le temps. De mon côté, je refusais de penser que c'était de l'inquiétude à son égard, encore une fois, je me sentais plus concerné par son cas qu'autre chose, mais elle allait finir par devoir savoir à se débrouiller sans pouvoir, ce qui n'allait pas être une mince affaire. Je ne savais pas vraiment si elle était bien entourée ou si c'était le contraire, mais tout portait à croire qu'elle n'avait pas l'air d'avoir des millions d'amis anges et démons, ce qui ne jouait pas en sa faveur. Et Chul Hei ne pouvait pas lui prêter main forte en permanence.

En parlant de ce dernier, l'ange afficha une nouvelle fois sur son visage l'un de ses sourires qui avaient le don de m'agacer fortement, ou alors qui éveillaient en moi une certaine méfiance vis-à-vis de lui. Pour le moment, c'était la deuxième option, mais qui sait si la première n'allait pas finir par être vraie d'ici quelques instants... Lorsqu'il prit le soin de s'éloigner légèrement de moi (et accessoirement de Sora), c'est là que je me dis que c'était là un comportement bien étrange. Je le fixais d'un air suspicieux, et plus il parlait, plus je commençais à comprendre où il voulait en venir. Oh non ! Oh que non ! Non, non, non, non, non !

Discrètement, je fis un geste qui mimait un début de gifle, signifiant que s'il continuait sur ce chemin, ce n'était pas Sora et sa petite famille à proximité qui allaient m'empêcher de vraiment le frapper une bonne fois pour toutes. Néanmoins, vu son regard, je n'avais pas intérêt à refuser. Pourtant, ce qu'il me demandait relevait presque de l'impossible. Il était hors de question que je fasse une chose pareille. Je n'étais pas venu pour ça, moi, au départ ! Je cherchais juste un peu d'aide !

Je ne pouvais qu'approuver intérieurement les paroles de la démone. Cet ange avait bien de la chance, oui. Il avait réussi à obtenir tout ce dont Sora et moi avions rêvé toute notre vie, aussi courte soit-elle. C'était surtout principalement pour cette raison que je n'avais pas voulu lui demander de l'aide de sa part ces derniers mois, alors que je n'avais jamais été aussi profond au fond du gouffre. J'enviais sa vie si stable, qui semblait si parfaite de l'extérieur.

Sachant qu'il était bien têtu et qu'il n'allait jamais lâcher le morceau, je pris rapidement ma décision, bien qu'elle ne me plaisait pas des masses. Je poussais un soupir, n'ayant pas le choix. Les prochaines semaines allaient être dures... très dures... Et très longues aussi. Etrangement, mon appartement ne semblait pas aussi accueillant qu'avant.

« Très bien, je ferai ce que tu veux. Mais si ça se finit en meurtre, Chul Hei, sache que tout sera de ta faute. Juste... va vérifier si Miwa et vos enfants dorment encore par exemple, j'aimerais dire certaines choses à Sora, seul à seul. »

Ces dernières phrases ne furent pas prononcées en japonais, mais bel et bien en coréen, ma langue maternelle, sachant très bien que Chul Hei allait forcément les comprendre alors que Sora non. En principe. J'aurais très bien pu parler japonais, comme à mon habitude, d'autant plus que cela allait forcément éveiller les soupçons de la démone, mais j'avais mes raisons. Elle n'avait pas à savoir que je mettais volontairement Chul Hei à l'écart le temps de quelques minutes. Elle n'avait pas non plus à savoir que je voulais parler seul à seul avec elle, sachant que j'avais plutôt tendance à vouloir rester le moins longtemps possible en sa compagnie. Ca lui ferait trop plaisir. J'ai ma fierté, tout de même, pensez-y !

Dieu que cette histoire était compliquée. Ou alors c'était moi qui était trop compliqué.


i’m breaking down, i am screaming out. my time is running out. what do i do now? give up? or stand up? i don’t know. i want to break the spell now. i’m drowning now. i am crying out. my time is running out. i need someone to save me now.

(c) about today.
(c) sawa (avatar) & tumblr (gifs)
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Mar 18 Sep - 16:25

J’avais conscience d’être un peu trop « gentil » avec des gens qui ne l’étaient pas forcément en temps normal, mais j’ai toujours été comme ça, laisser le bénéfice du toute, car j’ai appris depuis que je suis sur terre qu’il n’y a pas de noir ou de blanc, certaines nuances font que l’on penche plus pour l’une ou l’autre des deux non-couleurs. Tout comme le bien et le mal... elles n’appartiennent à aucune de ces deux catégories. Je me mordis la lèvre cela dit, bien heureux d’avoir cette chance dont parlait Sora.

« Je le sais parfaitement, je le sais. »

Mais malgré ça je ne pouvais m’empêcher d’être un ange dans le véritable sens de ce terme sur terre. J’avais besoin d’aider les autres, c’était une seconde nature chez moi et tous les deux le savaient bien, malgré le fait que je ne sois pas considéré comme un allié. Je souris d’ailleurs à cette remarque.

« Ne serait-ce qu’un temps... tu ne peux pas nier que c’est tout comme... une collaboration clandestine... mais nécessaire. Mais je ne t’aide pas simplement pour ça... il y a deux autres raisons. La première, Ji Hoon, la seconde, c’est ce dont j’avais toujours été persuadé. Malgré le mal que tu peux faire et que tu feras surement, tu n’es pas si mauvaise que tu le prétends. »

Je pris grand soin de m’éloigner pour la suite, car même si j’avais défendu ma cause, un ange contre tous ceux qui prétendaient l’être et ternissaient cette image merveilleuse qu’en avaient les humains comme ceux qui avaient besoin d’y croire, ça ne faisait pas le poids. Seulement, je savais que je n’étais pas unique en mon genre et c’était pour cette raison que je luttais. Il y avait également des gens de toutes races à mes côtés qui respectait ce mode de vie et espéraient tout comme moi qu’un beau jour tout rentrerait dans la normale, que ces guerres, hormis entre le bien et le mal se terminent.

Sora était vulnérable et Ji Hoon l’avait bien fait remarqué, si bien d’ailleurs que je lui en voulais presque de manquer aussi cruellement d’indulgence envers celle qu’il venait de ramener chez moi. Me faire confiance était une chose, savoir où était sa place une autre et je n’arrivais pas, sur le moment à définir la place de Sora pour Ji Hoon. Ces deux-là se chamaillent sans arrêt... et comme une punition, j’eus l’idée la plus folle qui soit. Je la proposais en m’éloignant des deux, raclant ma gorge de temps à autre tout en l’avertissant qu’il n’avait pas intérêt à décliner.

Je n’aurais jamais cru que l’aion puisse entendre raison, de longs moi allaient se présenter à lui comme à moi... j’imagine, car je ne les laisserais pas s’entretuer, évidemment. Je me mordis la lèvre, amusé par cette image qu’il avait, si chaotique alors que, j’en étais certain, elle serait bien plus douce qu’il ne veut bien le croire.

« Tu n’y comptes pas, n’est-ce pas ? Je ne vous laisserais pas, j’habite à trois pas, au sens propre du terme, de ton appartement, alors... un meurtre n’y comptez vraiment pas ! »

Il m’avait demandé de le laisser tranquille, en coréen, ce qui m’étonna, mais je ne pouvais pas le lui refuser, j'avais répondu cette phrase en coréen moi aussi, à sa précédente remarque. J’acquiesçais sagement m’éclipsant pour aller vérifier si tout allait bien. J’étais dans l’encadrement de la porte, les enfants dormaient à point fermé, comme si de rien n’était, rien ne les perturbait et c’était tant mieux, car je me serais inquiétait si c’était le cas. On dit que les enfants on un certain don qui se perd avec l’âge, une sorte de sixième sens qui les préviens des bonnes et mauvaises personnes... tout devait aller pour le mieux donc. Quant à Miwa, je riais devant sa position, une jambe sortie de la couette, étalée sur mon coussin... je dû me retenir pour ne pas rire.

Ça n’avait rien de drôle en principe, mais il valait mieux ça que de sombrer dans la dépression, car j’avais déjà assez à faire avec ces deux-là sans compter sur mon humeur, si j’étais vraiment à plat... je pense qu’ils en seraient étonnés et... surement se conforteraient-ils dans l’idée que tout va mal... alors que non, les choses s’arrangent, petit à petit avec le temps et j’espère que cette chose-là... l’apocalypse, ne sera pas à l’ordre du jour. Il fallait que ça change... et que cette possibilité que la terre et ses habitants sombrent soit écartée. J’attendis un instant, l’envie de me mêler de leur affaire... mais ça n’était pas mon genre. Quand devais-je revenir ? Quand je ne les entendrais plus parler ? Je ne savais pas, dans le doute je faisais de temps en temps des allés retours dans le fond du couloir.


Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Mar 18 Sep - 19:18

En un sens, je me sentie soulagée de savoir que Chul Hei était conscient de sa chance. L'inverse m'aurait déçue, vraiment. Lorsqu'on a droit à une vie pareille, on doit remercier le Ciel chaque jour de nous l'avoir offerte. Enfin, le Ciel... Ah ces expressions humaines qui s'éloignaient tant de la vérité. Comme si les Anges avaient offert un tel cadeau à leur confrère. S'ils savaient, il serait maintenant l'un des miens à coup sûr.

« Malgré le mal que tu peux faire et que tu feras surement, tu n’es pas si mauvaise que tu le prétends. »

J'esquissais un petit sourire. Pas si mauvaise ? Au fond, certainement. Mais mon mauvais côté était bien plus fort. Ma haine était trop puissante pour que j'arrête un jour de faire le mal autour de moi. La folie, la torture, le meurtre, tout ça faisait partie de moi maintenant. Peut-être gardais-je mon coeur innocent comme le disait Chul Hei. Mais il était protégé par une coquille froide et hermétique. Ou presque...

Je m'apprêtais à partir, à les laisser tranquille pour affronter ce qui m'attendait seule, lorsqu'ils se mirent à parler dans une langue que je ne connaissais pas. Du coréen, certainement. Pourquoi ? Que me cachaient-ils ? J'étais frustrée de ne pas réussir à saisir leurs paroles. Puis Chul Hei quitta la pièce. Encore une fois, je ne savais pas pourquoi. Je m'approchais de Ji Hoon, intriguée.

« Pourquoi Chul Hei est parti ? Il y a un problème ? »

Ou était-ce moi le problème ? Ah, je devenais parano... Je scrutais les yeux de mon vis-à-vis, cherchant les réponses à mes questions. Pourquoi s'était-il adressé à Chul Hei en coréen ? Que cherchait-il à me cacher ?

« Que me caches-tu Ha Ji Hoon ? », murmurais-je.

Ma main valide partit automatiquement caresser sa joue, comme un réflexe. Je n'avais pas spécialement envie de le toucher. Non, j'en avais besoin. Car au moindre contact, je sentais mon âme frétiller. Je me sentais complète. En voulant jouer, je m'étais punie toute seule. J'étais dépendante de cet Aion alors que je cherchais l'effet contraire. Transportée par les sensations que me procurait ce toucher, je me rapprochais sans m'en rendre vraiment compte et posais mes lèvres sur sa joue. La sensation se fit plus forte qu'avec la peau. Doucement, je laissais glisser ma bouche contre sa mâchoire et m'arrêtais de justesse à la commissure de ses lèvres. J'avais trop peur d'essayer de le tuer une nouvelle fois, même si je doutais en être capable à présent. Alors je me contentais d'appuyer mes lèvres contre le coin des siennes avant de m'écarter. Au fond, ces contacts nous grisaient tous les deux à chaque fois et nous étions incapables d'y résister. C'était ça, le plus effrayant.

Je m'éloignais doucement, la tête baissée.

« Pardon et... merci pour ce soir. Mais je dois partir maintenant. »

M'excuser. Remercier. Deux actes auxquels je n'étais pas habituée et que j'avais eu du mal à exprimer. Je me tournais vers la porte, bien décidée à partir cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
 
Ha Ji Hoon
Aion † Walker

avatar


Emploi : Travail journalier
Localisation : Cherchez-moi dans Tokyo, vous allez trouver !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Sam 22 Sep - 1:31

J'aurais très bien pu dire à Chul Hei qu'il était hors de question que son idée, aussi sage elle semblait être pour lui, devienne réalité. Je ne pouvais certainement pas partager mon appartement de seulement quelques mètres carrés avec quelqu'un comme Sora, avec qui j'avais tant de mal à rester calme. Je n'étais déjà pas calme de nature, alors imaginez... De plus, il y avait des millions d'endroits où elle pouvait aller, trouver de l'aide, se protéger de tout ce qui l'attendait. En plus, dans Tokyo, qui, quand même, est une ville immense. Mais non. De toute la superficie de la capitale japonaise, elle et Chul Hei jetaient leur dévolu sur les quelques petits mètres carrés de mon appartement, les seuls qui m'appartenaient. Encore une fois, j'aurais pu refuser catégoriquement, mais quand on est fatigué, aussi physiquement que mentalement, que moi, il y a un moment où on laisse tout passer. Je déteste ma vie.

J'étais donc résigné à la laisser habiter chez moi. Refuser ceci signifierait la mort. Oui, je pense que Chul Hei était prêt à me tuer si je n'accédais pas à sa requête. Je ne pouvais décidément pas lui amener une démone, d'autant plus une démone comme Sora, dans un état pareil et partir comme un voleur, en le laissant se débrouiller avec elle. Non, je sentais bien que j'allais devoir assumer les conséquences de mes actes, assumer le fait que j'avais décidé de prêter main forte à une démone au lieu de la laisser seule, livrée à elle-même, dehors, où à présent elle n'aurait plus beaucoup de chances de survivre. Rappelez-moi, pourquoi ai-je tendance à ne jamais réfléchir avant d'agir ? Quelque chose me dit que cela aurait pu être utile...

Je m'adressais alors à l'ange dans une seule langue que nous maîtrisions tous les deux. Ce moyen de communiquer m'assurait que Sora ne pouvait comprendre l'échange. Parler coréen alors que je commençais à être habitué au japonais devenait étrange, et je supposais que c'était la même chose pour Chul Hei. Nous avions d'ailleurs encore un accent étranger assez prononcé et quelques lacunes qui témoignaient de notre non-nationalité japonaise. Ainsi, entendre des mots de ma langue natale traverser la barrière de mes lèvres me rendit nostalgique. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas parlé cette langue, au moins un an, voire un peu plus.

Heureusement, Chul Hei, malgré une petite menace de sa part, comme quoi je n'allais certainement pas commettre un meurtre comme ça près de chez lui (on pouvait toujours essayer !), ne discuta pas et sortit de la pièce. Je poussais un léger soupir de soulagement. Il y avait des choses qu'il n'avait pas besoin de savoir, comme ce lien entre l'âme de Sora et la mienne qui était bien plus profond qu'il ne le croyait. Il n'était pas forcément nécessaire que la démone et moi soit à proximité, mais plus le contact physique entre nous deux était fort, plus nos deux âmes vibraient, se frôlaient encore plus. Je ne savais pas ce que ça faisait pour Sora de sentir son morceau d'âme à la fois si près et si loin d'elle, mais pour moi, je pouvais affirmer que ce morceau en question n'était pas de tout repos à contenir.

En particulier maintenant. Je ne bougeais pas lorsque ses lèvres frôlèrent ma joue, mais un frisson me parcourut l'échine. A la fois, c'était douloureux, parce que cette partie d'âme qui ne m'appartenait pas voulait rejoindre son propriétaire, mais emmenait en même temps ma propre âme, mais c'était également l'inverse. Ce contact était douloureux mais en même temps apaisant.

Elle s'éloigna de moi, et mes instincts me dictèrent de ne pas la laisser partir. Je tendis la main, lentement, vers elle, mais je m'arrêtai à mi-chemin. Je n'osais pas la regarder, mais ses remerciements et excuses me forcèrent à croiser son regard. Silence. La porte par laquelle Chul Hei était parti s'entre-ouvrit et je savais qu'il ne me restait pas beaucoup de temps, l'ange allait revenir. Conscient qu'il entendait tout de la conversation à présent, je me retournais et fixais le dos de Sora, cette dernière se dirigeant vers la sortie.

« Si tu franchis cette porte, tu mourras, Sora. »

Je me rendis compte que je ne l'avais que peu de fois appelée par son prénom à haute voix. Enfin là n'était pas le sujet.

« Je n'aime pas l'admettre, mais Chul Hei a raison. »

Je jetais un coup d'oeil vers ce dernier, à l'embrasure de la porte. Je sentais son regard sur moi, qui m'encourageait. Je te hais, satané ange... Tu ne sais pas à quel point ça me coûte, ce que j'essaie de faire.

« Tu n'as qu'à venir chez moi, le temps que tu trouves une solution et un moyen de te défendre efficace. De plus, Chul Hei sera juste à côté en cas de besoin. »

Pour une fois, j'étais neutre en m'adressant à elle. Pas de rage, de haine, de colère, d'envie de vengeance, de reproches.

« Ne crois pas que je me soucie de toi. Mais je me sens concerné par cette histoire. Et ton âme en moi m'empêchera de toute manière de t'éloigner de moi. »


i’m breaking down, i am screaming out. my time is running out. what do i do now? give up? or stand up? i don’t know. i want to break the spell now. i’m drowning now. i am crying out. my time is running out. i need someone to save me now.

(c) about today.
(c) sawa (avatar) & tumblr (gifs)
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Sam 22 Sep - 15:12

Malgré le regard qu’il m’avait lancé, je savais qu’il avait bon coeur et que, l’ayant lui-même mené ici, il était prêt à courir le risque de la prendre chez lui, ne serait-ce que parce qu’elle semblait représenter bien plus qu’il ne voulait le prétendre. J’allais devoir démêler tout ça, sans pour autant mettre mon nez dans les affaires des autres, je préfère attendre si un jour ils se décident l’un ou l’autre à me parler. En attendant, je m’exécutais, répondant au sourire que Sora me lançait avant de filer vers les chambres pour vérifier que tout allait bien.

Cela fait, j’attendis sagement dans le couloir, m’inquiétant néanmoins en faisait des allés et retours dans l’angle du fond, il n’y avait pas de porte entre le couloir et le salon, je pouvais entendre des bribes de conversation, sans pour autant les épier, c’était assez difficile de ne pas entendre en même temps, même s’ils parlaient doucement, la voix de Ji Hoon portait et celle de Sora était franchement reconnaissable. (plan de la maison).

Sora avait apparemment remercié Ji Hoon pour une raison qui m’échappait encore. Je ne pouvais pas les voir en bougeant de la sorte, mais je crus comprendre qu’ils étaient assez proches et m’en étonnait, bien que, je m’y étais attendu, seulement pas de si tôt. Je me mordis la lèvre, me concentrant pour penser à autre chose, mais non, évidemment non, car la femme démon avait décidé de s’en aller et Ji Hoon de la rattraper. Il lui offrait lui même, de vive voix le gîte et le couvert. Il venait d’admettre que j’avais raison et je m’arrêtais au fond du couloir, le regard fixe contre le mur avec un petit sourire, alors comme ça il m’écoutait ? Je le croyais tellement tête brulée, on dirait que finalement je le suis plus que lui, c’était très agréable ! J’avais l’impression d’avoir accompli de grandes choses alors que pourtant c’était si peu ! Je ne pouvais pas m’empêcher d’être heureux, il en faut vraiment peu pour me satisfaire... enfin, j’avais déjà beaucoup de choses et je m’en estimais vraiment chanceux... si bien que la moindre erreur serait fatale, je ne voudrais pour rien au monde que ce soit le cas et je m’efforçais, mine de rien, à ce que rien ne dérape.

J’entendis des paroles venant de Ji Hoon que je n’avais pas l’habitude d’entendre, un ton calme et plutôt neutre qui laissait présager qu’il ne s’adressait presque pas à la même personne. Je ne pouvais être jaloux, après tout je suis un ange et il est mon ami, c’est déjà beaucoup, seulement, je me posais des questions, aussi évidentes soient-elles et souriais de plus belle. Je n’avais pas droit à une voix si calme et posée, moi. Autant dire que cette femme était surement spéciale à ses yeux et qu’importe la manière elle arrivait à maitriser un minimum la colère du plus jeune. J’en frissonnais déjà.

Je crus bon de revenir à ce moment-là, histoire qu’elle ne décide pas de prendre la fuite, car même si elle ne le faisait pas, je m’inquiétais. Un ange reste un ange... malgré le fait qu’ils soient sensés être mes ennemis. Un tableau assez triste et pourtant je trouvais le moyen d’égayer la pièce de ma bonne humeur... je me sentais idiot, mais mieux valait ces sourires qu’il détestait tant et pleins de sous-entendus cette fois-ci, que d’être plongée dans une tristesse constante, relative à la fin du monde. Cependant, je ne me permis pas de plaisanter là-dessus, même si l’envie était assez forte, je me grattais la nuque, sentant une légère gêne à mon retour.

« Quelqu’un veut boire ? Ce n’est peut-être pas le moment, mais... me semble-t-il c’est... utile, n’est-ce pas ? »

Ou bien... comment tenter d’attirer l’attention pour essayer de changer l’ambiance, qui était assez grave en celle que je voulais partager avec eux ? Ils n’en étaient pas habitués... et ils n’aimaient surement pas, mais... je préférais ça plutôt qu’ils ne me déteignent dessus... c’était une façon de voir assez optimiste... je crois ? Je filais à la cuisine pour au moins servir de l’eau, si quelqu’un en voulait, en faisant le moins de bruit possible, de toute façon... tout le monde dormait et je n’avais que ça à faire pour retenir un peu plus mes invités, à moins qu’ils ne s’éclipsent en mon absence... ce qui me surprendrait vraiment !


Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Dim 23 Sep - 22:13

J'appuyais ma main sur la poignée de la porte quand sa voix m'arrêta. Il se décidait enfin à me parler.

« Si tu franchis cette porte, tu mourras, Sora. »

Je le savais. Mais avais-je le choix ? Je ne pouvais décemment pas m'imposer chez Chul Hei. Ce serait lui créer trop de soucis, un piètre remerciement pour son aide. Et je n'avais absolument nulle part où aller. Peut-être le Quartier Général de notre alliance secrète ? Personne ne viendrait m'y trouver. Mais rien que d'y penser, j'en avais des frissons. Dormir au beau milieu des ruines d'un temple, il y avait mieux. J'aurais pu demander l'asile à Rei. Mais il aurait fallu lui expliquer la situation et... je ne pouvais m'y résoudre. Je le lui avais promis pourtant. Seulement, comment pouvais-je faire cela alors que je savais pertinemment qu'elle serait en danger ? Je n'avais pas le choix, il me fallait bouger, toujours, comme un animal traqué.

« Je n'aime pas l'admettre, mais Chul Hei a raison. »

Raison ? À quel sujet ? J'avais beau chercher, je ne saisissais pas de quoi il parlait. Mon regard se perdait dans les nervures de la porte en bois face à moi.

« Tu n'as qu'à venir chez moi, le temps que tu trouves une solution et un moyen de te défendre efficace. De plus, Chul Hei sera juste à côté en cas de besoin. »

Qu...quoi ?! Je me retournais, un air stupéfait sur le visage. Est-ce que Ji Hoon, le Aïon fier et têtu qui me haïssait, venait de m'inviter chez lui ? La douleur m'était certainement montée au cerveau. Pourtant, tout avait l'air vrai, et Ji Hoon on ne peut plus sérieux.

« Ne crois pas que je me soucie de toi. Mais je me sens concerné par cette histoire. Et ton âme en moi m'empêchera de toute manière de t'éloigner de moi. »

Ses raisons étaient en soi, fort logiques. Mais vivre chez lui... Je devais avouer que l'idée me plaisait bien, pour une raison que je n'arrivais pas à nommer. Certainement le simple fait d'être au plus proche de mon âme. Oui, ce devait être ça. Mais Ji Hoon... nous allions nous entre-tuer !

J'étais incapable de prononcer le moindre mot, encore choquée de ce retournement de situation. Ce fut le moment que choisit Chul Hei pour revenir. Un détail me frappa. C'était ça qu'il avait insinué plus tôt ! Mais j'étais tellement loin d'imaginer une chose pareille que je n'avais rien compris. Il nous proposa à boire, tout sourire, et j'hochais la tête en approbation. Mais quand il revint avec ses verres d'eau, je me dis que j'aurais eu besoin de quelque chose de bien plus fort.

Que faire, que dire ? Je ne pouvais décemment pas refuser la proposition, surtout qu'il avait dû en coûter à Ji Hoon de la faire. Mais en même temps, vivre chez lui et dépendre de lui... Ma fierté m'en empêchait. Du moins, ce qu'il en restait. Je buvais mon verre à petite gorgée, ayant retrouvé le canapé. Mon regard se perdait au sol, complètement vague. Je devais prendre une décision, et vite. Un soupir m'échappa.

« Je ne comprends pas pourquoi tu te donnes tant de mal... »

J'évitais de le regarder, gênée. Mon regard s'arrêta plutôt sur Chul Hei. C'était lui qui avait tout manigancé. Comme quoi, même lui savait être fourbe quand ça l'arrangeait. Je lui dédiais un sourire nerveux.

« Je présume que je n'ai pas le choix n'est-ce pas ? »

Car j'étais intimement persuadée qu'il était capable de m'enfermer chez Ji Hoon en cas de refus. Et avec ma puissance actuelle, je ne pouvais pas lui tenir tête. Je n'avais pas le choix. Je me tournais donc vers Ji Hoon.

« J'emménage quand ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Ha Ji Hoon
Aion † Walker

avatar


Emploi : Travail journalier
Localisation : Cherchez-moi dans Tokyo, vous allez trouver !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Mar 25 Sep - 18:18

Je m'étais résigné, j'avais lâché prise. J'avais en quelques sortes perdu une bataille de la mini-guerre entre Chul Hei et moi. Il avait beau sûrement me considérer comme un ami, cela n'empêchait pas le fait que nous avions tendance à nous provoquer de temps à autres. En général, ça serait à celui qui serait le plus têtu des deux. Quoiqu'il en soit, j'avais beau l'être plus que lui, ce soir, ce n'était sûrement pas moi. La preuve, j'avais difficilement tenu tête à Sora sur le toit quelques minutes auparavant. Et maintenant, j'avais proposé à cette dernière un toit qui pourrait la dissimuler à l'abri des regards pendant quelques temps. Si j'avais un jour pensé que j'allais faire une telle proposition... De toute manière, c'était fait. Je n'attendais que sa réponse. Cependant, je ne m'attendais pas à ce que la réponse en question soit positive. Après tout, malgré le fait que c'était elle qui m'avait traqué, qui m'avait marqué pour me retrouver à n'importe quel moment et à n'importe quel endroit, maintenant que la situation nous échappait, elle devait sûrement me haïr de la même façon dont je le faisais. Alors pourquoi s'infliger soi-même la souffrance de partager une partie de sa vie avant quelqu'un que l'on déteste ? ... peut-être aurais-je dû me poser cette question avant suggérer une telle chose, non ?... De toute façon, à présent, je pensais bien qu'elle n'allait pas me répondre par l'affirmative. A moins qu'elle prévoyait le fait que nous allions nous entre-tuer au bout de seulement quelques jours voire heures. Ca ne serait pas si mal peut-être !

Ce fut ce moment-là que choisit Chul Hei pour revenir dans le salon qui lui appartenait, son si inimitable et agaçant sourire qui ne se cachait même pas dessiné sur ses lèvres, ce à quoi je répondis par un regard noir. Il devait y être habitué à présent, mais il fallait bien qu'il comprenne le fond de ma pensée. S'il me disait maintenant qu'il écoutait notre conversation et nous épiait, ça ne m'étonnerait même pas. Satané ange à la noix... Si tu savais toutes les gifles qui se perdent, et peut-être bien plus que des gifles !

Aussitôt arrivé, aussitôt reparti. Pendant le court laps de temps pendant lequel il était parti chercher de l'eau pour nous trois, je fixais alors Sora, qui s'était rassise. Sûrement pour réfléchir. Cependant, je ne dis rien, je la laissais seule dans ses réflexions. Pourtant, je pensais que la réponse était évidente pour elle, mais visiblement, elle ne l'était pas. N'était-il pas trop tard pour retirer ce que j'avais dit ?

Chul Hei le fourbe revint alors dans la pièce, portant trois verres dans ses mains. Je saisis celui qui m'était destiné, non sans prononcer quelques menaces à voix basse s'il ne retirait pas tout de suite ce sourire Ô combien irritant de son visage et s'il n'arrêtait pas cette habitude qu'il avait de manipuler son entourage. Bien sûr que non, je n'exagérais pas. Tous les anges sont aussi hypocrites que lui, c'est bien connu !

Je restais alors silencieux. Malgré l'eau qui se trouvait à ma porte, je n'en bus pas une seule gorgée. Silence. Toute notre attention était tournée maintenant vers Sora. Le reste et notre avenir - et surtout le mien - des prochains jours ne dépendaient que d'elle à présent. Elle n'avait qu'à faire son choix. Je pris un air faussement pensif pour lui répondre. Pourquoi me donnais-je tant de mal ? Ce n'était surtout pas à moi qu'il fallait demander une chose pareille !

« Crois-moi, ça ne me plaît pas plus qu'à toi. »

Ses paroles me laissaient penser qu'elle allait refuser la proposition. Quelqu'un part, ma fierté en prenait un coup. Dire que cela m'avait tellement coûté de dire une chose pareille ! Enfin, si cela pouvait m'éviter de péter les plombs contre elle tous les jours, je respectais sa décision. Cependant, à ma grande surprise, de but en blanc, elle évoqua alors l'emménagement. Si je m'attendais à ça... maintenant, il était décemment trop tard pour retirer mon offre.

« Tu n'as qu'à venir avec tes affaires dans deux jours. Débrouille-toi pour rester en vie pendant ce laps de temps. Pas besoin de te montrer où c'est, je suppose ? »

A présent, j'estimais que mon devoir ici était terminé. J'avais amené une démone mal en point à un crétin d'ange (admirez cette splendide logique !), ce dernier proposait des solutions totalement absurdes, mais il semblerait que je l'étais également vu que j'avais accepté. Et la démone en question aussi. Fin de l'histoire ? Je ne pense pas. Ca n'était que le début.

Je reposais alors mon verre, dont aucune goutte d'eau n'en était sortie, sur la table basse. Finalement, je m'approchais de quelques mètres de Chul Hei, plongeant mon regard dans le sien. Cette fois-ci, j'avais un air beaucoup plus sérieux. Mes menaces et provocations, certes futiles, semblaient être bien loin derrière nous maintenant.

« Je te conseille de faire attention. D'ici quelques jours, le coin risque de devenir encore plus dangereux qu'il ne l'était déjà. D'autant plus qu'il me semble que certains anges ont commencé à me surveiller de plus près si ce n'était pas encore déjà fait... fais juste attention à ce qu'ils ne te tombent pas dessus. »

Pour ponctuer mes affirmations, je fis un signe de tête vers Sora et la chambre où se trouvait sa petite famille recomposée. Sora allait forcément devenir une cible potentielle et faible et il n'était pas bon pour eux qu'ils apprennent que Chul Hei partageait sa vie avec une humaine. Quant aux anges que j'avais évoqués, je pensais surtout à l'altercation qui remontait seulement à hier, que j'avais eu avec un de ces emplumés, qui n'avait pas manqué de me faire comprendre qu'il reviendrait pour s'en prendre à moi à nouveau. Suite à quoi, j'en avais rencontré un autre qui était beaucoup plus singulier, mais c'était une autre histoire.

Ainsi, je me détournais, et sans aucune autre forme de procès, sortit de l'appartement où logeait un couple bien particulier.


i’m breaking down, i am screaming out. my time is running out. what do i do now? give up? or stand up? i don’t know. i want to break the spell now. i’m drowning now. i am crying out. my time is running out. i need someone to save me now.

(c) about today.
(c) sawa (avatar) & tumblr (gifs)
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!
Mar 25 Sep - 19:42

Et comme je le savais, ce petit sourire agaçant que j’avais ne manqua pas de le vexer, si bien que j’aurais pu mourir un millier de fois d’un de ces regards qu’il me lançait. Fort heureusement ça n’était pas le cas. Avec ce sourire, je servais donc à tous un verre d’eau que la femme démon but tranquillement, en prenant le temps de réfléchir à cette proposition qui au départ me parut loufoque, mais envisageable étant donné leurs caractères. Ces deux-là se cherchent sans se trouver... autant tenter de les rapprocher, même si ça n’était pas mon rôle de jouer les entremetteurs, je pouvais y contribuer... et si ça ne marchait pas, je serais là pour me mettre au milieu, les séparer, ce n’était pas un problème, douloureux certes, mais très possible.

J’ai cru entendre une réponse négative avant que finalement Sora ne reprenne en insinuant qu’elle y était contrainte, ce qui n’était pas faux, mais elle avait fait le bon choix. Mourir n’était pas une solution envisageable, pour l’instant elle était une alliée qu’elle le veuille où non et j’allais l’accueil du moment qu’elle ne touchait pas aux miens.

C’est fou ce qu’une petite parole peut déjouer votre humeur. Voilà que Ji Hoon la prévient concernant ses affaires... j’étais à deux doigts de lui donner une petite tape derrière la tête, si j’en méritais pour mes sourires, lui, méritait le double, voir le triple pour ses paroles d’une violence sans pareille. Il reposa le verre sans l’avoir touché, sur le point de partir à la suite de la jeune femme sans doute... en s’adressant directement à moi, glissant quelques mots qui me laissaient suggérer qu’il s’inquiétait un tant soit peu pour moi, chose étonnante, car jusqu’à présent il ne l’avait jamais fait... pas aussi clairement. J’étais devenu tout aussi sérieux que lui, hochant une fois seulement tout en le retenant une dernière fois pour répondre.

« Ne t’en fais pas pour moi, je sais être prudent, j’ai déjà beaucoup à faire ici... alors tu te doutes bien que surveillé ou non, j’ai pris mes précautions. Cela dit, fais attention à toi aussi... et malgré les circonstances et ma situation... tu n’as pas à hésiter, la porte t’es toujours ouverte. »

Mes convives raccompagnés à la porte après une dernière vérification, je fermais cette dernière, les regardant tout de même par le judas pour être certain que l’un n’allait pas attenter à la vie de l’autre en douce ou bien que Ji Hoon se comportait en gentleman... même si en principe il ne le devrait pas, autant finir la soirée comme il l’avait commencée.

Je le laissais finalement partir, assez fier de ce petit entretien aussi inattendu avait-il été. J’avais également pris grand soin d’y réfléchir, au calme, rangeant les verres après les avoir lavés. Miwa allait sentir mon absence, je préférais ne pas trop l’inquiéter, profitant seulement encore de quelques instants pour me concentrer sur ces derniers évènements. Un ange qui fraternise avec des aions dangereux ou potentiellement dangereux et une démon qui a perdu ses capacités, proposant à la place de l’hybride que la jeune femme prenne place chez lui le temps qu’elle se remette d’aplomb. Je me demandais si j’étais un ange... un si je pouvais me considérer comme tel, est-ce qu’il n’était pas stupide de considérer tous les êtres comme égaux ? Et de donner sa chance à celui qui la demande ? Même lorsqu’ils ne la réclamaient pas... je laissais le bénéfice du doute... étais-je vraiment digne ? Est-ce que je n’allais pas me tromper ? J’espérais bien que non, et n’étant pas le tout puissant pour pouvoir affirmer ce que l’avenir me réserve de ce côté-là, je préférais aller me coucher en admettant que oui sans pouvoir confirmer. Bien que je n’ai besoin de sommeil, je fermais mes yeux, enlaçant ma demoiselle avant de m’endormir, prenant le même rythme de respiration calme et doux qu’elle me connaissait. J’évitais cependant d’être trop contre elle pour qu’elle ne déclenche pas sans le vouloir une vision... un peu trop personnelle, cette conversation devait rester plus où moins secrète et je tenais à ce que mes sentiments à ce propos le soient aussi.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Are you all crazy ?!

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Are you all crazy ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.B.U.Y.A :: Immeubles :: Appartements :: #250-