† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Actions & Réactions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Murasaki Rin
Human † Innocent

avatar


Emploi : Etudiante en langues étrangères
Localisation : Sur le campus de l'université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Actions & Réactions.
Sam 1 Sep - 23:13

Do Sungmi † Murasaki Rin


14/05/2010 à 17h35


Remise sur pieds tant bien que mal par la réceptionniste, après ses malheureuses péripéties au onsen, Rin se retrouvait maintenant en compagnie d'une redoutable Sungmi qui attendais des explications avec impatience. Une petite réunion entre filles aux vestiaires pour mettre les choses au clair ? Hors de question ! Beaucoup trop dangereux... Et si, en tête à tête avec la jeune coréenne, Rin se trouvait de nouveau prise de vertiges et de douleurs incontrôlables ? Non, si il fallait vraiment que les deux jeunes femmes passent un moment ensembles, Rin tenait à ce que cela se déroule dans un lieux publique. Et puis, Sungmi, malgré son apparence adorable, ne lui inspirait absolument pas confiance. La façon dont elle l'avait regardé se tordre de douleur, nue, par terre, sans intervenir ni même chercher de l'aide, lui avait donné froid dans le dos. Cette jeune fille cachait quelque chose de louche, et maintenant, Rin se retrouvait impliquée malgré elle.

Séchées, rhabillées, les deux jeunes filles sortirent dans les rues de Tokyo. Le quartier d'Asakusa était animé, et Rin ouvrait la marche, se frayant un passage dans la foule. Elle se retournait, de temps en temps, pour voir si Sungmi la suivait toujours. La jeune coréenne était toujours là, à quelques pas derrière elle. D'ailleurs, Rin se retournait plus par réflexe que par réelle nécessité. Elle pouvait sentir Sungmi derrière elle. Une sensation très désagréable de démangeaisons dans son dos. Il y avait, pas si loin du onsen, dans la petite rue commerçante, un café. Un adorable attrape touriste aux couleurs vives, fréquenté par une population plutôt jeune, et presque toujours bondé. Un endroit idéal: assez fréquenté pour que Rin se sente en sécurité, malgré la proximité de Sungmi, et assez bruyant pour que personne ne puisse entendre leur conversation.

Traînant derrière elle une Sungmi à l'air blasé, Rin s'empressa de commander un chocolat chaud (avec un supplément chantilly) pour elle-même, avant de s’asseoir à l'une des tables, en attendant qu'une serveuse leur apporte leurs boissons.
Elle ne se sentait toujours pas en sécurité en compagnie de la jeune coréenne. Même si sa crise était passée, elle sentait toujours comme une pince lui serrant le coeur, et des démangeaisons très désagréables partout sur son corps.

"Très bien, je vais tout vous expliquer. Libre à vous de me croire ou non." déclara Rin d'une voix basse, "Depuis toute petite, j'ai une malade inexplicable. Je fais des crises, sans que personne ne sache pourquoi. Des crises de douleurs, ou bien des étourdissements, parfois des nausées... Elles sont très variées. J'ai été examinée par de nombreux docteurs, mais personne n'a été capable de diagnostiquer une maladie... Et, étrangement, quand je suis à proximité de..."

La serveuse déposa la commande des deux jeunes filles sur la table, forçant Rin à se taire. La jeune japonaise lança un sourire rayonnant à la serveuse, sa marque de fabrique, en la remerciant vivement. Une fois la jeune femme partie, son regard prit de nouveau une teinte sombre, quand elle se tourna vers Sungmi de nouveau.

"Pour une raison que j'ignore... Vous semblez me provoquer ce genre de crises. Je vous ai déjà vues plusieurs fois, je pense que nous habitons dans le même quartier. Et chaque fois que je vous croise, il m'arrive des choses bizarres. Généralement, ce sont de simples douleurs, ou des étourdissements. C'est la première fois, aujourd'hui, que j'ai une réaction aussi violente en vous voyant. D'ailleurs, maintenant, même si ma crise c'est atténuée, j'ai l'impression que vous continuez à avoir une influence sur moi..."

Rin tira légèrement sur le col de son t-shirt, révélant des marques rouges dans son décolleté, semblables à de l'urticaire.

"Je sais que ça semble dingue formulé comme ça mais... Je crois que je suis allergique à vous."


{Behind those eyes lies the truth and grief
Behind those beautiful smiles I've seen tragedy
The flawless skin hides the secrets within
Silent forces that secretly ignite your sins
}
Revenir en haut Aller en bas
 
Do Sung Mi
Devil † Walker

avatar


Emploi : Réceptionniste au Love Hotel

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Actions & Réactions.
Mar 18 Sep - 22:51

Comme prévu, j'attendis la fille du onsen patiemment à l'extérieur, le temps que la réceptionniste s'occupe d'elle.

De fil en aiguille, mes pensées s'échappèrent et voguèrent jusqu'à revenir à leur point de départ : la petite blonde, et sa réaction inattendue à ma présence. J'avais fait une erreur, aujourd'hui, et j'en étais consciente. Elle était difficilement réparable. Malgré que l'aura de l'humaine ait vacillé lors de sa crise, je n'avais pas fait directement le lien. Je pensais que ce n'était qu'une des conséquences de sa panique soudaine... Mais si c'était différent ? Si elle avait un don ? Je soupirai bruyamment à cette idée. C'était un fait, il fallait que je m'y habitue.

Les temps avaient changé.

Auparavant, il était facile de se balader, sans dissimuler ses pouvoirs ou ses intentions, puisque la plupart des humains n'étaient au courant de rien. Ils avaient toujours ce petit intérêt bénin pour le paranormal ou les choses mystiques, mais ça restait du domaine du fantasme pour eux. C'était, m'avait-on dit, une façon de s'échapper de leur petite vie d'humain sans en passer par le suicide. Étrange, non ? La fille du onsen pourtant, n'avait pas l'air d'être au courant, ou alors elle avait feint la chose pour pouvoir mieux me tromper. Après tout, on n'était jamais en sécurité, dans cette ville où rôdaient les aïon et les chasseurs... Rien n'allait plus.

Lorsque la jeune fille revint me voir, elle était visiblement remise, et prête à s'expliquer. Son regard changea cependant lorsqu'il croisa le mien. La terrifiai-je à ce point ? Silencieusement, je la suivis à travers les rues bondées des vieux quartiers, jusqu'à ce qui semblait être le café où m'avait traîné l'ange de la dernière fois, Kanon. J'eus un léger sourire à la vue de l'endroit, détendue par le choix d'un lieu familier. Elle commanda de sa voix suraiguë, un chocolat chaud avec ce qu'elle appelait chantilly. Il était encore tôt, alors je ne pris que du café noir, très serré.

La petite blonde respira un grand coup, elle se démangeait un peu partout. Il n'y avait pourtant plus la scabiose de nos jours, pensai-je, peut-être ne s'était-elle pas bien rincé dans le onsen. Enfin.

« Très bien, je vais tout vous expliquer. Libre à vous de me croire ou non, commença-t-elle. »

Je l'écoutai soigneusement, jouant avec la cuillère calée au rebord de ma tasse. Elle m'avait expliqué le principe de ses crises. Si d'habitude elle avait des étourdissements ou des nausées, aujourd'hui, elle s'était roulée par terre en hurlant, et les raisons m'étaient encore obscures.

Elle continua. Son problème était donc visiblement avec moi. J'eus un soupir non dissimulé. Comment allais-je négocier ça ? Elle allait forcément se douter que quelque chose n'allait pas. Je ne pouvais définitivement pas me pointer, la précipiter au sol, puis lui dire, « Ah, au fait, je suis la Sirène, une démone qui séduit les âmes pour les dévorer. » Ça n'était pas jouable.

Je déposai ma cuillère sur la table, alors qu'elle me montrait les plaques sur sa poitrine, et dans son cou. Elle n'était certainement pas allergique à moi, elle était allergique aux démons.

« C'est impossible ! Comment est-ce qu'on peut être allergique à quelqu'un ? rétorquai-je, portant la tasse à ma bouche et aspirant une gorgée de la boisson. Il y a forcément une raison. »

J'hésitais. Je ne pouvais pas tout lui révéler. Même si Levi, la Princesse de mon Cercle n'était pas la plus stricte des patronnes, j'allais certainement m'attirer des problèmes si je me dévoilais à une humaine. Lui faire comprendre par elle-même ? Ça restait une solution. Mais pour l'instant j'avais une autre idée. Je reposai la tasse, et, la regardant droit dans les yeux, lui dis :

« Pardonne moi pour ça mais... »

Et soudainement je m'emparai de son poignet, et l'attirai à moi au dessus de la table, m'attendant à observer une quelconque réaction, sur elle, sur sa peau, ou n'importe où, à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Murasaki Rin
Human † Innocent

avatar


Emploi : Etudiante en langues étrangères
Localisation : Sur le campus de l'université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Actions & Réactions.
Ven 28 Sep - 14:42

De toutes les réactions que Sung Mi aurait pu avoir, Rin ne c'était très certainement pas attendue à celle-là. La scénario le plus probable, selon la jeune japonaise, aurait été de voir Sung Mi se sauver du café à vive allure, la traitant de folle furieuse au passage, et se jurant de tout faire plus ne plus jamais avoir à recroiser cette cinglée. Dans le pire des cas, elle aurait peut-être pû lui jeter le restant de son café au visage. Après tout, s'entendre par quelqu'un que cette personne est « allergique » à vous, cela peut être, dans une certaine mesure, assez insultant.
Mais Sung Mi était différente. Derrière son beau visage et son apparence angélique, elle cachait définitivement quelque chose de bien plus sombre. Rin avait généralement du mal à déceler la véritable personnalité des gens, au premier abord. Elle n'était pas très clairvoyante. Mais il n'y avait aucune erreur possible quand à la jeune coréenne, sa façon d'agir au onsen l'avait trahie.
Sung Mi n'était définitivement pas n'importe qui, elle n'était pas Mademoiselle-Tout-Le-Monde. Et Rin avait de plus en plus le sentiment que les crises qu'elle ressentait à son approche étaient peut-être une sorte d'avertissement... « Ne reste pas auprès d'elle, Rin, elle est mauvaise pour toi, elle te fera du mal »... Elle était plus heureuse que jamais d'avoir choisi un endroit bien fréquenté, car elle ne se sentait pas en sécurité.

Rin sursauta légèrement en sentant les doigts brûlants de Sung Mi se refermer sur son poignet et l'attirer avec force vers elle. La jeune fille poussa un petit cri de surprise, renversant une bonne partie de son chocolat chaud sur la table dans la manœuvre. Il y avait quelque chose d'étrange dans le regard de Sung Mi... Une sorte... d'avidité ? Elle semblait vouloir repousser les limites de Rin, elle cherchait une réaction, quelque chose pouvant illustrer les propos de la jeune japonaise.
Rin se dégagea d'un mouvement de l'emprise de Sung Mi et se leva brusquement, constatant les dégats qu'elles avaient fait sur la table.

« Faites attention, enfin ! »

Ce n'est que quand elle eu terminé d'éponger le chocolat qui gouttait à présent sur le sol, que Rin jeta un regard à son poignet. Elle écarquilla les yeux, stupéfaite. Une marque rouge vif, luisante, brillait autour du bras de la jeune fille. Les picotements étaient si légers que Rin n'avait rien ressenti, mais pourtant, la marque des doigts de Sung Mi était bien là, imprimée dans sa chair.
Elle lança un regard effrayé à la jeune fille, et recula d'un pas.

Plusieurs personnes, attirés par les mouvements brusques et les cris fixaient à présents les deux jeunes femmes. Rin sentait les larmes lui monter aux yeux, alors que la marque rouge était parfaitement visible contre sa peau pâle. Elle referma sa main gauche par dessus, la serrant contre sa poitrine, comme pour la cacher, la protéger.

« Le problème ne vient visiblement pas que de moi. Vous en êtes la cause. »

La voix de la blonde tremblait. Elle était paniquée, elle avait peur. Pourquoi des réactions aussi violentes ? Quand elle était à proximité de Sung Mi, c'était comme si son corps était en ébullition permanente, une véritable bombe à retardement.

« Rester avec vous est trop dangereux. C'est comme si mon corps cherchait à me dire de m'éloigner au plus vite... Je pensais être folle, mais vous non plus, vous n'êtes pas normale. »


{Behind those eyes lies the truth and grief
Behind those beautiful smiles I've seen tragedy
The flawless skin hides the secrets within
Silent forces that secretly ignite your sins
}
Revenir en haut Aller en bas
 
Do Sung Mi
Devil † Walker

avatar


Emploi : Réceptionniste au Love Hotel

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Actions & Réactions.
Ven 19 Oct - 11:33

« Faites attention, enfin ! »

Elle avait haussé le ton. J'étais surprise. Sa vive réaction avait renversé le chocolat chaud, qui se répandait doucement sur la table, jusqu'à goutter sur le sol. Je restais interdite. Lorsqu'elle se redressa et se rassit à sa place, je remarquai sur son poignet une belle marque, comme une brûlure. Et son aura qui vacillait. Alors elle était vraiment allergique à moi ?

Je soupirai doucement alors qu'elle continuait à parler :

« Le problème ne vient visiblement pas que de moi. Vous en êtes la cause. »

Bien sûr que j'en étais la cause, quoi d'autre ? Mais pourquoi est-ce que ça ne lui arrivait qu'avec moi ? Je fronçai les sourcils, perplexe. La pauvre humaine avait l'air terrorisée. Pourquoi l'être autant ? Elle ne pouvait pas être tout à fait innocente, avec tout ce qui s'était produit dans la ville ces derniers mois... Il y avait forcément des choses qui auraient du l'alerter. Les meurtres en séries, les hécatombes, les apparences étranges, les phénomènes paranormaux. Il y en avait tant que notre nature ne semblait même plus être un secret.

« Rester avec vous est trop dangereux. C'est comme si mon corps cherchait à me dire de m'éloigner au plus vite... Je pensais être folle, mais vous non plus, vous n'êtes pas normale.
- Tu es sûre que je suis la seule personne à qui tu es allergique ? ça ne t'est jamais arrivé avant ? »

J'eus un nouveau soupir. J'avais terriblement envie de tout lui raconter, qu'elle prenne conscience du monde dans lequel elle vivait, et du pauvre destin de son âme. J'avais envie de lui dire que la fin était proche et qu'il fallait résister contre les anges si elle voulait sauver sa petite tête. Et lui dire d'aller s'occuper d'autres créatures surnaturelles que moi. Qu'est-ce qui m'en empêchait ? Levi, la princesse de mon Cercle, n'en avait que faire. Il n'y avait pas de règles en Enfer. Et pourtant je n'osais prononcer les mots qui l'auraient menée à la connaissance.

« Il y a des choses dans ce monde que l’œil ne peut voir. »

Je finis mon café d'une traite. Je n'en dirais pas plus. Si elle voulait savoir, elle n'avait qu'à chercher par elle même. Ce monde était tellement envahi qu'il n'était même plus difficile de se rendre compte de ce qui se tramait. Tout ce que les médias leurs racontaient, les histoires d'apocalypse, de fin du monde, il n'y avait pas que du faux. Mais les humains étaient-ils prêts à le savoir ?

Je me levai d'un coup, m'écartant de la table.

« Tu es spéciale, mais évite de trop le montrer. Je ne suis pas la plus énervée de tous. »

Et sans mot de plus, m'en allai, laissant l'humaine bouche bée.

Mais alors que je poussais la porte du café, mon cœur se serra soudainement. Je sortis et m'adossai au mur, dans la rue, prise par une forte toux. Plusieurs secondes plus tard, je regardai l'intérieur de ma main : du sang. Qu'est-ce que c'était ? Une réaction quelconque à mes aveux ? Je n'étais pourtant soumise à aucune confidentialité...

J'essuyai le sang et repris ma route, avec l'impression qu'une sorte de lien s'était créé entre l'humaine et moi malgré nous.
Revenir en haut Aller en bas
 
Murasaki Rin
Human † Innocent

avatar


Emploi : Etudiante en langues étrangères
Localisation : Sur le campus de l'université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Actions & Réactions.
Sam 17 Nov - 15:05

Bien entendu, Rin avait déjà eu ce type des réactions avant... Mais il était rare qu'une seule personne réussisse à lui déclencher des crises à répétition... Il y avait définitivement chez Sung Mi quelque chose de différent. « Des choses que l'oeil ne peut pas voir », comme venait de l'affirmer la jeune fille. Peut-être détenait-elle la clé qui permettrait à Rin d'enfin connaître le fin mot de l'histoire ? Sa réaction était trop calme. Elle qui s'était énervée, qui avait menacé la jeune japonais, qui en était même venue aux mains... Pourquoi était-elle à présent aussi impassible ?

Rin resta silencieuse, ne sachant pas comment réagir. Elle ne la traitait plus de folle, mais au contraire, elle semblait aller dans son sens, confirmer ses pensées. Pourquoi se retournement de situation ?
La jeune fille baissa légèrement la tête, épongeant d'un air absent le chocolat qui s'écoulait sur la table. Elle lança un regard en direction de la jeune coréenne. Impossible de nier qu'elle était belle, très belle. Une véritable poupée de porcelaine, à la peau opaline et aux grands yeux innocents, ses longs cheveux descendant en cascade sur ses épaules. Et pourtant... Dans le onsen, quand elle se tenait fièrement debout devant une Rin prosternée, dans toute la magnificence de sa nudité, son regard était animé d'une flemme indescriptible, vibrante, conférant à son visage une ombre menaçante. Il y avait réellement, chez cette fille, bien plus que l'oeil ne pouvait voir. La jeune japonaise ne savait pas si elle se sentait plus intimidée ou intriguée. Peut-être un curieux mélange des deux.

La jeune fille se leva brusquement, faisant sursauter Rin. Elle prononça ses derniers mots d'un air détaché qui parvenait cependant à leur donner toute une profondeur dramatique.

« Tu es spéciale, mais évite de trop le montrer. Je ne suis pas la plus énervée de tous. »

Cette différence, que Rin passait ses journées à essayer de comprendre et de remettre en cause, cette jeune inconnue venait de la reconnaître et de l'affirmer, la rendant cruellement réelle et d'autant plus mystérieuse qu'elle semblait encore plus inexplicable. La jeune japonaise resta silencieuse quelques instant, laissant les mots s'insinuer dans sa tête, sous sa peau, dans son coeur. Elle était un peu sonnée, mais quand la jeune fille quitta la pièce sans un regard en arrière, elle sentit comme si on retirait une enclume de sa poitrine, un poids, un étaux qui compressait ses organes, au plus profond d'elle-même. Elle laissa échapper un soupire.

« Au revoir », dit-elle en fixant la porte qui venait de se refermer derrière la jeune coréenne.

Au revoir, pas adieu. Car, Rin le savait, elles seraient amenées à se rencontrer de nouveau. Elles se recroiseraient, comme elles s'étaient déjà croisée maintes et maintes fois. Quelle attitude adopter quand ce moment viendra ? Salutation polies ? Feindre l'ignorance ? Rin se dit qu'elles aviseraient bien quand le moment viendra. Et puis, elle se rendit compte qu'elle ne connaissait même pas son prénom...



{Behind those eyes lies the truth and grief
Behind those beautiful smiles I've seen tragedy
The flawless skin hides the secrets within
Silent forces that secretly ignite your sins
}
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Actions & Réactions.

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Actions & Réactions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: A.S.A.K.U.S.A :: Passage touristique :: Allées commerçantes-