† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Et si je devenais Japonais?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Chul Bae
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idol à la HellSing Incorporation

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Et si je devenais Japonais?
Ven 6 Juil - 16:47



Et si je devenais Japonais?
Kim Chul Bae & Park Su Jin




Aéroport



Le 15 mai 2010, à 14h42.

L’avion avait à peine eu le temps d’atterrir que Kim Chul Bae en était déjà sorti, enfin façon de parler. Il avait bien sûr dû attendre que le moteur soit coupé et que le personnel de bord autorise les passagers à se lever. Il avait soupiré tout du long de ces longues minutes d’attente, et avait gêné sans aucun doute ses voisins, cependant un long regard noir les avait retenu de le lui faire savoir. Il avait pris son grand sac noir, rempli de toutes sortes d’affaires, et s’était levé en hâte pour quitter l’engin de malheur. Il avait toujours préféré voler de lui-même mais voilà, ce n’était pas vraiment discret dans une ville comme Tokyo. Tokyo, le jeune homme chuchota tranquillement le nom. Que venait-il faire ici ? Il sortit une pochette de son sac qui contenait toutes sortes de papiers administratifs, il avait toujours détesté la paperasse mais cela ne l’empêchait pas d’être un minimum organisé.


14 mai 2010
De : Hellsing Incorporation
A : Kim Chul Bae

Vous êtes attendu à l’agence Hellsing Incorporation afin de faire vos débuts en tant qu’idol. Voici vos billets d’avion pour Tokyo.


Le jeune homme ne prit pas la peine de lire le reste du courrier, il le connaissait déjà par cœur, une histoire de contrat, de règles, etc. Pourquoi avait-il accepté ? Il y avait deux raisons. La première étant que le métier d’idol était exactement ce qui convenait au démon, il pourrait briller et séduire un maximum de personne, et peut-être ainsi réduire un peu son ennui. La deuxième était encore plus simple, la Hellsing Incorporation était le QG des démons sur Terre et son directeur était le prince auquel obéissait Kim Chul Bae, il ne pouvait ainsi pas tellement refuser cette offre.

Il rangea à nouveau le papier dans la pochette, et remarqua qu’il était arrivé à la sortie de l’aéroport en moins de temps qu’il lui faudrait pour soupirer. Il héla un taxi qui ne se fit pas prier et donna l’adresse que l’agence immobilière lui avait indiquée comme étant celle de son nouveau logement. Il ne savait même pas ce qu’il allait trouver en arrivant. Il fallait dire qu’il n’avait pas vraiment fait attention à cette recherche d’appartements, le départ avait été si rapide qu’il avait juste contacté une agence, donné quelques informations comme le fait que cela ne le dérangeait pas d’être en colocation et avait accepté la première proposition qu’on lui avait faite. La surprise serait donc totale.


Appartement #947



Le 15 mai 2010, à 15h08.

Il donna rapidement l’argent au chauffeur et sortit du taxi, avec comme seul bagage ce grand sac noir qui lui servait de fourre-tout. Il leva la tête pour examiner l’immeuble. L’immeuble n’était pas très moderne, et semblait même flirter l’illicite avec certaines normes. Kim Chul Bae ne fit cependant pas de formalité et rentra dans le bâtiment après avoir tapé le code que l’agence lui avait transmis. Il se décida à regarder enfin le papier qui récapitulait sa demande de logement. Il habitait appartement #947, ce qui signifiait dixième étage. Il soupira, il aurait peut-être dû faire plus attention à ce qu’il demandait, comme exiger par exemple un ascenseur qui fonctionne. Il resta cependant calme, ce n’était pas vraiment le genre à s’énerver sur un objet et se retourna pour faire face aux escaliers. Il regarda la hauteur et prit son courage à deux mains, oh bien sûr cela aurait été plus simple de voler jusqu’en haut, mais encore une fois cela n’aurait pas été très discret.

Heureusement pour lui, c’était un sportif qui courait chaque matin pour se maintenir en forme, il n’eut donc pas grand mal à gravir les dix étages bien qu’il maudit intérieurement cet ascenseur en panne et cette agence qui n’était même pas capable de lui trouver quelque chose de correct. Il arriva enfin devant le numéro #947, il vérifia rapidement une nouvelle fois le numéro sur la feuille afin de ne pas se tromper et frappa deux coups à la porte d’entrée, en espérant y trouver quelqu’un. Il venait en effet de remarquer que l’agence ne lui avait pas expédié les clés, qu’il devait apparemment aller chercher à son arrivée alors que lui tout ce qu’il voulait c’était se poser chez lui. Il attendit ainsi cinq bonnes minutes, en se demandant si quelqu’un allait finalement se décider à venir lui ouvrir.


Revenir en haut Aller en bas
 
Park Su Jin
Angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Et si je devenais Japonais?
Lun 23 Juil - 16:12

Le réveil, c'est trop dur ! Heureusement que le Conservatoire est exceptionnellement fermé aujourd'hui. Il va servir de lieu de répétition pour l'Opéra de ce soir et tous les professeurs sont réquisitionnés. Du coup, j'ai pu m'offrir une grasse matinée bien méritée ! Entendez par là que je me suis levée à neuf heures au lieu de six. En m'étant couchée à quatre. Bon oui, d'accord, je n'ai toujours pas mon quota de sommeil mais c'est déjà mieux non ?

J'aimerais bien faire quelque chose de mon temps de libre, sauf que là je suis bloquée dans ma chambre. Hier, mes colocataires ont fait une fête - sans m'avertir évidemment. Quand je suis rentrée, j'ai dû éviter en catastrophe un jet de vomi qui menaçait mon décolleté et je me suis enfermée dans ma chambre sans demander mon reste. Ce qui était sans compter les japonais bourrés qui frappaient à ma porte. D'où ma grasse matinée méritée ! Et là, en l'occurrence, j'ai peur de ce que je peux trouver derrière ma porte. Déjà que je vais devoir nettoyer les dégâts avant l'arrivée du nouveau colocataire... AH ! Le nouveau !! Il arrive à quelle heure déjà ?

Je me précipite vers ma table de chevet et sors une enveloppe du tiroir. Quinze heures. Bon ça va, j'ai du temps devant moi. Je replace l'enveloppe là où elle était et vais risquer un oeil par la porte. Allelujah, c'est vide !! Mais sale...

Deux heures plus tard, l'appartement n'a jamais été aussi propre. J'évite habituellement de toucher aux mégots, seringues et autres préservatifs qui jonchent le sol, en prévision d'une quelconque maladie. Mais là, pas vraiment le choix. J'ai pris trois torchons en protection, au cas où ! Warrior héhé. Comme ça, le nouvel arrivant ne repartira pas aussi sec. D'ailleurs, pourquoi "nouveau" ? L'agence ne m'a pas précisée si c'était un homme ou une femme... ni un jeune ou un vieux. Bah, je croise les doigts, avec un peu de chance, ce sera une personne normale au moins. Pas comme les autres là.

Il est près de quatorze heures trente et je me refuse de bouger de l'appartement. Il ou elle n'a pas les clés puisque l'agence me les a confiées. J'attends donc, sagement assise sur le vieux canapé - propre cela dit.

Enfin, deux coups secs se font entendre. Je me lève précipitamment, posant mon livre de japonais sur le canapé et cours ouvrir.

« Bonjour et bien... »

Les mots s'étranglent dans ma gorge. Oh. Mon. Dieu. Non, c'est lui le Dieu. Devant moi se tient... l'être le plus parfait que cette Terre puisse porter ! Aucun doute ! Un homme, jeune, plus âgé que moi cependant, et beau. Beau n'est qu'un euphémisme. Il descendrait des dieux grecs que cela ne m'étonnerait pas.

« ...venue. », finis-je.

Je le détaille longuement, n'arrivant pas à défaire mon regard de sa silhouette. Je réalise enfin que je gêne le passage et me décale en l'invitant à entrer. Je lui propose de s'asseoir sur le canapé et vais chercher de quoi boire dans le coin cuisine. Je lui tends la main en me rasseyant.

« Je m'appelle Park Su Jin. Je suis coréenne alors je ne parle pas très bien japonais, désolée. J'ai 17 ans et je suis à Tokyo pour étudier au Conservatoire. J'adore la musique et l'opéra et toi ? Ah, et le sport aussi ! Et les smoothies ! Et... »

Je m'arrête, me rendant compte que je parle vraiment trop. Je rougis en réalisant ma bêtise et m'excuse. Ah, je dois avoir l'air tellement idiote maintenant...

« Je... je vais chercher tes clés ! »

Et je m'enfuis dans ma chambre pour un petit instant de répit.



I see you...
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Bae
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idol à la HellSing Incorporation

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Et si je devenais Japonais?
Dim 26 Aoû - 19:02

    Chul Bae se dit finalement qu'il ferait bien de se rendre à l'agence afin de récupérer lui-même ses clefs et d'enfin rentrer «chez lui». Cependant, alors qu'il se tournait légèrement sur le côté pour se diriger de nouveau vers les escaliers, la porte s'ouvrit presque brutalement. Une jeune fille apparut presque essoufflée, comme si elle avait courut et ne perdit pas de temps pour parler.

    - Bonjour et bien...

    Toutefois, bien qu'elle semblait bien partie pour parler, elle s'arrêta en plein milieu de sa phrase. Le jeune homme leva un sourcil d'un air interrogatif afin de comprendre cette brusque pause. Il s'aperçut alors que c'était lorsqu'elle avait enfin posée ses yeux sur lui, qu'elle avait perdu ses mots et il ne put s'empêcher de sourire du coin des lèvres en se disant qu'apparemment, son charme opérait toujours, qu'il soit sur son territoire ou ailleurs. S'en était presque devenu trop facile pour être intéressant.

    - ...venue

    Elle avait enfin finie sa phrase. Et bien qu'il ne pensait pas le challenge de la séduire assez intéressant pour lui, il se délecta de voir la jeune fille le détailler longuement de bas sans haut sans même penser à une quelconque discrétion. Habitué à ce genre de réaction, il la laissa faire jusqu'à ce qu'elle se rende compte elle-même qu'elle gênait le passage. Elle se déplaça ainsi sur le côté afin de le laisser entrer, ce qu'il ne tarda pas à faire, sac sur le dos. Il inspecta tout de suite des yeux ce qu'il pouvait voir de l'appartement, il semblait propre, ce qui était déjà un bon point. Cependant, il ne put s'empêcher de remarquer que le ménage venait d'être fait, sans doute dû à sa venue et que l'état actuel de l'appartement n'était peut-être pas l'habituel. Il verrait bien par la suite comment les choses allaient se dérouler. Dans sa contemplation du petit appartement, il en avait presque oublier la jeune fille qui lui proposa alors de s'asseoir sur le canapé. Après avoir été chercher de quoi boire, elle lui tendit la main comme pour le saluer tout en déclamant un discours, qui aurait presque pu paraître récité.

    - Je m'appelle Park Su Jin. Je suis coréenne alors je ne parle pas très bien japonais, désolée. J'ai 17 ans et je suis à Tokyo pour étudier au Conservatoire. J'adore la musique et l'opéra et toi? Ah, et le sport aussi! Et les smoothies! Et...

    Elle s'arrêta alors de nouveau, puis s'excusa. Et enfin trouva comme excuse pour quitter la salle et cacher sa gêne d'aller chercher ses clefs. Kim Chul Bae, assis sur le canapé, pensa en souriant au comportement de la jeune fille. On voyait bien là toute la jeunesse de cette dernière, cela le fit rire intérieurement. Au moins, cela n'allait pas être ennuyant de cohabiter avec elle. Et puis, finalement, la chasse pourrait s'avérer intéressante. Ok, elle allait sans doute être une proie un peu trop facile à avoir, et elle était sans doute trop jeune. Mais c'était ce dernier point qui était le plus intéressant. Elle n'avait sans doute pas eu encore beaucoup d'expériences, et quoi de mieux pour briser quelqu'un que de lui faire croire au paradis et de l'emmener dans l'enfer? C'était décidé, il allait être le parfait colocataire qui pourrait bien la faire fantasmer et égayer la petite vie de la jeune étudiante.

    Il ne put alors attendre qu'elle revienne dans le salon et se dirigea vers la salle où elle s'était réfugiée. Arrivée au coin de la porte, il s'appuya contre cette dernière, et put observer qu'il s'agissait de la chambre de la jeune fille. Il toqua un coup léger à la porte pour signifier sa présence, puis tendit lui aussi sa main.

    - Je m'appelle Kim Chul Bae, j'ai 20 ans et je suis également coréen alors ne te fais pas de soucis pour ton japonais. Je pourrais même te donner des cours si tu veux. Je suis, pour ma part, à Tokyo pour intégrer une agence d'idoles, tu vois ce que c'est? J'aime l'opéra, mais mon penchant va vers l'opéra européen. Je suis plutôt sportif. Et cela me ferait plaisir de goûter à un de tes smoothies.

    Sa voix était beaucoup plus posée que celle de la jeune fille précédemment. Il avait mis tout son temps pour lui répondre, sachant très bien qu'elle n'oserait de toute façon pas l'interrompre. Il avait pour l'instant miser sur une approche amicale, afin de ne pas l'effrayer tout en pensant qu'elle pourrait très bien être charmée par son côté «bad boy» quand elle aurait l'occasion de le découvrir. Il lui souriait de son air le plus séducteur possible, et il n'avait aucun mal à le faire, elle était loin d'être laide.

Revenir en haut Aller en bas
 
Park Su Jin
Angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Et si je devenais Japonais?
Lun 27 Aoû - 14:03

Respire Su Jin, respire. Ton nouveau colocataire est un dieu vivant, OK. Tu t'es comportée comme une godiche, OK. Alors maintenant, STOP ! On se calme, on respire, zeeeeen. Ah, mais mon coeur bat trop viiiiite ! Je fais quoi moi ? Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Maman, au secours !!!

« Inspire, expire, ffffuuuu... »

Ce n'est qu'un garçon. Oui voilà, juste un garçon comme les autres. Bon, un garçon SUPER CANON, c'est vrai. Mais c'est pas le premier, si ? Si.

« Pense à autre chose Su Jin... je sais pas moi... AH ! Les clés ! »

Je me précipite vers ma commode et ouvre le tiroir pour attraper l'enveloppe. J'en sors les clés. Il va falloir y retourner maintenant.

Un coup à la porte me fait sursauter et j'échappe les clés. Je m'empresse de les ramasser, rouge de honte, puis me retourne pour faire face au nouveau venu. Il me tend la main et je la lui sers timidement.

« Je m'appelle Kim Chul Bae... »

Allo ? La Terre appelle Su Jin ! La Terre appel... MAIS JE SUIS MORTE ! Oh mon Dieu, c'est quoi cette voix ?! C'est la voix la plus grave et suave que j'ai jamais entendu ! Oh, j'aime sa voix...

« ...je suis également coréen alors ne te fais pas de soucis pour ton japonais. Je pourrais même te donner des cours si tu veux. »

Je hoche la tête, aux anges, oubliant complètement mon gentil professeur particulier, Chul Hei. Je suis sûre que des étoiles dansent dans mes yeux à cet instant. Etoiles qui brillent de plus belle quand j'apprends qu'il évolue également dans le domaine musical et que je vais avoir une superstar sous mon toit. En plus, on a plein de points communs !!!

« Et cela me ferait plaisir de goûter à un de tes smoothies. »

Faites entrer la civière... KYA KYA ! Il est trop A-DO-RABLE !

« C'est trop gentil, merci ! Puis tu sais, on a beaucoup de cours d'opéra classique au Conservatoire, donc de l'opéra européen ! Mais je t'avoue que je ne comprends rien du tout quand je chante en italien... Je lis les traductions haha ! »

Je lâche enfin sa main et sors de ma chambre.

« Tiens, tes clés ! La ronde c'est celle pour la porte d'entrée, et la carré, celle de ta chambre ! Suis-moi, je vais te faire visiter. »

Je lui fais faire le tour de l'appartement et lui montre sa chambre. Fière d'avoir réussi à lui parler sans me montrer trop idiote, je lui lance un grand sourire.

« J'ai rien pour te faire des smoothies par contre... Mais je ferai des courses ! D'ailleurs, dis-moi si tu as besoin de quelque chose, d'accord ? »

J'hésite un instant à lui parler de nos colocataires, mais j'ai trop peur qu'il ne veuille plus rester après... Surtout que si c'est une future star...

« Comment ça se fait que tu viennes dans une colocation si tu intègres une agence d'idoles ? »

À peine ai-je dit cela que je me mords la lèvre, gênée.

« P...pardon... c'était indiscret... »

Je baisse la tête, rouge de honte. Ah bravo Su Jin !



I see you...
Revenir en haut Aller en bas
 
Park Su Jin
Angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Et si je devenais Japonais?
Lun 5 Nov - 21:04




I see you...
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Et si je devenais Japonais?

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Et si je devenais Japonais?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.B.U.Y.A :: Immeubles :: Appartements :: #947-