† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Park Su Jin
Angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu !
Dim 1 Juil - 20:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Park Su Jin † Akimoto Yusuke


Quartier chaud, le 17/05/2010 à 03:52

« Hey toi ! Tu peux rentrer chez toi. »

Je hoche la tête vers le patron de la boîte pour lui montrer que j'ai compris. Je ramasse discrètement le sac que j'ai laissé sous le bar et m'élance vers les vestiaires du personnel. Une fois à l'abris, je souffle un bon coup. Encore une fois, la soirée a été longue et difficile. Trop de regards inquisiteurs, ou pervers. Je ne sais pas trop lesquels m'effrayent le plus. La curiosité qui peut amener à la vérité et la perte de mon emploi, ou ces regards sales et dégradants ? Peu importe, c'est fini maintenant !

J'ôte mes chaussures à talons aiguilles et apprécie le contact frais du sol contre la plante de mes pieds meurtris. Aaaaah que ça fait du bien ! Je vais rester un peu comme ça tiens. Je m'assois sur le banc prévu à cet effet et défait mon sac à dos. J'en sors un jogging bleu délavé et un T-shirt noir. Rapidement à cause de l'absence de verrou, j'enlève mon débardeur à décolleté plongeant et mon jean slim pour les remplacer par la tenue sportive. Puis je chausse mes baskets usagées et les lace.

« Un peu de sport te fera le plus grand bien ma grande ! », me dis-je à moi-même.

C'est vrai que je n'ai pas eu le temps d'en faire depuis mon arrivée à Tokyo. Et moi, sans sport, c'est pas possible ! C'est ce que j'aime faire le plus au monde après chanter. En plus, j'en ai besoin, sinon j'ai trop d'énergie en moi et je suis incapable de dormir. Bientôt deux semaines que je suis ici, et je dors à peine sur les quelques heures de sommeil que m'offre mon emploi du temps. Si ça continue, je vais m'évanouir en pleine rue... Alors pour dormir, un peu de sport s'impose !

Je range mes vêtements de travail dans mon sac à dos et le règle sur mes épaules. Puis je pousse la porte de service et atterris dans la rue. L'air frais de la nuit frappe mon visage.

« Il fera plus chaud en courant ! »

J'habite à plusieurs kilomètres de mon lieu de travail. Le trajet du retour en courant me fera le plus grand bien. Su Jin, let's go !

Je cours tranquillement dans les rues de Shinjuku, vides à cette heure avancée de la nuit. Le silence pourrait paraître oppressant, mais il est reposant pour moi. Je peux profiter de la ville à ma guise, et c'est un sentiment grisant. Je lève les yeux au ciel pour admirer sa noirceur. Que... c'était quoi ça ? Un avion ? Un gros oiseau peut-être ? Je cligne des yeux. Disparu. Ma pauvre Su Jin, tu dois être vraiment fatiguée...

Je laisse mon esprit divaguer un peu pendant que je continue ma course, la chaleur commençant à se faire sentir. C'est une chaleur très douce, bénéfique pour mon corps et mon esprit. Mes cheveux ne tarderont pas à s'humidifier et se coller contre mon visage. La plupart des personnes détestent cette sensation mais je l'adore. Après tout, ne montre-t-elle pas que nous sommes bien vivants, avec un corps en bonne santé ? Je laisse échapper un petit rire.

« Tu es bizarre ma vieille. », pensé-je.

Je commence à fredonner légèrement en continuant ma course, arrivant dans le quartier le plus mal-famé de la ville, si j'en crois mes informations. Mal-famé ? Bah, y a personne, allons-y !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I see you...


Dernière édition par Park Su Jin le Dim 18 Nov - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu !
Lun 2 Juil - 15:09

Quatre heures moins vingt. Après avoir enfilé ma veste, je sors de mon appartement. J'ai besoin de prendre l'air. Vous me direz, si un ange veut prendre l'air il n'a qu'a rejoindre le paradis. Il paraît que là bas la température ne dépasse jamais les 10°C.

J'aime marcher dans Tokyo la nuit. C'est à ce moment que les âmes des morts errent dans les rues afin de retrouver les proches qu'ils ont laissés sur Terre. C'est ce que raconte une légende que l'on m'avait conté quand je n'avais encore que 7 ans. C'est à dire...en 1745. 200 ans plus tard, fin de la deuxième guerre mondiale. C'est fou comme je suis vieux...Mais revenons à nos moutons, ce conte j'y crois dur comme fer. C'est pourquoi dès que je le peux, la nuit, au lieu de dormir, je me promène, dans le but de trouver les âmes de ma famille. Le problème c'est que l'histoire ne dit pas si les anges...voire les humains peuvent voir ces ames. Vous allez me demander depuis combien de temps je fais ça...Je dirai depuis très longtemps. Non ça n'a jamais marché, et non je ne baisserai pas les bras. Comme le dirai si bien un ami, j'ai tout ma vie devant moi. Et puis ça ne me fatigue pas. Depuis que je suis un ange, il y a certaines choses dont je n'ai plus vraiment besoin...dormir quatre heures me suffit amplement par exemple.

*

Me voilà désormais dans l'un des quartiers les plus huppés de notre bonne vieille capitale. Ironie. Ici c'est la misère le soir. Trainer dans ce quartier la nuit c'est la dernière chose à faire. J'aurai peut-être du appeler Miura...Enfin non. Il m'aurait encore prit pour un cinglé.

Personne. Il n'y a strictement personne dans la rue que j'emprunte a présent. Pas de bruit de caisson de bouteilles qui se fracassent. Pas de voiture qui klaxone. Rien. Strictement rien. Pas même une bande de petits délinquants qui se battent. Une impression de village mort. Un peu comme les lendemains d'un certain 6 aout 45, juste après que Little Boy ait touché le sol japonais. A cette époque, oui, j'avais malheureusement été envoyé sur Terre. Et on m'avait ordonné de rejoindre l'armée. Pearl Harbor ça vous dis quelque chose ? J'y étais oui. Et je me rappelle encore de tout. Je me souviens de cette guerre. Je me souviens d'avoir demandé aux kamikaze de faire le bon choix une fois qu'ils se seraient rendu au seigneur. Je me souviens de cet ultimatum que Truman a demandé à Hiroito quatre ans plus tard. Mais je me souviens surtout de certaines choses qu'aucun livre d'histoire n'osera raconter aux générations futures.

Voler...C'est une sensation étrange...Mais on en prend rapidement l'habitude. Je regarde au large. Une personne est en train de courir...Vaut mieux que je redescende.
Une fois au sol, j'hésite un moment puis j'allume une cigarette et je m'assois sur un des seuls bancs qui est encore à sa place dans le quartier. Je balaye du regard le paysage autour de moi. On n'y voit rien. Il n'y a aucune lumière hormis ne serait-ce que le reflet de la lune et un pauvre lampadaire autour duquel une dizaine de moucherons et autres insectes virevoltent. Je me pose souvent ici pour repenser à mon passé. Pour tenter de me remémorer les infimes souvenirs de mon enfance en tant que humain. Je ne me souviens que de son visage. Je ne peux plus vous dire si elle était jolie ou non. Mais puisque c'est elle qui m'a mis au monde alors oui je pense que c'était la femme la plus jolie du monde.

Je soupire un bon coup puis je me lève afin de continuer mon chemin. J'entends des pas arrivés vers moi. Ils s'approchent. Toujours la même personne qui court. Je me décale pour la laisser passer puis je me poste juste devant elle pour qu'elle s'arrête soudainement. Je m'étouffe légèrement avec ma cigarette. Cette personne est humaine. ...Et je m'ennuie...Que fait-elle ici...? Je la fixe, c'est une fille. Plutot mignonne même...Enfin ça ne me dit pas ce qu'elle fait ici...

«Vos parents ne vous ont jamais inculqué certaines règles comme le fait qu'il ne fallait pas rester dehors à une heure si tardive demoiselle ? »

J'esquisse un sourire qui fini par ressembler à un rictus puis j'écrase ma cigarette par terre.

«Des démons peuvent vous poursuivre...alors faites attention en empruntant ce chemin ! Qu'elle est votre destination ? »

Eh mince. On m'a toujours dis que j'avais une façon bizarre de m'exprimer. Que j'avais un langage mélangé entre le courant et le soutenu...comme on parlait il y a bien là bas...Je n'ai jamais réussi à parler comme les jeunes de maintenant...Certains mots ne veulent pas rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Park Su Jin
Angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu !
Ven 6 Juil - 12:53

Rectification: il n'y avait personne ! J'aperçois rapidement une silhouette dans la nuit. Bah, qu'est-ce que je risque ? Il ou elle est seul donc ça va. Je continue ma course et le voit avec soulagement se décaler à mon approche. Une personne normale, youpi !

WAAH ! Hey mais c'est quoi ce malade ?! Il m'a trop fait peur à se placer devant moi d'un coup comme ça. Et en plus, il fume. Il sait pas que c'est mauvais pour la santé ? Rahlalala, toute une éducation à refaire !

Je le détaille rapidement, histoire de savoir si je risque quelque chose. Je ne connais pas ses intentions après tout ! Il est plutôt grand, mais très mince, ça devrait aller. Un petit sprint et bye bye l'étranger. Mais bizarrement, j'ai pas l'impression qu'il soit dangereux. Je sais qu'il faut se méfier des apparences, mais je suis trop naïve pour ça.

«Vos parents ne vous ont jamais inculqué certaines règles comme le fait qu'il ne fallait pas rester dehors à une heure si tardive demoiselle ? »

Je fronce les sourcils. Je comprends à peine ce qu'il raconte. C'est du langage soutenu non ? Raaaah j'aurais dû écouter un peu mieux en cours de japonais...

« On ne vous a jamais dit que c'est pas bien d'effrayer les jeunes filles ? », lancé-je en réplique.

Je le vois sourire avant d'écraser sa cigarette au sol. Il était temps, un peu plus et je lui arrachai des mains ! Hors de question qu'il m'empoisonne avec sa mort en bâtonnet.

« Des démons peuvent vous poursuivre...alors faites attention en empruntant ce chemin ! »

J'éclate franchement de rire. Des démons ? Mouhahahahaha ! C'est quoi cette façon de parler ? Il est trop bizarre celui-là ! Il fait très vieux jeu, pourtant il a l'air si jeune.

« Des démons ? Vous voulez dire de mauvaises personnes, c'est ça ? »

Bien sûr que c'est ça. Cet homme ne peut décemment pas croire que les démons existent. Et pourquoi pas Lucifer et Cerbère, tant qu'il y est ! Bon calme-toi Su Jin, tu vas te faire une crampe à l'estomac sinon, et fini la course.

« Quelle est votre destination ? »

J'hausse un sourcil. Ma destination ? Qu'est-ce que ça peut bien lui faire ? Oh non, me dîtes pas que je suis vraiment tombée sur un détraqué... ou un mec qui veut jouer au chevalier servant. Je sais me défendre, non mais !

« En quoi cela pourrait vous intéresser ? »

Bon c'est pas tout ça, mais il se fait tard. J'ai cours au Conservatoire moi demain, et j'aimerais bien dormir au moins quatre heures si possible. Il faut donc que je me débarrasse gentiment de ce cher monsieur d'un autre temps.

« Bonne soirée et attention aux démons ! »

Je le contourne doucement, bien déterminée à continuer ma course.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I see you...
Revenir en haut Aller en bas
 
Park Su Jin
Angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu !
Lun 5 Nov - 21:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I see you...
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu !

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Quartier chaud-