† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Une personne à tourmenter ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Une personne à tourmenter ?
Dim 24 Juin - 16:49

{Akano Sora
VS
Shin SungHee
}
Ibiza Club, le 11 mai 2010 à 15:43



L'Ibiza Club était le lieu où je passais tout mon temps libre dernièrement. Il me fallait recruter des non-humains pour l'Alliance de l'Est. Et ce bar était bien connu pour regrouper toutes les personnes, toutes races confondues, qui s'inquiétaient à propos des récents évènements. Les humains pensaient toujours qu'il s'agissait de catastrophes naturelles ou incidents dramatiques. Mais ceux qui étaient au courant de notre existence se doutaient bien qu'une ou des personnes étaient derrière tout ça.

Je m'installais donc au bar, englobant la salle du regard pour repérer d'éventuels cibles. Malheureusement, il n'y avait que des humains aujourd'hui. Je soupirais, un peu déçue, mais décidais de rester un peu au cas où. Je me tournais donc vers le bar pour commander de quoi m'occuper. C'est là que je la vis. Une nouvelle employée aux premiers abords. Mais mes pouvoirs me permettaient de discerner ce qu'un simple humain ne pouvait pas voir: son aura démoniaque. Que faisait une démone ici ? Son visage ne m'était pas familier, elle ne devait donc pas appartenir à mon Cercle. Qui était-elle ?

Je secouais légèrement la main pour l'appeler à moi et me penchais légèrement sur le comptoir.

« Un cocktail... du genre endiablé. »

Je lui jetai un coup d'oeil significatif. Bien sûr, elle avait dû reconnaître mon aura. Mais à coup sûr, celle-ci allait la perturber. Mon aura était différente des autres démons puisque j'étais enfermée dans un corps humain. Mais ça, ils ne pouvaient pas le savoir. Et au final, c'était toujours marrant de les voir se poser des questions sur ma nature.

Pendant qu'elle s'occupait de me servir ma boisson, je l'observais minutieusement. Elle était belle, mais c'était somme toute assez normal. Comment un Ange ou un Démon pourrait-il être laid ? Il lui serait trop difficile de corrompre les humains s'il n'avait pas au moins le physique pour les attirer à lui. Mais pour cette serveuse, sa beauté avait quelque chose d'angélique, de pur. Pas une beauté fatale comme la mienne. Si je n'avais pas eu la capacité de ressentir les auras, je l'aurais prise pour un Ange à coup sûr. D'un côté, cet aspect lui fournissait un certain avantage. Personne ne pouvait se méfier de ce beau visage innocent.

Son aura dégageait une certaine paix. Une équilibre qui se retrouvait dans le tatouage au motif de yin et yang qu'elle portait au poignet droit. Mais tout me portait à croire que cet équilibre pouvait basculer à tout moment. Après tout, elle n'était pas une démone pour rien.

J'attendis patiemment qu'elle revienne, ma boisson dans les mains. Je la pris et me mis à la siroter tranquillement. Enfin, je pensais pouvoir le faire tranquillement...

Spoiler:
 


Dernière édition par Akano Sora le Dim 7 Oct - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Dim 24 Juin - 18:05

Aujourd’hui c’est mon premier jour au Ibiza’s Club. Je stresse un peu, mais pas parce que c’est mon premier jour. Non ! Moi un démon, stresser pour un job ? Il ne faut pas non plus exagérer. Je stresse parce que le patron m’a dit qu’il y a souvent d’êtres surnaturels dont les Anges et Démons qui rodent ici. Je déteste être entourée des premiers parce que cette race m’a envoyée en enfer et des seconds parce que tout simplement ce sont des démons. Mais pour le moment ça va, il n’y a que des humains.

Je sers mon premier client, un jeune humain drogué (j’ai vu les marques de seringues) et au moment de le remercier pour la monnaie, je ressens quelque chose d’étrange : une aura démoniaque vraiment spéciale, je n’arrive pas à la reconnaitre. Je fais semblant de ne rien sentir et je me retourne pour encaisser l’argent. Je n’ai pas envie qu’elle sache que je suis consciente de sa présence. J’aurais peut-être pas du choisir ce job finalement, mais bon dans le monde des humains tout se paie.

En nettoyant le verre que le junkie a bu coup sec avant de s’esquiver, j’aperçois un mouvement à ma droite. Une personne me fait signe pour que je la serve. Enfin une personne c’est vite dit. Je comprends de suite que c’est l’aura que j’ai détecté. Moi qui pensais avoir de la chance pour mon premier jour, et bien non, j’ai droit à une démone. C’est un peu perturbant mais je me ressaisis vite. Il ne faut pas qu’elle pense que je puisse être perturbée par cette bombe fatale. Oui c’est le mot, je n’ai pas d’autres mots pour la décrire avec sa robe noir ultra moulante, sa chevelure blonde et ses formes bien placées. Elle est sure d’elle, cela se voit avec son regard arrogant et colérique.

Son regard quand elle me demande sa boisson, « un cocktail endiablé », en dit long. Elle sait que je suis un démon, forcément. Elle veut un cocktail endiablé ? Très bien, je vais lui en servir. J’y prépare un mélange corsé dont j’ai le secret. Pendant que je m’applique à mon ouvrage, je sens son regard sur moi. Et en plus, elle se permet de m’observer sans se cacher. Je ne supporte pas les voyeurs, ça le don de me mettre dans des colères noires. D’ailleurs l’autre voyeur qui essayait de m’espionner alors que j’étais aux toilettes l’autre jour a bien compris. Je crois qu’il était encore vivant quand je l’ai laissé. Il respirait encore un peu. Enfin, je sais que c’est dangereux mais je décide alors de la titiller un peu.

Je lui sers son verre et au lieu de partir comme la raison me le dirait, je reste là l’observer avec un petit sourire. De près ses traits sont relativement enfantins. Elle a du mourir jeune. Mais son regard fier et démoniaque montre que si elle a l’apparence d’une jeune fille, elle peut être capable de toutes les cruautés. Ses yeux entourés de noir pour mettre en valeur ses yeux, doivent ensorceler une grande majorité des hommes. Sentant sa mauvaise humeur je décide d’y jeter un petit commentaire narquois :

« Alors ? On s’ennuie en Enfer ? Tu es tourmentée ou plutôt tu n’as personne à tourmenter ? Je pencherais pour la seconde option, même si un démon par définition est quand même tourmenté. »

Effectivement, c’est risqué, elle pourrait péter les plombs et me tuer devant tout le monde, sauf que nous n’avons pas le droit de nous dévoiler devant les humains. Je ne suis pas suicidaire, mais j’ai tendance à m’énerver pour un rien et dans ces moments là mon côté démoniaque est plus fort que tout.



{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Lun 2 Juil - 14:23

Je repensais aux derniers évènements. Les différentes "catastrophes" en ville, et l'attaque de cet Ange. Quelles étaient leurs motivations ? Venaient-ils seulement s'amuser sur un autre terrain de jeu ? C'était peu probables de la part de fanatiques pareils. S'ils étaient ici, c'était sous un ordre supérieur. Mais qui ? Dieu ne se serait pas donné la peine de faire cela, quoi qu'en dise l'Ange que nous avions rencontré. S'il avait eu un message à faire passer, il aurait envoyé l'un de ses Hérauts vers les Anges de la région. Il aurait été parfaitement idiot de faire venir des étrangers dans cette ville. Enfin, personne n'a jamais dit que Dieu était intelligent hein.

Je sirotais donc tranquillement ma boisson. Une boisson bien "endiablée" comme je l'avais demandé. Un sourire sarcastique effleura mes lèvres. Ainsi, elle me provoquait en me servant une telle boisson. La serveuse serait-elle d'humeur joueuse ? Peut-être s'ennuyait-elle dans ce bar, entourée d'humains, sans pouvoir s'amuser un peu.

Je sentais son regard poignant sur moi mais gardais la tête baissée sur mon verre, l'air de rien. Ses yeux me brûlaient la peau. Je détestais ce genre de comportement. Heureusement pour elle, le lieu n'était pas approprié pour une confrontation directe. Certainement le savait-elle et se permettait-elle ce comportement pour cela. Je n'arrivais pas encore à juger de sa force mais cela ne m'inquiétait pas outre mesure.

« Alors ? On s’ennuie en Enfer ? Tu es tourmentée ou plutôt tu n’as personne à tourmenter ? Je pencherais pour la seconde option, même si un démon par définition est quand même tourmenté. »

Je laissais échapper un reniflement amusé. Cette petite avait du cran. Enfin, petite... son aura me semblait plus âgée que la mienne. Je pris une autre gorgée d'alcool avant de relever la tête, plantant mon regard dans le sien.

« Doit-on obligatoirement s'ennuyer pour venir boire un coup dans un bar ? »

Ma question aurait pu paraître amicale. Mais elle était loin de l'être, et je savais qu'elle le discernerai. Je recommençais à touiller la boisson avec le bâtonnet de plastique rouge qui reposait dans le verre. Je léchais ensuite les gouttes accrochées à ce même bâton. J'admirais un instant le tourbillon qui se formait avant de jeter un regard au reste du bar.

« C'est bien calme aujourd'hui. As-tu chassé les créatures "surnaturelles" ? », demandais-je en riant légèrement.

Je pris le verre dans ma main et vidait ce qu'il en restait d'un trait, avant de le reposer un peu plus brutalement que nécessaire sur le bar, les yeux en feu.

« Un autre. Et ne t'avises plus de me reparler comme ça. »

Ou je n'hésiterai pas à te faire ravaler ta langue...
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Lun 23 Juil - 18:25

Après lui avoir balancé ma petite pique :

« Alors ? On s’ennuie en Enfer ? Tu es tourmentée ou plutôt tu n’as personne à tourmenter ? Je pencherais pour la seconde option, même si un démon par définition est quand même tourmenté. »

J’attends patiemment sa réponse. Je déteste tellement les gens qui se croient supérieurs à moi et qui se permettent de me dévisager, sans ma permission. Je sens la colère bouillonnait en moi, mais j’essais de montrer un visage sans expression. C’est bien connu les démons utilisent toutes vos faiblesses. Et je fais exactement pareil. C’est extrêmement agréable de détecter les points faibles des autres et de s’en servir pour les torturer.

« Doit-on obligatoirement s'ennuyer pour venir boire un coup dans un bar ? »

Je sais, elle a l’air tellement dangereuse et sadique avec son regard planté dans le mien. Mais c’est trop tentant comme réponse. Et puis je suis une démone, j’adore jouer avec le feu. Ca titille mon côté pervers qui aime torturer les gens quitte à le payer. J’ai la peau dure, je parais faible, mais je ne suis pas sans défense. Je prends mon plus beau sourire ironique et pendant qu’elle retourne à son verre, j’y sors :

« Sinon que ferais-tu ici ? Tu n’as pas l’apparence d’une fille à se promener dans un bar. Je suis sure que tu n’as pas besoin de ça pour trouver de quoi t’occuper. »


Je me retiens de dire qu’elle ressemble plutôt à une fille sortant une boite de strip-tease. Je ne suis pas suicidaire, je sais que si j’y réponds ça, elle me tue, là de suite, sans faire attention aux règles.

« C'est bien calme aujourd'hui. As-tu chassé les créatures "surnaturelles" ? »

Là je souris carrément :

« Ah mais tu ne cherches pas d’humain à torturer alors ! Tu cherches des créatures ! Non je ne les ai pas chassées si tu veux savoir. Ils doivent me fuir c’est pour ça. »


Je me demande bien ce qu’elle cherche exactement. Est-ce qu’elle est pour l’Apocalypse ou contre ? Elle veut peut-être rallier des gens à sa cause. C’est intéressant, si elle cherche des alliés ici, je pourrais savoir ce qu’elle trame plus facilement. Sa dernière réplique coupe court à mes réflexions.

« Un autre. Et ne t'avises plus de me reparler comme ça. »

Ah, alors je l’ai bien énervé. J’ai trouvé son point faible. Je m’en doutais un peu, mais elle est tellement orgueilleuse, se croyant supérieure, qu’elle ne supporte pas que quelqu’un lui réponde. Je vais bien m’amuser tiens quand elle va revenir. Parce qu’elle reviendra, soit pour me faire la peau, soit pour rassembler des créatures surnaturelles, ou même les deux. Je pencherai même pour la troisième option.

J’y refais un verre, un tout petit plus corsé encore, si cela est possible. Disons que pour un humain, la dose le rendrait soul en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

« Oh, tu ne supportes pas qu’on te parle d’égal à égal ? Commence-toi par respecter tes ainés. On ne t’a jamais dit que le voyeurisme ce n’était pas poli ? »

J’attends que ma petite phrase fasse son effet. Mon sourire c’est effacé. Mon regard devient dur. Je sais que la plupart des personnes ou même créatures comprennent qu’il ne faut pas me chercher quand mes yeux prennent une couleur sombre. Dans son cas, j’espère juste la déstabiliser un peu.

Je me retourne ensuite vers une autre cliente demandant deux bières. J’y sers rapidement, peut-être même un peu trop brusquement. J’en renverse un peu sur le bar. Puis elle a le malheur de me dire de faire attention parce que c’est elle qui paye, avec son air de pimbêche prétentieuse, supérieure. J’en ai assez des personnes qui me prennent de haut, l’autre démone me suffit amplement ! J’y lance un de mes regards les plus noirs. Sous le coup de la peur, elle sursaute en arrière et prend les verres en tremblant. Ben alors là, elle peut me demander de faire attention quand je sers. Ca m’a fait tellement de bien de voir de la peur dans le visage d’une fille arrogante, que je m’en retourne voir la démone.

« Si tu veux rallier des personnes entre guillemets à ta cause, viens plutôt le soir. Il y a plus de personnes pour s’occuper. »

Je sais que ça va surement l’énerver que j’ai compris ses plans, mais je suis une démone et j’ai un cerveau qui marche très bien. Il ne faut pas non plus me prendre pour une imbécile. Je suis peut-être serveuse dans un bar, mais je sais aussi ce qui se passe dehors et j’ai toujours eu un instinct qui ne m’a jamais trompé.

« En général bien sur. Ce n’est pas comme si je connaissais le milieu mais moi pour trouver un amusement je viendrai plutôt le soir, là ou les gens viennent éponger leur malheur. »

Je ne sais pas pourquoi j’y dis ça. Peut-être pour lui faire oublier mes petites taquineries ou peut-être encore plus la déstabiliser, si ce que je pense est juste.


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Dim 19 Aoû - 12:22

Énervée, moi ? Non, pas le moins du monde. Agacée, oui. Je n'appréciais pas vraiment lorsqu'on me provoquait. Inspirer la frayeur chez les autres était beaucoup plus jouissif. Mais à y réfléchir, c'était toujours mieux que l'ignorance. Je ne supportais pas ces démons, anges ou autres qui se pensaient bien trop supérieurs pour vous accorder ne serait-ce qu'un regard. Cette démone était trop faible pour agir ainsi, mais possédait un caractère bien trempé. Elle n'avait pas froid aux yeux.

Je restais stoïque devant ses propos, jetant une fois de plus un regard à travers la salle. Toujours rien.

« Si tu veux rallier des personnes entre guillemets à ta cause, viens plutôt le soir. »

Le soir ? Allons, nous n'étions pas des vampires tout de même. Mais il était vrai que la plupart des amoureux des humains avaient choisi de s'intégrer parmi eux. Or, intégration est synonyme de vie humaine, donc de métier. Et qui dit métier, dit emploi du temps rempli en journée. Elle n'avait donc pas totalement tord.

Je n'étais pas vraiment étonnée du fait qu'elle se doute de mes occupations. Quel démon chercherait ses congénères et ennemis si ce n'était pas pour préparer quelque chose ? Aucune de nos espèces n'était connue pour être solidaire. De plus, ses mots pouvaient bien avoir l'aspect d'une affirmation, ils n'en étaient pas moins une piste en attente de confirmation de ma part.

Je bus d'une traite le nouveau verre qu'elle me servit. Ma résistance à l'alcool était très élevée, je ne m'inquiétais pas tellement. Puis je me penchais vers elle, attrapant son bras d'un geste qui pouvait paraître doux de l'extérieur, mais ne lui laissait pas d'autre choix que de se rapprocher de moi. Mes lèvres trouvèrent rapidement son oreille en un murmure.

« Pourquoi, tu es intéressée ? »

Je la relâchais et me réinstallais tranquillement sur mon tabouret. D'une main distraite, je saisis le bâtonnet présent dans mon verre et le tournais entre mes doigts.

« À moins que tu ne sois trop... lâche... pour oser sortir de ta petite routine ? »

Je laissais un sourire provocateur orner mes lèvres puis me levais sans lui laisser le temps de répondre.

« Je laisse ceci sur ta note, déclarai-je en désignant les verres vides, d'une voix sans appel. À ce soir alors ~ »

[...]

Lorsque je revins le soir-même, le bar était bien plus bondé que quelques heures plus tôt. À peine avais-je passé le seuil que je pus sentir les auras surnaturelles présentes. Mais je n'en avais que faire à cet instant présent.

Je me frayais un passage jusqu'au bar, dégageant un homme de son siège d'un simple sourire, avant d'y prendre place. J'attendis, patiemment, qu'elle me remarque enfin. Lorsqu'elle arriva vers moi, je la saluais d'un « La même chose. » en référence à mes consommations antérieures puis attendis encore un peu.

Alors qu'elle préparait ma boisson, dont je ne doutais pas qu'elle serait spécialement forte, je fis un peu de charme à l'homme le plus près de moi. Il ne pouvait s'empêcher de laisser glisser un regard fiévreux sur mon corps mis en valeur par une robe en cuir. Sa petite amie s'en rendit vite compte et une dispute éclata entre eux. Un sourire prit place sur mon visage, fière de mon petit manège. La démone revint à ce moment-là.

« Alors ? »

Inutile de préciser à quoi ma question faisait référence, c'était évident.
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Sam 1 Sep - 22:02

« En général bien sur. Ce n’est pas comme si je connaissais le milieu mais moi pour trouver un amusement je viendrai plutôt le soir, là ou les gens viennent éponger leur malheur. »

A peine ais-je fini ma phrase que je regrette de me mêler de ses affaires. C’est une démone sadique, elle veut surement rallier des démons pour l’Apocalypse. Et ça j’ai assez donné de mon temps. Torturer parce qu’on est tellement énervé que s’en est incontrôlable, je veux bien. Mais torturer pour avoir des âmes en plus, là je ne trouve plus ça drôle. Les humains ont droit à choisir leur vie, leur camp. J’en reviens pas de dire ça, mais je sais que même si je suis une démone, être humain, ben je suis déjà passée par là, même je n’en ai aucun souvenir. Faudrait qu’ils s’en souviennent tous !

Au moment ou elle me prend le bras, d’une poignée de fer soit dit en passant, et que je croise son regard déterminé, je sais. Je sais que je n’aurais pas du la contrarier, que je vais le payer. Mais en même temps, je suis tellement curieuse, j’ai vraiment envie de savoir ce qu’elle trame cette bombe de cuir noir.

J’ai la confirmation de mes craintes quand elle me glisse à l’oreille

« Pourquoi, tu es intéressée ? »

Une vague de froid me submerge. Je commence vraiment à flipper parce que je me doute de ce qu’elle va dire. Et effectivement après s’être rassise, j’ai droit à la phrase que je n’aurais jamais voulu entendre :

« À moins que tu ne sois trop... lâche... pour oser sortir de ta petite routine ? »

AH la sadique ! Je ne supporte pas qu’on me traite de lâche. J’ai déjà fait des choses bien horribles qui ont toujours montré que j’étais tout sauf une lâche. Je suis sure qu’elle a dit ça pour m’énerver. Avant que j’aie eu le temps de dire quoi que ce soit, elle s’en va en me disant :

« Je laisse ceci sur ta note » en désignant les verres vides, et « À ce soir alors ~ »

Et elle me plante là, son parfum entêtant restant derrière son passage. Je n’en reviens pas. Elle commence franchement à m’énerver. Elle ose me traiter de lâche et en plus veut me faire payer ses verres ? Elle croit quoi ? Que je vais me laisser faire ? Je suis une démone. J’étais dans le Clan des Destructeurs. Je ne suis pas une démone qu’on défit comme ça au hasard. Il faut que je trouve un moyen de savoir ce qu’elle veut avant de donner ma réponse. Elle s’attend à ce que je refuse. Elle va voir de quel bois je me chauffe. Je l’attends d’un pied ferme. Et elle payera ses consommations ! Je ne fais pas la charité.

[…]

Le soir, il y a plus de monde. Et quand je dis plus de monde, je parle des créatures surnaturelles comme Démons et Compagnie. Je n’aime pas trop ça, mais j’essaie de cacher mon stress et me prépare mentalement à ma confrontation avec Akano Sora. A peine a-t’elle mit un pied dans le bar que je la ressens direct. Je fais mine de ne pas la voir et je sers quelques clients. Je sens qu’elle n’est pas pressée, qu’elle patiente gentiment. Du coup je prends mon temps.

Quand finalement je m’occupe d’elle, et que j’y ressers encore la boisson spécialement forte (je devrais peut-être la breveter cette boisson, vu son succès), j’ai droit à un rappel à l’ordre :

« Alors ? »

Et oui, je pensais qu’elle avait oublié. Enfin, penser est un bien grand mot, espérer serait plus juste en fin de compte. Je décide de gagner du temps.

« Alors ? Et bien alors tes boissons, va falloir les payer. Menaces ou pas. Parce qu’ici on ne fait pas la charité. Si tu veux boire gratuit, faut aller au secours populaire. Ici c’est un bar, tu consommes tu paies. Et étant nouvelle, je ne peux pas faire de cadeau aux gens. »

Voila, ma phrase m’a laissé le temps de réfléchir à ce que je vais lui dire après. Parce que je sens que la elle commence à s’impatienter.

« Mais pour répondre à ton offre. Je vais te dire ce que j’en pense. »

Je m’approche du bar et pose mes bras dessus. Je prends mon expression la plus sure de moi.

« Est-ce que tu sais que j’étais chez les Destructeurs ? Est-ce que tu sais le nombre d’humains et d’anges que j’ai torturé juste pour le plaisir de me venger ? Alors avant de traiter de lâche une personne comme moi en apparence chétive, vaudrait mieux te renseigner. »

Je sais que c’est dangereux de la provoquer de la sorte. Mais faut que j’y montre que je n’aie pas peur d’elle.

« Mais effectivement, ce n’est pas vraiment la réponse que tu cherches. Alors je vais être claire, moi cette guerre misérable pour récupérer le plus d’âmes d’humains, ça ne m’intéresse pas. Si c’est pour ça, je préfère vivre la vie routinière comme tu le dis. »

Mon regard est dur et implacable. Je recule lentement et enlève mes bras du comptoir.

« Donc, tu me dis ce que tu veux exactement et tu paies tes consos, et peut-être que je pourrais être intéressée »

Je finis ma phrase en lançant un petit sourire hypocrite. Je ne suis pas sure qu’elle veuille me dévoiler ses plans. Mais j’y laisse le temps d’y réfléchir le temps de servir deux ou trois clients (oui le patron commence à me regarder bizarre). Effectivement ça ne fait pas longtemps que je suis là et je commence déjà à taper la causette avec une cliente, un peu louche en plus.


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Lun 3 Sep - 21:09

J'esquissais un sourire amusé en l'écoutant déblatérer sur ces histoires de charité, ou de non charité justement. Quelle amusante façon d'éloigner le sujet de conversation. Avait-elle si peur de parler de ce genre de choses pour éviter le sujet ainsi ? Je portais le verre à ma bouche et en avalais une goulée. Le cocktail était fort et me brûla la gorge au passage. Quelle agréable sensation.

Je ne l'écoutais que d'une oreille alors qu'elle me racontait sa vie. Je la laissais faire bien que j'avais une envie très tentante de lui lancer un « 3615 Ma Life » cinglant. Ainsi elle avait appartenu au cercle de la Destruction ? Elle n'avait pourtant pas l'apparence d'une démone sanguinaire, ce qu'elle prétendait être. Comme quoi, il fallait se méfier de tout le monde ici. Mais cette utilisation du passé... N'appartenait-elle plus au 8ème Cercle des Enfers ? Dans lequel pouvait-elle être à présent...

« Mais effectivement, ce n’est pas vraiment la réponse que tu cherches. Alors je vais être claire, moi cette guerre misérable pour récupérer le plus d’âmes d’humains, ça ne m’intéresse pas. Si c’est pour ça, je préfère vivre la vie routinière comme tu le dis. »

Comme je le pensais plus tôt dans la journée, elle ne savait rien. Elle ne marchait qu'avec le bluff. Une chasse aux âmes ? Pas vraiment mon genre, sauf quand ça me permettait de garder mes supérieurs à distance. Je bus une autre gorgée de mon verre avec une moue de délice.

« Donc, tu me dis ce que tu veux exactement et tu paies tes consos, et peut-être que je pourrais être intéressée. »

Je laissais échapper un petit rire tandis qu'elle partait servir d'autres clients. Cette démone était vraiment trop marrante et pitoyable. Mais après tout, il paraît que toute aide est la bienvenue. Dixit Chul Hei et Kanon. De vrais enfants de choeur ces deux-là.

Je finissais mon verre lorsqu'elle revint, et je déposais quelques billets à côté.

« Tiens pauvre petite, je t'ai même laissée un pourboire. »

Je me penchais vers elle, m'accoudant sur le bar pour lui murmurer:

« Sache que je ne suis pas du genre à suivre aveuglément les ordres. La chasse aux âmes, ce n'est pas ma tasse de thé. »

Je me rassis tranquillement et la fixais intensément. Elle détestait ça et j'en jouais. Mais j'essayais de la juger aussi. Était-elle fiable ? Du moins, autant qu'un démon peut l'être.

« Si tu veux savoir ce que je cherche ici, alors il va m'en falloir beaucoup plus. Je veux tout savoir de toi. »

Je lui adressais un petit sourire joueur.

« Commençons par les choses simples... Qui es-tu ? À quel cercle appartiens-tu ? Et surtout... où va ta loyauté ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Ven 7 Sep - 22:28

Je la vois qui me laisse quelques billets et me dis avec mépris

« Tiens pauvre petite, je t'ai même laissée un pourboire. »

AA elle veut jouer à ça ?? Et elle enchaine avec ses ordres comme quoi elle voudrait tout savoir de moi ? Parce qu’il faut qu’elle sache si je suis loyale ? Non mais elle ne veut pas mon adresse personnelle aussi ? Et le double de mes clés ? Comme ça elle pourra venir me tuer directement dans mon lit ! Et elle croit qu’avec son sourire enjôleur (bien hypocrite à mon avis d’ailleurs) je vais tout lui dire ?

Elle va voir la « pauvre petite » ce qu’elle fait de son pitoyable pourboire, d’abord. Je ramasse l’argent, et met en caisse le paiement. Je reviens ensuite vers elle, en prenant au passage un briquet. Je lui montre l’argent :

« Tiens regarde ce que la pauvre fille fait de ton pourboire »

Et je mets le feu aux billets. Bien sur je ressens la chaleur des cendres mais ça ne me fait rien. En laissant le billet se consumer, j’enchaine :

« J’en ai rien à faire de ton pourboire minable ! Je n’ai juste pas envie d’avoir des ennuis. Et franchement t’es sérieuse là ? Tu veux vraiment que je dise tout de moi ? Tu ne veux pas non plus me tuer directement ? Ca m’évitera à devoir raconter ma vie et ça sera plus rapide. »

Je suis dépitée, elle est stupide ou quoi ? Elle croit que je vais tout lui dévoiler sans rien savoir ? En tout cas, apparemment, ce qu’elle cherche ce n’est pas de tuer des humains pour les âmes. Si c’est pour tuer des Anges, je serais peut-être intéressée. Oui je sais, mais j’ai franchement de la rancune envers les Anges qui m’ont envoyé en Enfer sans me laisser le temps de m’expliquer. J’ai la rancune tenace quand je veux. Et puis si ce n’est pas pour les âmes, ben je respecte le choix du clan des Eternels et du grand chef Takasugi Key.

« Mais je vais te dire quand même quelques trucs : oui j’étais dans le clan des Destructeurs. Malheureusement la guerre pour les âmes m’a lassée. Et maintenant je suis dans le clan des Eternels. Et… »

Je m’interromps, le patron m’a appelé pour que je serve des clients. Le temps que je serve les clients qui affluent d’un coup, je réfléchie à ce que je vais pouvoir lui dire. En même temps, je suis tellement curieuse ! Je veux savoir de ce qu’il en retourne !

Un quart d’heure plus tard, je reviens vers ma « cliente préférée ». Oui, parce que ce n’est pas que je l’aime pas, mais quand même elle commence à me casser les pieds à me regarder de haut, me détailler alors qu’elle sait que je ne supporte pas ça.

« Et ma loyauté va d’office à mes chefs de clans, l’ancien et le nouveau, et aux gens qui le méritent. Toi je ne suis pas sure que ça soit le cas. Tu te pointes, méprisante, puissante et rusée. Et tu m’ordonnes de te dire ce que je suis. Je ne suis pas stupide au point de te révéler ma vie. Les seuls qui la connaissent sont mes chefs de clans, chez les démons du moins. »

Je vais servir un autre client. Punaise, il y en a ce soir ! Je n’en reviens pas, j’ai du mal à organiser mes pensées. Et je reviens une fois vers elle.

« Et franchement, pourquoi je te mentirai ? On sait toi et moi que tu pourrais me tuer si tu le voulais. Je ne vais pas risquer de me faire traquer. Je préfère traquer moi. C’est plus amusant ! Voila tu sais ce que tu as à savoir. Si tu veux savoir plus, va falloir que tu fasses de même, mais si tu veux pas, c’est pas grave, je trouverai seule»

Et là, je lui lance un sourire tout ce qu’il y a de plus débile, histoire de l’énerver. Y parait ce que ce sourire là énerve beaucoup les gens. On ne sait jamais, ça pourrait marcher. Ensuite, je repars encore un coup servir à droite, à gauche les clients. Pendant que je les sers, je n’arrête pas de me dire que je suis fière de moi. Au lieu de la défier, juste parce qu’elle m’a sacrément mis en rogne, j’ai décidé d’arrondir les angles. Ben oui, j’aime bien savoir. C’est un de plus gros défaut : la curiosité. Et si je veux savoir ce qu’elle trame, faut que je me la joue docile. Oui je sais, je n’ai jamais été douée pour ça, trop impulsive, mais avec elle, faut la jouer plus ruser. Mais bon, il faut savoir employer les grands moyens.


{Les apparences sont souvent trompeuses...}
Revenir en haut Aller en bas
 
Akano Sora
Devil † Walker

avatar


Emploi : Etudiante
Localisation : Université // Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Lun 10 Sep - 8:31

Je la regardais s'énerver et mettre le feu à mon billet, amusée. Aucun self control cette démone. Faire un geste pareil devant la clientèle et son patron, ce n'était pas très bien pensé. Mais penser, je me demandais si elle en était seulement capable. Elle avait l'air de faire partie de ces personnes qui n'agissent que par instinct et non par réflexion. J'en faisais partie aussi après tout. Heureusement pour ma pauvre vie, je prenais parfois le temps de me poser pour réfléchir un peu à mes actes. C'était on ne peut plus salvateur.

« Si j'avais voulu te tuer, je l'aurais fait. Je n'ai pas besoin de m'encombrer de détails sur mes victimes. Mais je ne peux pas confier mes projets à n'importe qui, trop dangereux. »

J'avais déclaré cela sur un ton calme, observant mon verre à moitié vide. Ou à moitié plein. Mais je n'étais pas connue pour mon optimisme.

Elle commença à répondre à mes questions, parfois coupée par des clients à servir. Son ton était pressant, agressif. Comme si elle essayait de prouver quelque chose. Sa valeur peut-être ? En tout cas, j'en savais un peu plus sur elle. Elle avait donc changé de cercle au cours de sa vie démoniaque. Et son choix m'aidait un peu mieux à la cerner. Ichiro, le Prince du 8ème cercle, était connu pour son sadisme et sa vision pro-Apocalyptique. Or, Takasugi Kei, son nouveau Prince, avait une affection particulière pour la race humaine, bien qu'il n'ait jamais donné son avis quant à l'Apocalypse. De plus, la démone m'avait elle-même avouée ne pas être intéressée par la chasse aux humains. Satisfaite, je m'accordais un petit sourire en coin.

« Je m'appelle Akano Sora. Tu devrais retenir ce nom. Et j'appartiens plus ou moins au cercle de la Luxure. »

Aucune des informations données ne pouvaient me porter préjudice, à moins qu'elle n'ait déjà entendu parler de moi. Mais peu me connaissaient et ceux qui savaient pour ma malédiction se comptaient sur les doigts d'une main. Elle n'en faisait pas partie. Je finis mon énième verre mais n'en recommandais pas de nouveau. Notre entrevue approchait de la fin. Je ne pouvais la prolonger plus longtemps sans risquer d'être percée à jour par je ne sais quelle créature présente dans le coin. Il fallait me jeter à l'eau.

« Tu es le démon typique à qui on ne ferait pas confiance. Pas de maîtrise de soi, trop colérique, déloyale et changeante. Mais il paraît que je ne fais jamais rien comme les autres alors... »

Je me penchais vers elle et baissais ma voix.

« Si une petite chasse à l'Occidental t'intéresse... si tu vois ce que je veux dire. »

Je me reculais et lui adressais un clin d'oeil. Les dés étaient jetés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin SungHee
Devil † Walker

avatar


Emploi : Serveuse à Ibiza's Club
Localisation : au Bar

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?
Lun 10 Sep - 20:20

« Je m'appelle Akano Sora. Tu devrais retenir ce nom. Et j'appartiens plus ou moins au cercle de la Luxure. »

Tiens je ne connais pas ce prénom. J’adore le plus ou moins. Mais ça ne m’étonne pas d’elle. Elle a la tête de l’emploi avec sa robe noir ultra moulante et son regard fier et arrogant. Alors que je m’interroge pour savoir à qui demander pour avoir plus d’informations sur elle (oui je sais qu’elle ne dira rien, et moi j’ai appris à me méfier), elle continue dans son monologue :

« Tu es le démon typique à qui on ne ferait pas confiance. Pas de maîtrise de soi, trop colérique, déloyale et changeante. Mais il paraît que je ne fais jamais rien comme les autres alors... »

Et là d’un coup, je percute qu’elle parle de moi. Comment ça je suis colérique ?? Oui, c’est vrai il arrive de m’emporter de temps en temps mais quand même j’arrive à garder mon sens froid quand je veux. Ben oui sinon, je serais déjà morte depuis belle lurette. Mais le déloyale et changeante ?? Mais ça va pas non ?? Pour qui elle se prend celle là ?? Elle me connait pas, et dit que je suis déloyale ? Juste parce que l’idéal de mon ancien chef n’est plus le mien et que je préfère quelqu’un qui ne m’oblige pas à choisir pour ou contre l’Apocalypse ! Et elle ne sait pas le temps qu’il m’a fallu pour avoir le courage de le dire à Ichiro que je souhaitais partir. Et je m’en suis souvenue même pendant un mois. Il m’a fallu ce temps là pour que les blessures dues à la torture qu’il m’avait infligé pour que je me souvienne de ma cérémonie de départ. Je vous jure que j’en pleurais le soir d’avoir décidé de partir. Mais, finalement je suis détendue ici dans mon nouveau Cercle. Moins de pression, je ne suis pas obligée de torturer les gens comme ça. Je le fais vraiment qu’ils m’attaquent. Sinon c’est aux Anges que je m’attaque s’ils viennent me chercher des ennuis.

« Si une petite chasse à l'Occidental t'intéresse... si tu vois ce que je veux dire. »

Je ravale ma phrase acerbe de ma bouche et j’enregistre sa phrase. Attend mais c’est quoi ça la chasse à l’Occidental ? C’est une chasse aux Anges ou quoi ? Oui les âmes humaines ne l’intéressent pas, je suppose donc que c’est des Anges. Oui j’avoue, j’ai bien envie de me venger. Mais en même temps, ma fille, tu as un travail, tu es en paix et même avec un peu de chance, je vais pouvoir retrouver le moi avant les Enfers. Mais en même temps, cette démone est si arrogante, j’ai bien envie de la suivre pour voir. Un peu d’action me fera du bien et faut dire la curiosité est un vilain défaut. J’aurais du le préciser que je suis d’une curiosité limite un peu sadique. Savoir est un besoin naturel même si je sais que de savoir va me faire du mal. Et puis, je n’ai pas envie de perdre la face contre Akano Sora. Je ne suis pas une faible démone comme elle le dit. Je ne sais pas pourquoi, j’ai ce besoin de montrer que je ne suis pas une incapable et au diable la prudence, je lui réponds avant qu’elle parte :

« Pourquoi pas ! Je te retrouverai Akano Sora ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une personne à tourmenter ?

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Une personne à tourmenter ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Quartier chaud :: Bars :: Ibiza's Club-