† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Rencontre fracassante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Rencontre fracassante
Mer 9 Mai - 14:30

{Yusuke Ryo
VS
Kero
}
Librairie du centre commercial de Shinjuku, le 02 mai 2010 dans la matinée


Kero était à Shinjuku quand il le sentit. Comme tous les êtres à Tokyo doués d'en tant soit peu de pouvoir spirituel, il s'arrêta net et leva les yeux vers le ciel, presque comme s'il pensait pouvoir voir les silhouettes d'hommes ailés descendre sur la ville. Evidemment, ce ne fut pas le cas. Il prit une minute pour sonder les auras en approche qu'il sentait, pendant que les humains le contournaient, ignorants de leur destinée. Puis il se remit en route. C'était des Anges, donc ce n'était pas son problème. Que Sakuya Toya se débrouille avec eux. Il avait plus important à faire. Il était sûr que même si quelqu'un essayait de l'impliquer dans cette histoire, ce ne serait pas pour tout de suite. Son aura était repliée sur lui, il était indétectable pour n'importe quel être surnaturel, à moins qu'il se trouve à quelques mètres de lui. Et ce n'était le cas d'aucun de ces nouveaux venus.
Kero avait prévu d'aller dans une librairie pour y faire quelques achats. Bien sûr que c'était plus important que quelques Anges inconnus qui débarquent en ville sans prévenir ! Il avait fini de lire tous ses précédents achats. C'est que du temps, il en avait à revendre. Peut-être qu'il irait au Shooter le soir venu, histoire de rester au courant des choses, mais d'ici-là...

Il entra dans la librairie d'un pas calme et alla directement voir les nouveautés au rayon des thrillers. C'était ce qu'il lisait le plus : des thrillers et des policiers. Ils étaient beaucoup plus distrayant que toutes les histoires à l'eau de rose qui traînaient partout. Il lui arrivait aussi de temps en temps de prendre un ou deux ouvrages de fantasy. Il était très étonnant de voir ce que les humains pouvaient écrire sur les êtres surnaturels ! Certains dépeignaient les Anges comme de véritables...anges, justement ; alors que les démons étaient toujours l'incarnation du Mal. Cela le faisait beaucoup rire. Kero aurait lui-même pu présenter à ces auteurs certaines personnes qui leur auraient fait changer d'avis.
Au bout d'une demie-heure de recherches, il avait une pile d'une dizaine de livres dans une main, tandis que de l'autre il continuait à fouiller les rayonnages, à la recherche d'un livre potentiellement intéressant.
Il se relevait de sa précédente position accroupie - meilleur accès aux rayons du bas oblige - quand quelqu'un heurta son bras, envoya valser la pile de livres déjà très précaire qu'il tenait. Heureusement pour eux, les réflexes légèrement surhumains de Kero leur empêchèrent de s'étaler au sol.
Une fois ses livres en sûreté entre ses mains, Kero se retourna pour regarder la personne qui venait de le heurter en réprimant une étincelle d'agacement. Après tout, ce n'était pas uniquement la faute de l'inconnu en face de lui, mais également la sienne. Coupons la poire en deux : aucun des deux n'avait fait attention à l'autre. Et comme au final, il n'y avait pas eu de mal...
Il examina rapidement l'homme : taille moyenne, yeux et cheveux marrons, traits fins... Plutôt joli, en fait. Mais si Kero avait appris quelque chose au contact des humains, c'était que les hommes appréciaient peu d'être ainsi qualifiés. Donc disons plutôt qu'il était beau.

"Excusez-moi, je ne vous avais pas vu. Je ne vous ai pas fait mal j'espère ?"
Revenir en haut Aller en bas
 
Yusuke Ryo
Aion † Walker

avatar


Emploi : Mannequin à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Rencontre fracassante
Mar 15 Mai - 18:56

La journée commençais déjà très bien, calme et chaud. J'avais lu un article dans le journal, que l'auteur que je préfère plus que tout, avait sorti un nouveau tome de la série que j'étais en train de lire. J'aimais tellement ses livres, car quand il racontait quelque chose, ça me cherchais profondément. J'aimais ce qui racontait et souvent ses histoires étaient réelles. Il racontait sa vie en général.

Pour une fois, j'étais matinal pour une journée de la semaine. Il faisait assez beau, il ne ventait pas beaucoup. Une parfaite journée, pour rester dehors. Mais moi je me dirigeais vers la librairie, car je ne devais pas passer à côté de ce livre qui m'attendait. Je me suis précipité dans la librairie, pour aller rejoindre la section où mon livre se trouvait. Je cherchais et cherchais encore en regardant les noms qui étaient inscrit sur les livres. Pendant un moment, je le cherchais mais, je ne l'ai pas trouvé. J'étais déçus de ne pas l'avoir trouvé. Je voulais tant le lire, je voulais savoir ce qui arrivait à l'auteur dans sa vie antérieure. Je me persuade, de ne pas perdre espoirs et de continuer à le chercher.

Je me suis approché dans une section de livre, qui me semblait différent de ce que je lisais. Mais, on ne sait jamais si mon livre a été changé de place par accident. Alors, j'ai décidé de regarder partout dans la librairie. Je me disais, que je finirais surement par tomber dessus. C'est alors, qu'un jeune homme était accroupi et cherchait lui aussi des livres. Je ne l'avais pas remarqué qu'il était si proche de moi, je l'ai seulement aperçus du coin de l'oeil. Un pas de plus, j'ai accroché la pile de livre qu'il avait sur lui. Bien sûr s'était de ma faute, mais je ne savais pas pourquoi, dans son visage il avait l'air d'être coupable.

« Excusez-moi, je ne vous avais pas vu. Je ne vous ai pas fait mal j'espère ? »

Me faire mal ? Il pensait vraiment m'avoir fait mal ? Je ne comprenais rien. C'était moi le premier à l'avoir accroché. Moi, qui était un homme timide et qui n'aimait pas les gens, je me suis mis à rire comme un imbécile. Je riais, car je le trouvais drôle et je ne savais pas pourquoi. Je me suis penché, pour ramasser ses livres qui étaient par terre et je me suis aperçus qu'il avait le livre que je cherchais depuis le début de mon entré, dans la librairie. Alors, il ne restait juste un exemplaire et cet homme avait le dernier.

« Me faire mal ? Je semble aller bien. Alors, tu aimes cet auteur ? »

Bien sûr, il n'avait pas l'air de comprendre où je voulais en venir, alors j'ai pris le livre dans mes mains, pour lire ce qui était écrit, en arrière. Je ne voulais pas lui voler, mais j'étais content de trouver une personne qui aimait le même genre de livre que moi. Mais, c'est ce que je pensais, car ça pourrait être le contraire. Peut-être que cette personne, choisissait seulement des livres au hasard, qu'il lisait simplement ce qui était à l'arrière et quand ça lui semblait intéressant il le prenait. Mais, je ne le connais pas. Alors, je ne le critiquerais pas. Avant de partir, je lui ai redonné son livre avec le sourire pour ensuite, aller me chercher un livre pour le lire sur place.

« Oh... Juste comme ça, cet auteur est fantastique, tu devrais lire tous ces livres. Il a changé ma vie.»



Pourquoi, à tes yeux je suis celui qui doit être invincible...?
Mais qu'au fond je suis celui qui meurt le premier......
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Rencontre fracassante
Lun 21 Mai - 21:23

Kero s'était accroupi pour atteindre les livres au ras du sol sans risquer sa tour de Pise de livres. Au moment de se relever, il avait oublié de vérifier s'il était seul au monde, et forcément, ça n'avait pas loupé. Il avait heurté quelqu'un. Ou quelqu'un l'avait heurté. Peu importe. Ce qui avait de l'importance en revanche, c'était les livres qui avaient soudainement décidé d'expérimenter la gravité.
La première chose qu'il fit fut de s'excuser auprès du jeune homme qu'il avait heurté. Ce genre d'incident lui arrivait rarement. D'habitude il faisait plus attention que ça à ce qu'il se passait autour de lui. Il risquait assez peu de se faire sauter dessus par un Démon ou un Ange, à moins qu'il ne soit vraiment au courant de rien. Parce qu'il était plutôt connu, dans le coin. En fait, toutes les créatures, qu'elles aient été créées par Dieu ou par Lucifer, avaient cette réputation qui faisaient que la plupart du temps, on lui fichait la paix. Enfin, il y a des fous (ou des imbéciles, suivant l'humeur) partout. Non, il y avait plus de risques pour qu'un Hunter mal informé lui tombe dessus. Il lui faudrait beaucoup de chance pour arriver à lui faire du mal, mais bon, mieux vaut prévenir que guérir, n'est-ce pas ?
La réponse à ses excuses, ce fut un rire. Un bon rire, d'ailleurs : frais et libre. Un son agréable. Sur quoi l'homme se baissa pour l'aider à ramasser ses livres.

« Me faire mal ? Je semble aller bien. Alors, tu aimes cet auteur ? »

Il avait à la main un livre que Kero avait sélectionné quelques minutes plus tôt. Il le faisait souvent, choisir des livres à partir de leur quatrième de couverture. Ce livre-là en particulier, il l'avait d'abord pris pour sa couverture. Kero l'avait trouvé belle et avait lu le résumé, curieux, pour finalement le prendre.

"En fait, je ne le connais pas. Mais le livre a l'air bien donc... Pourquoi, l'auteur est connu ?"

Il avait posé la question en toute innocence. Kero était plus intéressé par les affaires démoniaques, et dans une moindre mesure angéliques, que par l'actualité humaine, même littéraire. Il aurait croisé l'Empereur ou le Premier Ministre dans la rue qu'il ne l'aurait pas reconnu.

« Oh... Juste comme ça, cet auteur est fantastique, tu devrais lire tous ces livres. Il a changé ma vie.»
"Changé ta vie ? Comment un livre peut avoir un effet aussi radical sur quelqu'un ?"

Kero jeta un coup d'oeil suspicieux aux livres qu'il tenait dans les mains. Il avait souvent apprécié un bon livre, il avouait même volontiers que certains d'entre eux étaient excellents et l'avaient fait rire, avaient légèrement accélérer son rythme cardiaque, l'avaient torturé pendant des heures (« Qui est l'assassin ? » « Qu'est-ce qu'il faisait là à ce moment-là ? »), voire même l'avaient fait verser une occasionnelle larme. Il y avait même certains jours où il avait roué de coups un Démon qui était venu le déranger en pleine lecture. Des nouveaux qui n'avaient aucune raison de sortir, cela va sans dire. Les autres, il se contentait de les envoyer sur Terre le plus vide possible, à coup de pied dans le derrière s'il le fallait. Ces fois-là où il était dérangé pour rien, alors que le livre qu'il était en train de lire avait atteint un passage clé, le concerné souffrait forcément. Mais rapidement, puisque Kero voulait retourner le plus vite possible à sa lecture.
Mais de là à dire qu'un livre pouvait changer la vie de quelqu'un... C'était exagéré, non ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Rencontre fracassante

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Rencontre fracassante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Centre commercial :: Magasins-