† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Girls just wanna have fun ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Girls just wanna have fun ~
Sam 24 Mar - 21:02

Girls just wanna have fun ~ 04/04/10
&


Il était tôt, il faisait plutôt bon et cela faisait quelques jours qu’il régnait une atmosphère des plus calme sur la ville de Tokyo. Rien de mieux pour que la demoiselle puisse voir son ange plus souvent, pensez-vous ? Mais non, au contraire, il travaillait d’arrache-pied ! Mais la Nippone le voyait assez souvent et elle n’allait pas se plaindre qu’il puisse lui aussi bénéficier de la protection de son patron.

On aurait pu croire que Miho se mette à travailler un peu plus pour avoir l’occasion de voir Kanon, mais elle ne voulait pas l’étouffer et s’étouffer elle même, ce serait bien dommage. Mais... étant donné qu’il avait agi bizarrement il y a peu, elle avait dans l’intention de lui préparer une superbe vengeance ~ sans vraiment le savoir, elle disposait des éléments les plus adéquats à son plan machiavélique !

Petite robe sexy sans pour autant être vulgaire, des collants transparents noirs et une paire de talons. Ses cheveux lâchés, elle était prête pour aller travailler ou... pas ! Un coup d’oeil à sa collection de bonbons la fit sourire, pourquoi ne pas les manger ? C’était du gaspillage, tellement mignon qu’elle n’avait pas osé, mais... elle avait décidé qu’aujourd’hui, ce serait le jour pour être un peu peste ! Tout en se doutant évidemment qu’elle n’arriverait pas à l’être autant que souhaité et c’était pour ainsi dire, qu’elle n’allait surement pas résister à son petit ami...

Spoiler:
 

Elle prit d’abord les bonbons Kiwi, chose qui la fit frissonner, c’était un bon fruit, mais de bon matin... en fin de compte, ce n’était pas une bonne idée. Pour faire passer ce gout acide, un peu de sirop de fraise, c’était bien mieux ! Mais ça ne la rassasiait pas du tout. Elle prit alors le petit flacon contenant des gaufrettes, quel gout avait dit la vendeuse ? Cerise, bien ! Et finalement ils eurent raison d’elle. Son petit estomac ne crierait pas famine aujourd’hui ! En se regardant dans le miroir, la petite humaine se surprit, elle ne s’était jamais vue aussi bien, et après réflexion se sentait différente... est-ce que c’était comme elle l’avait pensé, ces petits flacons ? Espérons qu’il n’y ait pas d’autres effets, du moins, négatifs sinon, ce serait dommage, gâcher sa petite journée en plus de lui apporter quelques inconvénients passagers, non !

Pour marquer le coup, même si son teint semblait être parfait, Miho apposa un peu de son rouge à lèvres trouvé au bal. Il était si joli qu’elle n’avait pu résister et Kanon n’y résistera pas non plus ! Il allait vraiment s’en mordre les doigts ! Elle s’en voulait presque d’être si jolie pour une tâche si vile... se venger parce qu’il avait eu envie de lui sauter dessus et qu’une fois avoir cédé, il avait joué les confus... sérieusement ! Mais... c’était mieux ainsi. De toute façon, il ne fallait jamais vexer une femme sur sa condition, jouer comme ça, c’était mal ! Et même si son ange avait dit ne pas avoir été en possession de son corps lors de cette soirée...

Trêve de bavardage. D’un pas déterminé, la petite lycéenne s’était rendue à la Kronos Heaven, travaillant quelque peu, et quand elle n’avait plus rien à faire si ce n’est le thé de son patron, elle en profita pour faire une pause. Elle fit un thé de plus pour son ange à elle, buvant celui de son patron au passage, avant de lui apporter la tasse et de s’éclipser en douce pour ne pas subir les représailles du grand manitou ~

Rien ne pouvait entacher son humeur aujourd’hui, c’est donc joyeusement qu’elle apporta son thé à Kanon en prenant soin de ne pas frapper et de tourner la poignée très lentement afin qu’il ne remarque pas sa présence, sauf une fois entrée. Tout doucement, elle s’approcha de son bureau, déposant la tasse avec un petit sourire malicieux et presque timide. Elle avait beau aimer et connaitre son ange par coeur, c’était toujours la même histoire, il était l’homme parfait à ses yeux. Une étrange sensation la prit, ses lèvres la brulaient légèrement, comme s’il lui manquait quelque chose, l’essuyer ne servirait à rien... presque, instinctivement elle savait que ce qu’il lui manquait, c’était les lèvres de Kanon sur les siennes, mais elle ne comptait pas donner satisfaction à son corps tant que son esprit de femme ne l’avait pas eu avant !

« Ohayo, je travaille toute la journée aujourd’hui... tu as de la chance... je fais une petite pause pour venir t’embêter ! »

Si Miho avait eu envie de le mettre sur la voie, elle aurait bien laissé échapper un petit rire sadique, mais ça n’était pas le cas, riant intérieurement de ses propres paroles, pauvre protecteur... le petit jeu de sa Nippone commençait à peine qu’il allait déjà s’en mordre les doigts ! Elle contourna le bureau pour aller s’asseoir sur ce dernier, mais en face de son ange, sa robe étant assez longue pour lui permettre de ne pas laisser paraitre... ce qui ne devaient pas lui apparaitre, ahm...

« Qu’est-ce que tu fais en ce moment, hm ? »

Sous entendus, pourquoi est-ce que tu travailles autant alors qu’il n’y a pas grand-chose à faire ce mois-ci sur le plan surnaturel... mais ça, elle n’était pas prête de le dire, et puis en manque de câlins de son petit ami, l’humaine allait bien profiter de sa journée ~ elle était assez douce, comme d’ordinaire, pourtant on pouvait aisément comprendre que Miho mijotait quelque chose, d’autant plus qu’elle était peu bavarde et... qu’elle ne sautait pas sur le jeune ange pour une fois ~

PS : pour l'effet du rouge à lèvre, tu choisis, soit c'est un effet différent de celui que j'ai choisi pour Miho, soit c'est le même effet, c'est comme tu le sens ~


{

}


Dernière édition par Abe Miho le Mar 10 Avr - 22:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Dim 25 Mar - 9:16

Une matinée bien studieuse pour le nouvel employé de la prestigieuse Kronos Heaven Corp que j’étais. Je m’étais levé de bonne heure pour aller travailler. Je ne regrettais pas d’avoir abandonné mon travail de serveur. Le seul désagrément de mon nouveau travail, c’est que j’étais coincé entre les quatre murs de mon bureau et que j’avais l’impression que je parlais aux autres qu’à travers mon téléphone. J’étais plongé dans des dossiers d’inscription, de mise en état de l’association. Un stylo à la main, la tête appuyée sur l’autre. J’avais aussi allumé l’ordinateur tout neuf qu’on venait de me faire don. J’étais fasciné par les nouvelles technologies, internet. Dés que j’avais un doute ou une interrogation, cette machine fabuleuse me donnait une réponse claire et nette. Je reconnus immédiatement la personne qui s’introduit dans mon bureau sans frapper. Et l’odeur du thé me sortit la tête de tous ses papiers. J’esquissais mon sourire le plus craquant à ma charmante protégée quand elle déposa la tasse.


- Merci, je crois que je commençais à avoir besoin d’une pause.

Je tournais un peu ma chaise vers elle et la regardais. Elle était tellement bien habillée…que j’en commençais presque à devenir jaloux des autres employés qui ne devaient pas se gêner pour la regarder quand moi j’étais trop occupé dans ma paperasse pour en profiter. Cela ne me dérangeait pas qu’elle travaille aussi près de moi, non au contraire cela m’arrangeait même beaucoup, mais je ne pensais pas que j’allais devenir aussi possessif en la voyant côtoyer d’autres personnes.
Je faisais une petite moue en entendant ses paroles. Elle aimait tellement m’embêter ! Mais c’était plus touchant que ça n’y paraissait.

- Oui, je suis quelqu’un de chanceux …c’est comme ça !
Me vanter n’était pas quelque chose qui faisait partie de mes habitudes à moins que je ne sois plus vraiment moi-même mais je plaisantais juste à ce moment. J’haussais les épaules en laissant un sourire rayonnant s’installer sur mon visage. Je quittais mon stylo, poussais les feuilles pour ne pas risquer de renverser du thé dessus et je m’emparais de la tasse bien chaude. Elle vint alors s’asseoir sur moi et me posa une question.

- Comme tu peux le voir, j’étais justement en train d’essayer de boire mon thé. Mais tu m’en empêche un peu là !

Je reposais la tasse sur mon bureau pour venir l’enlacer de mes bras. Mains sur ses omoplates.

- J’étais en train de remplir des dossiers. Des papiers avant l’ouverture officielle de l’association. Tu m’as manqué, tu sais.

Techniquement, je l’avais vu hier soir, pour m’assurer qu’elle rentre chez elle en toute sécurité. J’étais plus qu’inquiet ces derniers temps car je sentais que le nombre de démons rôdant autour de ma Miho était de plus en plus grand. J’avais même du mal à me concentrer sur autre chose que notre lien si spécial qui faisait que si elle avait un problème, je pouvais apparaitre dans la seconde. Voilà pourquoi je mettais autant de tant à remplir de futiles morceaux de papiers. Je me sentais tellement inefficace que ça m’énervais plus qu’autre chose ! Finalement je reprenais la tasse pour cacher mon désarroi dans le thé chaud. Il n’y avait pas que ça ! Il fallait un plus que je disjoncte et que je « saute » littéralement sur Miho durant la dernière soirée que nous avions passé ensemble. Je ne me remettais pas de cette défection. J’étais sensé être le contrôle de soi incarné et finalement je m’étais comporté comme un pauvre humain ne contrôlant pas ses pulsions. Et je détestais ne pas avoir le contrôle. Pourtant une fois de plus, Miho exerçait un charme tellement puissant et envoutant sur ma personne. J’avais parfois peur de cette attirance incroyable. C’était une alchimie tellement puissante !

- Et toi qu’est ce que tu as à faire aujourd’hui ? Toya ne te donne pas trop de travail j’espère ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Dim 25 Mar - 15:59

Évidemment, Kanon avait capté la présence de Miho dans la pièce, demoiselle qui d’ailleurs lui avait apporté le thé comme un prétexte pour le voir en réalité, et... c’était bel et bien le cas. Elle avait pris sa pause, disant que c’était pour lui et surtout pour l’embêter, ce qui n’était pas faux. Il n’avait pas daigné l’embrasser jusque-là. Même son boulot semblait plus intéressant, puisqu’après sa petite blague et ce câlin, des plus appréciables, elle eut droit à la petite routine : il travaillait. Mais elle lui manquait et son petit coeur guimauve fondait doucement malgré ses idées de vengeance.

Elle se mordit la lèvre et jeta un coup d’oeil à la paperasse, effectivement, il y avait pas mal de demandes, était-ce Kanon ou Toya qui faisait autant monter l’association ? Qu’importe, du moment qu’elle pouvait toujours se faufiler jusqu’à son bureau ! Il lui retourna la question et Miho crut bon de passer sa main dans sa propre nuque, légèrement mal à l’aise.

« Disons que si tu l’entends crier c’est normal... Mr Toya ne boit pas le thé que je lui fais non... il le respire... alors... j’ai bu presque tout le contenu... mais il peut quand même humer le fond ! »

La Nippone ne put s’empêcher de rire malgré tout. Le grand manitou l’avait bien cherché de toute façon, gâcher une tasse de thé, c’était mal ! Il devait bien le savoir, même s’il n’était pas vraiment responsable de la famine dans certains pays notamment africains ! Enfin, cela dit, Kanon l’avait regardé même s’il n’avait rien dit,elle l’avait bien vu. C’était assez bon pour son plan qu’elle mit alors à exécution :

L’humaine s’approcha lentement du visage de son ange, frôlant ses lèvres des siennes avant de susurrer quelques mots.

« Dis, tu crois qu’on devrait prendre quelques jours de congé plus tard ? »

Ils ne faisaient que commencer, du moins pour Kanon et les vacances de Miho lui permettrait d’alléger son emploi du temps à la Kronos. Elle espérait bien profiter de quelques jours pour le faire sortir un peu, pour qu’il ne s’enlise pas trop dans une vie monotone de nouveau, entre métro-boulot-dodo, surveiller un peu sa protégée et s’en occuper un minimum. Mais... outre ces quelques vacances qu’elle demandait, c’était en ce moment que la poupée cherchait son ange, vile tentatrice qu’elle était devenue l’espace d’une journée.

Un doux baiser dérobé à la va vite, puis la voilà qui s’éloigne pour regarder dehors, faisant tourner le siège du jeune homme pour qu’il n’ait pas dans l’idée de rater une miette de son petit spectacle. Très rapidement, elle regarda dehors avec un petit sourire amusé, se dirigea vers le coin de la pièce pour abaisser les stores et ainsi créer une ambiance bien plus chaleureuse et intime.

« C’est mieux comme ça je trouve ~ tu acceptes de travailler dans un immeuble magnifique, avec une vue qui l’est aussi et... tu n’en profites même pas alors que des milliers de demoiselles peuvent te voir et t’imaginer de dos, elles n’ont pas le droit ~ »

Et ce n’était pas rien de le dire ! En même temps qu’elle agissait d’une façon sensuelle, elle disait la vérité, comme quoi, elle se prenait tout de même à son propre jeu. Comme lors de cette fameuse soirée, Kanon s’était surement laissé berné par ses instincts... et il avait repris le dessus, malgré lui ? Peut-être, peut-être pas, qui sait ? Elle était amusée, elle avait toute son attention et pourtant ne se dégonflait pas malgré son le peu de confiance qu’elle s’accorde elle-même.

La lycéenne revint près du bureau fière de son petit jeu, ses lèvres la brulaient encore à s’être rapprochées de celles de son protecteur et pourtant elle résistait ou du moins elle essayait. Pour ne pas éveiller les soupçons, elle alla se rasseoir près de lui, posant sa tête contre son épaule, ça lui faisait du bien de se sentir en sécurité au creux de ses bras, alors qu’elle avait eu si peur lorsqu’il avait changé ce soir-là. Il était bel et bien lui, cette fois-ci s’il craquait il n’avait aucune excuse pour ne pas finir ce qu’il avait commencé, enfin, sans compter sur le refus de Miho, si elle y arrivait bien sûr...

« Tu finis tard ce soir ? »


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Dim 1 Avr - 13:56

Alors comme ça, Sakuya Toya ne buvait jamais son thé et se contentais de le sentir. J’haussais un sourcil, amusé, et finissais par éclater de rire en m’imaginant la situation que Miho était en train de m’expliquer. Si j’avais bien compris, elle venait de lui fournir une bonne occasion de se mettre en colère. Mais voilà, le grand patron de la Kronos n’était pas de ceux qui se mettent facilement en rogne. Pourtant, j’étais ange, et je ne pouvais m’empêcher de la sermonner. Un petit peu.

- Ne l’embête pas trop veux-tu ? Il vaudrait mieux qu’il soit en bon terme avec chacun d’entre nous car je sais qu’en cas de problèmes, on pourra espérer s’appuyer sur lui.

J’avais dit ces paroles sur un ton léger mais en fait, je pensais sérieusement que Toya nous protégeait en quelque sorte de mon « infraction ». J’avais toujours pensé que la meilleure façon de se cacher était d’être visible aux yeux de tous. Et pour l’instant, mes espérances étaient comblées. Pour beaucoup ici, Miho et moi étions de simples collègues de travail qui s’entendaient bien. Rien de plus.

Une fois encore, Miho me sortit de mes pensées en effleurant mes lèvres. J’écarquillais les yeux. Ce n’était pas que je n’en avais pas envie, mais ici …c’était tout de même très risqué. Tout de suite après, une sensation étrange fit surface. Je sentis mon angoisse monter d’un cran. Et si je recommençais à me comporter étrangement ? Comment maitriser cette chose ? Pourtant c’était différent. C’était comme ci ces lèvres avaient brulé les miennes ! Une sensation de chaleur intense qui s’était propagé en écho dans tout mon corps. Heureusement, j’étais encore maître de moi-même. Soucieux, mes doigts se promenèrent instinctivement sur mes lèvres. Je sentais encore cette chaleur sur ma peau. Si bien, que je mis un moment à répondre à la question de Miho. Elle m’avait beaucoup plus troublée qu’elle ne le pensait, avec ce baiser.

-- Je ...Oui oui, c’est une idée. Une idée excellente. Après l’ouverture officielle de la FFL, si j’arrive à recruter un secrétaire, je prendrais quelques jours de congés, je te le promets.

Je reprenais mes esprits, plus alerte sur moi-même que jamais. J’étais prêt à me ligoter si je sentais que je pouvais redevenir cet espèce de monstre. Mais je tentais désespérément de cacher la chose à ma protégée. Je l’avais suffisamment troublée avec mes sottises. Je remontais mes manches.

-- Il faudra que tu demandes l’autorisation à ta mère hein ? Est-ce qu’elle est au courant …pour nous deux ?

Un baiser volé et elle partit pour fermer les volets. Même sensation que précédemment, mais plus courte, j’en déduisais qu’elle durait le temps que ces lèvres touchaient les miennes. Sa remarque, à propos des potentielles personnes qui pouvaient me voir de dos alors que je ne profitais pas de la vue, me fit rire. D’un autre coté, j’avais remarqué quelques petites choses qui me poussaient à penser qu’il se passait quelque chose. Qu’elle était d’humeur joueuse ce soir. C’était qu’une vague impression et cela ne me dérangeait pas. J’avais beaucoup plus besoin d’elle que je ne l’osais me l’avouer en ces moments là.

- Dans l’hypothèse où elles m’imaginent de dos, j’en connais certains qui peuvent imaginer de dos et de face ! Et tu sais, si je ne regarde pas le paysage, de mon bureau, je peux très bien voir le couloir. Et je peux t’assurer que tu ne laisses personne indifférent, Miho.

Alors qu’elle s’asseyait à coté de moi. Je lui prenais délicatement son poignet sans me départir d’un sourire heureux pour l’asseoir sur mes genoux. Les deux jambes du même coté.

- Non, Oui, je ne sais pas. C’est moi qui gère donc c’est moi qui décide de mes propres horaires. Mais ça va dépendre aussi de toi…généralement je quitte le bureau un quart d’heures après toi.

Je prenais son visage en coupe entre mes doigts. Hésitant, j’avais envie de tester pour voir si ça me faisait de nouveau cet effet étrange. Puis je remarquais qu’elle avait changé de stick à lèvres. Si ça se trouve, je faisais une allergie à ce machin. Mais un ange peut-il faire des allergies ? J’étais insensible aux maladies…mais les allergies ? Je souriais. Non c’était bête. C’était complètement stupide. Je mettais mon front sur le sien. Mes lèvres à quelques centimètres des siennes.

- Tu es tellement belle …tu t’en rends compte j’espère ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Mer 4 Avr - 15:21

La petite blague qu’avait faite Miho à son patron n’était pas méchante, d’ailleurs on pouvait presque le prendre comme un témoignage de l’affection de la demoiselle tant elle le taquinait. Il n’était pas le seul, certes, mais disons qu’elle osait un peu moins avec lui et que c’était surement le début d’une relation plus que professionnelle sans pour autant dépasser les bornes comme elle le faisait avec Kanon. Elle sourit, se contentant d’acquiescer en soupirant un « oui oui » aux sermons de son petit ami.

Elle finit par entrer dans un petit jeu qu’elle risquait de regretter, certes, mais qu’elle estimait juste retour des choses, petite vengeance personnelle et encore une fois qui n’avait rien de bien méchant si ce n’est que le pauvre garçon allait s’en mordre les doigts ! Elle aussi, bien plus jeune et moins patiente, mais... que voulez-vous, elle s’en remettra, tout comme son ange ! La poupée proposa quelques vacances plus tard et l’idée fut acceptée si facilement qu’elle en aurait presque bondi de joie ! Son sourire la trahissait d’ailleurs. Même si ce qu’elle avait en tête actuellement n’avait rien de mignon, elle était plutôt heureuse que son protecteur soit du même avis. Ils ne s’étaient pas trop vus ces derniers temps, du moins, avec leurs boulots et l’école pour la demoiselle... ainsi que l’appartement de sa mère, presque constamment vide, mais qui depuis quelques jours... avait retrouvé une certaine vivacité. La présence maternelle était certes, voulue et très appréciée, mais Miho n’avait pas encore parlé de Kanon, ni même de ses premiers rapports... que ça allait être difficile !

La Nippone voulut changer de sujet, mais visiblement à trop bien se connaitre, Kanon avait pensé à la même chose. Zut ! Elle n’avait aucune envie de changer l’ambiance ! Une idée, vite, vite !

« Ce sera l’occasion pour le lui dire, je suppose ~, et puis tu pourras me rendre visite plus souvent comme ça »

Plus il agissait comme un ange, moins Miho arrivait à l’embêter et c’était frustrant. Elle se mordit la lèvre, essayant de faire mumuse avec les stores tout en lui disant qu’il y avait une jolie vue, mais que c’était préférable comme ça pour les quelques demoiselles qui pourraient le voir. Et elle ne s’était pas attendue à ce qu’il réplique de la même façon ! Ce qui la fit sourire de toute façon, car ça prouvait qu’il tenait à elle, même si elle aurait souhaité qu’il agisse en ange, légèrement embêtée d’être la cause de cette jalousie et de ces sentiments humains que Kanon ne devrait pas connaitre.

« Et ils ne devraient pas... sachant que je suis lycéenne... »

La poupée aurait voulu rajouter « toi non plus d’ailleurs », mais elle s’abstint de le dire, ne voulant ni le vexer, ni qu’il commence à avoir des remords, le moment serait vraiment mal choisi. Elle demanda, mine de rien s’il finissait tard, tout en s’approchant de lui, bien assez pour qu’il s’en saisisse, ce qui la fit un peu plus sourire alors qu’il susurrait doucement sa réponse. De la même façon, l’humaine répondit :

« Je pense que ça peut s’arranger, un bon petit quart d’heure en plus ne me fera pas de mal, surtout que Mr Toya risque de m’en donner à cause de son thé ~ »

C’était bête et pourtant ça la faisait rire. Assise contre lui, elle ne comprit pas immédiatement ce qu’il était en train de faire, mais lorsque ce fut le cas, elle était incapable de refuser, de toute façon pourquoi refuser un baiser ? C’était ce qui viendrait après qu’elle devait repousser.

« Ah bon ? Non... je ne pensais pas l’être à ce point »

Sous entendus, au point d’envouter un ange et c’était vrai. Ses lèvres frôlèrent les siennes si bien que la brulure était d’autant plus douloureuse. Finalement, elle déposa ses lèvres contre les siennes pour partager un doux baiser, puis s’éloigna doucement bien qu’elle n’avait pas vraiment envie, juste pour le faire languir. Elle s’assit sur son bureau, en face de lui, prenant soin de fermer ses jambes tout en continuant dans sa lancée.

« Il n’y a pas que des anges dans le bâtiment... et je suis sûr que toi non plus tu ne laisses pas ces collègues là indifférentes... elles n’arrêtent pas de parler du « nouveau » ~ »

Jalouse ? Oh, si peu... à vrai dire c’était donnant donnant, elle le cherchait, il la cherchait et au final, allaient-ils finir par se trouver ? Ça restait à prouver, une fois de plus... Miho comptait bien à ce que son ange la trouve... mais qu’il ne puisse l’attraper ~


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Mer 11 Avr - 12:55

Je voulais questionner Miho à propos de sa mère, je sentais qu’elle ne me disait pas tout, mais je me retenais. Ce n’était pas le moment, et visiblement, Miho voulait éviter le sujet. Je l’écoutais donc me parler des femmes qui pouvaient me voir de dos quand je travaillais à mon bureau, je répliquais, elle en rajoutait, une petite querelle d’amoureux en quelque sorte. Je me laissais aller à frôler ses lèvres, qui brulaient les miennes à présent. Quelle réaction étrange ! Elle s’assit sur le bureau en face de moi en s’éloignant doucement. En entendant ces paroles, je rigolais doucement et j’étouffais ce rire avec un semblant de toux. D’un coté, c’était un peu le quotidien des anges, je savais que Chul Hei était aussi dans cette situation aussi souvent que moi. Même si les humains normaux étaient incapables de percevoir notre aura, il y avait toujours un petit quelque chose qui faisait qu’il se sentait « charmés » comme envoutés par un charisme qui ne dépendait pas forcément de nous. Ce n’était pas un des aspects d’ange que j’aimais le plus. C’était déjà assez dur de se fondre dans la masse. Mais bon, c’était aussi grâce à ça que j’avais pu être embauché comme serveur il y avait quelques années.

- Le « nouveau » n’a rien de plus exceptionnel que les autres anges de la Kronos Heaven, Miho. Tu n’as jamais observé leurs réactions quand ton patron est dans les parages ?

Je ne pus réprimer un sourire. Je rangeais la pile de papier et l’éloignait un peu de moi. Puis je croisais les bras, l’heure n’était définitivement plus au travail.

- Alors, qu’est ce que nous pourrions faire pendant ces congés ? Est-ce que tu as envie d’aller quelque part en particulier ? Moi, personnellement, un peu de soleil me ferait pas de mal je pense.

Oui, j’y pensais déjà comme à un rêve. Une plage de sable chaud, le bruit des vagues qui s’écrasent et se meurent, et Miho, rien qu’elle et moi. C’était tellement…surréaliste. J’y pensais aussi, mais l’éloigner quelques temps de Tokyo ne serait pas non plus une mauvaise chose. Il se préparait des choses, depuis cette pluie qui ne venait certainement pas de Mère Nature, je sentais un danger imminent. Je buvais quelques gorgée du thé que m’avait préparé Miho, sans sucre, comme je l’aimais. Je fermais les yeux quelques secondes, j’avais appris à laisser les saveurs envahir mon palais. J’attrapais la petite main de Miho pour y enlacer mes doigts, recherchant un peu d’affection en cette soirée bien studieuse. Cela faisait déjà quatre jours que Chul Hei et Takeru était partis et le vide qu’ils avaient laissé dans mon petit appartement semblait bien dur à combler. Plus de rires, de cris...ma maison était redevenue silencieuse. Même si la situation que nous vivions quelques semaines auparavant semblait quelque peu précaire, je m’y étais habitué. Me plonger dans mon travail me permettait de me sortir la tête qu’ils me manquaient beaucoup. Certes, ils restaient dans le même immeuble, mais ce n’était plus pareil. J’étais, en quelque sorte, redevenu, l’ange solitaire que j’étais avant que Miho rentre dans ma vie. Je me passais une main dans la nuque pour évacuer des tensions.

- Ils me manquent …

Au moment où je prononçais ses paroles, mon téléphone sonna, je m’empressais de décrocher en voyant le numéro s’afficher sur le cadran.

- Allo…. Bien Sur…. Oui je note…Merci

J’attrapais un crayon et griffonnais quelques informations qui allaient m’être précieuses pour la rédaction d’un quelconque dossier. J’adressais un sourire amusé à Miho avant de raccrocher.

- C’était le dernier appel que je devais recevoir aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Ven 13 Avr - 18:16

Le petit rire de Kanon la fit fondre et pourtant elle se mordit la lèvre pour y résister. Miho n’était définitivement pas du genre à vouloir céder lorsqu’elle avait une idée en tête... mais, face à un ange tel que lui, ce n’était peut-être pas la même chose ! Enfin, cela dit... lorsqu’elle lui avait fait comprendre être jalouse, il avait tout simplement dit qu’il était comme les autres anges. Mais bien sûr ! Un ange extrêmement beau, tout comme son colocataire d’ailleurs, et un ange qui était son petit ami... pas de chance les filles ! Quant à cette aura que dégageait son patron, elle n’avait absolument rien à voir et la Nippone crut bon de faire la grimace.

« Oui... elles le craignent et elles ne sont pas les seules... il a quelque chose de terrifiant Mr Toya... et pourtant il n’est pas du tout dangereux ! »

Tout en rangeant sa paperasse, le gardien demanda à sa protégée ce qu’il en était de ces vacances et Miho ne sut pas quoi répondre, elle lui aurait bien chuchoté quelques paroles à l’oreille, parlant de plage, de maillot, mais rien que de penser à elle faisant ça, elle chassa bien vite cette idée de sa tête, évitant de succomber à ces douces pensées à ce moment précis, ce n’était pas du tout l’endroit et le contraire de son plan ! Enfin... en partie, car l’idée n’était pas mauvaise. Sagement, elle s’approcha pour pouvoir lui faire part de son idée... d’une autre façon bien sûr

« Et... pourquoi pas aller à la plage ? Toi et moi, le sable chaud, des glaces ~ »

C’était même presque tentant d’y aller maintenant, mais ce n’était pas raisonnable, loin de là ! C’est alors que monsieur décida de se sentir plus ou moins seul. Visiblement ce n’était pas le moment de se venger puisqu’il avait de quoi se sentir mal. Kanon était de nouveau seul dans son appartement, sans Takeru, ni Chul Hei malgré le fait qu’ils soient sur le même étage et dans le même immeuble qui plus est. C’était tout de même un manque, la Nippone n’en doutait pas et elle se mordit la lèvre, ne résistant pas à l’enlacer pour essayer de le consoler, de combler ce manque même si de toute évidence elle n’en était pas capable, ou du moins pas complètement.

Un coup de téléphone le tira bien vite de ses pensées. Il était tellement professionnel que ça faisait sourire Miho qui elle, n’avait toujours pas assimilé ce qu’était le mot « politesse » envers certaines personnes, ou peut-être se sentait-elle trop bien ici pour pouvoir faire preuve d’autant de professionnalisme et suivre les formalités. Elle sourit, ébouriffant Kanon, la voila sa vengeance ! Et puisqu’il lui souriait comme ça, elle allait s’en donnait à coeur joie ! Passant ses deux mains dans ses cheveux, debout, en fasse de son homme qui lui était assis. Elle l’embrassait tendrement pour qu’il n’ait pas dans l’idée de répliquer, alternant entre parole et baiser.

« C’est à la fois... une récompense... et ma petite... vengeance... pour tes bêtises... de l’autre fois... soit content... j’avais prévu pire... mais je n’ai pas réussie, je crois que je n’arrive pas à te résister »

Elle se mordit la lèvre, se sentant tout à coup bien mieux ! Le coeur plus léger, les lèvres qui lui brulaient moins, il n’y avait pas à dire, cette soirée, bien que ses plans soient changés, promettait d’être plus que satisfaisante, quoi qu’il arrive.


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Mar 15 Mai - 20:03

Miho avait parlé du grand patron et de l’effet qu’il avait sur les employés mais je ne pensais pas que c’était un sentiment de crainte qui les inspirait ; après tout Toya avait le contrôle ici, c’était un peu normal donc. J’étais heureux d’avoir ma copine pour la soirée. Le mot « copine » était même très bizarre, il fallait que je m’y habitue d’ailleurs. Elle me proposa alors quelques jours de vacances, ce que je ne pouvais refuser étant donné que j’étais très peu libre ces derniers temps. J’avais besoin de souffler et de me retrouver avec Miho. Elle me proposa la plage avant que je prenne un appel, et j’hôchais la tête, c’était exactement ce que j’avais en tête même si sa façon de le dire me déstabilisa un peu, je faisais mine de rien et changeais de sujet en parlant du vide que Chul Hei et Takeru avait fait dans ma vie. C’était absurde de me miner pour ça, mais je travaillais beaucoup et donc, je n’avais pas encore eu le temps de passer les voir dans leur nouvelle demeure. Pourtant j’en mourrais d’envie mais j’étais à la fois un peu effrayé, ils avaient leur vie à eux maintenant, je ne serais pas un poids pour eux en venant les voir ?

Je n’eus pas plus le temps de me pencher sur la question puisque Miho me tira de mes pensées bien vivement. Ses mains dans mes cheveux déclenchèrent en moi des frissons et j’allais la stopper quand elle m’embrassa en m’avouant qu’elle comptait se venger pour la dernière fois. Donc, je ne bougeais plus, totalement à sa merci. Elle avait raison de se venger et je préférais qu’elle m’en tienne rigueur plutôt qu’elle fasse comme ci de rien n’était. D’ailleurs, ça commençait à devenir un supplice. Les lèvres de Miho sur les miennes produisaient de nouveau l’effet étrange, et pleines d’images de notre première nuit ensemble me revinrent en mémoire. D’ailleurs, je commençais même à divaguer en imaginant de futurs ébats. Elle m’hypnotisait, me contrôlait. C’était le but de la manœuvre et elle réussissait à merveille. A un moment, je sortais de ma léthargie et bloquais son visage entre mes doigts.

- Je crois que je fais une allergie à ton stick à lèvres. Ça me brule…

Je prononçais ses paroles tout bas. Je n’étais pas fier, je n’étais pas quelqu’un qui avouait ses faiblesses facilement, surtout devant l’élue de mon cœur. Je détournais le regard, gêné. Mais je n’attendais pas la réaction de Miho, j’avais très peur qu’elle l’interprète mes paroles comme une réticente quelconque à l’embrasser. Nous avions déjà eu nos lots de quiproquos. Je me relevais, pour pouvoir l’approcher comme je le souhaitais. Je l’embrassais donc moi-même sur la joue, puis près de l’oreille.

- Crois-moi, j’ai très envie de t’embrasser encore et encore. Jusqu’à ne plus avoir de souffle nécessaire.

C’était vrai, c’était même une atténuation de la vérité mais je m’étais fais une promesse. Au fur et à mesure que nous avancions dans notre relation, j’étais de moins en moins sur de pouvoir la tenir tellement j’étais amoureux. Il suffisait que je respire son parfum ou qu’elle porte un vêtement qui laissait voir de la peau que mes sens s’enivraient immédiatement. Je me sentais même coupable d’avoir pareils pensées. Après tout, j’avais appris à être un ange, de réserver tout mon amour pour Lui et mes confrères. Mais il faut croire qu’au fond de mon cœur, j’avais encore beaucoup de place. Surtout depuis que n’éprouvait que de l’indifférence mesuré pour mes confrères. J’avais fini par comprendre qu’ils étaient semblables aux hommes, ils y en avaient des bons comme des mauvais. C’est pourquoi je n’avais aucuns regrets par rapport à ça. J’enlaçais doucement Miho, posant mes lèvres sur son front et la berçant.

- Et, tu as tout naturellement le droit de te venger ; c’est une revanche qui te revient de droit. Je suis à ta disposition, fais tout ce que tu veux de moi ~

Me détachant un instant, je la regardais avec un air malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Jeu 17 Mai - 18:06

Miho était belle et bien incapable de se venger, elle n’en avait plus la force, ni l’envie d’ailleurs, c’est à ce moment-là que lui vint l’idée de passer ses mains dans les cheveux de son ange pour se venger ! Elle l’avait finalement eu même si c’était beaucoup moins terrible que ce qu’elle lui avait réservé initialement, s’en était pas plus mal, parce qu’en y réfléchissant, elle aurait regretté de mal agir et d’en vouloir à un ange pour une partie de jambes en l’air ratée et surtout pour son précédent comportement étrange. Il lui avait fait peur, mais il n’avait pas tort, ils ne savaient ni l’un ni l’autre à quoi était du ce fameux changement et mieux valait en tenir compte, comme... une mise en garde !

Tout en le prévenant qu’elle se serait vengée, elle l’embrassait tendrement, profitant de cette étreinte rapprochée et qu’elle n’avait pas prévue pour satisfaire ses désirs et surtout ses lèvres qui la brulaient depuis qu’elle était entrée dans la pièce. La poupée se sentit soulagée et lorsque Kanon lui fit part de brulures elle écarquilla les yeux, posant ses mains sur les siennes en les caressant, espérant que ce n’était pas non plus un mauvais présage, par exemple : on vous a repéré, si vous ne vous séparez pas les petites blagues que l’on vous fait seront pires de jour en jour !

Troublée, la Nippone resta un moment comme ça à chercher dans les yeux de son gardien une réponse, mais n’en trouvant pas elle jugea bon de lui en faire part.

« À toi aussi ? Je... je croyais que c’était seulement moi... je crois que tu as raison... ce rouge à lèvres a des effets bizarres sur nous... »

Elle préférait de loin penser que c’était son gloss et peut-être qu’au fond elle avait raison, car aucun autre endroit ne lui faisait mal ! Pour en être certaine, elle sortit de son sac déposé sur la table et assez léger puisqu’elle n’était pas non plus une employée, le fameux rouge et en déposa une trace sur sa main. Pour l’instant aucun effet, mais rapidement elle en ressenti une brulure, assez vive et pourtant supportable. Ce n’était donc pas un présage... mais plutôt le sort qui s’acharnait sur elle. D’un coup de manche elle enleva le maquillage sur sa bouche, s’approchant de l’ange pour en faire de même en prenant à son tour son visage entre ses mains pour l’embrasser tendrement et cette fois-ci sans douleur ! C’est fou ce qu’elle avait envie de se retrouver à ses côtés ces derniers temps. Et pourtant, elle avait l’impression que ce n’était pas le moment.

Kanon la fit changer d’avis, la lycéenne resta sans voix face à l’intervention de son petit ami qui... avait visiblement très envie qu’elle se venge et qu’elle fasse « ce qu’elle voulait de lui ». Mais elle n’en perdit pas pour autant sa langue, ça, jamais !

« Quel petit démon ! »

C’est en tirant la langue d’ailleurs, parce qu’elle avait été prise au dépourvu qu’elle fini par s’asseoir contre lui et lui passer les mains dans les cheveux tout en se lovant, ne voulant pas vraiment se venger. Peut-être que c’était ça au final son supplice ? L’embêter et lui faire croire qu’elle allait craquer dans ses bras alors qu’elle ne comptait pas se laisser faire jusqu’à ce qu’elle soit certaine qu’il ait retrouvé ses esprits ! Son petit sourire s’élargit à cette idée et alors qu’elle lui mordilla la joue pour l’embêter et laisser une petite marque le temps qu’il traverse le couloir après qu’il soit sorti, Miho répondit :

« Tu n’aurais pas dû dire ça... tu risques de regretter, ne te plains pas après ! »

Elle avait voulu lui chuchoter à l’oreille qu’il n’allait pas avoir droit à plus que des caresses et des baisers ainsi que quelques câlins tant qu’elle n’était pas certaine qu’il soit redevenu lui-même, mais se ravisa, se mordant la lèvre, trouvant ça bien plus amusant de le laisser s’imaginer des choses tout seul.


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Kanon
Guardian angel † Walker

avatar


Emploi : Directeur de la FFL ( a Feather For Life)
Localisation : Je suis ces pas. Si vous la cherchez, vous me trouverez.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Dim 27 Mai - 14:22

Je n’étais donc pas le seul à ressentir des effets étranges de son stick à lèvres. Quand la petite poupée m’avoua qu’elle ressentait aussi la sensation de brulure, nos regards se croisèrent et je pouvais être presque certain qu’elle pensait à la même chose que moi. Etait-ce une mise en garde ? Je craignais ça depuis déjà un bon moment, depuis que nous n’étions plus qu’un simple ange gardien avec sa protégée. Je me mordais la lèvre pensivement d’ailleurs. Cela ne ressemblait pas aux méthodes habituellement employés par les cieux en tout cas, c’est pour cela que je décidais de ne pas en faire part à Miho. Nul besoin de la stresser davantage.

Finalement Miho ôta le rouge à lèvres suspect avec sa manche et en fit de même sur mes lèvres. Le baiser qui suivit fut tout de suite beaucoup plus agréable et plus doux que les précédents. Je souriais alors. Mais quand elle me traita de démon, je me renfrognais. Du moins, je feignais. De la part de n’importe qui d’autre, j’aurais pris cette remarque très mal. Mais je savais que Miho n’était pas dans une humeur où ce qu’elle me disait avait du sens. Elle voulait juste s’amuser à m’embêter comme je le faisais en essayant de la charmer. D’ailleurs elle me mordillait la joue. Rien de douloureux mais je savais que la marque ne resterait quelques minutes. Prenant son visage en coupe entre mes doigts, je le plaçais à quelques millimètres de ma tête. Je mettais un doigt sur ses lèvres. Je m’esclaffais devant sa petite bouille et je relâchais son visage par peur de représailles. Finalement j’abdiquais en lui cédant mon corps et mon esprit, elle pouvait en faire ce qu’elle voulait. De toute façon je n’arrivais jamais à lui en vouloir. Même quand elle me disait que j’allais finir par regretter mes paroles. Un deal est un deal. Derrière Miho, l’horloge électronique m’indiqua que ce n’était plus une heure pour rester au bureau. Je la chatouillais légèrement pour la faire réagir. Et posais mes lèvres contre les siennes avant qu’elle ne puisse protester. En me levant, je la soulevais pour la remettre sur ses pieds. Puis je rompais le baiser.

- Je crois que si quelqu’un voit de la lumière dans le bureau, il risque de venir y faire un tour. Ne prenons pas de risque inutile n’est ce pas ?

Rapidement, je rangeais les affaires du bureau et attrapais mon sac ou j’enfournais le dossier sur lequel je travaillais. Je faisais un peu le ménage et jetais les papiers désormais inutiles.

- Je te raccompagne chez toi ce soir ? A moins que tu ne veuilles rentrer à l’internat ?

Je me retournais et lui attrapais la main. Je savais que je devrais la résoudre une fois sortit du bureau car il restait toujours l’équipe de sécurité de la Kronos et, qu’ils étaient amateurs de potins croustillants à l’heure du café. C’était donc une mauvaise idée de s’afficher devant ces messieurs. Juste avant de sortir, je prenais une dernière fois ma protégée dans mes bras, posais mes lèvres sur son front et humais l’odeur de son parfum. Nous aurions d’autres occasions, d’autres moments ensemble. Mais je ne pouvais m’empêcher de penser que notre temps nous était déjà compté.
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Miho
Human † Watcher

avatar


Emploi : Assistante de Sakuya Toya
Localisation : Lycée, internat, maison, université

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~
Ven 8 Juin - 15:34

Une fois le rouge à lèvres enlevé, le baiser fut bien plus appréciable, ce qui rendit la demoiselle de meilleure humeur. Après tout, c’était plutôt rassurant qu’il ne s’agisse que du rouge. Suite à ça Miho se plut à taquiner son cher et tendre, de toute façon il l’avait mérité... on ne contrarie pas une demoiselle ~ surtout de la sorte ! Et elle s’abandonna à lui, ne pouvant pas vraiment résister. Ils se relevèrent en un dernier baiser avant que Kanon ne prenne la parole pour annoncer qu’il était temps de partir. Ce n’était pas faux, il était assez tard... du moins, il commençait à se faire tard. D’un hochement de tête, la poupée acquiesça, se contentant de le suivre bien que ce ne soit pas dans ses habitudes.

Miho avait pour habitude de rentrer à l’internat en semaine, mais étant donné qu’elle était seule du moins pouvait penser l’être, elle sourit à son ange qui avait l’air tout à coup bien triste. La Nippone le gratifia d’un baiser sur la joue.

« Tu peux me raccompagner et rester un peu... si ça te dit ~ »

Vile tentatrice qu’elle était ! Mais la demoiselle était bien trop en manque de tendresse et surtout de son gardien puisque ce dernier travaillait beaucoup. Quelque chose en Miho avait également changé, elle avait l’impression constante que quelque chose allait se passer et son intuition ne la trompait presque jamais. Elle avait très peur et n’osait pas en parler à Kanon, de toute façon à quoi bon l’affoler, ils étaient déjà constamment en danger par la faute de Miho. D’ailleurs, cette dernière se mordit la lèvre, se contentant de sourire ensuite tout en tirant le jeune homme par la manche et lui tira la langue une fois à l’extérieur de la pièce.

La voix de son patron retentit et elle eut une petite moue, se dirigeant à grands pas vers le bureau du concerné ne serait-ce que pour se faire remonter les bretelles. Fort heureusement elle avait fait du bon travail aujourd’hui et sa petite pause avait été bien méritée ! En chemin, elle se retourna, souriant à son ange en lui disant :

« Tu m’attends deux petites minutes hm ? Le temps que le grand mani... le grand patron... me tape sur les doigts »

Non pas que ça lui faisait plaisir, mais elle avait embêté Toya juste parce qu’elle avait besoin d’un peu d’attention de sa part. Une raison tout à fait originale, demander l’attention de son patron... en réalité elle avait quelques questions à lui poser et c’était le seul moyen de l’approcher concrètement, d’avoir un face à face sans passer par 36 chemins.

La demoiselle revint rapidement vers son ange, souriante et assez soulagée. Ses questions avaient porté sur ce comportement plus qu’étrange qu’avait eu Kanon sans pour autant dire ce qu’il avait réellement fait et... ce fameux rouge à lèvre. L’ange millénaire avait été clair, s’il avait s’agit d’un signe du tout puissant, ça ne se serait pas passé ainsi et il l’aurait su de toute façon.

« Et voila ! Finalement ce n’était pas si terrible... j’ai eu droit au serment... et j’ai promis de ne plus recommencer au risque de faire le ménage dans tout le bâtiment ! hmf ! »


{

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun ~

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Girls just wanna have fun ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.B.U.Y.A :: Kronos Heaven Corp. :: Bureaux :: #231-