† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]
Lun 7 Nov - 18:10

Je hérais dans Shibuya sans avoir de but précis ni de rendez-vous où aller. Vous allez donc me demander ce que je faisais si tard dehors toute seule par ce froid de mars et cette pluie battante. au lieu d'être bien au chaud sous ma couette devant un bon drama. Et bien figurez-vous que je m'ennuyais. Les drama ?! J'avais beau adorer ça, les dramas historiques c'était pas mon truc et puisqu'il ne passait presque plus que ça en ce moment .. Donc j'avais décidé d'échanger mon thé de noël, du moins ce qu'il en restais, par une ballade dans Shibuya emmitouflée dans mon beau manteau rouge, mon écharpe en laine avec le bonnet qui va avec s&ans oublier bien sure mes longues bottes à talons aiguilles. Bref je marchais dans Shibuya avec mon sourire habituelle dans le coins des lèvres.

Je m’arrêtai net lorsque j’aperçus une salle de concert où je réussi à me faufiler. D'abord je passai au bar prendre une bonne cannette de bière. Je l'ouvris et avançai vers le devant de la scène. La musique battait son plein, les musiciens étaient aveuglés par les projecteurs et le chanteur donnait de la voix sans faire une seule fausse note. La salle était bondés et les fans déchainés criaient et applaudissaient.

A côté de la scène je vis un jeune homme qui n'avait pas trop l'air timbré comme tous les autres mais tout de même bien à fonds dans la musique. Je m'approchai, il ne me remarqua pas. Il était absorbé par la batterie située au fond de la scène et le batteur qui allait avec. Je faisais passer mes yeux du jeune homme aux batteur. Je suis restée plantée là à le regarder une bonne dizaines de minutes mais le jeune homme semblait ne toujours pas m'avoir remarquée. J'essayai alors de lui parler avec des "excuses-moi" ou des "tu m'entends ?!" Mais je ne recevais aucune réponse de sa part. On aurais dit qu'il décortiquais les moindres faits et gestes du batteur sans se rendre comptes d'autre chose. Tellement j'étaie intriguée par ce jeune homme je ne percevait plus aucun bruit et en oubliais complètement ma cannette de bière. Quand tout à coup le chanteur passa dans les aigus et la musique s'arrêta ce qui me fit revenir à moi. Je bus une gorgée de bière puis la musique repris sans même que j'ai eu le temps de décrocher un mot au jeune inconnu. Puis il se replongea dans la musique. Je porta ma canette mais pas une seule goutte ne parvins à ma bouche. Je secoua alors la canette mais en vain. Elle était vide et plus je crevais de chaud. Je me faufilais alors jusqu'au bout de la salle poussée par les fans en délire devant le chanteur en sueur et à moitié torse nu (aucune allusions bizarres 8D ou pas.). Après ces efforts j'arrivai enfin devant le bar. Il y avait tellement de monde que le barman ne savait plus où donner de la tête. Quand il fut enfin devant moi je lui dit en criant à moitié pour bien me faire entendre:

-Deux bières s'il vous plait.

Je ne savait même pas pourquoi j'en avait demandée deux. C'était sortit tout seul. Je me redirigeait alors vers le "jeune homme plongé dans la batterie" comme j'avais décidé de l'appeler jusqu’à connaitre son VRAI nom. Une fois arrivée près de lui il était toujours impossible de lui adresser la parole. La musique était si forte que je ne m'entendais même plus penser. Mais remarquez qu'il valait mieux ça. Car moi penser ?! Je ne suis pas complètement idiote mais déjà, pas complètement et puis .. il faut avouer que quand je pense .. sois je réfléchis trop sois j'ai un esprit comment dire .. détourné ?! Même dans les situations les plus improbables oui, ça m'arrivait. Enfin bref, partir là dedans serait dans un trop grand débat. J'en était où moi ?!

-Aaaaaah !!!!!!!!!

Je me fis bousculer par le chahut collectif et me heurtât au "jeune homme plongé dans la batterie". Il se retourna brusquement, je me décollait de lui et rougis légèrement. Nous avions eu et l'un et l'autre de la chance que les cannettes ne soit pas ouvertent.

-Je suis désolée balbutiait-je. Vous n'avez rien ?? Je m'appelle Shinome Ai.

M'exclamais-je en lui tendant une de mes deux canettes en espérant qu'il s'en empare.
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]
Mar 8 Nov - 9:07

Il y avait ce foutu concert où je devais aller ce soir, je ne me souvenais même pas du nom du groupe mais bon... Et puis, ça me ferait sortir, pas que je sois du genre à rester enfermé mais, il fallait avouer que ce soir là, je ne savais pas quoi faire. En allant à ce concert, ça diminuait les chances que je me batte et au moins, Miho serait contente. Ouais, franchement, j'y pensais maintenant mais, si le concert n'avais pas eu lieu, ça ne m'aurait pas changé grand chose, je n'y aurais même pas réfléchis. Ce n'était pas que je tenais pas à ma meilleure amie mais, j'avais toujours eu la baston dans le sang, que je le veuille ou non. Enfin bon, je me préparais donc en circonstances, ce qui voulait donc dire m'habiller et me coiffer comme d'habitude. En fait, j'aurais pu être invité à une grande cérémonie que ça n'aurait pas changé mes habitudes mais, ça c'était parce que je m'en foutais de l'image qu'on pouvait bien avoir de moi.

Je marchais dans la rue, espérant arriver à l'heure mais, comme d'habitude, j'avais loupé le début du spectacle. Au fond, je m'en fichais. Devant la salle de concert, un abruti de vigile montait la garde, mais, au moment où je passais, il finit malencontreusement dans la poubelle. Je rentrai alors et examinai la salle de concert. Le groupe avait la pêche, le chanteur bougeait dans tous les sens, le guitariste était une vraie furie et le bassiste était aussi agité qu'un rat fuyant les flammes. Le batteur lui se déchaînait sur sa batterie, ce qui me donna envie de jouer mais bon, pour ça j'attendrais d'être de retour à ma piaule. J'avançais dans la salle et pris la direction du bar où j'achetais quelques bières que je rangeais dans mon jean. C'était dans ses situations là que j'étais content d'avoir plein de poches à mon futal. Une fois le plein fait, je me jetai au milieu du pogo qui se déroulait au centre de la salle. Nous nous bousculions comme des furies et de bon coeur. Nous riions, nous trinquions et il y avait autant de bière qui finissait par terre que dans nos gosiers. Nous étions heureux de bouger au rythme de la musique.

Puis, une jeune fille attira mon attention. Pourquoi? Parce que cette andouille débarquait à un concert avec des talons aiguilles. Bon, c'était son choix après tout mais, à la fin de la soirée elle risquait de pleurer. En effet, on peut éviter quelques pogos mais, je lui tirais mon chapeau si elle n'était pas contrainte de participer à quelques uns. Enfin, disons que ceux qui ne veulent pas participer se mettent généralement au fond. Pourtant, malgré l'amusement que me prodiguait la scène, je fus pris de compassion et tout en continuant de pogoter, je commençais à m'approcher d'elle. Bon, déjà elle avait une bière.Ah et... Ouais bon ok, elle devait être venue ici pour draguer car elle faisait une fixation sur un type, type qui ne lâchait pas le batteur des yeux. Sans doute l'était-il lui-même. Moi, je trouvais que je n'avais rien à lui envier, il se débrouillait bien mais, il manquait de pêche. Certes, il était en rythme mais, il ne dégageait pas assez de vie. Bah, peu importait.

J'avais quelque peu décroché de la scène, retournant à pogoter comme un malade. Mes bières étaient descendues les unes après les autres comme si ça n'avait été que de l'eau. C'est alors que je vis la jeune fille en proposer une au jeune homme. Je souris et m'empressai d'aller m'en emparer. Le type me regarda, surpris puis, il me dit:

"On voit vite les alcooliques!

-Et moi, je remarque vite les voleurs!

-Qu'est-ce que tu insinues?

-Casse-toi et rends-moi ce que tu as pris!"

Le type comptait me frapper mais, je parais son coup et lui tordis le bras. Je saisis ensuite le porte-feuilles de la jeune fille dans sa poche et le rendis à cette dernière. Je souris puis, j'ouvris ma bière avant de la lever à son honneur. Le type pendant ce temps avait déjà commencé à foutre le camp, comprenant qu'il n'était pas de taille. Je dis alors:

"A ta santé! Au fait, je m'appelle Len, j'espère que le concert te plait!"
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]
Mer 9 Nov - 16:59

Le jeune homme me regardait stupéfait. Il ne devais pas s'attendre à ça, il hésita une seconde et tendit la main pour s'emparer de la bière. Il était sur le point d'attraper la cannette lorsqu'un autre mec s'en empara avant.

-On voit vite les alcooliques!

-Et moi, je remarque vite les voleurs!

-Qu'est-ce que tu insinues?

Hein ??!! Je regardais alors les deux gens à tours de rôle. Comment ça un voleur ?! Qu'est ce que ça voulais dire ?! Je comprenais pas bien ce qui ce passait ni qui mentait ou quoi .. Mais ..

-Casse-toi et rends-moi ce que tu as pris!

Le jeune homme voulut lui mettre un coup mais celui qui venait d'arriver esquiva et le remis à sa place en lui tordant le bras. Mais c'est alors que le nouvel arrivant sortit mon porte-monnaie de la poche du "jeune homme plongé dans la guitare" et me le rendre. Je fus stupéfaite, rouge de colère et eus envie de mettre une bonne claque dans la figure mais il ne m'en laissa pas le temps car lorsque j’enlevai mais yeux du jeune homme qui venait d'arriver pour les reposer sur l'autre espèce de voleur il s’enfuyait. J'étais stupéfait et je n'avais toujours pas rangé mon porte-monnaie dans ma poche. Pendant ce temps le voleur de bière, faut que j'arrête de trouver des surnoms et que je connaissent les noms moi maintenant. Je suis à cours de surnom. Enfin bref, je fus tirée de ma stupeur par le bruit de la cannette que le jeune homme ouvrait et trinquait au bonheur.

-A ta santé! Au fait, je m'appelle Len, j'espère que le concert te plait!

Je le regardais lever son verre et se présenter: Len. Avec celui qui venait de prendre ces jambes à son cou et le prénom que je venais d'apprendre vous n'aurez plus à subir mes surnoms débiles ;). Donc j'ouvrai moi aussi ma canette sans oublier de me présenter:

-Salut. Et merci beaucoup !! Enchantée. Moi c'est Ai. Je suis tombée ici par hasard mais il y a de l'ambiance et le groupe est pas mal. Et puis faire de nouvelles connaissance et découvrir de nouvelle chose c'est toujours un plaisir pour moi.

Je bus une gorgée de ma bière après avoir tapé dans celle de Len. Ce que j'adorais aussi, c'était boire. Une fois que j'avais commencé je ne pouvais pas m’arrêter après deux ou trois canettes.

Je commençais à avoir mal au pied par contre, mais quel idée de venir dans une salle de concert en talons aiguilles aussi ?! Pour l'instant ça allais puisque je ne m'était pas risquée à me mélanger aux gens qui "chahutait" si je puis dire mais j'avais envie de bouger un peu. Et même sans ça, j'avais mis de nouvelles chaussures alors forcément les ampoules ..

-Au fait, comment t'as su pour le porte-monnaie. Lui ai-je demandé intriguée.

Puis je m'assis au sol et commença à délacer les longs lacets de mes bottes à talons aiguilles. Ensuite je les enlevai une par une et délicatement pour ne pas me faire mal à mes ampoules. A présent mes pied était chaussées de seulement ma paires de collants très fin que j'avais mis pour limiter les ampoules mais qui n'avait pas l'air d'avoir vraiment fait leur boulot correctement. Mais ces collants finiraient surement par aller à la poubelle à la fin de la soirée puisque si je marchait pied nue je risquait de les trouer. Je me relevai alors et regardai autour de moi, la musique était toujours là, le chahut collectif aussi et Len ne m'avait pas volé mon porte-monnaie et n'était pas parti à toute jambes. Alors je le regardai en écoutant bien la musique et souris.

Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]
Sam 12 Nov - 10:08

Beaucoup d'action en peu de temps, de quoi surprendre la jeune fille quand bien même elle aurait été une surnaturelle mais, c'était une humaine, je le savais. Il n'y avait pas besoin d'être bien futé pour le deviner. Si ça n'avait pas été le cas, elle aurait largement eu le temps de remarquer le type quand il avait glissé la main dans sa poche pour prendre le portefeuille. Enfin bref, le problème était désormais réglé alors, cela ne servait à rien d'y revenir dessus. Je souris alors, attendant de voir la réaction de la jeune fille.

Elle ouvrit également sa cannette et trinqua avant de se présenter. Apparemment, elle se nommait Ai. Elle disait avoir fini ici par hasard, ce qui me fit sourire. Ainsi, ça expliquait les talons aiguilles. Elle n'avait pas forcément prévu de venir à un concert. Tiens, aller à un concert comme ça, à l'improviste, ça me rappelait quelqu'un ça. Mais qui? Ah oui, moi! Bon ok, pas cette fois car on m'avait invité mais, la plupart du temps, je ne savais même pas comment je me retrouvais dans un lieu. Pas tellement parce que j'avais trop bu mais, parce que je n'avais jamais vraiment de raison. Certes, j'allais la plupart du temps à des concerts qui me plaisaient mais, parce que je passais devant par hasard.

"Dans ce cas, Ai, c'est pour moi un plaisir de te rencontrer. J'espère que tu t'amuses bien!"

Je souris alors. Mes espérances étaient vaines, elle avait déjà l'air de bien se plaire en ces lieux. Pour ma part, je trouvais le groupe plutôt bon mais, il était évident que je n'irais pas à tous leurs concerts. Une fois de temps en temps c'est largement suffisant à mon goût. Bon, il fallait le dire, les types qui chantent avec une voix aiguë, c'est vraiment pas mon truc. Mais alors, vraiment pas!

Ai et moi buvions ensemble mais, il semblait que ma bière descendait plus vite que la sienne. Bon ok, j'étais un démon et je n'avais donc pas peur d'être bourré, ça n'arriverait pas ce soir. Il m'en fallait beaucoup pour être bourré et beaucoup était faible comme mot, il m'en fallait carrément trop pour être bourré. Bref, si je buvais, c'était surtout pour le goût. Cela dit, si je ne voulais pas qu'elle devine mon identité, il faudrait bien qu'à un moment ou à un autre, je fasse semblant d'avoir trop bu. Par chance, ça je savais très bien faire à force d'observer les humains.

Puis, elle retira ses talons et c'est là que je me sentis devenir grand. Par contre même si c'était une bonne idée, ce n'était pas suffisant, elle risquait d'avoir mal aux pieds. Je me positionnais donc de façon à ce que si le pogo se dirigeait vers nous, elle ne se fasse pas piétiner mais, sans lui dire la raison de mon mouvement. Et là, elle me demanda comment j'avais su pour la tentative de vol. J'arborais alors un sourire gêné puis, je cherchais une réponse logique pour l'humaine qu'elle était.

"Bah, le hasard a fait que je regardais dans ta direction à ce moment."

Je souris de nouveau et me forçai à rougir. J'avais remarqué ça sur les types qui avouaient à une fille qu'ils la regardaient. Bon, je n'avais pas assimilé que ces types là réagissaient ainsi parce qu'ils avaient regardé d'une manière moins innocente. Cela dit, ça me rendait tout de même crédible sauf que ça pouvait en laisser penser plus que ce que je n'avais voulu. Tant pis!

Et, ayant fini ma bière, je retournais en chercher deux avant de revenir. J'allai lui tendre celle que j'avais pris pour elle mais, je constatai qu'elle n'avait pas fini la sienne. Je la posai donc sur la scène et ouvris la mienne avant de me mettre à danser un peu au rythme de la musique.

Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]
Sam 12 Nov - 14:01

-Dans ce cas Ai c'est un plaisir pour moi de te rencontrer. J'éspère que tu t'amuse bien.

Dit alors Len en souriant. Pour m'amuser je m'amusait. J'avais bien fait de venir plutôt que de rester devant ma télé jusqu'à ce que mes yeux se ferment tout seuls et que je finisse ma nuit à moitié avachit sur le canapé à moitié par terre ce qui aurait vite fait d'arriver puisque je resterais sur place sans bouger.

-Bien sure que je m'amuse. Sinon crois moi je resterais pas à te parler. Je serais déjà loin.

Nous buvions; moi à plus petite gorgées que lui mais nous buvions quand même. J'adorais boire et j'adorais le goût de la bière mais si je buvais à grosse gorgée, je tirerai une tête de dix pied de long: sourcils froncés et mou .. indescriptible. Même si j'avais la chance d'assez bien tenir l'alcool car dès mes seize ans avec mes amis on buvait jusqu'à plus tenir debout et s'endormir sur la table. Le dernier à s'écraser comme un sac sur la table avait gagné. Et il faut bien avouer qu'à force de faire ça deux fois par semaine on tiens de mieux en mieux l'alcool. Puis, entre nous, des parties de ce jeux là j'en ai gagné un certains nombre. Mais boire une canette cul sec (si on peut dire parce que allé boire 33cl en une gorgée) ça n'avait jamais réussi à rentrer.

Après avoir retiré mes talons vertigineux et m'être relevée, tout me paraissais plus grand en particulier Len. Il se déplaça. Je le regardais en penchant la tête sur le côté comme pour dire "il fait quoi là ?!". Quand je lui demanda comment il avait su pour le porte-monnaie il répliqua que le hasard avait fait qu'il me regardait à ce moment là. Un hasard qui à quand même sauvé mon compte en banque et mon argent liquide que j'avais dans le porte-monnaie. La salle n'était pas éclairée comme en plein jour mais je crus quand même remarquer qu'il rougissais légèrement. J'avoue que j'y faisais pas bien attention étant donné que j'avais du mal à savoir s'il rougissais ou si les projecteurs me jouait un mauvais tours. En tout cas ça ne pouvait pas être l'alcool car je n'avais pas encore assez bu pour que l'alcool me fasse des mirages comme dans le désert sauf que à la place que ce soit un étendu de sable désert sans la moindre trace d'eau ou de quoi que ce soit de vivant avec une chaleur à 45°C c'était une salle pleine à craquer de gens qui dansaient et chantaient.

Je levais les yeux au ciel puis quand les fis redescendre je vis que Len traversait la salle pour se diriger vers le bar toujours autant plein de monde. Je regarda autour de moi et m’aperçus qu'il avait laissé sa canette sur le bord de la scène. Je la saisi, la secoua. Elle était vide. Je levai la mienne puis la sienne comme pour les peser. Puis je reposai la sienne sur le bord de la scène en me disant qu'il avait bu plus vite que je ne le pensais.

Même pas dix seconde plus tard il revint avec deux canettes dans les mains. Voyant que je n'avais pas tout à fait fini la mienne il posa une des deux sur le bord de la scène.
Je m’empressai alors de finir la mienne quitte à faire la grimasse. Évidemment je n'y manquai pas. Une fois que j'eus fini la boisson on pouvait remarquer que mes yeux était à moitié fermé et que je mettais une main devant la bouche tout en secouant l'autre, puis vint la coller sur la première. Ensuite je pris l'autre canette et l'ouvris. Dès que je réussi à faire disparaitre l'horrible grimasse de mon visage je commença à boire ma troisième canette.

Len se mit à danser et je le suivit. Je savais au moins faire ça correctement, danser. Étant donné que j’étaie danseuse. Il y avait plus qu'a improviser. Là où j’étaie la meilleure.
Je commençais donc à danser aussi.

Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]
Lun 5 Déc - 11:09

Ainsi, elle s'amusait. Tant mieux au moins, nous étions deux. Encore que j'en étais venu à trouver que ça manquait d'animation. Le groupe, à défaut d'être mauvais était trop concentré sur ses morceaux et n'avait pas assez de contact avec le public. Enfin, cela ne faisait peut-être pas longtemps qu'ils faisaient des concerts et s'ils n'étaient pas naturellement à l'aise, c'était logique qu'ils bloquent un peu. Je continuais donc d'écouter et de m'agiter devant la scène en buvant avec ma nouvelle amie. Enfin, j'essayais surtout de faire descendre les dernières gouttes car la bière était déjà vide et je ne voulais pas que Ai le remarque. Encore, je ne tiendrais pas l'alcool, ce ne serait pas gênant mais, à l'allure où je buvais, elle trouverait cela étrange que je marche encore droit. Je ne voulais pas qu'elle se doute de mon appartenance aux démons, je préférais le lui cacher car elle n'avait pas l'air impliquée dans l'Apocalypse.

Quand elle avait retiré ses talons, je m'étais déplacé et elle m'avait regardé bizarrement, se demandant probablement ce que je pouvais bien faire. Je ne savais pas ce que j'allais répondre si elle me le demandait mais, je ne voulais pas qu'elle croit que je la draguais. Pourtant, c'était sans doute ce que Miho m'aurait encouragé à faire. Non, ça ne me tentait pas plus que ça mais, il fallait avouer que j'étais surtout préoccupé par la musique, comme à mon habitude. Et peut-être aussi par le fait que je n'avais presque plus d'argent. En effet, il ne me restait que de quoi acheter quatre ou cinq bières, ce qui signifiait qu'avec la résistance naturelle que m'apportait mon appartenance aux démons, je n'avais aucune chance d'être bourré. Bon, il s'agissait de bières fortes et de cannettes de cinquante centilitres mais, dans mon cas, même quatre bouteilles de whisky ne suffiraient pas. Si certains m'enviaient, moi j'aurais préféré être à leur place car j'adorais ressentir les effets de l'alcool. Enfin bon, je n'étais pas ici pour me bourrer la gueule. D'ailleurs, si je voulais des bières, j'avais juste à sympathiser avec les piliers de bar. Hors, appréciant la présence de ma nouvelle amie, j'avais décidé de terminer la soirée en sa compagnie, ce qui voulait dire que je n'irais pas traîner avec ces bouffons au bord de l'alcoolisme.

Ai semblait avoir remarqué que j'avais rougi mais, elle ne paraissait pas y avoir fait plus attention que ça. Sans doute n'était-elle pas sûr d'avoir bien vu avec tous les changements de lumière qu'il y avait. Mais, de mon côté, je percevais toujours aussi bien les choses. J'aurais voulu ne pas voir comme en plein jour mais, c'était trop demander. En effet, ma vue ne m'avait pas joué de tour et un peu plus loin, j'avais remarqué un type qui vomissait en plein dans le soutien-gorge de sa petite amie avant de s'effondrer au sol. En réalité ça ne m'affectait que très peu mais, il fallait bien admettre que c'était peu ragoutant. Je me serais passé de voir cette scène et je fis comme si je n'avais rien remarqué, continuant de danser avec Ai qui s'était jointe à moi après avoir effectuer quelques acrobaties avec sa bière pour me rattraper.

Elle dansait vraiment bien. Trop bien pour ce genre de concert, ce qui me surprit mais, je devais bien admettre que la regarder faire était agréable. Elle n'avait pas des mouvements chaotique comme ces personnes dans la salle, moi y compris. Si certains n'avaient pas le sens du rythme, elle était aussi synchronisée que moi et en plus, ces mouvements étaient beaucoup plus gracieux. Je demandais alors:

"Tu fais de la danse? Ou peut-être es-tu musicienne?"
Revenir en haut Aller en bas
 
C:K
† I Am The Rules †

avatar




MessageSujet: Re: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]
Jeu 17 Mai - 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Tiens, drôle de rencontre. [PV Danaki Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.B.U.Y.A :: Parc :: Salle de concert-