† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Hunters X Froid X Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Hunters X Froid X Rencontre
Lun 13 Juin - 20:08

Shino & Rei

15 mars 2010
21h27

Ce soir, je n'étais pas juste Shino Akano, jeune homme râleur, étudiant en cuisine et guitariste de talent. Non, ce soir j'allais sentir l'adrénaline monter, ce soir, c'était mon jour de repos au "whisky à gogo", le pub-concert où je travaillais. Ce pendant, ça ne voulait pas dire que j'allais dormir. Non, les héros ne dorment jamais et moi, j'en suis un. Comme je suis un gars sympa, je vais vous dire qui je suis. Mon identité secrète, celle que personne ne connait, vous serez les premiers à l'apprendre, c'est...BATMAN! Non, je plaisante, en fait, si je ne dors pas ce soir, c'est parce que je suis un Hunter. Oh, non, aucune prime au bout, si je suis un Hunter c'est parce que je ne veux pas me plier face à ces pseudos envoyés de Dieu ou du Diable. Ce sont certes des êtres venus d'ailleurs, avec une durée de vie supérieure à la notre mais, ils ne prendront pas le contrôle de ma vie. Et puis, qu'est-ce qu'ils viennent nous faire chier nous, de simples humains avec leur histoire d'Apocalypse? Je suis sûr que c'est eux qui vont finir par tout détruire avec leurs pouvoirs à la con. Enfin eux, pas tous car certains ont pris goût à la vie sur Terre et il se comportent comme de simples humains. Ceux là, j'en ai strictement rien à faire, ils ne sont pas dignes d'intérêt. Ceux que moi j'ai bastonné, ils étaient en train de foutre le bordel un peu de partout en ville, ils essayaient de rameuter des innocents à leur cause.

J'étais vêtu tout de noir, afin qu'on ne voit dans l'obscurité qu'une silhouette furtive, pas de quoi alerter les gens, le noir était à la mode. Mes cheveux ayant poussé depuis le mois dernier, je m'étais fait des dreads, j'aimais l'originalité. Et cette fois, je n'avais pas mes lunettes de soleil, c'était plus facile de reconnaître l'ennemi grâce à mon pouvoir.

Il faisait frais ce soir et il pleuvait beaucoup, j'espérais bien tomber sur un ennemi avec qui me bastonner mais, je rêvais un peu trop. Pas le moindre être surnaturel ne passa, c'était ma veine habituelle. Je m'amusais, vu que personne ne passait, à faire tourner mon revolver. Si quelqu'un passait, il serait sûrement curieux, un jeune voyou avec des dreads assis sur un banc, qui en plus tient dans sa main un flingue. La discrétion n'était vraiment pas mon fort et sur mon front, il devait être écrit "HUNTER". Quand j'entendis des pas d'ailleurs, je continuais mon petit jeu, me demandant qui pouvait venir par ici.


Dernière édition par Akano Shino le Mer 29 Juin - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Lun 13 Juin - 22:12




Je sortais d'un bar et détrompez vous, je n'avais pas bu ! Non, en faites, j'étais aller chercher des informations, à propos de l'assassin de ma soeur. Mais... encore une fois, ça n'avait rien donné. Toujours prétendre savoir, ou alors me donner un tout petit indice miniscule, que je savais déjà. Une évidence. Jamais rien de concret. Et j'en avais marre. Je ne vivais que pour détruire celui ou celle qui avait détruit ma soeur... Et qui m'avait détruit moi. Lorsque je l'aurai tué, je n'aurai plus aucune raison de vivre... Je suppose que je mourerai. C'est ce que je me suis toujours dis. Puisque, elle est morte. Je n'ai plus rien à faire ici, sauf tuer ces foutus démon... Ces... Abomination. Et pas de Dieu. Parce que Dieu lui meme en est une ! Lui et ses stupides anges... S'il serait comme il dit, il ne m'aurait pas enlevé ma soeur. Quoi que ce n'est pas lui.. Enfin, il n'aurait pas faites qu'elle me manque autant. Il ne me l'aurait ttout simplement pas donné. Je le déteste autant que le diable lui même et le ciel sait que je déteste celui-ci... Euh, enfin, le ciel, c'est au sens littéral du terme, je parle pas de Dieu... Eh oui, c'est très complexe !

Donc, je sortais de ce foutu bar, frustré de n'avoir toujours rien appris... Ça avait pris des mois pour que je puisse enfin rencontrer ce foutu contacte et tout ce qu'il pouvait me dire c'est que cette nuit là, ils étaient deux ! Nah t'es sérieux ?? Je le sais depuis bien plus longtemps que lui, figurez vous que j'y étais ! Seulement les visages sont flou... Les souvenirs commençent à s'estomper. Et je déteste ça... Même le visage de ma soeur commence à devenir flou. Nous étions jumelle, mais pas identique. Seulement inséparable et nous avions la meme date de naissance, la meme mere.

Je me dirigeai donc vers les ruelles sombre, il y a toujours des démons dans les ruelles sombres... Peut-être une pauvre âme à sauver, aussi. Ou un corps de jeune femme brutalisé par un homme. Ce n'était pas rare de voir ca. Je portais des jeans, noir, avec un t-shirt... Noir. Un bracelet de cuir, qui me donnait un air... Plus dure. J'avais attaché mes cheveux sur le dessus de ma tete et j'avais des bottes à talon qui m'arrivait en dessou du genou. Rho mais pas des talons très haut hein, juste pour dire que... qu'ils sont à talon quoi ! Et j'avais développé une technique pour ne pas les faire claquer trop fort sur le sol ! Je suis trop forte !! Bref, j'avançais, sans but précis puis, j'arrêtai à un coin de rue et restai collé au mure. Il y avait une ombre. Un homme je dirais... Enfin, peut-être. Bof, sûrement rien de suspect. Je sortis de mon trou et le vis, jouant avec un revolver, assis sur un banc. Je souriais. Un voyou qui n'arrivait pas à se décidé à aller faire un hold-up au dép du coin ? Ou alors... Quelque chose de plus sérieux ? Un mec à tuer ? Une femme à violer ? Bref, moi les mecs qui tiennent des revolver assis sur un banc dans des petites ruelles sombres, ca me dit rien qui vaille !

Mm... Je vois. Alors, c'est qui, qui t'as assez fait mal au coeur pour que tu veuilles le tuer ? Une ex petite copine ? Un mec qui a ton fric ? Rien dans se genre ??

Demandais-je, un brin arrogante, en haussant un sourcil. Oui, il avait une arme... Et oui j'en avais une. Mais dans mon dos, elle tenait après mes jeans. Pas visible.

J'avais été arrogante, mais s'il était un de ses mecs qui réduise les stéréotypes des ruelles sombres à la réalité, eh bien son avie m'importait peu...
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mar 14 Juin - 5:31

Les pas se rapprochaient de moi et là, je vis une jeune fille, plutôt jolie d'ailleurs. Elle devait avoir moins de vingt ans, je n'aimais pas m'essayer à donner un âge trop précis. Avant d'arriver jusqu'à moi, j'avais constaté au bruit des pas qu'elle s'était arrêté, suffisamment près pour m'observer, elle savait déjà que j'étais armé avant de passer devant moi, elle débarquait comme une fleur et me demandait qui était ma cible. Décidément, elle n'avait pas froid aux yeux et peut-être qu'à l'avenir ça me plairait, si avenir il y a mais, dans l'immédiat elle m'avait agacé. Je ne lui avait rien demandé. Je pointai mon arme dans sa direction en souriant, elle devait avoir compris que je ne tirerais pas vu ma phrase:

"Ce que je vais te dire là, peut-être que tu le sais déjà, si cependant ce n'est pas le cas, ça risque de faire plus mal qu'une balle de revolver."

J'esquissai alors un sourire malicieux avant d'ajouter:

"Pour qu'un mec ait mon fric, il y aurait fallu que j'en ai un jour, le peu que j'ai, je préfère attendre mon prochain salaire que gaspiller une balle. Si j'avais dû flinguer l'une de mes anciennes petites amies, soit je l'aurais fait il y a deux ans, la dernière fois que j'en ai eu une, soit il aurait fallu qu'elle m'ait fait bien du mal pour que je sois rancunier à ce point. En ce monde, les humains ne sont pas seuls, des démons et des anges essayent, chacun de son côté de nous rallier à leur cause et ils me gonflent avec leurs conneries sur l'Apocalypse. J'ai décidé que j'éliminerais tout être surnaturel qui tenterait de pervertir un esprit humain à sa cause, voilà pourquoi j'ai cette arme. Si tu m'as pris pour un voyou, tu as tout faux!"

Cela pouvait être dur à encaisser, savoir que notre monde était parcouru par des créatures qui cherchaient à nous diriger mais, elle l'avait cherché. Je décidai alors de la regarder dans le yeux, après tout je n'étais pas sûr qu'elle soit humaine. A peine nos regards se croisèrent que le mien se vida.

Elle avait 12 ans, elle semblait perdue dans les bois. Face à elle, une jeune fille qui lui ressemblait énormément, il y avait aussi un homme et une femme. Les deux adultes savaient-ils qu'elle était là? En tout cas, ils étaient étranges, effrayants même. Les bruits alentours, c'était flou, on entendait surtout le hale respiratoire de la jeune fille et le battement de son coeur. La femme adopta un comportement assez singulier et celle qui devait être la soeur de la jeune fille s'effondra, morte.

Je fus alors ramené à la réalité, ma vision du passé m'avait montré plusieurs minutes mais, dans le monde réel, il ne s'était écoulé que dix secondes. Au bout de ces dix secondes, je savais que la jeune fille face à moi avait déjà eu à faire face aux démons mais, savait-elle qui ils étaient? En tout cas, elle semblait être une âme en peine, je décidai donc que pour l'instant, je me montrerais moins rude.

"Au fait, je m'appelle Akano Shino, et toi? Qu'est-ce que tu fais seule ici à cette heure? On en rajoute beaucoup sur les ruelles sombres mais, ce n'est tout de même pas prudent. Bon, assis-toi! Je dois te parler."

Je n'étais pas sûr de devoir lui révéler pour son passé, mais je ne devais pas nier non plus. Je lui en parlerais le moment venu mais, en attendant je devais obtenir certaines informations.

"Ce que tu me diras restera entre nous. Connaissais-tu l'existence des surnaturels avant aujourd'hui? Si c'est le cas, depuis combien de temps?"

Je ne lui en demandais pas plus pour l'instant mais, je saurais, avec ses réponses, si je devais lui parler de son passé ou non. Je devais savoir quels changements cette scène avait amené en elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mar 14 Juin - 6:09

C'est en le voyant pointer son arme sur moi que je me rappelai. Ce rêve. Ce rêve prémonitoire, que j'avais fait. Lorsqu'il s'agit d'humain, je ne prends pas la peine de m'en souvenir, habituellement. Mais lui je l'avais vue. Et si je l'avais vue c'est parce qu'il allait être important, plus tard. Comment, pourquoi, quand... Je ne savais pas. Mais il allait le devenir. Je me souviens maintenant de chaques détail de se rêve. Lui, pointant son revolver. Sa réplique cinglante... Tout se déroulais dans ma tête, les souvenirs de se rêve, une seconde seulement avant que chaque mot sorte de sa bouche, ses mouvements, je m'en souvenais avant même qu'il les fasse. Et c'était troublant. Puisque toute les fois que ça m'arrivait, des démons ou des anges étaient impliqué. Pas cette fois. Mais qui allait-il devenir... ?

Puis il... ''m'apprit'' l'existence des démons, des anges. Pour la troisieme fois. Une fois je l'avais apprise par moi meme. L'autre dans mon rêve, par lui. Et maintenant. Moi j'avais souris... Un sourire en coin. Un sourire arrogant. Si quelqu'un en savait un rayon, sur les démons et les anges... C'était moi. En particulier les démons. Puis il se présenta, bien gentillement. Ce qui me surprise, vue le ton qu'il avait pris un peu plus tôt. Que c'était-il passé, dans sa tête en ce laps de temps ? Allez savoir... Il me demanda mon nom, ce que je faisais ici, à cette heure tardive.

Je me promenai nonchalamment dans les rues à la recherche de jeune homme qui pourrait me dire des trucs aussi cinglé que ''Des démons et des anges essayent de nous rallier à leur causent''... Je suis tombé au bon endroit ! Victoire ! Qu'on sonne les cloches de la victoire !

Je souris, toujours aussi arrogante, faisant comme si je riais de lui. Comme si je le prenais pour un fou.

Et pour l'info, je ne te dirai pas mon nom.

Il voulait me parler ? Mm.. D'accord je veux bien. De toute manière, les démons ont l'aire en grève. Je croisai son regard, et remarquai qu'il était beau. Bon, trève de réflexion inutile.

Bon alors vas y ! Je t'écoute !

Dis-je en m'assisant près de lui. Ahh.. Ce que je dirai restera entre lui et moi ? Et qui lui dis que j'ai quelques chose à lui dire ? Je le regardai, en haussant un sourcil, en souriant. Comme si j'écoutais l'histoire qu'un enfant voudrait me raconter. Meme sourire, même tronche.

Bon bon bon.. Si j'ai déjà été en contacte avec des surnaturels..Ben, ca dépend, de quel genre de contacte il parle, évidemment... Et le temps...Bah c'est tout simple. Depuis Yui. Bon. Je soupirai, le regardai et décidai de lui sortir la version la moins compliqué, mais pas pour autant la plus fausse. Non, la plus vrai. Pourquoi je lui disais à lui ? Parce qu'il avait été dans mon rêve. Je croisai mes jambes, soupirai une nouvelle fois et le regardais.

Ma soeur s'est fait tué par deux démons quand j'avais 12 ans. Je tue tout ce qui touche les démons depuis cet âge. J'ai été élevé dans un orphelinat qui m'obligeait à croire que Dieu était bon. Je tue tout les anges, depuis. Yui était la raison pour laquelle je vivais. Quand j'en aurai finit avec son assassin, j'en finirai aussi avec moi.

J'haussai les épaules.

C'est la raison pour laquelle je suis ici. À la recherche de méchant petit démon à tuer. C'est pas rare d'en voir dans les parages. Et avec un peu de chance il a entendu du parler du Grand Méchant Démon qui a lui, tué ma raison de vivre. C'est linterrogatoire pré-mortelle.

Je lui souris, sortis mon revolver.

Je le range moi, au moins, ca effrait moins les passants.

Je lui fis un clin d'oeil et le rangeait dans mon dos.
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mar 14 Juin - 8:50

Je constatai que la jeune fille avait l'air pensive, elle ressassait quelque chose mais, quoi? Bah, je ne pouvais pas m’immiscer dans sa tête, elle avait bien droit à un peu d'intimité. J'attendais donc patiemment qu'elle en revienne à la conversation. A en croire ses dire, j'était un cinglé, à ce moment je crus qu'elle ignorait leur identité.

"Peut-être bien que je suis cinglé mais, moi au moins, j'essaye de ne pas être qu'un pion sur leur échiquier. Enfin, je ne dis pas, si tu ignores tout d'eux, c'est normal que tu ne combattes pas."

Je souris alors, pas un sourire particulièrement amical, plutôt un de ces sourires qui montre que quoi que l'autre puisse dire, on resterait ancré à notre opinion de départ. Après tout, puisqu'elle se moquait de moi, je ne jouerais pas les mecs sympa. En plus, elle ne voulait pas dire son nom, dans ce cas, quand je ne sais pas comment appeler mon interlocuteur, je lui donne un surnom et vu qu'elle était fort sympathique avec moi, je lui en donnerait un qui l'était tout autant.

"Bien, puisque ton nom me reste secret, je vais devoir te trouver un surnom. Comme tu es une fille plutôt chaleureuse, je me suis dit que je pourrais t'appeler Chaussette, qu'en penses-tu? Car oui, les chaussettes nous tiennent chaud aux pieds."

Un gamin, voilà ce qu'elle devait penser de moi mais, j'avais mauvais caractère et un rien pouvait me mettre en rogne. De plus, se voir appelée Chaussette ne l'enchanterait probablement pas, elle finirait donc par me dire son nom. J'étais prêt à tout pour arriver à mes fins, même à sortir les pires stupidités qui soient et là, je lui en donnais la preuve. Pas question qu'une gamine orgueilleuse ait le dernier mot avec moi!

Finalement, elle s'assit à côté de moi et m'écouta en affichant un visage de bambin et m'écouta attentivement avant de me répondre. Elle commença par me raconter la scène que j'avais vu, je restais de marbre malgré la tristesse de son récit. Elle fut élevée dans la foi et contrairement à moi, elle ne semblait pas nier l'existence de Dieu mais plutôt le haïr. Comme moi, elle appartenait au camp des Hunters mais, elle semblait adopter une technique plus radicale. On tue tout ce qui appartient aux anges ou aux démons, peu importait qu'ils soient différents. Bon, en y réfléchissant, ça ne me gênait pas plus que ça, si je ne m'attaquais qu'aux emmerdeurs, c'est parce qu'ils étaient déjà assez nombreux comme ça. Il m'était impossible de tous les éliminer, autant sacrifier les pires.

"Pour ta soeur je sais, j'ai vu la scène quand nos regards se sont croisés. Ne m'accuse pas d'avoir fouiné, mon don n'est pas contrôlé et j'assiste automatiquement à une scène du passé de la personne dont je croise le regard.Je suis navré pour elle, mais tu sais, elle ne veut sans doute pas que tu meures. La venger c'est bien mais, là où elle est désormais, elle voit probablement le monde à travers tes yeux. Plutôt que de te donner la mort, tu devrais lui faire découvrir qu'il y a de la beauté en ce monde. Tu veux te libérer du fardeau de ton passé et moi de celui du futur, pour cela, nous avons la même cible. En effet, toi tu cherches deux démons en particuliers, mais pour en venir à bout il faudra d'abord en affronter bien d'autres. De plus, je ne sais pas où sont tes cibles, mais je saurais les reconnaître. Pour toi, je pourrais être un gros atout, mais, c'est une information à mettre au conditionnel."

A son tour, elle sortit une arme et sous-entendait que je n'étais pas assez discret. Je ris alors et dis:

"Pourquoi être discret alors qu'une balle entre les deux yeux résout le problème?"
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mar 14 Juin - 20:42

Il avait vraiment cru que je ne les connaissait pas ! Ouais... J'oublie la chasse au démon, j'deviens actrice ! C'est trop marrant, j'm'amuse trop ! Et il sourit... Et moi je trouvais que ce sourire ne me disait rien qui vaille... Et j'avais raison. Me trouver un surnom ? Chaleureuse ? CHAUSSETTE ?! .. Mais il se prend pour qui, lui !? J'suis tout sauf chaleureuse..Bien sûr que je savais que c'était tout sarcastique, mais n'empêche, le surnom aurait pu être juste un tout petit peu plus sympa. Je ne bronchai pas et gardai mon sang-froid en haussant les épaules. Je savais que j'allais le revoir, mais ce n'était pas si sûr, alors pour le moment, il pouvait bien m'appeler comme il voulait, mais j'avais décidé que je n'allais pas me préoccuper de ses gamineries pour le moment... Pour le moment.

....

Il avait vue la scène ? Il... Mon coeur battait vite...Pourquoi lui pouvait il voir leur visage et pas moi ? Alors il avait le don de voir dans le passé des gens... Super. Mais qu'il ne compte pas sur moi pour lui dire que je vois le future. Je garde ca pour moi. Personne ne le sait et personne ne le saura jamais ! Ou enfin, peut etre que je vais l'dire à quelqu'un un jour, mais pour le moment je ne fais pas assez confience aux gens..

Et il commenca à me faire la morale. Mais je savais déjà tout ce qu'il me disait. Je m'étais déjà promis de quitter cette vie . Je sais très bien que ma soeur aurait jamais voulu ça. Mais je suis assez égoïste pour ne vouloir rien d'autre que d'aller la rejoindre. Ma vie tourne autour d'elle. Et cest tout.

Ah il y a de la beauté dans ce monde, tu crois ? La dernière fois que j'en ai vue, bah on me l'a enlevé, alors à quoi ça sert ?

Puis il me parla qu'il pourrait être un atout pour moi... C'était louche tout ça.

Han.. Je vois.. Un atout ? Écoute mon grand, j'ai appris dans ce monde qu'on a rien sans rien... Qu'est-ce que t'attend de moi, hein ?

Puis lorsque je lui avais montrer mon arme il me sortit une réplique plutût cinglante. Mais une réplique qui, je l'avoue, me plaisait assez. Je souris. Un sourire espiègle, la tête penché sur côté... Je l'observais. Qui allait-il devenir pour moi.. Pourquoi avait-il été dans ce foutu rêve ? Je me posai ces questions en le regardant toujours, le sourire encore sur mes lèvres. Je baissai la tête, éclata de rire et le regardai à nouveau. Je me levai, essuyai mes mains sur mes jeans et lui tendit la main.

Appelle-moi Rei.

Je souriais encore. Avec ce sourire toujours aussi espiègle. C'était rare que mes sourires étaient classé dans ''joyeux'' ou ... ''heureux'' ... Alors il ne fallait pas s'étonner. Mais tout ce mystère qui tournait autour du fait qu'il était apparu dans un de mes rêves me plaisait bien. Quoi que peut-être que je devrais avoir peur. Mais je ne suis pas du genre à avoir peur... Alors, on verra.
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mar 14 Juin - 22:18

Quand je lui avais donné le surnom, elle avait grimacé mais, elle ne répondit pas, ce qui eut pour résultat de provoquer en moi un rire intérieur. Il était évident qu'avec ce surnom elle finirait par craquer. Personne n'aimait se faire appeler chaussette, c'est un objet qui, avant d'être associé à la chaleur, était rattaché aux mauvaises odeurs. Non, en effet, je ne l'avais pas choisi au hasard, bien que l'odeur de la jeune fille était loin d'être désagréable. Elle avait compris pourquoi je lui avais donné ce surnom, elle était loin d'être naïve mais, après tout ce n'était pas étonnant, elle était vite tombée dans le monde des adultes, à dix-sept ans elle était bien plus mature que moi pourtant son aîné de deux ans. Voilà donc où menait la tristesse la plus intense, à cause de ces monstres, il n'y avait pas d'autres mots.

Elle semblait affolée, savoir que je savais son passé ne la rassurait aucunement mais, je n'avais pas tant fait exprès, nos regards auraient fini par se croiser dans tous les cas. Elle aussi devait avoir un don mais, quel pouvait-il être? Après tout, c'était le cadet de mes soucis, nous étions dans le même camp mais, pas alliés pour autant. Son pouvoir ne serait pas utilisé contre moi et il ne serait pas non plus utilisé pour m'aider, le connaître ne m'avancerait pas. Enfin, mon intuition me disait que je ne tarderais pourtant pas à agir de paire avec quelqu'un et ce quelqu'un, ce pouvait très bien être elle. Nous les hunters n'étions pas si nombreux et tous n'étaient pas très recommandable. Certes Chaussette avait un mauvais tempérament mais, elle avait un bon fond.

Quand j'avais commencé à lui faire un peu la morale, elle sembla n'écouter qu'à moitié ce que je disais, comme si elle le savait déjà mais, dans ce cas, pourquoi raconter de telles inepties? Voilà maintenant qu'elle me posa des questions tout à fait égales en stupidité avec ses dire précédents mais, je répondit avec sérieux:

"De la beauté en ce monde? Bien sûr qu'il y en a mais, pour la voir, il faut regarder ailleurs que dans le passé. Quand Je suis avec Ren, tout autour de moi semble plus beau encore que ça ne l'est, même les fleurs semblent sourire, le monde entier n'est que joie. Dis-moi, il n'y a personne comme ça qui te fais voir la vie en rose? Tu sais, on a tous nos problèmes mais, la vie t'es précieuse car il y aura toujours quelqu'un pour te soutenir, un ami qui tient à toi. Et tu sais quoi, c'est surement pas à moi de te dire ça mais, le moment venu, cette personne sera là. Moi, je suis juste un hunter qui fait son job et que tu as croisé un soir. Je ne pense pas que tu m'accordes de l'importance. Ce n'est qu'un conseil, de hunter à hunter, apprends à aimer ta vie pour mieux pouvoir ôter celle de l'ennemi."

Je lui adressai alors un rapide sourire amical puis, elle en vint à l'atout. Je savais bien que ça l'intéresserait, je saisis alors ma chance sans y montrer trop d'intérêt.

"Ce que j'attends de toi? Rien de particulier. Je t'ai dit, je pourrai être un atout mais, peut-être pas. La condition pour que je sois un atout, ce serait que je m'allie à toi, cependant, il faudrait deux choses pour cela. Mais, tu chauffes, peut-être me rendrais-je utile. Continue sur cette lancée, tu y es presque!"

Je souris alors d'un air énigmatique. Bien entendu, je n'attendais rien d'elle, le simple fait de l'aider me ferait avancer dans mon objectif. Alors qu'elle m'observait, elle avait l'air de se poser des questions à mon sujet puis, elle finit par me dire son nom.

"Rei-chan? C'est vrai que ça te va mieux que Chaussette, tu es bien trop jolie pour t'appeler Chaussette, j'aurais peut-être du proposer Banane, non plutôt Fourmi, enfin bon, Rei-chan c'est mieux!"

Je laissais alors échapper un petit rire avant de regarder le sol quelques secondes. Elle semblait enfin m'accorder sa confiance, pas totalement, mais en partie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Jeu 16 Juin - 2:50

Regarder ailleurs que dans le passé... D'accord, mais pour regarder où ? Il n'y a que le passé qui me permet de voir le future. Il me parla d'un certain Ren... Que je ne connaissais pas... Un ami à lui peut-être. Il disait qu'il était bien avec lui.. Bah écoutez ! Tant mieux pour lui, que voulez-vous que je vous dise... Sauf que ce qu'il dit après... ces phrases, probablement insignifiante pour d'autre... Ces toutes petites phrases. Elles m'avaient fait frissonner. Elles m'avaient fait peur... ''Dis-moi, il n'y a personne comme ça qui te fais voir la vie en rose? Tu sais, on a tous nos problèmes mais, la vie t'es précieuse car il y aura toujours quelqu'un pour te soutenir, un ami qui tient à toi. Et tu sais quoi, c'est surement pas à moi de te dire ça mais, le moment venu, cette personne sera là.'' ... Parce que moi j'avais personne. J'ai jamais eu personne. À force de sans cesse me répéter que je n'en avais pas besoin, j'ai finis par me croire. J'ai toujours vécu seul, et j'ai survécu. Pourquoi aurais-je besoin de quelqu'un maintenant ? Je m'étais habitué à la solitude et celle-ci me laissait désormais de marbre. Sauf lorsque quelqu'un me rappelait à quel point, justement, je suis seule. C'était facile de l'oublier... Mais quand on s'en souvenait soudainement, ça dérangeait plus, étrangement. Puis j'approuvai ce qu'il dit par la suite. Il n'était qu'un Hunter qui faisait son job, que j'ai rencontré un soir. Je ne lui accordais aucune importance... Alors pourquoi les paroles qu'il avait dit un peu plus tôt m'était-elle rentré dedans aussi durement ? Il me donna un conseil - de quel droit me donne-t-il des conseils ? Un wanna be Kami-Sama, peut-être ? - qui me rentra dedans autant que la vérité que j'avais réalisé un peu plus tôt. Il me sourit. Amicalement. Une fraction de seconde. Pendant que je le regardai froidement. Je détestais ce qu'il venait de dire. Je détestais les moindres paroles qu'il venait de prononcer. Je me détestais de m'être souvenu que je n'avais personne... Parce que ma soeur avait toujours été la seule personne que je n'ai jamais eut... La seule à être là... La seule qui me comprenait. Lorsqu'elle est morte, la plupart des gens ne comprennent pas, que je suis morte avec elle. Personne n'a réussi à me récussité à ce jour. Pourquoi lui il vient me dire ca maintenant en prétendant qu'il y comprenait quelque chose ? Je le regardai, toujours aussi froidement et pronconcai une phrase. Une seule phrase, plus froide que toute celle que j'avais prononcé jusqu'à maintenant. Certe, il avait vue mon passé, mais il n'avait pas vue le changement que cela avait créée en moi. Il n'avait pas ressentit, ce que moi j'avais ressentis.

''Tu ne sais rien.''

Et puis, il eut sa proposition... Malgré ses explications, je ne comprenais rien, il voulait quelque chose en échange, c'était définitif. Seulement ce qu'il voulait restait flou. Ca réponse un peu sarcastique m'aurait fait rire, j'étais comme ça aussi. Sarcastique. Je me reconnaissais en quelque sorte, dans ses répliques. Mais je restai de marbre... Froide.

Écoute, dis moi ce que tu veux, et ensuite, on verra si j'décide d'accepter ton.. ton ''aide''. Je travaille seule. C'est comme ça. Ta proposition pourrait me plaire, mais développe. J'ai toujours rien, sur les deux assassins de ma soeur et j'en ai marre. C'est uniquement pourquoi je t'écoute, lorsque tu me parles de ça. Alors dis moi... Que veux-tu ?

Et ce fut quand il décida de m'appeler ''Rei-chan'' que la goûte déborda du vase. Personne ne m'avais appelé ainsi depuis que j'avais douze ans ! Et on s'entend pour dire que je n'ai ni le charactère, ni la tronche qui va avec le surnom ''Rei-Chan''. Je ris, sarcastiquement.

Nah, tu déconne ? Rei...Chan ?

Et il me fit un espèce de mini-monologue, comme quoi Chaussette ne m'allait pas vraiment comme surnom, ce que j'approuvais, bien sûr... Il me trouvait jolie ? C'était pas la première fois qu'on me le disait mais pour une fois, ce n'était pas par quelqu'un de mal intentionné..Enfin, je crois...

Banane, fourmi ? En quoi ces éléments ont-ils un quelconque rapport avec moi ? Bref... Il persistait à croire que ''Rei-Chan'' m'allait bien. Mah...Grand bien lui fasse ! De toute manière - bon d'accord j'étais sûr qu'on allait ce revoir - je ne le reverrai jamais !

Ah et fait comme tu veux. Dis-je en soupirant. Mais garde le Rei, je suis pas fan des surnoms qui ont pour inspiration des objets...

Je n'ai jamais faite confience à personne. Je n'ai jamais ouvert mon coeur à personne et jamais, je n'ai pleurer devant quelqu'un... Je n'ai jamais dis à personne ce que je ressentais au fond de moi et je n'ai jamais été vraiment sérieuse dans mes propos, ni vraiment farceuse.. Sarcastique je dirais. Personne ne m'a jamais accordé d'attention et le mot ''affection'' m'est inconnu.

Alors pourquoi j'avais l'impression que ca allait changer ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Jeu 16 Juin - 7:46

Je la détaillais, elle semblait ressasser mes paroles, quoi qu'elle puisse dire, j'étais sûr d'avoir eu un impact. Et même beaucoup d'impact mais, cela je l'ignorais, j'étais loin de me douter qu'elle était aussi seule à ce moment. Après tout, cette fille était loin d'être méchante, le problème était qu'elle s'était renfermée sur elle même, dans une bulle de cristal. Il fallait que quelqu'un l'en sorte et honnêtement, même si j'en avais l'envie, je n'étais pas sûr d'en être capable, on ne change pas son caractère comme ça et elle ne faisait pas partie de ces personnes qui me donnaient de suite le sourire. Cela dit, je ne niais pas que je commençais à la trouver attachante et même à l'apprécier. Peut-être qu'elle me détestait mais, mes dires étaient vrais et j'étais sûr qu'au plus profond d'elle même elle le savait aussi bien que moi, enfin là, si on se concentrait sur sa pensée du moment, j'étais sûr qu'elle devait me prendre pour un monsieur-je-sais-tout et elle voudrait donc me prouver que j'avais tort. Pas manqué, mais elle n'argumenta pas, je ne savais rien, c'était tout ce qu'elle avait dit. Bien entendu que je ne savais rien, je la connaissais seulement depuis quelques minutes et ce n'était pas suffisant pour prétendre la connaître. Cependant, elle m'avait clairement avoué vouloir mettre fin à ses jours, je n'allais pas rester de marbre face à cela, si j'attendais d'avoir sa confiance pour lui dire de réfléchir, si j'attendais de savoir pour essayer de la raisonner, ce serait peut-être trop tard. Je me contentais alors de répondre par une seule phrase:

"Non, en effet je ne sais rien mais, je n'ai pas le temps d'attendre."

Encore une phrase qui aurait l'air sarcastique puisqu'elle n'était pas très explicite, je ne faisais des longs discours que quand j'estimais que ça en valait la peine et là, ce n'était pas le cas. J'aimais beaucoup fonctionner par énigmes mais, Rei semblait ne pas s'y faire, elle n'avait pas compris mes attentes pour avoir mon aide dans sa chasse aux démons, je souriais, il allait bientôt être temps de lui dire. De toute manière, elle essayait de me mettre la pression, elle avait dit clairement qu'elle pourrait être intéressée mais, maintenant je devais développer. Continuons de jouer.

"Que fait un enfant quand il veut quelque chose? Il le demande. Et que fait sa mère si elle est d'accord? Elle accepte et lui donne ce qu'il a demandé. Ah, je n'aime pas les enfants mais, ce qui est bien chez eux, c'est qu'ils sont spontanés. Tu sais que je suis susceptible de t'aider, demande-le moi! Alors, on verra si j'accepte, ce sont les deux seules choses que j'attends de toi."

Puis, quand je l'appelais Rei-chan, elle sembla s'offusquer, en tout cas, elle était surprise et je ne comprenais pas pourquoi. Nous étions au japon, il était donc de coutume de mettre un suffixe derrière le nom. Je m'expliquais, encore une fois.

"Si cela te gêne, tu aurais dû me donner ton nom de famille, je sais que ce sont les amis qui emploient le suffixe derrière le prénom et non pas le nom de famille mais, tu ne m'as donné que ton prénom. Chan est un suffixe qui peut montrer un lien fort entre deux personnes mais, surtout c'est celui qu'on emploiera pour une fille plus jeune, Kun est utilisé pour les garçons. Je me vois pas t'appeler Rei-san."

Je souris alors, ce n'était pas toujours évident de prendre le dessus sur moi, le plus souvent, le moindre mot était justifié. Si elle espérait me prendre au dépourvu, c'était raté, j'avais déjà en tête toutes les justifications nécessaires. Dès ce moment là, j'avais senti que tout allait changer entre elle et moi, nous allions nous rapprocher. Bon, nous ne serions pas tout de suite les meilleurs amis du monde, mais au moins, nous ne serions pas ennemis, nous serions sans doute plus que de simples alliés, je sentais que nous aurions une relation assez particulière.
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Ven 17 Juin - 5:01

Il n'avait pas le temps d'attendre quoi ? Il n'y avait pas grand chose à attendre, selon moi. Je ne comprenait pas ce qu'il voulait dire et s'il y avait une chose sur terre que je détestais autant ou même plus que les démons, c'était ne pas comprendre. Si je ne comprenais pas, je ne savais pas comment réagir en vue de la situation et ne pas réagir, c'était pas bien... Enfin, je crois. Mais bref, je détestais, ne pas comprendre. Alors.. Je lui posai la question.

Trop tard... Pour quoi ?

Puis ensuite, j'aimais assez sa comparaison avec les enfants - d'ailleurs, je ne l'ai peut-être jamais dit, mais j'adore les mômes - mais moi je ne savais pas. Je n'avais pas de mère et je n'avais pas été du genre à demander quoi que ce soit aux soeurs. Je prenais ce qu'elles me donnaient et faisais ce qu'elles me demandaient. Notre relation ce finissait là ! Je n'ai rien contre elles, non, rien du tout... Enfin, si. Elles essayent de nous rentré des principes absolument idiots dans la tête. Et elles croient que Dieu est bon... Elles ont le droit d'y croire, mais ca va les détruire un jour, c'est ce que je pense. Il est aussi égoïste que nous, ce vieux flemmard !
Enfin bref, il voulait carrément que je lui demande son aide. Mais quelqu'un m'a-t-il déjà vue demander de l'aide ? J'ai toujours tout fais seul. Avec mes contactes...C'est différent. Je ne demande pas, je propose. Je propose quelque chose à leur donner, et il me donne ensuite ce que je veux. Bon, je ne suis pas riche, mais on s'échange des informations, ou alors d'autre chose. Bref, ce dont ils ont besoin, je m'organise pour l'avoir et ils me donnent ce dont j'ai besoin ensuite. C'est comme ça que ça marche la vie. Alors pourquoi m'accorderait-il son aide sans rien en échange ? Il y avait anguille sous roche. Si je lui demandais son aide et qu'il acceptait, un jour il allait me le ressortir en pleine tronche et je serai obligé d'accepter. Sauf que là... Là j'étais vraiment désespéré. Je n'avais rien à propos d'eux. Et ma soeur n'allait certainement pas ce ramener du royaume des morts pour me dire où chercher et qui chercher. Le plus simple serait donc, probablement, de lui demander son aide. Mais mon orgueil de chasseuse de démon solitaire et ma réputation qui vient avec, en prendrait un sale coup. Pas que je ne m'en fasse une quelconque seconde, de ma réputation je veux dire, mais mon orgueil, c'était autre chose. J'étais orgueilleuse et je le savais... Sinon à chaque fois que mon orgueil est touché, je n'en ferais pas tout un plat, mais cette fois... Et oui, tout ca pour une sacré crise d'ado trop orgueilleuse. Parce que j'étais bel et bien une simple adolescente. Je n'avais que 17 ans. Mais je savais en avoir vécu bien plus que le commun des mortels.... Bref, je m'égare. Je disais donc, que je n'avais d'autre choix que de demander son aide. Beaucoup de blablatage inutile, pour dire ça, oui je sais. Mais ça m'arrivait souvent de me perdre dans mes pensées et c'était ce qui était arrivé. Toujours debout, face à lui, je m'étais accoté au mure, en face et j'avais croisé les bras sur ma poitrine, la tête baissé, en pleine réfléxion.. .Et s'il était dans ma tête il verrait l'inutilité de celles-ci, le pauvre ! Je soupirai donc, en relevant la tête.

Puisque tu y tient tant... Je vais te le demander, mais compte pas sur moi pour les formules de politesses.

Je soupirai de nouveau.

Aide-moi.

Je l'avais regardé dans les yeux. Peut-être y avait il un crit de désespoire derrière mes paroles froides, peut-être pas. Mais j'admettais avoir besoin de cet aide. Je voulais trouver qui avait tué ma soeur. Je trouverai.

Et puis... Les suffixes. Je ne comptais pas lui dire mon nom de famille, trop personelle déjà. Bon pas du tout en fait mais... Bref. Je lui ai dit de m'appeler Rei mais il s'obstine à m'appeler Rei-Chan.. Parce que môsieu ne se voit pas m'appeler Rei-san... Ah les hommes, ils n'admettront jamais la supériorité féminine..M'bref.

Bon premièrement, tu as tout faux, Kun est employé surtout pour les patrons d'entreprise envers leurs employés et ensuite, ce sont les garçons qui les utilise entre eux. Deuxièmement, que je sois plus jeune que toi ou non ne change rien au fait que le ''Chan'' il me va pas du tout. Je t'ai dis de m'appeler Rei.. C'est toi qui s'obstine à mettre un suffixe. J'y suis pour rien. Et que tu te vois ou pas mettre un San après mon prénom, bah...Fais le pas. Ça sonne affreusement mal.

Oui je sais. Tout un monologue pour lui dire de tout simplement m'appeler Rei. Mais tout le monde m'appelait Rei... Ou il y a ce démon qui m'appelle ''mon coeur'', mais lui, c'est uniquement parce qu'il est classé ''trop puissant'' pour que je le butte et parce que toute les fois que j'me frustre contre lui il trouve le moyen de me déstabilisé... C'est quoi déjà son nom ? Sei... Seiji ?? Oui c'est ça... Seiji... Bref, personne ne m'appelait autrement que Rei et je ne voyais pas pourquoi ça devrait changer maintenant !

Ah oui et dernière chose, compte pas sur moi pour t'appeler... ''sempai'' ou.. Un truc du genre. Ça arrivera pas, que tu le veuilles, ou non. Le ''San'' non plus il est pas mon genre. Alors ça sera Shino. Ou Akano. Akano... Ah nah Shino... Ah et puis, selon l'inspiration du moment, quoi !!

Dis-je en haussant les épaules et en faisant un petit signe de tête. Bah quoi... Si on était pour travailler ensemble il fallait bien mettre les choses au clair !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Ven 17 Juin - 7:15

J'observais Rei et encore une fois elle semblait à la masse. Cette fille ne brillait vraiment pas par son esprit de déduction, par chance ce que je détaillais peu, je pouvais le justifier facilement mais, à en juger par sa perspicacité, il y a sûrement eu des fois où elle a laissé filtrer des informations utiles. Enfin, elle sembla agacée et me demanda de lui expliquer. Bon, cette fois j'allais devoir être clair sinon on était pas près de trouver le bout du tunnel. Je me lançais donc dans une explication des plus claires.

"Bien, tu parlais de te donner la mort, je n'aurai sûrement pas le temps d'être ton meilleur ami donc, si je veux te convaincre de ne pas le faire c'est maintenant que je dois essayer. C'est bête mais, malgré mon sale caractère, je peux m'attacher aux autres ou surtout, dans ce cas là, trouver leur comportement stupide et vouloir les tirer de cette mauvaise passe."

Aucun sourire ne se dessina, je parlais sur un ton neutre et en arborais un air tout aussi neutre. Il est vrai que le comportement de cette fille était stupide mais, que je sois franc au moins avec moi même, sa détresse, détresse qu'elle renierait sans doute, m'avait profondément touché. J'avais peur pour elle et je voulais la sauver, jouer les héros, ce n'étais pas mon genre, sauf entre autre avec Ren mais, lui c'était différent, c'était mon meilleur ami. C'était celui avec qui je partageais mes joies et mes peines, c'était celui avec qui je riais toujours. Je me rappelais par exemple de cette fois où j'avais oublié mes chaussures, on avait tant rit, même si j'étais ridicule ainsi vêtu. Toujours est-il que Rei, ce n'était pas Ren, alors pourquoi refusais-je de la laisser dans sa merde noire? Peut-être parce que c'était une hunter comme moi. Toujours est-il, je lui avais proposer mon aide, plus parce que j'avais envie de me rapprocher d'elle que par intérêt. Elle avait besoin d'être soutenue et je ferais tout mon possible pour puisqu'il le fallait. D'une certaine manière, je serais un peu son ange gardien, ou plutôt son hunter gardien, moi je n'essayerai pas de la convertir à quoi que ce soit ni à m'approprier son âme.

Elle sembla apprécier ma comparaison avec les enfants et pour une fois, elle avait compris tout de suite, ce n'était pas trop tôt! Par contre, demander n'avait pas l'air de l'enchanter mais, c'est justement pour l'embêter que j'avais été jusque là. Je lui offrais gratuitement mon aide, je pouvais bien pousser un peu le bouchon plus loin et puis, j'avais bien vu qu'elle était du genre à agir seule. Agir en groupe était pourtant un atout et désormais, nous pourrions faire face à des démons autrefois trop puissants. Bon, ce n'était pas encore gagné, il fallait tout de même apprendre à faire équipe mais, de nouvelles portes allaient s'ouvrir à nous. Elle me demanda alors sèchement de l'aider, insistant sur le fait qu'elle ne ferait pas de politesses. Un large sourire se dessina sur mon visage et je répondis:

Je ne me souviens pas t'avoir dit que tu devais être polie, je n'en attendais pas moins de toi et nous pouvons désormais considérer que nous sommes alliés. Alors, c'était si dur de demander?"

Je savais très bien que ma dernière phrase la piquerais mais, j'avais toujours eu un goût très prononcé pour la provocation. En tout cas, j'avais bien vu qu'elle avait besoin de cette aide, elle semblait suppliante au plus profond d'elle. Avec mon air froid et mon côté sarcastique, elle était sans doute loin de se douter que je ne serais pas à ses côtés que pour chasser les démons et les anges mais, en tant qu'ami aussi. Elle pourrait faire ce qu'elle voulait de cette amitié, je serais là pour elle.

Là, elle se tapa un délire pour me dire que je ne devais pas ajouter de suffixe derrière Rei mais, je ne l'avais pas vraiment écoutée, j'étais pensif à ce moment là, je savais que je pourrais trouver plus facilement qu'elle les assassins mais, pour l'instant, je n'avais que leurs visages. Ce n'était pas gagné, j'allais devoir trouver des informateurs mais, avant ça, il me fallait dessiner des portraits robots, ce que je ferais en rentrant chez moi. Bien que perdu dans mes pensées, j'avais compris l'essentiel de ses paroles.

"Bien Rei, on oublie les suffixes! Quant au nom que tu me donnes, fais bien comme tu veux, ce n'est qu'un mot. Essaye juste de ne pas changer trop souvent si tu veux que je me reconnaisse. "

Je terminais ma phrase sur un sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Sam 18 Juin - 20:03

Je crois que je le rendais légerement perplexe. Ne me demandez pas pourquoi, mais quelque chose me disait que je le rendais perplexe. Ou alors il me trouvait tout simplement idiote. M'enfin bref, c'est pas comme si l'opinion qu'il avait de moi m'importait.. Mais il répondit tout de même à ma question.

Et il avait raison. Il n'aurait pas le temps de devenir mon meilleur ami, je n'avais absolument pas besoin de ca et encore moins de quelqu'un pour me dire quoi faire. Mais il paraissait sincère et s'en était troublant. Il ne voulait vraiment pas que je meurs et je suppose que ça m'avait un peu surprise, parce que je ne le connaissais pas. J'étais certaine qu'en disant que je voulais mourir, après avoir fait ce que j'avais à faire, il ne le prendrait pas au sérieux. Ou il ne s'en ferait tout simplement pas, parce que, les êtres humains ont déjà bien des fardeaux à porter et son généralement trop égoïste pour s'en faire pour ceux des autres. Bien sûr qu'il trouvait mon comportement stupide, mais il n'était pas à ma place. Et il ne le serait jamais. Enfin, je ne souhaite à personne de l'être non plus, alors je suppose que c'était compréhensible. Mais comme je disais, il avait l'air vraiment sincère, en me disant qu'il voulait me ''tirer de cette mauvaise passe'' et j'en étais profondément troublé. Et peut-être touché, un peu... Naaaah.. Moi ? Touché ? Oublié ! Pas mon genre... Bon d'accord. Peut-être un peu. Un peu trop.

Je baissai les yeux. Comme je venais de le dire, sa sincérité me déstabilisait. Je n'y étais pas habitué.

Pourquoi tu crois qu'tu pourras changer ce que j'ai déjà décidé ?

Lui demandais-je, sans même le regarder dans les yeux. Peut-être par peur de ce que j'allais y voir. Peut-être.

Sur ce, je lui avais demandé de l'aide. Et il avait accepté. Décidément, c'était un mec remplit d'surprise ! ll n'exigeait meme pas que je sois polie ! Je commencai à l'apprécier de plus en plus celui-là. Et on était alliés. Cool ! ...Je crois.. enfin, est-ce que c'est cool ? Oui c'est cool. Je considère que c'est cool. Sauf que la dernière petite phrase... Je...Je sais pas mais, je l'avais moins bien pris. Avec son petit sourire provocateur sur le coin des lèvres. Je décidai de ne pas répondre à cela.

Quoi ? Pourquoi ca aurait été difficile ?

demandais-je avec un sourire angélique sur les lèvres.

Puis, j'avais bien vue qu'il ne m'écoutait pas lorsque je lui délirais mes trucs sur les suffixes, mais que voulez-vous... J'étais comme ça. Et lui il avait l'air drôlement dans la lune. Il se décida finalement à m'appeler Rei. Et me demanda de ne pas changer trop souvent de nom lorsque je lui parlais pour ne pas le mélanger. Il me sourit. Un sourire franc. Il était chanceux de pouvoir sourire comme ça. Parce que moi c'était pas demain la veille que ca allait arriver !

D'accord... Shino.

Lui dis-je, avec un sourire amusé. Je savais que si j'avais rêvé de lui, ce n'était pas pour rien. Aucun de mes rêve ne menait à rien de toute manière. Mais quand même, il était toute qu'un phénomène !

Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Dim 19 Juin - 8:47

Mes paroles semblaient avoir troublé Rei, enfin, j'étais loin de m'imaginer à quel point c'était le cas. Je pensais juste l'avoir un peu déstabilisée pour quelques secondes mais, finalement elle semblait réfléchir sérieusement à mes paroles. Il fallait dire aussi que je l'avais prise au sérieux, chose à laquelle elle n'avait pas dû s'attendre venant d'un inconnu. Si beaucoup d'êtres humains portaient pour fardeau leurs problèmes personnels uniquement, moi le poids qui pesait sur mon dos était celui de toute l'humanité, mon seul soucis était de ne pas laisser les anges ou les démons détruire l'espèce humaine. Finalement, si Rei se donnait la mort, ce serait leur faute et donc, ce serait un point de plus pour l'ennemi. Bien sûr à l'heure actuelle j'avais déjà commencé à la trouver touchante mais, au départ, c'était pour cela que j'avais commencé à râler. Désormais, elle était une connaissance que je voulais à tout prix protéger. Elle devait sans doute penser que je ne pouvais pas la comprendre et elle n'aurait pas tort mais, à défaut de la comprendre je pouvais la soutenir, en tout cas, je ferais tout ce qui était en mon pouvoir pour l'aider, que ce soit dans la recherche de la meurtrière de sa soeur ou même pour lui redonner goût en la vie. Même si je n'étais pas aussi chaleureux et drôle que Len, j'étais tout à fait capable de remonter le moral de quelqu'un. Ce satané batteur, qu'il s'occupe juste de donner le rythme pour une fois, à mon tour de prouver que j'étais un gars bien! Rei me tira alors de ma réflexion en me demandant ce qui me laissait penser que je la ferais changer, je répondis alors:

"Alors, je n'en sais rien si je peux ou pas mais, il y a quelque chose chez toi qui me touche alors je veux essayer. Comme on dit, qui ne tente rien n'a rien et puis, je déteste perdre. Vu que c'est à cause d'un démon que tu veux mourir, ce serait comme une défaite pour moi si tu mourrais."

Cette dernière phrase, elle sonnait atrocement faux, démon, ange ou même le chien du patron du restaurant le plus proche, quelle qu'en soit la raison, je ne voulais pas voir cette fille mourir, elle avait réussi à gagner ma sympathie. Maintenant, je devais trouver un moyen de gagner la sienne si ce n'était pas déjà fait. Au fond, elle avait le même sale caractère que moi alors, ce ne serait pas surprenant qu'elle cache bien on jeu, peut-être étions nous déjà amis. J'aimais bien mes nouvelles relations, elles commençaient toujours comme ça. Pauvre Ren, il avait dû me supporter pendant un moment avant que je ne brise ma coquille mais, au final nous y avions tous les deux gagné alors aucun de nous ne regrettait les sacrifices que nous avions dû faire.

Nous en vînmes au fait de faire équipe, Rei sembla surprise que je n'attende aucune politesse de sa part mais, elle était heureuse que j'ais accepté, quand bien même elle ne souhaitait pas le montrer, je l'avais remarqué et elle ne réagit pas à ma vanne comme je me l'était imaginé, peut-être était-elle moins fière que ce que je m'étais imaginé, ce qui la fit monter dans mon estime. Je lui répondis donc le sourire aux lèvres:

Je n'en sais rien, des fois je parle pour ne rien dire. Ne fais pas attention!"

Pourquoi continuer à enfoncer le clou alors que la planche tenait déjà? Je ne voyais aucun intérêt à envenimer la situation puisque nous étions en voie de devenir amis. Nous étions déjà coéquipiers, c'était un bon début et on finirait sans doute par devenir plus que de simples alliés et ça, ben ça c'était génial car l'union fait la force et certains démons ne nous seraient plus inaccessible. C'est là que j'eus une idée de génie. Si nous pouvions agir à deux, nous pouvions agir à trois ou même plus. Je m'exclamai alors:

"Rei, à deux nous serons plus fort, n'est-ce pas? Si nous étions plus nombreux, nous pourrions devenir encore plus forts, que penses-tu du fait de créer un clan de hunters?"
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mer 29 Juin - 4:13


Moi.. Touchante ? Je n'ai jamais considéré que j'étais touchante. Je n'ai jamais essayé de toucher les gens, du moins. Je ne vois d'ailleurs pas ce qu'il y avait de touchant dans ce que j'avais dit. J'étais plutôt froide, en fait. À moins que lui, il est perçu l'apelle de détresse dans mes yeux ? .. Peut-être ? Je mise à paniquer.. Parce que personne n'était sensé le voir. Je détournai les yeux, regardai mes mains et levai les yeux vers lui une fraction de seconde avant de reporter mon regard sur mes mains qui étaient devenu soudainement bien plus intéressantes. Puis il m'expliqua qu'il faisait ça seulement parce qu'il aurait l'impression de perdre contre les démons. Je souris, un beau petit sourire en coin, sarcastique, comme je savais si bien les faire.

Mhm.. Je vois.. Alors.. Les belles paroles, c'est seulement parce que t'as l'impression d'perdre face à l'ennemi, n'est-ce pas ? Évidemment, que ca ne pouvait pas être sincère... Enfin, c'est pas comme si ca me dérangeait, parce que je savais que quelque chose clochait.. Mais je t'avertis tout de suite. Arrête d'essayer. Ca fait 5 ans que j'ai choisis. Ce n'est pas parce que toi, tu me dis ça un soir que, je vais t'écouter. Et encore moins si ce n'est que parce que tu n'as pas envie de goûter à l'échec. Tu as déjà perdu sur ce point.. .Et moi aussi.

Je disais ça, mais j'avais quand même eu envie de croire qu'il avait vraiment envie que j'reste envie et que ce n'était pas seulement à cause des foutus démons. Ils ont assez pourrit mon existence, déjà. Un éclair de tristesse avait passé dans mes yeux, ou peut-être de déception quand il avait dit que c'était parce qu'il ne voulait pas perdre contre eux. Tout était toujours question d'ange ou de démon, de vengeance, de défaite ou de victoire ou simplement de ce qui rapportait, ce qui faisait gagner quelque chose. Ça ne serait jamais question de sentiment ou de sincérité. Personne n'était aussi bien.

Puis, lorsque je lui avais sourit, faisant mine de ne pas avoir compris sa petite plaisanterie, il me dit de ne pas faire attention, qu'il parlait pour ne rien dire. J'en connaissais beaucoup des comme ça... Dont.. euh.. moi.

Puis il me surprise un peu en s'exclamant que nous devrions faire un clan. Il avait utilisé mon prénom avant de commencer sa phrase et ça m'avait presque fait sursauter. Mon nom sonnait étonnement bien dans sa bouche et s'en était marrant. Je fis un sourire en coin.. encore. Bref.. J'hochai la tête lorsqu'il me demanda, enfin demander... lorsqu'il dit qu'à deux nous serions plus fort et lorsqu'il me demanda ce que je pensais de faire un clan, je faillis dire non tout de suite. Déjà, il était chanceux que je veuilles qu'on fasse équipe tout les deux... Mais je suis faite pour être solitaire. J'aime être seule, les gens ne m'aiment pas et je n'aime pas les gens. L'être humain est égoïste et traître. Je n'ai plus confience en l'humanité depuis longtemps déjà. Parce que je n'ai confience en personne. Ni humain, ni ange et encore moins démons. Ça fait longtemps que j'ai compris qu'on ne peut faire confience à personne. Oui, j'avais envie de faire confience à Shino, qui était avec moi en ce moment et qui attendait que je lui donne une réponse, d'ailleurs... Mais je ne savais même pas pourquoi j'avais envie de lui faire confience. Quand on fait confience aux gens, quand on s'ouvre à eux, on finit toujours par avoir mal. Je le sais. Alors même si j'avais envie de lui faire confience, je ne me donnerai pas le droit de le faire... Pas maintenant et peut-être jamais. Alors comment, si j'ai de la difficulté à placer ma confience en une seule personne, je pourrais le faire avec des dizaines d'autre ?

Shino...

Je soupirai, ne sachant pas comment m'exprimer et je finis par soupirer.

.. Ah et fait ce que tu veux.

Qu'on fasse un clan, qu'on en fasse pas.. Qu'est-ce que ca pouvait bien faire. Oui, on allait être plus fort, mais pour être fort, il allait falloir être uni et se faire confience, les uns les autres. Et je n'étais pas douer pour ça. Si on faisait ce clan...J'allais sûrement être le mouton noir du groupe. Celle qui devra s'en aller, parce qu'elle nuit aux autres. Mais quand ce jour là viendra, ca ne me dérangera pas n'est-ce pas ? Parce que.. Je ne m'attacherai à personne.. N'est-ce pas ?

Je baissai les yeux. Puis je plongeai mon regard dans le sien. Je ne sais pas ce qu'il y voyait... Mais moi je savais ce que je ressentais et c'était de l'insécurité, et sans doute un peu de peur. Mais ce que je lu dans son regard à lui, c'était l'espoir de faire quelque chose de grand. de beau. L'espoir de vaincre, contre ceux qui essaye désespérement de nous rallier à une fausse cause juste pour savoir qui aura le plus d'âmes innocentes... Alors je baissai mes yeux, pour ne pas qu'il voit ce qu'il y avait.

Mais un clan, Shino, c'est beaucoup de travail. Je ne suis pas du genre à diriger les gens et je ne commencerai pas aujourd'hui mais je ne suis pas du genre à être dirigé non plus. Je me suis pas faite, pour être dans un clan. Et même si on déciderais de tout ensemble, personne ne sera jamais d'accord sur rien et je suis du genre à n'en faire qu'à ma tête. Alors on peut faire un clan si tu veux.. .Mais je n'en ferai probablement pas parti à part entière.

Je lui avais dit ce qu'il avait à savoir.. .C'était à lui de décider, maintenant. La balle était dans son camps.
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mer 29 Juin - 12:21

Rei semblait m'esquiver du regard, elle fixait ses mains. Alors un sourire sarcastique se dessina sur son visage. Elle n'avait pas remarqué que je mentais en disant que c'était à cause des démons, ce qui du coup semblait l'avoir vexée. Bien entendu j'allais devoir rattraper ma gaffe car si j'aimais jouer les durs, je détestais que les gens en souffrent. Puisque Rei avait pris de l'importance pour moi, j'allais devoir le lui avouer. Pas question qu'elle croit que je ne fais ça que pour une histoire de démons mais bon, ça faisait quand même chier de la jouer coeur d'or quand bien même c'était ma vraie personnalité. Mais putain quoi! Pourquoi c'était elle et pas un connard d'ange ou de démon qui avait débarqué? Au moins la seule chose que j'aurais eu à faire aurait été d'appuyer sur une détente. M'enfin, je n'allais pas non plus dire que je regrettais cette rencontre, c'était plutôt que je devais réfléchir et ce n'était pas mon fort. Bon, lançons nous puisque nous n'avons pas le choix.

"Ah mais arrête un peu de tout prendre au premier degré! Bien sûr que c'est sincère ce que je dis, sinon j'accorderais bien plus d'importance aux démons que ce qu'ils ne méritent. Une vie humaine vaut beaucoup et quelque soit la raison, tu ne dois pas la gâcher. En plus, j'ai beau jouer les durs, au fond je ne le suis pas tant que ça. J'avoue que tu as su me toucher et je ne veux pas que tu y reste bêtement. Tu sais, je pense qu'au fond des personnes les plus dures, se cachent les plus grands coeurs. La dureté dont ces personnes font preuve n'est en réalité qu'une carapace pour cacher leur sensibilité."

Mais bon sang, pourquoi je lui disais tout ça moi? Bon, ok ça la faisait chier de penser que ce n'était pas sincère mais, étais-je vraiment obligé de lui dire la vérité? Après tout elle était comme moi au fond. Bon, dans ce cas je n'avais pas commis d'erreur mais, je m'attendais très bien à ce qu'elle conteste. Elle allait surement me dire qu'il ne fallait pas que je la mette dans le même sac, que toute façon elle n'en avait rien à faire. Bah, je n'irais pas la contre-dire mais, je n'en penserais pas moins. On ne me la fait pas à moi, je savais éperdument que Rei était une fille au grand coeur. Elle montrait d'ailleurs plus sa sensibilité en essayant de la cacher que si elle cherchait à la montrer, notamment par les réactions dues à la mort de sa soeur. Quelqu'un dépourvu de sensibilité ne s'en préoccuperait pas tant. Je voyais la tristesse en elle suite à mes dire mais, maintenant que je m'étais excusé, ça devrait aller mieux. Au fond de moi, j'avais envie de la prendre dans mes bras pour m'excuser mais, elle m'aurait probablement rejeté et l'aurait peut-être mal interprété. Aussi, je restais bêtement là, assis à la regarder innocemment.

Enfin, quand j'évoquais l'idée du clan, la jeune fille sembla surprise. C'est alors que je compris qu'elle faisait partie de ces chasseurs solitaires mais, malgré cela elle avait accepté mon aide. Pourquoi donc? Elle devait avoir réellement besoin de moi pour cela. Je savais déjà que l'un des assassins se prénommait Seiji mais, lui n'avait fait que regarder et quand je l'ai rencontré il semblait avoir changé. Il faudrait que je le vois prochainement afin d'en discuter mais, pour la fille, celle qui avait tué la soeur de Rei, je n'en savais pas grand chose hormis que je l'avais déjà croisée quelque part. Enfin bon, la prochaine fois que je la verrai je la reconnaîtrai et je n'aurai qu'à la prendre en filature pour ensuite pouvoir conduire Rei à elle. Je savais ce que représentait une vengeance et je ne me permettrais jamais de lui voler ce geste symbolique, c'était à elle de tuer son ennemie. Bon, toujours est-il qu'elle ne semblait pas approuver l'idée du clan. Hors, je refusais de former un clan si c'était à l'encontre de ses envies. Faire ce que je voulais? Non, un clan ça ne se fait pas tout seul. Après tout pourquoi se précipiter? Nous pourrions toujours en créer un plus tard car après tout, je ne connaissais pas d'autre chasseur à part elle et si Len serait d'accord de nous aider, je n'étais pas sûr que Rei accepte de faire équipe avec un démon. Bon, dans ce cas autant dire à la jeune fille que ce n'était qu'une suggestion. Je souris et entamai donc mon discours.

"Un clan, c'est du travail, mais c'est surtout de l'entre-aide mais, ça n'a pas l'air de t'enchanter alors, je ne vais pas t'y forcer. Nous avons le temps d'y réfléchir et dans l'immédiat, rien ne nous empêche de créer un clan plus tard. Quant à diriger ou être dirigé, ce clan consisterait plutôt dans un soutien en cas de nécessité. Il n'y aurait pas de chef, juste un fondateur mais, nous en reparlerons plus tard. Pour l'instant restons une simple équipe, un duo de choc!"
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Lun 11 Juil - 4:32

Était-il en train de me faire la morale ?? J'aurais pu le voire comme ça, mais ca me touchait ce qu'il disait. Oui, oui, Minami Rei fut touché par quelqu'un, que d'exploit ! Et puis, je ne l'avouerai jamais et encore moins devant lui mais il n'avait pas tord. Avec le temps et les évènements, je me suis créée une carapace que personne n'a jamais perçé. Et j'ai l'impression qu'il va tout faire pour me défaire de cette carapace au moins quand je suis avec lui. Mais il ne réussira pas, c'est ce qu'il ne peut pas comprendre. Elle est déjà créée. Si je m'en défait une fois, alors je suis foutu. J'en ai de besoin pour survivre le temps de tuer l'assassin de ma soeur. Ensuite, peut-être que le dernier jour que je passerai sur terre, je le vivrai, pour une fois.
Sauf que je n'aimais pas qu'il dise ça. Je n'aimais pas qu'il cerne aussi facilement, qu'il voit ce que personne n'est capable de voir. Je déteste ça. Alors ce n'est pas le plus gentillement du monde que je lui répondis...

D'accord tu es sincère et c'est bien, parce que y en pas plus beaucoup sur Terre.. ni dans le ciel d'ailleurs et encore moins sous tes pieds. Mais merde... Arrête. Je ne suis pas celle que tu pense que je suis. Je suis juste moi. Je suis pas sensible et j'ai tout sauf un grand coeur ! T'es quelqu'un de bien, Shino, ça c'est sûr, mais je ne suis pas comme toi, alors ne me met pas dans le même bateau.

J'avais mentis sur toute la ligne, sauf peut-être lorsque j'avais dis qu'il était quelqu'un de bien. Mais je suis douée pour mentir. Je déteste le faire, mais je suis douée quand même... Bon, alors vous allez vous demandez pourquoi je le fais si je le déteste ? Bien c'est simple et puis, je l'ai déjà dit. Parce que je détestais qu'il voit en moi si bien ! Qu'il arrive à savoir qui j'étais vraiment... Je devenais vulnérable et susceptible juste à cause de ça. Je paniquais carrément, au risque de me répéter. Je fuyais son regard comme la peste et je me refermais de plus en plus sur moi-même, devenant méfiante même si tout ce don mon coeur me criait était de juste l'écouter et de lui faire confiance, ce que je faisais inconsciemment. Il n'était pas un ange et encore moins un démon alors pourquoi est-ce que je ne lui laisserais pas une chance ? Bien sûr, encore une fois, je la lui donnais déjà cette chance, mais je n'en étais pas tout à fait consciente. Je ne m'en rendais compte que maintenant. Je me rendais compte que, je ne serais pas encore ici, si je ne lui faisais pas déjà confiance un minimum. Réussisait-il à faire ça avec tout le monde ? Les ramener à sa cause, comme ça ? Il y arrivait vraiment ?

Puis, nous abordâmes le sujet du clan. Non je ne voulais pas faire de clan et il eut l'air d'en prendre conscience, lorsque je ... bah lorsque je lui en fis part, quoi ! Je lui dis tout ce que je pensais de cette, idée, ou enfin, presque tout ce que je pensais, parce que si je lui disais tout, eh bien il essayerait de me convaincre que j'avais tord de penser comme ça, que j'apprendrais à faire confiance aux gens et bla bla bla... Oui, je commençais à voir quel genre de personne il était. Non que ce soit mal, mais je n'avais pas envie de me faire faire plus la morale qu'il ne le faisait déjà. Pourquoi, nom de... de... de pas Dieu il m'avait pris au sérieux lorsque je lui avais tout raconté ? Et pourquoi est-ce que je lui avais tout raconté d'ailleurs ? Ah si, c'est vrai je me rapelle... Ce stupide... rêve. Stupide mais pas faux. J'allais m'entendre avec lui, on allait être proche. Alors il fallait que je m'habitue tout de suit à sa présence et au fait que je n'étais plus seule.

Puis il mentionna qu'on pourrait faire un duo choc, ce qui me fit hausser un sourcil, avec un sourire en coin.

Bah t'es enthousiaste dit donc ! Un duo choc ? Pff ! Faudrait d'abord vérifier tes capacités, parce que moi, je suis sûr des miennes !

J'étais sûr des miennes, mais je réclamais quand même son aide....



Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Dim 6 Nov - 14:32

Bon ok, je vais faire comme si je croyais ce qu'elle disait. Elle dit être une fille qui n'a aucune sensibilité mais, malgré ça, elle apprécie que je sois sincère. Bon, je savais qu'elle mentait, j'aurais pu continuer sur ma lancée mais, ce n'était pas ainsi que j'allais faire avancer les choses. Je me dis alors que ce serait sans doute mieux de jouer les enflures. Au moins, elle en aurait marre ou si elle s'y faisait, on jouerait le même jeu. Si elle prétendait être une garce, je n'avais aucune raison d'être gentil avec elle. Elle allait donc découvrir le Shino que tout le monde connaissait, un garçon sans pitié qui se comporte comme un véritable glaçon. C'était là que la carapace qu'elle dressait allait lui servir parce que quand je m'y mettais, je pouvais être dur. J'allais être si froid qu'elle me supplierait d'arrêter. En tout cas, même si elle ne me demandait rien, elle n'allait pas aimer que je me montre aussi brut avec elle. Non, la petite dure qu'elle était allait vite devenir fragile.

"Ouais, t'es pas comme ça. C'est ce que tu dis mais, comme on dit, la vérité sort de la bouche des enfants. Donc, ça doit être vrai mais, moi, les gosses je les prends pas trop au sérieux. Tu dis vouloir te venger de ce qui est arrivé autrefois? T'es pas prête d'y arriver si tu continues comme ça. Je pensais que t'étais une fille bien, courageuse. Je pensais qu'on ferait une bonne équipe tous les deux mais, j'ai dû m'avancer un peu trop vite. Tu dis avoir confiance en tes capacités hein? Tant mieux pour toi alors parce que moi, je ne demande qu'à voir. "

Je souris d'un air moqueur. La pauvre, elle s'en prenait dans la figure bien plus que ce que je n'aurais voulu mais, je voulais briser sa carapace. C'était une fille bien mais, à trop jouer les dures comme elle le faisait, elle allait finir par devenir une de ces personnes qui ne ressentent plus rien. Je ne le lui souhaitais pas. C'était une fine fleur à protéger et je le ferai quoi qu'il se passe. Cette jeune fille qui se faisait appeler Rei, elle avait su me toucher comme personne ne l'avait jamais fait avant. Si je n'étais ni un ange ni un démon, elle n'aurait pas besoin d'ange gardien, je serais là pour en faire office. De toute façon, elle aurait refusé toute autre aide et je sentais bien que si elle acceptait la mienne, ce n'était pas juste pour ma belle gueule.

Et que Rei joue à ce qu'elle veut, la conversation sonnait de plus en plus faux mais, je ne la ménagerais plus pendant un petit moment. Oh, je savais que mes mots étaient durs et sans doute douloureux aussi mais, il fallait que je l'aide à s'évader de la carapace dans laquelle elle s'était elle même emprisonner. Je ne voulais pas qu'elle se fasse d'avantage de mal qu'elle ne s'en était fait déjà. Quand je tiens à quelqu'un, je ne fais pas les choses à moitié. La petite miss allait changer, désormais, elle n'était plus seule.

"Je ne suis pas garde d'enfants mais, j'ai tellement peur que tu fasses une bêtise que je vais quand même jouer la nounou. Ce, que tu le veuilles ou non!"
Revenir en haut Aller en bas
 
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mar 6 Déc - 6:15

Je le détestais. Je le détestais définitivement. Pourquoi ? Parce que je voyais qu’il savait que je mentais. Je le détestais d’être capable de lire en moi si facilement. Il n’avait pas le droit, tout simplement. Je disais n’importe quoi depuis le début. Et depuis le début j’espérais qu’il me croyait. Mais évidemment, ce n’était pas le cas. Il savait très bien et ce, depuis le début, que je ne faisais que mentir, ou enfin… presque. Et ça me saoulait. Je le connaissais à peine, alors qui était-il pour savoir que je mentais seulement qu’en m’entendant parler ? Pourtant j’étais devenu doué à ce jeu. Très doué même. Comment faisait-il ? Je ne savais pas trop, mais je savais qu’il n’avait pas décidé non plus de la jouer douillet.

Un léger rire s’échappa de mes lèvres. Enfin… un rire énervé, quoi. Je ne comprenais toujours pas ce qu’il essayait de faire mais ce n’était pas comme ça qu’il allait gagner ma sympathie et encore moins ma confiance… Que finalement, involontairement, je lui avais déjà accordé. J’avais été trop naïve mais il n’était pas trop tard pour corriger l’erreur. Alors encore une fois, je plantai mon regard dans le sien pour lui répondre. Parce que je n’étais pas une trouillarde. Je n’avais pas peur de l’affronter, encore moins de lui faire face. Ou peut-être que si, un peu. Mais ça, c’était un secret.

Ouais. Je suis une enfant. Je suis jeune je sais… Mais t’as quoi ? Maximum 3 ans de plus que moi. Et je doute vraiment beaucoup que c’est avec ces 3 ans que tu peux affirmer avoir plus de vécu que moi. J’ai plus de vécu que la plupart des personnes qui ont atteint la trentaine. Alors enfant ou pas, je sais où je m’en vais. Et peut-être que c’est dans la même direction que toi. Que je sois une fille bien ou… courageuse, on s’en fiche. Toi, tout ce que tu dois savoir, c’est qu’on est du même côté. Tu n’as pas besoin de savoir qui je suis, ni si je suis assez parfaite pour toi. Oui j’ai confiance en mes capacités, c’est même la seule en chose en quoi j’ai confiance. J’arriverai à mes fins. Shino. Peu importe comment je dois m’y rendre.

Je détestais ce que je voyais dans ses yeux. Je détestais voir de la pitié. Je ne faisais pas pitié. Je faisais tout sauf pitié. Je détestais voir qu’il était vraiment quelqu’un de bien et qu’il voulait la même chose pour moi. Il n’avait pas besoin de le dire, je voyais tout dans ses yeux. Et je détestais ça, bordel ! Jusqu’à ce jour, je n’avais laissé personne s’approcher de moi autant qu’il le faisait et ce, sans mon accord. S’il s’approchait trop il allait finir par se brûler. Ou au contraire, de congeler sur place. Parce que ça faisait longtemps déjà que mon cœur était de glace. Il n’y avait plus de chaleur, si ce n’est que cette minuscule flamme qui brûlait pour ma sœur. Mon cœur, tout ce qu’il était capable de faire, c’était de battre. De battre et d’avoir peur.

Tout ce que je peux te dire, c’est de faire comme tu veux. De toute manière, je ne suis qu’une enfant. Qui serais-je pour te dire quoi faire ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Mer 14 Déc - 14:35

Rei laissa échapper un léger rire et je le lui rendis. Si moi, je riais d'amusement, elle avait plutôt l'air énervée mais, ça m'amusait. Je voyais bien qu'elle ne supportait pas que je sache lire comme ça en elle. Pourtant, elle ne pouvait pas nier que c'était vrai. Enfin si mais, pourquoi? Tout simplement parce qu'elle refusait de l'admettre. C'était quelque chose qui au fond me plaisait chez elle, elle était aussi borné que moi. Pourtant, elle comme moi, nous disions ne pas faire confiance à l'autre. On remettait tout en cause mais, pour ma part, j'avais bien compris qu'on se mentait. Elle avait confiance en moi et j'avais confiance en elle. Pourtant, pas question de l'admettre.

Elle admettait enfin être une enfant mais, elle marqua un point lorsqu'elle dit que je n'était pas beaucoup plus âgé. Cependant, contrairement à elle, je ne passais pas mon temps à nier la vérité. Malgré cela, je souris. J'étais ridicule à vouloir absolument qu'elle admette que j'avais raison. Je le savais mais, au fond, quelle importance qu'elle l'admette ou pas? Ce que je savais, c'était que Rei était une fille bien mais, je n'avais pas besoin qu'elle l'admette. Et là, elle me parla d'avoir plus de vécu qu'une personne de la trentaine. Je l'aurais cru si je faisais partie de ces humains qui ignoraient l'existence des démons mais, il allait falloir que je lui rappelle qu'on en était tous plus ou moins victime. Enfin bon, ce n'était qu'un détail et puis, au fond, rien à péter de qui était le plus mature, de toute façon, j'avais dit ça juste pour l'énerver. Je lui répondis tout de même:

"Ouais, je suis peut-être pas bien plus vieux. D'ailleurs, tu as raison, je suis futile à dire que tu es une fille bien. C'est vrai mais, si tu ne veux pas l'admettre alors ne le fais pas! De mon côté, je penserai ce que je veux. De nos jours, même si personne n'en parle, avec ces saloperies d'anges et de démons, tout le monde a du vécu. A chacun ses petits secrets. Regarde les passants au loin! Qui te dit que ce ne sont pas des anges? Mais, peu importe qui a le plus de vécu, on est dans le même camp. Arrêtons donc de nous prendre la tête. Que tu le veuilles ou non, au fond je t'aime bien et je te fais confiance mais, la démone que tu cherches est forte. Je ne veux pas être rabat joie mais, tu n'as aucune chance seule. Moi non plus d'ailleurs. Il faudra donc qu'on fasse équipe et pour ma part, je n'y vois pas d'inconvénient. En réalité, ça me fait chier d'admettre tout ça mais, ça me gavait franchement de jouer le gamin."

Là, j'avais été franc mais, je n'avais pas été méchant. Il était temps que nous nous comportions en adultes. Je la regardais en souriant et elle pouvait lire dans mes yeux que je m'excusais pour ce comportement futile. J'étais presque sûr que de son côté elle serait trop fière mais, il n'y avait rien de sûr. Avec elle, je préférais ne plus prendre les paris. Après tout, en me voyant ravaler une partie de ma fierté et surtout, le fait que je mettais fin au débat inutile dans lequel nous étions, elle pouvait très bien en faire de même. Dans ce cas, j'aurais la surprise mais, peu importait. Mais, je repensais à la dernière chose qu'elle m'avait dite. Je lui avais dit que j'allais faire la nounou et c'était pour l'énerver mais, au fond, ça voulait dire que je tenais à elle tout simplement. Malgré que j'ai dit cela de manière désobligeante, elle avait répliqué que je n'avais cas faire comme je voulais. Je souris alors et je dis:

"Je crois que ma décision est évidente."



Revenir en haut Aller en bas
 
C:K
† I Am The Rules †

avatar




MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre
Jeu 17 Mai - 13:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Hunters X Froid X Rencontre

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Hunters X Froid X Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Quartier chaud-