† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 I did'nt forget you, Big Bro...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: I did'nt forget you, Big Bro...
Ven 27 Mai - 0:58

Seiji & Chisako
Restaurant World'S
01/03/2010

I Did'nt Forget You, Big Bro...


J'étais dans mon appartement, devant mon miroire et je passais une main sur les traits de mon visage. Avais-je changé ? Peut-être ne me reconnaîterait-il pas ? Ce rappelait-il de se visage qui était le mien ? J'espèrais très fort que oui. Je détournai mon visage du miroir. Dites donc c'est drôlement profond ce à quoi je pense. Mais n'empêche c'était vrai ! Je ne sais pas ce que je ferais si mon grand frère m'avait oublié ! Moi je l'ai jamais oublié et c'est pas aujourd'hui que ça va arriver, ça, c'est sûr ! Il est le seul à tout savoir sur moi et en particulier sur ma vie à Chiba alors... On est quand même très proche je suppose. Je me demande s'il se sent aussi proche de moi ? Enfin bref, il sait pour mon don et il ne s'est pas enfui, alors je lui en suis reconnaissante. Il sait aussi pour Katô. Il m'a réconforté quand j'en ai eu besoin et m'a écouter... Oui. Il compte beaucoup pour moi. Il était devenu mon frère. Il me manquait. Je n'avais pas eu de nouvelle de lui, depuis que je suis partis de Chiba. J'avais tout quitté. Et je me sentais d'ailleurs mal envers ceux que j'ai laissé sans prévenir. Je n'avais pas beaucoup d'amie, mais pour ceux qui s'en faisait un tant soit peu pour moi, je m'en voulais de ne pas leur avoir dit que je partais. Seiji était le seul à savoir.

Je soupirai en baissant la tête et en pensant à ma vie à Chiba. Seiji était bien le seul à pouvoir me faire penser à Chiba rien qu'en pensant à lui. D'ailleurs, me remettre à penser à lui me fit sourire. J'espèrais qu'il avait bien eu mon message et qu'il allait bien venir au World'S. Je regardai ma montre... Il était déjà 7h00. Je me regardai une dernière fois, sourit et sortis de mon appartement en barrant derrière moi. Je pris le métro, direction le World'S.

Lorsque j'y fus enfin, je fis un timide sourire à mon collègue de travaille et allai m'asseoir sur une banquette, sur le bord d'une fenêtre. Je regardai ma montre de nouveau, il était maintenant 7h30. J'étais à l'heure... Pas lui... C'est pas grave, il était toujours en retard ! Et puisque c'est moi et bien, je voyais le bon côté des choses... Il n'avait pas changé. Mais je me posais quand même quelques questions... Peut-être qu'il ne viendrait pas ? Non ! Impossible ! Qu'est-ce qui me prenait d'être si pessimiste, tout d'un coup ?

Puis, je me mise à sourire en voyant deux amoureux rire ensemble à la table d'à côté. Ils étaient heureux, et à cause de mes facultés, je ressentais ce bonheur au plus profond de moi et leur joies m'influançait. Même si j'avais pris l'habitude de construire un mure entre les émotions qui sont les miennes et celles qui ne le sont pas, parfois c'est juste trop fort pour l'éviter... Et je suppose que cette fois c'était le cas. Bref, ils étaient beau à voir. Je souris tendrement. Lorsque la femme tourna sa tête vers moi je baissai immédietemment la tête, en rougissant. Parce que c'était moi... Parce que ma spécialité c'est de faire connaissance avec le planché. Je soupirais, désireuse de perdre cette timidité un jour.

Je regardai une nouvelle fois ma montre.... 7h45... Pourquoi n'arrivait-il pas ?? J'avais tellement hâte, mon pied tappait sur le sol, je me rongeais les ongles, je regardais ma montre tout les 30 secondes... bref, j'étais stressé.

Puis je le vis. Il était là, de toute sa grandeur, à l'entré. Parlant avec la serveuse avec classe, dans son ensemble blanc. Waa.... J'avais oublié qu'il avait tant de prestance. Je me levai et m'accota les deux mains sur la table, en attendant qu'il m'appercoive enfin. Le sourire sur mon visage n'avait pas été aussi franc depuis... Que j'avais été à l'aquarium avec Soo Min ! ... Bah oui, quoi, les poissons avait été si mignon... Enfin bref, Seiji était là. Mon grand-frère....

Nii-Chan !

Criais-je... Ne pouvant me retenir plus.


Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Ven 27 Mai - 13:29

Le reveille-matin avait sonner très durement aux oreilles de Seiji qui avait grommeler comme un ours en se retournant sur lui même. À plat ventre sur son lit, le démon avait balancer son oreiller sur le trouble fête et s'était recoucher. Un animal aurait été plus charmant pour ce pauvre reveille.....

Puis soudainement comme une décharge, la petite voix de Chisako s'insinua dans son esprit.

''Merde.''

Ouais bah il allait être en retard... Quoi de plus normal pour lui ? Ça fessait près de 1300 ans qu'il était presque toujours en retard...Pourquoi changer les vielles habitudes ? L'ancien héraut de Dieu s'extirpa de son lit avec un air qui aurait pu paraître désemparé si ce n'avait été de ce sourire qui lui prit en voyant l'heure. Bon OK. il aurait quoi juste 15 minutes de retard ? Pas SI terrible que sa finalement.

En s'habillant de son complet blanc préferé, Paimon repris ses interminables réflexions. Pourquoi l'avait-il réconforter ce jour là ? Aucune idée. Et mieux vallait ne pas chercher à y trouver de logique. Il n'y en avait pas. Et puis il l'aurait botter au loin cette gamine, quand ellle lui avait rentrer dedans. Si encore la ca n'avait été de ses larmes qui lui avait fait hausser un sourcil. Pourquoi les humains pleuraient ? C'est inutile, ca vous gonfle les yeux et vous rougi le visage. Pas très beau tout ca ! Mais, suivant son envie du moment, Seiji avait prit sur lui pour la consoler. Et voila. L'aimait-il ? Le brun n'en savait rien. C'était quoi l'amour exactement ? Quelqu'un pourrait-il clairement lui indiquer le sens de ce mot ? S'IL VOUS PLAIT ? Enfin bon, la n'était pas la question.

Quelques minutes plus tard monsieur était dans un taxi en direction du lieu de rendez-vous. Très vite il fut arrivé à destination et sortait après avoir régler la course du chauffeur. 7h45. Pile se qu'il avait prévu.

La serveuse se dirigea rapidement vers lui comme aimantée par la simple précense du démon. Et Ogawa, comme tout bon Ogawa qui se respecte, lui fessait du charme. Il était bon de savoir qu'on avait encore du charme et du charisme, même après autan de temps !

Un cri, à l'intonation famillière résona, le tirant de sa passionnante conversation sur l'uniforme pour femme du restaurant. Paimon offrit à celle qui le considérait comme son grand frêre, son sourire le plus éclatant. Avec nonchalance et de sa démarche dansante, le démon s'avança vers elle.

''Ohayo Chisa ''

Après l'avoir serrée dans ses bras il prit place sur la chaise face à elle. Les bras derrière la tête, Seiji soupira et entama d'un ton faussement accusateur, son habituel lueur farceuse au fond de l'oeil et son sourire amusé aux lèvres.

''Tu croyais vraiment que je t'avais oubliée ? Franchement ! On n'oublie pas sa petite sœur comme ça ! ''

Le message de la petite l'avait étonné, mais il avait tout de même décider de venir.


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''


Dernière édition par Ogawa Seiji le Lun 18 Juil - 3:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Sam 28 Mai - 15:33

Il s'était avançé vers moi, avec sa nonchalance habituel et un de ses sourires qui le rendait encore plus beau. Et puisqu'il ne souriait pas comme ça souvent, je le pris comme une cadeau.

Je crois que la joie que j'avais ressentis lorsqu'il m'avait prit dans ses bras était comparable à celle de ... de.... de... Bah j'en sais rien ! Mais j'étais vraiment trop contente qu'il soit là ! Bon, peut-être que la joie de se couple à côté de moi influançais un TOUT petit peu ma joie à moi, mais... Bon, qu'y a-t-il de mal à être heureuse ? Je lui souris de toute mes dents. Je m'assis finalement.

Tu croyais vraiment que je t'avais oubliée ? Franchement ! On n'oublie pas sa petite sœur comme ça !

Je rougis et baissai la tête, honteuse.

Je bah... je... euh... je sais pas... j'avais pensé qu-que... euhm...

Je frappai mon front avec la paume de ma main, désespéré par moi même. Une habitude bien à moi, ça....Me frapper le front. Je relevai la tête vers mon frère, avec toujours le rouge aux joues et les yeux pourtants baissés.

Gomen ne !

La faculté qu'avais le commun des mortels se regarder dans les yeux lorsqu'ils se parlaient m'était pratiquement inconnue. Bien sûr, je m'étais dégêné, avec Seiji. Mais je n'étais tout de même pas capable de le regarder dans les yeux, lorsque je gaffais. Comme maintenant. Et c'est d'ailleurs quelque chose dont il m'avertissait souvent, de le regarder dans les yeux, lorsque je lui parlais. Mais j'en étais tout simplement incapable, sa présence était trop... Comment dire ? Intimidante ? Peut-être. Je me demande comment j'ai finis par m'attacher à lui ? Bien sûr, je n'ai pas de difficulté à m'attacher aux gens, ça m'arrive d'ailleurs trop facilement. Enfin bref, le faite était que, je n'arrête pas de gaffer en sa présence. Et en la présence de tout être humain, aussi... En tout cas... Je relevai la tête, en souriant.

Allez ! Raconte-moi ! Tu deviens quoi ?? Pourquoi t'es à Tokyo ?? Quand est-ce que t'as quitté Chiba ?? Tu aurais pu me le dire ! Tu savais que j'étais ici ! C'est pour ça que j'ai pensé que tu m'avais oublié en faite... Est-ce que ça te plait ici ? Moi je vais à l'université, tu sais, mais c'est juste pour la troupe de danse, parce que les cours sont ennuyeux, Nii-chan, si tu savais ! Et euhm... Je travaille ici tu sais ! Et j'enseigne le break dance à des enfants et je travaille dans une boutiques de vêtement parfois... Et j'ai été à l'aquarium avec un ami l'autre jour c'était super ! Et euhm.. euh..

Je fronçais soudainement les sourcils... Oups.... J'ai encore raconté n'importe quoi. Encore une fois, je baissai les yeux et me frappai le front avec la paume de ma main.

Désolé, Nii, j'ai trop de chose à raconter je crois... Ça fait trop longtemps !

Je levai la tête et lui fis un timide sourire... en regardant le planché... Encore une fois, j'ai l'impression que lui ai moi on va pouvoir faire connaissance... Ah mais j'en ai marre ! Je le connais par coeur en plus, celui-là !







Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Lun 30 Mai - 14:55

Décidément le plancher était encore et toujours son meilleur ami..! Seiji roula les yeux au ciel, amusé plus qu'agacé. Il lui reprochait souvent d'être incapable de le regarder dans les yeux, mais ça n'avait pas vraiment eu encore le don de l'agacer vraiment et ça ne risquait sûrement ps d'arriver. La vielle habitude de se taper le front du plat de la main ne semblait pas l'avoir quittée non plus, au grand désespoir du brun qui eu un sourire découragé.

''Ouais tu pensais...Ben arrête de penser quand ça me concerne, ça te fais pas d'essayer de prévoir ce que je fais. Tu n'y es jamais arrivé et c'est pas demain la veille que tu vas y parvenir ma belle''Rigola-t'il d'un ton doux.

Suivant les hanches de la serveuse du regard, Paimon écouta distraitement sa soeur lui raconter tout un tas de trucs dans un temps record. Finalement quand son centre d'intérêt fut disparu en cuisine, le démon reporta son regard aux éclats dorés sur Chisako. Il leva la main comme pour demander la parole et s'amusa de ses excuses.

''Arrêêêêêêêêêêêteeeeeeee ! Tu vas me tuer avec toutes tes questions ! Une à la fois. J'suis pas encore capable de tout gérer en même temps. Je suis un homme, ne l'oublie pas ! ''

Puis Seiji commanda une tasse de thé avant de consulter Abe du regard pour savoir ce qu'elle voulait. Une fois la commande passée, il appuya ses coudes sur la table et croisa ses longs doigts devant lui.


''Je viens à peine d'arriver à Tokyo et non je ne savais pas que tu y étais. Ensuite, je ne deviens rien de plus qu'une idole à la Hellsing Inc. Oui je me plais bien dans cette ville, c'est assez divertissant. Pour le reste tu devras poser des questions justes et précises. Je ne suis pas encore dans ta tête !''

Prenant une gorgée de son thé qui venait de se poser comme par magie devant lui, Ogawa stoppa soudainement tout mouvement, la tasse figée juste devant ses lèvres entrouvertes. Son sourcil gauche se haussa tandis que le droit s'abaissait.

''Attend...Tu as dit ami avec un drôle de ton...Ami tu es sûre ? ''

L'ancien héraut de Dieu la connaissait bien sa Chisako. Et y'avait eu un truc étrange dans sa façon de parler de cet ''ami''...Et voilà que sa curiosité était piquée. Il allait peut-être enfin s'amuser !


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Mar 31 Mai - 21:23

Comment ça arrêter de penser quand ça le conçernait ? Je ne perdais pas espoir de le déchiffrer un jour... Je fis une moue boudeuse. Puis je lui avais fais un speach de la mort pas très intelligent, dû à mon excitation du moment d'être avec mon grand frère que je n'avais pas vue depuis longtemps et, il n'avait pas eu l'air de m'écouter du tout... Sauf que je me trompai, parce que...

Arrêêêêêêêêêêêteeeeeeee ! Tu vas me tuer avec toutes tes questions ! Une à la fois. J'suis pas encore capable de tout gérer en même temps. Je suis un homme, ne l'oublie pas !

Eh bah ça j'étais pas prête de l'oublier ! Je baissai la tête, honteuse d'avoir encore trop parlé et de l'avoir déçu... J'avais toujours l'impression de le décevoir et à chaque fois que j'essayais d'être à la hauteur je m'enfonçais. C'était la seule et unique raison pour laquelle parfois je n'aimais pas être avec lui. Parce que sinon, je l'adorais tellement ! C'était seulement parce qu'à côté de lui, j'étais tellement maladroite, tellement idiote et désespérente. Je me sentais toute petite et pas à ma place... Décevante, en gros. Comme si les gens ne s'attendais pas à retrouver une fille comme moi avec lui. Je soupirai, alors qu'il faisait ce qu'il pouvait pour répondre aux questions que je lui avais posé plus tôt, dans mon enthousiasme.

Je viens à peine d'arriver à Tokyo et non je ne savais pas que tu y étais. Ensuite, je ne deviens rien de plus qu'une idole à la Hellsing Inc. Oui je me plais bien dans cette ville, c'est assez divertissant. Pour le reste tu devras poser des questions justes et précises. Je ne suis pas encore dans ta tête !

Mm... Mais pourtant, il était la seule personne a qui je l'avais dit. Je lui avais laissé une lettre et... Je baissai les yeux, triste qu'il ne s'en souvienne plus, ou qu'il ne l'ait tout simplement pas reçu. Puis je levai la tête, lorsqu'il mentionnait ''idole'' et ''Hellsing inc'' ... Je me souvenais d'avoir été à la Hellsing avec Soo Min, une fois. Et je me souvenais y avoir eu un peu peur... Qu'un peu. Nah, en faite, j'étais seulement contrarié que là bas, mon don ne fasse pas effet sur la plupart des gens et ça, m'avait fait peur.

Puis, j'avais mentionné Soo Min et il s'était en quelque sort figé... Si on peut dire.

Attend...Tu as dit ami avec un drôle de ton...Ami tu es sûre ?

Bah oui j'étais sûr ! Quoi que desfois c'était étrange... on aurait dit que, je sais je... enfin, on était amis, bon !

....

D'accord, ça ne sert à rien de me mentir, quelque chose clochait chez moi c'est temps ci quand j'étais avec Soo Min. Seulement je n'avais pas encore mis le doigt dessus. Je fronçai les sourcils, en réfléchissant.

Oui, c'est juste un ami, Nii-chan. Il s'appelle Soo Min. Il est ultra-supra-sympa ! D'ailleurs, il fait partie de la Hellsing aussi, tu sais ! Peut-être que tu l'as déjà croisé ? Tu sais, il apparaît sur un des panneaux publicitaire, à Shibuya ! Et il est hyper populaire ! Je me promenais avec lui à la Tokyo Tower et c'était immense le nombre de gens qui se retournait sur son passage ! Mais, je ne savais pas que c'était une idole avant de me rappeler qu'une de mes collègues de travail en était fan ! ... Enfin bref... Et toi ? Tu... Nouveau ?

Lui demandais-je. J'étais vraiment curieuse de savoir ce qu'il avait fait tout ce temps à Chiba et la raison pour laquelle il est venu à Tokyo...


Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Jeu 2 Juin - 23:04

C'était souvent l'effet que Seiji fessait aux humains, oh sur terre il perdait de sa puissant, ça pas de doute...Mais qu'avait-il à en faire ? Son intelligence remplaçait se qu'il n'avait plus. Soo Min....Le plus âgé leva les yeux en l'air, affectant de réfléchir...En faites non.

''Nah désolé...Je ne porte pas trop attention aux autres quand je travail. J'ai des choses plus importantes à faire gomen Chisa'...''

Une délicieuse moue agacée rendit son visage plus dur.

''Ami...M'ouais c'est ça...Lui c'est ton ami et moi je suis marié et j'ai trois gosses...''

Et puis quoi encore ? Le jour où Ogawa se mettrais la corde au cou n'étais pas prête d'arriver. On savait de lui que c'était un joueur, un séducteur accompli. Il aimait les jeune femme pure et les jeune hommes fougueux et un peu rebelles et ne s'en cachait pas le moins du monde...

''Écoute, si toi tu ne le sais pas encore...Enfin bon parle moi de lui...''

Autant la faire parler. Il pourrait ainsi vérifier si oui ou non ses doutes quand à la relation peut-être future de sa petite soeur et d'un machin dont il n'avait jamais vu la tête. Cette histoire promettait...Mais s'il comprenait qu'au final, Chisa' aimait Soo Min et vice versa...Et qu'aucun des deux ne se l'avouait...AHHHHH ça allait être la catastrophe. Enfin pour le plus vieux des trois. Entremetteur, n'était pas un métier qu'il avait déjà envisagé. Et l'amour, il fallait l'avouer lui donnait envide de gerber. Charmant n'est-ce pas ? Rien que d'y penser son visage c'était d'abord tordu dans une grimace d'intense dégoût, puis avait finalement viré à l'expression d'un intense désespoir pour se terminer dans une mine stoïque et sans émotion. Tout ça dans la suite logique de ses pensées. Paimon était tomber dans la lune et ce, sans même s'en rendre compte, en pleine conversation avec Abe. Ce n'était pas non plus comme si c'était nouveau. Autrefois ça lui arrivait souvent, ce n'était qu'une preuve de plus qui insistait sur le non-changement de Seiji. C'est le bruit d'une porte qui claque qui le tira de sa réflexion.

''Du nouveau ? Ah..Euhm non. Je ne crois pas. Enfin pas à ma connaissance...''

Il évita soigneusement, comme toujours de parler de sa nature ou de la jeune femme qu'il avait décider d'approcher pour savoir se qu'elle devenait. C'était sur un coup de tête qu'il c'était fait cette promesse...Et s'il ne respectait plus les promesses qu'il se fessait à lui-même où s'en irait le monde ?


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Sam 4 Juin - 7:17

Il fit mine de réfléchir quelques instants et me dit finalement que non, il ne connaissait pas SooMin... Bah.. Dans un sens, c'est vrai qu'il y avait pas mal de monde à la Hellsing. Puis lorsqu'il affirmai que SooMin, il était juste un amie, il me fit un de ses regards qui me faisait presque peur et me faisait frissonner.

''Ami...M'ouais c'est ça...Lui c'est ton ami et moi je suis marié et j'ai trois gosses...''

Hein !??

Quoi !? T'AS DES ENFANTS !???

Alors là, je ne comprenais vraiment plus rien.. Puis je me calmai, comprenant un peu trop tard, que c'était du ....Sarcasme.

Ah.. .Ahh so ka ! Gomen... Je l'ai pris...au sérieux... Euh... Mais si j't'assure qu'on est qu'amis ! Tu lui demanderas !

''Écoute, si toi tu ne le sais pas encore...Enfin bon parle moi de lui...''

Comment ça je ne le sais pas encore ? Mais bien sûr que je le sais ! Et on est des amis, point....finale... Oui oui point final. Euhm... Lui parler de lui. Il y a tout plein de chose à dire !

Mm... Bah il est super gentil, tu sais ! Tu sais comment je l'ai rencontré ? Parce que j'ai rentré dans une fille qui avait un milkshake au fraise et là j'en avais partout et là il est venu m'aider et là on est aller à l'aquarium et là y avait plein de petit poisson trop mignon ! Mais avant, j'ai été m'acheter une autre robe ! Et là après on était ami. Et c'était mon premier ami que j'ai depuis que je suis à Tokyo, alors c'est ultra sympa, parce que tu sais, il prend soin de moi, mais... je sais pas quoi faire pour lui exprimer ma gratitude et ça me déprime un peu, j'ai l'impression qu'il me donne tout plein de chose et que je ne peux rien faire pour lui en retour...

Je soupirai, puis me rendai compte que je venais de pratiquement narer un roman... Oups.... Pauvre Seiji qui n'aimait pas que je dises trop d'information en une seule fois.... De son côté il m'affirma qu'il n'y avait rien de nouveau, mais j'en doutais...

Moi je pense pas qu'il y ait rien de nouveau.. Je veux dire.. Tu habites où ?

Lui demandais-je, réellement curieuse de savoir où habitait mon grand frère.



Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Sam 4 Juin - 15:42

Des balles, qu'on lui donne une arme et des balles ! Sans savoir pourquoi son humeur qui était au beaux fixe avait rapidement perdu de son éclat et son aura était redevenu noire. Sans raison apparente, il était devenue froid et distant, plongé dans ses pensées. Puis Chisa' s'exclama qu'elle avait enfin compris, ce qui le fit sourire en coin.

''Attend tu crois vraiment que je pourrais avoir des enfants ? T'as vu ma tête ? Ah ha ah, je serais un très mauvais père...Vraiment très mauvais.''

Paimon claqua de la langue agacé face à sa propre remarque. Un jour il aurait une descendance, mais être immortel avait certain avantage. Et franchement, Seiji préférait encore mûrir. Et profiter, bien entendu, de la liberté donc il jouissait de façon épicurienne à tous les jours.

[...]

Si sa mâchoire avait pu se démonter, elle l'aurait fait.

''Comment une si petite femme peu dire autant de chose sans respirer ....''

Secouant la tête, les yeux clos, dans une totale attitude de :Je-ne-te-crois-pas-le-moins-du-monde-va-tenter-de-faire-croire-ça-à-un-autre-que-moi.

''Tu ne me feras pas à croire que tu ne l'aime pas plus qu'en ami. Je te connais très bien Abe Chisako. Je suis ton grand frère et je suis, je crois, celui qui te connais le plus sur cette planète. Alors tente de faire croire ça à un autre que moi. Avoue le toi. Parce que tu sais j'ai la très nette impression que c'est toi que tu tentes de convaincre pas moi. ''

Un soupir traversa ses lèvres. Il avait fini et Ogawa savait très bien que Chisa' allait le regarder avec des yeux de chien battu. L'idole avait raison, cela ne fessait pas de toute, il ne restait plus qu'a le faire comprendre à sa petite soeur. Et ça c'était une autre histoire...

La question de l'humain le fit grimacer.

''Comme toujours dans une grande chambre blanche, où je n'ai pas besoin de faire le ménage.
Tu savais que ma femme de chambre est une perle ? Je l'adore. Enfin bon je suis à l'hôtel du cartier d'Asakusa''


Avec un sourire amusé le plus vieux termina sa tasse de thé, son moral étant redevenu joueur et calme.

''Et toi ma puce ?''

Surnom que depuis longtemps l’ancien héraut de Dieu n'avait pas utilisé.


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''


Dernière édition par Ogawa Seiji le Sam 18 Juin - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Sam 18 Juin - 6:28

Et bah croyez le ou non, mais oui, pendant un instant j'avais vraiment cru qu'il pourrait avoir des enfants... C'est mignon des enfants. Et qu'est-ce qu'elle avait sa tête. Moi je ne croyais pas qu'il serait un mauvais père. Certes, peut-être un peu impatient et impulsif mais je suis persuadé que s'il aurait des enfants, il les aimerait. Bref !

Puis. suite à mon immense monologue, je crois que je l'avais légèrement surpris...

Comment une si petite femme peu dire autant de chose sans respirer ....

Je froncai les sourcils, il était légèrement troublé. Enfin que très légèrement ! .... Non, en fait, il avait tout simplement l'air totalement désespéré. Il croyait que je mentais !? Mais je ne suis pas du genre à mentir voyons... Comme si je mentirais à mon frère de coeur. À la seule personne qui avait été là pour moi !

Tu ne me feras pas à croire que tu ne l'aime pas plus qu'en ami. Je te connais très bien Abe Chisako. Je suis ton grand frère et je suis, je crois, celui qui te connais le plus sur cette planète. Alors tente de faire croire ça à un autre que moi. Avoue le toi. Parce que tu sais j'ai la très nette impression que c'est toi que tu tentes de convaincre pas moi

... Je battai des paupières. quelques secondes et regardant le plancher. Non. Enfin, SooMin, c'était juste un ami. Et c'était mon meilleur ami, depuis que j'étais à Tokyo. Il avait toujours été là et... C'était un ami. Et puis, ce n'est pas comme si je ne pensais jamais à Kâto. J'essayais le plus possible de le faire sortir de mes pensées, mais... Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus facile. J'avais toujours cette photo, chez moi d'ailleurs. Celle où il me tient par la taille, de derrière et qu'il à la tête accoté sur mon épaule. Il me regardait moi, et non l'objectif, alors que moi je regardais l'objectif en souriant. J'étais heureuse. Et il m'aimait. Je me demandais encore ce qui avait bien pu changer en lui, pendant ce laps de temps pour que tout change. Alors comment est-ce que je pourrais aimer quelqu'un d'autre alors que Kâto était si présent dans ma vie ?

Je savais pourtant que mon coeur battait vite, lorsque j'étais avec SooMin. Et que parfois, je ne me sentais en sécurité que lorsque j'étais avec lui... Et parfois, je pouvais arrêter de me sentir seule que lorsqu'il était là.

Mais je refusais de croire que c'était de l'amour, parce que, de ce que je me souviens, l'amour, ça fait mal. Ça rend pas aussi heureux, si ?

Je le regardai, désespéré alors qu'il soupirai. Je ne savais plus quoi faire ... Et je n'allais surement pas le lui demander. Non... Enfin, c'était pas mon genre vraiment de demander ce genre de truc.. J'allais m'en sortir comme une grande !

Je... Je ne sais plus trop. Mais je suis persuadé que c'est mon ami, bon ! Enfin, je le saurais si je serais amoureuse de lui ! Enfin...C'est évident.. Non ?

''Comme toujours dans une grande chambre blanche, où je n'ai pas besoin de faire le ménage.Tu savais que ma femme de chambre est une perle ? Je l'adore. Enfin bon je suis à l'hôtel du cartier d'Asakusa''

Il habitait dans un hotel ? Mais qu'est-ce qu'il faisait dans un hôtel ? Je le regardai avec des yeux ronds.

Mais Nii-Chan ! Tu peux pas vivre dans un hôtel ! Viens t'installé chez moi d'accord ?? Enfin, je sais que t'aime bien ta femme de chambre, tu viens de le mentionné, mais j'suis doué aussi pour faire le ménage, et j'pourrais faire a manger et je pourrais faire la lessive et je m'occuperais de tout, enfin quoi !

Je soupirai... Je doutais fortement qu'il accepte, parce que.. Enfin.. C'était Seiji. Mon grand frère. Indépendant.

Et toi ma puce ?

Je souris en entendant ce surnom qu'il n'avait pas utiliser depuis tellement longtemps. Un sourire franc et plein de souvenir.

J'ai un appartement, en ville. Et euh.. J'ai une demi-soeur.

Dis-je en baissant les yeux. Un petit sourire, flottant sur mes lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Sam 18 Juin - 7:16

Nah il n'était pas desespéré..Juste...Ouais bon OK. Il était totalement désesperé. Paimon aimait beaucoup Chisako, mais parfois son innocence en tant qu'humain le rendait terriblement désemparé. Comment à son âge pouvait-elle être encore si pure ? Surtout dans un monde tel que le notre ? C'était d'une absurdité...

''............Chisako....'' Seiji soupira, il se doutait bien de se qui la tracassait. '' Écoute moi ma puce. L'amour n'est pas une chose dramatique. Certaine personne sont stupide, comme Kâto. Mais tu sais....'' Il chercha ses mots. ''Les hommes sont tous différents et ils n'envisagent pas la vie de la même façon. Tu sais...L'amour c'est quelque chose de bien, de fort. Tu sens ton coeur battre à toute allure, tu te sens en sécurité et toujours bien quand il est là. Jamais au grand jamais tu ne ressens la solitude en sa compagnie. J'veux dire...Hum'' Le pauvre démon se battait avec des mots qu'il ne connaissait pas ''Tu sais...C'est un truc fantastique que d'être en amour. C'est une légèreté, une douce agonie grissante...L'envie qu'il t'offre un sourir, un rire ou une parole...C'est tout ça l'amour...Et plus encore, mais tu le sais bien moi quand je dois parler de sentiments, je ne suis pas très doué...''

L'ange déchu trouvait la situation ironique, un démon qui parle d'amour...C'était d'une tristesse...Parler de chose dont on ne connait même pas l'effet concret. Il était aisement facile de deviner qu'Ogawa n'avait jamais aimé quiconque. C'était surement mieux ainsi vu son comportement quelques fois.

Avec un mouvement de poignet accompagné d'un profond soupir, le brun souffla sur une meche qui lui tombait dans l'oeil.

''Ma chérie...Tu devrais faire confiance à l'amour encore une fois. Je sais que je vais surement regretter se que je vais te dire, mais l'amour en vaut la peine.''

Que pouvait-il en savoir ? Des souvenirs...De simples souvenirs de sa vie d'avant. Il s'avachit sur sa chaise, jambes croisées et bras sur les accoudoirs de la chaise. Dieu aimait ses anges...Aussi pénibles et rebelles soient-ils...Il les aimaient autant qu'il était possible d'aimer quelqu'un. Mais Il les privait...L'amour pouvait-il remplacer la liberté ? Seiji en doutait fortement, mais dans des moments d'intense mélancolie comme il en vivait là juste devant sa soeur, il regrettait presque son geste et enviait ceux qui était restés...Presque. Oh bien entendu certains Hérauts lui manquaient...Mais il s'en était vite lassé. Le regard dans le vague, l'ancien messager de Dieu était rendu à 1000 ans du moment présent et dans son esprit defilait ce vague sentiment d'amour... Il claqua de la langue et fit une moue dégoutée. Oh se qu'il pouvait hair celui qui lui avait arrachés ses ailes, se qu'il pouvait hair ce Dieu sans humour, se qu'il pouvait hair l'humanité d'exister.... Il claqua dans ses mains et le son le fit revenir sur terre, balayant brusquement ses idées noirs de sa pensées, comme si elles n'avaient jamais existées. Un avantage que de pouvoir faire une chose pareil : Efface sa haine et sa nostalgie dans un claquement de doigt. Oh oui surement que ces sentiments reviendraient, mais pour le moment il avait tout simplement disparus.

Paimon repprit correctement sa place. Ce que cette gamine pouvait avoir de drôle d'idée quand elle voulait ! Il n'avait pas eu conscience qu'environ 5 minutes s'était écoulé durant sa reflexion intérieure. Bof il ne s'en ssouciait pas vraiment non plus.

''Vivre aveec toi ? Et puis quoi encore ! J'aime ma liberté, mon service au chambre, mon menage fait sans que je ne le sache, et bien entendu aucune heure de rentré ni de sortie. Non vraiment tu as de drôle d'idée mon coeur !''

Son ton était rieur et son sourire était franc, décidément son humeur changeait constament aujourd'hui. Il était instable l'Ogawa !

Le pauvre démon allait prendre une gorgée de thé quand il entendit la nouvelle...Une soeur...Attend sa voulait dire quoi ça concrètement ?

''Heiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin ? une quoi ? Une soeur ?...Tu comptais m'expliquer bien entendu n'est-ce pas ? ''

Son sourcil se haussa de surprise et le liquide chaud coula finalement dans sa goge pendant qu'il attendait une réponse de la part de sa petite soeur.


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Sam 18 Juin - 20:29

C'était mauvais signe.. .Très, très mauvais signe. Il avait dit mon prénom au complet. Pas de Chisa, pas de ma chérie, ni de mon coeur. Juste... Chisako. Je baissai la tête, honteuse. Qu'est-ce que j'avais fait, encore ? Il soupîra. Encore moins bon signe. Et je relevai la tête en entendant ce qu'il me disait.

Écoute moi ma puce. L'amour n'est pas une chose dramatique. Certaine personne sont stupide, comme Kâto. Mais tu sais....

Je le coupai.

Il était pas stupide, Kâto.

Il continua... Et lorsqu'il décrivit ce qu'était l'amour, je me souvins des nombreux moments où j'avais été heureuse...Avec Kâto. Et où ca avait été tout sauf dramatique. Puis je me posai la question... C'était comme ça que je me sentais, lorsque j'étais avec SooMin ? Certe j'étais heureuse à chaque fois que je le voyais. Mais était-ce vraiment de l'amour ? Je ne croyais pas. Ou je ne voulais pas le croire, je ne sais pas. C'était trop mélangé. Parce que si je tombais amoureuse de lui, j'avais trop peur que ca finisse mal. Alors non. Il n'était qu'un ami.

Je ne sais pas, tu n'as jamais parlé de sentiment... T'es déjà tomber amoureux toi, Nii-Chan ?

Lui demandais-je, en espérant qu'il réponde oui. Parce que s'il répondait oui, alors il pourrait me décrire encore mieux ce qu'il avait renssentit et alors je pourrai lui affirmer que ce n'est pas de l'amour que je ressens pour SooMin, mais bien de l'amitié.

Ma chérie...Tu devrais faire confiance à l'amour encore une fois. Je sais que je vais surement regretter se que je vais te dire, mais l'amour en vaut la peine

Je levai les yeux vers lui, une nouvelle fois. Je faisais confience toujours en tout le monde, et en tout. Mais en l'amour, j'avais plus de difficulté, parce qu'elle m'avait trahit une fois. Alors je ne répondit pas, et je baissai les yeux, encore et toujours.

Et lorsqu'il me répondit au sujet de l'appartement, je ne pu m'empêcher de rire. Je savais que c'est ce qu'il réponderait. Et on en vint à ma soeur. Ouh là.. Sujet plus sensible.

Tu sais.. Je ne t'ai pas vraiment souvent parlé de mon père. Parce qu'il n'est jamais là. Mais... eh bien, il menait une double vie, tu sais...

Je le regardais, un sourire triste sur le visage. J'étais heureuse, d'avoir Miho. Mais moins, que mon père ne nous aime pas assez pour nous respecter.


Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Mar 21 Juin - 19:01

D'un mouvement de tête agacé Seiji la fit taire.

''Écoute crois se que tu veux, mais tu sais pertinemment , au fond de toi que j'ai raison.''

''Je ne sais pas, tu n'as jamais parlé de sentiment... T'es déjà tomber amoureux toi, Nii-Chan ? ''

Il loupa de lui rappeler à quel point le Kâto en question avait été stupide et violent, à quel point il l'avait blesser. Ça aurait été un acte de cruauté que de retourner le couteau dans la plaie. Ogawa était bien des choses, mais très rarement cruel. La question de sa soeur le fit froncer les sourcils. L'idole aurait du s'y attendre en faites... Son regard tomba de nouveau dans le vide et une immense tristesse l'envahit. Oui Paimon dites Ogawa Seiji était déjà tombé en amour. Oh oui il avait aimé plus qu'il ne l'avait cru possible..Mais cette personne était morte. Voilà ce qui arrivait toujours au humains, il mourrait pour un rien.

''.....Oui j'ai déjà été amoureux. ''

Il ne tenais pas particulièrement à en parler. Parce que ça lui rappelait trop bien à quel point perdre une personne que l'on aimait fessait mal. Jusqu'à présent l'ange déchu réussissait plutôt bien à repoussé l'image de cette homme duquel il s'était entiché voilà de ça 30 ans. Cet homme avait eu deux filles, il avait assisté à la mort de l'une d'elle sans rien faire et veillait à présent sur l'autre comme un démon gardien. Ironique non ? Lui qui détestait tant avoir à s'occuper d'une autre personne que lui-même. Pourtant sa soeur ne semblait pas vouloir se satisfaire de son silence et il ouvrit doucement les lèvres le regard toujours dans le vide, parlant tout bas, chuchotant presque.

''C'est un drôle de sentiment Chisa'...Tu sais il est facile de prendre de l'amour pour de l'amitié tellement la frontière entre les deux est mince''

Devant ses yeux défilaient des images de son passé et il fit une moue agacé presque enfantine. Ça ne lui plaisait pas de devoir se rappeler cette partie de sa vie qu'il se forçait tant à oublier.

''Tes yeux brillent quand tu parle de lui Chisako. Ta voix devient soudainement plus animée et on dirait que tu t’épanouis rien de discuter à son sujet...Je n'imagine même pas se que sa doit faire quand tu es à côté de lui. Tu me fais confiance n'est-ce pas ?''

Devant l'assentiment silencieux de la brune il secoua lentement la tête.

''Alors crois moi quand je te dis que tu l'aime. Je ne te demande même pas de tenter de sortir avec lui. Non je ne ferais jamais ça. Enfin pas avec toi. Je te demande juste de te l'avouer. Parce que c'est justement de le nier qui risque de tout gâcher...Ce serait te mentir à toi même et tu sais que je n'aime pas ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face.''

Doucement il pinça l'arrête de son nez entre son pouce et son index. Puis ferma les yeux. Cette situation commençait sérieusement à tourner autour d'évènements qu'il valait mieux éviter.

''Tu te comporte...Comme...Moi à cette époque...''

30 ans c'était assez long pour panser ses plaies, mais pas pour les cicatrisées ni pour oublier. Le démon se commanda une nouvelle tasse de thé et soupira de nouveau. Chassant ses souvenirs d'un mouvement de la main symbolique, il prit une gorgé du liquide brûlant qui venait d’apparaître devant lui. Sans aucune attention pour la serveuse qui s'attendait au minimum à un sourire de sa part Paimon claqua de la langue et son air changea radicalement.

''Tu sais.. Je ne t'ai pas vraiment souvent parlé de mon père. Parce qu'il n'est jamais là. Mais... eh bien, il menait une double vie, tu sais...''

''Les hommes sont souvent tous les mêmes...Bon OK y'a des exeptions...Mais au moins ça te fait une soeur....Ta famille s’agrandit ! ''

Il cherchait le côté positif de la chose...Avec un air amusé l'ancien messager de Dieu lança.

''Putain un autre Abe ? Mais je vais devenir quoi moi ?! J'espère qu'elle n'est pas comme toi, parce que sinon ein bonjour les aventures des Abe sister's !''

L'ange déchu préférait parler de ça que de lui. C'était encore trop frais dans sa mémoire...Trop frais du point de vue démon bien entendu.


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Mar 5 Juil - 4:22

Lorsque mon frère m'affirma qu'il avait déjà été amoureux je me rendis compte d'une chose... Enfin, c'était mon frère de coeur, mais... Je ne connaissais pas grand chose de lui. Alors il avait déjà été amoureux ?? Il ne m'avait jamais parlé de cette personne... Peut-être parce que je parlais tout le temps, oui ! Ça m'apprendra ! Je devrais me la fermer plus souvent et écouter ce que les autres ont à dire... Mais en même temps, connaissant Seiji, que je parle trop ou pas, s'il avait voulu m'en faire part, il ne se serait pas gêner pour me dire de me la fermer et d'écouter. Il l'avait dit et son regard était devenu mélancolique, un peu... Je n'aurais peut-être pas dû demander... Puis, regardant dans le vide, et d'une voix quelque peu faible, il poursuivit.

C'est un drôle de sentiment Chisa'...Tu sais il est facile de prendre de l'amour pour de l'amitié tellement la frontière entre les deux est mince

Je fronçai les sourcils. Il avait l'air ailleurs, dans un autre temps... Et il avait l'air de savoir de quoi il parlait, ce qui me troubla d'autant plus. Moi aussi j'étais tombé amoureuse, et je l'avais su lorsque je l'avais été. Je ne comprenais pas pourquoi cette fois ça serait différent. Pourquoi je ne serait pas capable de différencier l'amitié et l'amour ? Euh.. Oui, bon... Parce que ca serait tout simplement, complètement mon genre... Bref..

Je gardai donc le silence, respectant son espace et les souvenirs que je pouvais presque voir déffiler dans ses yeux. Je sursautai en l'entendant reprendre la parole, en me regardant, cette fois.

Tes yeux brillent quand tu parle de lui Chisako. Ta voix devient soudainement plus animée et on dirait que tu t’épanouis rien de discuter à son sujet...Je n'imagine même pas se que sa doit faire quand tu es à côté de lui. Tu me fais confiance n'est-ce pas ?

Bien sûr, que je lui faisais confience, quelle question !? Je ne répondis pas, tellement c'était une question stupide.

Alors crois moi quand je te dis que tu l'aime. Je ne te demande même pas de tenter de sortir avec lui. Non je ne ferais jamais ça. Enfin pas avec toi. Je te demande juste de te l'avouer. Parce que c'est justement de le nier qui risque de tout gâcher...Ce serait te mentir à toi même et tu sais que je n'aime pas ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face

Je baissai les yeux, méditant ces paroles. J'adorais Seiji. C'était mon grand frère, il avait été là quand j'en avais eu le plus de besoin... Il me donnait toujours de bon conseil, il riait parfois lorsque je gaffais, me faisant rire aussi, et oublier que c'est une gaffe du même coup. Il me trouvait probablement irrécupérable, mais il m'adorait et je le savais. Il ne voulait que mon bien. Il n'y avait qu'avec lui que j'avais cette certitude. La certitude d'être aimé. Peut-être que j'y vais un peu fort... Peut-être que lui même ne le sait pas. Mais moi je le sais et je le sens. J'ai l'habitude d'être incertaine, de manqué de confience et de douter de moi. Mais s'il y avait une chose don j'étais sûr, même s'il ne me l'avais jamais dit... C'était que mon grand frère de coeur m'aimait probablement autant que moi je l'aimais.

Alors je n'avais aucune raison de mettre sa parole en doute.
Et aucune raison d'avoir peur qu'il arrête de m'aimer parce que '' je ne regardais pas la réalité en face... ''

Et pourtant, je baissai la tête, honteuse et la peur s'imissait en moi. Ce n'était pas que je ne voulais pas voir la réalité en face... C'est que je ne pouvais pas la voir, tout simplement. J'avais de la difficutlé à me comprendre moi-même. Plus j'en parlais et plus mes sentiments étaient confu. Je ne pouvais dire que j'aimais SooMin parce que je n'en étais pas encore sûr... Même si Seiji avait assurément réussi à semer le doute dans mon coeur.

Le regard de mon frère se perdit de nouveau...

Tu te comporte...Comme...Moi à cette époque..

Je fronçai les sourcils. Vue le ton de sa voix avec laquelle il avait dit ça, je savais qu'il ne voulait pas que je lui pose trop de question mais j'avais toujours été curieuse... Et puisque moi je lui racontais toujours tout, pourquoi lui ne s'ouvrait jamais ? Peut-être qu'il ne me faisait pas assez confience ?
Je soupirai et regardai par la fenêtre. Il pleuvait et c'était dépriment. Je reposai mon regard sur lui et posa une main délicate sur son bras.

Ne... Je suis là, ok !

Je lui souris. Sincèrement et avec réconfort. Doucement.

Puis je parlai à Seiji de ma soeur. Il essayait de voir le bon côté des choses et se moqua un peu du fait qu'une autre Abe comme moi ça ferait un tout incroyable. Je souris en levant les yeux aux ciels.

Miho est super sympa, et je suis supra heureuse de l'avoir comme soeur, tu sais ! Elle est chouette.. On s'entend bien tout les deux, même si au début on était un peu mal à l'aise.. je vais essayer d'être une bonne soeur ! Même si je ne suis pas la plus doué pour protéger les gens... Bref...

Je souris voyant qu'entre temps il s'était commendé une autre tasse de thé... Je me commendai donc un capuccino et regardai à nouveau par la fenêtre, me remettant à penser à SooMin. Mon coeur commença à battre quand je me rendis compte qu'effectivement.. Je ressentais plus que de l'amitié pour lui. Mais il ne faut pas que j'y pense. Parce que pour lui je ne suis qu'une amie et que je n'ai pas envie de souffrire, encore.



Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Lun 18 Juil - 15:38

Ne pas parler de lui avait toujours été un point fort du démon. Il évitait de parler de lui-même mieux qu'un chat évite l'eau. Les souvenirs c'était comme un feu qui auquel il se brûlait chaque fois qu'il tentait de s'y frotter. Une constante guerre avec sa conscience. Oh jamais Paimon n'avait eu de regrets, ça jamais. Mais la mélancolie lui tombait parfois sur la gueule sans crier gare et dans des moments comme ceux-là il était facile de croire que l'ancien Héraut de Dieu avait des remords...Même si ce n'était absolument pas le cas. Si les humains le croyaient capable de se repentir c'était mieux ainsi..! Par contre ce n'était pas tant le manque de confiance en Chisa' qui l'empêchait de lui dire ''Ta gueule et écoute'', non c'était que s'il avait bien retenu une chose de ses aventures passées c'était qu'il en fallait faire confiance à personne aussi pure soit son âme.. Les humains étaient si faciles à corrompes...Mais cela ne l'empêchait en rien de vouer à la gamine une affection sans bornes.

La petite brune posa sa main sur le grand démon qui ne fit qu'éclater de rire.

''Ne... Je suis là, ok ! ''

''T'en fais pas ma chérie ! Je suis assez vieux pour survivre aux souvenirs. J'ai été pris de court par ta question. Même si j'aurais dû m'en douter. Tout va toujours pour le mieux avec moi tu le sais bien ~ ''

Et l'Idol lui offrit son sourire le plus étincelant pour finir de la rassurer. C'était son travail de la soutenir pas le contraire. Et pour le moment l'humaine n'avait rien à craindre... Le brun ne c'était toujours pas lasser de sa présence...Et le fait qu'elle soit en amour avec....Soo Min...Pouvait très fortement rendre les choses des plus passionnantes. Oh que oui Seiji se souvenait désormais de lui. Le démon le plus inutile et le plus insignifiant qu'il n'ai jamais rencontré durant sa longue existence. Aucun doute que ça pourrait devenir très divertissant...Surtout s'il y mettait son grain de sel...Quoi ? Un ange déchu à bien le droit de s'amuser...Sous prétexte que c'était sa soeur... Il se devait de la protéger coute que coute ! Peut-être pas de la façon dont on s'y attendait, mais tout de même...Hum...Ogawa verrait dans le futur, s'il s'en mêlait ou pas.

Il l'écouta parler sans un mot hochant parfois la tête pour démontrer son attention. Puis vint sont tour de parler.

''Ah bon ? Alors raconte moi tout ! Comment tu as découvert le pot aux roses ?''

Question délicate poser sur un ton désinvolte....On ne change pas un Paimon tiens !

Pourtant, l'Héraut déchu vit qu'il n'avait plus l'attention de la gamine et il la regarda en silence analysant chacune de ses mimiques... Il pouvait presque entendre son coeur battre la chamade. Sentir son âme se déployer...Comme cette odeur était délicieuse... Secouant la tête il avança sa main et la posa sur celle d'Abe.

''Écoute mon coeur, tu ne pourras jamais savoir s'il t'aime...À moins que tu ne lui pose la question...Ou qu'il le dise en gaffe...''

Chose peut-être fort probable devant l'incompétence flagrante de Soo Min en matière de démonologie.... Seiji trouvait qu'il avait plus l'air d'un gamin turbulent que d'un démon accomplis...Quoi que lui-même ne valait pas toujours mieux en matière de maturité, mais au moins il agissait comme un démon !


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Lun 17 Oct - 21:29

Je voulais avant tout le réconforter parce que quand il mentionnait ses souvenirs...On aurait dit qu'ils étaient tous si loin derrière...et lui avait l'air si nostalgique. Comment aurais-je pu le laisser avoir se regard, un peu perdu, alors que j'avais tellement l'impression qu'il avait presque l'air...Sensible. Oui, je sais, je suis naïve de penser cela, puisque, comme certain me dirait, il s'agissait de Seiji, mais n'empêche, il y avait quelque moment comme ça parfois, où j'avais l'impression qu'il se sentait si nostalgique. J'aimerais tellement qu'il se confie à moi un jour. Parce que j'ai confience en lui... et parce que je l'aimais mon frère, et que j'espérais vraiment qu'il avait confience en moi aussi. Je ne voulais pas pousser les choses, s'il voulait m'en parler, il le ferait. Mais j'aurais tout de même voulu savoir son passé. Il connaissait tout de moi. Moi, à part son caractère et comment il agissait... Je ne le connaissais pas vraiment. C'est de cela dont je me rendais compte aujourd'hui. Je ne connaissais pas vraiment Seiji. Mais tant pis. Ce n'est pas grave. S'il pense que je vaux la peine, alors un jour peut-être qu'il voudra bien que je le connaisse plus.

Il rit lorsque, après avoir posé ma main sur la sienne, j'avais essayer de le réconforter, persuadé que quelque chose n'allait pas. Comme chaque fois où il évoquait le passé.

''T'en fais pas ma chérie ! Je suis assez vieux pour survivre aux souvenirs. J'ai été pris de court par ta question. Même si j'aurais dû m'en douter. Tout va toujours pour le mieux avec moi tu le sais bien ~ ''

Voilà une autre chose que je ne comprenais pas de lui ! Qu'est-ce qu'il voulait dire par ''je suis assez vieux'' .. Il n'était pas si vieux que ça, si ?? Dans la vintaine, tout au plus ! Mais, pas encore ''assez vieux pour survivre au souenir'' ... Parce qu'Après une vingtaine d'année, les souvenirs sont encore frais, non ? Et ils font toujours aussi mal, enfin, dépendant du souvenir en question, bien sûr.

Dit, tu vas bien me dire pourquoi tu dis toujours que tu es trop vieux pour si et pour ça et blablabla... alors que tu n'es que dans la vingtaine, hein ? Je n'y comprend rien, vois tu.

Fis-je en penchant ma tête sur le côté en me grattant le dessus de la tête avec mon index.

Finalement je lui parlai de ma demi-soeur, Miho. La fille de mon père. J'aurais dû l'haïr, je crois, mais j'en aurais été incapable. Je ne serais jamais capable de détester quelqu'un de toute manière. J'adorais déjà ma petite soeur. On était tellement différente mais tellement pareille en même temps. S'en était troublant. Seiji me demanda comment on avait découvert le ''pot aux roses'', nonchalemment, à la Seiji, quoi ! Je souris, il prenait tout à la légère, je ne savais pas comment il faisait, alors que moi j'étais toujours en train de m'inquiéter de tout.
Donc, je commencai mon récit. Je lui racontait, que Miho était bien suspicieuse depuis le début, quant à papa. Qu'elle m'avait demander de lui montre une photo de mon père, parce qu'on avait le même nom de famille et que, en plus on avait des situations assez similaires quant à nos vies familiales. Et le bracelet aussi. Elle avait le même que moi, mon père me l'avait donné et l'avait fait faire sur mesure... Il en avait fait faire un à Miho aussi. C'est tout ce que je lui racontai.

Mais tu sais, je le savais déjà, qu'il avait une double vie, papa. Seulement.... On dirait que lorsque ça se concrétise, le choque y est quand même. Ça à fait mal une fraction de seconde, tu sais. Mais de savoir que maintenante je n'étais plus seule... Eh bien ca faisait du bien. J'ai une soeur !

Lui dis-je, un sourire fendu jusqu'aux oreilles. Je regardai ensuite par la fenêtre. En pensant à SooMin. Que faisait-il en ce moment ? Est-ce qu'il pensait à moi, lui aussi ? Non.. C'était idiot ! Pourquoi est-ce que je me posais toute ces questions idiotes ! C'était Seiji qui m'avait toute mélangé ! Et si... et si... Non ! .. Impossible, il n'avait pas raison sur ce coup là... N'est-ce pas ???

''Écoute mon coeur, tu ne pourras jamais savoir s'il t'aime...À moins que tu ne lui pose la question...Ou qu'il le dise en gaffe...''

Dit-il en me sortant de mes pensés et en posant une main sur la mienne.

Hein ?

Dis-je, distraite. Puis je soupirai en ayant cmpris, trop tard, mais compris tout de même ce qu'il avait dit.

Seiji je ne veux pas savoir s'il m'aime ! Je ne veux pas qu'il m'aime, sinon ça gâcherait notre amitié ! On s'amuse bien tout les deux, et c'est tout ! .... Je crois.

Dis-je, en soupirant toujours.

Tu crois qu'il m'aime toi ?

Demandais-je pourtant avec espoire. Qu'est-ce qu'il m'arrive ?


Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...
Dim 25 Mar - 17:42

Normalement, il ne se laissait pas aller à ses souvenirs. Mais parfois ceux si resurgissaient sans crier gare avec seulement une paroles, un geste, une odeur, un son...Quelque chose qui lui tire de force la remémoration d'un moment x de sa vie passée. Paimon s'était laissé emporter par le flot ancien de ses vies passées. Avec un bref mouvement de tête il décida de se reprendre et soupira en se rasseyant de façon désinvolte. Voilà c'était déjà mieux. Maintenant, sourire et écouter. Voilà. Mission accomplie.

''Mais je SUIS vieux Chisa'... Enfin bon c'est un truc d'Ogawa ça. Cherche pas à comprendre. Quand je te regarde je me sens vieux c'est tout...''

Quand je regarde le restant de la population humaine aussi d'ailleurs...Termina-t-il pour lui-même.

Avec un hochement de tête le plus vieux écouta l'aventure de sa compagne. Dieu que cette gamine avait une drôle de vie...

''Attend attend...Il vous à donné le même bracelet ? Mais quel con...''
Murmura-t-il en secouant la tête découragé.

C'était un minimum que de ne pas offrir la même chose a deux personnes qui vivaient dans la même ville franchement ! Et puis quoi encore ? Le même nom de famille passait encore...Mais...Raaah les humains parfois l'exaspéraient au même titre qu'ils le divertissaient...

Le sujet changea rapidement et tomba sur le cas Miniie. Un sujet dont Seiji se serait bien passé...Mais mieux valait l'aborder que la laisser partir dans une zone dangereuse sans savoir si elle risquait quelque chose ou pas... Quoi que comme il se disait souvent... Soo Min...N'était pas un danger pour grand monde...

''Seiji je ne veux pas savoir s'il m'aime ! Je ne veux pas qu'il m'aime, sinon ça gâcherait notre amitié ! On s'amuse bien tout les deux, et c'est tout ! .... Je crois. ''



''Le truc avec toi ma belle c'est que tu crois tout le temps. Tu ne prend pas la peine de vérifier. Oui, vous vous amusez bien j'en conviens. Mais tu pourrais....Avoir tellement plus si tu te donnais la peine...Tu vas tenter de me faire croire à moi, ton nii-san...Celui qui te connais mieux que personne...Que tu ne veux de lui rien de plus qu'une bonne amitié ? Je n'en crois pas un mot Chisako.''


''Tu crois qu'il m'aime toi ?''


''Moi ce que je sais c'est que je n'entend que ton nom quand il passe dans le coin. De la façon dont tu m'en parle il y a de fortes, très fortes chances pour que oui il t'aime...Mais comme je te l'ai dis tu ne le sauras jamais, à moins d'une gaffe de sa part ou que...Tu le lui demande.''

L'ange déchu bailla et passa une main dans ses cheveux avec nonchalance.

''Allez viens on va aller marcher.''
Dit-il en se levant et en se dirigeant vers l'entrée question de régler les deux additions. C'était un gentleman nom de Dieu !

Une fois les factures payés, l'ancien Héraut de Dieu présenta son bras à la jeune fille et sorti du restaurant tout en continuant de discuter de tout et de rien.

Ils avaient du temps à rattraper, Seiji des histoires à entendre et Chisako des chose a raconter.


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: I did'nt forget you, Big Bro...

Revenir en haut Aller en bas
 
 

I did'nt forget you, Big Bro...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Centre commercial :: Restaurants :: World'S-