† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Why ? Cuz' it have nothing to make...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Jeu 26 Mai - 19:03

Takasugi Kei & Ogawa Seiji
Bar de la Hellsing Inc. Fond de la salle.
Le 3 février 2010 - 20h30


Voilà un moment que Paimon était revenu des enfers. Longtemps, il avait trouvé de quoi se divertir. Ouais bon avec son compagnon Hayato il avait retrouvé Lucifer et bla bla bla... Mais, il s'était vite lassé de cette histoire d'ange déchu qui disparait pour rien... Sûrement que Lévi pouvait y être pour quelque chose... Mais sincèrement Seiji n'en avait plus grand chose à faire de cette histoire. Et jusqu'à ce que ce que l'on pourrait appeler son meilleur ami lui donne une évolution intéressante, l'ancien héraut de Dieu s'en moquait comme de ses premiers méfaits. Bref, Ogawa était revenu sur Terre sans grande conviction. Ça faisait bien trois ou quatre ans qu'il n'était pas revenu, pourtant rapidement il avait trouvé son nid douillet et avait glandé longtemps avant de se décider à trouver une activité intéressante. C'est en passant devant les bureaux de la Hellsing Inc. qu'il avait ressenti cette immense tension. Le brun avait d'abord plissé le nez. Un prince sûrement.... Voilà longtemps qu'il cherchait quelque chose à faire... Se renseignant le plus qu'il le pouvait, le démon découvrit d'intéressantes informations... Takasugi Kei... Intéressant comme nom et surtout familier. Où avait-il bien pu entendre ce nom ? C'était dans son lit qu'il avait trouvé sa réponse ! Ce n'était pas n'importe qui ! Longtemps Paimon avait admiré cet ancien, mais bien entendu jamais il ne le dirait. Seiji reste Seiji.

Dès le lendemain, il prenait rendez-vous avec le big boss en personne. Si l'autre ignorait encore sa véritable nature, le plus âgé des deux, ne tarderait pas a reconnaitre l'aura farceuse du héraut déchu. Sa réputation l'avait suivi du paradis aux enfers et de l'enfer sur Terre... Son intelligence était aussi connue que sa tendance à l'ennui et à la mélancolie. Restait à voir comment le P.D.G réagirait à la présence d'un de ceux qui connaissaient l'endroit où se terrait Lucifer... Enfin plutôt de celui qui foutait le bordel partout et dès qu'il en avait l'occasion...

Ce matin là donc, Seiji Ogawa avait pris une attention particulière à son apparence. Plus que d'ordinaire du moins. Mieux valait bien paraître.

L'entrevue avait été fixée à 20h30 au bar de l'immeuble où logeait la compagnie. Assis à une table un verre au liquide brun clair en main, le brun regardait rêveusement la flamme de la lampe qui brûlait sur le mur , laissant libre cours à ses pensées aussi mélancoliques soient-elles. Une cigarette fumait entre son majeur et son index, quitte à être immunisé contre le cancer autant en profiter !

Les yeux noisette de Paimon semblaient voir des choses que seul lui pouvait percevoir, des futurs plans peut-être ? Il pourrait être amusant de prendre la place du prince suprême des enfers pendant son absence... Qui part à la chasse perd sa place non ? Le démon égara cette idée dans son esprit, il y reviendrait plus tard peut-être..? Ou peut-être se demandait-il ce que les gens qu'il appréciait faisaient ? Se sentait-il malheureux ? Nostalgique ? Triste ? Difficile de le déterminer alors que ses pensées se liaient et se déliaient sans avoir nécessairement de rapport entre elles, sans qu'un quelconque lien logique les unissent.

L'aura cachée, l'air rêveur, le verre en main, Ogawa ressemblait presque à un humain si ce n'était ce sentiment de danger qui étreignait les humains quand ils l'approchaient ou passait près de sa table.

Normalement le dénommé Takasugi Kei ne devrait plus tarder. Peut-être que l'ancien héraut allait pouvoir se divertir ?
[i]


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''


Dernière édition par Ogawa Seiji le Mar 21 Juin - 18:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Takasugi Kei
Devil † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG - Prince Démon Gnappy
Localisation : Hellsing Inc.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Ven 27 Mai - 12:04

    Depuis mon point d'observation, je regardai Seiji d'un œil songeur. Le bar de la Hellsing s'étalait sur deux étages, un rez-de-chaussée qui comprenait le bar en lui-même et dont tout l'espace était occupé par des tables et des chaises, et un étage qui était en fait une allée large de deux mètres environs, délimitée par une vitre en verre surmontée d'une rambarde en métal. Des tables étaient placées le long de cette vitre, afin que de l'étage, les clients aient une vue sur le bar en-dessous. Les coudes appuyés sur la rambarde, je regardai Seiji et songeai me posai des questions à son sujet.

    Il était difficile de ne pas le connaître, au moins de réputation. Un démon puissant, sans maître. A priori il appartenait au cercle de Takiya, mais dans les faits seulement. Dans les actes, je doutai que Seiji se laisse donner des ordres par qui que ce soit. Pour ce que j'en savais, il s'entendait néanmoins assez bien avec Takiya, ce qui faisait de lui, à mes yeux, un potentiel problème. Après tout, à eux deux, ils avaient comploté pour permettre à Lucifer de partir des Enfers... Seiji semblait s'être désintéressé de la question, et ça n'était pas plus mal. Sauf si ça impliquait que sa nouvelle lubie était de traîner sur Terre et plus précisément dans mon entreprise.

    Un petit sourire étira mes lèvres. En cela, Seji et moi nous ressemblions : l'ennui était notre pire ennemi. Mais il était encore jeune et impatient et agissait sous le coup de ses désirs et de ses impulsions, alors que j'aimais contempler et tergiverser. Lui vivait vraiment à la seconde sans se poser de questions sur l'avenir - même quand cet avenir concernait les trois secondes suivantes. La preuve en était qu'il était là, à siroter un verre, sans même s'inquiéter d'où il était ni de qui pouvait bien l'observer. S'il l'avait voulu, il aurait pu sentir ma présence. Ça n'était pas une marque de faiblesse, je le savais. Seiji se fichait simplement de savoir qui se trouvait près de lui. Il avait probablement un sens des priorités un peu bizarre... trop occupé à chercher son prochain coup à jouer pour perdre son temps avec les gens extérieurs à son petit monde personnel.

    Je m'arrachai à la rambarde et descendis le rejoindre. Quand j'avais su qu'il voulait travailler pour moi, j'en avais été assez surpris. Il avait le physique de l'emploi, certes, et j'étais sûr que la Terre et les Humains sauraient le distraire. Mais si je j'avais voulu le rencontrer personnellement, c'était pour lui poser des limites, même si j'étais à peu près sûr que "limites" était un mot étranger à son vocabulaire...

    J'arrivai devant sa table et jetai un bref regard au barman, qui se mit aussitôt en devoir de me préparer un whisky sec et glacé. Je m'assis devant Seiji comme un roi sur son trône - alors que les chaises du bar étaient assez peu confortables. Mais j'étais chez moi, ici.

    "Bonsoir, Ogawa Seiji, je suis Takasugi Kei, le PDG de la Hellsing. J'espère que le service ici est à ton goût."

    Je lui adressai un sourire poli qui dissimulait l'excitation qui commençait à monter en moi. Tout ça pouvait s'avérer amusant, finalement.

    "Il paraît que tu voudrais travailler ici, en tant qu'idole. Je suis assez étonné par ce choix, connaissant tes antécédents. Je suis bien curieux de connaître tes motivations."

    Le barman vint m'apporter mon verre et je le remerciai d'un geste. Il s'agissait d'un démon mineur qui appartenait à mon cercle, et que j'avais emmené avec moi sur Terre parce qu'il préparait les cocktails comme personne... il fallait savoir prendre soin du bon personnel, ces derniers temps. On en manquait tant...


ABSENCE



"The only thing that ultimately matters is to eat an ice-cream."
The original diva, welcome to hell
All in plastic, all is fantastic !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Ven 27 Mai - 16:36

Ses pensées en étaient rendues à la peut-être future adoption d'un chaton, quand le PDG surgit devant lui s'asseyant avec royauté sur la chaise qui lui fessait face. Ah ce n’était pas tout ça, mais je me demandais si j'étais sortit de mon lit pour rien moi...Le démon eu un petit sourire pour son interlocuteur et retourna dans la contemplation de la flamme qui n'était pas si loin de lui après tout.

Effectivement, Seiji pouvait être le genre d'homme qui cause des ennuis assez agaçant pour une entreprise....Il était aussi effectivement un potentiel problème pour Takasugi en tant que tel. Ouais bon d'accord il avait participer à tout ça ET ALORS...? Ça ne fessait pas de lui le fauteur de troubles par excellence !...Bon oui ça le fessait. Mais dire de lui qu’il appartenait a un cercle, était la bêtise la plus grande que l’on pouvait faire. Si Dieu n’avait pas réussi a le faire obéir pourquoi un simple Prince y arriverait ? Non il ne se croyait pas surpuissant, il avait parfaitement conscience de ses capacités et en usait comme il le fallait. Mais il était vrai de dire qu’Ogawa était jeune et impulsif. Pour le moment cela ne lui avait causé aucuns problèmes graves. Pour le moment bien entendu ! Pour le reste seul l’avenir le lui dirait. Et puis de toute façon n’était-il pas assez intelligent pour qu’on le craigne ? Bah oui, alors pourquoi irait-il obéir à un mec qui tenait plus de son meilleur ami que de son supérieur ? Bonne question. Seiji en était donc revenu, à se demander si oui ou non il allait adopter le petit chaton qu’il avait vu à l’animalerie plus tôt en venant, quand l’homme en question se présenta. C’était un début, fallait encore lui répondre !

‘’Tout à fait ! Enchanté de vous rencontrer.’’

D’une politesse à tout rompre en cet instant il tendit sa main avec un mouvement gracieux sourire engageant aux lèvres. Décidément, plus il regardait Kei plus il se disait que ça risquait d’être très divertissant. Surtout que l’ennuie commençait sérieusement à avoir de l’emprise sur lui.

‘’C’est moi qui ai été surpris d’avoir rendez-vous avec vous et en personne qui plus est !’’

Lentement il prit une bouffé de sa cigarette qui continuait de griller lentement entre ses doigts et tourna délicatement les glaçons qui brillaient doucement aux lueurs des lumières tamisées. Puis il releva ses yeux noisettes-doré sur l’ancien en souriant en coin.

‘’Pourquoi tout le monde veut savoir mes motivations ? Suis-je si imprévisible ?’’

Un soupire traversa ses lèvres avant qu’il ne daigne répondre correctement à la question autre que par une question.

‘’La raison de mon envie ? Tout simple. Je m’ennuie terriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiblement !’’

Clama-t-il avec une moue ennuyée. Manquait plus que de savoir quelles limites le plus âgé allait poser. Limites…Ouais faudrait le rajouter à son vocabulaire...


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Takasugi Kei
Devil † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG - Prince Démon Gnappy
Localisation : Hellsing Inc.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Dim 29 Mai - 9:19

    Fut-il surpris de me voir soudainement m'asseoir devant lui ? N'importe qui d'autre en aurait conçu un peu de nervosité. Je connaissais peu de démons qui aimaient les surprises. Mais Seiji sortit de sa rêverie avec naturel, sans brusquerie, et m'adressa un sourire tranquille. Une transition entre songe et réalité qu'il maîtrisait à la perfection, apparemment. Ce démon était décidément unique. Il répondit à mes présentations aussi poliment que possible. Un signe de bonne volonté ? Sûrement. Le problème avec lui était qu'il pouvait se sentir d'humeur docile aujourd'hui, et se lever demain avec une envie terrible de faire s'écrouler l'immeuble. Même si je doutais fortement qu'il ose s'en prendre à mon immeuble...

    Sa surprise quant à leur rencontre arracha un sourire à Kei. La vie entière n'était qu'une comédie et son apogée était la façon dont les gens communiquaient entre eux. Aussi étonné et quelques peu vexé que Seiji avait l'air, il savait parfaitement ce que les gens pensaient de lui. Il savait ce qu'il était et il devait reconnaître que ceux qui se méfiaient de lui étaient les plus malins. L'attitude stupide serait de se laisser avoir par son sourire sympathique et ses yeux pétillants - qui lui seraient utiles pour faire carrière, soit-dit en passant.

    "Imprévisible, c'est le mot. Pour être honnête avec toi, ta réputation t'a précédé et je pense qu'elle n'est pas exagérée. Ce que tu fais en Enfer te regarde, mais ici les règles du jeu sont différentes."

    Je bus une gorgée de whisky et adressai un regard reconnaissant au barman qui nous regardait d'un œil nerveux depuis son comptoir.

    "Si tu veux travailler ici, je ne m'y oppose pas. Je te promets même que tu vas t'amuser, au moins pour quelques mois, de quoi t'occuper. Mais tu dois savoir que la Terre et les Humains ont attiré par mal de gros poissons. Si tu veux survivre ici, tu dois mener tes affaires en ménageant les intérêts des autres."

    Bon, c'était pas trop mal, en guise d'introduction. Il y avait encore pas mal de choses que je voulais mettre au point, mais j'espérais surtout en savoir plus sur ses projets. Je doutais qu'intégrer la Hellsing et faire une carrière fulgurante lui suffise...


ABSENCE



"The only thing that ultimately matters is to eat an ice-cream."
The original diva, welcome to hell
All in plastic, all is fantastic !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Dim 29 Mai - 18:30

C'était effectivement une habitude chez lui que de passer des rêveries à ce qui l'entourait, une attitude naturelle qu'il avait développé au Paradis quand les autres le rappelait à l'ordre. Ouais cette présentation était pour lui une sorte de marque de bonne volonté, maintenant restait à savoir combien de temps cette supposée bonne volonté allait rester, parce que c'était pas tout ça, mais Seiji était le genre de démon qui ne respectait rien d'autre que l'honneur. C'était au moins déjà ça de gagner. Aujourd'hui son humeur était au beau fixe et ne présentait pas vraiment de danger pour le restant de la population. Pour le moment.

Ogawa ne pouvait s'empêcher de sourire a chaque commentaire que fessait son futur patron. Car, il ne doutait aucunement de lui et de ses capacités... Une chose parfois utile, parfois dérangeante dépendement du moment. Soudainement, son air redevint neutre à la limite de la mauvaise humeur.

''Ce que l'on dit sur moi en Enfers, n'est qu'un pietre reflet de se que je suis capable de faire. Je prefere encore étouffer certains de mes coups, je ne suis pas encore rendu suicidaire.''

Croisant les bras, l'ancien héraut de Dieu reprit son air charmeur et son sourire de séducteur.

''Mais là n'est pas le sujet de cette rencontre ''

Puis le PDG commença alors un long discourt sur ce qu'il devait faire...Comme s'il n'était jamais venu sur terre.

''Attend je t'arrête tout de suite je sais déjà tout ça. Je suis monté sur terre il y a quand même quelques années, je ne viens pas d'arriver, je sais me faire discret quand c'est le moment. ''

Un soupire résigné traversa ses lèvres. Nah il n'était pas là uniquement pour s'amuser. Mais la raison du pourquoi, resterait privée pour quelque temps encore...

''Donc viens en immédiatement à tes exigences pour que je sois engagé.... Je n'aime pas vraiment quand on tourne autour du pot. Car, je ne doute pas que tu en es, sinon tu ne serais pas venue me voir directement. Mais je me demande, fais-tu ceci avec tous les démons qui entrent dans ta compagnie ou tu ne l'as fait juste avec moi ?''

Question de savoir à quel point Kei se méfiait de lui.





''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Takasugi Kei
Devil † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG - Prince Démon Gnappy
Localisation : Hellsing Inc.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Ven 3 Juin - 12:15

    Mes paroles avaient enfin provoqué une réaction chez lui. Provoqué, c'était le mot. Encore un peu et il aurait eu l'air vexé... Bien sûr cela pouvait tout à fait être dû à autre chose. Quelque chose à quoi il aurait pu penser, qui n'avait rien à voir avec notre discussion, ou simplement l'expression de son humeur lunatique et versatile. Mais c'était plaisant de penser que c'était bien mon ton paternaliste qui l'avait fait réagir. Quant à ses paroles... Savoir qu'il était sur Terre depuis un moment était plutôt intéressant et je rangeai l'information dans un coin de mon esprit. Cela pouvait vouloir dire, disons à 50%, que Hayato Takiya était lui aussi dans le coin. De quoi mener une petite enquête, Takiya faisant partie des quelques personnes que je n'aimais pas savoir rôder près de moi - et surtout de mes affaires.

    J'esquissai un sourire amusé et trempai mes lèvres dans mon whisky avant de lever les mains en signe de paix. Je trouvais cela amusant qu'il s'emporte ainsi, mais il était clair que je n'avais rien d'autre à y gagner. M'amuser quelques secondes mais le mettre de mauvaise humeur... non, ça n'en valait pas la peine. J'ai toujours eu horreur de nettoyer les pots cassés - ma petite Vale le faisait très bien pour moi - aussi j'excellais dans l'art de prévenir les conflits et de les désamorcer.

    "Ne m'en veux pas, je prends simplement mes précautions. Tu es chez moi aussi, comme si tu te trouvais dans mon cercle en enfer. Et le vent tourne vite, chez les Humains... sache seulement que pour le moment, ce sont les démons pro-apocalypse qui dirigent le jeu dans cette ville... et moi. Et c'est la même chose du coté des anges."

    Je soupirai en songeant à mon vieil ennemi - si ancien que je pouvais presque l'appeler "ami" - Sakuya Toya. En voilà un qui m'avait aidé à survire à tous ces millénaires, sans lui j'aurai sûrement péri d'ennui ! Je me redressai sur ma chaise et croisai les mains sur la table pour ancrer mon regard dans celui de Seiji.

    "Ce que je veux est simple : si tu veux travailler ici, tu dois te tenir tranquille. A partir du moment où les Humains vont associer ton nom à cette entreprise, je ne veux pas de scandales. Je ne t'empêche pas de faire tes affaires, mais n'implique jamais la Hellsing, ni même ta personne."

    Les Humains avaient la fâcheuse tendance à sauter aux conclusions. Qu'on mêle seulement Seiji à une sale histoire et c'est toute la Hellsing qui en souffrira. Mes affaires marchaient trop bien sur Terre actuellement pour que je laisse ça arriver, sans compter qu'elles étaient un merveilleux vecteur pour moissonner des âmes, aussi inintéressant que ce soit pour moi. J'avais conscience de prendre un risque en acceptant Seiji dans la Hellsing. Mais si je lui demandais de partir, il pouvait toujours mal le prendre. Et avoir un Seiji mécontent en liberté dans les environs n'était pas du tout dans mon intérêt. Et puis les Humains avaient un bon proverbe pour ce genre de situation : sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis. Au moins ici, je pourrais l'avoir à l'œil.

    Le seul problème en vérité, ça n'était pas lui, c'était les autres. La Hellsing faisait travaillait quelques démons avec lesquels, j'étais certain, la cohabitation serait difficile. Encore une chose dont il fallait que j'avertisse Seiji...


ABSENCE



"The only thing that ultimately matters is to eat an ice-cream."
The original diva, welcome to hell
All in plastic, all is fantastic !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Sam 4 Juin - 16:20

Vexé ? Il lui en fallait bien plus pour être vexé..Quoi que...Bon enfin. C'était plutôt le ton paternaliste du démon qui l'avait irrité et pas autre chose. Seiji n'avait pas de père, n'avait plus de père en faites et n'en voulait pas un autre. Il était libre, enfin ! Personne ne pourrait venir briser ce bien précieux qu'est la liberté de choix, le libre arbitre que les démons sans maître avaient. Plutôt mourir de la plus atroce des façons que de perdre ce droit de volonté.

''Je N'ai PAS besoin d'un père. un patron ça me va. Mais pas un père, le dernier que j'ai eu...ben il n'avait pas le sens de l'humour, à mon très grand regret d'ailleurs.''

Il marqua une pause pour revenir contempler le jeu des couleurs sur les glaçons que contenait son verre. Une ombre de mélancolie passa dans son regard et pendant une fraction de seconde, Paimon regretta sa vie d'avant. Puis un froid polaire lui envahit la poitrine et son aura le fit ressentir en devenant noir bleuté.

''Je sais tout ça, je l'ai découvert à mes dépends...Les anges sont des...Hum...''

Le brun ne termina pas sa phrase et releva ses yeux noisette sur Takasugi, décidément c'est derniers temps l'ange déchu avait un sale caractère et une humeur de plus instable. La mer d'Osaka serait plus prévisible que lui...

''Enfin bon, je sais me tenir aux pas comme je te l'ai dit précédemment. Et la seule chose que je veux que l'on associe à mon nom et à cette entreprise, c'est mon succès. Car je compte bien devenir, un danseur, un mannequin et un chanteur de renommé. Je crois que cela pourrait me divertir quelques temps, car je suis en train de mourir d'ennuie et sur le point de faire exploser un quelconque bâtiment.''

Un sourire charmeur remplaça son air déterminé.

''Je suis persuadé que j'ai ce qu'il faut pas toi ?''

Prenant une gorgée de l'alcool que contenu dans son verre, Seiji paraissait sur de lui. Mais pas trop, quand même, il se gardait une petite gêne. En devenant célèbre il pourrait de un: attraper plus d'âme et deux: rire littéralement à la face de Dieu.

Son portable sonna et le brunet leva un regard vers son futur patron avec un air interrogateur de : puis-je-répondre-ça-pourrait-être-important ? Avec un coup de tête affirmatif, Paimon se leva et répondit. En entendant le nom de son interlocuteur un immense sourire apparut sur ses lèvres.

''Ohayo Takiya !''Fut la seule chose que pu entendre Kei avant qu'Ogawa ne s'éloigne.

[...]

À peine cinq minutes plus tard, Seiji avait réintégré son siège.

''Donc, c'est tout se que je dois respecter pour être pris ? Tu sais parfaitement Takasugi que je pourrait être un élément qui rapporte à ton entreprise autant financièrement, que côté succès ou âme.''

Il avait baissé le ton pour éviter qu'une oreille indiscrète ne vienne entendre cette partie de conversation.


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Takasugi Kei
Devil † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG - Prince Démon Gnappy
Localisation : Hellsing Inc.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Lun 13 Juin - 12:27

    Je l'écoutai, écoutai ce démon assez vieux pour avoir connu l'Humanité moderne dans ses balbutiements, et songeai que pourtant, il était encore bien jeune. Non pas par sa présence, mais par son cheminement de pensée. Du recul ? Ogawa Seiji ne semblait pas en avoir. Un attitude très démoniaque, en vérité, puisqu'en totale opposition avec celle des anges. Un ange se doit de réfléchir à chacune de ses actions, car en vérité, il y a Dieu qui les regarde et surtout, qui les juge. Une vie bien triste, si vous voulez mon avis. Les démons, eux, eh bien... ils avaient tous un Prince quelque part, mais même les Princes ne se prenaient pas pour Dieu. Être un démon, c'est être libre, plus encore qu'un humain. Mais la plupart d'entre eux n'ont jamais vraiment réglé leur compte avec leur ancienne vie. Et au final, j'en revenais toujours à cette constatation : les anges déchus, quelque que soit la raison de leur chute en enfer, gardaient tous en eux une infime colère, un infime désespoir quant à l'injustice de Dieu. Moi qui suis l'un des deux derniers représentants du Mal originel, qui n'ai jamais été un ange, ni même un humain, je n'ai jamais eu à rendre de comptes à personnes. Seiji, lui, ne voulait plus en rendre, apparemment. Je terminai mon verre et lançai, d'un ton moqueur :

    "Tu n'as rien à craindre, je ne serai pas ton père, je n'apprécie pas les enfants et tu en ferais un des plus pénibles, ne le prends pas mal."

    Son portable sonna à cet instant et je le laissai répondre, esquissant un sourire amusé en l'entendant s'exclamer le nom de son grand ami Hayato Takiya. Moi aussi, j'aurais bien voulu lui parler, à celui-là. S'il savait seulement où était Lucifer... moi je le savais, et l'information l'aurait sûrement intéressé ! J'attendis patiemment que Seiji revienne, et quand il se réinstalla en face de moi, je posai mon verre vide sur la table et croisai les mains sur les genoux.

    "Te rendre célèbre ne posera pas de problèmes, si tu acceptes de jouer le jeu que je vais t'imposer. Et ne crois pas que je fais ça par plaisir, mais si tu veux être un star parmi les humains, alors tu devras te plier à leurs règles. Partir du bas de l'échelle et accepter d'obéir à leurs ordres. Il n'y pas plus compliqué et pesant que la hiérarchie professionnelle humaine, mais tu devras faire avec."

    Pour les plus pénibles des démons travaillant pour moi comme stars, il était souvent difficile à accepter de devoir obéir à de simples ordres, de simples humains. Je voyais Joo Hee faire la grimace encore aujourd'hui quand un photographe lui donnait des ordres, quand un manager humain lui imposait des règles qu'en tant qu'humaine-d'apparence elle se devait de respecter. Dur, mais c'était ainsi.

    Je laissai échapper un soupir, penser à cette sensationnelle garce m'ayant rappelé à mon devoir, et je fixai Seiji dans les yeux.

    "Il y a encore une chose que tu dois savoir. Dans ces locaux travaillent sous couverture des démons dont la cause est différente de la tienne. Je te demande de ne pas te mettre en travers de leur chemin, ni de les provoquer."

    En fait, je pensai à un démon en particulier, ce sympathique mais totalement fou de Kusanagi Genzo, Prince de la Folie et bien assez puissant pour décoller la tête de Seiji - si seulement il arrivait à lui mettre la main dessus, ce qui m'aurait fortement étonné. Aaaaah, qu'il était compliquer de faire cohabiter tant d'égos différents...


ABSENCE



"The only thing that ultimately matters is to eat an ice-cream."
The original diva, welcome to hell
All in plastic, all is fantastic !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Dim 19 Juin - 19:20

C'était toujours la même histoire. C'était long... Et ça commençait sérieusement à l'ennuyer. Si bien que Seiji tomba dans la lune. Non ce n'était pas volontaire et oui il continuait d'écouter son futur patron. Un sourire naquit sur ses lèvres aux dires de Takasugi.

''Oui je sais...On m'a toujours dit que j'étais un des pires enfants que Dieu ai crée...On m'a aussi dit que j'étais un cas à part particulièrement pénible à mater...''

Une moue agacée marqua son visage, bon Ok. Il obéirait...Mais qu'il n'y en aie qu'un seul de ces stupides petits humains qui aillent trop loin et s'en était fini de lui. Mieux valait que cette intention reste dans sa tête tiens...Un sourire remplaça bien vite cet air agacé qu'il avait prit.

''Tu sais bien que je suis prêt à faire bien des choses pour tromper mon ennuie...C'est que l'éternité est bien longue...Et quand il faut attendre un évènement qui pourrait être encore plus amusant, c'est trente fois pire....répondre à leurs exigences ne me posera pas de problèmes a priori.''

Et puis Seiji était très doué dans le rôle du jeune homme charmant, galant et séduisant. Ce ne serait effectivement surement pas un problème pour lui de jouer un rôle qui jouait si souvent quand il montait sur terre.

Cette histoire de plusieurs démons travaillant dans la même compagnie ne l'étonna pas plus qu'il ne le fallait, en effet il s'en doutait un peu. Par contre, pour ce qui était de ne pas les provoquer...C'était une autre histoire..

''Hum....Je me mets rarement en travers du chemin de ceux qui sont susceptibles de me rayer de la carte...Pour ce qui est des autres je ne promettrais rien...''

Tant qu'il trouvait de quoi jouer, de quoi se divertir Paimon n'irait pas embêter les autres. Enfin embêter n'était pas vraiment le mot approprié...Emmerder était plus près de la réalité que n'importe quel mot. Et au moins était-il honnête avec Takasugi...Et pendant quelques mois, il n'y avait aucun risque...Peut-être même qu'il tiendrait jusqu'à l'apocalypse sans faire chier personne qui sait ? Il s'amusait déjà follement avec certaines personnes alors l'ange déchu ne ressentait pas le besoin d'aller se chercher de nouveaux jouets.

''Sache que je n'ai aucune cause j'y vais selon mes envies.''

C'était bien ça le plus grand danger avec lui. Il était impossible de déterminer ses actions d'avance, même lui ne s'y attardait pas en sachant pertinemment que c'était une quête perdue d'avance.

Son regard retomba dans le vide, mais lentement il les releva sur Kei.

''Dis-moi ce que tu compte faire de ma personne ?''

Une question comme une autre ! Ogawa était généralement très doué dans ce qu'il voulait vraiment faire. Il était aussi multi-fonction et de savoir ce que lui réservait le PDG l'intriguait plus qu'il ne le montrait.


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Takasugi Kei
Devil † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG - Prince Démon Gnappy
Localisation : Hellsing Inc.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Mar 21 Juin - 16:53

En l'écoutant parler et en lisant presque l'exact contraire de ce qu'il disait sur son visage, un soupir franchit mes lèvres. Léger, calculé. Les enfants étaient tous les mêmes, les mots ne les atteignaient pas. Ils ne comprenaient pas leur puissance. Aussi n'ajoutai-je rien, songeant avec amusement au moment où Seiji désobéirait à mes ordres d'une façon ou d'un autre, et en paierait les conséquences. Là se situait la véritable leçon. Là était l'expérience. Et c'était ainsi que l'on apprenait la patience et que la maturité se faisait. Il faisait des efforts, c'était visible, et je ne pouvais que lui en être reconnaissant. Chacun faisait ce qu'il pouvait à sa mesure. Genzô, indubitablement l'être le plus puissant après moi dans cet entreprise, s'était plié sans mal et avec le sourire à toutes mes exigences. Et pourtant, de tous mes employés, c'était bien lui le plus cruel, le plus ambitieux, et celui qui réussissait le mieux sur Terre. Seiji renâclait, faisait le difficile, eh bien... il se pouvait que son vœu soit exaucé et qu'il réalise qu'ici, sur Terre, les choses étaient plus complexes et donc plus amusantes qu'il ne le pensait.

Je le regardai longuement, plongé dans mes pensées comme lui dans les siennes, à ceci près qu'en bon vieillard que j'étais, je ne pensais qu'au présent, alors que lui devait être perdu dans des délires et autres fantasmes qu'heureusement, il ne réaliserait pas forcément. Ce que je voulais faire de lui ? De base, nous autres démons excellions en tout. Il nous était facile de nous façonner un corps parfait, un visage magnifique, des cordes vocales extraordinaires. Les démons faisaient de bons mannequins, de bons chanteurs, de bons acteur aussi, parce qu'ils avaient tous une grande gueule et aimaient souvent s'amuser. Mais quand on y réfléchissait, c'était aussi le temps présent qui leur permettait d'avoir du succès. Car en vérité, la création est le domaine réservé des Hommes, hélas. De tout temps, ils ont créé, composé, peint, dansé, chanté et joué. Les démons, même les anges, sont incapables de ressentir le processus de création. De faire passer quelque chose dans leur art, de faire ressentir au public.

Il y a encore quelques années, ils auraient tous fait de piètres artistes, disons moyens, qui n'auraient pas rapporté grand chose. Aujourd'hui, ils étaient toujours moyens, ou plutôt, bien trop parfaits, mais ils rapportaient beaucoup, parce que dans leur quête d'uniformisation, de musique poubelle et de perfection physique, les humains avaient oublié l'important : la performance.

"C'est à toi de voir" finis-je par lâcher. "Tu peux être mannequin. Si ça marche, si le public commence à réagir, alors tu sortiras quelques chansons, pour des pubs, par exemple, puis des CD, et on te placera plus précisément sur le marché à ce moment-là. Ça te convient ?"

Pas comme s'il avait le choix, mais on n'était pas des sauvages, la politesse avant tout. Je jetai un coup d'œil à ma montre. Que le temps passait vite, quand on s'amusait ! Je me levai et m'étirai.

"Tu pourras te présenter dès la semaine prochaine à l'administration, tu signeras ton contrat à ce moment-là et on t'assignera un manager. Il se peut que ce soit un humain... mais il sera ton nouveau patron, alors ne le malmène pas trop !"


ABSENCE



"The only thing that ultimately matters is to eat an ice-cream."
The original diva, welcome to hell
All in plastic, all is fantastic !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Seiji
Devil † Walker

avatar


Emploi : Idole à la Hellsing Inc.
Localisation : En plein dans le chaos ♥

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...
Mar 21 Juin - 18:29

Ah qu'il était doux de pouvoir se perdre dans ses fantasmes de destruction typiquement démoniaque ! Seiji ne doutait pourtant pas un instant qu'il serait sévèrement puni s'il allait trop loin...Même si Takasugi disait ne pas jouer le père, le brun n'avait aucun doute sur la raclée qu'il allait se prendre ou pire encore, si jamais il brisait les limites imposées...Quoi que d'un point de vue typiquement divertissant, il pourrait être des plus passionnant d'enfreindre les règles. Mais pour ça on verrait plus tard. Pour le moment mieux valait se plier aux règlements que le PDG lui avait imposés. Certes, Paimon était un démon particulièrement dangereux de pars son impulsivité, mais il ne manquait absolument pas d'intelligence. Et cette dernière lui indiquait qu'il valait mieux prendre son temps. Même s'il fallait l'avouer Ogawa n'avait jamais été reconnu pour sa patience... Mais il ferait une exception.

''Ahhh ce que je ne ferais pas pour m'amuser....Bien entendu que ça me convient ! ''

Le démon se rappelait vaguement de cette époque où les hommes aimaient la véritable musique, où le talent était la chose la plus rechercher. Le talent..Pfff...De nos jours, la beauté comptait plus que n'importe quoi d'autre. Mais il n'allait certainement pas s'en plaindre n'est-ce pas ?

Tant mieux si c'était plus compliqué sur terre, ça mettrait ses neurones en activité...C'était tellement simple de prévoir les démons parfois...C'était d'un lassant, pour vous dire qu'il avait faillit s'endormir tandis qu'un autre ange déchu l'insultait...Comme quoi l'ennuie était vraiment son pire ennemi pour le moment. Pour le moment, parce que franchement on verrait bien comme ça se passait dans l'entreprise, peut-être trouverait-il des personnes qu'il connaissait ? Ah non surement le ferais-il, restait à savoir si lesdites personnes et lui s'entendaient bien ou pas. Étant donné qu'il connaissait quelques démons qui donneraient cher pour voir sa tête exploser...Allez savoir pourquoi... Ce n'était pas sa faute non plus s'ils avaient croisé son chemin alors qu'il s'ennuyait si ?

Le brun s'étira de tout son long et se leva à son tour avant de rouler des épaules. Un bâillement lui échappa qu'il couvrit de sa main. Bon d'accord, il ferait un saut à l'hôtel et ensuite un tour en ville pour le réveiller.

''Pas de problème''

Doucement et avec grâce, Seiji s'inclina devant Takasugi. Ce dernier savait-il que Paimon ne fessait ce mouvement que tous les 300 ans et plus ? Et seulement devant une personne qu'il respectait vraiment ? Peut-être que oui, peut-être que non. Mais en se relevant, Ogawa s'alluma une nouvelle cigarette et replaça son veston d'un mouvement sec de la main. Le commentaire sur son futur manager le fit sourire et il lança un regard amusé à Kei avant de secouer la tête.

''Ah nah pas trop.... Ça ne laissera pas de traumatismes ni physique ni psychologiques. Promis !''

Clama-t-il avec la main sur le coeur. Quelques minutes plus tard il sortait du bar satisfait de cette rencontre qui avait passé plus vite à ce qu'il n'avait cru d'abord. Ça c'était bien fini. Il avait obtenu ce qu'il voulait...Comme souvent d'ailleurs. L'ancien héraut de Dieu lança un dernier salut de dos au plus vieux et sortit dehors sans bruit avant de disparaître en direction de son hôtel.

[END]


''Et maintenant, dis moi,
il est où ton Dieu si aimant alors que tu agonise
lamentablement à mes pieds ?''

*Se marre* ''Ahahahaha un peu qu'elle est belle mon explosion !''
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Why ? Cuz' it have nothing to make...

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Why ? Cuz' it have nothing to make...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Hellsing Inc. :: Bar-