† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Someday... Somewhere... By chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Someday... Somewhere... By chance
Ven 3 Juin - 18:52

- Tu....Tu n'es pas parti...

- Hein ?

Etonné par sa réplique, je me retournai un moment pour vérifier si elle ne parlait pas à quelqu'un d'autre que moi. Mais non, il n'y avait personne, c'était bien à moi qu'elle parlait.

- Je... Euh... Non... C-c'est pas toujours facile, mais je gère, je crois. Mais... Comment tu l'as su ? Est-ce que je suis si transparente ?

Un petit sourire m'échappa. Il signifiait à lui tout seul "Perdu ! Ca n'a rien à voir" et "Hé hé ! Tu me sous-estimes". Je ne pouvais pas lui avouer que j'étais un démon et que j'avais des pouvoirs de perception un peu spéciaux, mais... lui laisser imaginer que j'avais déjà connu des gens comme elle ou que j'avais un genre de sixième sens n'était pas une mauvaise idée. Après tout, ce n'était pas vraiment du mensonge... car je l'avais vraiment ce sixième sens en quelque sorte. Mais avec quelques trucs en plus...

- Mais t'inquiète pas hein ! Pour une raison que j'ignore, je suis pas capable.. avec.. Euh.. Avec toi. continua-t-elle.

Je haussais un sourcil de surprise. Alors… depuis le début je n’avais rien à craindre ? Je me sentis à la fois rassuré et déçu. Rassuré car n’ayant aucune idée du don qu’elle avait quand je l’avais embarquée avec moi dans la galerie marchande, j’avais vraiment flippé quelques secondes que la demoiselle puissent lire mes pensées et découvre le pot aux roses, comme avec un certain ami que je ne citerai pas… Mais en même temps, j’étais déçu. Surtout car avec la transmission de pensée, pas besoin pour moi de hurler « je suis un démon ! » ou « j’étais un ange et on m’a déchu car j’avais été vilain ». Il aurait suffit d’un petit don d’empathie ou d’une petite lecture de mes souvenirs pour comprendre le drame injuste que j’avais vécu et ne pas inspirer la peur. Tout aurait été tellement plus simple…

- Euhm, mais t'as qu'à oublier hein ! Fait comme si j'avais pas ce... ce don. J'te jure ça me change pas ! Je veux dire, euhm.. Qu'est-ce que je veux dire déjà ? Ah ! Voilà, euh, c'est pas à cause de sa que je suis quelqu'un d'autre ! Je crois.. Enfin, c'est sure que parfois ça m'influance légèrement, mais que légèrement ! Euhm, en fait ça dépend des fois... Mais je.. je...*soupir*... Laisse tomber d'accord...

Elle était bien nerveuse ma princesse. Pas que ça me change que d’habitude, mais elle se trouvait maintenant dans la même situation que moi : avoir peur de faire fuir l’autre parce qu’on est différent. Et ça, je pouvais le comprendre mieux que personne…

- Oublier ? Bah pourquoi ?! m’exclamai-je. C’est trop cool d’avoir un don ! Tu te rends compte ? Les Humains sont plus de 6 milliards sur Terre et parmi ces petites fourmis à la fois fragiles et précieuses, il y a des bijoux qui savent faire des choses incroyables ! C’est pas pour rien qu’on appelle ça un « don » tu sais.

Je ne sais pas trop ce qui me prit, mais je posai ma main sur la sienne en plongeant dans son regard, le plus naturellement du monde.

- Tu ne dois pas t’arrêter de vivre parce que tu es un peu différente okay ? continuai-je plus bas en me penchant un peu vers elle. Tout le monde est différent. Tu as donc aussi le droit d’avoir ta petite particularité. C’est comme ça. C’est la vie. Et on fait avec.

Pire, embarqué dans mon monologue pour essayer de la rassurer, je finis par me trahir.

- Moi aussi je suis spécial. Je te comprends.

Je me tus immédiatement en comprenant que j’avais dit le mot de trop. Il ne fallait pas que je commence à me révéler ! C’était trop tôt ! […] Mais j’en avais tellement envie !!!!! Partager un secret avec quelqu’un est tellement plus… supportable.

Me reprenant à toute vitesse, je bafouillais :

- Euh… c’est… comment dire… C’est un peu comme toi. J’ai une sorte de… faculté… à… à… Quand une idée me vint : … à transmettre mon énergie aux autres ! Voilà c’est ça !

Je m’étais soudain rappelé le moment où je l’avais enveloppé de mon aura pour lui transmettre mon énergie et l’empêcher de s’évanouir plus tôt. Ce n’était pas un mensonge, j’avais bien ses facultés, mais c’était déformer la vérité que de lui laisser croire que c’était un simple don chez moi et pas… une partie de ma nature surnaturelle. […] Pardonne-moi Chisa. Je te mens un peu… mais je veux tellement qu’on soit plus proche. C’est le seul moyen que j’ai…

- Je… euh… tu n’as pas peur de moi non plus hein ? continuais-je. Hé bien… dans ce cas, je ne vois pas pourquoi je devrais avoir peur de toi.

En voilà une conclusion qu’elle est bonne ! Nous sommes pareils, ne nous craignons pas et soyons amis. […] Oh oui ! Ca me plait ça ! ♥


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Someday... Somewhere... By chance
Mar 14 Juin - 23:20

Après m'être affirmé à moi-même qu'il n'était pas parti, il eut l'air confus... Enfin il y avait raison de l'être, mais plus pour moi que pour lui. Il s'était retourné comme pour voir si je m'adressais bien à lui... Ce qui était le cas. Puis après lui avoir demandé comme il l'avait su, un petit sourire apparût sur ses lèvres. Rien à voir avec les sourires qu'il me faisait d'habitude. Sourire que d'ailleurs, j'adorais. Enfin, c'est innée chez moi, j'adore voir les gens sourire, mais le sien me plaisait plus. Allez savoir pourquoi, c'était d'ailleurs assez étrange. Surement parce qu'il était mon ami. Bref, avec ce sourire sur le visage, il semblait me dire ''je suis plus rusé que j'en ai l'air, petite''. Ce sourire disait autre chose aussi... que je n'arrivais pas à cerner. Mystérieux. Sans m'en rendre compte, j'avais penché la tête sur le côté, les sourcils que très légèrement fronçés, perdu dans mes réflexions.. Ou dans la contemplation de son sourire, je ne sais plus.

Puis j'avais essayé de le rassurer, lui disant qu'avec lui, j'en étais incapable. Surpris, il avait haussé un sourcil... Oups. Alors ca lui faisait quand même peur ? Il fallait qu'il oublie que j'avais ce don et je m'efforçais de le lui dire. Mais sa réponse me surprise. Beaucoup.

Oublier ? Bah pourquoi ?! C’est trop cool d’avoir un don ! Tu te rends compte ? Les Humains sont plus de 6 milliards sur Terre et parmi ces petites fourmis à la fois fragiles et précieuses, il y a des bijoux qui savent faire des choses incroyables ! C’est pas pour rien qu’on appelle ça un « don » tu sais...

Il plongea son regard dans le mien, et posa une main sur la mienne. Je frissonnai, sans savoir pourquoi.

Tu ne dois pas t’arrêter de vivre parce que tu es un peu différente okay ? Tout le monde est différent. Tu as donc aussi le droit d’avoir ta petite particularité. C’est comme ça. C’est la vie. Et on fait avec.


Oublier ? Oui, c'est ça. Pourquoi ? Parce que j'ai pas envie que tu me vois différement et que tu t'en ailles en courant. Un don ? Je ne sais pas. J'ai un peu de la difficulté à appeler ca ainsi... Je ne m'arrête pas de vivre, au contraire je vis à fond, mais je ne peux rien faire pour la vie des autres quand je sens qu'ils sont triste et que je n'ai aucun pouvoir la dessus. Pensais-je... à voix haute. Eh merde... Eh merde... J'ai pas vraiment pensé tout haut, siii ????? Perdu dans mes pensés (qui était d'ailleurs devenu des paroles) je n'avais pas remarqué que je le regardais dans les yeux. Instantanément, je baissai la tête en rougissant. En fait, je rougis plus qu'un homard trop cuit qui cuit encore et qui a été trempé dans la sauce tomate ! Même si je sais pas pourquoi un homard cuit cuirait encore et encore moins pourquoi on le tremperait dans la sauce tomate, j'avais probablement l'air de ça en ce moment.

Puis, je relevai la tête...

Moi aussi je suis spécial. Je te comprends.

Différent ? Différent comment ? Je le regardais, avec des grands yeux, me demandant ce qu'il pouvait bien avoir de différent.

Euh… c’est… comment dire… C’est un peu comme toi. J’ai une sorte de… faculté… à… à … à transmettre mon énergie aux autres ! Voilà c’est ça !

Je fronçai les sourcils... C'est ce qu'il avait fait quand on était à l'aquarium ? Alors... Il m'avait transféré son énergie et ensuite l'avait perdu.. Rho mince !

Ah ! Alors euh.. Tu.. Plus tôt.. euh ... Miincee, je suis désolé...

Dis-je en baissant la tête. C'était ma faute s'il avait eu l'air si faible, plus tôt.

Je… euh… tu n’as pas peur de moi non plus hein ?

Je secouai la tête frénétiquement... Bien sûr que non, je n'avais pas peur de lui.

Hé bien… dans ce cas, je ne vois pas pourquoi je devrais avoir peur de toi.

J'hochai la tête tranquillement, songeuse. Il avait parfaitement raison ! Je lui souris timidement. Puis le serveur arriva, avec...Du sucre ! Pure et dure ! Je souris, supra-heureuse..Choocooolaaaaat. Le serveur déposa les plats sur la table et je lui souris en le remerciant. Je regardai SooMin, toujours gêné d'avoir pensé tout haut plus tôt. Bof, fallait si attendre, gaffeuse et maladroite comme je suis... J'évitai donc le plus possible son regard et gardai celui-ci fixé sur ma crêpe choco-banane qui, je vous le confirme après le bouché que je viens de prendre, était délicieuse. Pour une fois que je regardais d'autre chose que le plancher sans pour autant croiser le regard de quelqu'un il fallait bien en profiter ! C'est pour cette raison que je n'avais jamais manger aussi lentement que maintenant. S'en était presque exagéré. Enfin, je pourrais peut etre levé les yeux, c'était pas si pire !!

.....

Bon d'accord, j'étais morte de honte et j'avais vraiment peur de ce qu'il pensait de moi. Parce que oui, à partir de maintenant, ce qu'il pensait de moi m'importait... allez savoir pourquoi... Mais c'était le cas.


Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Someday... Somewhere... By chance
Lun 20 Juin - 15:53

Le serveur nous apporta ENFIN nos pâtisseries. Pas trop tôt ! Je mourrais de faim ! [...] Enfin, théoriquement non puisque j'étais un démon immortel dont l'enveloppe charnelle était immuable, mais puisqu'il fallait que j'ai un pêché capital, j'étais monstrueusement gourmand ! J'étais crevé à cause de plus tôt et j'avais envie de sucre !!!

Je ne pus cependant m'empêcher de m'arrêter dans mon élan de ventre sur patte et regarder Chisako, les yeux plein d'étoiles devant sa crêpe chocolat banane. Trop mignonne ! (♥) Mais elle me remarqua et baissa immédiatement les yeux en rougissant. Je me doutais que c'était en partie à cause de la crêpe, mais pas seulement. [...] C'était à cause de cette histoire de don ? Mince. Je l'avais sans doute mise mal à l'aise... alors j'allais devoir me rattraper !

Plantant ma petite cuiller dans mon tiramisu, je me mis à fixer Chisako pour qu'elle sente mon regard sur elle et finisse par me regarder. J'attendis, jouant négligemment avec mon couvert, qu'elle lève les yeux vers moi puis, je me mis à enchainer des grimaces mignonnes et autres petites facéties avec mes mains devant mon visage tout sourire. L'objectif ? La faire rire et la détendre un peu. Car je préférais largement la voir sourire que regarder le plancher.

- Nyah ! Hé hé ! Bouh ! Wouarf ! Miam ! fis-je pour ponctuer chacune de mes grimaces. Té hé hé ! Ca va mieux ?

Satisfait de mon petit effet, je plantai ma cuiller dans mon gâteau et m'en mettait un bout en bouche. Mon expression changea alors, passant du sourire niais à la surprise générale.

- Wosh ! Ch'est trop bon ! bafouillai-je la bouche pleine. Goûte goûte !

Martyrisant à nouveau mon dessert, j'en piochai une cuiller et la tendai à Chisako, tout content de ma trouvaille. Le gâteau n'était ni trop sucré, ni trop sec, juste moelleux ce qu'il fallait avec un léger goût de crème fraiche chocolatée. Juste délicieux ! En tant que créature surnaturelle, je n'avais pas besoin de manger, mais bon sang que c'était bon des fois la boustifaille humaine ! J'attendis que Chisako ose - ou pas - attraper mon bout de tiramisu pour commenter :

- J'adore ce genre de gâteau ! La personne qui l'a fait doit être un magicien pour que ce soit aussi bon non ? ♥

Remettant ma cuiller en bouche comme si j'essayais d'en pourlécher toutes les traces de chocolat, je penchais un peu ma tête sur le côté - un peu à la manière de Chisako quand elle réfléchissait - et me fit pensif.

- Hm... Ca aurait été plus intéressant d'avoir un don du genre "claquer des doigts et faire apparaître des pâtisseries" ou "remuer le bout du nez et faire pleuvoir des bonbons" que ce qu'on a, tu ne crois pas ?

Puis, mon regard retombant sur Chisako, je remarquais qu'elle avait un petit bout de gâteau sur la joue, près des lèvres. Je me mis à rire doucement, amusé.

- Hi hi ! Tu as un peu de crème juste là ? lui dis-je en lui pointant du doigt le petit morceau résistant. Non, de l'autre côté... Plus bas... Un chouillat plus haut... la guidai-je. Rah non attends !!!! Je t'aide.

Là dessus, je me levai et me penchai sur la table dans le but de lui passer le doigt sur la crème et la lui retirer. Sauf que, je ne sais pas pourquoi, mais je buguai soudain en me retrouvant face à elle. A la vue de sa frimousse toute fine, de ses jolies joues roses et de ses lèvres figées de surprise, mon cœur se mit à battre comme un fou furieux ! Je me sentis frire comme un rouget sur une plancha et mon regard se fixa sur sa bouche de poupée. J'avais beau lutter, je n'arrivai pas à en détacher mon regard. Un silence embarrassant s'installa et je décidai d'y couper court le plus vite possible, histoire de ne pas gêner plus encore Chisako. J'ouvris la bouche pour dire quelque chose mais rien ne sortit... Je n'arrivais pas à la lâcher des yeux, ni à dire quelque chose. C'est là qu'un de mes genoux céda et je repartis en arrière dans ma chaise sous mon propre poids qui avait été déstabilisé. Et voilà que je me retrouvais tout rouge et tout gêné sur ma chaise.

- Euh... Je... Euh... On finit nos gâteaux et je te raccompagne ? dis-je automatiquement.

On aurait presque dit qu'un système de survie s'était enclenché pour réussir à remettre mes cordes vocales en marche. Sauvé ! Ouf ! [...] Mais qu'est-ce qui venait de se passer à l'instant ?! Je ne comprends plus rien...


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Abe Chisako
Human † Watcher

avatar


Emploi : Serveuse, vendeuse, professeur de breakdance
Localisation : Sur la terre :)

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Someday... Somewhere... By chance
Ven 24 Juin - 20:29

Je sentais un regard sur moi... Et c'était presque intimidant. Je relevai le yeux... Et éclatai de rire en voyant. Il faisait tout plein de grimace, mignonne, ou juste marrante et moi je ne pouvais m'empêcher de rire. À chacune d'elle de plus belle. Il me demanda si ça allait mieux... Ah.. Alors il avait remarqué ? Tranquillement, je me calmai légèrement et le regardai en hochant la tête timidement. Il prit ensuite une bouché de son Tiramisu - qui d'ailleurs avait l'air délicieux - et il eut l'air surpris. C'était si bon que ça ? Je me mordis la lèvre en fixant son dessert. Il me supplia presque de goûter - ce que je n'allais certainement pas refuser, que ce soit sur sa cuillère ou la mienne ! - et me tendit un morceau de gâteau. Je souris timidement et avancai ma bouche sur la cuillère avant de faire le même regard surpris qu'il avait fait un peu plus tôt.

Uwaaaaa.. C'est comme.. c'est comme..c'est ... trooop boon.

Puis, il confirma mes dire.

J'adore ce genre de gâteau ! La personne qui l'a fait doit être un magicien pour que ce soit aussi bon non ?

Alors ça oui ! C'était sûr sûr sûr ! Enfin... Un être humain normalement constitué ne serait pas capable de confectionner pareille merveille.

J'suis d'accord ! Non j'Suis sûr que ça provient du paradis *o* .. Tu veux goûter aux crêpes ?

Lui demandais-je en prenant un morceau de ma crêpe et en lui tendant. J'attendis qu'il le prenne et il s'adressa de nouveau à moi, concernant nos don respectif... et encore une fois, j'étais entièrement d'accord avec lui... Convoquer le monde du sucre ca serait trop génial ! J'hochai la tête frénétiquement ne voulant pas parler parce que j'avais la bouche pleine suite à une autre bouché que j'avais prise. Puis, il me fixa étrangement, je reculai légèrement, intimidé, puis il rit.

Hi hi ! Tu as un peu de crème juste là ?

Je fis des yeux légèrement surpris, puis essayai de trouver le ''là'' qu'il pointait avec son doigt mais ce fut visiblement sans succès.

Non, de l'autre côté...
Plus bas...
Un chouillat plus haut...


Jusqu'à ce que...

Rah non attends !!!! Je t'aide.

Je rougis, face à mon incompétence... Et surtout lorsqu'il s'approcha et que son visage se retrouva soudainement très proche du mien. Il me regarda et moi, surprise, je m'étais un peu figée. Je détaillais son visage..Décidemment il était vraiment très beau. Je le regardai innocement, pendant que son regard se baissa soudainement vers mes lèvres. Je ne comprenais pas pourquoi d'ailleurs... Il ouvrit la bouche... j'entrouvris légèrement la mienne, un peu surprise de la situation. Je me mise à rougire... et lui il se laissa tomber sur sa chaise et il était aussi rouge que moi. Je pris la napkin à côté de moi et je m'essuyai la bouche au complet..Voilà ! Au revoir morceau d'Tiramisu.

Euh... Je... Euh... On finit nos gâteaux et je te raccompagne ?

Je relevai la tête l'entendant m'adresser la parole et hochai la tête frénétiquement... Même si je dois l'avouer, je n'en avais pas vraiment envie. Sauf que, je ne pouvais pas l'obliger à rester avec moi, il en avait déjà tellement fait pour moi ! Mais voilà, maintenant que j'avais goûter à l'amitié, je ne voulais plus être seule à nouveau. Bah.. J'avais sa carte ! Je lui souris, très timidement et continuai de manger, en silence. Lorsque j'eu fini, je m'essuyai la bouche une nouvelle fois et sirotai mon milkshake au fraise.

Il avait l'air aussi mal à l'aise que moi, et c'était assez étrange. Je lui souris, enjoué, question de détendre un peu l'atmosphère et après avoir pris la dernière gorgé de mon milkshake et m'être assuré qu'il avait terminé, je me levai, en le regardant toujours aussi souriante.

On y va ?

Je laissai l'argent sur la table, pour nous deux et sortis précipitemment, suivit de mon prince charmant d'une journée. Il avait vraiment été sympa avec moi. Ca faisait longtemps que ca ne m'était pas arrivé. Il me raccompagna jusqu'à la station de metro, je lui tendis un bout de papier.

Euhm..Voilà, c'est mon numéro, si tu .. euh.. si tu veux m'appeler, un jour.. euh.. peut-être.. hehe...

Puis, voyant le metro arriver, je m'y engouffrai, souriant une nouvelle fois à mon nouvel ami. J'esperais vraiment qu'il allait appeler. Parce que j'avais le préssentiment qu'il allait devenir vraiment important pour moi.. .S'il ne l'était pas déjà.

Arrivé chez moi, j'ouvris la télé et devinez sur quoi je tombai ? Une publicité avec nul autre que SooMin comme acteur. Je souris et m'assise devant la télé, après avoir déposé mon sac et d'écouter ce qu'il y avait de potable à regarder.


Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Someday... Somewhere... By chance
Dim 16 Oct - 14:15

Ouf. Bon. On finit nos pâtisseries et je la raccompagne. Du calme, du calme. J'ai l'air mal à l'aise ? Hmm. Non plus maintenant. Mais je me suis senti bizarre pendant un cours instant.

Chisako, elle, me souriait, toute contente. Elle avait l'air de s'être régalée avec ces bonnes choses. Et moi j'étais content de lui avoir fait plaisir. Son sourire est vraiment chouette.

- On y va ?

- OK.

Nous quittâmes l'aquarium et je la raccompagnais jusque sur le quai. Juste au cas où quelqu'un aurait la mauvaise idée de l'embêter alors que je suis juste à côté.

- Euhm..Voilà, c'est mon numéro, si tu .. euh.. si tu veux m'appeler, un jour.. euh.. peut-être.. hehe... me dit-elle en me tendant un bout de papier.

'Oh chouette ! Elle veut me revoir !' jubilai-je intérieurement.

- Cool ! Avec plaisir ! On se fait une toile la prochaine fois ? Y'a moins de monde, tu te sentiras mieux non ? [...] Ah ! Ton carrosse arrive !

Je la laissais s'engouffrer dans la rame et lui fis coucou longtemps pendant qu'elle s'éloignait. Quelle belle rencontre et qu'elle belle journée. Vraiment. C'est presque tristounet que je tournai les talons pour retourner à mon hôtel. Pourquoi est-ce que ça m'avait autant plu ? J'aimais la compagnie, c'est sûr, mais plus encore, est-ce que c'était l'idée de protéger une fille qui m'avait bien plu ou alors de pouvoir parler de capacités étranges avec quelqu'un qui me comprenait ? Mystère. Peut-être était-ce le tout. En tout cas, une chose était sûre : j'allais la rappeler.

Dès demain.

Fin du topic.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Someday... Somewhere... By chance

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Someday... Somewhere... By chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.U.M.I.D.A :: Tour de Tokyo :: Sommet-