† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 [PV Ebihara Aoi] Mais que fait une idole de la Hellsing ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: [PV Ebihara Aoi] Mais que fait une idole de la Hellsing ici ?
Jeu 23 Déc - 21:07

    ___De l'antiseptique, cette horrible odeur que les humains détestent car elle leur rappelle un endroit désagréable. Savi n'était pas humaine mais elle n'aimait pas pour autant cette odeur. Elle ouvrit doucement les yeux. Tout autour d'elle était d'un blanc aveuglant. La blonde mit son bras devant ses yeux. Elle commença peu à peu à s'habituer à la luminosité. La belle comprit où elle se trouvait. L'hôpital, un endroit où les humains sont censés être soignés. Pourtant, aucun de ces humains s'apprécient le lieu où leurs blessures s'en vont et où ils retrouvent la santé. Savi n'aimait pas cet endroit non plus, était-elle trop influencée par ces Hommes insignifiants ? Peut être bien.
    La blonde se demanda ce qu'elle faisait assise sur ce banc, endormie, il y a encore quelques secondes, dans un hôpital. Elle eut beau chercher une raison, se rappeler ce qu'elle avait fait plus tôt, son esprit ne semblait pas vouloir lui donner la réponse. La démone ne chercha pas plus que nécessaire et se leva avec nonchalance. En réalité, la raison de sa venu en ce lieu était le cher humain qu'elle protégeait. Celui-ci ne connaissant même pas la « bonne âme » qui le protège, il ne daignerait donc pas la remercier. Comme Jiro a été blessé, étant donner que Savi et lui sont liés, la belle a aussi reçu quelques dommages. Seulement, inconsciemment, la blonde a l'air d'avoir complètement effacer cet épisode récent de sa vie.

    ___Savi déambulait dans les couloirs de l'hôpital comme une âme égarée. Son expression était toujours aussi froide qu'à son habitude. Son esprit était vide. Elle regardait sans vie ce qui l'entourait. Les malades ne s'occupèrent pas d'elle et continuèrent simplement à souffrir. Une fois ce plus, la blonde se disait que les êtres humains sont réellement des êtres faibles et insignifiants. Alors, pour quelle raison jouent ils un rôle si important dans cette guerre céleste ? Ces êtres pitoyables n'ont d'intérêts que grâce à leur influence sur les êtres supérieurs et leurs dons.
    Voir des malades la dégoutait, étant un être supérieur, l'état souffrant n'était pas quelque chose que connait réellement un démon ou un ange. La démone n'aimait pas voir les malades car voir les faibles l'insupportait. Elle marcha donc un peu plus rapidement et arriva jusqu'au hall. Là, les gens se pressaient, il y en avait qui attendait simplement, d'autres pleuraient, sûrement la mort d'un être d'une communauté appelé « famille » par les humains. Toutes sortent d'activités aussi morne et ennuyante les une que les autres. Elle s'assit, il était environ quatorze heures. Dehors, le soleil rayonnait affreusement malgré le paysage enneigé. Elle resta là, à prendre un bain de soleil, enfin c'était plutôt relatif. Savi avait l'air totalement amorphe, pourtant elle restait belle malgré son état plutôt ; anormal. Ses longs cheveux blonds étaient remonté en un léger chignon. Son pantalon en cuir noir la moulait. Aux pieds elle avait des bottines à lacets et à talons noirs. Les talons étaient assez hauts, environ sept centimètres à vu d'œil. Naturellement elle mesure déjà tout de même un mètre soixante dix, au milieu de tous ces japonais de petite taille, elle paraît immense si on rajoute à cela sept centimètres de plus. Puis son haut était une blouse, toujours noire, avec des manches bouffantes faites avec un tissue transparent. Par dessus, elle portait un simple imperméable noir. Elle n'avait pas boutonné son par-dessus.

    ___Fatigué de toute cette lumière, elle se leva et revint dans un endroit un peu plus sombre. Elle s'assit sur un banc dans les couloirs de l'hôpital. Là, elle vit passer un « célébrité », Ebihara Aoi. C'était un chanteur de la Hellsing. Elle l'avait déjà vu là bas et ce garçon l'avait quelque peu intrigué. Savi se demanda ce que ce garçon faisait là, il ne semblait pas blessé et il n'était même pas accompagner d'un manager. Cela était plutôt inhabituel. Comme la blonde s'ennuyait affreusement, elle se leva et lui coupa la route. Il était peut être plus « intéressant », qu'elle ne le pensait, mais ça, elle ne le savait pas jusqu'à quel point.

    ___La « jeune » femme lui fit un sourire mielleux. Cela ne lui faisait sans doute aucun effet, sûrement habitué à ces même sourires dans le milieu dans lequel il était. Elle lui fit remarquer d'un ton malicieux :

    ___« Que fait un joujou de Takasugi Kei ici en toute liberté ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: [PV Ebihara Aoi] Mais que fait une idole de la Hellsing ici ?
Lun 27 Déc - 21:00

    Vêtements d'Aoi :
    Spoiler:
     

    Aoi vacilla quelques instants. Il devait vraiment se reposer… Ces derniers temps avaient été riches en émotions et avec son empathie, c’était plus qu’épuisant. Ce qui venait d’arriver n’était que les conséquences de tout ceci… Il regarda distraitement le sang couler de la plaie, sans réagir. Il était tellement fatigué qu’il ne réalisait pas encore qu’il venait de se couper profondément qui devait servir dans une scène de son nouveau film… Un bête accident d’inattention. Le rouge teintait déjà la presque totalité de sa manche. Il observait cela comme un simple spectateur. Il semblait… tellement décalé de la réalité qu’il ne sentait pas la douleur. Pas encore.

    Il n’avait aucune idée de combien de minutes avait passé… Il sursauta violement lorsqu’il entendit le cri de la costumière, qui venait voir ce qui lui mettait tant de temps, il lâcha le couteau qui tomba à terre d’un bruit métallique. Elle courut vers lui avec un bout de tissu qui traînait par là. Elle l’enroula rapidement autour du bras d’Aoi pour stopper le saignement. Elle continuait de crier des mots qui arrivaient à peine jusqu’à l’esprit du jeune homme.


      - Où tu avais la tête ?! Il faut vite aller faire coudre cela !!!


    Elle serrait fortement son bras pour que ça ne coule plus. Elle lui fit enfiler sa veste et le tira derrière lui prestement, paniquée. C’est ainsi qu’il finit dans sa voiture à tenir son bras alors que la femme téléphonait au metteur en scène pour tout lui expliquait. Elle lui faisait presque penser à sa mère… celle d’autrefois. Il pouvait sentir sans effort son extrême angoisse envers lui. Elle était vraiment inquiète. Mais comme d’habitude, il ne pouvait pas analyser précisément la cause. Était-elle inquiète pour le film ou pour lui ? De toute façon, peu importait vraiment, n’est-ce pas ?

    Il gémit légèrement de douleur, se rendant compte qu’il venait de serrer douloureusement sa plaie sans y faire attention. Il devait vraiment, vraiment, dormir un peu pour récupérer tout son esprit et ses sens. Il ferma les yeux pour tenter de se concentrer sur autre chose que la douleur et les émotions de la femme. Ça allait passer. Juste encore quelques instants et ça irait mieux. Même si c’était étouffant, cela faisait du bien de sentir que quelqu’un prenait soin de lui, de temps en temps. Il essuya les quelques gouttes de sang sur ses doigts à son pantalon. De toute façon, il devrait changer de vêtements… ceux-ci étaient en trop mauvais état. En y pensant… peut-être qu’il devrait payer pour les dégâts… Enfin, ce n’était pas très grave. Il avait l’argent après tout.

    Ils entrèrent dans le hall des urgences de l’hôpital et la costumière, Hatsumi… d’après ses souvenirs, maintenant qu’il était un peu plus lucide, recommença à s’agiter dans tous les sens. Aoi fût néanmoins vite pris en charge. Il appréciait le fait qu’être une idole ou non ne changeait pas vraiment son traitement… en tout cas, c’était le cas pour le médecin qui s’occupa de lui à ce moment-là. Quelques points de suture et un bon gros bandage plus tard, Hatsumi sécha les quelques larmes au coin de ses yeux et renifla. Trop émotive, tout simplement, d’après Aoi. Ce genre de personnes, le contraire de lui en apparence, existaient à profusion. Elle s’excusa et partit s’occuper des papiers d’administration avec une infirmière. Après tout, il était mineur.

    Il espérait juste ne pas causer trop d’ennuis à ses supérieurs avec toute cette histoire. Peut-être que Takasugi-san devrait s’y mêler pour éviter que cet accident paraissent dans la presse à scandale. Il pouvait déjà voir les gros titres : Une idole agressée au couteau ! Ebihara Aoi s’est violement bagarré et a finit à l’hôpital ! Une cicatrice de plus !... Enfin, les journalistes peoples avaient toujours beaucoup d’imagination, il ne s’inquiétait pas pour cela. Il aurait qu’à démentir lors d’une conférence de presse… quoi que… S’il avouait ce qui s’était vraiment passé, peut-être que les gens le prendraient pour un fou ? Peut-être qui commencerait à s’inquiéter pour sa santé mentale ? Ce serait bien sa veine ! Il verrait bien de toute façon.


      - Que fait un joujou de Takasugi Kei ici en toute liberté ?


    Il se félicita mentalement de ne pas avoir sursauté à cette voix. Il ne l’avait pas entendue arriver… ni « sentie ». Etrange. Généralement, dans ce genre de cas, il sursautait toujours violement… ce qui le mettait encore plus mal à l’aise par rapport aux gens. Et dieu sait comme il n’avait pas besoin de cela.

    Il fût tout de même étonné que quelqu’un lui adresse la parole… et surtout de cette façon. Il ne se rappelait pas avoir déjà vu la demoiselle aguicheuse. Ni à la télévision, si c’était une quelconque rivale, ni à la Hellsing… ce qui se résumait être les seuls lieux où il avait la possibilité de faire des rencontres. Sa vie sociale était… inexistante.


      - Pardon ?


    C’était à peu près tout ce qu’il pouvait dire. Il ne comprenait pas vraiment la question de cette inconnue… et de toute façon, ce n’était pas vraiment ses affaires, non ?
Revenir en haut Aller en bas
 
 

[PV Ebihara Aoi] Mais que fait une idole de la Hellsing ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: G.E.N.E.S.I.S :: Corbeille à papiers :: RP-