† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Hide and seek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ah Joo Hee
Devil † Keeper

avatar


Emploi : mannequin à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Hide and seek
Mar 23 Nov - 17:56

feat.
Murakami Emon feat. Ah Joo Hee
le 2 février 2010 - un matin enneigé



S'il y avait bien une chose que j'aimais dans cet étrange pays, parmi tous les pays de cette Terre que j'avais pu voir, c'était les temples que les humains avaient bâtis. Différents noms, différents dieux peut-être... les Hommes n'avaient jamais compris que c'était la foi qui comptait plus que l'être en lequel ils la plaçaient. Leur foi, plus elle était forte, plus elle était aveugle, permettait aux êtres comme moi de les manipuler. Quant à tous les petits malins qui ne plaçaient leur foi qu'en eux-mêmes... ceux-là méritaient des applaudissements. Mais dans ce pays, au moins, la foi des hommes ne leur avait pas fait perdre la tête. Je détestais les tours de Babel infâmes qu'ailleurs, les humains étaient capables de bâtir, de la pierre monstrueuse, des arches, des dômes, de terrifiantes proportions... Dans ce pays, dans cette ville, les temples étaient plus que des offrandes à dieu. C'était des refuges, des lieux de calme, de réflexion et, éventuellement, de prières. Mais rien en ce lieu n'agressait les yeux, rien ne vous faisait sentir petit et misérable, rien ne vous obligeait à vous prosterner sous peine d'être aussitôt envahi par la culpabilité.

J'avais pris mon temps pour gravir la colline bordée de maisons en haut de laquelle se nichait le temple. Une volée de marches en bois soulignée d'arbres dont la neige tombait doucement, une arche en bois rouge dont la peinture, pourtant ancienne, n'était pas écaillée, puis le temple en lui-même... en vérité un petit parc qui comprenait plusieurs bâtisses anciennes, des jardins, des bassins remplis de carpes, des pierres empilées enserrées dans de gros cordages et surtout, personne. Qui, en cette saison, alors que la neige tombait paresseusement, se sentait l'âme d'un croyant ? Il en fallait peu aux hommes pour se détourner de leurs convictions. Aisément corruptibles. Tristement manipulables. Si fragiles... Mais quand je venais dans ce temple, eh bien, mon opinion des humains s'améliorait.

A peine, et pas longtemps.

J'avais pris l'habitude de venir ici avant même de me rendre compte de ce que je faisais. J'y étais venue une première fois pour un shooting, et depuis, j'y revenais souvent. Jamais je n'avais rencontré le moine chargé de s'occuper des lieux. Mais je l'avais souvent senti dans les parages. Peut-être sentait-il ce que j'étais. Ou peut-être qu'il s'en fichait. Aujourd'hui, alors que je pénétrai dans la petite cour sur laquelle donnaient les escaliers, je ne le sentis nulle part. Brave humain qui savait se cacher quand il le fallait...

Je fourrai mes mains dans les poches de mon manteau douillet et enfouit mon visage dans mon écharpe. J'aimais la neige. J'aimais ce temps, et j'aimais ce lieu. Que demander de plus qu'une Apocalypse pour éradiquer tous les humains et laisser ces lieux vides d'Hommes ? Ces temples auraient été parfaits sans un seul humain pour les fouler du pied... Je relevai le visage pour laisser les flocons de neige me piquer le visage. Il ne manquait qu'une chose à mon bonheur éphémère : que mon maître soit à mes cotés. Mais rester inactif à avaler des flocons de neige dans un temple ne faisait pas partie de ses passe-temps. Mon cher et impétueux maître... Si ce lieu avait su me conquérir, alors pourquoi pas lui ? S'il savait que je venais ici, à perdre mon temps plutôt que séduire les hommes puissants de cette ville comme il me l'avait ordonné, serait-il en colère ? Mais j'aimais quand il se mettait en colère... j'aimais tout de lui, même ses cris, même ses coups.

Un gloussement m'échappa tandis que je faisais un tour sur moi-même, sur la pointe du pied droit. Moi, folle ? Sûrement. Lunatique ? Évidemment.

Mais toute bonne chose avait une fin. Avant même de le voir, je le sentis. Et quand bien même l'aurai-je cherché des yeux, je ne l'aurai sûrement pas vu tant qu'il ne l'aurait pas voulu. Un ange, ça c'était certain, un ange puissant. Il n'y avait personne dans la cour, personne d'autre que lui, du moins, et la neige qui tombait étouffait tous les bruits. J'inspirai profondément et renversai de nouveau la tête en arrière. Quelque part, cela me mettait hors de moi de savoir qu'un ange venait souiller ce lieu de sa présence, mon lieu ! Et une autre partie de mon esprit appréciait l'ironie de cette situation.

Sois sage, avait dit mon maître.

Alors je restai là, sagement, le sourire aux lèvres, sans rien faire, attendant que l'intrus fasse le premier mouvement.


{If this be not love, it is madness, and then it is pardonable.

}


Dernière édition par Ah Joo Hee le Dim 23 Jan - 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hide and seek
Jeu 25 Nov - 11:34


    Spoiler:
     

La neige était tombée dans la nuit... Il la sentait épaisse et compacte en la foulant de son pas lourd. ... Il aimait particulièrement le froid... cela accélérait les battements de son cœur, la circulation de son sang, et son esprit s'ouvrait un peu plus au monde... Alors que la chaleur avait tendance naturellement à le mettre de mauvaise humeur... alors qu'il était lui-même d'une nature si sociable...

Et c'est en souriant à cette pensée distrayante qu'il se dirigea de son pas nonchalant vers le Temple enneigé. Il allait devoir rencontrer le prêtre du lieu pour négocier les séances de prises de vue à l'intérieure du sanctuaire qu'il désirait tant...

Il soupira en songeant qu'il allait devoir faire appelle à tout son charme angélique pour espérer amadouer le vieux grincheux qui dirigeait ce temple depuis des décennies... Il était prêt à parier qu'il finirait lui aussi par crier... Alors qu'il arrivait en ces Lieux Saints avec les meilleurs intentions diplomatiques qui soient...

La neige se remit à tomber alors qu'il avançait dans la cour. Mais son pas ralenti presque inconsciemment... une odeur particulièrement reconnaissable parvint à filtrer... celle d'une femelle démone...
Il laissa échapper un grognement de frustration. Le talent des prêtres à élever des barrières spirituelles contre les démons laissaient grandement à désirer. Il faudrait qu'il perde son temps à leur enseigner quelques rudiments...

L'aura démoniaque qui filtrait jusqu'à lui était puissant, pas assez pour le forcer à retirer ses mains du fond de ses poches ou il les avait enfoncées... Il ressemblait à un simple promeneur transi de froid, pas à un guerrier prêt à découdre... Il leva les yeux et parcouru du regard les façades richement décorées de cette cour intérieur... Et de son regard distrait, il savait qu'il ne pourrait rater "celle" qui polluait son atmosphère spirituelle...

Quand il la découvrit, il figea alors son regard sur "elle". Elle lui souriait. Le dessin de ses yeux rappelait celui d'une chatte... Tout en marchant vers elle, elle lui évoquait une sorte d'incarnation à peine achevée d'une déesse Basset...

Il s'arrêta à presque un mètre... Il se pencha un peu en avant, comme si il cherchait à mieux examiner ce visage derrière les quelques flocons de neige...

Vous devriez songer à mettre de la crème pour mieux vous protéger... le froid a tendance à faire éclater les fissures trop profondes... comme vos rides...

Il rajouta sur le ton de la confidence...

Les démones ont un point commun avec les humaines... Les ravages de l'âge... C'est pourquoi les carrières de séductrices ont une durée de vie limitée...

Et tout en souriant...

Vous devriez retourner à la fréquentation de votre Club de nuit favori... L'obscurité est votre meilleur allié pour séduire...

Revenir en haut Aller en bas
 
Ah Joo Hee
Devil † Keeper

avatar


Emploi : mannequin à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hide and seek
Jeu 25 Nov - 21:02

Voilà bien un ange original. C'était bien dommage, à mon avis, mais de nos jours, les anges avaient tendance à se déguiser sous des apparences inoffensives, douces, passe-partout, voire attirantes par leur banalité. Il n'y avait qu'à voir la tête du Séraphin envoyé sur Terre ! Mais cet ange, là, oooh... Il me rappela mon maître, des traits durs, puissants, une aura sauvage, comme si en vérité il n'avait aucun souverain... Mais il en avait un, n'est-ce pas ? Au moins un... Je le regardai approcher en me laissant aller à un peu de nostalgie. Tous les bons souvenirs que je gardais des Cieux étaient liés à des mensonges. Les Cieux étaient calmes et lascifs. Mensonge. Les Cieux étaient peuplées de créatures toutes plus merveilleuses les unes que les autres. Mensonge. Dans les Cieux, tous les anges se tenaient la main. Oh, mensonge ! Elle avait appris ça à ses dépends. Et si mon premier contact angélique avait été cet homme, alors peut-être les choses auraient-elles été différentes. Car lui ne mentait pas, et pour commencer, il n'essayait pas de se faire passer pour ce qu'il n'était pas.
    « Vous devriez songer à mettre de la crème pour mieux vous protéger... le froid a tendance à faire éclater les fissures trop profondes... comme vos rides... Les démones ont un point commun avec les humaines... Les ravages de l'âge... C'est pourquoi les carrières de séductrices ont une durée de vie limitée... Vous devriez retourner à la fréquentation de votre Club de nuit favori... L'obscurité est votre meilleur allié pour séduire...»

Eh bien, quel vilain petit ange ! Je me retins de rire. D'habitude, c'était moi qui avais la langue acérée et qui parlait avant même d'écouter. Pour une fois que j'étais bien sage, tsss... Il était si près de moi que je pouvais admirer la lumière qui faisait briller ses yeux. De forts beaux yeux. Même s'ils ne dissimulaient pas ce qu'il était. Parlez-moi de faux-semblants... Je tournai les talons, lui présentant mon dos, et d'un bon léger, me perchai sur un des gros porte-torches en pierre qui marquaient le chemin. Assise face à lui, à deux mètres du sol, j'appuyai mon menton dans ma main, le coude sur ma cuisse, et lâchai un rire flûté.
    « Les anges ne savent pas parler aux femmes... Vous me faîtes pensez à quelque démon de ma connaissance, et prenez-le comme un compliment. Cependant, je fais de ce corps ce que je veux. Ne savez-vous pas que les rides sont l'histoire d'une femme gravée dans sa peau ? Chacune de ses épreuves et de ses victoires sont là... »

Je posai un doigt au coin de mon œil, le laissai glisser le long de ma joue, l'arrêtai au coin de ma lèvre, avant de rire à nouveau.
    « Pourquoi devrais-je avoir peur de l'âge, moi qui suis immortelle face au temps ? Et sur cette Terre d'humains, la perfection n'existe pas. »

Je penchai la tête sur le coté, emplie d'une véritable curiosité. Un tel lieu aurait pu paraître évident aux yeux d'un humain pour y trouver des anges. Les humains, qui pensaient encore que les anges étaient des créatures de bonté, de calme, de réflexion... Celui-là ne correspondait à aucune de ces définitions. Était-il venu ici pour trouver la tranquillité ? Eh bien il était bien agressif pour un être à la recherche de paix. Mon regard le détaillait, des pieds à la tête. Superbe, vraiment... quel dommage qu'il fut si ennuyeux...
    « Est-ce que je vous dérange, ange ? Êtes-vous déçu de voir ce lieu souillé par ma présence ? Si cela peut vous rassurer, votre présence m'ennuie un peu également... »

On ne pouvait plus faire un pas sans se tomber les uns sur les autres, sur cette Terre, en ces jours d'Apocalypse. Je soupirai, ramenant mes bras sous mes genoux pour les serrer contre moi, et ajoutai, curieuse :
    « Dites-moi, allons-nous nous battre ? Êtes-vous de ces anges qui ne supportent pas de voir des démons en vie ? »

Je fis la moue. Je n'avais pas envie de me battre. Je n'étais pas venue ici pour ça, et telle une enfant capricieuse, je sentis la frustration m'envahir à l'idée de devoir faire quelque chose que je ne voulais pas faire. Je gardai les yeux rivés aux siens, attendant qu'il rassasie ma curiosité dévorante. Je voulais savoir qui il était, mais je n'avais pas envie de lui poser la question, pas tout de suite. Des noms, des titres, des cases... c'était cela qui mettait de la distance entre les êtres. En cette seconde, il n'était qu'un ange et je n'étais qu'un démon, sans qu'aucune information superflue ne nous force tout de suite à agir en conséquence.

Un flocon de neige s'écrasa au coin de ma bouche, et je le récupérai du bout de la langue, sans le lâcher des yeux. C'était toute cette neige, elle étouffait les sons, faussait les distances, donnait au paysage un aspect de félicité qui calmait mon esprit, comme si elle recouvrait directement mon cœur et toute la folie qu'il contenait. Folle de ne pas réagir à as présence ? Folle de ne pas m'enfuir ? Folle de ne pas le tuer ? Quelle importance...


{If this be not love, it is madness, and then it is pardonable.

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hide and seek
Sam 27 Nov - 10:20

    Le froid avait de multiples vertus... comme de garder la majorité des humains chez eux... Ils auraient été d'ailleurs bien surpris de découvrir une femme, perché comme un oiseau, au sommet d'un des gros porte-torches en pierre balisant le chemin du sanctuaire...
    Emon ne put s'empêcher de sourire... Ainsi perchée, elle pouvait ressembler au sphinx menaçant de dévorer les voyageurs ne sachant pas répondre à ses énigmes...
    Mais Emon n'avait rien d'un voyageur égaré dans la tempête et il avait longtemps chasser les sphinx... Surtout leurs têtes...

    « Les anges ne savent pas parler aux femmes... Vous me faîtes pensez à quelque démon de ma connaissance, et prenez-le comme un compliment. Cependant, je fais de ce corps ce que je veux. Ne savez-vous pas que les rides sont l'histoire d'une femme gravée dans sa peau ? Chacune de ses épreuves et de ses victoires sont là... »

    Sa voix mielleuse lui tomba dessus de toute sa hauteur...

    *... Amusante femelle...*

    Il laissa de coté l'allusion à un quelconque démon pouvant lui ressembler, même si l'idée piquait sa curiosité...
    Quant au reste... Il était bien certain d'une chose... Elle ne faisait pas de son corps ce qu'elle voulait... Il lui suffisait d'être un minimum attentif pour recevoir en pleine figure ses effluves de succube...
    Elle n'était qu'un instrument très attrayant et très sexuel destiné à perdre les humains... Une tentatrice comme l'Enfer en crachait tant...

    C'est un joli discours... Mais je serais très surpris que l'on séduise les hommes avec des rides...
    Cela leur rappelle trop le temps qui passe et qu'ils sont mortels... On ne séduit qu'avec des artifices et des mensonges... jamais par la vérité...
    Mais je ne vous apprend rien...


    Qu'avait-elle dit d'autre...

    « Est-ce que je vous dérange, ange ? Êtes-vous déçu de voir ce lieu souillé par ma présence ? Si cela peut vous rassurer, votre présence m'ennuie un peu également... »

    ...
    « Dites-moi, allons-nous nous battre ? Êtes-vous de ces anges qui ne supportent pas de voir des démons en vie ? »

    Il ne s'était pas trompé...

    *Très distrayante...*

    Il soupira tout en tournant autour du perchoir qu'avait choisi la Démone...

    Non, Mon Coeur... Votre présence ne me dérange pas vraiment finalement...
    J'aurais même était secrètement déçu de ne trouver aucun démon ici... C'est pourquoi je suis navré de vous contrarier...
    Mais vous verrez que je sais être charmant...


    Tout en parlant, il observa la base du perchoir...

    *... Voyons...
    Ce splendide objet doit avoir 900 ans... Dommage qu'il finisse ainsi...*


    Il suffit d'un léger coup de pied à la base, pour qu'une onde spirituelle se diffuse jusqu'au sommet et ne réduise la splendide antiquité en un tas de sable... La jolie démone était désormais assise sur une colline de sable.

    Emon se dit un bref instant qu'elle ressemblait à une petite fille seule dans un jardin d'enfants...

    *Vision ridicule...*


    Il s'accroupit pour se retrouver à la hauteur d'une démone désormais par terre...

    Je vais te faire une confidence... Ma Douce...
    Je ne me bat pas avec les vilaines filles... Mais tu peux toujours me le demander...


    Le sourire qu'il lui dédia aurait mieux convenu à un voyou qu'à un ange tutélaire...
Revenir en haut Aller en bas
 
Ah Joo Hee
Devil † Keeper

avatar


Emploi : mannequin à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hide and seek
Lun 29 Nov - 20:55

    « C'est un joli discours... Mais je serais très surpris que l'on séduise les hommes avec des rides... Cela leur rappelle trop le temps qui passe et qu'ils sont mortels... On ne séduit qu'avec des artifices et des mensonges... jamais par la vérité... Mais je ne vous apprend rien... »

Je ne pus m'en empêcher j'éclatai d'un rire clair, comme il y avait bien longtemps. Cet ange là était un véritable paradoxe, en vérité. Il était vieux, oh, si vieux... et il dégageait une aura de force tranquille et de confiance que seules les créatures ayant eu tout le loisir d'observer ce monde pouvait prétendre avoir. Et pourtant, quelle vision étrange il avait des humains ! Une vision angélique... il n'y avait bien que les immortels pour croire encore que les Hommes se sentaient oppressés par leur fin. Dans un sens, c'était bien le cas, puisqu'ils faisaient tout pour combattre la mort et le temps qui passait. Mais depuis le début de ce siècle, cette Terre était le théâtre de tant de choses, les humains allaient si vite en tout, faisaient tant d'erreurs, se brûlaient tant les ailes, qu'ils n'avaient même plus conscience de leur mortalité. Et quand bien même c'était le cas, tout était pour eux question d'apparence. Vieillir, bien sûr. Mais que ça ne les empêche pas de vivre. A cet égard, je n'étais pour eux pas bien différente. Tous ces hommes m'aimaient parce que j'étais belle et envoûtante. Et aussi parce qu'au fond d'eux, ils savouraient l'idée qu'un jour moi aussi je serai vieille et ridée. Du moins c'était ce qu'ils croyaient. En vérité, j'avais bien assez de pouvoir pour modeler cette gangue de chair et de sang comme je l'entendais. Si j'avais voulu effacer ces rides de mon visage, je l'aurai fait. Mais je ne le faisais pas. Par vanité ! N'était-ce pas amusant ? Moi en tout cas, je m'amusais comme une folle.
    « Non, Mon Coeur... Votre présence ne me dérange pas vraiment finalement... J'aurais même était secrètement déçu de ne trouver aucun démon ici... C'est pourquoi je suis navré de vous contrarier... Mais vous verrez que je sais être charmant... »

Il s'approcha de moi et je sentis le pouvoir l'envahir bien avant qu'il ne le projette sur mon trône de pierre, qu'il vaporisa. Il avait fait ça avec une certaine douceur, cela dit. Et à aucun moment je ne m'étais sentie menacée. C'était véritablement du grand art, et cet ange m'intriguait de plus en plus. Une partie de moi, la partie complètement folle, sans attaches, aurait voulu lui sauter dessus, lui griffer le visage, goûter son sang, goûter ses lèvres... mais ça n'était qu'une vague envie, une voix qui se débattait dans ma tête sans que je lui laisse le contrôle. Aussi, je restai sagement assise tandis qu'il s'accroupissait devant moi avec un air provocateur sur le visage.
    « Je vais te faire une confidence... Ma Douce... Je ne me bat pas avec les vilaines filles... Mais tu peux toujours me le demander... »

Je fourrai les mains dans mes poches et m'élevai de quelques mètres dans les airs, un sourire mutin aux lèvres. La neige qui s'accumulait sur mes épaules et ma large capuche était aussi légère et douce que de la soie.
    « Je suis une vilaine fille, c'est vrai ! Mais dans la bouche d'un ange, quel sens cela peut-il bien avoir ? Surtout un ange comme toi ! Vilain ange ! »

Je me posai au sol, fis un tour sur moi même avant de lui adresser une révérence moqueuse. Que les démons étaient mauvais ! Et que les anges étaient bons ! C'était donc ainsi qu'il voyait les choses ? Lui qui dégageait tant de violence contenue ? Décidément, il n'avait rien à voir avec les autres. La petite voix au fond de mon esprit m'envoyait des informations contradictoires. Fuis. Tue-le, ou meurs en essayant. Cours, enfuis-toi ! Bats-toi ! Je fis la moue, agacée. C'était ainsi quand je commençais à m'amuser ou à perdre mon calme pour une quelconque raison. J'écrasai cette voix stupide et soupirai.
    « Je ne sais pas si j'ai envie de te voir être charmant. Tes concepts ne sont pas les mêmes que les miens... Par exemple... »

Je me baissai et ramassai une poignée de poussière de pierre du monument qu'il avait détruit, la laissant retomber lentement et tristement entre mes doigts.
    « Ce n'est pas charmant d'avoir fait ça. Il faut toujours que les hommes en fassent trop... tu crois peut-être que je n'avais pas compris que tu étais puissant ? »

J'aimais trop cet endroit pour qu'il le réduise en cailloux, après tout. Ici, j'étais bien. Et la plupart du temps, j'étais seule. Amusant, frustrant, voilà comment définir son intrusion ici... Je lâchai un petit rire. Mais à ses yeux c'était moi l'intruse. Pauvres humains, qui dans leurs rares accès de sagesse, bâtissaient des lieux aussi forts, pour les voir disparaître par la faute d'un ange un peu trop impatient...
    « Je m'appelle Ah Joo Hee, du moins c'est le nom que j'ai donné à ce corps. Me diras-tu ton nom, ange ? »


{If this be not love, it is madness, and then it is pardonable.

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Hide and seek
Jeu 2 Déc - 20:29

    « Je suis une vilaine fille, c'est vrai ! Mais dans la bouche d'un ange, quel sens cela peut-il bien avoir ? Surtout un ange comme toi ! Vilain ange ! »

    Emon la regarda effectuer un joli mouvement aérien mais sans vraiment écouter ses paroles mielleuse... Il la sentait incertaine sur son compte... et lui n'avait pas encore pris parti sur la situation...

    « Je ne sais pas si j'ai envie de te voir être charmant. Tes concepts ne sont pas les mêmes que les miens... Par exemple... »

    ... Elle semblait véritablement peinée de constater son peu de respect de la beauté de l'endroit

    « Ce n'est pas charmant d'avoir fait ça. Il faut toujours que les hommes en fassent trop... tu crois peut-être que je n'avais pas compris que tu étais puissant ? »

    Emon lui adressa son sourire de racaille angélique, tout en marchant vers elle...

    Une Démone sensible à la beauté du monde...? C'est peut-être le signe ultime de la fin des temps ...

    Emon se demandait à qui pouvait bien appartenir ce si jolie petit soldat perdu... Surement à un maitre stupide qui ne surveillait pas ses troupes... certainement une ordure arrogante qui envoyait d'autres faire sa guerre...

    Les mâles de toutes les espèces ont souvent tendance à en faire trop... Surement pour compenser quelque chose... Mais ce n'est pas mon cas... Je dois faire parti d'une minorité...


    Il pencha légèrement la tête en avant, il fronça les yeux comme si il se concentrait intensément sur elle...

    Petite Diablesse...
    Tu risques de regretter bientôt d'avoir provoqué mon intérêt...


    Il "sentit" alors venir dans son dos la présence du prêtre, bien avant d'entendre ses pas lourds dans la neige... Il ne se donna pas la peine de se tourner...

    Mauvais chasseur... Vous vous déplacez avec la grâce d'un bœuf... Vous pouvez seulement surprendre un cadavre...

    Il se retourna pour croiser le regard rieur de l'homme âgé... Ce dernier portait une tunique sacrée et parfaitement couvrante... certainement pas pour se protéger du froid... mais plus tôt pour cacher ses tatouages de yakuza débordant sur ses poignets.

    Le vieux prêtre avait un passé tumultueux... Ce dernier s'inclina les mains jointes...

    Qu'est-ce qui amène dans ses lieux un photographe si réputé... Encore votre désir de perturber ses lieux de paix...

    Le vieil homme s'arrêta un instant et compta les portes-torches... Il lui avait toujours semblé qu'il y en avait 4 et non 3...
    Mais Emon ne lui laissa pas le temps de penser trop loin...

    Vous me connaissez assez pour savoir que je ne crois ni à la Paix, ni aux havres de Paix...

    Puis il se tourna vers la "jeune" femme...

    Je suis ici parce que je cherche un lieu qui mettra en valeur cette jolie personne... Je tiens à la "capturer" sur mes photos...

    Les yeux du prêtre s'arrondirent

    Cette personne est une de vos modèles, monsieur Murakami...?


    Emon la regarda de nouveau de haut en bas...

    J'hésite... maitresse... modèle... Les deux... Le sujet est en débat...
Revenir en haut Aller en bas
 
Ah Joo Hee
Devil † Keeper

avatar


Emploi : mannequin à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Hide and seek
Mar 7 Déc - 14:06

    « Les mâles de toutes les espèces ont souvent tendance à en faire trop... Surement pour compenser quelque chose... Mais ce n'est pas mon cas... Je dois faire parti d'une minorité... »

Voilà qui méritait réflexion... non ? Des mâles, j'en avais tant connu, j'en connaissais tant... Les créatures surnaturelles telles que nous n'avaient pas attendu la naissance des humains pour inventer la discrimination. Les plus faibles méprisés, les différences exacerbées, et les femmes... Je souris à cette pensée. Les femmes humaines devaient toujours en faire deux fois plus, comme pour se justifier en permanence, mais chez les anges et chez les démons... Je connaissais pas mal de femmes assez puissantes pour se permettre de revendiquer le trône de Lucifer, par exemple. Quant à cet ange là... Disons que contrairement aux humains, nous pouvions littéralement ressentir la puissance de nos pairs, de sorte que le genre de spectacle qu'il m'avait imposé n'était que de la poudre aux yeux. Je savais qu'il était puissant, il savait que je le savais, tout le reste n'était que jeu de dupe et apparences.
    « Petite Diablesse... Tu risques de regretter bientôt d'avoir provoqué mon intérêt... »

Je souris. Il avait beau dire, je ressentais tout le contraire, une excitation sans bornes à croiser le regard de cet ange qui par tant d'aspects me rappelait mon maître... à ceci près qu'il était beaucoup plus calme et maître de lui. Ce qui quelque part le rendait quelques peu supérieur, non ? Soudain le bourdonnement d'un insecte me parvint, résonance d'une aura faible, mais néanmoins constante, la preuve d'un mental de fer. Je l'avais déjà sentie dans les environs sans jamais voir de mes yeux son propriétaire, le moine de ce temple. Visiblement, mon nouvel ami et lui se connaissaient. En temps normal j'aurai ressenti une frustration cuisante m'envahir à l'idée qu'un insecte humain vienne interrompre ce moment. Mais il y avait quelque chose entre ces deux là et c'était toujours fascinant de voir une autre créature surnaturelle interagir avec un humain d'une autre façon que par la violence. Observer, écouter, retenir, autant de choses que j'avais appris à faire à force de côtoyer les Hommes.
    « Je suis ici parce que je cherche un lieu qui mettra en valeur cette jolie personne... Je tiens à la "capturer" sur mes photos... »

A ces mots, je laissai échapper un petit rire amusé. Qu'il pense ce qu'il voulait. Que cet humain avale ces couleuvres ou pas. Tout ça n'avait que peu d'importance, et d'ailleurs, le vieux prêtre était-il seulement capable de saisir tous les sous-entendus qui vibraient dans les paroles de cet ange malsain ? Si c'était le cas alors il en savait déjà bien trop sur nous, inconsciemment ou pas. Faudrait-il donc que je revienne un soir pour le tuer ? Il n'avait rien de dangereux... mais comment réagirait l'ange si en retournant le voir il trouvait son moine humain écorché sur le sol de son temple ? La voix de l'homme m'arracha à mes rêveries.
    « Cette personne est une de vos modèles, monsieur Murakami...? »

    « J'hésite... maitresse... modèle... Les deux... Le sujet est en débat... »

J'adressai à "monsieur Murakami" une révérence moqueuse et tournai lentement sur moi-même.
    « Voilà donc où tu voulais en venir ! Décidément les hommes sont tous les mêmes. J'ai cru jusque là que contrairement aux autres, tu n'étais pas attiré par cette apparence flétrie ! »

Je contournai l'ange pour m'approcher du prêtre, laissant son aura effleurer la mienne, testant la force de son esprit, goûtant sa puissance. Un humain comme les autres, mais un de ceux que l'enfer ne pouvait aisément corrompre. Non pas qu'il ait vécu une existence irréprochable, loin de là. Mais, comme je l'avais déjà dit, les humains qui croyaient plus en eux-mêmes qu'à toute autre chose étaient les plus forts. Je le saluai d'une légère courbette, si près de lui que j'aurai pu lui arracher la gorge en une demi-seconde.
    « Je ne vous ai encore jamais rencontré... Je tenais à vous remercier pour tenir cet endroit en si bel état. »

Mon regard glissa sur la torche en pierre détruite et j'esquissai une moue boudeuse puis me tournai vers l'ange, m'adressant toujours au prêtre.
    « A quelques détails près... Vous et mon nouvel ami êtes donc amis ? Je serai curieuse de savoir quel genre de liens vous avez créé, tous les deux... »

Après tout, n'avaient-ils pas tous deux le même genre de lumière dans le regard ? Une lumière qui n'éclairait pas leur visage, oh non, mais qui les rendait menaçants et - oh, oui ! - tellement menaçants...


{If this be not love, it is madness, and then it is pardonable.

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Hide and seek

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Hide and seek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: A.S.A.K.U.S.A :: Espace zen :: Temple-