† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Un petit café... et un dessin vite fait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aikawa Kyo
Human † Innocent

avatar


Emploi : Assistant de direction des ressources humaines à la KHC.
Localisation : Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Un petit café... et un dessin vite fait.
Mer 17 Nov - 11:10


Ahn Soo Min --- Aikawa Kyo
Coffee House
Le 05/01/2010 à 19h54



Mon manteau était accroché sur le dossier de ma chaise, et ça pouvait bien faire 2 heures que j'étais là. Le soleil venait à peine de se coucher, il était encore tôt, en ce jour d'hiver un peu plus frisquet que les autres...
Un thé chaud devant moi, 2 cahiers et quelques feuilles éparses, j'étais dans ma bulle, écoutant de la musique sur mon iPod.
Au matin, j'avais eu une entrevue fort intéressante avec le PDG de la Kronos Heaven Corp. et j'étais fier de mon nouveau post. Malheureusement pour moi, je n'avais pas vraiment de gens avec qui partager... Je m'étais donc rendu à ce café qui me plait bien ces derniers temps, pour écrire, pour dessiner...
Présentement, je m'affairais sur une fresque de lignes et courbes abstraites, donnant l'impression de renfermer plusieurs choses. Des fleurs, des yeux...
Je n'étais pourtant pas si concentré que ça. Tout ça, je le faisais distraitement.
Je replaçai quelque peu ma veste noire, et mon regard décoré de noir et de jaune, parcouru la salle un instant.
Mes yeux se posèrent sur un jeune homme au corps frêle et jeune. Je n'aurais habituellement pas porté attention, mais quelque chose chez lui m'intrigua. Je me rappellai que les apparences sont souvent trompeuses, et mon regard aiguisé le scruta quelques instants supplémentaires avant de retourner sur ma feuille, faisant des traits distraits sur ma feuille.
Quelle était cette drôle d'impression qu'il me laissait ? Comme un arrière-goût dans la bouche qu'on arrive pas à identifier. Ce n'étais ni négatif, ni positif. Simplement neutre. Une curiosité... Je relevai le regard sur lui un instant pour continuer à l'observer, en prenant une gorgée de thé, feignant ensuite de regarder ailleurs parce que les gens n'aiment pas se faire fixer... C'est bien impoli, d'ailleurs...
Ça faisait quelques fois en peu de temps que je rencontrais des gens qui laissent une drôle d'ambiance. Premièrement, mon nouveau patron, Sakuya-San, que je respecte beaucoup mais qui m'intriguais malgré moi. Il semblait un homme juste et bon, mais il me semblait avoir un air presque détaché, comme si quelque chose l'ennuyait profondément...
Ce jeune homme, en conséquence, me semblait plus énergique. Toutefois, il ne me semblait aucunement dangereux ou ni même agressif.
Un gamin comme les autres. Je me concentrai à nouveau sur mon dessin...



"Mon âme est un tombeau que, mauvais cénobite,
Depuis l’éternité je parcours et j’habite."

- Le mauvais moine, Charles Beaudelaire.


*On s'en va au parc... ouaiiiiis*
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Mer 17 Nov - 12:52


Si j'avais du faire un test dans un magazine pour nanas qui déterminerait ma période préférée de la journée, ce serait sans aucune doute le crépuscule. Synonyme de : fin de la journée, fun, liberté et surtout, SURTOUT, chocolat chaud au caramel !!!!

Trottinant tout sourire sur le trottoir, je fantasmais déjà sur ma boisson chaude et le bon moment que j'allais passer à regarder ma poupée préférée servir les clients du Coffee House. J'y arrivais bien vite d'ailleurs et poussais la porte en grande hâte, faisant tinter la clochette cristalline qui annonçait ma venue.

Sans prêter attention au reste de la salle, je me dirigeais vers le bar pour commander.

- Comme d'habitude Soo Min ? me demanda une serveuse blonde qui m'avait déjà servi quelques fois.

- Yes ! répondis-je avec un grand sourire. Je vais m'installer. Anna est dans le coin ?

- Elle est en cuisine Hikaru Genji. Patiente un peu. Tu finiras bien par la voir ta Murasaki ! rit-elle.

Amusé par sa comparaison - qu'il faut prendre comme un compliment vu le personnage dont j'entendais parler régulièrement, tant que j'avais fini par en feuilleter rapidement l'histoire qui m'avait bien plu - je la gratifiais d'un énième sourire avant d'aller me chercher une place tranquillement, les mains dans les poches. C'est là que je remarquais un jeune homme au look étrange. Il avait baissé les yeux quand j'avais croisé son regard.

- Hm ?

N'y prêtant pas attention, je continuais mon bout de chemin et m'installais à la table juste à côté de lui, sur une chaise lui tournant le dos. Joignant les mains sous mon menton, j'attendais impatiemment ma commande, sentant déjà le goût délicieusement sucré du chocolat. Une plante super sérieux. C'est les... euh... "Encas"... qui ont inventé le chocolat hein ? Balèzes ces mecs ! Parait qu'ils sont morts depuis des siècles. C'est bête, je les aurais bien remerciés... et j'aurais croqué l'âme de l'un d'entre eux pour qu'il descende avec moi et m'apprenne son secret. [...] Y'a pas de chocolat chaud en enfer. C'est la dèche.

Soudain, je ressentis un regard persistant sur moi. Zieutant rapidement dans la salle, je ne constatais personne m'observant. Un frisson me parcourut. Ça venait de derrière. [...] Ce devait être lui.

'Il a du me voir quelque part une fois mais ne s'en souvient plus et il se demande depuis tout à l'heure où il a déjà vu ma tête', pensais-je.

Néanmoins, cette insistance à me regarder finit par me mettre mal à l'aise. Bizarre. J'avais l'habitude d'être stalker par des groupies pourtant... Alors pourquoi lui ça me gênait ? Je ne captais pourtant pas d'aura agressive ou dangereuse alors quoi ? [...] Je décidais d'en avoir le cœur net. Je me tournais subitement sur ma chaise, faisant face au jeune homme qui avait abaissé les yeux sur un dessin.

- Hello ! Au cas où tu te poserais la question, moi c'est Ahn Soo Min. Tu as déjà du voir ma tête sur les écrans géants du centre ville ou des affiches ou un truc du genre. Voilà. Mystère éclairci !

Hé ouais. Je n'y allais JAMAIS par quatre chemins... Désolé mec, mais c'est mon tempérament.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}


Dernière édition par Ahn Soo Min le Mer 17 Nov - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Aikawa Kyo
Human † Innocent

avatar


Emploi : Assistant de direction des ressources humaines à la KHC.
Localisation : Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Mer 17 Nov - 13:17

Le jeune homme assit à côté de moi était bien tranquille, et j'en avais profité pour l'observer encore un peu plus. C'est à ce moment qu'il décida d'enfin se tourner vers moi.

- Hello ! Au cas où tu te poserai la question, moi c'est Ahn Soo Min. Tu as déjà du voir ma tête sur les écrans géants du centre ville ou des affiches ou un truc du genre. Voilà. Mystère éclairci !

Sur le coup, je restai un peu figé qu'il m'adresse ainsi la parole. Quelle mouche l'avait donc piqué ? Il s'était retourné si subitement...
Je fronçai légèrement mes sourcils épilés en pointes, puis haussai le gauche, et le toisai un moment avant de finalement prendre la parole.

- Ça ne me dis rien. Ahn Soo Min...

Je pris un air pensif, essayant de me remémorer son visage. Mais je ne portais tellement plus attention aux écrans, à la télé, et tout ça, mis à part l'internet, depuis des années, qu'impossible de me rappeler du jeune homme.

- Non, désolé... Vraiment rien. Je ne suis pas très fan de la télévision et mes usages de l'internet sont limités. Je ne suis pas toujours très... là... de toute façon.

Je faisais allusion à ma tendance lunatique, et au fait que j'étais toujours profondément plongé dans mes pensées, dans mes fantasmes... Je jetai un bref regard à mon dessin. Je le dissumulai sous un cahier ouvert sur une page couverte d'écriture soignée mais désordonnée et irrégulière, n'ayant pas envie qu'on l'observe de trop près, mais je ne réalisai que trop tard que l'on pouvait lire de titre de ma nouvelle en cours. Fleurs sanglantes.
D'une main ornée de 3 bagues, je m'empressai de fermer le cahier à couverture noire et à reliure à petits anneaux tout aussi noires.
Puis je le regardai à nouveau.

- Mon nom est Aikawa Kyo.

Je ne savais pas trop pourquoi je lui déclinais mon identité. Je ne connaissais rien de lui, outre le fait qu'il était populaire. Sans un autre de ces gosses qui finissent à la télé juste parce qu'ils ont une belle gueule... Mon sourire se fit presque acide à cette constatation mentale.

- Je viens ici de temps à autres et je ne t'avais jamais vu auparavant, c'est normal ?

Pourquoi en ajouter et vouloir poursuivre la conversation ? Seul la suite pourrait me le dire...


"Mon âme est un tombeau que, mauvais cénobite,
Depuis l’éternité je parcours et j’habite."

- Le mauvais moine, Charles Beaudelaire.


*On s'en va au parc... ouaiiiiis*
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Ven 19 Nov - 0:22

A l'entente de mon nom, le jeune homme me dévisagea et fronça les sourcils, comme s'il essayait vraiment de se rappeler qui j'étais.

- Ça ne me dis rien. Ahn Soo Min... [...] Non, désolé... Vraiment rien. Je ne suis pas très fan de la télévision et mes usages de l'internet sont limités. Je ne suis pas toujours très... là... de toute façon.

Qu'une noona - une belle fille pardon - ne me connaisse pas m'aurait attristé. Là, non. Faute d'être déçu, j'étais plutôt surpris. C'était possible de se couper du monde comme ça ? Pas de télévision, je peux comprendre. Quand y'a pas le temps, y'a pas le temps. Moi-même grand amateur de news à la TV, je n'avais pas de temps pour me coller devant le soir. En revanche, les pub' et les affiches en tout genre, on ne pouvait pas y couper ! Qu'on soit à pied dehors, en bus ou en voiture, on en croisait tous les 100 mètres ! Comment diable faisait-il pour les ignorer ? [...] Il était en permanence dans les vapes ou il avait tellement d'imagination qu'il rêvait dans son petit monde tout le temps ? Peu confiant en mes suppositions étant donné que je ne connaissais pas la personne, je renonçais à deviner. Mais j'aurais donné cher pour connaître son secret.

- Ah bon... Je suis pas encore assez connu... ou affiché dans la rue alors. Je note ! Ça va devoir changer ! Je veux devenir célèbre !

Il ferma son livre. Ou plutôt son cahier. Il avait l'air plutôt plein d'ailleurs. C'était son dada l'écriture ? Manque de bol, la lecture c'était pas mon truc.

- Mon nom est Aikawa Kyo. Je viens ici de temps à autres et je ne t'avais jamais vu auparavant, c'est normal ? demanda-t-il avec un sourire en biais.

- Bah je viens pourtant assez souvent, répondis-je avec une moue outrée. Remarque... je suis pas encore venu me balader avec des fringues bizarres et des lunettes de soleil en forme d'yeux de mouches alors...

- Soo Min, ton chocolat. fit une voix derrière moi.

Je me retournais aussi sec pour aider la boisson à amorcer la descente sur ma table et payer généreusement la serveuse. J'eus même droit à un petit sourire. Chouette !

- Merci ! lui dis-je en la voyant partir. Puis saisissant ma boisson pour me tourner à nouveau vers mon camarade de café. Tu connais cette boisson ? C'trop bon ! T'es quoi toi thé ou café ? Je l'interrompais immédiatement en battant l'air de la main. Non attends attends me dit pas... Hm... Vu que t'as l'air super calme... Je dirais thé ! Non café ! Allez si si, thé ! J'en suis sûr !

Inutile de lire dans ses pensées, il m'avait déjà classé dans la catégorie "zébulon infâme déblatérant 400 mots par secondes". Mais ça collait parfaitement au tableau. J'étais toujours surexcité quand je faisais de nouvelles rencontres.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aikawa Kyo
Human † Innocent

avatar


Emploi : Assistant de direction des ressources humaines à la KHC.
Localisation : Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Ven 19 Nov - 15:57

- (...) ... Je veux devenir célèbre !

À ce commentaire, je fis un sourire amer. Et ma réplique, malgré son ton doux, sortit comme un venin, comme une sorte de méprise... Sur un ton qui laissait un goût pâteaux sur la langue.

- Je n'en doute pas, jeune homme...

Je lui jetai un regard qui était dur à première vue, mais en cours de route, mon regard changea soudainement, et mon sourire devint presque enfantin et joyeux. Comme si mes pensées et mon énergie changeait du tout au tout en une fraction de seconde. Pendant un instant, j'avais eu une forte mauvaise impression de lui, comme si je voyais une sorte de fragilité, de faiblesse chez le jeune démon, qui m'a automatiquement donné envie de l'écrasé... Comme si son surplus d'ambition et d'énergie cachait tout autre chose. Pourtant, sans même en faire l'effort, j'étais revenu à un étât normal, voir davantage clément, qui me donna envie d'être plus près du jeune, de le comprendre, et pourquoi pas être son ami.


- Bah je viens pourtant assez souvent. Remarque... je suis pas encore venu me balader avec des fringues bizarres et des lunettes de soleil en forme d'yeux de mouches alors...

- Soo Min, ton chocolat. fit la serveuse.

Je regardai la serveuse à peine une seconde avant de continuer à l'étudier. Il avait des tendances hyperactives, ça c'est clair, mais sa nature me semblait enjoué... Alors pourquoi avais-je cette drôle d'impression qu'il n'était pas comme les autres depuis tout à l'heure ? Et pourquoi étais-je autant partagé dans mon opinion ?

- Merci ! Tu connais cette boisson ? C'trop bon ! T'es quoi toi thé ou café ?

J'ouvrai la bouche pour formuler une réponse, mais lorsqu'il se mit à faire des gestes vifs de la main, je me reculai légèrement de 2 centimètres, me penchant un peu vers l'arrière, en haussant un sourcil, me sentant irrité un court instant par le fait qu'il pose des questions sans laisser l'opportunité de répondre ensuite.

- Non attends attends me dit pas... Hm... Vu que t'as l'air super calme... Je dirais thé ! Non café ! Allez si si, thé ! J'en suis sûr !

Encore une fois, ma pensée négative se ravisa, et un autre sourire éclaira mon visage et mon regard. Même que, surprise: j'échappai un gloussement. J'avais maintenant l'air aussi gamin que lui malgré mon air inquiétant à première vue.

- Dis donc, tu as pas la langue dans ta poche toi on dirait... Mais le thé, oui, le thé...

J'avais presque l'air agacé alors au lieu de lui laisser croire quoi que ce soit, je jouai l'honnêteté:

- Tu es le genre de personne apparemment que je pourrais classer dans les ''grandes gueules''... Parce que tu parles beaucoup et très vite. Mais, tu sais, il y a une chose que j'aime des grandes gueules: c'est que bien souvent, ils parlent tellement qu'ils n'ont pas le choix de dire des choses vraies de temps en temps... Dans certains cas, ça diminue le taux de mensonge... Mais bien sûr, rien n'est jamais trop sûr, n'est-ce pas... Ça ne reste qu'une hypothèse statistique.

Je tournai la tête un instant, comme partis dans mes pensées... Ça me rappellait un ami que j'avais eu lorsque j'étais adolescent. Il était devenu célèbre un temps, lui aussi, recruté par la Hellsing Inc.... Il fut fureur un temps, puis on entendu plus jamais parler de lui... Il était devenu insupportable. J'eus un instant une crainte que le même sort n'arrive à tout le monde qui y travaillait. La célébrité, ça rends les gens désagréable...

- Dis-moi, Soo Min, si tu permets que je t'appelles par ton prénom... Est-ce que tu es connu depuis longtemps ? Je suppose que tu travailles pour la Hellsing... Non pas que je m'intéresse au showbusiness ces dernières années, je me suis plutôt reclu dans mon coin à n'écouter que mes propres talents mais... J'avais un ami il y a des années, qui est devenu populaire et tu me fais penser à lui.

Mon sourire en coin après cette phrase fut plus doux qu'à mon habitude, à un certain souvenir lointain du lycée.


"Mon âme est un tombeau que, mauvais cénobite,
Depuis l’éternité je parcours et j’habite."

- Le mauvais moine, Charles Beaudelaire.


*On s'en va au parc... ouaiiiiis*
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Mar 23 Nov - 17:41

- Dis donc, tu as pas la langue dans ta poche toi on dirait... Mais le thé, oui, le thé...

Il m'avait répondu rapidement, comme s'il n'avait pas envie d'engager la conversation avec moi. Mais il continua finalement avec un long monologue surprenant.

- Tu es le genre de personne apparemment que je pourrais classer dans les ''grandes gueules''... Parce que tu parles beaucoup et très vite. Mais, tu sais, il y a une chose que j'aime des grandes gueules: c'est que bien souvent, ils parlent tellement qu'ils n'ont pas le choix de dire des choses vraies de temps en temps... Dans certains cas, ça diminue le taux de mensonge... Mais bien sûr, rien n'est jamais trop sûr, n'est-ce pas... Ça ne reste qu'une hypothèse statistique.

Je haussais les sourcils, vraiment surpris. Wow ! Ca c'était quelqu'un de direct ! J'avais rarement vu ça. Les humains étaient vraiment TRES rarement aussi franc dans ce pays. Il m'avait fallu m'habituer vite aux pays asiatiques car leur population privilégiait la politesse et le respect du sentiment d'autrui à la franchise et au conflit éventuel qui en découlerait. Mes premières semaines en Corée s'étaient plutôt bizarrement passées pour être honnête. Beaucoup de gens me regardait étrangement quand je parlais et j'avais eu du mal à trouver un endroit où travailler pour me fondre dans la société. Il n'y avait que les clubs d'hôtes qui m'avaient acceptés, car ils faisaient partis de ces endroits où les gens se "lâchent". Mais servir d'esclave à des dames à la condition que je prétende avoirs 24 ans, très peu pour moi merci. [...] Je réalisais que je n'avais pas raconté cet épisode à mon boss. Il en rirait certainement.

- Dis-moi, Soo Min, continua-t-il, si tu permets que je t'appelles par ton prénom... J'opinais illico. Je préférais qu'il m'appelle par mon prénom que... par un nom d'oiseau, ou encore pire, qu'il m'appelle "monsieur". - ARGH ! - Est-ce que tu es connu depuis longtemps ? Je suppose que tu travailles pour la Hellsing... Non pas que je m'intéresse au showbusiness ces dernières années, je me suis plutôt reclu dans mon coin à n'écouter que mes propres talents mais... J'avais un ami il y a des années, qui est devenu populaire et tu me fais penser à lui.

-Ouaip, répondis-je aussitôt sans réfléchir. C'est ma boite. J'y suis depuis pas bien longtemps si tu veux tout savoir. Ça se compte en mois. Je sais pas si je connais ton ami, mais qui sait !

Je croisais les bras sur le dossier de mon fauteuil, m'installant un peu mieux que le dos tourné en vrille pour faire face à mon interlocuteur.

- C'était qui ton copain ? Il a fait quoi au juste ? C'était un danseur ? Un chanteur ? Un mannequin ? Les trois ?

Je me fermais la bouche de la main, l'air catastrophé. Puis quittant cet air qui ne m'allait pas du tout, je pris mon air rigolard de chipie.

- Oups, désolé. J'ai encore parlé trop vite.

Hé ouais, je suis fatiguant... mais l'existence est courte et il y a tellement de choses à dire, à faire, à penser, à... Ok ok. Stop stop. Pause.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aikawa Kyo
Human † Innocent

avatar


Emploi : Assistant de direction des ressources humaines à la KHC.
Localisation : Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Mer 24 Nov - 22:07

Il parlait à une vitesse folle, comme d'habitude. Mais pourtant, je restais toujours aussi calme. Comme si rien ne pouvait me troubler vraiment dans son empressement à tout dire, comme si on manquait de temps... Je me demandais si ça lui arrivait de ''prendre son temps''.

-Ouaip, c'est ma boite. J'y suis depuis pas bien longtemps si tu veux tout savoir. Ça se compte en mois. Je sais pas si je connais ton ami, mais qui sait ! C'était qui ton copain ? Il a fait quoi au juste ? C'était un danseur ? Un chanteur ? Un mannequin ? Les trois ?

Il se mit une main sur la bouche, ce qui me fit sourire.

- Oups, désolé. J'ai encore parlé trop vite.

- T'en fais pas, je commence déjà à m'habituer, et je dois dire que ça va encore plus vite dans ma tête quand je réfléchis...

Je pris à peine quelques secondes pour me le remémorer, avant de finalement en parler.

- Bof, tu sais... Son nom, ça n'a pas d'importance. Mais son nom d'artiste c'étais Kyōran. Il était chanteur... Il avait choisi ce nom à cause de la signification, mais aussi parce que le début et la terminaison était une fusion de mon prénom et de la fin de son prénom. On était des amis très proches à une certaine époque... C'étais un mec bien, bien que très excité... Il avait la même manie que toi de parler très vite, et il avait toujours eu l'air plus jeune que son âge. Le genre de mec toutefois qui avait une bouille à faire fondre toutes les filles, malgré que sa voix, sans vouloir l'insulter, n'avait rien de comparable à beaucoup d'autres artistes... Tout ce qui importait pour lui c'étais de réaliser son rêve d'être affiché partout, qu'on l'entendes à la radio... Être populaire quoi, parce qu'étant gamin il ne faisait pas fureur, et ça l'avait frustré, je crois...

Je fis une petite pause, en me remémorant les évènements après sa soudaine popularité.

- Après un temps la célébrité lui est monté à la tête et il a complètement changé. Il est devenu hautain, désagréable. En fait, il a renié sa famille et tous ses amis qu'il avait depuis l'enfance ou le lycée, comme moi. Par la suite, il a disparu de la ''map'', comme on dit, du jour au lendemain... Je soupçonne qu'il soit mort, mais j'ignore ce qui me fait croire ça exactement... Sans doute le fait que l'entreprise qui l'avait produit et rendu si populaire n'ont jamais accepté de répondre aux questions de la famille, et l'affaire a été étouffée...

Je poussai un soupir, y repenser me faisait quelque chose malgré moi. Malgré que ''Kyōran'' avait été plus que désagréable à mon égard, en me disant que je n'avais pas le quart de son talent et qu'il avait été toujours meilleur que moi, ce qui pourtant je savais faux. Il était tout simplement plus désespéré que moi, je crois, et c'est pour ça qu'il a été plus facile à influencer...

- En tout cas... C'est pas la peine de parler de lui. Je trouverais juste dommage qu'il arrive la même chose à toi ou à d'autres. C'est triste pour l'entourage. Est-ce que tu es proche de ta famille ?

Bien sûr, je n'avais absolument aucun soupçon que je me trouvais en la présence d'un démon alors je ne croyais pas ma question ''déplacée''. Qui l'aurait cru, de toute façon ? Un garçon si mignon et à l'air enjoué, ce n'est pas le ''profil type''. Je ne crois pas à ce genre de choses, de toute façon. En général, c'est moi qui se faisait traiter comme un monstre.


"Mon âme est un tombeau que, mauvais cénobite,
Depuis l’éternité je parcours et j’habite."

- Le mauvais moine, Charles Beaudelaire.


*On s'en va au parc... ouaiiiiis*
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Ven 3 Déc - 13:30

J'écoutais Kyo me raconter l'histoire de son ami et plus il avançait et plus je me reconnaissais dans le personnage. Je comprenais mieux pourquoi il m'avait dit que je lui faisais penser à lui.

- Après un temps la célébrité lui est monté à la tête et il a complètement changé. Il est devenu hautain, désagréable. En fait, il a renié sa famille et tous ses amis qu'il avait depuis l'enfance ou le lycée, comme moi. Par la suite, il a disparu de la ''map'', comme on dit, du jour au lendemain... Je soupçonne qu'il soit mort, mais j'ignore ce qui me fait croire ça exactement... Sans doute le fait que l'entreprise qui l'avait produit et rendu si populaire n'ont jamais accepté de répondre aux questions de la famille, et l'affaire a été étouffée...

Là, mon expression changea.

On pouvait vraiment devenir aussi bizarre à cause de la célébrité ? Hé beh ! [...] Remarque c'était pareil avec les anges qui finissaient en enfer hein ! Au début, ils étaient tout gentils, tout serviables, tout innocents et tout sainte-nitouche, et hop, les voilà qui devenaient cruels, violents, bizarres, fous à lier et j'en passe.

Sur ce point là, je ne me sentais vraiment pas proche d'eux. A quoi ça sert de faire souffrir les autres ? Y'a aucun intérêt. Être libre, s'amuser, faire plein de choses, profiter... Tout ça je veux bien ! Mais faire du mal aux gens, ça sert à rien. Le plus bizarre c'est que j'ai l'impression d'être un extra-terrestre à penser comme ça. Les Anges ne s'autorisent rien de tout ça et les Démons s'en lassent on dirait. Bref, aucun des deux camps ne profitent ! Ils ne sont soit pas assez humains, soit... pas assez humains.

Kyo soupira avant de reprendre.

- En tout cas... C'est pas la peine de parler de lui. Je trouverais juste dommage qu'il arrive la même chose à toi ou à d'autres.

J'acquiesçais en faisant une moue embêtée. C'était vraiment effrayant comme histoire. Je croisai les doigts discrètement et me promis de ne pas tomber aussi bas !

- C'est triste pour l'entourage. Est-ce que tu es proche de ta famille ?

J'eus presque un sursaut en l'entendant continuer, pensant un instant qu'il m'avait surpris dans ma prière silencieuse. Mais non. Par contre, aïe, une question piège ! J'en avais quelques unes comme ça où je me retrouvais toujours embêté à répondre. Heureusement, j'avais mes réponses pré-conçues pour ce genre d'occasions. Et il fallait que je me les remettent à jour à chaque réincarnation.

- Je n'ai plus de famille, répondis-je, alors la question est réglée. C'est pour ça que c'est cool d'être une Idol. J'ai un manager pour être derrière moi à me casser les pieds, une maquilleuse pour me pouponner, et je suis nourri et blanchi. Tranquille !

En fait, ma famille... même avec les anges, je ne me rappelais pas avoir eu de bons rapports dans lesquels je me serait senti en confiance. Ma famille c'était... c'était pour moi cet ensemble de personnes que j'appréciais beaucoup, avec lesquels je me sentais bien, que j'avais envie de toucher ou de taquiner gentiment ou de serrer dans mes bras (au choix). Ces gens étaient... mon seul apport affectif.

Mon visage devint sombre. Depuis quand j'avais ça dans la caboche ? Je ne m'en étais jamais rendu compte... Je me sentais vraiment si seul ? J'avais pourtant du monde autour de moi. [...] Mais c'était des gens vers qui j'étais allé pour avoir de l'attention. La petite Anna était l'un d'entre eux. J'étais toujours content de la voir et de parler au point que j'en oubliais... que j'étais là pour dévorer son âme.

Mon esprit devint vaseux. J'y pataugeais presque. Mes pensées se bousculaient alors que je prenais conscience de quelque chose que j'avais... "occulté" ?... depuis pas mal de temps. Je repensai alors à ce Père avec un grand "P" que je n'ai jamais connu. C'est lui qui m'a fait, je n'étais pas humain avant. Mais il n'a jamais fait attention à moi. Que je sois en haut, en bas ou six-pieds sous Terre, il s'en fiche hein ?

Il s'en fiche certainement.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aikawa Kyo
Human † Innocent

avatar


Emploi : Assistant de direction des ressources humaines à la KHC.
Localisation : Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Jeu 9 Déc - 14:45

Il écouta mon récit, et lorsque je l'eus fini par une question, il eut l'air surpris... L'avais-je mis mal à l'aise ?

- Je n'ai plus de famille, répondis-je, alors la question est réglée. C'est pour ça que c'est cool d'être une Idol. J'ai un manager pour être derrière moi à me casser les pieds, une maquilleuse pour me pouponner, et je suis nourri et blanchi. Tranquille !

Je trouvais triste sa réponse... Il eut l'air de vouloir me convaincre que ça lui allait ainsi, que sa condition et que les gens qui l'entouraient lui convenaient... Mais je fus pris d'un doute, en ayant l'image de Soo Min esseulé... Il se sentait très seul, ça me semblait évident. Alors c'étais surtout lui qu'il cherchait à convaincre, j'en convins.

Je restai silencieux, alors qu'il semblait plonger dans de profondes réflexions... Je lui laissai un moment, n'aimant pas trop brusquer les gens... Pour tenter de le rassurer, lui faire sentir qu'il n'était pas ''seul'', je dis:

- Je n'ai plus de famille non plus... Ma mère est décédée lorsque j'étais très jeune, et mon père est mort il y a environ 10 ans. Je n'avais ni frère, ni soeur... Mais comme je me dis chaque fois que je me sens seul: il y a au moins une personne quelque part qui pense à nous...

Je soupirai malgré moi, parce que malgré le nombre de fois où je m'étais répété cela, je n'avais pas l'impression que c'étais vraiment vrai...

- Le sentiment de solitude... C'est désagréable, et ça peut même faire peur... Et les gens ont toutes sortes de façon de l'éviter. Toi, tu as choisis la célébrité, on dirait bien... Pour ma part, c'est les arts... Lorsque j'écris, j'oublis la réalité...

Ce fut mon tour de tomber dans mes réflexions... J'avais passé de nombreuses années seul. Ou peut-être l'avais-je toujours été ? Même avant de partir de la maison étant jeune, j'avais toujours ce sentiment d'être seul au monde qui m'opressait. Personne à qui je pouvais réellement parler... Je repris conscience à ce moment à quel point j'étais triste moi-même, malgré tous ces gens autour de moi en ce moment... L'art de se sentir seul au milieu d'une foule... Mon seul moyen de vaincre ce sentiment, outre l'art, que j'avais trouvé, c'étais d'aider les autres lorsqu'ils venaient vers moi. Malgré la mauvaise impression de prime abord, les gens avaient tendance à me faire confiance. Mais la plupart d'entre eux repartaient lorsque leurs problèmes étaient réglés...
Je pris une inspiration pour me ressaisir, et reportai mon regard sur le jeune homme.

- En tout cas... L'important, c'est de se concentrer sur le positif. Ce qui va bien dans notre vie, et non le contraire...

Je fis un sourire qui malgré moi fut faux.

- C'est pas toujours facile hein j'en conviens... Mais y'a l'effort qui compte aussi.

Je me repris, et cette fois mon sourire fut un peu plus sincère.


"Mon âme est un tombeau que, mauvais cénobite,
Depuis l’éternité je parcours et j’habite."

- Le mauvais moine, Charles Beaudelaire.


*On s'en va au parc... ouaiiiiis*
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Jeu 17 Mar - 20:38

- Je n'ai plus de famille non plus... Ma mère est décédée lorsque j'étais très jeune, et mon père est mort il y a environ 10 ans. Je n'avais ni frère, ni soeur... Mais comme je me dis chaque fois que je me sens seul: il y a au moins une personne quelque part qui pense à nous...

Ses paroles me sortirent de ma transe pensive. Je relevai lentement le nez vers lui et le regardai fixement. Sa dernière réplique raisonnait encore en moi. Il soupira et continua :

- Le sentiment de solitude... C'est désagréable, et ça peut même faire peur... Et les gens ont toutes sortes de façon de l'éviter. Toi, tu as choisis la célébrité, on dirait bien... Pour ma part, c'est les arts... Lorsque j'écris, j'oublis la réalité...

Alors il vivait la même chose. Donc il pouvait comprendre ce que ressentais au fond de moi et pourquoi je fuyais inconsciemment ma solitude. […] Enfin maintenant que je m’en étais rendu compte c’était devenu conscient, non ? Néanmoins, je pressentais qu’il y avait entre nous une différence importante. Je n’avais pas envie de me couper du monde. Mon plus gros défaut en tant qu’Ange déchu était justement de trop l’aimer. J’avais envie d’y rester. Je l’avais même aimé depuis la première fois où j’y avais mis le pied. Le souvenir de ce jour, où j’y étais descendu, était resté gravé dans ma mémoire. Ce monde nouveau était si chaleureux, empli de senteurs et de couleurs, et de plein de gens. Des gens que je voulais avoir autour de moi pour me parler, pour me sourire, pour m’aimer et me faire sentir que j’avais de l’importance. Me faire sentir que j’étais unique.

- En tout cas... L'important, c'est de se concentrer sur le positif. Ce qui va bien dans notre vie, et non le contraire...

- Hm… Tu as raison, répondis-je en lâchant un sourire.

- C'est pas toujours facile hein j'en conviens... Mais y'a l'effort qui compte aussi.

- Faire des efforts… dis-je pour moi-même, pensif.

Est-ce que je faisais des efforts ? Je n’en avais pas l’impression. J’allais vers les gens, je leur parlais, je m’intéressais à eux, je les collais beaucoup, je tentais par tous les moyens d’attirer leur attention… mais je n’avais pas l’impression de me forcer. Je me sentais naturel. […] En revanche, au final, avais-je vraiment des gens qui comptaient pour moi dans cet « entourage » que je m’étais forgé ?

- Je fais des efforts… Je crois… continuais-je avec la voix en decrescendo. Mais je me sens encore un peu… seul.

Je soupirais et laissais tomber mon menton sur mes bras croisés. Je me sentais si las tout d’un coup…

- J’aimerais bien avoir des amis avec qui parler, sortir, m’amuser… Des potes avec qui délirer au karaoké et trainer dans les parcs de jeux la nuit… Des filles gentilles et souriantes avec qui discuter autour d’un muffin au chocolat… repris-je en soupirant lourdement. Je rêve trop…

Mais l’espoir fait vivre hein ?


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aikawa Kyo
Human † Innocent

avatar


Emploi : Assistant de direction des ressources humaines à la KHC.
Localisation : Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Ven 18 Mar - 1:36

- Hm… Tu as raison. dit-il, en esquissant un sourire, ce qui m'en arracha un aussi.

- Faire des efforts…

Cette fois-ci, le ton était plus... pensif, comme s'il le disait surtout pour lui-même, alors je fis comme si je n'aurais rien entendu à cette semi-réplique.

- Je fais des efforts… Je crois… Mais je me sens encore un peu… seul.

Mon regard se fit interrogateur. Ce jeune homme ne me semblait pas avoir de mal à se faire des amis. Tout le monde doit sans doute vouloir passer du temps avec lui, faire parti de son entourage, puisqu'il m'avait l'air d'un garçon tout à fait normal, et du genre à attirer les autres, aussi... Il avait une énergie agréable, après tout.
J'eus à peine le temps de réfléchir à ce qu'il venait de dire, qu'il poursuivit...


- J’aimerais bien avoir des amis avec qui parler, sortir, m’amuser… Des potes avec qui délirer au karaoké et trainer dans les parcs de jeux la nuit… Des filles gentilles et souriantes avec qui discuter autour d’un muffin au chocolat… Je rêve trop…

Je trouvai ses propos, et le soupir qui s'en suivit, triste... Je me demandai encore une fois comment un garçon comme lui pouvait-il être seul à ce point. Mais parfois, correspondre à ce que la société attends de nous ne suffit pas. J'en étais un bon exemple. J'eus un moment dans ma vie où j'étais plutôt ''normal'', selon les critères extérieur. Élève studieux, avec un style moins excentrique et in, ça n'avait pas suffit à ce que les gens ne me fréquentent très longtemps. Quand les gens me connaissent trop, ils ont tendance à me fuir...

- Je te comprends, en un sens, tu sais... Moi aussi, parfois, j'aimerais avoir des amis sur qui compter, et j'aimerais avoir quelqu'un avec qui regarder un film tranquille à la maison, et passer mes nuits... Mais... Pour être honnête... Je me tiens loin des gens, en général, parce que la plupart de mes expériences extra-personnelles ont été des échecs. Je repensais justement à l'instant au fait que les gens, lorsqu'ils en apprennent trop sur moi, qui je suis... Ils s'éloignent de moi...

J'eus un sourire en coin un peu triste.

- Mais tu n'es pas comme moi, hein... Alors... Je ne doute pas que tu te feras des amis. Tu m'as l'air d'être sympathique, même si de prime abord le fait que tu parles beaucoup peut brusquer certaines personnes. *Je ris un peu*. Quelqu'un qui dégage une énergie aussi vive ne peut qu'attirer les autres.

Cette fois-ci, mon sourire se fit plus enthousiaste.

- Certes, étant célèbre, il te faudra toujours te méfier de ceux qui te veulent dans leur cercle d'ami uniquement pour cette raison... Mais je crois que tu sauras discerner le vrai du faux.


Je pris une gorgée de mon thé anglais importé, un thé au caramel.

- Toi, tu aimes le chocolat chaud, et moi, le thé au caramel bien sucré.


Je levai ma tasse en souriant.

- Pas que celui-là, hein, ajoutais-je, mais quand même !

Je soupirai un peu, et regardai vers l'extérieur, par la vitrine, soudainement dérangé par quelque chose durant ma conversation. Mon regard parcouru aussi la salle ensuite sans voir quoi que ce soit qui pourrait expliquer cette sensation. Je me sentais observé, et c'était pas nouveau... Ma curiosité était insatisfaite tant qu'à cette présence incessante, et j'en étais agacé. Je me demandai encore une fois si cela n'était que mon imagination... J'ignore pourquoi j'eus envie d'aborder le sujet, mais je lui posai cette question:

- T'as pas parfois l'impression d'être constamment observé par quelqu'un ou quelque chose ?... Mis à part tes fans, bien sûr.....

J'étais un peu hésitant dans le ton de ma question, incertain si c'était une bonne chose d'en parler à quelqu'un. Mais des amis de confiance, je n'en avais point, et je n'avais drôlement pas l'impression que Soo Min me jugerais, s'il comprendrait que c'est mon cas.


"Mon âme est un tombeau que, mauvais cénobite,
Depuis l’éternité je parcours et j’habite."

- Le mauvais moine, Charles Beaudelaire.


*On s'en va au parc... ouaiiiiis*
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Ven 8 Avr - 16:27

- Je te comprends, en un sens, tu sais... Moi aussi, parfois, j'aimerais avoir des amis sur qui compter, et j'aimerais avoir quelqu'un avec qui regarder un film tranquille à la maison, et passer mes nuits... Mais... Pour être honnête... Je me tiens loin des gens, en général, parce que la plupart de mes expériences extra-personnelles ont été des échecs. Je repensais justement à l'instant au fait que les gens, lorsqu'ils en apprennent trop sur moi, qui je suis... Ils s'éloignent de moi...

Je ne pus qu'acquiescer faiblement à ce qu'il me racontait. Car imaginons que mes camarades apprennent que je suis un démon, j'imagine qu'aucun ne voudrait en savoir plus sur moi. A cause de cela, il y avait comme une barrière entre eux et moi. Ils ignoraient ce que j'étais, mais j'avais peur qu'ils le découvrent et je me livrai peu. C'était certainement la raison pour laquelle les gens ne prenaient pas le temps de s'attacher à moi. Je leur montrais du vent, alors ils faisaient de même, me jugeant inconsistant. [...] Tout serait plus simple si j'étais encore un Ange je parie... Quoique non, à défaut de me prendre pour un criminel, on me prendrait pour un fou ! C'est presque pire !

- Mais tu n'es pas comme moi, hein... Alors... Je ne doute pas que tu te feras des amis. Tu m'as l'air d'être sympathique, même si de prime abord le fait que tu parles beaucoup peut brusquer certaines personnes. Quelqu'un qui dégage une énergie aussi vive ne peut qu'attirer les autres. continua-t-il en riant légèrement. - Certes, étant célèbre, il te faudra toujours te méfier de ceux qui te veulent dans leur cercle d'ami uniquement pour cette raison... Mais je crois que tu sauras discerner le vrai du faux.

[...] Ah tiens. Je n'y avais pas pensé à ça. C'est vrai que les Humains avaient ce côté très "intéressé". La plupart se dirigeent naturellement vers ce qui leur profitent, et je pouvais être une source de confort, qu'on parle d'argent ou de célébrité. Pourquoi je n'y avais pas pensé avant ? Bah, certainement parce que je voulais tellement me faire des amis que je n'avais même pas essayer d'envisage des possibilités de ce type qui supposent que je doive "rejetter" des gens autour de moi qui profiteraient de moi. Bah ouais. Je voulais des amis à tout prix alors penser déjà à les envoyer sur les roses...

- Merci du conseil. lui répondis-je en prenant ma tasse en main pour me réchauffer les mains.Je n'avais pas vraiment réfléchis à tout cela à dire vrai... mais je pense pouvoir faire attention maintenant que c'est clair dans ma caboche.

Il but une gorgée de thé et reprit :

- Toi, tu aimes le chocolat chaud, et moi, le thé au caramel bien sucré. Pas que celui-là, hein, mais quand même !

- Ha ha ouais ! Je suis un grand fana de chocolat chaud. [...] Et toi de "caramel au thé" on dirait, vu qu'il y a plus de caramel que de thé dans ta tasse. Hé hé ! le taquinai-je en souriant.

Sa réplique avait eu le mérite de me couper dans ma réflexion négative et de me rendre la pêche. Je n'étais pas bien compliqué et encore moins lent à changer d'idée. Pratique quand on a des idées noires de temps en temps.

- T'as pas parfois l'impression d'être constamment observé par quelqu'un ou quelque chose ?... Mis à part tes fans, bien sûr..... me demanda-t-il soudain, le regard tourné vers l'extérieur.

Je faillis de justesse m'étouffer avec ma boisson.

- Hein ? Observé ? répétai-je machinalement.

Je pris alors le temps de regarder autour de moi un moment. Les gens parlaient normalement mais quelque chose clochait. Et ce n'était pas yeux qui le constataient, mais mon sens surnaturel. Me concentrant un instant sur les alentours, je perçus une ou peut-être deux auras bien connues : des auras d'emplumés ! Des Anges ! L'un était en mouvement et je n'aurais pas su dire où, quant à l'autre... il était statique et pas loin de nous. [...] Et minceuh ! J'espère que j'ai pas un Ange qui s'amuse à me stalker pour me faire la peau à la récré ! J'ai rien fait moi !!!!

Déposant ma tasse, je soupirais bruyamment et répondis :

- Bah... Figure toi que je connais bien cette impression. Des fois, je me balade dans des endroits plutôt reculés et tranquilles - histoire d'avoir la paix - et je me sens... "observé". Ou plutôt "menacé". Comme si, tu ne sais pas pourquoi mais, quelque chose t'oppresse de loin.

Mes paroles m'arrachèrent un frisson et je me frottais les bras frénétiquement comme pour me réchauffer.

- Brrrr ! Je déteste quand ça m'arrive, ça me donne envie de partir en courant ! [...] Tiens ! Par exemple ! La dernière fois ! Je suis rentré du travail en passant dans un quartier résidentiel et j'avais l'impression désagréable que quelqu'un me suivait. Quelqu'un de radicalement différent de moi, tu vois. Comme... une aura mal intentionnée, ou ce genre de truc. Mais je ne dis pas qu'on peut sentir les auras hein ! Ce serait dingue hein ! Mais bon... Voilà. J'ai eu la trouille et j'ai tracé jusqu'à mon hôtel.

Je parlais beaucoup décidément... et je gaffais ! Je ne devais pas parler d'aura ou d'expériences personnelles ! Quoique, il en aurait fallu beaucoup pour que Kyo comprenne que je parlais d'un Ange qui m'avait suivi pour essayer de me faire la tête au carré hein ? [...] Ouais. Non. Aucune chance qu'il fasse un rapprochement pareil. Dieu soit loué !


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.
Mer 18 Jan - 21:01



{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Un petit café... et un dessin vite fait.

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Un petit café... et un dessin vite fait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Centre commercial :: Cafés :: Coffee house-