† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Noona, you're so pretty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Noona, you're so pretty
Jeu 11 Nov - 15:51


Ahn Soo Min Vs Fujiwara Anna

Coffee Hoose
Le 28/01/2010 à 09:15


Aujourd'hui. Test n° 455.

Je teste l'une des plus belles inventions de l'humanité : le jour de congé. Et franchement c'est le bonheur. Je suis dans mon café préféré, il y fait chaud juste assez pour réconforter mes articulations douloureuses à cause des excès de la veille - libre à vous d'imaginer pourquoi - et j'attendais de me faire servir la meilleure boisson chaude que j'avais bu de toutes mes existences sur Terre. Le bonheur avec un grand "B". Il ne me manquait plus qu'un peu de compagnie et le mot "bonheur" aurait fini remplacé par son supérieur le "nirvana" - parce que "paradis" est un mot trop vite employé par les humains sans qu'ils sachent vraiment ce qui s'y trame !

J'adorais ce café. Le décor était simple, sobre... café quoi ! Et en plus de toutes les raisons énoncées plus haut, j'y retrouvais ma poupée préférée. Traduction : Je me faisais servir par Anna, la plus jolie fille que j'eus rencontré depuis mon incarnation. Un mélange de fragilité, de féminité, de souplesse... et de plein d'autres mots compliqués mais qui ne suffisent pas à exprimer combien elle est magnifique. Vous, lecteurs, qui êtes pendus à mes mots pour essayer d'imaginer la beauté de cette fille, imaginez : Une jeune fille apparait au fond de la salle, un plateau dans les mains sur lequel trône une grande tasse fumante de son contenu. Elle s'approche de votre table et déjà vous la fixez, tentant de distinguer ses traits. Puis elle arrive à votre niveau et dépose la boisson sur la table devant vous. Vous croisez son regard... et vous bloquez, comme hypnotisé.

Voilà l'effet Anna.

Je bloquais depuis déjà 30 secondes à la regarder. Comme d'habitude. Je ne tarderai pas à sortir mon porte-feuille pour lui régler la consommation et lui donner un pourboire. Comme d'habitude. Et elle attendait sagement, le plateau sur le ventre, les mains croisées. Comme d'habitude.

Mais je pris mon temps cette fois-ci, en profitant pour parcourir du regard ses jolis cheveux bruns qui, pourtant raides, avaient un peu ondulé aujourd'hui. La faute au temps humide sans doute. Puis, portant la main sous mon menton, je lui dédiais mon sourire le plus mignon.

- Coucou Anna ! T'es bien jolie les cheveux lâchés. Les chignons c'est pratique, mais je te préfère comme ça.

Sortant finalement mon porte feuille, je pris le billet à l'arrondi supérieur de ma facture. Elle garderait le reste pour elle. Je lui tendis le billet qu'elle rangea dans son tablier, habituée à ce que je ne lui réclame jamais la monnaie. Je la regardais faire.

- Tu as un peu de temps ? Je t'offre quelque chose ? continuais-je avant qu'elle se sauve pour retourner nettoyer des tables en l'attente d'autre clients.

La 1ère vague de la journée était passée. En ce milieu de matinée, les pingouins des bâtiments d'administrations du centre ville avait déjà pris leur café et rejoint leurs bureaux. Prochaine vague : à partir de 10h30. Anna aurait bien 5 minutes pour moi non ? [...] Elle résisterait à ma jolie bouille ? Naaaaaaaan ! Pas possible !

Allez Anna ! Dis oui dis oui !


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Jeu 11 Nov - 20:53


    « Child of the sun
    Changing with the sky
    Sakura shy
    December clouds cry.
    »

    Music

    Le réveil avait été bien encore difficile ce matin pour Anna. Elle avait peut être réussi à dormir quatre ou cinq heures, entrecoupées de réveils brutaux. Il est vrai que sans somnifères elle dormait moins bien, mais c'était inimaginable pour elle d'avaler à nouveaux ces satanés médicaments. C'était limite si elle n'avait pas la phobie des médecins maintenant, alors mieux valait qu'elle ne tombe pas malade. En tout cas elle dormait mal, et ce n'était pas prés de s'améliorer. Son sommeil était chaotique, il n'y avait pas une seule nuit où ses cauchemars ne venaient pas la hanter. Pourtant la journée, elle se montrait toujours aussi appliquée et charmante. C'était difficile de s'imaginer en la regardant, le calvaire qu'elle pouvait vivre la nuit. Malgré la fatigue, elle continuait d'enchainer de les longues journées de travail au Coffee House. Elle arrivait le matin vers sept heure et demi, et repartait en soirée. Elle travaillait dur, elle tenait vraiment à garder ce boulot. Elle avait déjà du mal à payer son loyer en fin de moi, alors si elle devait se retrouver sans emplois pendant quelques temps ce serait vraiment ingérable. Sa vie actuelle était plutôt précaire, mais pour le moment elle ne s'en sortait pas si mal. Après tout, on venait tout juste de la renvoyer au monde réel, brutalement, sans aucune indications. Et après avoir passé trois ans en hôpital psychiatrique, c'est plutôt difficile de se réintégrer à la société. Mais qui aurait pu se douter du passé tumultueux de cette jolie poupée ?

    Ce matin les clients avaient été encore nombreux. Il s'agissait pour la plupart d'hommes d'affaires pressés, pas toujours des plus aimables. Mais quelque soit le client, Anna se montrait toujours aussi accueillante et serviable. C'était son boulot après tout, et elle le faisait très bien. Il devait être dans les environs de neuf heures quand les clients se firent plus rare, c'était le moment de souffler un peu. Anna était en train de débarrasser une table, quand Soo Min entra dans le café. Un sourire discret se dessina sur ses lèvres roses. Il venait régulièrement prendre un café ici et ils passaient un peu de temps ensemble. Elle l'appréciait vraiment, sa présence était agréable et il faut avouer qu'il la faisait parfois bien rire. C'est en gardant ce sourire discret mais lumineux qu'elle vint prendre sa commande, pour lui rapporter sa boisson quelques instants plus tard. Elle posa délicatement la tasse sur la table de la jeune pop star, et attendit patiemment qu'il paye l'addition, tenant son plateau contre elle même. Quelque peu gênée qu'il la fixe avec tant d'attention, son regard fuyait de droite à gauche.

    - Coucou Anna ! T'es bien jolie les cheveux lâchés. Les chignons c'est pratique, mais je te préfère comme ça.

    Elle reporta alors son attention sur le jeune homme, et son sourire s'agrandit à sa remarque.

    « Oh merci c'est gentil. »


    Lui avait-elle répondu simplement. Quelques mots, un sourire, un regard. Il n'en fallait pas plus pour que la jeune femme vous éblouisse. Puis le jeune homme sortit enfin son porte feuille, et tendit un billet à la jeune serveuse. Elle eut un instant d'hésitation, avant de se souvenir qu'il lui laissait toujours la monnaie. Elle le remercia alors, comme d'habitude, et rangea le billet dans son tablier blanc. Alors qu'elle s'apprêtait à repartir, Soo Min reprit la parole.

    - Tu as un peu de temps ? Je t'offre quelque chose ?


    Anna se retourna alors vers lui, et ne répondit pas immédiatement. Elle réfléchit quelques instant, avant de lui répondre d'une voix quelque peu embarrassée :

    « Eh bien.. je ne sais pas trop si je peux.. »

    Elle se retourna vers l'autre serveuse qui était déjà en train de nettoyer les tables, puis vers son patron qui se tenait derrière le comptoir en train de nettoyer des verres. Elle partit en sa direction, déposant au passage son plateau et le l'argent dans la caisse. Puis elle demanda timidement une pause de quelques minutes à son employeur. Après tout il n'y allait pas avoir beaucoup de client avant dix heures et demi, et Anna se montrait être une employée modèle. Son patron lui accorda donc sa pause sans hésitation. Elle le remercia poliment, avant de revenir vers Soo Min. Elle soupira doucement, en s'asseyant en face de lui.

    « Voilà monsieur est content ? lui dit-elle en affichant un petit sourire légèrement taquin. Je veux bien que tu m'offres un chocolat chaud au caramel. »

    Elle n'allait pas se priver, autant prendre sa boisson préférée. Et puis bon il est vrai qu'une pause ne lui ferait pas de mal, surtout avec un jeune homme aussi distrayant, même si certes un peu collant. Elle avait tendance à rester trop solitaire , alors c'était plutôt une bonne chose pour elle que de passer un peu de temps avec cet adorable personnage.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Ven 12 Nov - 0:53

Anna hésita à céder à mon petit caprice. Normal ! J'avais remarqué son application sans faille dans son travail. Apparemment, elle était toujours à l'heure, mais surtout, elle était d'une amabilité immuable avec tous les clients. Et pourtant, y'en avait avec de sacrées têtes à claques ! J'ai beau être un démon, les mecs hautains, qui tirent la gueule ou qui manquent de respect, j'aime pô.

Elle alla donc poliment demander la permission à son chef de faire une pause, puis revint s'asseoir face à moi avec un joli petit sourire qui m'aurait fait tomber de ma chaise si je n'avais pas déjà été assis.

- Voilà monsieur est content ? Je veux bien que tu m'offres un chocolat chaud au caramel.

- Très content ! Et à tes ordres puisque tu es assez gentille pour me tenir compagnie un moment. répondis-je tout sourire.

Levant un bras vers une serveuse face à moi, je lui fis signe de m'apporter une boisson. Pas besoin de demander laquelle. Je commandais toujours la même chose et par un heureux hasard, ma poupée bien aimée aimait cette boisson aussi ! Et hop ! Un point commun ! UN !

La serveuse s'activa après avoir compris mon message et je reportais mon attention sur Anna. Je l'observais d'abord brièvement. Elle était calme, comme à l'accoutumée, et il me semblait que son esprit était insondable. Son aura la trahissait cependant. D'une couleur pâle et colorée, elle avait parfois des sursauts et changeait de couleur. Des signes qui me laissaient à penser que quelque chose couvait sous cette figure immuable de porcelaine... et qui pouvait me laisser imaginer que je trouverai certainement une corde sensible pour atteindre son cœur pur et la faire mienne. Corps et âme si possible.

Mais à l'instant, je n'avais pas vraiment envie de penser à cela. Les histoires d'âmes et compagnie, c'est bien joli ! Mais le plus fun c'est quand même "l'avant". Quand on rencontre la personne, quand on la découvre, quand on cherche à la comprendre et qu'on la "chasse en silence", comme dans un jeu de séduction. Parce que "après", désolé mais quoiqu'on en dise, celui qui a vendu son âme devient pourri jusqu'à l'os, s'oubliant dans le pêché et... bah... il n'a plus beaucoup d'intérêt. Les démons, je connais, et ils ne sont pas intéressants. Les humains en revanche, étaient pile à la limite entre les deux. C'est vachement plus cool ! Ils sont constamment tiraillés entre le bien et le mal et c'est ce qui est séduisant. Par exemple, en regardant cette jolie fille, je ne pouvais m'empêcher d'être attiré par sa pureté, sa gentillesse, sa beauté innocente, sans m'empêcher d'imaginer qu'elle serait du plus bel attrait dans des vices tels que la luxure ou la gourmandise et que peut-être, au fond d'elle, existe-t-il une part d'ombre qui ne demande qu'à être découverte.

Une énigme. Un casse-tête. Chaque être humain est un jeu auquel j'aime jouer. Et nous étions au beau milieu du premier round.

- Alors dis-moi, commençais-je. Comment vas-tu aujourd'hui ? Tu m'as l'air en forme. [...] Non, je ne parle pas au sens littéral, je sais me tenir quand même... et puis la dernière fois que j'ai dit ça au chat obèse de mon voisin de quartier, il m'a griffé. Ça devait être une fille. Assurément. Elle a du croire que je parlais de ses rondeurs et l'a mal pris.

Mon débit de parole n'avait qu'un seul objectif : la faire sourire. J'adorais la voir rire à mes gags ! D'un côté, je devais l'admettre, je me sentais un peu spécial et important lorsque Anna appréciait mes pitreries. Mais d'un autre côté, cette impression d'assister à un spectacle rare à chacun de ses éclats de rire était la plus délectable qui soit.

Le chocolat chaud au caramel arriva. Je payais promptement pour ne pas être interrompu pendant mon petit moment privilégié avec Anna. Je n'avais pas encore touché à ma boisson, ayant attendu que la demoiselle soit servie - les femmes aiment que les hommes soient galants, étrange concept humain, mais bon, je fais avec ! - mais heureusement, ma boisson était encore chaude. Yeah !

Je portai la boisson à mes lèvres et en bus une gorgée. Un immense sourire m'échappa. C'était trop super bon de la mort qui tue tout ! [...] Euh... Ouais non, la mort c'est moi. Alors si je sors un truc comme ça, c'est comme si je me jetais des fleurs non ?

C'est alors que je remarquais le regard de Anna. Je me figeais et compris.

- Laisse-moi deviner. J'ai de la moustache au chocolat... ?

Classe. Super classe. Le seul inconvénient du chocolat chaud : on peut se tourner en ridicule en 3,6 secondes. [...] J'espère au moins que d'un, ça la fera marrer, et que de deux, je vais pouvoir en tirer ma petite scène sexy avec un coup de langue, sinon c'est mort. Ou plutôt c'est moi. Ha ha ha ! (XD)


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Ven 12 Nov - 15:21

« As fast as you can speak
It keeps going over your head
Get off of your super throne
And come stand by me.
»


Music



    - Très content ! Et à tes ordres puisque tu es assez gentille pour me tenir compagnie un moment.

    Le sourire d'Anna ne s'estompait pas, chaque parole du jeune homme était comme un doux souffle d'air frais, léger et agréable. Il était une des rares personnes qui semblait s'intéresser réellement à elle, sans crainte ni à priori. Car malgré sa personnalité attachante, la jeune femme avait toujours quelque peu effrayé ses semblables, et ceux depuis l'enfance. Cette petite fille solitaire, qui se promenait toujours bras nu même sous la tempête s'était souvent attiré plus d'une moquerie. Puis cette jeune fille détachée et marginale, qui trainait sans doute avec des personnes des moins fréquentables, et qui restait pourtant d'une douceur et d'une candeur presque malsaine par rapport à la vie qu'elle menait.. A quelques siècles prés, elle aurait sans doute fait partit de celles que l'ont brulait sur la place du village, ces jeunes femmes seulement coupable de leur différence.

    Elle attendait sagement sa boisson, observant discrètement la jeune idole. Au fond, elle ne s'était pas posé tellement de questions sur lui, ce qui était plutôt inhabituel. Anna était pourtant une jeune femme assez méfiante, ce qui dans son cas était plutôt une qualité. Mais depuis son retour au monde réel, elle se sentait comme constamment observé. C'était étrange et inquiétant comme sensation, c'était comme si les gens autour d'elle lui voulaient tous quelque chose. Et elle n'aimait vraiment pas cela, c'était uns des symptômes que les médecins lui avaient diagnostiqué. " Sentiment de persécution, d'être la proie d'un complot, paranoïa". Oh Anna était loin de tout cela, et comme pour beaucoup d'autres choses, les médecins étaient loin de la réalité. Cependant, il est vrai que la jeune femme avait l'impression de devenir un peu paranoïaque. Au fond, elle avait de quoi l'être.. Mais bien évidement, elle mettait cela sur le compte de son instabilité mentale.

    Mais Soo Min ne faisait pas parti des personnes qui lui donnaient cette impression étrange. Bien sur, elle gardait encore une certaine distance avec lui, ils ne se connaissaient que depuis peu après tout. Et puis tout de même, il ne gagnerait pas si facilement sa confiance, loin de là. Mais sa présence n'était pas inquiétante, et cela faisait un bien fou à Anna. Peut être ferait-elle mieux de se méfier plus de lui.. Seulement si elle se méfiait trop de tout le monde, elle n'avancerait jamais. Il faut bien prendre des risques dans la vie, non ? Et puis franchement, il n'était pas bien impressionnant, et si un jour il allait un peu trop loin pour la jeune femme, elle saurait bien le remettre gentiment à sa place.

    - Alors dis-moi, comment vas-tu aujourd'hui ? Tu m'as l'air en forme. [...] Non, je ne parle pas au sens littéral, je sais me tenir quand même... et puis la dernière fois que j'ai dit ça au chat obèse de mon voisin de quartier, il m'a griffé. Ça devait être une fille. Assurément. Elle a du croire que je parlais de ses rondeurs et l'a mal pris.

    A ces mots, Anna ne pu retenir un petit rire, discret et cristallin. C'était incroyable comme ce petit clown pouvait l'amuser, et elle devait bien avouer qu'il était le seul à la faire rire et sourire ainsi. C'était véritablement un privilégié. Il n'y avait que lui actuellement qui pouvait se vanter de raviver ainsi des étincelles de joie dans le cœur meurtris d'Anna, même pour quelques éphémères secondes. Savait-il au moins à quel point cela faisait du bien à la jeune femme ? Il réussissait à apporter un peu de légèreté dans la vie sombre et chaotique de la jeune humaine, c'était peu de choses, et pourtant.. Il ne devait surement pas se douter de tout cela, même s'il semblait trouver satisfaction à la faire sourire.

    « Oh Soo Min, il faut être plus délicat avec les filles, même s'il ne s'agit que d'un chat. Surtout d'un chat, ils sont subtils et très susceptibles. lui répondit-elle avec un ton quelque peu taquin. Eh bien sinon, oui je me porte plutôt bien. Je suis sans doute un peu fatiguée, comme tout le monde je pense, reprit-elle sobrement. Elle fit une pause, avant d'ajouter ces quelques mots avec une voix délicatement malicieuse:
    Et toi raconte moi tout, qu'as-tu à me raconter sur ta vie trépidante ? »

    La collègue de la jeune femme lui apporta alors sa boisson, et Soo Min se dépêcha de régler l'addition. Anna remarqua qu'il n'avait pas touché à sa boisson, attendant d'abord qu'elle soit servie. Elle trouvait cet élan de galanterie assez amusant et surprenant de la part du jeune homme, et n'attendit pas plus longtemps avant de porter la boisson à ses lèvres. Elle laissa échapper un petit " itai ", sa boisson étant encore bouillante. Elle recula de quelques centimètres sa tasse, et souffla doucement sur le liquide. Puis elle redirigea son regard noisette vers le jeune homme, un petit sourire en coin. Elle n'eut besoin d'aucune parole, il comprit immédiatement ce qui n'allait pas.

    - Laisse-moi deviner. J'ai de la moustache au chocolat... ?

    Un nouveau petit rire sortit des lèvres de la jeune humaine. Et de deux. Un exploit en soit, et pourtant Soo Min faisait rire Anna si facilement..

    « Hm.. il semblerait bien. Je crois que c'est inévitable avec le chocolat chaud. Quoi que.. t'es pas non plus un exemple de bonne tenue à table. »

    Oh ce qu'elle aimait se moquer gentiment de lui. En même temps elle avait de quoi, c'était un véritable pitre. Un peu comme s'il était constamment en pleine représentation, tel le héros d'une pièce comique. Anna se doutait quelque part qu'il jouait un jeu avec elle, mais elle n'arrivait pas encore à savoir dans quel but. Il faisait cela seulement pour la faire rire et apprendre à la connaitre, non ? Peu importe, Anna n'avait pas envie de se prendre la tête avec ce genre de question. Non pas maintenant, pas encore.. Qu'il continue de lui changer les idées, le reste n'était pour le moment pas important.

Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Sam 13 Nov - 22:57

- Hm.. il semblerait bien. Je crois que c'est inévitable avec le chocolat chaud. Quoi que.. t'es pas non plus un exemple de bonne tenue à table.

Un flashback de mon pari raté quelques jours auparavant me fit pouffer de rire.

- Tu sais pas si bien dire... ris-je. Je mange comme un aspirateur des fois. C'est mon manager qui me l'a dit...

D'ailleurs Toshiro me passerait certainement un savon d'aller flirter en ville impunément alors que je suis sur toutes les pancartes de pub' de téléphone portable de la ville. Hé ouais. C'est comme ça qu'on se retrouve avec des ragots mensongers avec photos volées à l'appui sur alltokyorumors.com et qu'on se tape des conférences de presse pour nier la soi-disante relation avec la jeune fille du café pour ne pas irriter les fangirls... Bref !

Je passais négligemment un coup de langue sur mes lèvres pour essuyer le chocolat. Pas envie d'y mettre les mains... et puis c'était plus mignon de faire comme les gosses et de se pourlécher les babines. [...] Remarquez que je ne tentai même pas d'être sexy. Avec ma tête, je subodorai l'échec critique qui ferait mourir de rire Anna, mais me ferait mourir de honte. [...] Bref !

- Oh tiens d'ailleurs ! J'ai une nouvelle anecdote aujourd'hui ! continuais-je avec enthousiasme. Hier, dans le couloir de ma boîte, je venais de sortir tout maquillé, tout beau et tout et tout... et là j'entends un bruit trop chelou ! Un bruit de succion horrible ! Comme un sèche cheveux qui marche à l'envers en aspirant la chevelure de quelqu'un ! J'ai cherché derrière quelle porte c'était... entrouvert... jeté un coup d'œil... et... figure toi que c'était une mannequin super sexy qui mangeait des nouilles instantanées sur sa coiffeuse !!! Et j'ai vu son reflet dans le miroir !! ARRRRRRGH !!! J'étais super fan ! Mon mythe s'est brisé !!! Je suis trop jeune pour que mes rêves soient brisés !!!!

Mon grand plaisir chaque fois que je venais dans ce café voir Anna, c'était de lui rapporter une anecdote amusante. N'importe laquelle ! De n'importe où ! Elle avait eu droit :
    - au chien du bureau de police qui m'avait courut après sur 3 kilomètres pour me chourrer mon porte-feuille qui sentait la saucisse (j'avais trop traîné dans un resto' de ramen la veille, pas ma faute ! Et le comble pour le clebs quoi ! Un chien de flic !)

    - à la groupie hystérique qui m'avait offert un bocal sentant la sardine qu'elle avait rempli avec ses cheveux (et elle aurait mieux fait de les garder longs vu sa tête... hem...)

    - au faux hot dog fait dans une cave par des chinois qui avait été fait avec les chiens du coins (j'ai vengé ces pauvres bêtes en foutant le feu au stand dans la nuit !!!)

    - au manager pervers qui mettait la main au panier des plus jeunes de la Hellsing et qui s'était retrouvé avec des punaises sur son siège pour avoir osé me toucher le derrière (et j'y suis allé mollo ! j'avais pensé à des clous au début...)

    - Bref !

J'avais toujours des dizaines d'histoires débiles à raconter et j'aimais les partager avec Anna. Comment dire... J'avais envie de lui faire part de mon grand intérêt pour le monde des humains, car il était bien réel. J'adorais le quotidien. Toujours un événement perturbateur ou un truc amusant au détour d'un couloir ou au coin d'une rue, et toujours quand on ne s'y attend pas ! Y'a pas à dire, j'aime, j'adore !! Et je crois bien ne pas être le seul. Suffit de regarder les Japonais. Ils sont toujours collés à leur appareil photo comme s'ils pistaient le moindre événement intéressant. Ils sont encore plus passionnés que moi on dirait.

- Mais rassure-toi hein, continuais-je en battant l'air de la main. Je ne suis pas entré pour lui faire la moindre réflexion. Me faire rembarrer par le chat du voisin me suffit déjà amplement. [...] Tiens d'ailleurs, puisque tu as l'air de t'y connaître. Comment dois-je faire pour expliquer en "douceur" au chat du voisin qu'il mange trop de croquette ? [...] Tu comprends, je vais commencer par élaguer le terrain avec les chats avant de passer aux femmes.

Histoire que cette bestiole arrête de me griffer ! [...] Les chats sont des créatures en lien avec l'autre monde parait-il. Peut-être que la petite bête a senti que je ne venais pas d'ici ?... Intéressant. Si jamais c'était vrai, ça allait être chiant d'approcher les jeunes filles à chats. Ce sont de redoutables gardes du corps !


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mar 16 Nov - 22:04

« Darling I'm eager
To know of your everlasting beam.
My melancholy drama has
Ultimately puzzled me.
What is it that you do
That makes you the way you are.
I keep my eye on you
Watch what you do.
»


Music


    - Tu sais pas si bien dire... Je mange comme un aspirateur des fois. C'est mon manager qui me l'a dit...

    Soo Min éclata de rire, et un large sourire orna mon visage. C'était un vrai gamin, tellement spontané et insouciant. Du moins c'est ainsi que je le voyais dans ces moments là. J'étais contente qu'il vienne me rendre régulièrement visite, ses pitreries me changeaient les idées. Avec lui tout semblait si léger et palpitant à la fois. Il était plein de vie, et avait toujours des dizaines d'histoires à me raconter. Oh nous n'avions jamais de discutions très profondes, et je ne lui avais jamais parlé de moi. Ça me convenait ainsi, je n'avais pas envie de me plonger dans des discutions délicates avec lui. Et puis qui sait comment il réagirait s'il en savait plus sur moi.. Je m'étais toujours bien gardée de trop parler de moi avec les gens que je fréquentais, et ce même avec la seule personne en qui j'ai vraiment eu confiance jusqu'ici.. Cette personne que je n'ai pas revu depuis trois ans, et qui ignore toujours les aspects les plus sombres de ma personnalité, même si c'est avec elle que j'ai partagée les moments les plus tumultueux de mon adolescence. Oui il y a des choses qu'il vaut mieux garder au plus profond de soit. C'est bien trop dangereux de les faire éclater au grand jour.

    Je l'observai distraitement se débarbouiller, exactement comme l'aurait fait un enfant, avant qu'il ne reprenne la parole. Il me conta alors une anecdote assez amusante, d'une découverte qu'il venait de faire; les jeunes femmes peuvent perdre beaucoup de leur élégance en certaine circonstances. Enfin c'était en résumé à peu prés cela. J'imaginais avec amusement la scène, et le grand désenchantement de Soo Min à cet instant.

    « Oh pauvre petit. Et oui aussi incroyable que cela puisse paraitre, nous ne sommes pas parfaites .. »

    Lui répondis-je en ironisant gentiment. Son enthousiasme me surprenait toujours, tout lui semblait si intéressant et si surprenant. On aurait vraiment dit un enfant, toujours émerveillé par ce qu'il découvrait chaque jour. Il me racontait toutes ces histoires un peu comme s'il voulait me transmettre cet enthousiasme. Ce qui hélas n'était pas le cas, j'étais loin d'être aussi exaltée et emballée par les petites choses du quotidien que lui. Bien sûr il y avait des choses qui pouvaient attiser ma curiosité, parfois même assez vivement. Quoi que jusqu'ici, je dois bien avouer que cette curiosité s'est montrée plutôt malsaine, m'ayant entrainé dans des chemins que j'aurai sans doute mieux fait d'éviter.. Oui voilà bien le genre de sujets que j'éviterai d'évoquer avec lui.

    - Mais rassure-toi hein, je ne suis pas entré pour lui faire la moindre réflexion. Me faire rembarrer par le chat du voisin me suffit déjà amplement. [...] Tiens d'ailleurs, puisque tu as l'air de t'y connaître. Comment dois-je faire pour expliquer en "douceur" au chat du voisin qu'il mange trop de croquette ? [...] Tu comprends, je vais commencer par élaguer le terrain avec les chats avant de passer aux femmes.


    Je ris alors doucement quand il me posa sa question. J'appuyai doucement mon coude sur le table, et posa délicatement mon menton dans le creux de ma main. Je le fixai alors pendant quelques instants, et laissai échapper un petit soupire avant de lever les yeux au plafond. Puis je l'observai à nouveau, le plus discrètement possible. Je ne pensais alors plus vraiment à ce qu'il m'avait dit. J'étais plutôt en train d'essayer d'analyser ce que je connaissais de lui. Je savais peu de choses; il avait le même âge que moi et il était une de ces nouvelles idoles montantes dont le visage était affiché un peu partout en ville, il se montrait toujours aussi enjoué, et venait régulièrement ici pour passer du temps avec moi. Je n'en savais pas plus, et je dois avouer que je me poser parfois quelques questions sur lui. N'y avait-il vraiment rien d'autre que j'aurai du savoir ? Pourquoi s'intéressait-il autant à moi ? Il ne pouvait pas être aussi simple que cela, je n'y croyais pas. Mais peu importe, je passais un agréable moment avec lui, et c'était tout ce qui comptait pour le moment.

    « Soo Min .. T'es vraiment mignon, mais tu as encore du chemin à parcourir.. commençai-je avec un petit air taquin. Déjà, tu n'as pas à lui expliquer, même "en douceur", qu'il mange trop de croquette. Il fait ce qu'il veut, tu dois l'accepter tel qu'il est. C'est la même chose avec les filles. »

    Je me redressai alors en riant doucement. Comme si je m'y connaissais en drague tient, manquait plus que ça, que je lui donne des conseils ! C'était un peu le monde à l'envers. Je crois que sur ce point là, j'étais pas forcément la mieux placée pour donner des leçons.. Mais passons, de toute manière avec lui je ne réfléchissais pas vraiment de manière intensive à mes paroles, et c'était agréable au fond, de retrouver un peu de légèreté.



Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mer 17 Nov - 18:44

Ma question la fit rire... puis soupirer en roulant des yeux. Je pouvais presque l'entendre penser "Mais il est pas possible ! Il en a de ces questions !" en rigolant intérieurement.

- Soo Min .. T'es vraiment mignon, mais tu as encore du chemin à parcourir... me répondit-elle avec un sourire chipie. Déjà, tu n'as pas à lui expliquer, même "en douceur", qu'il mange trop de croquette. Il fait ce qu'il veut, tu dois l'accepter tel qu'il est. C'est la même chose avec les filles.

Je croisais les bras sur ma table en faisant une moue pensive. Celle de celui qui digère ce qu'il vient d'apprendre et médite dessus.

- Hm... Je vois... commençais-je. J'ai pas l'habitude en fait...

Puis relevant le museau et me prenant le menton à la manière d'un détective, je continuais, avec l'air le plus sérieux que je pouvais prendre.

- J'ai pas l'habitude parce que la plupart des filles que je vois c'est "toi" et comme j'ai rien à te reprocher, je n'ai aucune occasion de me taire.

Je recroisais les bras et opinais sérieusement, satisfait de ma conclusion.

- Hm hm. Moui c'est ça.

J'étais intérieurement super fier de ma réplique. Elle était drôle non ? [...] Non ? En tout cas, c'était une belle pirouette pour cacher que je n'ai aucun tact. Ni avec les filles, ni avec les démons - Surtout pas avec eux malheureusement ! - ni avec aucune autre chose sur cette Terre. Sauf peut-être ma tortue en peluche. Elle ne se plaignait jamais. Même la fois où je l'avais laissée griller sur l'ampoule allumée de ma lampe de chevet par étourderie. Elle a une jolie cicatrice sur le ventre depuis...

Sirotant un gorgée de chocolat chaud qui me fit monter le rose aux joues tant il était chaud, je me réinstallais confortablement pour continuer de discuter.

- Bon à ton tour ! Quoi de neuf ces derniers temps ? Un chat aussi ? Un petit ami ? Une réduction dans un magasin de nouille ?

Par pitié débranchez-moi ! J'étais intenable et je déblatérais des bêtises plus vite que mon ombre. [...] Soo Min Luke ? Non désolé ça ne sonnait pas. Je préférais qu'on me surnomme Hikaru Genji. Mais il était vrai que je ne me transformais en clown qu'ici en fait. Jetant un oeil à Anna, j'en réalisais la cause. Elle avait vraiment l'air d'être "bien" là tout de suit maintenant. Impossible pour moi de deviner si c'était juste ma présence ou mes blagues ou les deux qui la mettait à l'aise, mais je ne voulais pas prendre le risque de briser ce joli tableau. Il fallait que je maintienne l'alchimie : présence + sourire + papotage + plaisanteries.

Et il ne fallait pas me le dire deux fois !


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Ven 19 Nov - 22:35

« Crouched down between your walls
Bundled up nice and small
You walk in with your graceful smile
And ask me to grow you a beautiful flower.
»


Music


    Ma réplique sembla le rendre bien pensif. Croisant ses bras sur la table, il garda le silence quelques instants -pas longtemps non plus hein, il s'agit de Soo Min quand même !- le temps de méditer sur ce qu'il venait d'entendre. J'avais vraiment dit quelque chose de surprenant ? En tout cas il semblait que j'avais réussi à le faire réfléchir quelques secondes, ce qui il faut bien l'avouer, était assez amusant à voir. Mais non, je ne sous-entend pas que ce petit clown ne réfléchissait jamais voyons. Quoi que.

    - Hm... Je vois... commença t-il. J'ai pas l'habitude en fait...

    Il releva son visage, et adopta une attitude des plus sérieuses. Je crois que c'était la première fois que je le voyais avec ce genre d'attitude, et c'était surprenant. Ah oui, tu peux être sérieux toi ?

    - J'ai pas l'habitude parce que la plupart des filles que je vois c'est "toi" et comme j'ai rien à te reprocher, je n'ai aucune occasion de me taire.


    Il croisa à nouveau les bras, et confirma ses dires de la manière la plus sérieuse possible. Je le regardais d'un air quelque peu surpris, encore assez étonné de cette vision d'un Soo "sérieux". Puis un large sourire orna mon visage, quand j'eus enfin fait plus attention à ce qu'il m'avait répondu. Au fond je le trouvais adorable, je lui trouvais une personnalité en vérité très attachante. Je me moquais bien du fait qu'il bosse dans cette grande boîte qui ne sert qu'à rapporter le plus d'argent possible, quitte à mentir, dénaturer la musique et l'art en général. Oui, j'avais une idée bien arrêté sur ce genre d'entreprise. Peut être parce que j'aimais profondément l'art et la musique, et qu'au fond cela me révoltait un peu qu'on soit obligé de passer par ce genre d'entreprise pour réussir dans la musique aujourd'hui.. Ou peut être parce que tout cela me faisait un peu peur au fond. Oh de toute manière, ce n'était pas dans mes projets de me lancer dans une carrière musicale. Non pas du tout... J'avais déjà tant de choses qui me préoccupaient, mieux valait ne pas se lancer dans ce genre d'aventure.

    Buvant tranquillement ma délicieuse boisson, je me perdais dans mes pensées. J'étais déjà fatiguée, alors qu'il était encore tôt. Je me demandais parfois si j'allais tenir encore longtemps ainsi. Je passai mes journées à faire semblant, m'appliquant du mieux possible dans mon travail, et restant toujours aussi distante, sans toutefois me montrer désagréable, avec toutes ces personnes que je voyais chaque jours. Peut être était-ce cela qui me fatiguait tant.. Même si je m'efforçais de ne pas le montrer, je ne me sentais vraiment pas à mon aise au milieu de tous ces gens. Surtout que j'avais déjà fait quelques rencontres assez intrigantes, voir peut être même quelque peu inquiétantes pour certaines. Passons cela, après tout peut être que je suis trop méfiante, ou même paranoïaque, comme ils le disaient..

    - Bon à ton tour ! Quoi de neuf ces derniers temps ? Un chat aussi ? Un petit ami ? Une réduction dans un magasin de nouille ?

    Je sursautai légèrement, Soo m'ayant sortit brusquement de mes pensées. Reposant ma tasse sur la table, je restai silencieuse, réfléchissant à ce que je pourrai bien lui répondre. Je ne savais absolument pas quoi lui répondre. Ma vie n'était pas passionnante. Et puis, je n'étais pas du genre à raconter ma vie .. surtout que tout n'est pas forcément bon à savoir, bien au contraire.

    - Eh bien ..

    Oui voilà tout ce que j'avais trouvé à dire. Vite, il fallait que je trouve quelque chose à dire, même si je devais pour cela mentir un peu. En vérité, j'étais assez surprise qu'il me demandait cela, et hélas pour moi je n'étais pas très douée pour improviser. Allons cherchons quelque chose d'inhabituel, un minimum intéressant .. Ah si, il y avait eu cette rencontre, quelques jours auparavant.. Le lieu ? Le musée national, en pleine nuit. Et qui avais-je bien pu rencontrer dans de tels circonstance ..? Eh bien je ne savais pas vraiment, un homme dont j'ignorais tout, mais qui allait sans doute faire parti de mon quotidien. Je savais bien que malgré tout, je chercherai à revoir ce personnage des plus énigmatiques. Bonne ou mauvaise chose ? Je verrai bien. Mais passons, si je raconterais tout cela à Soo Min, il risquerait de me trouver plutôt étrange .. et il aurait bien raison. Mais je ne voulais pas qu'il me voit comme une personne étrange, ou anormale.. Quitte à ne rien lui dévoiler sur moi.

    - Eh bien, j'ai décidé de me remettre à courir. Tous les matins, aux aurores s'il le faut, mais il faut que je cours au moins une heure par jour. Il n'y a rien de mieux pour se défouler et s'aérer l'esprit ..
    Je marquai alors une pause, avant de reprendre, d'une voix un peu plus basse . Quoi que si, il y a mieux en vérité. La musique.

    J'avais prononcé ce dernier mot d'une voix à peine audible, lointaine, qui ne semblait même plus adressée à Soo Min. Je venais sans m'en rendre compte, de lui dévoiler, en partie seulement -et heureusement-, uns de mes secret : ma passion pour la musique. Très peu de personnes savaient cela, et encore moins de personnes m'avaient déjà entendu chanter ou jouer d'un instrument. C'était bien trop personnel, et je préférais largement garder cela pour moi..
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mar 23 Nov - 17:19

- Eh bien ..

Elle bloqua un moment. J'avais posé une question qu'il ne fallait pas ? J'étais du genre rentre-dedans quand j'étais vraiment à l'aise, mais là tout de suite je n'avais pas l'impression d'en faire des tonnes. Pendant le silence, ces yeux étaient agités, signe qu'elle devait réfléchir. Mais à quoi ?! [...] Ça réfléchit pour répondre à une question aussi bête les filles ? On m'avait souvent dit les jeunes filles asiatiques pesaient leurs mots et leurs manières pour bien se faire voir, mais là quand même. Y'avait pas à prendre des gants.

- Eh bien, j'ai décidé de me remettre à courir. répondit-elle finalement. Tous les matins, aux aurores s'il le faut, mais il faut que je cours au moins une heure par jour. Il n'y a rien de mieux pour se défouler et s'aérer l'esprit... Elle marqua une pause et je l'entendis rajouter tout bas. Quoi que si, il y a mieux en vérité. La musique.

Je crois pouvoir affirmer qu'elle ne voulait pas que je l'entendisse - Hé ouais, je sais parler français ! - Manque de bol, j'ai une ouïe un chouillat meilleure que les humains. Hé hé ! Et je ne me privais pas pour en abuser.

Me penchant en avant, la main tendue derrière mon oreille, je jouais le jeu.

- Hm ? Quoi ? Ai-je bien entendu "musique" ?

Puis m'installant dans mon fauteuil avec une jambe pliée sous les fesses en guise de coussin et ma tasse entre mes mains comme si j'étais au coin d'un feu à écouter des histoires, je renchéris.

- Allez raconte ! Tu aimes quoi dans la musique ? Tu chantes ? Ou alors est-ce un instrument ?

Je marquais une pause avant de continuer. Elle avait hésité à répondre à une question toute simple sur son quotidien, répondrait-elle à celle-ci ? Je fis la moue. Je n'avais aucune envie qu'elle ne se sent pas en confiance en moi. D'une part, c'était mauvais pour réussir à l'attirer dans mes filets, et d'autre part... bah, ça me frustrait un peu. Ok ok, je suis un démon, je propose aux humains de leur offrir une vie de rêve en échange de leur âme, j'avoue tout. Mais je ne me considère pas comme quelqu'un de bien méchant. Surtout vu la tête que j'ai. [...] Ou peut-être que justement, j'attirais plus la méfiance avec mon air de gamin de 18 ans ? Ah, c'est pas faux ça. Pas le tout de compter sur mon physique, va falloir que j'y mettre un peu du mien.

Me redressant un peu, je repris :

- Bon OK. Comme tu as l'air timide, je commence un peu à te raconter ma vie et ensuite ce sera ton tour. Alors... euh... qu'est-ce que je peux te dire sur la musique... ?... Bah. Je suis tombé dedans sans le vouloir. Tout ce que je sais faire moi c'est bien danser, à la limite. Mais chanter, ouh la ! Je suis pas terrible ! Ma voix a pas l'air à vomir, mais elle tremble et elle veut pas m'écouter ! J'espère qu'elle ne me lâchera pas en plein 'stage' et que je vais pas finir avec une vidéo de moi avec la voix qui craque sur Yootiube... laissais-je planer l'air un peu embarrassé, rien que d'imaginer le malaise auprès de mon boss et le savon que j'aurais si ça arrivait. Boarf, c'est à ça que sert le playback ! conclus-je en buvant une gorgée de chocolat.

Puis souriant, je m'adressais à nouveau à Anna :

- Je n'ai aucun mérite mais toi, je pense que tu es différente. [...] Tu aimes vraiment la musique n'est-ce pas ?

La musique pour moi n'était qu'un amas de divers instruments et de voix qui sert à mettre l'ambiance pour danser, s'égosiller ou s'éclater. Je n'étais pas de ceux qui savaient 'ressentir" la musique. Mais j'étais bien curieux de savoir si Anna y était sensible... et comment.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Ven 26 Nov - 23:12

« Close your eyes
Put your thoughts to sleep
Listen for your heartbeat.
»

Music


    Et zut, il avait entendu. Il s'en amusait d'ailleurs, faisant mine d'avoir mal entendu, me demandant de me répéter. Il fallait vraiment que j'arrête de penser à voix haute, cela devenait une habitude. Quoi que, moi même je ne savais pas vraiment si j'avais voulu qu'il m'entende ou pas. J'hésitais bien trop à parler de moi, et ce même pour des choses en apparence anodines.. C'était peut être un peu excessif, c'est vrai. Mais je ne pouvais pas m'empêcher d'être toujours un peu méfiante et de garder une certaine réserve. Cela pouvait peut être sembler un peu étrange, mais je ce n'étais pas prête de changer. Dès qu'il s'agissait de parler de moi, j'étais mal à l'aise. Je trouvais cela un peu pitoyable au fond.. Il fallait vraiment que j'arrête de trop réfléchir, et me montrer plus spontanée dans ma manière de me comporter avec les autres. Oh oui je pouvais être bien plus spontanée, je l'ai été, et je pense pouvoir l'être à nouveau avec certaines personnes. J'ai seulement un peu oublié.. Oui, c'est possible d'oublier d'être simplement soi même. Et il me faudrait un certain temps d'adaptation, pour réapprendre à me comporter d'une manière disons.. plus "normale" avec les autres. Ou du moins pour faire semblant.

    Je n'arrivais pas à prononcer le moindre mot, ne m'étant toujours pas remise que quelqu'un sache mon "secret". Le pire aurait été qu'il me demande de lui montrer un jour mon "talent". Alors là, je ne savais pas du tout ce que j'aurai pu lui répondre. Cela pouvait paraitre difficile à comprendre, mais tout cela me mettait mal à l'aise. C'était tellement personnel.. Les rares fois où j'avais chanté devant quelqu'un, j'avais eu la sensation de me retrouvée comme.. mise à nue. Sans plus rien pour me cacher, sans plus aucune carapace pour masquer toutes ces choses que j'essayais de garder secrètes. Oui j'avais sans doute un énorme travail à faire sur moi. Car au fond de moi, j'avais envie de faire partager tout cela.

    Mais heureusement, Soo Min savait parfaitement combler mon silence. Je l'écoutai donc attentivement, profitant de ce petit moment de répit avant de devoir -enfin- répondre à sa question.

    - Bon OK. Comme tu as l'air timide, je commence un peu à te raconter ma vie et ensuite ce sera ton tour. Alors... euh... qu'est-ce que je peux te dire sur la musique... ?... Bah. Je suis tombé dedans sans le vouloir. Tout ce que je sais faire moi c'est bien danser, à la limite. Mais chanter, ouh la ! Je suis pas terrible ! Ma voix a pas l'air à vomir, mais elle tremble et elle veut pas m'écouter ! J'espère qu'elle ne me lâchera pas en plein 'stage' et que je vais pas finir avec une vidéo de moi avec la voix qui craque sur Yootiube...
    laissa t-il planer, avant de reprendre un peu embarrassé, rien que d'imaginer le malaise auprès de mon boss et le savon que j'aurais si ça arrivait. Boarf, c'est à ça que sert le playback !

    Je souriais doucement en l'écoutant. En effet, sur ce point là nous étions radicalement différent. Mon approche de la musique n'avait rien à voir, et sa manière de décrire la sienne m'amusait. Mon malaise s'était quelque peu dissipé, je me sentais plus détendue. C'était incroyable comment Soo Min savait me mettre à l'aise, et j'aimais vraiment cela. Peut être réussirait-il un jour par vraiment gagner ma confiance...? Il semblait bien qu'il en était capable, et c'était en vérité pour cela que j'étais un peu méfiante malgré moi.

    - Je n'ai aucun mérite mais toi, je pense que tu es différente. [...] Tu aimes vraiment la musique n'est-ce pas ?


    Allez, cette fois-ci je ne pouvais pas encore rester muette. Il m'avait offert sa charmante compagnie ainsi qu'un délicieux chocolat chaud au caramel, il avait bien le droit d'en savoir un peu plus sur moi..

    - Oui.. En fait, c'est difficile à expliquer.. Mais j'ai toujours eu le besoin d'écrire, et de mettre des mélodies sur mes mots, depuis toute petite.

    Je marquai une pause, pensive. Mon regard se perdait un peu dans le vague, alors que je repris la parole :

    - J'ai commencé à chanter très tôt, en cachette. De simples comptines, quand je me promenais seule dans les parcs .. Et puis en grandissant, j'ai appris à jouer du piano et de la guitare. J'ai alors commencé à écrire de petites chansons, et à poser ma voix dessus.


    Je réalisai soudainement tout ce que j'étais en train de lui raconter. Je m'arrêtai alors, et ancra mon regard dans les yeux de Soo Min. Quelque peu gênée, j'ajoutai alors :

    - Mais très peu de personnes savent tout cela. Tu sais.. ça peut paraitre bête, mais j'ai toujours préféré garder ça secret. La musique, c'est un peu comme un univers parallèle, dans lequel on peut s'envoler à chaque fois que l'on en ressent le besoin. Et.. j'ai du mal à laisser les autres pénétrer dans mon univers..


    J'étais en train de m'ouvrir doucement à lui.. Et c'était un immense privilège ! Cependant il ne fallait pas trop m'en demander non plus, et j'espérais qu'il n'insisterait pas trop. Quoi que.. ce n'était pas si désagréable au fond..
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Ven 3 Déc - 13:57

J'écoutais Anna me parler de son expérience avec la musique. Sa voix avait un peu changé. Elle était plus légère et plus mélodieuse, preuve qu'elle devait se sentir bien d'en parler. Mais elle finit par s'arrêter, comme si elle bloquait.

- Mais très peu de personnes savent tout cela. me dit-elle soudain dans le blanc des yeux. Tu sais.. ça peut paraitre bête, mais j'ai toujours préféré garder ça secret. La musique, c'est un peu comme un univers parallèle, dans lequel on peut s'envoler à chaque fois que l'on en ressent le besoin. Et.. j'ai du mal à laisser les autres pénétrer dans mon univers..

- Hm... t'es vraiment super timide, conclus-je après la fin de sa phrase.

J'appuyais ma joue sur ma main et regardais un l'air un moment, pensif. Un secret hein ? Quelque chose que les autres auraient du mal à comprendre. Je ne me considérai pas si loin de cette description. Après tout, à qui pouvais-je dire que j'étais un vil vilain démon ? Et encore pire, étais-je capable de dire que j'avais été déchu sans honte ? [...] Définitivement non. Anna avait du courage de m'avoir avoué son secret si elle avait tant envie de le protéger. Je me sentis admiratif un instant, et reconnaissant. Je paierai ma dette un jour en lui disant la vérité. Un jour peut-être. Mais pas aujourd'hui, ni demain.

- Je crois... que je te comprends un peu... répondis-je finalement. Un univers comme celui-ci... on doit s'y sentir vraiment bien et s'y réfugier quand on a le bourdon non ? Alors, c'est douloureux de se le faire critiquer ou détruire par quelqu'un d'extérieur. Mieux vaut ne pas prendre le risque...

Oui. Mieux vaut ne pas prendre le risque de dire les choses et laisser planer le mystère tant que ça marche bien avec. Tant que les gens demeureront persuadés que je suis un simple être humain, tout ira bien. [...] Et puis de toute façon, il en faudrait beaucoup pour me griller ! Genre, balancer une voiture contre un mur ou m'envoler sans rockets... Bref, c'est bon, je suis tranquille.

- Rassure-toi, repris-je. Je n'irai pas hurler sur les toits que tu aimes à ce point la musique. Motus et bouche cousue ! Je haussais un sourcil et pris un air faussement menaçant : Quant à toi, tu jures de ne pas répéter à la presse que je suis canard sur pattes OK ?

Je me laissais tomber dans mon fauteuil et repris ma tasse encore chaude en main pour me les réchauffer. Soufflant un peu dessus en maintenant la boisson devant ma bouche, je continuais :

- Non parce que tu imagines le malaise si on apprend que je vaux pas un clou sur scène ! Scandale, paparazzis et tout le tralala ! On ne me laisserait plus tranquille une minute ! Je laissais tomber lourdement ma tête en arrière et soupirai : Raaaah... Qu'est-ce que j'aimerais savoir chanter correctement... J'ai pas une voix de rossignol comme toi moi...

Le pire c'est que je ne savais même pas si, d'un, j'arriverai à m'améliorer un jour, et deux, si c'était la faute aux cordes vocales de mon enveloppe charnelle ou celle de ma mauvaise volonté.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Ven 3 Déc - 22:50

« No one is around
Your making it all up
It's time to disarm yourself.
Because when you are free
And act naturally
Something begins to happen.
»

Music

    Soo Min m'écoutait avec attention, et conclu de mon bref monologue que j'étais particulièrement timide. Je ne pensais pas que c'était le terme exact, mais c'est vrai que je devais paraitre extrêmement timide à ses yeux.. Je suis seulement restée quelqu'un de très réservé, pour me protéger en quelque sorte.. Et puis, j'ai toujours été en décalage avec les autres, et les personnes qui ont vraiment cherché à me mettre à l'aise ont été rares. Peut être que j'étais véritablement timide.. Il avait sans doute raison au fond. Mais tout dépendait des situations et des personnes avec lesquelles je me trouvais. Et je sentais qu'avec Soo Min, j'arriverais doucement à reprendre de l'assurance.

    - Je crois... que je te comprends un peu...
    reprit-il alors, l'air songeur. Un univers comme celui-ci... on doit s'y sentir vraiment bien et s'y réfugier quand on a le bourdon non ? Alors, c'est douloureux de se le faire critiquer ou détruire par quelqu'un d'extérieur. Mieux vaut ne pas prendre le risque...

    Alors là, j'en restait limite bouche baie. C'était bien la première fois que je le voyais comme ça. Il était bien plus sensible que ce qu'il laissait paraitre, j'en avais à présent la certitude. Et à travers ses mots et le ton de sa voix, je pus deviner comme de veilles blessures, qu'il se gardait bien de dévoiler au grand jour. Et cet facette de sa personnalité attisa immédiatement ma curiosité. Bien sur, j'allai éviter de l'embêter avec d'inutiles et dérangeantes questions.. Mais il éveilla en moi l'envie de découvrir ce qu'il pouvait bien cacher au fond de lui. Oui, j'avais réellement envie de découvrir qui il était réellement.

    - Rassure-toi, enchaina t-il alors, comme pour balayer ses précédentes paroles. Je n'irai pas hurler sur les toits que tu aimes à ce point la musique. Motus et bouche cousue !
    Puis il ajouta avec un air menaçant pas crédible pour un sous. Quant à toi, tu jures de ne pas répéter à la presse que je suis canard sur pattes OK ?

    Je me mis à rire alors, d'un rire discret et cristallin. Je le trouvai à cet instant des plus adorable. L'espace de quelques secondes, il s'était montré ..touchant. Et le voilà qui repartait se cacher derrière sa personnalité légère et enfantine. Oh, sur ce point là, nous étions assez semblables. Et j'étais vraiment en train de me prendre d'amitié pour lui.

    - Ne t'inquiètes pas pour ça, SooMin.. Je garderai ton secret pour moi, tu peux me faire confiance.

    Lui glissai-je doucement, alors que je l'observai presque tendrement. J'avançai à nouveau le bord de ma tasse à mes lèvres, et bus quelques gorgées de ma délicieuse boisson. Il fallait que je me fasse inviter par Soo Min plus souvent, ce chocolat était vraiment excellent ! Et puis il avait de la chance d'être venu à une heure si calme, sinon je n'aurai pas pu lui accorder autant de temps. C'est que j'y tenais à ce boulot.. C'était pas hyper bien payé, mes journées étaient excessivement longues, mais ça me permettait de survivre, et pour le moment c'était déjà bien. Il faudrait bien que je trouve quelque chose d'autre un jour.. Mais ce n'était pas encore d'actualité.

    Alors que je dégustai les dernières gouttes de ma boisson, ma jeune idole préférée reprit la parole, en s'affalant complètement dans son confortable fauteuil.

    - Non parce que tu imagines le malaise si on apprend que je vaux pas un clou sur scène ! Scandale, paparazzis et tout le tralala ! On ne me laisserait plus tranquille une minute !
    Il laissa sa tête basculer en arrière en soupirant, et continua. Raaaah... Qu'est-ce que j'aimerais savoir chanter correctement... J'ai pas une voix de rossignol comme toi moi...

    Je reposai ma tasse, et appuyai mon coude sur la table. Ma joue vint se loger dans le creux de ma main, et je restai silencieuse quelques instants, pensive. Puis je lui répondis enfin en souriant, comme pour le rassurer.

    - Tu sais, chanter, ça s'apprend .. Je ne sais pas si je chante vraiment bien mais, en tout cas je sais que ça ne s'improvise pas.. Ne perd pas espoir, je suis sure que ta voix n'est pas aussi horrible que tu le dis.

    Je marquai alors une pause, réfléchissant intensément. Je venais d'avoir une idée, mais j'hésitais encore. Oh... et puis zut.

    - Si tu veux je pourrai un jour te chanter une de mes petits compo.. Et ensuite tu me montreras ce que tu sais faire. Je te dirai si tu es un cas désespéré...ou pas. Conclus-je alors d'un air malicieux, pour le taquiner un peu, mais aussi pour me donner un peu plus d'assurance.

    J'étais assez étonné de moi même, mais je ne regrettais pas du tout. En vérité, j'avais envie de partager un peu de mon univers avec lui, et j'avais vraiment envie de l'aider. Alors il fallait bien que je prenne quelques petits risques..
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mar 14 Déc - 12:55

- Tu sais, chanter, ça s'apprend... me dit-elle en souriant. Je ne sais pas si je chante vraiment bien mais, en tout cas je sais que ça ne s'improvise pas. Ne perd pas espoir, je suis sure que ta voix n'est pas aussi horrible que tu le dis. Elle marqua une pause puis continua : Si tu veux je pourrai un jour te chanter une de mes petits compo.. Et ensuite tu me montreras ce que tu sais faire. Je te dirai si tu es un cas désespéré...ou pas.

Je n'avais pas rêvé ?! Anna venait de me proposer de me faire écouter SA musique ?! On avançait enfin un peu ! Et j'en étais bien content. Sa réplique finie, je me redressai comme un zébulon sur mon siège en tapant des mains.

- Oh oui oh oui oh oui !!!! m'exclamai-je. J'adorerai t'entendre chanter !!!!!

Dans mon enthousiasme, je donnai un coup dans ma tasse. Elle chancela dangereusement mais je la rattrapai aussitôt avant qu'elle se renverse sur la table. Pfiou ! C'était pas passé loin. Quand même, j'avais complètement oublié mon chocolat chaud au caramel pendant quelques secondes tellement j'étais content, preuve que j'étais vraiment réjoui. Le cœur l'a emporté sur l'estomac ! Victoire !!!!

- Je viendrai te rendre visite un de ces jours alors, continuai-je en prenant ma tasse à deux mains pour ne pas refaire la même bourde. Tu m'inviteras quand bon te semblera. Ah tiens ! Je sortis mon porte-feuille et dézippai une pochette d'où je tirai une carte de visite. Tiens voilà !


Je lui tendis le papier cartonné en lui souriant de toutes mes dents.

- Comme ça tu auras ET mon numéro ET ma bouille d'ange sur toi tout le temps. Hé hé !

La laissant observer la carte - plutôt classique comparée à celle de mes hyungs - je rangeais mon porte feuille. Jamais laisser ce truc dehors trop longtemps, me l'était déjà fait voler une fois par une fan et j'avais galéré pour faire refaire tous les bouts de papiers plastique qu'il contenait. Bref !

- Ah tiens... ça me fait penser que je ne l'ai pas encore mise à jour avec le numéro de mon manager... ajoutai-je en me penchant sur la table pour mieux voir la carte. Boh... J'en ai un que depuis 3 jours tu me diras... M'enfin...

Il valait mieux pour moi que je mette directement le numéro de mon manager et pas mon portable personnel, sous peine de me retrouver dans un futur proche avec une messagerie saturée et devoir me traîner dans un magasin pour changer mon numéro parce que toutes les nanas du Japon se le sont passé. Bref !!

Je fus soudain saisis d'une inquiétude.

- Euh... Dis... Elle est pas trop nulle ma carte de visite j'espère. C'est moi qui l'ai fait faire par un copain, dis-je tout penaud. Y'a que les managers qui ont droit à des cartes de visite et je trouvais ça nul... AH !

Encore un éclair de génie. Je venais de me souvenir que j'avais un mp3 de mes premiers enregistrement qui devait prendre la poussière dans mon baladeur. Je m'enpressai de le sortir de mon sac, sous les yeux certainement effarés de Anna qui me voyait ENCORE passer du coq à l'âne. [...] Fatiguant ? Moi ? Mais non voyons. (XD)

Démêlant à l'arrache les fils des écouteurs, j'en tendis un à Anna, puis recherchai la piste. J'allais appuyer sur le bouton de lecture quand je m'arrêtai soudainement et fixai Anna dans le blanc de l'oeil.

- Tu te moques pas hein ?

Question un peu ridicule de ma part. Bien sûr qu'elle n'allait pas se moquer ! Sourire peut-être, amusée par mes couac, mais pas se moquer. Anna était bien trop gentille. Elle me passait beaucoup de choses alors que j'étais un enfant terrible pour d'autres et, surtout, depuis que je la connaissais et que je discutais régulièrement avec elle, je n'avais jamais eu droit à une seule critique.

Sans plus hésiter, je lançai la musique. Il s'agissait de la version non traitée de mon premier tube, "Lucifer". Il faut donc comprendre que j'étais seul dans une cabine d'enregistrement avec des écouteurs sur les oreilles, un micro devant moi et que je faisais de mon mieux. Sachez, cher lecteur, que le titre que vous entendez ensuite sur CD a été remanié 55 fois avant d'être mis sur le marché. Cette version "crue" est donc le genre de document que les Idols planquent ce genre de fichier, mais dans mon cas, j'avais vraiment, vraiment, vraiment, VRAIMENT envie de m'améliorer. Ne me demandez pas pourquoi... J'en sais vraiment rien. [...] Enfin si. Je veux être le meilleur. Et j'ai du chemin.

La piste démarra et je me fis pitié rien qu'à m'entendre. Ma voix n'est pas dégueu' à l'écoute - depuis le temps que je l'utilise aussi ! - mais je ne la maîtrise pas du tout. J'ai le souffle court souvent, pas assez de coffre et je ne suis pas foutu d'attraper des notes difficiles. Bref, le syndrôme "Idol" en puissance.

Je restai silencieux pendant toute la piste, me contentant d'une moue insatisfaite sur mon visage, et j'attendis le verdict de Anna.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mer 15 Déc - 21:10

« Spend our days in a dream
Getting along together
We won't need rules
Our minds will take us
Where we want to go.
»


Music

    - Oh oui oh oui oh oui !!!! S'exclama t-il alors vivement. J'adorerai t'entendre chanter !!!!!

    Woua, je ne m'étais pas attendue à autant d'enthousiasme de sa part, même si c'est vrai que c'était assez prévisible. Il semblait vraiment heureux, et s'agitait dans tous les sens tel un enfant à qui l'on avait promis une belle surprise. Il faillit même en renverser sa tasse ! Sa réaction me faisait vraiment plaisir, c'était assez surprenant pour moi de pouvoir susciter autant enthousiasme chez quelqu'un. C'était aussi assez intimidant, j'espérais qu'il ne serait pas déçu. Oh je verrai bien le moment venu, de toute manière il fallait bien que je prenne le risque. J'avais vraiment envie de lui faire partager un peu de mon univers secret, même si je n'aurai pas vraiment su dire pourquoi.. Peut être juste parce que je me sentais bien en sa compagnie et que je savais que je ne pourrai pas continuer à vivre en restant complètement renfermée sur moi même..

    - Je viendrai te rendre visite un de ces jours alors,
    reprit-il, en prenant précautionneusement sa tasse dans ses mains. Tu m'inviteras quand bon te semblera. Ah tiens ! Il sortit son porte-feuille, d'où il sortit une petite cartonnée qu'il me tendit. Tiens voilà !

    Je saisis délicatement sa carte de visite, et prit le temps de l'observer pendant quelques secondes. Simple, claire, avec en prime la bouille innocente et enfantine de mon idole préférée. Je l''écoutai silencieusement, lui répondant par de simples sourires. C'est vrai que j'étais largement moins bavarde que lui.. En même tant dans le genre bavard, difficile de faire mieux que lui ! J'écoutai pourtant toujours avec attention tout ce qu'il me disait, son débit de parole -assez impressionnant- ne me dérangeait pas du tout. En fait, c'était vraiment agréable pour moi de tenir compagnie à une personne aussi pleine de vie. C'était sans doute ce qu'il manquait chez moi.. Je devais paraitre souvent trop figée. Comme si je vivais dans un autre monde, en parallèle de celui de tous ces autres humains que je côtoyais chaque jour. Comme si j'étais.. déconnectée. Et grâce à Soo Min, de petites étincelles de vie et de joie réapparaissaient doucement dans mon cœur glacé.

    - Euh... Dis... Elle est pas trop nulle ma carte de visite j'espère. C'est moi qui l'ai fait faire par un copain,
    dit-il l'air embarrassé. Y'a que les managers qui ont droit à des cartes de visite et je trouvais ça nul... AH !

    J'allai lui répondre, mais une idée apparemment lumineuse venait de surgir dans son esprit, et son attention se reporta alors sur son baladeur MP3. Je soupirai doucement en levant les yeux au ciel. Bon.. déjà que je n'étais pas très bavarde, si en plus il ne me laissait pas en placer une, je n'allai pas m'améliorer.

    -Ta carte est très bien SooMin..

    Lui dit-je dans un second soupire. Oh j'étais loin d'être agacée, j'étais même plutôt amusée. Et puis bon au fond, ça m'arrangeait bien qu'il fasse la conversation tout seul (XD). Je me demandais simplement comment il pouvait être ainsi. Sérieusement, il était vraiment touuuut le temps comme ça ? Je pensai à cet instant qu'il devait enquiquiner beaucoup de personnes, surtout les adultes. J'avais remarqué depuis longtemps qu'en général les gens n'aimaient pas trop les personnes trop expressives.. ou simplement différentes d'eux.

    Il me tendit alors un écouteur, cherchant un morceau dans son MP3. Tiens, allai-je pouvoir entendre sa fameuse voix ? Je me doutais bien qu'il n'allait pas me faire écouter uns de ces morceaux que je pouvais entendre tous les jours à la radio, cela n'aurait pas eu grand intérêt. Et je savais bien que dans ces morceaux les voix que l'on entendait n'avaient absolument rien à voir avec celles des enregistrements initiales. Allai-je donc avoir le privilège d'entendre un de ces enregistrements secrets ?

    - Tu te moques pas hein ? me demanda t-il avec le plus grand sérieux, en me fixant dans le blanc des yeux.

    - Mais tu sais très bien que je ne me moquerais jamais de toi.. lui répondis-je alors en lui souriant gentiment, pour le rassurer.

    Il lança alors la piste, en j'écoutai avec la plus grande attention le morceau. Je reconnus immédiatement la chanson, qui passait en boucle en ce moment sur toutes les ondes radios. Je ne m'étais donc pas trompée, j'étais bien en train d'écouter uns de ces enregistrements secrets, que les idoles se garder bien de dévoiler à n'importe qui. Ça me faisait plaisir qu'il ose me faire écouter cet enregistrement, et cela me donnait encore plus envie de lui faire partager ma musique.

    Bon alors finalement cette voix.. Eh bien, c'était à peu prés ce à quoi je m'étais attendue. Un chant en somme pas catastrophique, dont beaucoup de personnes étaient capables. Non vraiment, c'était loin d'être horrible, et je devinais même sous ses maladresses un joli timbre de voix. Bon évidement, il avait beaucoup de travail. Il ne maitrisait pas du tout sa voix. Elle était hésitante et fragile, et il ne fallait pas grand chose pour qu'elle déraille. Mais bon, on ne devient pas un grand chanteur en un jour. Mêmes les plus grands sont passés par là. Et honnêtement, j'étais encore loin de vraiment bien maitriser ma voix. Je regardai Soo Min d'un air légèrement attendri. Il était vraiment insatisfait de lui, ça se voyait clairement. Il fallait donc que je lui redonne un peu confiance en lui, car j'étais sûre qu'il pouvait faire bien mieux.

    - Ne sois pas trop dur avec toi même Soo Min. Bon, ta voix est faible, incertaine, et tu ne maitrise vaguement que quelques notes simples mais.. tout ça se travaille. Si tu es décidé à t'améliorer, alors il n'y a aucune raison que tu ne deviennes pas uns des meilleurs chanteurs de la Hellsing ! Je marquai alors une courte pose, avant d'enchainer, Je trouve ton timbre de voix assez joli, et crois moi tu peux arriver à en faire quelque chose ! Conclus-je alors avec conviction, lui offrant mon sourire le plus chaleureux.


    Je voulais vraiment lui redonner confiance en lui, car je sentais qu'il voulait vraiment s'améliorer, et cet aspect peu assuré, presque complexé même, de sa personnalité m'avait touché. J'espérais vraiment avoir réussi à lui donner à mon tour un peu d'enthousiasme et de motivation, comme lui savait si bien le faire avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Jeu 6 Jan - 20:40

Anna écouta la musique en silence pendant que je faisais une moue dubitative.

- Ne sois pas trop dur avec toi même Soo Min. dit-elle d'une voix douce. Bon, ta voix est faible, incertaine, et tu ne maitrise vaguement que quelques notes simples mais.. tout ça se travaille. Si tu es décidé à t'améliorer, alors il n'y a aucune raison que tu ne deviennes pas uns des meilleurs chanteurs de la Hellsing !

Ses paroles me firent immédiatement du bien. J'avais envie d'entendre quelque chose dans ce genre en fait. Cela faisait un petit bout de temps que ma voix me préoccupait à dire vrai. Je ne saurais pas me l'expliquer mais, lorsque je faisais des duo avec mon ami Aoi, je me sentais comme... une tare quelque fois. Pas que je sois jaloux de lui ni rien, je l'adore et je n'ai jamais été capable d'éprouver le moindre sentiment de jalousie au cours de mon existence. Mais lorsqu'on chante, lui se lâche, moi pas. Je ne peux pas en fait. Ma voix chevrotte ou craque quand je me déconcentre car je ne suis pas encore assez à l'aise avec mes cordes vocales. Mais ça me gonfle parce que là où on pourrait s'éclater tout les deux à chanter et faire les andouilles, je ne peux pas participer au délire parce que je ne suis pas assez bon. Groumf !

- Je trouve ton timbre de voix assez joli, continua-t-elle et crois moi tu peux arriver à en faire quelque chose !

Je relevai le nez pour rencontrer son regard et je reçus un magnifique sourire encourageant. Maaaaw ! Content moi ! (🐱) Et je dus rougir un peu parce que je sentis mes joues chauffer deux secondes. Parade immédiate : faire un grand sourire et baisser à nouveau le nez vers son chocolat. Mon coeur battait très fort, comme s'il était aussi très content. J'étais vraiment touché. Anna la timide qui m'encourageait chaleureusement et me faisait le plus rassurant des sourires. Re-maaaw ! (🐱) Je suis aux anges !!! [...] Enfin presque.

- Merci Anna. Tu sais, ça m'encourage vraiment que tu me dises ça. dis-je finalement en déposant les écouteurs et le lecteur mp3 sur la table. Maintenant... j'ai une pêche d'enfer !

Ma motivation était revenue puissance 10 ! Si j'avais eu un doute l'instant d'avant, il avait disparu. Des idées et des images me passaient déjà derrière la tête : squatter tard le soir les salles d'enregistrements de la Hellsing, engager un prof de chant, faire du jogging pour améliorer mon souffle - mais sans tricher avec mon énergie cosmique hein - et... et... et... bah... m'entrainer à mort !

Me redressant comme un ressort sur mon siège, je levai les avant-bras, poings serrés, et m'exclamai :

- Fighting !!!

Quelques visages se tournèrent vers nous. Oups ! J'avais parlé trop fort. [...] L'un de mes gros défauts : je me faisais vite remarquer parce que j'étais un lapin Energizer avec une voix tonitruante.

Me tournant vers Anna et courbant les épaules pour me recroqueviller sur moi-même, je grimaçais d'un oeil.

- Hum... Désolé...


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Sam 8 Jan - 21:20

    Un grand sourire vint illuminer mon visage quand je vis Soo Min rougir .. Pas la peine de te cacher.. Je t'ai vu ! Il avait baissé son visage vers son chocolat en souriant, pour ne pas me montrer à quel point ce que je lui avais dit l'avait touché. Et cette attitude le rendait encore plus adorable ! Je m'accoudais sur la table déposant mon menton dans ma main. Je regardais Soo Min avec une certaine tendresse, et mon sourire s'était fait un peu plus discret. Il était vraiment surprenant, il y avait beaucoup de facettes de sa personnalité que j'ignorais.. Et j'avais vraiment envie de toutes les découvrir, par curiosité, mais aussi parce que j'étais en train de m'attacher à ce petit garnement. Au premier abord il pouvait sembler bien sur de lui, mais en vérité il ne l'était pas tant que ça.. Qui était-il réellement ? Je l'ignorais encore, mais j'avais envie de le découvrir petit à petit.

    - Merci Anna. Tu sais, ça m'encourage vraiment que tu me dises ça. me dit-il en déposant son mp3 et ses écouteurs sur la table. Maintenant... j'ai une pêche d'enfer !

    J'étais vraiment heureuse d'avoir pu le remotiver. Je hochai doucement la tête, ne détachant pas mon regard de lui. D'habitude, c'était lui qui venait me faire partager son énergie et sa joie de vivre, et j'étais contente d'avoir pu lui rendre service pour une fois. C'était comme si nous avions un peu échangés nos rôles. Et j'étais prête à jouer ce rôle autant de fois qu'il en aurait besoin. Il savait si bien illuminer mes journées, alors je lui devais bien ça. Moi en coach motivant de Soo Min ? Alala, on aura vraiment tout vu.

    Soudain Soo se redressa sur son siège, levant les avant-bras comme un vainqueur en s'exclamant "Fighting". Des visages s'étaient tournés vers nous, alors que j'explosai littéralement de rire. Je couvris ma bouche d'une main, essayant d'être un peu plus discrète. Eh bien en effet, je l'avais remotivé, et pas qu'un peu ! Mais tant mieux, et je me moquais bien que l'on se soit fait quelque peu remarqué. Il avait raison d'être enthousiaste, il fallait bien parfois croire en soi et ses rêves... Euh, pardon ? Et c'est moi qui pense ça, là ? Vraiment, Soo Min savait me faire partager son énergie. Il n'y avait vraiment qu'en sa présence que je pouvais avoir de telles idées.

    Il se recroquevilla alors un peu sur lui même, et s'excusa en grimaçant discrètement. Je soupirai doucement, en levant les yeux au ciel.

    - Tu n'as pas à être désolé, tu as raison d'être aussi motivé. Sans motivation, on arrive à rien..


    Mon regard s'était détaché de Soo Min à la fin de ma phrase, et je baissai légèrement la tête. Tout ce que je disais était bien beau mais moi justement, qu'est ce qui me motivait dans ma vie actuelle ? Après tout, pourquoi devrais-je autant de battre pour avoir au final une vie dite "normale", mais terriblement ennuyante et monotone.. Et encore, ce serait déjà beaucoup pour une personne comme moi d'avoir ce genre de vie ! Alors peut être que je n'arriverai jamais à rien ? Que restait-il de mes vieux rêves d'autrefois ? Tout cela me semblait tellement irréel maintenant.. Ma vie actuelle était déjà assez compliquée, mais je ne savais plus très bien ce que je voulais vraiment..

    Je relevai finalement la tête, chassant mes sombres pensées. Ce n'était pas le moment d'inquiéter Soo Min avec mes "petits" soucis et doutes personnels.

    - Alors si j'en juge par ton enthousiasme, tu ne peux que devenir une des plus grandes stars du japon ! Mais il va falloir travailler dur hein, ça ne sera pas facile, surtout si t'es entouré de jeunes chanteurs talentueux.. Je fis une courte pose, avant de poursuivre en lui adressant un petit clin d'œil. Mais je serai là pour te remotiver quand tu auras une petite baisse de régime !

    J'espérais qu'il éviterait tout de même à sauter sur la table à cause de son emballement.. J'étais contente de pouvoir le rendre heureux quelques instants, mais ses réactions étaient souvent si exaltés, que je pouvais m'attendre à un peu tout et n'importe quoi avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Dim 9 Jan - 0:52

- Tu n'as pas à être désolé, tu as raison d'être aussi motivé. Sans motivation, on arrive à rien...

Après que Anna ait prononcé ces mots, je sentis son aura faiblir un instant, comme la lumière d'une bougie qui aurait baissé l'espace d'un instant parce qu'elle manquait de mèche. C'était quoi cette mélancolie à l'instant ? [...] Je me sentais presque coupable d'avoir autant la patate, mais c'était elle qui me l'avait redonnée, alors non, pas de gâchis !

Elle releva finalement le museau et continua naturellement :

- Alors si j'en juge par ton enthousiasme, tu ne peux que devenir une des plus grandes stars du japon ! Mais il va falloir travailler dur hein, ça ne sera pas facile, surtout si t'es entouré de jeunes chanteurs talentueux. Mais je serai là pour te remotiver quand tu auras une petite baisse de régime !

Un clin d'oeil. Miaaaaaaaaaaaaa ! Mon cœur !!! Arrête il s'envole !!!! C'est là que j'eus... non pas un éclair de génie - pas possible techniquement avec mes capacités cognitives - mais une impulsion ridicule pour entretenir l'ambiance : je me levai avec vivacité et me glissai le long du coin de la table pour faire le tour et m'asseoir... juste à côté de Anna. Ayant ainsi pénétré le périmètre de sécurité de ma serveuse préféré, je me tournais suffisamment vers elle pour me planter face à elle, à 20 cm de son visage, avec un sourire radieux et les mains sur les genoux comme un gosse qui attend son goûter.

Je la laissais me toiser, perplexe, laissant le silence planer... et devenir lourd. Mais "lourd" dans le style "pourquoi il me regarde ? et pourquoi il dit rien ? et pourquoi il sourit comme ça ?", bref, le style de silence incompréhensible où on se pose plein de questions.

Et c'est au beau milieu de ce silence insupportable - et sans quitter mon sourire plus éclatant que le soleil avec mes petits yeux plissés - que je sortis un tout petit :

- Bouh !

Hi hi hi hi hi hi ! :niark:

Là dessus, je basculais en arrière en applaudissant, content de ma bêtise. Le but c'était de surprendre Anna et de la faire rigoler. J'espérai que j'avais réussi. Le temps que je me redresse, j'imaginais déjà les 1001 possibilités de réaction de Anna : de grands yeux ronds stupéfaits sur un minois figé ou alors une moue suspicieuse et de petits yeux instigateurs ou alors un visage impassible et les joues rosies... J'adore ça me faire des films ! C'est amusant !

Je finis par me redresser et revenir à ma posture de départ, mais un chouillat plus loin pour respecter à nouveau le périmètre de sécurité... et pourvoir rester à côté d'elle. Parce qu'il y avait des risques qu'elle m'envoie balader si je la collais trop. [...] Pas ma faute si j'ai envie de câlins des fois.

Qui a dit "pervers" ?! En tout bien tout honneur voyons !!!!!!


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Dim 9 Jan - 19:19

    Mais Soo Min ne se mit pas à sauter dans tous les sens, ni a monter sur la table. Il glissa lentement le long de la table, pour venir s'assoir juste à côté de moi, sans prononcer le moindre mot. Il était à présent très prés de moi, et arborait un sourire des plus radieux. Il restait silencieux, me regardant intensément d'un air quelque peu malicieux. Je penchai légèrement la tête sur le côté, et mon regard se fit aussi interrogateur qu'amusé. Bon, qu'est ce qu'il lui était encore passé par la tête ? J'ai dit ou fait quelque chose qui pourrait expliquer son comportement ? Il resta quelques instants ainsi, s'amusant certainement de voir cette expression quelque peu perplexe sur mon visage. J'attendis alors patiemment, espérant qu'il ne comptait pas rester encore trop longtemps à me fixer ainsi. C'était quand même un petit peu gênant..

    - Bouh !

    Hein ? Bien, ne cherchons pas à comprendre avec Soo Min.. Mais le pire c'est que j'avais réellement sursauté ! Oh je n'avais pas non plus fait un bond sur ma chaise, ce n'était pas non plus comme s'il m'avait hurlé dans les oreilles. Je devais avoir l'air un peu ridicule de sursauter pour si peu, mais tant pis. Soo Min avait l'air vraiment très fier de sa petite blague. Alala quel gamin celui là ! Mon visage qui était resté figé par la surprise se détendit alors, et je me mis à rire doucement, de ma petite voix cristalline. Voilà il pouvait être encore plus fier de lui, il avait à nouveau réussi à me faire rire de bon cœur. Ceci dit, ce n'était une tâche pas bien difficile pour lui, même ce genre de blague me faisait rire. Non parce que honnêtement, on a vu plus élaboré. Vraiment, cette petite idol me faisait un bien fou, se rendait-il compte à quelle point ? Les personnes qui pouvaient me voir aussi légère et enjouée étaient vraiment rares.. Pourtant j'étais complètement moi même avec Soo Min, même si je lui cachais des choses qu'il ne pouvait pas même soupçonner. Qui sait comment il aurait pu réagir en sachant toute l'horreur que je cachais en moi.. Il fallait vraiment que je lui épargne tout cela.

    Mais passons, ce n'était vraiment pas le moment de se perdre dans de ce genre de pensées. J'étais simplement en train de passer un agréable moment avec ma petite idol préférée, il fallait que je profite pleinement de ce moment sans me tourmenter. Surtout qu'il faisait tant d'effort pour que je me sente bien, je n'avais aucune raison de penser à tout cela maintenant.

    J'étais redevenue calme et silencieuse, et ancrai alors mon regard dans le sien. Mes yeux étaient légèrement plissé, et je devais certainement avoir la même expression que lui quelques instants auparavant. Oui je l'imitais en quelque sorte. C'était à mon tour de le surprendre. Là il devait vraiment se demander ce qu'il m'était passé par la tête. En fait pas grand chose, j'agissais juste spontanément, sans me poser de questions. Je m'étais discrètement rapprochée de lui, et nous nous étions retrouvés aussi prés que précédemment. Je restai assez longtemps ainsi, un sourire amusé aux lèvres.

    Et puis tout d'un coup, je me rapprochai subitement de lui, et lui fit un bref mais doux baiser sur la joue. J'avais été très rapide, il ne devait pas avoir eu le temps de comprendre ce qu'il s'était passé. Je me reculai ensuite, et me mit à rire comme une gamine.

    - Tu t'y attendais pas hein ? Tu verrais la tête que tu fais !


    Moi aussi, je pouvais être surprenante. Et je devais avouer que ses réactions m'amusaient toujours énormément, j'en jouais un peu c'était vrai.. Mais je l'avais trouvé tellement adorable lorsqu'il avait rougit tout à l'heure ! Et puis, c'était tellement agréable de redevenir aussi légère et innocente qu'une petite fille..
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mer 19 Jan - 17:15

À ma plus grande joie, Anna sursauta.

‘YEAH ! Success !’ pensai-je, fou de joie que mon coup fourré ait réussi.

D’abord imperturbable dans ses expressions, Anna se mit ensuite à rire de sa jolie voix de petit oiseau, réchauffant mon âme de clown survolté. Car je n’y pouvais rien, quelque chose en moi me dictait de la faire rire, de la faire réagir, de la retenir sur le chemin de la bonne humeur. Donc forcément, je lâchais la bride sur mon caractère et laissait le lapin Energizer enfoui en moi s’exprimer pleinement pour la surprendre et lui arracher un sourire. Pari réussi jusqu’à présent, mais je pressentais déjà que chaque occasion de faire le clown serait un défi pour moi, car les gags à répétition n’ont jamais marché. Il allait falloir que j’innove !

Comme après avoir été bousculée et chatouillée par une vague qu’elle n’avait pas vu venir et l’avait faire rire sur la surprise, Anna retrouva son calme habituel. Cependant, elle se mit à me fixer dans le blanc des yeux si intensément que j’en devins suspicieux.

‘Euh… Pourquoi elle m’observe comme ça d’un coup ? Mon gag était vraiment nul ?’

Mais à peine avais-je pensé cela que je compris : elle faisait exactement pareil que moi. Ah ok ! Elle voulait jouer à ça ?! Parfait ! Je lui rendais son regard et le maintins, imperturbable. Ou plutôt, imperturbable en surface, mais écroulé de rire à l’intérieur. Que voulez-vous, l’expression d’Anna était si drôle que je dus faire un effort surhumain pour ne pas éclater de rire à haute voix ! Plissant légèrement les yeux, nez à nez avec moi, elle se faisait instigatrice, comme une institutrice. […] Et ça rime !

Bref, je me contentais d’attendre la suite en forçant mes zygomatiques à rester impassibles, tellement que ça m’en fit mal aux joues. Quand soudain, elle s’activa et me s’étendit jusqu’à ma joue en un clin d’œil. Je sentis un petit bisou passer sur ma peau à la vitesse de la lumière. J’en restais quoi pendant que Anna reculait et riait :

- Tu t'y attendais pas hein ? Tu verrais la tête que tu fais !

Ma tête ? Euh… là tout de suite, je dirai que je suis stupéfait, la bouche à moitié ouverte, les yeux ronds comme des billes et le rouge qui me montent aux joues. […] Et mince. C’est ça hein ?

Aussitôt, je m’ébrouai pour cacher mon ravissement et ma gêne. Ah ça, j’étais super content d’avoir un bisou - ENFIN ! - mais qu’est-ce que je rougissais bon sang ! Je pouvais le sentir rien qu’à la température de mes pommettes.

- Euh… Mais je… Bah… Bref ! bafouillai-je, interdit, en alternant entre me-tourner-vers-la-table et m’adresser-à-Anna.

Inutile j’étais à la fois trop content et trop embarrassé. Un peu stupide de la part du petit jeune qui a réclamé l’attention d’une jolie demoiselle pendant des semaines, hein ? Je devais avoir l’air un peu pitoyable… ou carrément timide. Mince ! C’était pas du tout l’image que je voulais donner !! Mais quelque part, je m’en souciai peu. Si peu ! J’avais ENFIN eu un petit baiser de la part de Anna et même sil avait été bref, il avait été tout doux, comme un baume apaisant sur mon cœur. Comment expliquer cette sensation ?... C’est celle que vous ressentiriez si vous aviez passé des mois en solitaires, sans affection, puis qu’un jour, vous rencontriez des amis et que l’un d’eux vous prenne dans ses bras pour vous gratifier ou vous exprimer son attachement. Le genre de geste court et spontané qui vous fait comprendre que vous avez de la valeur aux yeux de l’autre et que… vous n’êtes pas seul.

Toujours un peu rougissant, je m’installai nerveusement avec mes mains sur les genoux, sans oser regarder Anna.

- M… Merci. dis-je tout bas, timidement.

‘Non. Vraiment. [...] Merci Anna noona.’


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mer 2 Mar - 21:13

    Le pire, c'est que j'étais vraiment fière de mon coup ! Je frappai joyeusement des mains en riant doucement. Oh non je ne me moquais pas de lui.. Enfin pas vraiment. Il avait l'air vraiment étonné et gêné, et ça le rendait vraiment adorable. Mais c'était aussi très surprenant de le voir ainsi, lui qui était si sur de lui habituellement, à cet instant j'avais l'impression que nous avions tous les deux comme échangé nos rôles. Je commençais enfin à être moins timide avec lui, à redevenir plus spontanée, plus... moi, tout simplement. Et lui me montrait à présent une facette de sa personnalité que je n'avais pas forcément soupçonnée au premier abord. Il avait d'abord été moins sur de lui à cause de son problème de chant, et maintenant à cause d'un petit bisou innocent.. Il cachait une personnalité bien plus complexe que ce qu'il voulait montrer, et selon moi ça ne le rendais que plus attachant. J'avais envie d'en savoir plus sur ce Soo Min là.. J'avais envie de creuser, de découvrir toutes ses petites faiblesses, ses petits secrets, toutes ces choses qui faisaient qu'il était lui, Soo Min le seul et l'unique !

    Ma petite idole préférée rougissait, bafouillait, tout en essayant vainement de dissimuler sa gêne. Mais je voyais bien qu'il en était encore tout chamboulé ! Eh bien ! Je m'en souviendrai de ça ! Je ne pensais vraiment pas le faire réagir ainsi. Mais quelque part ça me faisait aussi vraiment plaisir. Avoir réussi à rendre Soo Min aussi rougissant et mal assuré, ce n'était pas rien. Il me remercia alors, encore tout timide. Je me calmai alors, souriant d'un air doux et bienveillant. Il me remerciait, pour si peu ? J'avais du lui faire bien plus plaisir que ce que j'avais pu imaginer. En le regardant, j'avais l'impression d'avoir fait quelque chose de très important pour lui. Il était vraiment touchant à cet instant. Vraiment. Je me rapprochai alors, et tout en posant doucement ma main sur sous épaule, lui glissai quelques mots :

    - Mais ne me remercie pas Soo Min .. Tu sais, tu en fais beaucoup plus pour moi que tu ne te l'imagines .. C'est donc à moi de te remercier.


    Je me reculai alors dans ma chaise, un sourire doux mais un peu timide aux lèvres. On devait avoir l'air fin tous les deux comme ça. Mais peu importait, Soo Min devait savoir à quel point j'étais reconnaissante. Grâce à lui j'apprenais à redevenir moi même, à me sentir .. normale. Non il ne pourrait jamais savoir à quel point ces moments passé en sa compagnie m'étaient précieux.. Il ne pourrait jamais savoir la valeur de ces moments, car je comptais bien lui épargner ces horreurs que je cachais en moi. Si un jour il apprenait tout ce que je renfermais, qui sait quelle pouvait être sa réaction.. Il aurait peut être peur de moi, me prendrait pour une folle ou me détesterait .. Et je n'avais pas envie de tout gâcher. Au fond je détestais cette situation, j'aurai tellement aimé avoir à ne pas me cacher autant.. Mais je n'avais pas vraiment le choix. Personne ne pouvait comprendre.. Personne ne pouvait l'accepter.. C'était comme ça, je transportais mon fardeaux, et je devais vivre avec.

    Je restai un moment muette, avec toujours ce léger air timide et pensif, avant de secouer brièvement la tête comme pour me remettre les pieds sur Terre. J'avais souvent des petits moments d'absences, ça devait sembler un peu étrange. Mais il y avait tant de choses qui se bousculaient dans mon esprit.. Arriverai-je un jour à être vraiment moi même avec quelqu'un ? Sans mensonges, sans faux semblants ? Surement pas.. Mais c'était sans doute mieux ainsi ! Je devais arrêter de me prendre la tête avec ce genre de questions, ça ne me mènerait à rien de toute manière.

    - Dis moi Soo Min .. Tu n'as pas un secret, que tu pourrais me confier ? Je veux dire, quelque chose que personne ne sait, et que tu aimerais me révéler pour que cela ne reste qu'entre nous ?..

    Oui ce genre de question était étrange, et il allait de toute évidence me la retourner. Mais j'improviserai ! Je trouverai bien quelque chose à lui dire selon ce qu'il allait me répondre.. Les secrets chez moi ce n'était pas ce qu'il manquait ! Certes ma curiosité était bien trop grande, mais il ne s'agissait plus seulement de cela. J'avais juste envie qu'il me fasse confiance et qu'il me laisse découvrir un peu mieux qui il était réellement.. J'espérais seulement que tout cela ne le rendrait pas mal à l'aise, ce que j'aurai pu parfaitement comprendre.. Mais bon, pour une fois que c'était moi qui le rendait timide ! Et je devais bien avouer que c'était assez amusant pour moi de tenir ce rôle..
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Sam 12 Mar - 16:25

- Mais ne me remercie pas Soo Min .. Tu sais, tu en fais beaucoup plus pour moi que tu ne te l'imagines .. C'est donc à moi de te remercier. me dit-elle en posant une main sur mon épaule.

Ses paroles m'interpellèrent et je tournai la tête pour la regarder. J'étais vraiment utile pour elle ? Comment ? Je ne faisais rien de particulier, bien au contraire, j'avais l'impression d'être plus un envahisseur qu'autre chose. Je venais dès que je le pouvais dans son café, je réclamais sa présence et je lui racontais tout ce qui me passais par la tête. Elle aimait vraiment ça ? Vraiment ? Anna me sourit et je compris alors qu'elle était sincère. Elle appréciait vraiment ma compagnie alors ? J'avais peine à le croire car je ne m'étais jamais posé la question avant. Vivant au jour le jour et allant naturellement vers les gens qui m'entouraient, je ne m'étais jamais soucié de savoir si j'étais le bienvenu ou pas. Etant donné le tempérament timide de Anna, tout aurait porté à croire que j'aurais été trop encombrant ou culotté... mais elle venait de m'avouer que non. Cette révélation me faisait quelque chose. Une sorte de chaleur inhabituelle emplit ma poitrine et je me sentis... ému ?! [...] C'était la première fois que je ressentais ça. Je m'étais toujours demandé ce que cela faisait aux gens chamboulés devant un film racontant une belle histoire au cinéma. C'était donc ça "l'émotion" ? Bouleversant et agréable.

Je demeurai silencieux un moment, me contentant de regarder Anna. Elle ne pouvait pas se rendre compte de ce qu'elle avait suscité en moi : une part d'humanité. J'avais l'impression de rêver, de me sentir enfin plus proche de ces créatures mortelles que j'enviais tant. [...] Peut-être étais-je capable de les comprendre du fond du cœur alors ? Peut-être que c'était finalement possible d'apprendre... avec Anna.

Elle aussi semblait pensive. J'aurais souhaité qu'elle puisse lire mes pensées à cet instant précis, et que je puisse lire les siennes. J'avais l'impression que, même si nous étions foncièrement différents, nous vivions quelque chose de similaire... Ce n'était qu'une impression, mais qui me sembla juste sur le moment.

- Dis moi Soo Min .. reprit-elle finalement. Tu n'as pas un secret, que tu pourrais me confier ? Je veux dire, quelque chose que personne ne sait, et que tu aimerais me révéler pour que cela ne reste qu'entre nous ?..

Je ne pus m'empêcher d'écarquiller les yeux, sans détourner le regard. Parmi les milles et unes question auxquelles j'avais soigneusement pris l'habitude de répondre par le mensonge, celle-ci n'y figurait pas. Nul ne m'avait encore posé cette question pourtant toute simple et qui coulait de source j'imagine lorsque l'on a envie d'en savoir plus sur une personne à qui l'on s'attache. [...] Mais que pouvais-je répondre à part encore un autre mensonge ?

- Je suis un ange déchu...

Les mots m'avaient échappés, comme s'ils avaient profité de ma réflexion pour se faufiler à travers mes lèvres. Ce n'était pas ma conscience qui avait parlé mais bel et bien mon corps, tout seul. Je déglutis et détournai le regard, réalisant le ridicule d'une telle révélation. Et dans quelle situation elle me mettait !

- Je veux dire... Je n'ai pas toujours vécu dans une cage dorée comme Idol et tout et tout, repris-je, tentant de rattraper mon erreur, baissant les yeux vers la table. J'ai eu des moments difficiles étant plus... jeune.

Je ne mentais pas. Anna n'avait pas besoin de savoir ni ma nature, ni mon âge, mais le reste de mon histoire - en omettant quelques détails surnaturels - ne paraitrait pas comme un mensonge. Tout était vrai. [...] Et peut-être était-ce le moment de ressortir ces vieux dossiers ?

- J'ai été trahi par quelqu'un que je considérai comme mon ami et j'ai beaucoup souffert à cause de lui. Rien ne sera plus jamais pareil à présent... je ne pourrais plus jamais revenir d'où je viens. Mon monde me manque mais je ne pourrais jamais y retourner. Jamais. [...] Voilà mon secret.

Je fis une pause, réalisant en même temps que je parlais que ce Paradis que j'avais tant voulu quitter me manquait terriblement. Certes, je m'y ennuyais et tout était si stricte que j'avais des fois l'impression d'étouffer, mais je n'y avais pas été un Ange exterminateur auquel on demandait de châtier les Humains ! Alors que maintenant, j'étais esclave d'un Démon puissant qui pouvait disposer de moi comme il le souhaitait et j'étais devenu un Démon ayant pour mission de pervertir des créatures que j'avais appris à aimer. Au fond, la seule chose que je ne regrettai pas de mon ancienne vie, c'est que je n'y avais été qu'un simple oiseau parmi tant d'autres, noyé dans la masse et sans affection particulière de la part d'aucun. Alors que sur Terre, j'avais des gens à aimer et qui m'appréciaient en retour. [...] Mais à quel prix...

- Je suis désolé, soupirai-je en me redressant vers elle avec un pauvre sourire, mes petits secrets ne sont pas joyeux.


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Sam 12 Mar - 22:08

« Lili,you know there's still a place for people like us
The same blood runs in every hand
You see its not the wings that makes the angel
Just have to move the bats out of your head.
»


U-Turn (Lili)


    - Je suis un ange déchu...

    Alors là, j'avais été loin de m'attendre à une telle réponse. Il avait laissé glissé ces mots tellement naturellement, sans réfléchir, comme s'ils lui avaient échappés sans même qu'il ne s'en rende compte. Je n'eus pas vraiment le temps de m'interroger sur cette réponse quelque peu surprenante, car il se reprit rapidement, sans doute lui même très surprit d'avoir laissé échapper ces mots quelques peu énigmatiques. Mais venant de lui, ces mots sonnaient si sérieusement, c'était réellement inhabituel pour moi de l'entendre parler ainsi.

    - Je veux dire... Je n'ai pas toujours vécu dans une cage dorée comme Idol et tout et tout. J'ai eu des moments difficiles étant plus... jeune.


    Mon visage se ternit alors, balayant la surprise par un air plus sombre. Je penchai légèrement ma tête sur le côté, comme toujours lorsque quelque chose m'intriguait. Mais là, je n'étais pas seulement intriguée. Soo Min était-il réellement en train de se confier à moi ? Il y avait peu de temps encore, je n'aurais pu imaginer une telle scène. C'était assez étrange au fond, que Soo Min et moi nous nous lancions ainsi en confidences. Pourtant c'était bien moi qui lui avait demandé de me parler de lui, de me confier quelques uns de ses secrets.. Ce garçon sûr de lui et enjoué, à première vue simplement un peu collant, un peu trop bavard peut être, m'apparaissait petit à petit comme un personnage bien plus touchant et attachant que ce qu'il voulait -certainement- laisser paraitre.

    - J'ai été trahi par quelqu'un que je considérai comme mon ami et j'ai beaucoup souffert à cause de lui. Rien ne sera plus jamais pareil à présent... je ne pourrais plus jamais revenir d'où je viens. Mon monde me manque mais je ne pourrais jamais y retourner. Jamais. [...] Voilà mon secret.


    Je l'avais écouté avec la plus grande attention. Et je devais avouer qu'à cet instant, je me sentais réellement troublée. Je ne parvenais pas encore à détacher mon regard de lui, n'en revenant toujours pas de le voir se confier ainsi à moi. Je ne savais pas vraiment quoi en penser, mais je sentais pourtant mon cœur se serrer. Oui c'était certain, Soo Min avait beaucoup souffert de tout cela, et il en souffrait surement encore. Et cette douleur qu'il portait, même si elle m'était inconnue, me nouait doucement le cœur, me touchant réellement. C'était d'autant plus touchant venant de sa part, car les gens ne devaient en général pas du tout se soucier de cette blessure intérieure qu'il cachait en lui, et qui pourtant à cet instant me faisait presque mal, à moi aussi. Oh oui c'était certain, les personnes qui ne se doutaient pas de cet aspect de la personnalité de Soo Min devaient être bien nombreuses.. Et cela ne faisait que renforcer le trouble que je ressentais à cet instant. Pourquoi me disait-il tout cela, comme ça, maintenant ? Peut être aurais-je mieux fait de ne pas lui poser cette question gênante.. Peut être aurait-il mieux fait de balayer cette question avec légèreté, avec une petite anecdote quelconque..

    - Je suis désolé, mes petits secrets ne sont pas joyeux.


    Il se redressa alors vers moi, affichant un léger sourire, peu convaincant. Mais en vérité, c'était surement moi qui était la plus désolée entre nous deux. Je me sentais vraiment gênée pour lui, et je regrettai alors mon indiscrétion. Même si au fond, cela me faisait aussi vraiment plaisir qu'il me parle ainsi, qu'il me laisse entrevoir d'autres aspects de sa personnalité.

    - Oh non, ne soit pas désolé ! C'est à moi d'être désolée, je n'aurai pas du te poser cette question indiscrète. Tu n'étais pas obligé tu sais de.. de te confier à moi
    , lui répondis-je alors promptement, avant d'ajouter en baissant les yeux sur la table. Même si.. ça me touche, vraiment, que tu me racontes tout cela.

    Et voilà que c'était à mon tour de devenir timide et gênée. Le regard toujours dirigé vers la table, je soupirai doucement. Soo Min ne m'avait rien demandé, n'avait pas retourné la question, mais je devais tout de même bien trouver quelque chose à lui confier, moi aussi. Il n'avait pas balayé la question, il fallait donc que j'arrive à lui laisser entrevoir quelques uns de mes secrets.. Entrevoir seulement, la vérité toute entière était bien trop insupportable.

    - Tu sais.. mes petits secrets à moi ne sont pas très joyeux non plus..

    Ma voix était hésitante, presque tremblante. Je me recroquevillais doucement sur moi même, replaçant nerveusement une mèche de cheveux derrière mon oreille. Mais qu'est ce que j'allais bien pouvoir trouver à lui dire ? Il fallait que je respire calmement, ce serait déjà un bon début. Si je restai très vague, il n'y avait aucun risque que je ne lui en dévoile trop sur moi, exactement comme lui l'avait fait. Car au fond "je ne pourrais plus jamais revenir d'où je viens. Mon monde me manque mais je ne pourrais jamais y retourner.", ce n'était pas très explicite. Mais je n'avais pas l'attention de lui en demander plus pour autant ! Sa réponse me satisfaisait amplement, et je ne voulais pas me montrer davantage indiscrète, tout en risquant de le gêner encore plus.

    - Je..euh... Je cache beaucoup de choses. Personne ne doit s'en douter.. Du moins .. personne ne peut s'imaginer à quel point ce que je cache ... doit rester caché.


    Je marquai une pause, fermant un instant les yeux. C'était tellement affreux, rien que pour ça je regrettais d'avoir ouvert ce genre de discutions avec Soo Min. Mais en même temps, j'étais aussi tellement heureuse qu'il me parle de lui.. Alors je devais rester calme, et tout irait bien, n'est ce pas ..? Je rouvris donc mes yeux, et pris une grande inspiration, avant de reprendre la parole.

    - Je n'ai..jamais su maitriser quoi que ce soit dans ma vie... Trop de choses me hantent encore mais.. Je sais que maintenant, je voudrais juste... aller de l'avant et.. tracer mon propre chemin.

    Ma voix s'apparentait plus à un murmure tremblotant qu'autre chose, même si j'avais essayé de me donner un peu plus de contenance -en vain. Relevant un regard timide vers Soo Min, je m'efforçais de sourire, comme pour lui signifier que tout allait bien. En fait, j'étais même plutôt satisfaite de moi. Je n'avais pas trop mal su résumer les choses. Mais ça m'était tellement difficile de parler de moi... et de parler autant tout court ! Cela se sentait affreusement, je n'aimais pas cela. Enfin, je soupirai discrètement, plutôt soulagée.

    - Oui je pense que nous devons tous essayer d'aller de l'avant, ça ne sert à rien de se tourmenter avec le passé, hein !

    Déclarai-je alors en souriant plus franchement, pour balayer cet épisode pour le moins gênant. Enfin.. je disais cela, mais dans mon cas, mon passé restait terriblement ancrée dans le présent. Je devais me battre, ou me débattre, contre mes démons intérieurs chaque jours, chaque nuits. Mais.. je tenais bon, et c'était tour qui importait; tenir bon..
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Soo Min
Devil † Taboo

avatar


Emploi : Idol à la Hellsing Inc.
Localisation : Hellsing, hôtel, Coffee House... Si vous tenez vraiment à me trouvez, laissez-moi un message sur mon portable.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Jeu 24 Mar - 21:04

- Oh non, ne soit pas désolé ! C'est à moi d'être désolée, je n'aurai pas du te poser cette question indiscrète. Tu n'étais pas obligé tu sais de.. de te confier à moi. Même si.. ça me touche, vraiment, que tu me racontes tout cela. Tu sais.. mes petits secrets à moi ne sont pas très joyeux non plus..

Plus que sa voix un peu chancelante quand elle dit cette dernière phrase, ce fut un brusque changement dans on aura qui attira mon attention. Elle devint soudain très fluctuante, alternant entre une très basse fréquence, presque inaudible, et des voluptes d'énergies normales. Me tournant un peu vers elle, je la vis nerveusement tripoter ses cheveux. C'est là que je me dis que si ça se trouvait, elle n'avait pas du tout envie non plus que ses secrets se sachent. Peut-être qu'à elle aussi il était arrivé des choses dont elle avait honte. Comme moi.

- Je..euh... Je cache beaucoup de choses. Personne ne doit s'en douter.. Du moins .. personne ne peut s'imaginer à quel point ce que je cache ... doit rester caché.

J'écarquillais un peu les yeux en entendant son discours. J'avais vu juste ! Et rien que de savoir qu'au fond elle ressentait peut-être la même gêne que moi vis à vis de son passé me fit du bien. Un bien fou même.

Elle fit une courte pause pour se redonner du courage et continua :

- Je n'ai..jamais su maitriser quoi que ce soit dans ma vie... Trop de choses me hantent encore mais.. Je sais que maintenant, je voudrais juste... aller de l'avant et.. tracer mon propre chemin.

Mon coeur se serrait. Comme je la comprenais ! Je ressentais exactement la même chose vis à vis de mon passé. Elle releva les yeux vers moi et en voyant son expression, j'eus l'impression de me voir il y avait quelques instants en train de forcer un sourire pour rassurer la personne en face que le noir que je broyais n'était pas si insupportable que ça. [...] Dans quelle situation délicate nous étions-nous mise sérieusement ?! On riait joyeusement il y a quelques minutes et voilà que nous nous descendions le moral en flèche ! Mais bon, malgré tout, j'étais heureux de pouvoir discuter avec Anna. La douleur et les souvenirs pénibles ne disparaitraient pas en un éclair mais au moins, je me sentais un mieux d'avoir laissé échappé un peu de mon lourd passé, même si tout cela était sous-entendu et bien maintenu caché.

- Oui je pense que nous devons tous essayer d'aller de l'avant, ça ne sert à rien de se tourmenter avec le passé, hein ! dit-elle d'un air déterminé.

Je lui souris, ravi de commencer à retrouver la Anna d'antan. C'était décidément ce qui lui allait le mieux : sourire et rire. Parce que ouais, y'a des filles à qui ça va bien de faire la tête en demeurant mystérieuses, mais c'est parce qu'elles dégagent quelque chose de particulièrement agréable en le faisant. Au contraire, il y a de jeunes filles à l'aura si chaleureuse qu'elles charment rien qu'en souriant. Et ce genre de filles, lorsqu'elles sont tristes, peuvent faire monter le sanglot au pire des insensibles tant elles dégagent de douleur. Et perso, je déteste ça. On ne devrait pas avoir à souffrir quand on ne le mérite pas et c'est du gâchis de faire pleurer des filles qui apportent tant de réconfort quand elles rient.

Mon regard tomba sur la main de Anna. Je posais la mienne dessus et lui souris.

- Merci Anna. Cela me fait plaisir de savoir qu'il y a quelqu'un qui a autant de secrets que moi. Et pas des plus légers. C'est égoïste de penser ça car, au fond, tu ne mérites pas d'avoir vécu des moments douloureux, mais... ça me fait plaisir que tu puisses me comprendre.

Pour la première fois depuis longtemps je ressentis une attache particulière avec une personne. Un lien. Mais j'étais incapable de mettre un nom dessus. Comment l'expliquer...? Un sentiment de confiance mêlé à une tendresse particulière pour une personne. [...] C'est quoi au juste ça ? De l'amitié ? Pourtant ça m'avait l'air plus "grand" que de l'amitié. Alors disons que c'est... de la "grande amitié" ? Rah... J'en sais rien. Je suis pas fichu de comprendre tous ces liens affectifs qui relient les Humains. J'ai pas appris grand chose quand j'étais encore au Ciel et l'Enfer ne m'avait donné que des exemples de trahison et de méchanceté. Bref, je connais rien d'autre à l'amitié. [...] Alors voilà ! J'ai qu'à inventer un concept ! "Tendre amitié" ? Ca va ça ? C'pas mal.

Satisfait de ma petite invention, je serrai un peu plus sa main et élargissait mon sourire.

- Je te propose un deal. Maintenant qu'on sait qu'on a chacun nos petits secrets, on en parle plus jusqu'à ce que l'un de nous se sente prêt à en raconter un autre peti bout. Et à ce moment là, l'autre racontera aussi une petite part de son passé. Et comme ça, au fil du temps, on pourra apprendre à se faire de plus en plus confiance... ou pas. Je ris un peu. En fait, ça dépend si on a eu le courage de se lancer encore une fois. [...] Mais bon, n'en parlons plus pour le moment hein !

Car il y avait un temps pour tout. Et je n'avais plus envie de repenser à ma chute.

- Dis voir ! Est-ce que ça te dirait d'aller voir un film... comique par exemple ? proposai-je en relâchant doucement sa main. T'es libre ce soir ?.

Ce qui est bien dans les salles de cinéma c'est qu'il fait si noir que je peux me bidonner dans tous les sens sans que personne ne me voit. Hé hé !


{On essaie de devenir potes pour faire plaisir à nos chéries. Alors on fait la sieste ensemble. [...] Logique.}
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty
Mer 20 Avr - 20:19

    Je n'en revenais toujours pas de ce qui venait de se passer. J'avais donc réussi à m'ouvrir un peu à Soo Min.. Certes je ne lui avais rien dit de précis, mais tout de même, ça relevait presque de l'exploit pour moi ! Enfin, il fallait bien que je me lance, que j'apprenne, ou réapprenne à faire confiance.. Alors même si me confier à lui fut pénible, paradoxalement j'étais aussi soulagée, et vraiment contente d'avoir pus avoir ce genre de conversation avec lui. Je ne le regrettais pas du tout, même si ça avait été un peu étrange et carrément gênant. Enfin, mieux fallait ne pas s'éterniser non plus avec tout cela, ça faisait déjà beaucoup d'un coup ! J'avais donc balayé mon malaise par mon sourire habituelle, et des paroles pleines d'espoir et de motivation. Et je crois que quelque part, j'avais à présent réellement envie de croire en ce que je venais de dire. Certes, ce n'était pas aussi facile que cela, d'aller de l'avant et de ne pas se tourmenter avec le passé. Mais en tout cas, ça valait bien la peine d'essayer.. Oui, j'avais vraiment envie de croire que c'était possible...

    - Merci Anna. Cela me fait plaisir de savoir qu'il y a quelqu'un qui a autant de secrets que moi. Et pas des plus légers. C'est égoïste de penser ça car, au fond, tu ne mérites pas d'avoir vécu des moments douloureux, mais... ça me fait plaisir que tu puisses me comprendre, me dit-il alors en posant sa main sur la mienne.

    Mon cœur se serra alors, mais je m'efforçais de lui rendre son sourire. Je ne pouvais m'empêcher de me demander quels genre de secrets aussi lourds pouvait-il cacher... Étaient-ils aussi lourds que les miens ? Oh bien sur je ne lui souhaitait pas, loin de là ! Mais cette question me tiraillait. Il était bien loin de pouvoir imaginer ce que je pouvais cacher.. Cependant, à ces mots, j'avais vraiment l'impression que lui aussi cachait quelque chose de réellement difficile à avouer.. Alors.. peut être que je pourrais un jour lui révéler mes secrets les plus sombres, sans qu'il ne prenne peur ou me rejette.. ? Oh que je l'espérais... Enfin, pour le moment j'étais encore bien décidée à ne jamais lui révéler toute la vérité sur moi, même si après tout on ne sait jamais ce que l'avenir peut nous réserver. Mais une chose était sure : peut importe ce qu'il cachait, jamais je ne lui tournerais le dos ! Ça, j'en étais persuadée, au plus profond de mon cœur.


    - Oh non ne t'en fais pas Soo Min, je te comprends, vraiment. On a tous besoin d'avoir quelqu'un qui puisse nous comprendre, même si cela signifie que cette personne a elle aussi vécu des choses.. pénibles. Ce n'est pas de l'égoïsme, c'est simplement ... un besoin humain, je crois..
    lui répondis-je alors doucement, un sourire chaleureux dessinés sur mes lèvres.

    Malgré ce qui pouvait se cacher derrière mes paroles, j'étais sincère. Je n'avais plus envie de mentir à Soo Min, seulement de ne pas toujours dévoiler toute la vérité, mais ce sont deux choses différentes n'est ce pas ? On ne ment pas à un ami non ? Et je crois que je le considérais à présent comme un véritable ami. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ce genre d'affection particulière pour quelqu'un, c'était un peu troublant, mais aussi réconfortant. Après tout, je savais bien que ce n'était pas en m'isolant toujours dans mon coin que j'allais m'en sortir, même cela voulait dire prendre quelques risques. En tout cas, grâce à Soo Min j'avais déjà franchi un cap important dans ma "réinsertion"- ou plutôt insertion tout court- dans .. le monde réel, la vie, tout simplement non ?


    - Je te propose un deal. Maintenant qu'on sait qu'on a chacun nos petits secrets, on en parle plus jusqu'à ce que l'un de nous se sente prêt à en raconter un autre petit bout. Et à ce moment là, l'autre racontera aussi une petite part de son passé. Et comme ça, au fil du temps, on pourra apprendre à se faire de plus en plus confiance... ou pas. En fait, ça dépend si on a eu le courage de se lancer encore une fois. [...] Mais bon, n'en parlons plus pour le moment hein !


    Je hochai doucement la tête, mon sourire s'élargissant. Oh oui, c'était parfait ainsi. Il fallait qu'on y aille vraiment tout doucement, car pour l'un comme pour l'autre tout ça semblait assez nouveau et vraiment embarrassant. Je savais que si je voulais en savoir plus sur lui, je devais moi aussi me dévoiler d'avantage.. Donc il n'y avais pas de risque pour que nous allions trop vite en confidences ! Et puis, je n'avais pas non plus envie de le mettre mal à l'aise, et sur ce point là nous nous comprenions parfaitement. Donc pour le moment il fallait mieux ne plus parler de tout ça. Ça faisait déjà beaucoup d'un coup ! Il ne fallait pas non plus utiliser tout notre courage d'un coup, il fallait qu'on en réserve pour plus tard. Et pour le moment, on en avait déjà utilisé bien assez !

    - Dis voir ! Est-ce que ça te dirait d'aller voir un film... comique par exemple ? me dit-il tout en relâchant ma main, qu'il avait continué de serrer jusqu'à cet instant. T'es libre ce soir ?.

    Décidément, Soo était vraiment doué pour balayer en quelques mots les situations gênantes.. Aller voir un film comique ne pouvait que me faire le plus grand bien. J'avais besoin de me changer les idées, et quelque chose d'amusant et de léger serait parfait pour cela.


    - Oh oui c'est une bonne idée ! J'suis partante pour un film comique, je crois que rire un bon coup avec toi me fera le plus grand bien.
    Je marquai une courte pause, tout en posant mon index sur mon menton en faisant mine de réfléchir. Eh bien... non, à ce que je me souvienne je n'ai rien de prévu ce soir ! Il y a quelque chose que tu veux voir en particulier ? Je t'avoue que je ne suis pas trop au courant de ce qui passe en ce moment au cinéma.

    En effet aller au cinéma ce soir ne pouvait que me faire le plus grand bien. Peut être même cela m'aiderait-il à mieux trouver le sommeil par la suite ? J'avais réellement besoin de me changer les idées et de me relâcher un bon coup, et passer la soirée en compagnie de mon idol préférée était une perceptive tout à fait enthousiasmante. Et puis au moins, aller au cinéma nous éviterait de nous aventurer à nouveau dans des discutions embarrassantes.. Tout de même, à la base Soo ' était mon petit clown personnel, et j'avais bien envie qu'il le reste !

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Noona, you're so pretty

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Noona, you're so pretty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Centre commercial :: Cafés :: Coffee house-