† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Rencontre autour d'un étang...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Rencontre autour d'un étang...
Sam 9 Oct - 11:33





10/01/2010


    Une charmante hôtesse au visage peint à la manière d'une actrice de théâtre No l'avait escorté jusqu'à une chambre ouvrant sur un jardin ressemblant à une jungle en miniature et parfaitement ordonné par des mains invisibles.
    En ce début d'après-midi, il était rare d'accueillir des clients, car le lieu prenait véritablement vie à la tombée de la nuit. Et à la fermeture des bureaux libérant autant les simples employés employés que les riches directeurs vers ce lieu délicieusement décadent la nuit venue...
    Mais à deux de l'après-midi, Toshiro avait plus tôt le sentiment de pénétrer dans un Palais Endormi. ... Cela tombait bien... Il recherchait davantage une certaine quiétude que de céder à la luxure... car présentement, il aurait plus volontiers cédé à celui de la Gourmandise...
    Mais chacun ses faiblesses.
    Il fit signe à la demoiselle qu'il préférait pour l'instant être seul. Elle s'éclipsa comme une ombre, aussi silencieuse qu'un souffle d'air. Et Toshiro apprécia cette discrétion... Qui sait... Peut-être la rappellera-t-il plus tard.

    Spoiler:
     

    Puis Toshiro sourit franchement tout en revêtant le délicat kimono masculin réservé à la fréquentation d'un lieu si raffiné. Il adorait le confort et l'élégance de ces vêtements. Puis il pensa d'abord marcher, avant de s'ennuyer ferme devant les fumées d'un thé...
    Et tout en arpentant une terrasse ouverte sur des jardins intérieurs somptueusement zen, il se mit frénétiquement à agiter l'éventail qu'il avait saisis machinalement dans la chambre qu'il venait de quitter. Il lui suffisait de quelque pas pour sentir partout des restes d'odeurs angéliques, mais aussi démoniaques entremêlées...
    Décidément... Il fallait croire que le ciel comme l'enfer étaient vides pour que ces deux races insupportables et envahissante viennent polluer son air jusque ici...
    Puis tout en marchant, il calma ses gestes... Il était inutiles de s'énerver pour si peu.... Puis il finit par sourire et se dit que ces deux races infantiles devaient finalement avoir un amour refoulé de cette Terre pour s'y être si répandu...

    Spoiler:
     

    Sur cette pensée, il reprit sa marche et longea l'étang artificiel trônant au centre de la Maison de thé. Il observa amusé des carpes multicolores, dont certaines étaient de la taille de son bras... Il s'accroupit et son visage se retrouva à la hauteur des montants de bois de la terrasse. Il passa son bras et presque aussitôt une carpe monstrueusement grosse et dorée, et devant dormir dans le fond de l'étang, vint faire rien que pour lui, une splendide arabesque au-dessus de son bras.
    Le Démon sourit à ces animaux magiques et malicieux...

    Dis-moi la vielle... Je parie que tu es plus ancienne que moi... Sans vouloir t'insulter...

    Son sourire se figea quand une brise lui amena en pleine figure une odeur insupportablement angélique...

    *... tiens donc... du gros calibre en approche...*
Revenir en haut Aller en bas
 
Sakuya Toya
Angel † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG
Localisation : Kronos Heaven Corp.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Sam 23 Oct - 20:56


C'est avec une nonchalance rare que j'arpentais les ruelles du quartier touristique, regardant ça et là ce qu'il se passait autour de moi. Mes yeux voguaient sans grand intérêt, mes jambes avançant l'une après l'autre machinalement. Quel étrange sentiment. Je ne l'avais pas ressenti depuis... environ 50 et quelques années terrestres. Je soupirai soudain, haussant les sourcils en une grimace embarrassée qui traduisait mon ennui. Je n'avais pas la moindre idée de ce que je pouvais faire de mon temps cet après-midi...


Une heure plus tôt à la Kronos Heaven Corporation, bureau #720

Kami Suo, mon secrétaire, entra dans mon bureau avec un plateau de service à thé, comme je le lui avais demandé. Je levais à peine les yeux vers lui, habitué à son rituel pour me servir un thé que je ne boirais qu'à moitié pour avoir l'odeur agréable des feuilles de thé vert plus longtemps.

Il s'approcha du bureau et déposa précautionneusement une tasse de thé sur une assiette avant de sortir son agenda et un stylo, puis commencer :

- Toya-sama... Je vous ai modifié votre emploi du temps.

Levant les yeux de mon dossier, je m'accoudais à mon bureau et lui prêtais attention.

- J'ai constaté que vous n'aviez pas eu de jour de repos depuis plus de 10 mois...

Portant une main devant mes lèvres pour prendre appui, j'intensifiais mon regard vers lui, perplexe. Le mot "jour de repos" faisait parti du vocabulaire humain. Je n'y avais jamais recours car, d'une part, je ne me fatiguais pas comme les mortels, et d'autre part, je n'aurais pas de répit tant que la guerre pour les âmes humaines n'aura pas cessé. C'est à dire en 2012.

- ... or, vu la situation actuelle et les tensions avec les (il baissa la voix) démons qui vous tourne autour pour essayer de vous faire la peau (puis la fit revenir à un niveau sonore audible), j'ai pensé que vous déconnecter de tout ceci pendant quelques heures vous ferez le plus grand bien. J'ai donc reporté tous vos rendez-vous d'aujourd'hui et vous ai pris votre après-midi. Profitez en pour sortir un peu ! Et vous aérez ! Et puis ça ne fera pas de mal à vos clients de voir que vous n'êtes pas toujours disponible au jour le jour ! C'est bien de se faire désirer aussi.

Suo commençait à partir dans ce genre de monologue étrange où sa pensée rationnelle le quittait et dévoilait le jeune ange impétueux qu'il était. Néanmoins, je devais bien admettre qu'il avait raison sur un point. J'étais trop disponible pour les affaires de la Kronos Heaven et peut-être cela paraitrait-il suspect à un moment ou à un autre... ou cela conduirait mes clients à me considérer plus comme une machine issue de ma propre société que comme un être humain à part entière. Chose que je voulais à tout prix éviter car agir en humain était un paramètre hautement important pour assurer ma couverture.

Je haussais un sourcil accompagné d'un rictus et me levait, déposant mon dossier sur mon bureau. Puis, passant à côté de Suo, je lui tapotais l'épaule amicalement :

- Je te laisse la boutique.


Me souvenant des faits dans mon bureau, je me souvins que je n'avais finalement pas eu droit à mon thé. Je pris alors la direction de la maison de thé, animé d'un nouveau souffle qui balaya mon ennui précédent.

L'établissement était ouvert. J'y pénétrais cérémonieusement. La tenancière me reçu avec un salut respectueux, comme à son habitude.

- Bonjour Sakuya-san, me dit-elle en s'inclinant. Il est rare de vous voir si tôt nous rendre visite. Vous prendrez un thé ? La même pièce que d'habitude ?

Je m'inclinais à mon tour et lui dédiais un sourire reconnaissant.

- S'il vous plait. Un oolong sera parf...

Soudain, je m'interrompis, le regard glacé. Je venais de percevoir une aura des plus déplaisantes. Un démon puissant se trouvait dans le périmètre et au vu de son aura, j'aurais juré qu'il s'agissait d'un prince démon. La surprise n'en était que plus grande. Pour des raisons stratégiques, j'avais pris connaissance de la plupart des princes démons, notamment ceux présents sur Terre. Mais cette aura... m'était inconnue. Et beaucoup trop puissante pour que je puisse l'ignorer.

Ignorant malgré moi la charmante tenancière de la maison, je m'aventurais dans le couloir comme possédé par un fantôme, ma concentration uniquement fixée sur cette aura désagréable.

Je m'arrêtais alors devant un shoji. Le démon était de l'autre côté. Je reçus les émanations démoniaques de plein fouet, ce qui me donna la nausée. Dieu, comment une créature immaculée et au service du Bien pouvait-elle tomber si bas et devenir si répulsive... ?

Déglutissant mon dégoût, je me redressais et fis glisser le shoji pour ouvrir. Inutile de m'annoncer plus ; il savait que j'étais là.

Je me retrouvais face à face avec un homme d'âge mûr et dont je rencontrais le regard. Celui-ci me confirma mes craintes : cet être était puissant, potentiellement dangereux et... étrange. Quelque chose dans ses yeux me parut inhabituel.

- Nous n'avons pas été présentés. commençais-je. A qui ai-je l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Mar 26 Oct - 9:25

    Toshiro observa avec un rien de tristesse, l'énorme carpe dorée disparaitre dans les fonds ténébreux de l'étang. Sa disparition se fit tout en grâce et silence...

    *Une véritable artiste...*

    Il enviait cette capacité sans doute magique... Il était prêt à parier qu'elle ne réapparaitrait que dans une centaine d'années...

    Je suis certain que tu es comme moi... Tu as en horreur ces puritains vaniteux et emplumés...

    Il se força à se relever lentement. Inutile de montrer de la précipitation qui pourrait être interprété pour de la crainte... Il n'avait pas la possibilité de disparaitre. Il allait devoir saluer... mais saluer "quoi"?

    Il releva le nez et renifla l'air en souriant. Si il devait se fier à ces effluves délicieusement écœurantes qui lui arrivaient dessus... c'était un...

    ... un Séraphin...!!! Vous m'en direz tant...

    Il saisit à sa ceinture son éventail qui pendait. Il l'agita en espérant chasser cette odeur parfumée... Mais rien ni faisait. Il allait bientôt devoir subir en plus de l'odeur, la présence de ce parasite céleste...

    La lourde porte coulissante glissa et laissa apparaitre un jeune homme en costume de citadin et tout à fait déplacé dans ce lieux sans âge... Toshiro pencha légèrement la tête sur le côté. C'était une sorte de tique qu'il avait quand il concentrait son attention sur quelqu'un... et à cet instant, il donnait toute son attention à celui qui lui faisait face...

    - Nous n'avons pas été présentés. A qui ai-je l'honneur ?

    Toshiro releva le sourcil, un peu surpris... Le séraphin avait troublé sa tranquillité en se trouvant devant lui sans invitation. Il aurait pu commencer par se présenter. Puis Toshira agita son éventail lentement... Décidément, il devenait trop protocolaire avec le temps...

    Je me nomme Inumari Toshiro... Et je suis... un grand amateur de thé...

    En tout cas pour aujourd'hui...
    Puis il partit d'un grand rire et pointa son éventail sur le Séraphin... Comme un général d'autrefois l'aurait fait sur l'armée ennemie...

    Non... Je mens... Mais cela ne devrait pas vous surprendre... C'est dans ma nature...

    Puis il leva les yeux au ciel comme si il réfléchissait, puis reporta son regard noir sur le Séraphin....

    Il serait blasphématoire de troubler la sérénité d'un tel lieu par nos différences de points de vue sur les charmes de la terre et du ciel...

    Puis une idée distrayante traversa son esprit plein de malices..

    J'accepterais volontiers une leçon de dégustation de thé... Car je suis prêt à risque mon âme sur le fait que vous êtes un maitre de cette cérémonie...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sakuya Toya
Angel † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG
Localisation : Kronos Heaven Corp.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Lun 1 Nov - 10:59

Le démon prit son temps pour me répondre. Il joua de son éventail comme un ancien noble d'Edo. Devais-je en conclure qu'il foulait ce sol depuis longtemps ?

- Je me nomme Inumari Toshiro... me répondit-il. Et je suis... un grand amateur de thé.... Non... Je mens... Mais cela ne devrait pas vous surprendre... C'est dans ma nature...

Il fit une pause, réfléchissant, puis fit retomber un regard noir sur moi. Je n'allais pas l'en blâmer, je lui adressais le même depuis mon entrée.

- Il serait blasphématoire de troubler la sérénité d'un tel lieu par nos différences de points de vue sur les charmes de la terre et du ciel... J'accepterais volontiers une leçon de dégustation de thé... Car je suis prêt à risque mon âme sur le fait que vous êtes un maitre de cette cérémonie...

Je ne répondis pas immédiatement, considérant sérieusement mon interlocuteur, tentant de percer son regard. Inutile. Autant essayer de percer la carapace d'une tortue Luth avec un fétu de paille.

- Sakuya-san !

La tenancière me rejoint en trottinant, gênée par son kimono, et s'inclina poliment à répétition, l'air embarrassé.

- Sakuya-san, s'il vous plait, ne perturbez pas nos clients.

Un rictus se dessina sur mon visage sans que je bouge d'un cil face au démon. Un client hm ? Fût un temps où en pareille situation l'on aurait désigné cette personne d'un tout autre terme. Saboteur, terroriste... Non, saboteur 'était bien approprié de par sa définition : "personne qui fait acte de destruction volontaire". Très correcte description...

Me tournant vers la tenancière inquiète, je m'inclinais à mon tour en lui souriant.

- Rassurez-vous madame, je connais cette personne. Veuillez excuser mon comportement empressé d'il y a peu et nous préparez une cérémonie du thé. Mon... ami... a grande hâte que je lui fasse part des prouesses de vos feuilles de thé. Je resterai cependant en civil car je manque de temps.

La tenancière jeta un œil au démon pour avoir confirmation et cacha mal un petit soupir rassuré lorsqu'elle repartit chercher le matériel de cérémonie.

Je me retournais alors vers le démon et pénétrais dans la pièce, tentant du mieux que je pouvais de m'habituer à sa senteur soufrée désagréable. Une table basse en bois poncé se présenta face à moi et je m'y assis tranquillement à genoux, le dos bien droit.

- Prenez place, dis-je en présentant l'autre bout de la table au démon que je ne pouvais me résigner à appeler par son nom humain.

En effet, l'idée que les démons tendent à se rapprocher de l'humanité d'une quelconque façon m'était insupportable. Les humains ne ressentaient pas leur aura, leur énergie et ces ondes électriques qu'ils émanaient, mais pour ma part, le simple fait d'un croiser un au milieu d'une foule d'être humain, marchant innocemment en contemplant l'humanité de son regard malsain, me donnait la nausée. Car, quand bien même j'avais développé une tolérance envers tous les êtres composant notre monde, il y a bien une chose que je haïssais chez ces créatures : cette aura magnétique construite de mauvaises intentions envers tout ce qui est bon et pur. Je sentis l'estomac de mon enveloppe charnelle se retourner à cette pensée.

Sans perdre une once de mon apparence calme, je fixais le démon dans les yeux et continuais :

- Je me nomme Sakuya Toya. Vous connaissez sans doute la Kronos Heaven Corporation. Vous m'y trouverez.

Inutile d'en dire plus. Je pressentais que l'âge de mon interlocuteur lui avait permis de comprendre bien vite à qui il avait à faire.


- Nous avons un peu de temps avant que notre hôte nous apporte ce dont j'ai besoin, continuais-je. Aussi me permettrai-je d'être curieux à votre égard et sur la raison de votre présence ici bas. Car je doute qu'un... homme de votre âge ne soit venu jusqu'ici rien que pour la chasse. Je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Mar 9 Nov - 10:58

    - ... Sakuya Toya. ... la Kronos Heaven Corporation. Vous m'y trouverez.

    Ce nom humain et le titre Angélique qui était forcement caché derrière lui, raisonnèrent dans la pièce comme une menace à peine voilée. Mais Toshiro sourit avec malice, parfaitement détendu... Il en avait vu d'autres pour seulement être contrarié par cette rencontre forcément désagréable. Il agita tranquillement son éventail pour chasser les effluves angéliques qui lui empoisonnaient les narines...

    Pourquoi fallait-il qu'il soit si sensible aux odeurs spirituelles...

    *Heaven ... Quel manque d'imagination...*

    Il connaissait aussi le nom de cette entreprise au nom terriblement prétentieux... Rien qu'une sorte de paravent pour cacher quelques activités angéliques sur cette Terre. Il soupira... C'était de bonne guerre... Les démons faisaient de même... Et il devait s'avouer que les créatures infernales étaient tout aussi prétentieuses...

    *Hellsing... Pourquoi ne pas avoir appelé l'entreprise "La Bouche de L'Enfer"... Avec un beau néon à l'entrée pour signaler qu'ici, on va trouver des démons...*

    - Nous avons un peu de temps avant que notre hôte nous apporte ce dont j'ai besoin. Aussi me permettrai-je d'être curieux à votre égard et sur la raison de votre présence ici bas. Car je doute qu'un... homme de votre âge ne soit venu jusqu'ici rien que pour la chasse. Je me trompe ?

    Les yeux en amande du démon s'arquèrent de surprise...

    *Est-ce que j'ai la tête de celui qui raconte sa vie juste pour un thé...?*

    Il lui dédia son sourire le plus aimable....

    Je suis le genre de personne à ne venir dans une Maison De Thé que pour savourer un thé... sans arrière pensée machiavélique. Ce n'est pas l'endroit que je choisirais pour imaginer des plans de domination du monde...
    Je n'ai rien d'un méchant sorti tout droit d'un film de série B...
    ... Et je suis désespérément sans surprise quand l'on me connait...


    Puis il regarda de haut en bas cet ange habillé en jeans... Puis il lui tourna dos pour signifier qu'il ne le craignait nullement... Il retourna sans se presser sur les bords de l'étang et son regard se perdit en direction de la beauté ineffable des floraisons qui le bordaient...

    Puis il continua à parler... un peu pour son interlocuteur et beaucoup pour lui-même...

    Je suis ici parce que ce monde m'intéresse toujours. Malgré le temps qui s'écoule...
    Et tant que je trouverais un intérêt quelconque dans ce monde, il n'aura rien à craindre de moi...


    Puis il se tourna vers l'Ange...

    Et vous-même... Pouvez-vous en dire autant...?

    *... Vas-y... Surprends-moi... Fais-moi rire...
    Prétends que tu n'es pas un intégriste et que l'on peut parler ensemble comme des êtres civilisés...?*
Revenir en haut Aller en bas
 
Sakuya Toya
Angel † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG
Localisation : Kronos Heaven Corp.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Dim 14 Nov - 23:49

- Est-ce que j'ai la tête de celui qui raconte sa vie juste pour un thé...? me répondit-il sèchement avant d'illuminer son visage d'un sourire hautement hypocrite. Je suis le genre de personne à ne venir dans une Maison De Thé que pour savourer un thé... sans arrière pensée machiavélique. Ce n'est pas l'endroit que je choisirais pour imaginer des plans de domination du monde... Je n'ai rien d'un méchant sorti tout droit d'un film de série B... ... Et je suis désespérément sans surprise quand l'on me connait...

Surprenant. Ce démon était vraiment surprenant. Il pouvait dire blanc, puis répondre noir. Cet aspect étrange de sa personnalité me rappela un peu Kei ; le genre de démon qui s'ennuie si outrageusement qu'il se fait prier pour qu'ensuite il puisse raconter sa vie monotone. Je doutais que je puisse trouver sur cette planète un démon plus fainéant que mon vieil adversaire, mais cette singularité chez mon interlocuteur eut pour effet de m'amuser. Assez pour que je décidasse de l'appeler par son nom. Ce que je regrettais quelques secondes plus tard en le voyant me détailler puis me tourner le dos de façon fort impolie.

Il sortit de la pièce et descendit au bord de l'étang qui décorait le jardin que la maison de thé entourait et demeura silencieux un instant. Je me doutais qu'il ne s'agissait non là d'une quelconque stratégie pour m'ignorer. Je choisis donc de m'approcher prudemment pour me placer dans l'entrebâillement du shoji donnant sur le jardin.

- Je suis ici parce que ce monde m'intéresse toujours. commença-t-il soudain. Malgré le temps qui s'écoule... Et tant que je trouverais un intérêt quelconque dans ce monde, il n'aura rien à craindre de moi... Puis se tournant vers moi : Et vous-même... Pouvez-vous en dire autant...?

Sa question me surprit. D'une part parce qu'il s'intéressait à mon opinion et d'autre part, surtout parce que cela supposait qu'il puisse imaginer que j'eus un avis différent de mes confrères angéliques. Cette preuve d'ouverture d'esprit éleva d'un cran ma curiosité. Se pourrait-il que je puisse entretenir une conversation fructueuse avec un démon de cet âge ? Chose que je n'avais pas réussi depuis fort longtemps, excepté avec ce cher Kei.

- Le monde est notre source d'inspiration, commençais-je en descendant à mon tour pour rejoindre le bord opposé de l'étang. Notre quotidien serait bien maussade si nous n'avions pas à nous en occuper, oserais-je même dire !

Atteignant le bord délimité de pierre de l'étang, j'aperçus un magnifique individu de l'espèce des carpes japonaises qui ne manqua pas d'attirer mon attention pendant une seconde à cause de ses reflets dorés. Je m'agenouillais sur le bord, ne la lâchant pas des yeux.

- Voyez cet animal magnifique, continuais-je en montrant le poisson d'un geste souple de la main. S'il n'avait attiré mon attention les secondes passées... si les mortels n'avaient pas eu besoin que quelqu'un veille sur eux et leur montre le chemin... si notre Créateur ne nous avait pas donné le Monde et ses créations pour nous surprendre et voler les précieuses secondes de notre existence... que serions-nous alors ? Des coquilles vides d'âmes, de sentiments et d'émotions.

Me redressant, je m'adressais à Inumari avec le plus grand sérieux du monde.

-J'ai un profond respect pour ce monde qui nous a construit tels que nous sommes. C'est la raison pour laquelle je n'apprécie pas certains individus de votre... race.

Ce dernier mot avait été prononcé avec toute la douceur possible. Il était trop souvent employé de façon péjorative, mais j'avais pour ce mot, source de diversité et de changement, une profonde affection.

- Je les combats avec dignité et respect pour protéger mes valeurs, tout comme eux en feraient autant. finis-je en m'approchant pour me placer face à face avec mon interlocuteur, Cependant, je respecte les démons qui font preuve de considération d'autrui. Considérez cela comme un pacte de non-agression.

J'avais beaucoup parlé. Rien qui ne me porterait préjudice. Tout le monde connaissait ma considération à l'égard des créations de Notre Père. Peut-être pas autant que ce que j'avais dit à l'instant cependant. Car, si mes souvenirs sont bons, ceux qui connaissent le plus en profondeur mon caractère respectueux du Monde, se sont décidés à devenir mes ennemis les plus intimes.

Alors Inumari, choisirez-vous de me haïr à votre tour ou vivrez-vous dans le respect des valeurs d'autrui ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Ven 19 Nov - 9:10

    Toshiro s'appuya contre la rambarde bordant l'étang et se concentra sur les paroles de l'ange...

    si notre Créateur ne nous avait pas donné le Monde et ses créations pour nous surprendre et voler les précieuses secondes de notre existence... que serions-nous alors ? Des coquilles vides d'âmes, de sentiments et d'émotions.

    Toshiro ressentit alors quelque chose ressemblant vaguement à de la pitié... A entendre ce Séraphin, la vie angélique ainsi décrite, était décidément d'un ennui sans fin...

    J'ai un profond respect pour ce monde qui nous a construit tels que nous sommes. C'est la raison pour laquelle je n'apprécie pas certains individus de votre... race.

    Toshiro planta son regard indéchiffrable dans celui de l'Ange... Il avait la confirmation de ce qu'il haïssait le plus dans les Cieux... C'était les Juges... La créature puissante devant lui n'était que sincérité et droiture. Le Démon en était écœuré...

    *Ce sont des êtres comme toi qui on rendu l'Enfer possible...*

    Mais rien dans son attitude ou sa posture ne trahissait ses pensées...

    - Je les combats avec dignité et respect pour protéger mes valeurs, tout comme eux en feraient autant.

    Cette fois, Toshiro se laissa aller à sourire...

    *Dignité... Mon cul!
    Tu parles comme les croisés d'autrefois, les tortionnaires de sorcières ou les dirigeants d'aujourd'hui qui veulent "éclairer" et "rééduquer" par la démocratie et les bombes les peuples de la terre...*


    Cependant, je respecte les démons qui font preuve de considération d'autrui. Considérez cela comme un pacte de non-agression.

    Toshiro agita son éventail et masqua son sourire méprisant...

    *Respect... J'attends de voir pour te croire, pour être certain que tu connaisses le sens de ce mot ...*

    Il referma son éventail d'un coup sec. Et de sa voix raisonna...rieuse et un rien moqueuse...

    Tout cela est diablement excitant...

    Il fit un pas pour revenir vers l'intérieur mais s'arrêta à la hauteur de l'ange... et sans le regarder, épaule contre épaule... Il s'adressa à lui de sa voix absente...

    Après la cérémonie du thé, je songerais à signer ce pacte ... ou pas...

    Il murmura pratiquement à son oreille...

    J'aime aussi ce monde... et tout ce qui s'y trouve... Comme l'Ombre et La Lumière... Car il n'y a pas l'un sans l'autre...

    Il entendit le doux froissement du kimono de leur hôtesse qui arrivait de son petit pas délicat... Toshiro renversa la tête et soupira d'aise...

    Je pourrais faire la guerre rien que pour ça... Pour continuer à pouvoir entendre ce bruit et sentir cette odeur de femme...

    Il tapota l'épaule de l'ange de son éventail... Il fit un large geste vers les portes coulissantes s'ouvrant sur leur charmante hôtesse...

    Allez, Mon Ami...
    Faites moi l'honneur de présider cette cérémonie... Car j'ai peur d'avoir des manières de rustre...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sakuya Toya
Angel † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG
Localisation : Kronos Heaven Corp.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Ven 19 Nov - 23:41

- Tout cela est diablement excitant... commença-t-il en retournant vers l'établissement. Puis il s'arrêta à ma hauteur et me souffla, sans me regarder. Après la cérémonie du thé, je songerais à signer ce pacte ... ou pas...

Mes yeux devinrent froid comme la glace et mon aura s'intensifia, piquante et glacée. Je n'aimais pas la voix avec laquelle il m'avait répondue. Rien dans le ton ne le laissait soupçonner mais ce qui s'était dégagé de lui à l'instant était du dédain. Un preuve d'irrespect que je n'avais jamais appréciée. Je ne pouvais pas attendre mieux de la part d'un démon mais au fond, une part de moi avait souhaité que, même s'il était mauvais jusqu'à l'atome, ce démon soit respectueux des divergences de nos deux races. Les rêves sont faits de cette matière que l'on ne peut toucher, douce au sommeil, douloureuse au réveil.

- J'aime aussi ce monde... et tout ce qui s'y trouve... Comme l'Ombre et La Lumière... Car il n'y a pas l'un sans l'autre... Il soupira et continua : Je pourrais faire la guerre rien que pour ça... Pour continuer à pouvoir entendre ce bruit et sentir cette odeur de femme...

La tenancière approchait. Je n'avais plus fait attention à son aura tant j'étais agacé par l'irrespectueux démon qui se moquait de moi. Nous devions faire bonne figure.

- Allez, Mon Ami... dit-il en me tapotant l'épaule de son éventail. Faites moi l'honneur de présider cette cérémonie... Car j'ai peur d'avoir des manières de rustre...

Rustre. Ce fut peu dire. Il me fallut tout mon calme pour retenir mon aura courroucée de filtrer de trop. Je me doutais bien que Inumari avait senti la fureur qu'il avait provoquée chez moi car je ne pouvais cacher complètement mon énergie mais il me fallut me retenir maintes fois pendant son court monologue de ne pas laisser aller ma puissance hors de mon enveloppe de chair et de sang. Les conséquences, rien que d'un filet d'aura, auraient été terribles.

J'entrais donc, silencieux, et m'installais à la table de cérémonie du thé pendant que la tenancière y déposait le plateau. Un salut lui indiqua de prendre congé et je me retrouvais à nouveau face à mon interlocuteur démoniaque. Malheureusement pour lui, il avait fait l'erreur de me manquer de respect. Désormais, je ne lui laisserais plus rien passer.

Prenant les ustensiles, je commençais à manipuler les feuilles de thé, gracieusement et patiemment. Nul doute qu'une cérémonie du thé réelle ennuierait profondément le démon face à moi. L'idée me traversa l'esprit de prendre tout le temps dont j'avais besoin, mais le seul fait de m'imaginer des heures durant en compagnie de ce démon me donna la nausée. Je m'exécutais donc habilement mais juste avec le temps de recueillement nécessaire.

Lorsque le thé fut servi, je pris ma tasse et la contemplais en la tournant dans ma main. Un bel objet, fort des traces spirituelles des humains qui l'ont eu en mains. Je fermais les yeux. Mon esprit se laissa aller à recevoir les sentiments et les bribes de souvenirs attachés à l'objet. Des images de vie... de moments... de personnes... Toute la majesté du monde entre mes mains. Je soufflais doucement. Mon aura s'apaisait. J'ouvrais les yeux. Merci à vous humains de réussir à apporter la tranquillité à mon esprit.

Je m'adressais alors à Inumari :

- Cette cérémonie du thé vous a-t-elle satisfait ? Je suppose que même quelqu'un de rustre sait en apprécier le message qu'elle porte.

L'apaisement m'avait saisi, mais pas l'oubli. Je n'avais pas plus envie que cela de rester en compagnie du "rustre" en question, néanmoins, je voulais en tirer profit. Je bus un peu de thé chaud et soupirai en l'abaissant.

- Je m'étonne cependant, continuais-je, qu'un démon qui, je vous cite, "aime aussi ce monde" soit descendu ci-bas pour corrompre l'âme des humains et les mener à leur perte. Ôtez-moi d'un doute si vous le voulez bien : vous êtes conscient que les 4 cavaliers de l'apocalypse sont dans votre camp, n'est-ce pas ?

Ce démon était en réalité un grand comique. Aimer le monde et le faire courir à sa perte... Quelle ironie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Lun 22 Nov - 12:53

  • Toshiro s'installa de façon nonchalante toute en s'éventant à l'aide de son éventail. Il suivait attentif et rieur à la fois, les gestes parfaitement maitrisés de l'Ange... Mais l'évidence s'imposait... L'Ange était visiblement agacé et s'était incroyablement amusant de voir à quel point il était facile d'ébranler ces créatures si psycho-rigides. Il le vit présider la cérémonie et y puiser la sérénité qu'il avait temporairement perdu de vue...

    Toshiro sourit... Ce serait bien dommage que cela devienne ennuyeux...


    - Cette cérémonie du thé vous a-t-elle satisfait ? Je suppose que même quelqu'un de rustre sait en apprécier le message qu'elle porte.


    Quelle bonne éducation... Rien à dire. L'ange n'aurait sans doute pas fait tache à la cour Impériale...

    - Je m'étonne cependant... qu'un démon qui, je vous cite, "aime aussi ce monde" soit descendu ci-bas pour corrompre l'âme des humains et les mener à leur perte. Ôtez-moi d'un doute si vous le voulez bien : vous êtes conscient que les 4 cavaliers de l'apocalypse sont dans votre camp, n'est-ce pas ?

    Toshiro prit le temps de boire son thé dans les règles de l'art et de ne surtout pas montrer de manière évidente sa jubilation. Il n'aurait pas cru voir une brèche s'ouvrir de manière aussi flagrante...

    Il posa sa tasse... Il regrettait l'absence de gâteaux aux miel... Et oui... C'était l'un de ses vices... Et il se moquait ouvertement des cérémonies si codifiées.
    Puis il regarda l'Ange comme si il venait de le découvrir...

    Voyons... Mais c'est presque insultant...

    Il posa sa main sur sa poitrine comme si il suffoquait d'indignation...

    Dites-moi que vous envoyez cette épreuve pour tester mon intelligence...

    Il le regarda plein d'angoisse...

    Cela ne peut-être que cela...

    Il prit une grande inspiration...

    Selon les Écritures... Les 4 cavaliers de l'apocalypse sont prisonniers de quatres sceaux. Et au soir de l'Apocalypse, ils seront ouverts par quatres anges majeurs...
    Cela ne peut vouloir dire qu'une chose...

    Ils sont les vassaux de votre race... et non de la mienne.

    Alors soyez honnête et franc comme tout bon ange... et avouez que l'Apocalypse est votre fantasme...


    Puis il revint à son bol désormais vide... en faisant la moue.

    Mes fantasmes bien à moi, sont bien plus amusants...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sakuya Toya
Angel † Ancient
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R

avatar


Emploi : PDG
Localisation : Kronos Heaven Corp.

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Mer 1 Déc - 21:43

Inumari s'indigna avec une expression faciale tout à fait surprenant. Quel grand acteur.

- Voyons... Mais c'est presque insultant... Dites-moi que vous envoyez cette épreuve pour tester mon intelligence... Cela ne peut-être que cela... Selon les Écritures... Les 4 cavaliers de l'apocalypse sont prisonniers de quatres sceaux. Et au soir de l'Apocalypse, ils seront ouverts par quatres anges majeurs... Cela ne peut vouloir dire qu'une chose... Ils sont les vassaux de votre race... et non de la mienne. Alors soyez honnête et franc comme tout bon ange... et avouez que l'Apocalypse est votre fantasme... Mes fantasmes bien à moi, sont bien plus amusants...

C'en était trop...

J'éclatais de rire.

Un rire tonitruant pour n'importe quel ange ou démon qui serait passé dans le secteur qui aurait changer de direction cardinale en le sentant. Les humains ne le percevrait que comme un rire normal, se demandant pourquoi le sol eut légèrement tremblé alors qu'aucune annonce de séisme n'avait été faite au journal télévisé.

- Vous êtes décidément très divertissant Inumari. conclus-je en calmant mon fou rire.

Je me servis à nouveau du thé en secouant la tête d'un air amusé.

- Vous croyez vraiment que les Anges comptent dans leurs rangs des traîtres qui libèreraient des cavaliers semant la mort ? Allons bon. Ils sont déjà tous descendus chez vous.

La situation avait pris un tournant comique. Un ange et un démon, en train de siroter du thé et débattre sur "à qui sera la faute du commencement de l'Apocalypse". Je m'en amusais beaucoup. Quelque part, ce genre de discussion réveillait en moi la ferveur de Séraphin qui m'animait. Cette force, cette volonté, cette conviction qui ont tellement tendance à disparaître derrière les voiles du contexte de la guerre et le doute que je ressens parfois lorsque tard le soir, je m'envole au dessus de la ville et la surplombe de la tour de Tokyo.

Quelque part ce démon me rendait service. Une idée détestable, mais mon intérêt pesait plus lourd dans la balance. Mon honneur récupèrerait sa part du poids plus tard.

- Lorsque j'étais encore jeune, je me souviens avoir vu dans les écrits de nombreuses fois le chiffre "7". Je me souviens notamment qu'un prophète avait parlé de 7 calamités, scellés sous 7 sceaux qui ne seraient capable d'être brisé que par l'agneau immolé par notre Père, c'est à dire son fils, Jésus Christ.

Je pris la liberté de reservir Inumari qui appréciait tant le thé. Je devais au moins lui reconnaître cette qualité. Puis je continuais :

- Mais nous avons tout le temps de débattre de ces événements car les 7 trompettes n'ont pas encore retentit... Je ne vous apprends rien en vous précisant que des accidents créés par les hommes seront les annonciateurs de l'Apocalypse. Grêle, feu, sang, masse embrasée, globe de feu, vents de sable, astre, sauterelles, scorpions, chevaux de guerre... Nous avons déjà observés au moins la moitié de ces signes. Nous avons encore le temps je présume. A moins que les événements ne s'accélrent étant donné qu'il ne nous reste plus que 2 ans avant le dénouement...

Je laissais planer ma phrase. Ce dénouement, je l'attendais avec anxiété. Je doutais encore. Mon Père est-il à l'origine de cette décision ? Etait-il prêt à sacrifier la race qu'il aimait tant et qu'il nous avait sommé de protéger ?

Tant de questions.
Revenir en haut Aller en bas
 
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...
Mar 7 Déc - 9:38

    Toshiro semblait intensément concentré sur la couleur de son thé pendant que le Séraphin laissait échapper son rire angélique se voulant sonner comme une déclaration de guerre...

    - Vous êtes décidément très divertissant Inumari.


    Toshiro plaça sa main devant sa bouche pour réprimer un bâillement...

    *Qu'est-ce que tu crois Mon Mignon... Je suis un modèle d'humour...*

    Toshiro écouta amusé l'Ange décrire sa vision de la fin des temps...

    - Vous croyez vraiment que les Anges comptent dans leurs rangs des traîtres qui libèreraient des cavaliers semant la mort ? Allons bon. Ils sont déjà tous descendus chez vous.

    Toshiro but quelques gorgées en se demandant comment on pouvait être à la fois aussi ancien et aussi naïf... Ce Séraphin avait l'ignorance d'une vierge. Et comme une vierge parlant de sexe... Il parlait des horreurs des enfers comme si il les connaissait et des catastrophes du monde, comme si il en souffrait vraiment...

    - ... Je ne vous apprends rien en vous précisant que des accidents créés par les hommes seront les annonciateurs de l'Apocalypse. Grêle, feu, sang, masse embrasée, globe de feu, vents de sable, astre, sauterelles, scorpions, chevaux de guerre... Nous avons déjà observés au moins la moitié de ces signes. Nous avons encore le temps je présume. A moins que les événements ne s'accélèrent étant donné qu'il ne nous reste plus que 2 ans avant le dénouement...


    *Blablabla...*

    Toshiro avait oublié combien les êtres célestes aimaient s'entendre parler... Le Démon posa sa tasse dans un geste délicat et reprit son éventail qu'il referma d'un coup sec... On aurait cru que ses gênes gardaient le souvenir d'une autre vie... d'une vie d'autorité ou il dirigeait des armées d'un seul geste...

    Il regarda de nouveau l'ange en souriant...

    Vous pouvez faire trembler les esclaves de nos deux camps d'un haussement de sourcils... Ce sera plus difficile avec moi...

    Il se pencha légèrement en avant comme pour une confidence...

    Parions ensemble sur la trahison des Cieux...
    La pourriture qui gagne la terre n'est jamais que le reflet du ciel... Le Créateur a promis à Lucifer qu'il n'y aurait plus de déluge après le dernier qui n'a gardé en vie qu'une poignée d'hommes...


    Et d'une voix douce...

    Le Créateur a donc mentit car il a prévu un Nouveau Déluge... Et si j'entends bien... vous venez de dire vous-même que l'Agneau en personne ouvrirait la Porte de la Fin des Temps... Et si je continue à bien vous écouter... Et aucun démon n'est cité par les prophètes... Seulement des Anges pour ouvrir les portes du Malheur...

    Il lui sourit gentiment...

    J'enduis que ce sont bien des anges qui sortiront les Cavaliers de l'apocalypse de leurs prisons...
    Et allez savoir... Ces Anges sont peut-être des Séraphins...


    Il le regarda avec attention...

    Dites-moi... Êtes-ce vous de la race de ceux qui désobéissent quand l'ordre est ignoble...?

    Il était prêt à parier qu'il se trouvait devant un vrai petit soldat...
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un étang...

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Rencontre autour d'un étang...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: A.S.A.K.U.S.A :: Espace zen :: Maison de thé-