† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Si vous avez des cornes et une fourche, gare à vos fesses !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hwang Andréas
Aion † Hunter

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Si vous avez des cornes et une fourche, gare à vos fesses !
Mar 4 Fév - 19:55

Il était tard, en ce soir d'été, pour sortir s'amuser. Andréas ressemblait à n'importe quel jeune, mais pas totalement, quand on regarde bien, on peut voir les balafres sur ses bras, son visage et ses épaules. Son regard étrange vagabondait entre les passants à la recherche de quelque chose.
Quelques mois après l'incident à la gare, et celui au centre commercial, la vie revenait à la normale, pour lui...
Sévèrement blessé lors de ces deux combats, le jeune homme avait cru que ce serait l'occasion idéale pour les anges de l'exterminer, mais ils n'étaient jamais venus le chercher. Après quelques semaines d'enfer à l'hopital, il avait fait de la réeducation pour sa jambe cassée...

Heureusement qu'il avait du sang d'ailé dans les veines, sinon il n'était pas certain qu'il s'en serait sorti....Ou tout du moins, qu'il aurait recommencé à chasser les démons... Ca n'aurait évidemment pas plu à Seiji...Mais après autant de mois d'absence et aucune visite pendant sa convalescence, Andréas en avait plus que marre d'attendre après un homme qui ne l'aimait pas...
Heureusement, il y avait certaines personnes sur lesquelles il pouvait toujours compter... Ses amis.
La personne qu'il allait rejoindre aujourd'hui pour une ronde en était un. Il connaissait Iseul depuis longtemps. Comme lui, c'était un chasseur...

Bien sur, au début, quand le jeune homme avait sut qu'il avait du sang d'ange, il l'avait tout de suite rejeté de son entourage....Il ne voulait rien avoir à faire avec un Sang-Mélé, et évidemment, il pouvait le comprendre.
Mais finalement, au bout de quelques temps, et après avoir vu qu'il était tout aussi contre le règne angélique que lui, Iseul l'avait accepté, et ils s'étaient considérablement rapprochés avec les épreuves.
Avant, cependant, Andréas faisait ses rondes seules, ca lui permettait de travailler comme il le désirait. Mais avec sa blessure, on avait jugé bon de le mettre en binome avec quelqu'un le temps qu'il se remette....

Au début, il avait été contrarié, et finalement, aujourd'hui, il allait avec plaisir, content de pouvoir s'amuser un peu avec quelqu'un qui partageait sa vision de la vie...
Ah, finalement il l'avait trouvé. Iseul l'attendait dans un con du Grand Boulevard, à coté du grand marchand de glace qui s'installait ici hiver comme été... Et les parfums étaient si délicieux, qu'il avait toujours beaucoup de monde, meme quand il faisait froid.
Andréas sourit et s'approcha.

-Pret à ce que je vois... On y va ? Demanda le jeune homme en lui faisant un clin d'oeuil, et lui faisant signe de le suivre.
Une fois loin des oreilles indiscrètes, il lui fit le compte rendu de ce qu'il avait entendu aujourd'hui. En vérité, avoir maintenant des contacts chez la police l'aidait beaucoup quand il s'agissait de trouver les essaims de démons. Et ce soir, le grand gagnant était....
-Le Charivari. Apparemment c'est une boite gay. Désolé, fit il en riant. Pas de jolies filles en petites tenues ! Mais officieusement, on a repéré un énorme essaim de démons, ils doivent etre une cinquantaine la bas... je sais pas si on pourra tous les avoir mais ca risque d'etre amusant.
Il le conduit dans les rues de la ville en continuant de lui dire.
-Je te proposes qu'on essaye de jouer les crédules pour éviter de blesser qui que ce soit. Si ils pensent qu'on est innofensifs, ils seront vulnérables. T'en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Park Iseul
Human † Hunter

avatar


Emploi : Animateur Radio


MessageSujet: Re: Si vous avez des cornes et une fourche, gare à vos fesses !
Sam 8 Fév - 20:45

Nonchalamment appuyé contre le mur d’un bâtiment, je laissai mon regard courir sur les gens qui passaient devant moi. C’est fou ce que l’endroit était fréquenté, vu l’heure je ne m’y attendais pas. Certes, il faisait doux, et puis j’étais pas dans un quartier réputé pour être délaissé. Mais je n’avais pas vraiment l’habitude de venir par ici je dois dire. Je savais que d’autres Hunter s’occupaient du terrain, et je n’étais pas de ceux qui chassent pour l’honneur ou rêvent d’avoir un tableau de chasse truffé de démons et anges des plus coriaces, alors j’allais dans des endroits moins fréquentés par les chasseurs, mais pas par les créatures surnaturelles. Si je chassais, c’était loin d’être par plaisir, j’aurai préféré ne jamais avoir eu à entrer dans un monde pareil… j’aurais préféré ignorer tout ça et continuer à vivre avec des parents qui ne se seraient pas fait assassiner par des monstres qui me voulaient moi. Ouais, si j’avais eu le choix, j’aurais renoncé à être un caméléon pour avoir mes parents, mais je ne l’avais pas eu, ce choix, alors il ne me restait qu’à continuer de chercher leurs assassins pour les détruire.

Je m’empêchai de sombrer plus avant dans mes pensées en reportant mon attention sur les personnes qui se promenaient. Des groupes d’amis, des couples… Il fallut qu’un mec me lançât un regard appuyé et courroucé pour que je me rappelle que je leur étais visible, et que je me rende compte que sa copine me souriait. Je n’avais pas l’habitude de ne pas être invisible, après tout je l’étais presque toujours et je l’avais été toute ma jeunesse jusqu’à ce que j’apprenne que j’avais un don et que je devais le contrôler. La plupart du temps, je le laissais simplement agir, mais des soirs comme ce soir, il ne valait mieux pas.
Eh non, parce que ce soir je n’allais pas chasser seul, contrairement à d’habitude, cette fois j’avais un partenaire, et pas des moindres. Je ne lui avais pas caché mes réticences à le fréquenter lorsque j’avais appris qu’il n’était pas vraiment humain, mais avait été enfanté par une de ces créatures. J’avais même cessé de le voir, il comprenait que je déteste ces créatures, mais peut-être que je devrais un jour lui dire pourquoi… enfin, ce n’était pas à l’ordre du jour. Le fait était que j’avais quand même fini par l’accepter, nous nous battions pour les mêmes choses. Mais cela allait me faire bizarre de retravailler avec quelqu’un… Depuis mon ancien clan, je répugnais à travailler en équipe, de peur d’attirer des ennuis à ceux qui étaient avec moi. Bien sûr, là c’était différent, nous étions indépendant malgré cette alliance temporaire qu’il m’avait demandé pour l’aider jusqu’à son rétablissement total, néanmoins l’adaptation allait être laborieuse.

Andréas arriva peu de temps après moi, je me redressai en le voyant approcher, son habituel sourire aux lèvres. Je m’astreignis à faire de même, histoire qu’il ne pense pas que je venais à contrecœur.

- Prêt à ce que je vois... On y va ?

Je hochai doucement la tête et lui emboitai le pas pour trouver un endroit où discuter sans être entendus par des oreilles malintentionnées… malintentionnées ou non, d’ailleurs, c’est qu’on pourrait être pris pour des fous si des innocents entendaient nos conversations.
Andréas me parla alors de notre destination, un bar gay servant de nid à une sacrée bande de démons. Si j’avais souris à sa remarque sur les filles en petites tenues absentes du programme, je fronçai légèrement les sourcils en réfléchissant à ces informations. Une cinquantaine ? Sérieusement, c’était énorme… pas que ça me fasse peur d’y aller, ce qui me faisait peur c’était qu’ils réussissent à se regrouper en si grand nombre dans des endroits aussi peuplés de personnes pas toujours conscientes de leurs actes. Mais il avait raison, ça allait être mouvementé.
J’allais lui demander s’il avait un plan pour mener cette chasse à bien – oui parce que quand on est visible, il vaut mieux avoir un plan avant de se jeter dans un nid de cinquante démons – quand il ajouta :

- Je te propose qu'on essaye de jouer les crédules pour éviter de blesser qui que ce soit. S’ils pensent qu'on est inoffensifs, ils seront vulnérables. T'en penses quoi ?

Je fourrai mes mains dans mes poches en examinant rapidement les possibilités puis je hochai de nouveau la tête.

– J’en pense que c’est une bonne idée. Ça nous permettra de tous les repérer avant de passer aux choses sérieuses, parce que même si on ne peut pas tous les avoir, autant qu’on sache lesquels vont essayer de nous avoir, nous.

À cinquante contre deux, il y avait, en effet, peu de chance qu’on les ait tous, ce serait de la folie de, ne serait-ce, que l’envisager, mais si on pouvait les entailler de la moitié ou des deux tiers ça pourrait être très intéressant. Et particulièrement distrayant.
Je me mordis la lèvre puis, après quelques instants, ajoutai :

– Ça doit être pratique d’être si bien renseigné. Tu économises des heures d’attente pour ne parfois rien trouver…

La plupart du temps je devais me fier à de vagues rumeurs, même à Seoul le clan avait des informateurs, alors il m’avait fallu un moment pour me réhabituer à partir de rien, ou si peu. Heureusement que j’avais un bon sens de la déduction, du coup il était rare que mes nuits de chasses soient complètement vaines, mais je préférais quand même réussir à en abattre un ou deux avant de rentrer chez moi.


Revenir en haut Aller en bas
 
Hwang Andréas
Aion † Hunter

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Si vous avez des cornes et une fourche, gare à vos fesses !
Mar 27 Mai - 19:20

Andréas, lui, était habitué à travailler en équipe, et avec toutes sortes de personnes, surtout depuis qu'il avait intégré un clan visant à arreter la fin du monde. Dans celui ci, malgré ce que l'on aurait pu penser, il y avait toutes sortes de personnes : des démons, des anges, des nephilim et meme des humains. Si jusqu'à il y a quelques semaines, Andréas avait délaissé la chasse aux démons pour aller s'en prendre aux anges venus de l'Occident, sa grave blessure l'avait obligé à rester allité plusieurs semaines, et ce malgré que sa nature à demi angélique lui confère la capacité de se guérir plutot vite.
Son tuteur, un démon, lui avait conseillé de se refaire la main avant de se relancer dans cette quete futile et idiote selon lui.... Personne ne pourrait arreter l'Apocalypse, pensait t'il. L'homme avait toujours été ambigu sur ses positions. Il avait toujours pris soin de lui, comme son père lui avait demandé, mais avait toujours été clair : il était un démon, et il savait ou résidait sa place.

Cette place qui était de plus en plus floue pour Andréas, qui avait lié de forts liens avec les deux camps.... Malheureusement, ce n'était pas aussi simple, une fois la guerre déclarée.... Tout le monde risquait finalement de nuire à tout le monde. Personne ne savait ce qu'il se passerait une fois le temps écoulé et la fin du monde mise en marche.

Pour se refaire la main, justement, le jeune homme avait décidé de revenir à ses bonnes habitudes. Une bonne petite chasse au démons serait loin de lui faire du mal. Alors il avait volontiers accepté l'idée de faire équipe avec un autre Chasseur...Qui au final, était l'une des espèces qu'il fréquentait le moins. Iseul était bel et bien l'un de ses amis, meme si celui ci avait eut énormément de mal avec lui au début (ce que le jeune homme pouvait comprendre, meme si il n'en connaissait pas exactement la raison). Andréas aimait sa fougue et son envie de se battre pour ses idéaux. C'était un gars intéressant, qui parlait bien moins que lui, malheureusement.
Il avait donc décidé de se faire plaisir en s'attaquant ce soir à un nid qu'il avait l'intention de détruire depuis longtemps, meme si il n'avait pas encore eu l'occasion de trouver un partenaire aussi fou à lier que lui.

Aujourd'hui semblait etre une bonne occasion. Il lui présenta rapidement le bar, et lui proposa de s'infiltrer simplement, et de trouver le chef...
Une idée qui sembla convenir à son ami...Le nombre de démons était en effet impressionnant, attirés par la luxure qui régnait en ces lieux. Il n'était pas si étonné, c'était souvent dans les endroits mal famés, ou les septs péchés capitaux étaient le plus commis que l'on trouvait le plus de démons, comme si ils s'en nourrissaient.
-J’en pense que c’est une bonne idée. Ça nous permettra de tous les repérer avant de passer aux choses sérieuses, parce que même si on ne peut pas tous les avoir, autant qu’on sache lesquels vont essayer de nous avoir, nous.
Il hocha la tete. Pour le coup il avait totalement raison. Il leur fallait etre extremement prudent. Ces démons avaient beau etre des démons de base, ils avaient l'avantage du nombre, et pouvaient prendre la forme de n'importe quel personne humaine...Il leur faudrait etre prudent. Et pour ce qui est de se fondre dans la masse, les capacités de son compagnon seraient plus qu'utiles aujourd'hui.
Il sourit, les sentant sur la meme longueur d'ondes, et fit signe de le suivre.

-Ça doit être pratique d’être si bien renseigné. Tu économises des heures d’attente pour ne parfois rien trouver…
Le jeune homme hocha la tete, ne pouvant qu'approuver.
-C'est carrément mieux en effet. Mais on ne peut acquérir des informations qu'avec les années d'expérience... ca fait combien de temps que tu chasses, exactement ?
Il se rendit compte que finalement, il ne le connaissait pas si bien que ca. Il ne savait strictement rien de son passé, de son histoire, de sa personnes en général d'ailleurs. Tout ce qu'il savait c'est qu'il se battait bien, et qu'il n'avait pas de peur bloquantes, comme lui.

Peut etre qu'il devrait l'inviter à boire un verre après ca...
Pour le moment, avant d'entrer, il se tourna vers lui.
-L'important c'est de trouver et neutraliser le chef, sans aucun doute le patron de la boite. Si on arrive a le trouver et à l'éliminer, on brisera le nid... On ne peut pas tous les tuer un a un, ce serait trop difficile.
Il se tourna vers lui en souriant.
-Mieux vaut se séparer un petit moment... Si tu veux, je vais attirer l'attention des gardes, toi utilises ton pouvoir de camouflage pour te glisser dans les coulisses...On se retrouve directement la bas... Tu en penses quoi ?

Apparemment, son idée lui convenait... Tant qu'il y avait de l'action, après tout.
Ils pénétrèrent l'un après l'autre dans le bar. Andréas se rendit immédiatement au bar, et après avoir commandé un verre, ouvrit son pouvoir sur les humains de la salle... En vérité, il lui était plus facile d'attirer l'attention de deux d'entre eux.
Le premier ne fut pas long à attirer. Au bout d'une dizaine de minutes de discussion, d'une main sur sa cuisse, et d'un sourire, il aurait été près à donner enfant, femme et maison pour lui...mais brusquement, le jeune homme changea de cible.
Il se retrouva à draguer un des danseurs... Immédiatement, il sentit qu'il allait avoir ce qu'il voulait, et ca ne rata pas.
Le premier des deux hommes s'en prit méchamment au deuxième... le pauvre, il n'avait rien fait...Mais c'était sa seule facon d'attirer l'attention des gardes, et de pouvoir passer sans problème.

Au bout de cinq minutes, il refermait doucement la porte des loges et manqua de pousser un cri en découvrant Iseul dans la pénombre.
-Merde, tu m'as fait peur !
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Si vous avez des cornes et une fourche, gare à vos fesses !

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Si vous avez des cornes et une fourche, gare à vos fesses !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Quartier chaud :: Bars-