† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Let Me Help You feat Kim Yuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Let Me Help You feat Kim Yuna
Mar 1 Oct - 21:20

Kim Yuna † Nakamura Hikaru


Le 16 juin 2010, 16h

Je me promenais en ville, essayant de m’imprégner de la vie humaine au maximum. Comme si je voulais en garder le plus de souvenir possible au cas ou l’Apocalypse ait vraiment lieu. J’étais peut-être puissant mais pas assez pour empêcher notre Père adoré de faire cette grosse bêtise. Quelques fois j’enviais les humains. Ils avaient la chance d’ignorer de quoi sera fait leur avenir. De ce fait, chaque instant qui passe est un moment de plus à apprécier comme si c’était le dernier et ça pourrait très bien être le cas.

Cependant, aujourd’hui, je n’avais pas la tête à penser aux humains. Enfin, à l’humanité en général. Depuis hier, j’avais une petite humaine adorable dans la tête. Sa rencontre m’avait considérablement secoué. Elle faisait surgir des émotions en moi que je ne me connaissais pas. Peut-être devrais-je en parler à Mariko quand l’occasion se présentera. Elle pourrait peut-être m’aider à y voir plus clair. En rentrant dans le Sweetea, un petit café occidental, je souriais pensant à ma rencontre avec Kayako au salon de thé. Je me demandais si j’allais encore la rencontrer.

Je m’installais à une table au fond de la salle, pouvant ainsi voir tous les gens passer sans être forcément vu ou remarqué. J’adorais les observer, analyser leur réactions. Les mentalités changeaient tout le temps et comme j’étais immortel, j’avais tendance à perdre le fil des années. Cela me permettait d’être dans les mouvement à la mode pour ne pas mettre à la puce à un humain sensible aux ondes surnaturelles ou juste à un humain qui connait l’existence des Anges et Démons et autres créatures surnaturelles. Je commandais un thé blanc darjeeling gopaldhara avec un cookie.

En attendant ma commande, une jeune femme attira mon attention. Pas le genre d’attention que Kayako avait provoqué. Non, là il s’agissait d’une sorte de fascination comme si cette petite humaine était différente des autres. Elle avait une aura rouge et claire, bienveillante et chatoyante comme du feu. Et cela se voyait sur son visage, doux et serein. Mais pendant que la serveuse me déposait ma théire sur la table, je perçu une petite flamme sur une bougie, au départ éteinte, de la table de la demoiselle en question. Le temps que la serveuse parte, la bougie était de nouveau éteinte. Bizarre. Mon cœur se mit à palpiter plus vite. Avais-je trouvé une perle rare ? Un humain avec le don de maitriser le feu ? Je ne disais pas un aïon, parce qu’elle n’avait pas l’aura caractéristique de ces enfants interdits. Je devais avoir rêvé. Mais quelques instants plus tard, le même phénomène se produit. Je vérifie autour de nous si personne n’avait remarqué ce qui venait de se passer. Non, rien. En tout cas c’était dangereux de faire ça comme ça devant tout le monde. Je prenais ma commande et je m’installais à côté de la demoiselle, à la table voisine je voulais dire. Je me penchais vers elle.

-Vous devriez faire attention. C’est dangereux de faire ça en public, murmurais-je à son oreille, persuadé qu’elle devait connaitre son don.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Yuna
Human † Innocent

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Jeu 3 Oct - 18:25

J’étais bien installée dans un petit café, Le Sweatea. C’est un petit café que j’aimais beaucoup car il ressemblait à ceux où j’avais l’habitude d’y aller avec mes parents dans le Colorado. Son intérieur blanc et rose invitait à la détente et au calme et c’était ce dont j’avais besoin en ce moment.

Les récents évènements et ma rencontre avec Iseul m’avaient laissée perplexe. Je ne savais pas comment réagir face à lui. Il m’inspirait confiance mais en même temps, je le sentais très secret. Je ne peux m’empêcher de sourire. Secrète, je l’étais tout autant que lui.

J’avais commandé une petite théière de thé vert Anji Bai Cha avec un macaron à la pistache qui  était mon préféré. En attendant ma commande, je regardais autour de moi. La nature humaine me fascinait par sa complexité. Les gens, quand il ne se sentait pas observés, laissait voir un peu de leur âme. La cupidité côtoyait la générosité, la gentillesse la méchanceté, le courage avec la lâcheté… C’était impressionnant. Papa avait l’habitude de dire qu’il fallait de tout pour faire un monde…

Papa… Qu’est ce qu’ils me manquaient avec Maman… Leurs rires, leur amour… Notre vie… Pour la énième fois, je me retrouvais à cette nuit. Je ne savais toujours pas pourquoi j’étais en vie et pas morte en même temps qu’eux. Tokyo devait m’en donnait la réponse. D’où me venait cette certitude, je ne saurais le dire mais j’en étais persuadée. Le problème est que je ne savais pas où chercher mes réponses. Ça m’étonnerait qu’elles tombent du ciel. Personne n’allait sonner à ma porte et me dire ce que je voulais savoir…


- Vous devriez faire attention. C’est dangereux de faire ça en public.

La voix à mon oreille me fit sursauter. Je levai les yeux et vit un jeune homme qui devait à peu près mon âge. Il avait un jean noir et un T-Shirt blanc qui moulait son torse et révélait une puissante musculature. Il était indéniablement un des plus bel hommes que j’ai vu. Mais aussi l’homme avec l’approche la plus nulle aussi.

A ce moment là, la serveuse m’apporta ma commande ce qui m’empêcha de lui répondre. Quand elle partit, je me tournai vers lui et lui dit amusée :


- Dangereux d’aller dans un salon de thé prendre une collation ou bien de parler avec des inconnus ? Ne vous inquiétez pas pour moi, je sais me défendre.

Je souris en voyant son expression surprise. Il n’avait pas l’air méchant.

- Je m’appelle Yuna et je viens d’arriver en ville. Et vous ?

Je n’avais rien à faire autant faire connaissance avec ce charmant jeune homme. Je ne cherchais pas d’histoire mais pourquoi ne pas m’en faire un ami. Je ne connaissais encore que peu de personnes dans cette ville et je devais essayer de devenir un peu plus sociable.


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Sam 5 Oct - 20:50

- Dangereux d’aller dans un salon de thé prendre une collation ou bien de parler avec des inconnus ? Ne vous inquiétez pas pour moi, je sais me défendre.

J’étais surpris de sa réaction si vive mais pas agressive pour autant. J’étais aussi surpris parce qu’elle ne s’était visiblement pas rendue compte qu’elle avait fait mumuse avec une flamme. L’affaire allait être plus compliquée que je ne le pensais. Elle ne me laissais pas le temps de reprendre mes esprits qu’elle enchainait.

- Je m’appelle Yuna et je viens d’arriver en ville. Et vous ?

Je ris doucement, elle était charmante, ça c’était sur. Et ouverte. C’était surement une bonne chose. Allez, je devais m’armer de courage et lui dire qu’elle était spéciale, si elle ne le savait pas déjà.
-Je m’appelle Hikaru. Et je ne viens pas d’arriver en ville.

Je voyais dans son regard qu’elle me trouvait charmant. Je ne pouvais pas la blâmer. Je savais pertinemment que j’avais du charme et du charisme, mais je ne m’en servais que très rarement. Je n’étais du genre à draguer toutes les filles qui croisaient mon chemin. Même si là, je passais évidement pour un dragueur, complètement nul.

-Vous venez d’où ? La questionnais-je.

Je voulais la mettre en confiance, lui montrer que je n’étais pas un pervers complètement fou avant de lui parler de ce que j’avais vu. Mais pas que. J’avais envie de plus la connaître. Elle semblait intéressante et gentille. Le genre de personne que j’apprécie. Cela me réconforte toujours quand je croise des personnes bienveillantes. Cela me rappelle que la cause humaine ne sert pas à rien.

-Ce n’est pas trop dur de vous habituez à Tokyo ? C’est un train de vie différent. Tout est plus intense, vivant, ici j’ai l’impression.

Je pris une gorgée de thé, fermant les yeux quelques instants en savourant ma boisson. Il n’y avait rien à dire. Ici, ils faisaient des thés particulièrement délicieux. C’était d’ailleurs pour ça que j’appréciais cet endroit.

-Vous devez penser que je vous drague avec une tactique d’approche plus ou moins douteuse. Mais en fait, c’est une tout autre raison, commençais-je indécis.

Je préférais ne pas trop tarder, je ne voulais pas qu’elle déclenche un incendie ou autre évènement désastreux.
-Vous n’avez pas remarqué que vous avez allumé puis éteins la bougie en face de vous ?

J’attendais quelques secondes, le temps qu’elle digère l’information. Elle allait me prendre pour un dingue, c’était sur et certain.

-Cela peut vous sembler fou, mais c’est vrai. Il ne s’est jamais produit d’évènement troublant dans votre passé ? Si vous ne me croyez pas. Concentrez-vous sur cette bougie et pensez très fort que vous voulez l’allumer.


Je jouais gros, elle était bien capable de partir en courant. Je n’avais pas du tout envie de devoir lui montrer mes pouvoirs. Pas pour le moment. C’était trop tôt. Peu d’humains savaient pour l’existence des créatures telles que les Griffons et je ne tenais pas à le dire dès notre première rencontre. Surtout qu’elle semblait totalement innocente face à cette facette du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Yuna
Human † Innocent

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Mer 9 Oct - 7:56

-Je m’appelle Hikaru. Et je ne viens pas d’arriver en ville.

Ma petite pause prenait une tournure des plus inattendues. Me voilà en train de bavarder avec un charmant jeune homme. Hikaru semblait amusé de ma réplique, au moins il ne s’est pas vexé. Un bon point pour lui.

-Vous venez d’où ?
- D’une petite ville du le Colorado, lui répondis-je doucement.
-Ce n’est pas trop dur de vous habituez à Tokyo ? C’est un train de vie différent. Tout est plus intense, vivant, ici j’ai l’impression.
- Disons qu’il y a vraiment beaucoup de monde. Pour une petite provinciale comme moi, c’est sur que c’est un grand changement. Mais beaucoup plus intéressant. Ici, on est anonyme et la nature humaine y est vraiment variée.

C’était la première fois qu’on me posait autant de questions et j’y répondais sans vraiment répondre. J’avais encore du mal à me sociabiliser même si j’y essayais de mon mieux. Je ne voulais pas qu’il croie qu’il m’ennuyait. Au contraire, c’était la première personne qui était aussi gentille et ouverte. Iseul me ressemblait un peu, aussi solitaire l’un que l’autre. Hikaru était moins complexe on va dire. Du moins jusqu’à ce que j’entende ses prochaines paroles.

-Vous devez penser que je vous drague avec une tactique d’approche plus ou moins douteuse. Mais en fait, c’est une tout autre raison… Vous n’avez pas remarqué que vous avez allumé puis éteins la bougie en face de vous ?

S’il ne m’avait pas parut aussi peu sur de lui, j’aurais probablement éclaté de rire. Faire mumuse avec une flamme ? Moi ? Ça se voyait qu’il venait de me rencontrer. Sinon, il ne m’aurait jamais sorti une telle aberration.

-Cela peut vous sembler fou, mais c’est vrai. Il ne s’est jamais produit d’évènement troublant dans votre passé ? Si vous ne me croyez pas. Concentrez-vous sur cette bougie et pensez très fort que vous voulez l’allumer.

D’événement troublant dans ma vie… Je me retrouvais plongée quelques mois en arrière...Le feu partout, la fumée, le manque d’oxygène… On n’avait jamais trouvé l’origine de l’incendie… Se pourrait-il ? Non ! C’est impossible ! Une personne ne peut pas contrôler le feu ! C’est impossible ! J’avais affaire à un dingue !

- Que me racontez-vous ? Je… C’est impossible… J’ai horreur du feu… Je… Je ne peux pas faire ce que vous me dîtes…

« Concentrez-vous… » Je le regardai, me demandant ce que j’allais faire… Et si il avait raison ? Si je pouvais contrôler le feu ? Je serais donc responsable de la mort de mes parents ? Oh mon Dieu ! Je ne pourrais pas le supporter…

Mes yeux allaient de la bougie à Hikaru, indécise. Et si il avait vraiment raison ? Qu’est-ce que j’avais à perdre de toute façon… Mais le feu… Je ne pouvais le supporter… J’en avais tellement peur… Quelle ironie… Voyons si il avait raison…

Je me concentrais donc sur la bougie, la fixant et… Rien ne se produisit…


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Ven 11 Oct - 22:15

Je jouais à un jeu qu’à deux possibilités : ça passait ou ça cassait. Je stressais un peu.

- Que me racontez-vous ? Je… C’est impossible… J’ai horreur du feu… Je… Je ne peux pas faire ce que vous me dîtes…

Bon déjà je pouvais exclure l’hypothèse qu’elle savait ce qu’elle faisait. Dommage, ça aurait été bien plus facile. Je sentais une boule se former au creux de mon ventre. Si ça ne marchait pas, elle allait me prendre pour un dingue, c’était sur et certain.

-Essayez, vous verrez …., la tension dans ma voix.

J’appréhendais cet instant. Je ne pouvais pas croire qu’elle ne réussirait pas. Mais si. Finalement, je l’ai vu se concentrer sur la flamme et … rien. Elle ne s’est pas allumée, n’a même pas scintillé, rien de rien. J’avais l’impression d’avoir un sac de glaçon qui m’était tombé sur la tête. Je ne savais pas ou me mettre. Je l’avais surement rêvé. Non, non, je ne rêvais pas ce genre de chose. C’était impossible. Elle devait faire un blocage. Je ré-analysais rapidement la situation. Quand je lui avais demandé si elle n’avait jamais eu d’évènements troublants dans sa vie, j’avais cru voir de la peur. Comme si ce que je lui disais lui rappelait de mauvais souvenirs. Cela m’inquiétait énormément. Qui sait ce qu’elle a pu causer comme ennuis. Le feu est un élément difficile à maitriser. Elle avait du déjà provoquer des incendies, ou début d’incendie du moins. Enfin, j’espérais que ce n’était que ça.

-Je… Réessayez. Ne vous bloquez pas. Ne pensez qu’à une seule chose. Cette bougie. Vous voulez qu’elle s’allume. Peu importe ce que ça signifie. Vous avez peur. Je le vois dans votre regard. Mais je peux vous aider.

Je ne savais pas trop comment lui dire. Pour le moment, il était hors de question que je lui révèle ma véritable identité. Mais si elle pouvait penser que j’étais comme elle, que j’avais aussi un don, ça me faciliterait la tâche. Parce que là j’étais à deux doigts de passer au mieux pour un bouffon, au pire pour un pervers psychopathe détraqué.

-Je sais que ça peut paraître fou mais il faut y croire.

Je devais avoir vraiment l’air fou à répéter la même chose. Mais je devais faire quelque chose pour elle. Plus tôt elle saurait se servir de son pouvoir, plus tôt elle sera moins dangereuse. Je disais moins, parce qu’il était possible que pendant un excès de colère, elle fasse tout péter. Au moins, en temps normal, elle pourrait gérer tout ça.

-Ne pensez pas à votre peur. Pensez juste à cette bougie. Imaginez sa flamme douche et chaude, qui réchauffe l’ambiance. Elle vous apaise et vous fait du bien. Réessayez.


Ma voix prenait des tonalités rassurantes pour qu’elle se détente et se mette à l’aise. Quand je prenais ce ton, rien ne pouvait me résister. J’étais un Griffon, je laissais ainsi ma nature forte protectrice prendre le dessus dans ses cas là pour conférer à mes interlocuteurs toute ma sagesse, ma confiance en eux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Yuna
Human † Innocent

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Lun 21 Oct - 10:38

En voyant la flamme rester obstinément éteinte, Hikaru eut l’air plus que dépité. On aurait dit que quelqu’un l’avait assommé. Si je n’avais pas été aussi tendue, je pense que j’aurais éclaté de rire. J’étais aussi soulagée. L’espace d’un instant, j’avais vraiment cru à ce qu’il me disait. L’espace d’un instant, j’ai vraiment cru que j’avais tué mes parents…

-Je… Réessayez. Ne vous bloquez pas. Ne pensez qu’à une seule chose. Cette bougie. Vous voulez qu’elle s’allume. Peu importe ce que ça signifie. Vous avez peur. Je le vois dans votre regard. Mais je peux vous aider.

La peur… Bien sur que j’avais peur ! Je ne voulais pas découvrir que l’assassin de mes parents n’était autre que moi… Je ne voulais pas en avoir la confirmation… Je le regardai, ne cachant rien de mes sentiments. Je voyais ma peur se refléter dans ses yeux noirs. Et il avait l’air de me comprendre.

-Ne pensez pas à votre peur. Pensez juste à cette bougie. Imaginez sa flamme douche et chaude, qui réchauffe l’ambiance. Elle vous apaise et vous fait du bien. Réessayez.

Pendant qu’il parlait, je me détendais. Je sentais mes musclés noués se relaxer petit à petit. Sa voix de velours m’hypnotisait, m’apaisait… Comme s’il possédait quelques pouvoirs obscurs. Je me sentais mieux. Plus confiante aussi. Ma peur était toujours là mais elle ne me paralysait plus.

Je fixai à nouveau la bougie, me concentrant et essayant d’aviver une flamme qui n’existait pas encore. Je me concentrai encore et encore. Faisant de mon mieux pour que la peur qui s’était éloignée ne revienne pas, j’essayai d’imaginer la chaleur d’une flamme, sa couleur chatoyante ondulant sous l’effet de l’air.
Je me perdis dans mes pensées et dans la chaleur que j’imaginais. Les couleurs des flammes dansant devant moi. Je pouvais sentir sa chaleur, elle me caresse, achevant par la même occasion de me détendre… Je partis loin…


« Yuna… Yuna… » J’entendis sa voix qui venait de loin, qui m’appelait… Je revins à moi et le regardai. Honteuse de m’être aussi pitoyablement endormie…

- Je suis désolée, je crois que je me suis endormie. Je dois être plus fatiguée que je ne le pensais, rigolai-je.

Je m’attendais à ce qu’il soit furieux mais non. Il souriait visiblement satisfait. Mais il ne me regardait pas. Il regardait ce qu’il y avait entre nous. Il regardait la bougie…

La bougie qui, quelques instants plus tôt, était éteinte, arborait à présent une flamme à son sommet. Une flamme douce et chatoyante. C’était la flamme de mon rêve. Aussi belle et douce. Aussi chaude et ondulante.

J’écarquillai les yeux sous l’effet de l’étonnement. Non… Cela ne pouvait… C’était impossible… Ce n’était pas moi…
Mes yeux contemplèrent la flamme un instant. Encore sous le choc, je levai la tête vers mon compagnon et vis qu’il ne fixait plus la flamme mais moi. Il m’observait en silence avec une lueur de satisfaction dans les yeux, attendant ma réaction.


- C’est vous qui l’avez allumé n’est ce pas ? Pendant que je dormais, vous l’avez allumée n’est ce pas ? soufflai-je, perdue… Priant pour qu’il me réponde par l’affirmatif…


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Mer 23 Oct - 20:38

Ca avait marché au-delà de mes espérances. Ma voix l’avait rassurée et j’avais senti la jeune femme se détendre lentement jusqu’à piquer un somme. Léger certes, mais efficace puisqu’une petite flamme douce et chaude s’était allumée sur la bougie. Je n’avais donc pas rêvé. Elle avait un don, fort et dangereux. La pyrotélékinésie était à la fois un don et une malédiction. Un don du ciel parce que ça pouvait toujours servir, aider. Lors d’un feu de camp, ou simplement pour chauffer une pièce. Mais ça pouvait vite tourner à la malédiction quand on ne le maitrisait pas. Le feu est un élément difficilement contrôlable et il peut faire beaucoup de dégâts. Et vu la réticence de la jeune femme tout à l’heure, j’étais près à parier qu’elle avait déjà subit des conséquences désastreuses.
Je l’appelais doucement pour qu’elle revienne à elle. Et cela marcha. Elle se réveilla, visiblement légèrement honteuse de s’être assoupie de la sorte.

- Je suis désolée, je crois que je me suis endormie. Je dois être plus fatiguée que je ne le pensais, me dit-elle en rigolant.

Je rie doucement à mon tour, un peu amusé.

-Il n’y a pas de soucis, répondis-je gentiment, un sourire victorieux aux lèvres avant de porter mon regard sur la bougie pour qu’elle comprenne.

Quand elle prit conscience de la bougie allumée devant elle, plusieurs émotions passèrent sur son visage. D’abord la surprise et l’étonnement pour ensuite passer à l’incompréhension la plus totale. Elle ne comprenait pas du tout ce qui était en train de lui arriver.

- C’est vous qui l’avez allumé n’est ce pas ? Pendant que je dormais, vous l’avez allumée n’est ce pas ?

Je souris à nouveau, légèrement compatissant. Je voyais bien dans son regard qu’elle espérait que je lui dise que oui, que c’était une blague, que ce n’était pas elle qui l’avait allumé. Malheureusement j’avais une tout autre réponse en tête.

-Non ce n’est pas moi qui l’ai allumé. Je vous l’ai dit, je vous ai vu l’allumer tout à l’heure, répliquais-je plus que sincère.

Comment lui expliquer en finesse qu’elle avait un don et qu’elle devait apprendre à le manier pour ne pas blesser les gens.

-D’ailleurs c’est étrange que vous ne vous en êtes pas rendu compte avant. Ce n’est pas un don qui apparait comme ça du jour au lendemain.


Je faisais une légère pause en prenant un peu de mon thé avant qu’il ne refroidisse trop.

-Oui… vous m’avez bien entendu, un don. Voyez-vous, parmi les hu…parmi nous, il y a des gens doués de capacités extraordinaires. J’appelle ça un don. C’est rare. C’est un don et une malédiction. Et visiblement vous ne le saviez pas, mais je peux vous aider si vous le désirez.

Aie, j’ai failli faire une erreur. J’espère qu’elle n’aura pas prêté attention à mon petit lapsus. Si j’avais dit humains, elle se serait forcément demander pourquoi je dis ça alors que je suis censée être humain.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Yuna
Human † Innocent

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Mar 29 Oct - 23:02

-Non ce n’est pas moi qui l’ai allumé. Je vous l’ai dit, je vous ai vu l’allumer tout à l’heure… D’ailleurs c’est étrange que vous ne vous en êtes pas rendu compte avant. Ce n’est pas un don qui apparait comme ça du jour au lendemain.

Un don… «Bienfait, aptitude accordé à un enfant lors de sa naissance par une fée ou un ange… » Pourquoi cette définition me vint-elle à l’esprit ? Je souris amèrement car si tout cela était vrai, ce que je n’arrivais pas encore à accepter, pourquoi je prenais ce « don » comme une malédiction ?
Depuis l’incendie qui a ravagé ma vie quelques mois plus tôt, je percevais le feu comme un mal. Je ne voyais pas en quoi le feu pouvait être un bienfait. Certes niveau confort, avec le feu, l’être humain pouvait se chauffer et manger chaud mais il pouvait être aussi synonyme de mort. J’en étais la preuve vivante. Et puis dans l’imagination populaire, le feu était associé à l’Enfer. L’Enfer et non le Paradis !
Alors pourquoi parler de cet élément comme d’un don ? Pour ma part, je la considérais plus comme une malédiction que comme un don… Et ça, Hikaru l’avait bien souligné.

D’ailleurs ses dernières paroles me firent penser qu’il y avait plus que cette notion de « gens doués de capacités extraordinaires ». J'avais bien remarqué qu'il avait trébuché sur des mots. Mais je lui demanderai de plus amples explications plus tard. Parce que je comptai bien avoir une relation plus suivie qu’une simple rencontre due au hasard avec Hikaru. Oh rien de romantique ! Bien que très séduisant, Hikaru ne m’intéressait pas sur ce plan là. Il avait l’air de savoir beaucoup de choses. Les choses qui m’ont amenées à Tokyo et je comptai bien lui soutirer tout ce qu'il savait.

Je repensai à ses paroles et au fait qu’un « don » comme celui que j’étais censée avoir n’apparaissait pas du jour au lendemain. Pourtant, c’était bien l’impression que j’avais. Jamais, je n’avais été confrontée à ça. Jamais. Mes parents m’en auraient parlé sinon… Jamais ils ne m’auraient caché une chose aussi importante…
Mais y réfléchissant, je me souvins de certains comportements qui m’avaient intrigués à l’époque comme le fait que je n’avais jamais le droit d’aller chez dormir chez des amies ou bien le fait qu’ils n’aimaient pas que je m’approche du feu…
J’avais mis sur le compte de l’inquiétude parentale, surtout que je n’étais pas ce qu’on pouvait appeler un enfant très sage. Je ne faisais rien de très dangereux et ne désobéissais pas mais j’étais assez casse-cou et aimais expérimenter des nouvelles choses. Etaient-ils au courant de quelque chose ?

A cette pensée, je senti monter la panique en moi. Et si ils étaient vraiment au courant ? Pourquoi ne m’en avaient-ils pas parlé ? Pourquoi m’avoir laissé dans l’ignorance ? Seraient-ils encore en vie ? Était-ce vraiment la cause de l’incendie ? Avais-je donc tué mes parents ?

Panique, colère, angoisse, tous ces sentiments se mélangeaient en moi. Aveuglée par les larmes qui étaient montées, je ne vis pas la flamme au milieu qui grossissait à vue d’œil….


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna
Mar 5 Nov - 12:27

Je voyais que mes paroles avaient secoué la jeune femme. Son visage exprimait toutes sortes d'émotions : la méfiance puis après l'incrédulité pour laisser place à la panique. Je commençais à me demander ce qui avait bien pour lui arriver dans son enfance pour qu'elle ait peur comme ça. Pour ma part, l'inquiétude était en train de m'envahir parce la flamme de la bougie devenait de plus en plus grosse. Son esprit semblait ailleurs, elle ne contrôlait pas tout ce qu'elle faisait faire à la flamme qu'elle avait créé. Sauf que je n'avais pas prévu qu'elle fasse cramer le café ou nous étions.

-Yuna... revenez avec moi... commençais-je prudemment.

Je voyais bien que ça n'avait aucun effet sur elle, elle était toujours dans son monde ou ses souvenirs douloureux. Les larmes qui coulaient le long de ses joues m'indiquaient que la seconde hypothèse devait être la bonne. Je pris son visage en coupe dans mes mains fraiches et je la forcais à me regarder.

-Yuna ! Dis-je fermement, la voix emprunte d'une inquiétude non feinte. Regardez-moi. Reprenez-vous, vous allez déclencher un incendie si vous continuez.

Je frottais ses larmes de mon pouce et je lui caressais doucement la joue pour la calmer. Ce n'était pas dans un but romantique, loin de là. Mais, j'étais un messager de Dieu, et je respirais le calme et la force tranquille. C'était dans le but de la réconforter.

-Voila, buvez un peu, ça vous fera du bien, repris-je en lui tendant son verre.

Je me reculais dans mon siège en soufflant de soulagement. Nous avions eu chaud, sans mauvais jeu de mot. Je devais absolument la protéger contre elle même. Elle devait apprendre à maitriser son pouvoir pour ne pas qu'il prenne emprise sur elle. Dans ce cas là, son don pourrait bien devenir une malédiction.

-Vous devez absolument apprendre à maîtriser votre don. Personne ne vous en a jamais parlé ? La questionnais-je perplexe.

Je trouvais étrange que personne n'ait remarqué qu'elle pouvait jouer avec le feu. Bon, après, si elle était entourée que d'humains ordinaires, ses parents par exemple, ça me semblait aussi possible. Après tout, pour des parents, ça ne doit pas être facile d'assumer les capacités extraordinaires de leur fille. Surtout que le feu, dans les croyances humaines était forcément relié aux Enfers, au Mal. Dans mon opinion, ce n'était forcément vrai. C'était nos actes et non nos dons qui faisaient de nous ce que nous étions.

-Qu'avez-vous vécu pour que vous soyez si effrayée comme ça ?

Je ne voulais pas paraître indiscret mais j'avais besoin de comprendre ce qui l'avait mis dans cet état pour faire en sorte que ça ne se reproduise pas.

-Vous pouvez me faire confiance. Je vais vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Let Me Help You feat Kim Yuna

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Let Me Help You feat Kim Yuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Centre commercial :: Cafés :: Sweetea-