† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Will you be my friend ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Will you be my friend ?
Sam 29 Juin - 22:20

FT. NAKAMURA HIKARU
Will you be my friend ?


J’étais anxieux, ce n’était pas rien de le dire, en raison de cette rencontre arrangée entre un ange, qui visiblement voulait faire partie des notre, de ceux qui croient en l’humanité, la défende avec ferveur. J’appréhende le piège que l’on pourrait me tendre, mais mes sources sont fiables et j’ai une totale confiance. Il est sans le moindre doute quelqu’un de potentiellement influant et en qui je pourrais voir un allié plutôt qu’un ennemi, comme j’ai si souvent l’habitude de m’en faire.

La maison de thé, lieu de relaxation à l’ambiance assez chaleureuse en ce mois de juin m’avait paru adéquat, reste à savoir si mon invité serait à l’aise avec tant de familiarité malgré le lieu qui par ses traditions inspire le respect. J’espère également avoir bien choisi, car je tends à lui montrer autant de respect que possible, et qu’il se sente accueilli plutôt qu’attendu et visé par cette « alliance ».

Je ne sais même pas à quoi il ressemble, contrairement à lui, il a l’avantage de savoir qui je suis. Mais je n’ai pas peur, au point où j’en suis, je préfère me dire qu’il m’a donné rendez-vous pour discuter plutôt que de m’attaquer sournoisement. Je ne vois pas d’intérêt à le faire qui plus est. Une jeune femme se présente pour m’apporter un thé, que je refuse en attendant celui qui ne devrait plus tarder. J’ai tendance à vouloir venir en avance afin de repérer les lieux, comme un soldat qui s’imprègne de son milieu afin d’en tirer avantage si besoin. Nous sommes bel et bien en guerre, je ne peux pas l’oublier et mon passé me hante toujours, si bien que j’ai peur qu’il se renouvelle... je ne veux pas d’une telle chose, il est hors de question que je prenne ce risque. J’énumère et liste les sujets à éviter, les réponses à ne pas donner selon les questions les plus plausibles.

Plus le temps passe, et plus je suis impatient, nous sommes-nous déjà rencontrés ? Allons-nous nous entendre ? Comment voit-il les choses ? Je suis d’une nature bien curieuse et j’espère qu’il l’est tout autant et s’accommodera rapidement de ma méfiance involontaire. Je n’aime pas savoir que je dois être prudent à la moindre rencontre, au moindre mouvement suspect, au moindre confrère angélique dans les parages, mais je me dois de le faire si je veux atteindre mes objectifs. Et par ailleurs, cela prouve ma loyauté envers mes convictions et ceux qui m’ont accordé un minimum de confiance.  


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Dim 30 Juin - 22:31

J’avais rendez-vous cet après-midi avec un Ange. Pas n’importe quel Ange d’ailleurs, Kim Chul Hei, Ange du 6ième chœur. Un personnage de haut rang m’a plus ou moins indiqué que ce fameux Chul Hei, en voulant aider l’humanité, il s’était rendu coupable de trahison. Je ne pouvais pas laisser passer un tel ange se faire déchoir. Trop peu d’anges étaient prêts à sacrifier leurs ailes pour les humains de nos jours, alors que c’est ceux qui ont le plus besoin d’aide. J’étais donc prêt à assurer sa protection. Mais avant cela je devais en savoir plus sur lui et ses motivations. Ma confiance, elle se méritait, je ne la donnais pas à n’importe qui.

C’est donc ainsi que je me retrouvais dans le quartier zen de Tokyo. L’ambiance y était paisible et calme. Un endroit parfait pour les confidences. Cela ne m’étonnait pas que l’ange ait choisi ce quartier. Il voulait surement me mettre à l’aise. Mais je l’étais à l’aise. Je n’avais peur de personne. J’étais une créature divine, puissante, redoutée et respectée à la fois. Ce n’était pas par égocentrisme que je pensais cela. Non, c’était un fait, j’étais puissant et mon unique but était d’aider les gens qui en avaient besoin et qui le méritaient. Même mon Père tout puissant avait cessé d’essayer de me contrôler, donc je n’avais pas à craindre qu’un Ange essaie de m’arrêter. De front du moins parce que j’étais conscient que ma place pouvait envier certains et qu’ils seraient prêt à tout pour me voir mort. Je prenais donc toutes mes précautions, je ne sous-estimais aucun ange ou autre créatures surnaturelles.

Je me dirigeais vers le salon de thé et une fois sur place je n’avais pas besoin de regarder par la fenêtre pour sentir qu’un ange était sur les lieux. Une aura douce, lumineuse et pure envahissait tous mes sens. Je rentrais et je me dirigeais vers la source de l’aura, un sourire nonchalant aux lèvres.

Je détaillais l’ange à mesure que je m’approchais de lui. Il avait l’air doux et pur. Déjà mon premier sentiment m’inspirait quelque chose de positif. Ce qui était une bonne chose vu que je me fiais toujours à mon instinct quand il s’agissait de jauger les êtres vivants. Je me demandais ce qu’il devait pensait vu qu’il devait être en train de comprendre que je n’étais pas un Ange comme il devait le penser.

-Bonjour, Kim Chul Hei. Je suis Nakamura Hikaru. On m’a envoyé à toi. Précisais-je, pour qu’il sache que j’étais bien celui qu’il attendait.

Je m’asseyais en face de lui et pris mon temps pour mieux détailler son visage. Il semblait un peu tendu. Je pouvais le comprendre, à sa place je le serais aussi. Trahir les autres du Père n’était pas quelque chose que l’on faisait impunément. La serveuse vint prendre notre commande et je me contentais d’un thé vert à la bergamote.

-Je sais ce que tu as fait. Et je suis là pour t’aider, mais je vais devoir connaître les détails. Annonçais-je sans préambule.

J’avais décidais d’être franc et direct. Le temps n’était pas à la diplomatie. Je devais en savoir le plus possible avant que les Anges ne se rendent compte de sa trahison. Je n’avais juste qu’à espérer qu’il ait confiance en moi assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Mar 2 Juil - 17:16

Je n’ai pas peur d’être déchu, mais perdre ce qui m’est le plus précieux serait le pire des cauchemars c’est pour cette unique raison que je ne rechigne pas quand on requiert mon attention. Je n’avais pas la moindre idée de qui était cet ange avant qu’il n’arrive. Il n’en était pas un, non. Je sentais cette aura étrange, une créature que Notre Père chéri plus que tout parmi sa collection de chimères. J’en frissonne et me retourne légèrement, croisant le regard de celui qui m’annonce être venu pour moi. C’était donc lui, je ne m’étais pas trompé sur cette aura. Il n’inspire cependant rien de mauvais et tout chez lui semble être sérénité.

Il commande, et je fais de même, optant pour un thé sencha dont l’odeur citronnée m’apaise plus que de coutume. Je me suis incliné, par respect, le laissant poursuivre. Visiblement M. Nakamura est au courant de mes péripéties et souhaiterait m’aider. Soit il veut que je me repente, soit que je lui confie mes « méfaits » afin de mieux pouvoir me défendre. Dans les deux cas je vais devoir révéler ce qui fait de moi un traitre, à proprement parlé, bien que je n’ai pas le sentiment d’en être un.

« Je suis de ceux qui ont défendu l’humanité à deux reprises, contre mes propres frères... sans vouloir attaquer pour autant. Mais également de ceux qui aiment les humains de la même façon qu’eux... sans pour autant faillir à ma tâche »

J’entendais par la que j’avais pris position ouvertement... et que l’on m’avait également accusé d’avoir voulu tuer un ange, alors qu’il n’en était rien. Il y a autant d’anges que de traitre à mon humble avis, mais je ne peux pas incriminer mes frères de la sorte, car je suis également de ceux qui pensent qu’ils peuvent être raisonnés.

« Vous me semblez honnête et je préfère savoir ce qui m’attend, si vous comptez me ramener sur le droit chemin, prédit par Notre Père ou si votre désir et de m’encourager. Mais sachez simplement, sans vouloir vous offenser, que je ne démordrais pas de mes positions si ma première hypothèse s’avère la bonne. »

Je m’incline une seconde fois, respectueusement comme je l’aurais fait avec quiconque m’accordant un peu de son temps. C’est la moindre des choses. Il y a très peu de personnes qui peuvent prétendre me connaître d’une tout autre manière et dont je vois le vrai visage à mesure que le voile se lève sur cette ville... mais ceux-là ne sont pour moi que des âmes perdues... ou des fous qui ont perdu toute motivation de bienveillance et d’apporter au tout puissant ce dont il a besoin, non ce qu’il demande.

Je souris, sage. Je ne suis pas détendu pour autant, tant que je n’aurais pas cette réponse, je ne pourrais pas me sentir en sécurité. Je ne fuirais pas mes responsabilités, par fierté, mais aussi par respect pour les miens, malgré le mal qu’ils peuvent faire. Cela dit, je ne me laisserais pas couper les ailes si facilement, ce serait me tendre une embuscade et il me semble que cette honnête personne n’est pas du genre à le faire. Il vient m’annoncer, m’avertir peut-être que je risque cette peine, même si j’en suis déjà conscient. Cela dit, c’est encore secret malgré la poignée de personne au courant de mes agissements, je m’en porte bien heureux de ne pas encore avoir eu à faire à mes frères.

« Si vous ne voyez pas d’inconvénients à ce que je pose des questions à mon tour, alors je voudrais savoir ce qui vous motive, pour quelle raison vous avez pris cette voie plutôt qu’une autre ? »

Puis-je demander ? Je n’en sais rien, mais qui ne tente rien n’a rien, et qui plus est je me sentirais plus en confiance de savoir qu’il a des principes solides et semblables aux miens. Je ne doute pas, on m’a appris à faire confiance à mes sentiments, simplement, je voudrais savoir, ne serait-ce que pour mieux le comprendre, lui qui m’offre une chance supplémentaire de ne pas m’exposer plus aux risques de déchéance.


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Ven 5 Juil - 11:40

« Je suis de ceux qui ont défendu l’humanité à deux reprises, contre mes propres frères... sans vouloir attaquer pour autant. Mais également de ceux qui aiment les humains de la même façon qu’eux... sans pour autant faillir à ma tâche »

Je l'écoutais, en hochant la tête. Cela correspondait bien à ce que j'avais entendu. Bien sur je savais qu'il avait défié Takuya, l'ange qui prononce la déchéance. C'était une erreur tactique qu'il avait fait. Takuya était un manipulateur né, et bien que son désir premier était d'obéir à notre Père, je savais qu'il avait aussi l'ambition de dominer tout le monde. Pour l'instant, je préférais laisser l'ange parlait, je ne voulais pas l'interrompre alors qu'il semblait décider à parler.

« Vous me semblez honnête et je préfère savoir ce qui m’attend, si vous comptez me ramener sur le droit chemin, prédit par Notre Père ou si votre désir et de m’encourager. Mais sachez simplement, sans vouloir vous offenser, que je ne démordrais pas de mes positions si ma première hypothèse s’avère la bonne. »

Je souris légèrement, satisfait. Décidément, j'avais trouvé la perle rare angélique. Rares avaient le courage d'affirmer leur position. Lui, il avait cette audace. Il méritait mon aide.

« Tu sais, j'ai toujours eu un sens du droit chemin un peu particuliers. » fis-je d'un air énigmatique.

Notre Père avait déjà essayé de me ramener dans son droit chemin à lui, mais il ne me plaisait pas.

« Tu as bien raison de défendre tes positions. Je ne critique pas tes choix. » continuais-je

« Si vous ne voyez pas d’inconvénients à ce que je pose des questions à mon tour, alors je voudrais savoir ce qui vous motive, pour quelle raison vous avez pris cette voie plutôt qu’une autre ? »

Je souris alors qu'on nous servait les tasses de thé. J'attendis qu'on soit seul à nouveau et je prenais une gorgée, le temps de réfléchir à ce que j'allais lui dire. Bien entendu, il était de notoriété publique que je n'écoutais plus aveuglément les ordres de notre Père.

« C'est une très bonne question. Vois-tu, avec mon cher divin Père, nous avons des points de vue divergents. Nous n'avons pas la même notion de loyauté et de compassion. C'est pour cette raison que j'ai une version du droit chemin un peu différente que la plupart des autres anges. »

C'est d'ailleurs ce qui me valait quelques amertumes de la part des Anges des plus hautes castes. J'aidais tous ceux qui étaient dans le besoin, qu'ils soient Anges, humains ou même démons. On était toutes des créatures de Dieu, nous méritons tous la même justice.

« Bien sur, je n'en suis pas un. J'ai un gros avantage par rapport à toi ou d'autres de ta race, je suis une créature divine. Même notre Père en personne ne peut pas me faire changer d'avis. Alors, j'ai décidé de te protéger, si tu en vaut vraiment la peine. »

Je n'avais pas peur de dire ce que je pensais, j'étais assez puissant pour ne pas craindre d'un ange tel que lui. Si je voulais, je pouvais le tuer ou même pire le faire déchoir en le dénonçant. J'avais dans l'idée que pour un être aussi pur que lui, la déchéance serait pire que la mort pour lui.

« Alors ma réponse te satisfait-elle ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Sam 13 Juil - 9:10

Un sens du droit chemin particulier, dit-il. Je ne sais pas ce qu’il entend par là, je me méfie encore, je préfère demander et jouer franc jeu, plutôt que de mentir, ce que je fais très rarement, et par obligation pour sauver et préserver la vie de ceux que j’aime. Plus j’en demande et plus Hikaru me semble partager mon opinion. Je finis clairement par lui demander ce qui l’intéresse chez moi et il m’avoue n’avoir pas le même avis que nos frères. Enfin, mes frères, car je sens clairement qu’il n’est aucunement un ange, malgré son aura, il est bien plus puissant que cela encore et pourrait me détruire si facilement que je ne peux que croire à ce qu’il exprime, il m’aurait déjà tué sinon.

Il ne me donne pas la nature, mais je peux la deviner, il n’y a pas d’autres signatures à ces auras, bien que je ne puisse pas le dire avec certitude, mon expérience me vaudra bien d’avoir croisé ce genre de signes. Je souris, quelque peu mal à l’aise, car j’envie, comme un humain, cet être divin qui me dit avoir le choix, lui, de ses croyances, comparés à moi qui suit traité, ou le serait bientôt, en paria. Forcément, je suis satisfait, mais quelque chose me chagrine et je n’hésite pas à me mordre la lèvre en tournant dans ma main, la tasse qui m’est apportée, laissant refroidir légèrement le délicieux breuvage.

« En effet, je vois que je corresponds au profil recherché, cela dit... je ne peux pas laisser aux autres le loisir de prendre des risques pour moi, j’accepte l’aide, mais pas la protection. Je ne suis qu’un ange parmi tant d’autres à croire qu’il y a un mieux pour ce monde... pour les humains... et je suis de ceux qui préfèrent se sacrifier plutôt que de risquer la vie de ces êtres que je chéris. »

Je ne sais pas s’il comprend où je veux en venir, mais il ne tardera surement pas à le faire et je bois légèrement pour hydrater ma gorge et surtout, détendre mes muscles qui sont contractés de par ce que je m’apprête à lui dire. Sans lui faire offense, bien sûr. Ce discours me rappelle étrangement celui que j’ai entretenu avec mon supérieur, celui qui me protège malgré moi... et je n’en attends pas moins d’Hikaru, un nouvel allié tout aussi puissant... j’ai décidément une bonne étoile qui veille sur moi et que j’aimerais remercier de tout mon coeur.

« Je vous demanderais de protéger ceux qui me son cher plutôt que de me protéger moi, car ils sont ma force... ils sont ceux qui me donnent le courage de lutter, et sans eux je ne suis plus rien, je ne suis ni un ange, ni un homme digne... sans eux, je serais perdu à tout jamais »

Il n’était pas question de puissance, mais de moralité. Si ces êtres m’étaient arrachés, comme il a bien failli être le cas lors des dégâts causés au bâtiment dans lequel nous vivons, je ne répondrais plus de moi-même, je ne serais plus qu’une machine, vouée corps et âme pour ce qu’il en restera à cette cause que je me suis promis de servir depuis le début, depuis bien longtemps, avant même d’être un ange. Je suis un soldat, qui est redevenu soldat, redevenu père... redevenu humain, j’ai tout perdu et je suis revenu de « l’enfer » car j’ai accepté jusque-là mon destin, mais je n’accepterais pas que cette seconde chance me soit ôtée cruellement. Mon regard c’était assombri, mais il n’y avait pas lieu d’arriver à ces conclusions, même si je m’y étais préparé, beaucoup trop de personnes m’avaient promis que ça n’arriverait pas.

Je souris de nouveau, bois encore, et regarde mon autre, m’inclinant encore poliment, respectueusement face à cette entité qui a vu ce qu’il y avait de meilleur en moi, du moins j’ose l’espérer.  J’ai tout de même d’autres questions en tête, assez indiscrètes que je ne peux pas taire, car peut-être se joindra-t-il à nous... pour cette rébellion, ou non... il n’en est qu’à lui de prendre la décision.

« Puisqu’il semble que nous partagions le même avis, j’aimerais savoir... comment vous comptez procéder pour LE faire changer d’avis... lui, mes frères... et si vous prendrez part à cette guerre sans nom qui est en train de se déclarer... d’une façon, discrète ou plutôt imposée ? »
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Lun 15 Juil - 22:35

« En effet, je vois que je corresponds au profil recherché, cela dit... je ne peux pas laisser aux autres le loisir de prendre des risques pour moi, j’accepte l’aide, mais pas la protection. Je ne suis qu’un ange parmi tant d’autres à croire qu’il y a un mieux pour ce monde... pour les humains... et je suis de ceux qui préfèrent se sacrifier plutôt que de risquer la vie de ces êtres que je chéris. »

Il ne voulait pas que les autres prennent des risques pour lui. C’était très louable de sa part, mais tout aussi stupide. S’il venait à mourir ou être déchu, à la rigueur, les êtres qu’il aime souffriront quand même. Mais je devais avouer que j’appréciais ce genre de comportement. De toute façon, ce n’était pas une question, ou même une demande de permission. Je comptais le protéger parce que visiblement il en valait la peine. Toutefois, je le laissais continuer pour voir ce qu’il avait à dire.

« Je vous demanderais de protéger ceux qui me son cher plutôt que de me protéger moi, car ils sont ma force... ils sont ceux qui me donnent le courage de lutter, et sans eux je ne suis plus rien, je ne suis ni un ange, ni un homme digne... sans eux, je serais perdu à tout jamais »

Il m’étonnait de plus en plus ce petit Ange. Il était bien plus honorable que je le pensais, et même plus que la plupart des anges de la haute caste. L’amour de son prochain, il avait en tout cas parfaitement compris le concept. A sa place, je ferais surement pareil, je ne supporterai pas qu’un des miens sacrifie sa vie pour moi. C’était dans ces moments là qu’on voyait la véritable valeur d’un homme : sa capacité à faire passer la santé des autres avant la sienne.

-Je comprends tout à fait ton point de vue. A ta place, je voudrais exactement la même chose, mais pense à ce qu’ils ressentiraient s’il t’arrivait malheur. Mais soit, je conçois aussi à garder un œil sur les êtres que tu aimes.

Je pouvais au moins faire cela. Je ne pouvais pas garantir de leur sécurité maximale mais je ferais le nécessaire. Lui, à mes yeux, il était quand même plus important que sa famille ou ses amis. Il faisait partie des rares anges qui sont contre l’apocalypse. Je me devais de veiller sur lui. En revanche, il n’avait pas tord, si on lui enlevait les personnes qu’ils aiment, il n’aurait surement plus envie de se battre pour sauver l’humanité.

-Tu n’auras qu’à me donner leur identité et je veillerai sur eux.


Ce n’était pas des paroles en l’air. Je détestais que des innocents perdent la vie dans une bataille qui n’est pas la leur. Malheureusement, c’était de plus en plus fréquent et il n’y a rien qui puisse plus me désappointer. L’apocalypse en était bien la preuve.

Je le regardais boire son thé et s’incliner encore une fois respectueusement vers moi. Cela me mettait mal à l’aise qu’il pense devoir me montrer autant de respect. Je ne pensais pas autant le mériter. Certes, j’appréciais qu’on me respecte un minimum, mais pas à ce point là.

-Tu n’as pas besoin de te montrer si cérémonieux. Je ne suis pas Lui. Je suis juste un serviteur de la justice.

Je prenais une autre gorgée de thé, attendant de voir ce qu’il allait me dire.
« Puisqu’il semble que nous partagions le même avis, j’aimerais savoir... comment vous comptez procéder pour LE faire changer d’avis... lui, mes frères... et si vous prendrez part à cette guerre sans nom qui est en train de se déclarer... d’une façon, discrète ou plutôt imposée ? »

Je faillis m’éclater de rire. Enfin, c’est ce que je fis réellement. Sa question était tellement emprunte de naïveté et de pureté. Pour ne pas le vexer, j’essayais de reprendre rapidement le contrôle de moi.

-Désolé, fis-je dans un dernier hoquet. C’est juste que ta question m’ait un peu troublé. Loin de moi l’idée de me moquer de toi. M’excusais-je.

A sa place en tout cas, j’aurais été vexé qu’on rit sous mon nez de la sorte.

-Je vais répondre à ta première question par une simple question : crois-tu qu’il est possible de faire changer Dieu ?

La dernière créature qui avait tenté ce challenge en avait payé le prix fort. Lucifer avait fini tout droit en Enfers. Notre Père n’était pas facilement manipulable, il n’en faisait qu’à sa tête et n’était pas du genre à accepter que des anges se rebellent contre son idée.

-Pour ce qui est de la seconde, en revanche, je peux te répondre. Tout le monde connait mes positions quand à l’Apocalypse ou concertant la place de l’humanité dans cette guerre sans merci. Mon rôle n’est pas de faire changer d’avis les Anges.

J’étais une créature envoyé par Dieu pour répandre sa bonne parole. Il tolérait que je n’en fasse qu’à ma tête. Malheureusement, les anges n’avaient pas le droit à ce genre de largesse. Si je les ralliais à la cause humaine, il finirait tous en Enfers. Notre Père aimant n’était pas du genre à apprécier les perturbateurs.

-Notre Père tolère peut-être mes écarts à moi, mais il n’en sera pas de même pour les Anges. Cela serait stupide d’essayer de les ramener à ma cause. Je ne tiens pas à être la cause de la déchéance des Anges.


Je ne précisais pas que c’était moi qui avait vu naître les premiers anges et que j’étais censé les protéger et les guider, selon les lois préétablies par Dieu. J’étais attaché à eux, je ne tenais pas à être la cause de leur perte, qu’ils soient contre ou pour l’Apocalypse. Tout être avait droit au bonheur quelque soit sa race, ses opinions.

-Serais-tu toi-même prêt à être déchu pour le bien de l’humanité ?


C’était la une question existentielle, mais j’en connaissais déjà la réponse. Il ne le supporterait pas. Il était bien trop bon pour survivre à ce bouleversement. Il perdrait l’humanité qu’il lui reste.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Sam 27 Juil - 14:40

Hikaru me dit être compréhensive envers mes positions, mon envie de protéger mes enfants, ma femme... mais il souhaite, comme Toya, me protéger également et je ne peux que m’incliner respectueusement, car il n’a pas tort, je ne serais pas le seul touché, la réciprocité existe. Je me mords la lèvre, ma tasse entre les doigts, tapotant le verre doucement, anxieux.

« Je pense d’abord à leur sécurité... je dois assumer mes responsabilités, protéger ceux que j’aime au péril de ma vie... je suis en première ligne de mire et quoi de mieux pour m’atteindre que de les attaquer eux ? Je ne sais pas ce que comptent faire mes frères, ni ce qu’ils prévoiront pour moi... mais je sais qu’ils s’attaqueront à eux pour m’affaiblir et ce serait la dernière chose à faire. »

Ce pour quoi j’existe en tant qu’ange est totalement différent de ce pour quoi j’ai prêté serment. Je veux protéger l’humanité et non pas la détruire... je veux être un homme, pas un ange, mais je n’aurais jamais eu l’opportunité de connaitre tous ces gens formidables si ma mémoire m’avait été ôtée et que j’avais décidé d’être juste un homme. Le griffon finit par me demander leurs noms, je les lui confierais dans un lieu bien plus intime que celui-ci, car trop d’yeux nous observent et je ne pourrais dire qui de mes ennemis s’y trouve, car je ne les connais pas assez, ils sont rusés...

Il me somme de ne pas être si cérémonieux et j’arbore ce sourire niais qui me caractérise si bien, je ne peux pas faire ça, je l’aurais fait avec n’importe qui, mes frères comme mes supérieurs ou mes cadets, qu’importe. Il y a quelques rares exceptions avec lesquelles je suis détendu, comme Ji Hoon, cet aion insupportable et instable, ou Miho, cette petite humaine au caractère bien changeant.

Je ne préfère pas répondre et demande quelques informations supplémentaires qui semblent le faire rire. Je ne comprends pas, mes yeux perdus dans les siens à la recherche d’une réponse plausible. Il s’excuse et me répond. Je penche ma tête et me mords la lèvre, je n’ai pas compris la question, ce n’était pas là que je voulais en venir.

« Peut-être ne donne-t-il pas ses réelles positions... personne n’est dans sa tête alors qu’il lit en chacun de nous. Ses plans pourraient être un test, savoir jusqu’où ses anges seront fidèles, car l’ange est fait pour protéger... et le voilà contraint à tuer, ce retournement de situation, bien que prédit, me semble trop irréaliste... comment un ange peut il tourner le dos à son éducation primaire, devenir un soldat enragé, simple exécutant »

C’est ce à quoi je voulais en venir, je n’ai pas le fin mot de l’histoire, mais je souhaiterais l’avoir, quitte à m’acharner pour cette cause qui est mienne et qui devrait être celle de tous. Je ne dis pas qu’il faut se retourner contre Notre Père, mais qu’il faut savoir une bonne fois pour toutes, si l’ordre donné n’est pas que pure folie, fabulation, test d’un nouveau genre.

Quand à ses positions réelles, je n’en attendais pas moins de sa part, sans même le connaitre, j’avais ce pressentiment qu’il oserait défier, qu’il ne se mêlerait que par nécessité. Chose extrêmement noble... nous aurons besoin de lui, mais je ne suis pas certain qu’il accepte de faire partie officiellement d’un groupe anti ange de la mort...

La question suivante me trouble, je ne peux pas le cacher, je bois, lentement pour ne pas trahir mon angoisse. Il l’aura sans le moindre doute deviné. Je suis de ceux qu’il ne faut pas condamner, qui pleurera son âme, humaine comme angélique. Je ne serais plus le même, mes ailes brulées... je ne peux pas me leurrer, je ne suis pas sure d’avoir toute ma tête et toute cette bienveillance si je perds ce précieux passé.

« Je... »

Je n’arrive pas à le dire, pourtant, j’ai envisagé cette possibilité, mais j’en ai terriblement peur, malgré le fait que j’assume mes actes et m’y être préparé un jour, je tente au mieux de me dire que ça n’arrivera pas, et que cette guerre cessera avant que cela n’arrive.

« Comme tous... je ne veux pas... même contraint je lutterais... je ne veux pas oublier mon humanité, ce qui me rattache à cette ville, à cette vie même que je mène actuellement... mais je m’y suis préparé... »

Je n’ai plus rien à ajouté, encore sous le choc d’avoir prononcé moi-même ma fin, même si j’étais certain que l’homme en face de moi, ou plutôt la créature n’allait nullement me nuire, il était tout de même préférable en ces lieux de ne pas avouer si facilement... encore que j’ai prouvé tenir à mes ailes énormément. J’en frissonne, rare moment de relâchement que de parler de ma déchéance... forcément, cela me touche, tout autant que l’hypothèse de perdre ma famille, mais je le prends autrement. Eux, ils ne doivent pas mourir, moi, j’y serais peut-être contraint... un jour, mourir ou perdre mes ailes... c’est un peu la même chose.

S’il n’oeuvre ni pour les anges, ni pour les humains, j’aimerais savoir ce qu’il a en tête, mais je ne peux pas demander aussi franchement, je n’en ai de toute façon pas la force, je me pose des questions face à cette personne, sans pouvoir trouver de réponse, ni même le repos que je pense, pourtant, mériter, tout au moins intellectuellement. Ce n’est pas le moment de me relâcher et je ne préfère pas baisser ma garde, reprenant assez rapidement le dessus sur ce qui me ronge.

excuse:
 


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Mar 30 Juil - 22:25

« Comme tous... je ne veux pas... même contraint je lutterais... je ne veux pas oublier mon humanité, ce qui me rattache à cette ville, à cette vie même que je mène actuellement... mais je m’y suis préparé... »

Il avait beau dire qu’il s’y était préparé, je voyais bien que prononcer ses paroles lui en couter. Il avait ici des gens qu’il aimait. En perdant ses ailes, il perdrait les souvenirs de sa vie humaine. C’est cette part d’humanité qui permet à l’Ange de faire son travail pour le bien-être de l’homme. En devenant démon, il perdrait ses repaires.

-J’ai vu des anges devenir fous après avoir perdu leur ailes tu sais. On n’est jamais vraiment prêt pour ce genre de choses. Ceux qui le supportent c’est ceux qui ont toujours voulu être des créatures démoniaques au sens littéral du terme.


Il y avait aussi des premiers anges déchus, ceux qui avaient suivi Lucifer parce qu’ils prônaient le libre-arbitre de chacun. La encore s’en était une autre histoire. Je ne tenais pas à en parler pour le moment, ce n’était pas tout à fait le sujet de notre conversation.

En revanche, sa réflexion concertant Dieu et le fait qu’il soit possible qu’il joue avec les Anges pour savoir qui étaient les plus obéissants, était particulièrement intéressante. En revanche, il se trompait, l’Ange n’était pas là pour protéger. C’était une idée reçue par l’église catholique. A la base, les Anges sont les serviteurs de Dieu, ils lui doivent obéissance et faire tout ce qu’il ordonne. Je supposais que la tendance naturelle des humains à tout détruire autour d’eux, à se prendre eux-mêmes pour des Dieux, avait fini par énerver mon Divin Père qui comme tous les Dieux a un égo disproportionné.

Cependant, les ambitions de notre Père était un débat sans fin et en discuter avec cet Ange ne nous mènerai à rien. Dans l’absolu j’étais d’accord avec lui, mais en pratique, j’avais vu et compris que parfois tout ne se passe pas comme l’on le voudrait.

-Donc je pense que tu nous seras bien plus utile en étant Ange. Surtout en ces temps troubles.

Je sentais que les Anges de l’Occident n’allaient pas tarder à faire des ravages de nouveau. Les Anges et les Démons s’étaient mobilisés contre eux et Dieu m’avait savamment envoyé à l’autre bout de la planète à ce moment là pour que je ne puisse pas peser dans la balance. Malin, parce qu’il avait fortement raison. Je me serais placé contre les Anges de l’Occident. C’étaient des psychopathes complètement givrés. En même temps quel psychopathe n’est pas fou, hein ?

-Et comme je te l’ai déjà dit, je t’aiderai. Contrairement à toi, moi je ne risque pas de me faire prendre mes ailes. Et sans me vanter, m’avoir à tes côtés te serais fortement bénéfique.


J’embellissais peut-être la chose. Parce que le seul bénéfice c’était que j’étais suffisant craint et respecté par les Anges pour qu’il puisse être en sécurité. En revanche, pour ce qui était de la réputation, il était fini. Parce que je savais pertinemment que tous les Anges n’appréciaient pas mes débordements en faveur de l’humanité.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Mer 7 Aoû - 14:21

Je n’ai jamais envisagé la possibilité qu’un de mes proches puisse périr, je l’ai juré, au péril de ma vie, de mes ailes, et je ne démordrais pas. J’ai peur, comme tout ange qui se respecte de perdre mes ailes, mais je me sacrifierais s’il n’y avait pas d’autre choix pour Miwa et les enfants de vivre. Je me mords la lèvre et écoute son récit qui semble plus que sage. En effet, bon nombre d’anges ont fini par sombrer en raison de leur statut inadapté, injuste le plus souvent. J’acquiesce sans mot dire.

Il se garde bien de se prononcer concernant cette étrange idée que j’avais au sujet du tout puissant. J’aurais aimé en savoir plus, mais je peux aisément voir qu’il a été intéressé par une partie de mon discours, quand à savoir laquelle, je ne pourrais le dire, ni même ce qu’il a dans la tête. Je suis plus utile ange que démon me dit-il et il n’a pas tout à fait tort. Il m’accordera donc sa protection afin que je puisse servir ses idéaux, que je partage. Mais pour combien de temps ? J’ai confiance, mais j’ai certaines limites. Je suis un peu méfiant, c’est ce qui a fait de moi un bon soldat... mais ma bonté a causé ma perte également. On ne laisse pas un soldat derrière et j’en suis mort... pour sauver un autre. Je ne regrette cependant pas mon geste.

Quant à cette aide qu’il me promet, je n’en doute pas qu’elle sera beaucoup plus pesante encore, du fait qu’il y a déjà pas mal de monde et une signature de plus à cette pétition contre ma déchéance ne peut-être que bénéfique. Par ailleurs, il est puissant et c’est exactement ce dont nous avons besoin. Je me demande d’ailleurs si je ferais bien de lui parler de l’ordre ? Il est peut-être encore trop tôt, mais ce n’est pas l’envie qui manque. Il ne sera peut-être pas favorable à une réunion de « famille » cela dit... car l’alliance est composée d’une multitude de races, pour ne pas dire toutes réuni contre une même cause.

« Merci... vraiment, je n’en attendais pas autant et je suis vraiment ravi d’entendre cela »

Je souris et continue à boire le délicieux breuvage sous mes yeux, avant de finalement me tâter à tester le terrain, est-ce que je devais m’y risquer ? Au moins, poser les bonnes questions, qui passeront pour pure curiosité quant à savoir jusqu’où nous partageons la même opinion, ou presque.

« J’aimerais savoir ce qu’il en est des autres races... des aions, des démons... j’ai appris qu’il ne fallait pas juger un livre à sa couverture et... je suis assez curieux de savoir ce que vous en pensez »

S’il n’accepte pas, il sera un bon allié, mais je devrais mettre en garde les membres de l’alliance quant à ses positions, par exemple qu’un certain aion n’aille pas se frotter de trop prêt, même si je doute qu’il le fasse, ou qu’une certaine démone ne dise pas un mot de travers à un griffon qui risquerait de l’écorcher un peu plus par fierté. J’ai entendu dire que ces nobles créatures sont assez fières, et il y a de quoi. Elles sont plus libres que la plupart d’entre nous et peuvent aisément se faire leur propre opinion de ce qu’est devenue cette terre...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Ven 6 Sep - 22:25

Je le regardais en souriant, alors qu’il buvait sa boisson, qu’il semblait vraiment apprécier. Cela se voyait sur son visage qu’il était en pleine extase gustative. Même si j’étais de nature modeste, j’appréciais toujours quand quelqu’un reconnaissait mon aide et l’acceptais aussi. Beaucoup trop de créatures avaient un égo surdimensionné pour ne serait-ce qu’envisager de demander de l’aide.

Je sentais qu’il avait envie de me poser des questions, alors je préférais me taire et attendre qu’il décide de prendre la parole. Finalement, il a trouvé le courage de me poser une question tout à fait étrange.

« J’aimerais savoir ce qu’il en est des autres races... des aions, des démons... j’ai appris qu’il ne fallait pas juger un livre à sa couverture et... je suis assez curieux de savoir ce que vous en pensez »

Je lève un sourcil, un peu déstabilisé par sa requête. Fricoterait-il avec des aions et des démons ? Ces deux races sont méprisées voir chassées par ses confrères pourtant. Bien entendu, pour moi, toute créature vivante est la création de Dieu. Je n’ai donc aucun préjugé à l’encontre de telle ou telle race. Pour moi, seuls comptent les actes. C’est de là qu’on se forge notre destinée. Toutefois, ne sachant pas trop ou voulait en venir cet Ange de plus en plus intriguant, je préférais prendre mon temps pour répondre.

-La plupart des Anges évitent de parler d’eux. Je me demande bien pourquoi tu t’intéresses à mon avis à leur sujet. Serais-tu en train de trafiquer quelque plan avec eux peut-être ?

Je marquais une pause en avalant une gorgée de mon thé chaud. J’en profitais pour le détailler dans les moindres recoins. J’attendais sa réaction avec impatience. Je savais qu’il serait sincère. La puissance qui se reflète dans mes yeux quand je fixe quelqu’un dissuade, de manière générale, mes interlocuteurs de me mentir. Ceux qui l’ont tenté sont morts.

-Pour répondre à ta question, je trouve bizarre que ma réputation ne soit pas arrivée jusqu’à toi. Mais dans un sens, ce n’est pas plus mal. Tu peux te faire ta propre opinion.


J’étais surpris, très surpris même. Quasiment tout le Paradis devait savoir que je suis une cible à abattre. Les Anges hauts placés me voient comme une menace au bon déroulement de l’Apocalypse. Ils n’ont pas tord, je n’ai pas la même définition de la justice.

-Contrairement à toutes les autres créatures angéliques de Dieu, j’ai un sens un peu plus large de la justice. Je pardonne quand il faut pardonner et je tues quand il faut tuer. Mais je le fais en fonction des actes. Pour moi, Anges, Aïons, Démons, ils sont tous au même niveau. Pas de différence. Cela répond à ta question ?

Je préférais tout de même rester dans les paroles à semi-dévoilées. Des oreilles mal-attentionnées pouvaient toujours trainer dans le coin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Jeu 12 Sep - 21:15

Il a l’air surpris par ma question et m’en pause une autre à défaut de pouvoir répondre à la mienne, pour autant, Hikaru n’a pas tout à fait tort, même si la réalité est bien plus développée qu’une simple manigance entre ange et aion. Il s’interroge ensuite sur le fait que je le connaisse peu, mais en réalité c’est que je n’écoute les rumeurs que si elles concernent mes proches, les autres, je me fais ma propre opinion, c’est préférable, car des mauvaises langues il y en a partout et qu’on ne peut malheureusement pas s’y fier, malgré parfois les bonnes volontés de certains.

« Je préfère savoir par moi-même plutôt que de faire confiance à des rumeurs... même si elles sont fondées, elles ne l’ont pas été par moi »

Ce qui implique ce que j’ai dit précédemment. J’apprends par la suite qu’il n’a aucun préjugé sur les aion si ce n’est les mauvais aions, Ji Hoon a donc du souci à se faire, même si concrètement, il tue moins ces derniers temps, et beaucoup plus de partisans de l’apocalypse que d’anges et de démons à sa poursuite... ou non. Ce garçon est d’un compliqué qu’il m’embrouille facilement le cerveau. Je me mords la lèvre à presque en sourire, heureux d’entendre pareille nouvelle. J’acquiesce sagement, il a répondu ce que je voulais entendre, mais je ne sais aucune gêne, aucun poids qui m’indiquerait, en mon sens de soldat comme d’ange que je devrais me méfier, une bonne chose en soi. C’est à mon tour de répondre à sa question.

« À vrai dire... je ne suis ni pour ni contre... ces aions n’ont pas demandé à naitre et s’ils avaient été chéris plutôt que maltraité eux et leurs proches dès leurs naissances... les choses ne se passeraient pas ainsi. »

Je sais que j’en dis trop, que nous ne pouvons pas poursuivre une conversation telle dans un lieu qui ne s’y prête pas, mais pour autant je n’ai pas peur, je suis déjà mouillé... même si je n’ai pas encore été traqué à proprement parler, je dois faire attention.

« Je suis de ceux qui condamnent le véritable mal... je pense qu’il n’y a pas plus clair... et je ne suis pas le seul dans ce cas, toutes races confondues... »

Un message un peu plus clair, qui signifie « j’ai une sorte d’organisation secrète défenseuse de l’humanité » peu importe si nous ne sommes pas nombreux, peu importe si nous ne sommes pas de taille, nous ne laisserons jamais tomber... c’est ainsi que l’alliance a été créée. Je n’ai peut-être plus de question, mais j’ai encore beaucoup à savoir, concernant ses intentions envers cette révélation qui peut hérisser le poil de plus d’un ange... démon ou aion, pro apocalyptique. Je ne lui demanderais pas de nous rejoindre... mais je sais qu’il sera là, c’est tout comme, c’est ce qui est important.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Lun 16 Sep - 21:51

« Je suis de ceux qui condamnent le véritable mal... je pense qu’il n’y a pas plus clair... et je ne suis pas le seul dans ce cas, toutes races confondues... »

Ces paroles me mirent la puce à l’oreille. Je fronçais légèrement les sourcils, essayant de bien comprendre ce qu’il sous-entendait. Une supposition folle me vint à l’esprit. « Non, c’est impossible…. Il y aurait dans les rangs angéliques d’autres rebelles comme lui ? et même parmi les démons, des êtres n’hésitant pas à se mêler aux anges ? » C’était totalement irréaliste, mais pourtant, l’espoir naissait en moi. L’espoir que l’humanité n’était peut-être pas perdue à jamais.  Pourtant une ombre subsistait au tableau.

-Tu devrais faire attention à tes paroles. Des oreilles mal attentionnées pourraient penser que tu trahis ta race, murmurais-je

Et encore trahir était un faible mot. S’il continuait sur cette voie, toute courageuse qu’elle soit, il n’allait pas finir l’année avec ses ailes. J’avais beau vouloir le soutenir, s’il continuait à dire ce genre de choses, il ne servira à plus rien. Mon cher Père était intraitable à ce niveau là. Pas de pacte avec l’ennemi. La règle était simple. Sinon c’était un allé simple pour les Enfers.

-J’ai bien compris ou tu veux en venir, cela m’intrigue et m’intéresse. Mais par pitié soit plus discret, sinon je ne pourrais pas t’aider longtemps. Si tu franchis la ligne, mon soutien ne sera pas suffisant, même si je plaide en ton nom.

Je voulais qu’il prenne conscience des risques qu’il prenait. J’avais vu des anges rebelles devenir fou après leur déchéance. Tant de rancœur les avaient détruits et réduits à une âme remplie de haine et de noirceur. Tant de gâchis me brisait le cœur, moi qui avait été présent à la plupart des naissances de ces anges là. C’était un déchirement total. Je prenais mon téléphone et j’écrivais rapidement un message.

- Parle-moi de tes « amis » contre l’apocalypse.

Je lui tendais le téléphone et en attendant qu’il me répondre, je me raclais la gorge et je reprenais un court de conversation plus neutre.

-Tu es au courant des dégâts récemment causés par les Anges de l’Occident ? Je me demande quand notre Père va les rappeler pour qu’ils ne reviennent pas.

Bon d’accord, ce n’était aussi neutre que ça, mais au moins, ça ne lui porterait pas préjudice. Je savais qu’ils s’amusaient souvent en ville. Ils semaient le chaos, rappelant ainsi la volonté du tout puissant. A mes yeux, ils étaient pires que des démons. C’était le monde à l’envers, ça n’aurais jamais du être Dieu à lancer l’Apocalypse. Dans les légendes, c’est Lucifer qui la lance. Sauf que Lucifer, aux dernières nouvelles, il se cache, et personne ne sait ou.

-C’est assez ironique quand on y pense…. Les humains sont une vision des anges et des démons tellement restrictive. Un peu comme celle du Bien et du Mal. Avec toutes ses histoires, on se le demande.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Dim 22 Sep - 16:46

Il n’était en rien réticent à ce que je venais de lui annoncer, une bonne chose en-soi. Je souris quant à ses avertissements, j’en ai conscience, je m’incline poliment. Je ne voudrais pas trahir les « miens », seulement, j’agis contre eux de mon plein gré, je l’avoue. Je ne suis pas très discret concernant mes agissements, excepté pour ce qui est de l’alliance. Il faudrait que je pense à trouver un code afin que personne ne puisse comprendre, mais je n’ai jamais été très calculateur.

« Je ferais attention. »

Il se saisit de son téléphone et me demande de parler de ces gens contre l’apocalypse, mes amis... mes proches en général, je ne suis pas entouré de personnes fermées d’esprit, si l’on puis dire. Je réponds dans le même principe que le sien en me servant de mon téléphone.

« Nous sommes nombreux, même si bien moins que mes frères, nous sommes puissants, toutes races confondues, une alliance qui permet la non-attaque entre nous afin de protéger la terre et ses habitants d’une fin certaine. Je ne peux pas en dire plus ici... et mon logement a été détruit il y a peu... on me surveille déjà »

Ce n’est pas un appel au secours, car j’ai toujours de la ressource, mais j’avoue laisser sous-entendre avoir besoin d’aide afin de pouvoir agir librement surtout, même si je sais qu’il ne pourra pas y faire grand-chose, disons simplement que j’espère qu’il pourra aider un minimum, je ne lui demande rien, je l’avertis de ma situation comme il le souhaitait de toute évidence.

Hikaru se met à parler des agissements de mes frères dernièrement et oui, j’hoche la tête, je me tiens au courant de tout, j’en ai affronté, en parole simplement, afin de semer le doute.

« J’ai assisté à une attaque... j’ai essayé de parler, mais rien n’y faisait et je n’ai pas répliqué contre cet ange... »

Je n’ai pas parlé du premier assaut, une jeune femme d’apparence, très belle et qui doutait elle-même de ses propres raisons d’être en ces lieux, j’espère qu’elle se rangera de notre côté... qu’elle prendra conscience de ses erreurs, car de toute évidence ôté la vie à des innocents n’était pas le but premier de mes confrères. Je me mords la lèvre, souriant légèrement, il marque tout de même assez ses réticences quant aux dernières attaques. Mais lui peut se le permettre contrairement à moi, c’est la seule différence.

« Les humains ne sont pas sensés être au courant de notre existence en même temps... mais je trouve ça bien dommage, quant on sait qu’anges comme démons cherchent à en rallier à leurs causes. Ils ont leur mot à dire je pense... je trouve ça terrible qu’une race soit créée et qu’elle n’ait pas le choix... mais ce n’est pas moi qui décide et bien que je sois contre, je ne peux pas m’opposer réellement »

Une réticence que j’avoue, et une certaine retenue quant au fait que je sois contre, je laisse sous-entendre volontairement pour rattraper mes propos derniers, que je n’agirais pas contre mes frères. Du moins, je ne tuerais que si nécessaire et si j’en suis capable, mais je ne suis pas du genre à reculer devant l’obstacle, c’est ce qui fait défaut auprès de ceux qui me connaissent.

Je n’ai plus réellement de question, si ce n’est personnels, car j’aime entendre les périples de chacun, mais je n’ose pas demander, ce peut être déplacé envers Hikaru et je ne me permettrais pas. Je me contente d’hésiter, de chercher quoi dire afin de ne pas l’alarmer.


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Lun 23 Sep - 21:24

« Nous sommes nombreux, même si bien moins que mes frères, nous sommes puissants, toutes races confondues, une alliance qui permet la non-attaque entre nous afin de protéger la terre et ses habitants d’une fin certaine. Je ne peux pas en dire plus ici... et mon logement a été détruit il y a peu... on me surveille déjà »

Je m’en doutais bien qu’on le surveillait déjà. Sinon je ne lui aurais pas offert mon aide. En revanche, je ne savais pas que son logement avait été détruit. Il ne l’avait pas dit, mais j’étais sur que c’était l’œuvre des Anges de l’Occident. Son cas était peut-être plus grave que prévu. Il fallait à tout pris protéger sa famille. En revanche, cette alliance était tout ce qu’il y a de plus intéressant. Toute race confondue disait-il ? Cet Ange se rebellait de plus en plus contre l’autorité Divine. Si cela venait à s’apprenait, il n’aurait pas le temps de dire « ouf » que Takuya aura signé sa déchéance.

Je prenais mon téléphone et je lui répondais.

« Ton cas est plus grave que je ne le pensais. Le moindre faux pas et tu finiras en Enfers et Takuya se fera un plaisir de signer ton arrêt. As-tu un autre logement ? Si besoin, j’ai une villa, je peux vous héberger toi et ta famille en attendant. »

Je pensais vraiment ma proposition. Sa femme et ses enfants n’avaient pas demandé à subir tout ça. C’étaient des êtres innocents qu’il fallait protéger à tout prix. Chul Hei était noble de cœur mais se rendait-il compte que c’était un miracle que les Anges n’aient pas encore tués toute sa famille ?
Je souris quand à sa remarque sur le fait que les humains n’ont pas le droit de choisir leur destin. J’étais bien d’accord avec lui. Juste parce qu’ils étaient mortels, ils étaient considérés comme insignifiants. Leur avis n’intéresse pas les immortels. C’était bien dommage car certains oubliaient trop facilement qu’ils avaient été humains dans une autre vie. Et que sans humains, il n’y aurait pas d’Anges ou de Démons.

-Je suis tout à fait d’accord. Les deux camps savent pertinemment que les humains représentent l’avenir de leur espèce alors ils les traitent comme du bétail. Ironiquement ils oublient qu’ils ont été humains aussi. Enfin, les Démons, eux, on ne leur laisse pas le choix d’oublier, n’est-ce-pas ? Fis-je sur un ton un peu sarcastique.

Mais bon, la parole de Dieu est toute puissante, n’est-ce-pas ? Mon Père avait des pouvoirs de persuasion très convaincants. Dans n’importe quelle religion, il arrive à rallier les peuples pour qu’ils prêchent sa foi « aime ton prochain ». Pendant ce temps, lui doit penser « pendant que je m’apprête à vous exterminer ». Parce que les humains ne traitent pas la Terre qu’Il leur a donné avec respect. Qu’ils gâchent la chance que Dieu leur a donnée. Il a peut-être du voir le Roi Lion 2 dans lequel Simba dit à Kovu que le feu n’est pas forcément que destructeur en lui montrant une plante verte qui pousse miraculeusement dans un désert aride détruit par le feu. Je souris malgré moi. « Pardon mon Père ». L’image est assez causasse. Je n’imaginais pas du tout mon cher Paternel regarder des dessins animés, mais pourtant si représentative.

-Désolé, ça me fait penser à une scène du Roi Lion 2, quand Simba parle avec Kovu. Enfin bref. Tout ça pour dire qu’il vaudrait mieux effectivement que tu ne retrouves pas en travers du chemin de tes frères. Et ce n’est pas une menace, mais un conseil.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Sam 28 Sep - 15:58

Son regard s’était assombri, à croire que mon cas était plus grave et c’est ce qu’il m’avait annoncé, il avait pris grand soin d’ailleurs de faire entendre qu’il avait une villa pour ma sécurité et celle de ma petite famille. Je m’incline une fois de plus, étonné qu’il veuille bien me prêter sa demeure momentanément et réplique à mon tour.

Je pense qu’il serait plus sage que je te confie ma famille, le temps que les soupçons sur moi soient levés je devrais être moins présent pour eux dans le but de nous protéger tous les quatre. Je te remercie pour cette offre

Nous reprenons la conversation et il parle des anges et des démons en raison des dernières attaques. Je suis d’accord avec lui, les humains ne doivent pas être traités comme une marchandise... ils sont la raison pour laquelle nous sommes là, la plupart d’entre nous disons. Je me mords la lèvre et acquiesce. Il n’a pas tort, ce qui m’empêche de perdre mes ailes c’est cette vie humaine que je ne veux pas oublier. J’aurais très bien pu accepter mon sort sinon... mais je conserve encore cette part d’humanité en moi et comme lui, visiblement, je redoute de la perdre une fois mes précieux souvenirs « effacés ».

Un châtiment cruel... et parfois injustifié...

La justice des cieux laisse à désirer elle aussi, comme sur terre, corrompus, car nous ne sommes que des hommes, plus puissants, certes... mais nous nous comportons comme tels hormis un code de conduite plus stricte, cela n’empêche en rien que l’âme ne soit plus pure. Je fais référence à ces anges devenus démons et qui n’auraient pas dû l’être. Malheureusement, une fois l’erreur commise elle est irréparable, il est impossible de récupérer des souvenirs. Une seule personne en est capable et elle est neutre dans tout ce que nous entreprenons, excepté ce combat. IL a donné l’ordre... mais est-ce réellement pour exterminer les humains ? Ou bien s’est-il lassé ? Cette fin dont il parle... ange et démon, le combat final... l’envisage-t-il comme nous ? Il n’en restera plus que deux... lui et son mystérieux judas qui jusqu’à nouvel ordre a pris la fuite. Le prince des enfers est introuvable... qu’attend-il ?

Un fou rire me sort de mes pensées, visiblement Hikaru a eu une image en tête qui était inappropriée. Il m’explique et je comprends, bizarrement, riant avec lui. Le fait est que j’ai été curieux de cette culture et que les personnages de Disney sont récurrents dans le monde de mes enfants. J’ai été comparé justement, bien que l’image soit assez simple. J’acquiesce une nouvelle fois.

Le problème étant... est-ce que je vais réussir à ne pas bouger, il va bien le falloir... je ne m’opposerais jamais violemment à eux... je n’en ai pas le droit.

J’ai foi en notre petite alliance, mais j’ai tellement peur que nous n’y parvenions pas, et si c’était la fin, pour nous tous ? Et si le monde devenait chaos ? J’ai peur de tout ça, de l’avenir que je voudrais offrir et qui ne s’ouvrira pas devant les yeux de mes petits... comme pour bon nombre d’humains d’ailleurs et de races qui verrons le monde qu’ils ont connu anéantis.

Que deviendrons-nous... tous... si le monde sombre ? Je me pose toujours la question...


Revenir en haut Aller en bas
 
Nakamura Hikaru
Creature † Walker

avatar




MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Dim 29 Sep - 18:05

Satisfait et soulagé qu’il accepte mon offre, je lui communiquais mon numéro de téléphone et mon adresse postale afin qu’il puisse faire le nécessaire.

« Avec moi ils ne craignent rien. Je suis intouchable. » rajoutais-je rapidement sur mon portable.

Le problème étant... est-ce que je vais réussir à ne pas bouger, il va bien le falloir... je ne m’opposerais jamais violemment à eux... je n’en ai pas le droit.


Il n’avait pas le choix de toute façon. Je ne savais pas comme cela se passait aux Enfers, surtout depuis la disparition de Lucifer. En tout cas, il m’avait semblé qu’ils étaient un peu moins rigide niveau règlementation. Enfin, ça dépendait quels princes démons mais certains étaient un peu laxiste à ce niveau là. Au ciel, il n’y avait qu’un seul chef : Dieu Tout Puissant.  Et il dirigeait le tout d’une main de maître.

-Il n’y a pas de problème. Soit tu te contrôles, soit tu finis en Enfers. Le choix est vite fait. Je n’ai pas de préjugés par rapport à la distinction Ange / Démon, mais tu pourrais bien changer et ta famille moins en sécurité.

Parce que je n’étais pas totalement aveugle, certains Démons portent très bien leur nom. Je ne savais ce que pourrait devenir un Ange blasé qui a tout fait pour sauver l’humanité sans aucun soutien en retour des Cieux. Ca pouvait donner des Démons comme le Prince du Jugement comme des démons sadique et pervers.

Que deviendrons-nous... tous... si le monde sombre ? Je me pose toujours la question...


Nous ? En ce qui concerne les créatures surnaturelles, nous, les anges, démons, on continuera nos occupations. Dieu trouvera un moyen de sauver quelques pauvres humains pour repeupler la planète et refaire l’humanité à son image – encore une fois. Pour les humains, eux, ils vont devoir réapprendre à vivre dans un nouveau monde, repartir à zéro. Je n’étais pas très enthousiaste quand au résultat bienfaiteur de l’Apocalypse. Mais nous allions devoir composer avec.

-Seul Dieu nous le dira, sans mauvais jeu de mot. Nous, les créatures comme toi et moi, allons devoir aider les humains qui resteront en vie à s’adapter à leur nouvel environnement. A mon avis, ça ne sera pas aussi parfait qu’Il le prévoit.


Je ne m’inquiétais pas trop pour ma condition. Même si je n’avais pas envie d’abandonner les humains, je savais que j’aurais du boulot à l’eau à L’arbre de la Vie pour aider les nouveaux Anges et j’étais sur qu’il allait en avoir. Je regardais l’heure. J’allais être en retard. J’avais un rendez-vous de prévu.

-Je dois y aller. J’ai quelque chose de prévu. Mais n’oublie pas de me contacter et je vous ferais une place dans ma villa. Je suis sérieux. Je me levais et le saluais avant d’ajouter : Tu es un Ange bien. Continu comme ça. Ne te laisse pas corrompre par la peur sans toutefois prendre des risques inconsidérés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Will you be my friend ?
Lun 7 Oct - 21:29

Je devais l’écouter et mettre au courant Miwa et les enfants, pour leur sécurité le temps que tout s’arrange. D’autre part, il fallait que je ne prenne pas de risque. Je serais présent, mais neutre. Comme j’ai toujours agi, mais avec moins de hargne malheureusement. Je serais dans l’ombre de certains... parfois, j’aimerais tout simplement être un originel afin de donner à mes frères une leçon qu’ils ne sont pas prêts d’oublier, car outre le fait qu’ils soient puissants, ils doivent obéissance à ces êtres supérieurs.  

L’apocalypse est une source de motivation suffisante pour m’acharner à protéger la terre et ses habitants, mais j’espère que d’autres sont convaincus et plus motivés encore, comme Hikaru notamment. Je me mords, la lèvre acquiesce, et me contente de m’incliner. Il est sur le point de me laisser et ces dernières paroles me laissent sans voix, si bien que je me contente de le laisser partir sans mot dire. Je finis ma tasse et nous avons payés tous les deux, les quelques piécettes posées pour les serveurs, je m’enfuis à mon tour pour rejoindre Miwa. Il faut que je lui parle de tout ça et surtout il faut qu’elle accepte.

Je ne suis pas certain qu’elle veuille s’éloigner de moi, mais qu’importe, je serais bien obligé de les protéger de cette façon, entre les mains d’un griffon ils risquent bien moins et moi, loin d’eux, bien que triste, je pourrais me concentrer et ne pas me laisser aller à défier mes semblables et les autres pros apocalypse. Je soupire en enfourne mes mains dans mes poches avant de relever la tête vers le ciel. Père, parfois je me demande ce qui te passe par la tête. Tu es le seul qui possède tous ses moyens et qui décide de tout sans qu’aucun ne puisse deviner ta pensée. Ne te sens-tu pas seul au fond... déçu par des humains que tu as crée à ton image pourtant... je n’ai rien à dire, tu es mon créateur en quelque sorte et tu m’as offert la vie que j’ai aujourd’hui, ainsi que mon libre arbitre... pourtant, je me demande si tu as bien fait... pourquoi défaire ce que tu as fait, une fois qu’ils commencent à comprendre... ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Will you be my friend ?

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Will you be my friend ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: A.S.A.K.U.S.A :: Espace zen :: Maison de thé-