† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 ''J'ai rêvé que ça arrivait... puis c'est arrivé'' [Minami Rei & Yang Zhi Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minami Rei
Human † Hunter

avatar


Emploi : Conçierge à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: ''J'ai rêvé que ça arrivait... puis c'est arrivé'' [Minami Rei & Yang Zhi Shu]
Mar 12 Fév - 6:39

''J'ai rêvé que ça arrivait... puis c'est arrivé''

Yang Zhi Shu & Minami Rei
Le 11 Juin 2010 // 13h34

    Un rêve. Un simple rêve qui pourtant, comme tous les autres, serait probablement l’initiateur d’une des catastrophes de ma vie. Et encore une fois, je ne pouvais rien y faire. En général ce n’était pas nécessairement des catastrophes de ma vie, mais ça le devenait aussitôt que j’en rêvais. Certain appelait ça un don, pour moi c’était ma malédiction. De savoir ce qui allait arriver, sans pouvoir y changer quelque chose. Je ne faisais qu’observer et mon cœur en pâtissait, en général. La première fois que j’avais fais un rêve prémonitoire, c’est ma sœur que j’avais vue mourir. Comme une idiote j’ai pris ce rêve pour ce qu’il était, pour un rêve. Sans m’imaginer une seconde que ce que j’avais vue deviendrait réalité quelques jours plus tard. Je suis resté impuissante. Je le suis toujours. Voir ce qui va arriver ne me permet pas de le changer. Honnêtement c’est une vraie torture, en général, parce que ce qu’il y a dans mes rêves n’est jamais très beau, jamais tout rose. Jusqu’au jour où on apprend à faire comme si ce n’était que des rêves, comme s’ils n’allaient pas se réaliser, comme s’ils n’allaient pas être. Mais c’était difficile de les ignorer. Ils sont toujours différents des autres, toujours plus réel et c’est ce qui me permet de les différencier.

    Ce matin là, n’avait pas été différent. Je me suis réveillé en sursaut. Je me suis levé, j’ai pris un verre d’eau et j’ai essayé d’oublier. Mais à chaque fois que je fermai les yeux je revoyais ce rêve, dans ma tête. Un ange. Un stupide ange. Je déteste les anges. Sauf un, peut-être deux. Trois ? Sang de Dieu… vraiment ? Trois ?? Il fallait que j’arrête de m’attacher à ces créatures. Bref, tout ça pour dire qu’il y avait un ange. Et des logements, qu’il détruisait sans scrupule, sans se soucier de s’ils étaient occupé ou non. Sans cœur, sans sentiments… aussi froid que de la glace. Un ange, tout simplement, sous les ordres d’un Dieu tout aussi simplement cruel.

    J’avais le bruit des explosions que résonnait encore dans mes oreilles, alors que ça faisait déjà deux semaines que j’avais eu ce rêve. Puis j’avais entendu parler de cet incident, dans mon bloque appartement… et j’ai fais le lien. Je ne m’attendais pas à ce que ça soit si proche. C’était arrivé à quelques autres endroits en ville, aussi… Je détestais ce qui arrivait. Maintenant les explosions, avant les ‘’catastrophes naturels’’ qui étaient tous sauf naturel… Pourquoi maintenant ? Que veulent-ils ?

    J’étais étendu sur mon sofa, un bras sur le front, l’autre qui pendait dans le vide et je fixai le plafond, essayant de m’enlever ces images de la tête. Personne n’était blessé, mais la destruction n’était pas ce que je préférais non plus. Pourquoi ne pas aller voir, après tout, hm ? Puis, ça ne faisait que me ronger, de ne pas savoir exactement. Je voulais voir. Savoir. Et j’étais surtout beaucoup trop curieuse…

    C’est ainsi que je me décidai à me lever de mon sofa. Je me levai et enfilai des chaussures avant de sortir de l’appartement, tout simplement vêtu d’un t-shirt blanc et de joggings. Donc voilà, je fis les étages un à un. L’appartement de Chul Hei avait été touché, au deuxième étage. Cet ange que je n’étais pas tout à faite certaine d’apprécier encore. Disons que Kanon essayait de me convaincre qu’il était quelqu’un de bien mais que c’était disons, peine perdu. J’avais jeté un coup d’œil, mais je ne voulais pas me confronter à Chul Hei. Puis ensuite, au troisième étage, il y avait le 332 et le 333, qui s’étaient fait démolir. Le 333… Au lieu de la porte, il y avait un plastique. Je m’approchais doucement, curieuse de voir l’intérieur, de voir l’étendu des dégâts. Du dos de la main, je tassai le plastique et jetai un coup d’œil.

    « Il y a quelqu’un ? »

    Enfin, ça avait carrément explosé, il n’y avait probablement personne. Pourtant, alors que je posai un pied dans l’appartement, hésitante, je vis un homme, dos à moi.

    « Excusez-moi ? C’est votre appartement ? Enfin… était… »

    Qu’avait-il été décidé, d’ailleurs, concernant ces appartements détruits ? Qu’avaient-ils dit, les policiers ? Terrorisme ? Probablement un truc du genre. Je les vois mal dire ‘’M’oui, monsieur, désolé, un ange enragé à décidé d’exploser votre appartement, on ne peut rien y faire.’’ Non seulement je les vois mal le dire, mais je les vois mal le penser, aussi, après tout…


Revenir en haut Aller en bas
 
Yang Zhi Shu
Human † Hunter

avatar


Emploi : Apprenti détective privé
Localisation : Dans mon appart/bureau

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: ''J'ai rêvé que ça arrivait... puis c'est arrivé'' [Minami Rei & Yang Zhi Shu]
Sam 16 Fév - 11:14

… Oui il y avait quelqu'un.

Bon sang, j'étais agacé, énervé et complètement démuni devant l'état dans lequel on avait mis mon appartement. Il était délabré en parti et seul mon bureau avait été relativement épargné par l'attaque à laquelle j'avais de justesse échappé. Je sortais de chez moi à l'instant même où cet ange arrivait car oui, j'avais bien reconnu là l'aura angélique de ce pourri qui avait presque réduit mon chez moi en miette. Serrant le poing, je ne répondais pas tout de suite à la voix féminine qui résonnait à mes oreilles. Oh non, je n'étais pas tout à fait d'humeur à parler là tout de suite.

Plongeant mes mains dans les poches de mon blouson en cuir noir, des lunettes noirs sur le nez je regardais avec attention les débris de ce qui étaient auparavant mon salon. Je repassais tout en revu, serrant les dents. Bon sang, mon appartement ressemblait plus à un chapiteau géant qu'à un lieu de vie. Il y avait du plastique partout. Je n'avais plus de porte d'entrée et mes murs étaient en parti présent, le reste n'étant qu'un amas de scotch et autre cache-misère. Bon sang, comment j'allais pouvoir travailler correctement dans ces conditions ? Il allait me le payer ça c'était sûr, je n'était pas d'un naturel très violent mais j'étais très rancunier et cet ange de malheur allait en faire les frais.

« Excusez-moi ? C’est votre appartement ? Enfin… était… »


Bien sûr que ça l'était ! Elle ne sentait pas à quel point j'étais en boule ?? Rah.. et puis qu'est ce qu'elle faisait là d'abord ? J'avais une sainte horreur des gens trop curieux quand il s'agissait de moi. Je n'aimais pas devenir un spectacle ambulant surtout pour les gens que je ne connaissais pas.

"Je peux savoir ce que vous faites ici ? On se connait ?"

Ma voix résonnant enfin dans le silence ambulant, je détournais les yeux un instant de ce spectacle affligeant et les levais vers la demoiselle qui se tenait en retrait. Je ne l'avais jamais vu si ? Peut être une voisine ? Est ce que je ça m'intéressait vraiment de le savoir au final ? Un soupire passa mes lèvres et sortant mon portable de ma poche, je commençais à pianoter dessus. J'avais besoin de voir Ji Hoon là tout de suite. J'avais besoin d'info et d'indice.

"C'est très impoli de venir fouiner chez les autres vous savez ? Hmm ? "


Abaissant mes lunettes, je la dévisageais d'un air entendu attendant une réponse de mon indicateur favoris.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
 

''J'ai rêvé que ça arrivait... puis c'est arrivé'' [Minami Rei & Yang Zhi Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.B.U.Y.A :: Immeubles :: Appartements :: #333-