† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 When I miss him

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuki Rui
Guardian angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: When I miss him
Dim 3 Fév - 23:18


Ii Masamune & Kazuki Rui
07/06/2010

J’étais au Skyline et je nettoyais les tables, perdu dans mes pensées, un sourire béat sur la figure. Si Masamune-kun n’avait pas été là, je pense que les clients n’auraient pas été très satisfaits du service, aujourd’hui! Une chance qu’il travaillait!

Effectivement, je pensais à quelqu’un. Ce quelqu’un occupait toutes mes pensées, enfin presque toutes puisqu’il y avait toujours une petite place pour ma protégée, Rei. Je fis tomber un verre en lavant la table et le cassai. Je ne m’en rendis compte que lorsque je me coupai avec le verre. Je regardai le verre, éberlué, avant de reprendre mon sourire béat en haussant les épaules. Bha! C’était qu’un verre! Tout en ramassant les morceaux cassés, je recommençai à penser à cette homme qui me faisait oublier tous mes problèmes, cette homme qui avait une immense place dans mon cœur.

Je continuai donc ma tâche en souhaitant une bonne nuit aux clients qui partaient. Comme c’était la fermeture dans quelques minutes, il ne restait que très peu de clients. En fait, il ne restait qu’un couple, assis à une table dans un coin, et un homme d’une quarantaine d’année, assis au bar, qui ne cessait de commander boisson par-dessus boisson depuis plusieurs heures.

L’homme, qui semblait être un salary man, commanda un autre verre, me désespérant. Il devait avoir une famille à s’occuper et lui il passait son argent dans l’alcool! Ha la la! Parfois, c’est désespérant à quel point les gens sont insouciant! Moi, si je pouvais, j’irais m’occuper de ma Rei chérie immédiatement! Ou bien j’irais voir le démon de mon cœur pour une petite soirée entre nous, dans son appartement.

Mon sourire préféré de la soirée, c'est-à-dire stupide, se plaqua de nouveau sur mes lèvres et mes yeux partirent dans le vide. Je m’accotai contre une table et laissai mes pensées vagabonder. Ses bras, son torse, ses hanches, ses lèvres, lui… J’échappai un rire stupide et alla m’assoir au bar.

Mon comportement de ce soir était assez inhabituel. Normalement, j’étais plus du genre à garder tout mes sentiments à l’intérieur et ne rien laisser voir. Enfin… sauf si c’était mon démon préféré, parce que lui, il devinait tout, de toute façon. Mais ce soir, j’étais incroyablement fatigué et donc, plus responsable de mes actes. J’avais la tête un peu embrouillée par la fatigue et garder mes sourires pour moi était trop difficile.

-Masamune-kun! Tequila s’il te plait!


Demandais-je avant de sourire de nouveau. Encore une fois, son visage c’était imposé dans ma tête. Quel beau visage! J’avais juste envie de l’embrasser et de lui faire des gros câlins! Bien qu’il n’aimait pas quand je devenais trop collant…

Le couple partit alors en se tenant par la main et quelques minutes après, le salary-man-père-de-famille s’en alla aussi. Il avait fallu que je lui dise que la fermeture était passé depuis quelques minutes, mais il partit finalement en chancelant. Je me demandais s’il allait arriver chez lui sain et sauf… Bha! Je suppose bien que oui!

-Ha la la! C’est triste! Pourquoi il est pas venu, ce soiiiir? Masamuneeeeee-kuuuun!! Je veux le voiiiiiiireuuuh!!

Fis-je après quelques minutes en me mettant à taper le comptoir de mes poings, comme un enfant. Oui… la fatigue ne me faisait pas. C’était comme quand j’avais faim! Je devenais un peu débile.

-Tu sais, Masamune-kun, il y a quelqu’un que j’aime! Pas que je l’aime comme dans amour, enfin un peu, mais plus comme… comme un ami super super super important! Plus qu’un frère… Bha un amant, en fait! Ouais! Je l’aime comme on peut aimer son amant! Enfin bref! Il me manque… il n’est pas venu, aujourd’hui! Dommage, ne! J’aurais pu te le présenter! Bha c’est un démon, mais il est super gentil avec moi! Il s’appelle Shibata Ranmaru! Il est tout doux tout gentil et trop sexy, en plus! Ha la la… Pourquoi il est pas là?! Fait chier.

Je me doutais bien que Masamune n’avait rien à foutre de mes relations «amoureuses», mais il fallait que je le partage avec quelqu’un! Et il était là! Et… je me voyais très mal aller dire à Rei-chérie que mon amant démon qu’elle détestait me manquait. Effectivement, ça ne le ferait pas trop. J’ai l’impression que si je lui disais ça, elle m’étranglerait ou un truc dans le genre tout en essayant de me convaincre que Ran était un démon sanguinaire qui ne me voulait que du mal. Bien qu’il était vraiment un démon sanguinaire… Dans tous les cas, il ne me voulait aucun mal!

-Rei me frapperait si je lui disais ça!

Ajoutais-je avant de reprendre mon sourire stupide. Ouaip! La fatigue me faisait vraiment devenir débile, à déblatérer ma vie à mon gentil barman!
Revenir en haut Aller en bas
 
Ii Masamune
Angel † Walker

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: When I miss him
Mar 5 Fév - 2:49

    C’était plutôt tranquille ce soir, il n’y avait pas eu tant de monde que ça au bar. J’aimais bien quand les soirées n’étaient pas trop achalandées. J’étais le seul barman ce soir comme pas mal à tous les soirs. Certes Rui le patron était là avec moi… Il était là, mais pas totalement non plus. Il était plutôt distrait ce soir alors qu'habituellement toujours tip-top.
    Je rangeai les bouteilles d’alcool et jetai un regard de temps vers la porte en espérant qu’elle s’ouvre et qu’il entre. J’avais espéré toute la soirée qu’il se pointe, mais il n’était pas venu… Depuis que je l’avais vue que je l’avais reconnue je pensais beaucoup trop souvent à lui. Il n’y avait que lui pour hanter mes pensé ainsi malgré ce qu’il était. J’entendis le bruit d’un verre qu’on cassait et regardait dans la direction de Rui, il était effectivement distrait ce soir beaucoup plus que l’anormal. Mais je n’avais rien à en redire de toute façon. J’étais tout aussi distrait que lui par moments donc bons.

    Il n’y avait qu’un seul client au comptoir un homme dans un état d’ébriété bien avancé qui demandait verre par-dessus verre. Je le servais gentiment me fichant bien ce qui pouvait lui arriver par la suite. Qu’il se fasse happer par une voiture ou qu’il s’endorme sur le trottoir, je m’en fichais complètement. Déjà travailler ici me demandait un effort plus qu’inhumain… travailler pour servir des humains n’était-ce pas pour ça que Rui essayait par tous les moyens de me faire apprécier les humains?

    - Un autre verre, me héla l’homme du comptoir.

    Je le servais encore une fois ne le regardant même pas. J’imagine que dans un autre bar on ne l’aurait probablement pas servis vue son état et on l’aurait sans doute fait partir. J’avais vu ça à quelques reprises dans un bar. Je ne comprenais définitivement pas les humains, il avait sans doute une vie de famille c’était la fin du monde et lui se noyait dans l’alcool. Je soufflai et secouai doucement la tête, je ne devais pas penser à ça.

    Je commençai donc à laver des verres en entendant la fermeture qui ne devrait sans doute plus tarder maintenant. Pourquoi ne l’avais-je pas revue? J’avais par moments l’impression qu’il me fuyait. Une chose sûre, il ne m’avait pas reconnu, mais moi j’avais encore mes souvenirs. Le voir, mais ne rien faire état assez difficile. J’aurais aimé le voir ce soir que lui parler pour revoir cette expression que j’avais sur son visage la première fois.
    C’est des bruits de pas qui me firent revenir à la réalité en regardant au bar, je constatai que Rui y était maintenant assit remarquant du même coup qu’il avait fini de nettoyer les tables. Il avait se sourire idiot plaquer sur ses lèvres comme d’habitude. J’entendis alors sa voix, il me demandait de lui servir une Tequila.

    Je le regardai un instant surpris, mais le servais, je n’allais certainement pas faire le sourd d’oreille même si cela aurait pu être possible. Je posais le verre devant lui en souriant avant de me remettre à ma tâche c'est-à-dire essuyer les verres fraichement lavé, je serais ensuite libre de pouvoir partir.
    Les quelques clients restants quittèrent le bar finalement me laissant seul avec le patron, maintenant que les humains étaient partis je me sentais beaucoup mieux. Je n’avais pas à me forcer pour sourire quoi que…

    - Ha la la! C’est triste! Pourquoi il est pas venu, ce soiiiir? Masamuneeeeee-kuuuun!! Je veux le voiiiiiiireuuuh!!

    Je regardai Rui en haussant un sourcil que disait-il? De qui me parlait-il? Je n’avais pas pour habitude de discuter longtemps avec lui et surtout j’évitais qu’il se confie à moi, je n’avais pas vraiment envie de savoir ce qu’il faisait en dehors du bar. Il traînait sans doute avec Minami-Chan. Je me remis à ma tâche faisant abstraction à ce qu’il venait de dire.

    - Tu sais, Masamune-kun, il y a quelqu’un que j’aime! Pas que je l’aime comme dans amour, enfin un peu, mais plus comme… comme un ami super super super important! Plus qu’un frère… Bha un amant, en fait! Ouais! Je l’aime comme on peut aimer son amant! Enfin bref! Il me manque… il n’est pas venu, aujourd’hui! Dommage, ne! J’aurais pu te le présenter! Bha c’est un démon, mais il est super gentil avec moi! Il s’appelle Shibata Ranmaru! Il est tout doux tout gentil et trop sexy, en plus! Ha la la… Pourquoi il est pas là?! Fait chier.

    J’avais écouté son monologue d’une oreille distraite jusqu’à ce que j’entende son nom à « lui ». Le verre que j’avais dans les mains que j’essuyais se brise entre mes doigts sous la pression de ceux-ci. Il aimait Ran? Il aimait ma moitié? J’eus un instant l’impression qu’on venait de m’arracher quelque chose ou plutôt de me voler quelque chose devrais-je dire. Mais le mot amant me revint en tête et l’impression dont’ont m’est pris quelque chose revint aussitôt.
    Il mentionna ensuite le nom de Minami-Chan qui n’apprécierait sans doute pas sa relation avec Ran. J’avais de petites nouvelles pour lui elle ne serait pas la seule à ne pas apprécier.
    Je ramassai les morceaux de verre qui c’était étalé sur le comptoir avant de regarder Rui.

    - Tu le connais depuis longtemps ce Shibata Ranmaru?

    Je ne m’intéressais pas aux histoires des gens, mais étant donné que ça concernait Ran c’était différent, je voulais savoir depuis quand il connaissait Ran. Mais je me demandais si je voulais vraiment le savoir au fond. Je me sentais soudainement pas très à l’aise en face de Rui maintenant qu’il m’avait parlait de Ran en tant que son amant. Ça me troublait sans doute…
    Non, mais pourquoi il fallait que l’une des seules personnes que je connaisse ait couché avec « lui »?

    - Depuis quand tu le fréquente?

    Une deuxième question que je n’aurais sans doute même pas dû poser, mais c’était plus fort que moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kazuki Rui
Guardian angel † Taboo

avatar



Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: When I miss him
Jeu 7 Fév - 3:25

Alors que je rêvassais en sirotant lentement ma tequila, je sursautai fortement lorsque Masamune-kun cassa un verre. Je le regardai, surpris sans pour autant être fâché. Deux verres de moins dans la soirée! Bien que un des verres brisés soit de ma faute! Je le scrutai du regard, comme pour voir s’il allait bien. S’il n’allait pas bien, il aurait tout simplement dut venir me voir et me le dire! Il aurait put rentrer chez lui! J’étais quand même pas un patron tortionnaire! Si?... SI?!

Alors qu’il commençait à ramasser les morceaux de verres brisées, une lueur horrifiée se glissa dans mes yeux. Étais-je réellement un patron horrible?! Masamune-kun était-il bien dans son travail? Je savais parfaitement qu’il me trouvait lourd mais… ha oui?! Je ne remarquai même pas qu’il avait terminé de ramasser son verre, sursautant à l’entente de sa voix.

- Tu le connais depuis longtemps ce Shibata Ranmaru?

Hoooo!! Alors c’est pour ça qu’il avait cassé un verre! À cause de Ran-chan-chéri-de-mon-cœur! Alors je n’étais pas un terrible patron! Mon sourire reprit sa place sur mes lèvres, autant parce que maintenant je savais que je n’étais pas un employeur démoniaque que parce que mon démon préféré était de retour dans la conversation. À bien y penser, Ranmaru m’avait posé des questions sur mon barman, donc sur Masamune, la soirée où on avait… hahum! La soirée où il s’était souvenu de moi! Il m’avait posé des questions et j’avais alors pensé qu’ils se connaissaient peut-être! Mais depuis, il n’en avait plus reparlé… Mais là, si Masamune-kun parlait de lui, ce n’était surement pas une coïncidence! Détective Rui était sur la piste! Premièrement, il fallait l’emmener à révéler des informations subtilement!

-Ouaiiiis! Ça fait longtemps! Près de… de 200 ans! Héhé! Mais on ne s’est pas vue pendant un bon moment! Je l’ai rencontré quand j’étais encore humain, alors… ouais bon c’est compliqué!


Bon! Je sentais que j’étais sur la bonne voie! Je devais seulement l’emmener à me suivre dans mes révélations! Mon Ran-chan avait un ami? Alors je voulais absolument qu’ils se retrouvent! Mon démon préféré avait droit d’avoir des amis, lui aussi! Il avait le droit de s’amuser, lui aussi! Alors si Masamune-kun et Ran-chan se connaissaient… alors c’était toute qu’une super nouvelle!

- Depuis quand tu le fréquente?

Je fus légèrement surpris de la question. Depuis quand je le fréquentais? Pourquoi il voulait savoir? Je commençai à me dire que quelque chose clochait. Il y avait anguille sous roche! Pourquoi cette question? Et puis… Ran… je ne pouvais pas dire que je le fréquentais depuis 200 ans puisqu’il m’avait abandonné en cours de route mais… mais c’était tout comme. Je ne lui en voulais absolument pas, pour cet abandon! Il devait se protéger. Je n’étais qu’un humain, dans le temps, et je n’aurais pas compris. Il avait fait le bon choix. Les années qui avaient suivis n’avaient été que souffrance et j’aurais eu atrocement besoin de lui, dans ces moments! Le souvenir de ces années douloureuses me fit légèrement grimacer. Si Ran avait été là, il ne m’aurait pas laissé souffrir ainsi. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Il ne savait pas.

-Humm… je fréquentais Ranmaru il y a 200 ans déjà, mais… il s’est passé quelque chose, un imprévue… il est partit et il a disparue. J’ai recommencé à le fréquenter il n’y a pas très longtemps! En fait… il y a un mois! Il ne m’a pas reconnu, même s’il venait au bar! Puis, il y a un mois, il s’est souvenu…

Un sourire triste flottait sur mes lèvres. C’était douloureux, de me rappeler de tout ça! Non seulement je devais me souvenir de l’époque où j’avais connu Ranmaru, mais aussi de mon ex-femme, de la torture, de la faim, de la soif, de l’emprisonnement… de la douleur, de mon cœur qui hurlait sa souffrance… Ranmaru, la personne qui m’avait apprit à refaire confiance, m’avait abandonné. Il m’avait laissé à moi-même et maintenant que je n’avais personne pour me tenir debout, j’étais tombé. Tout ça me faisait souffrir. Mais en même temps… aussitôt que je pensais à Ranmaru, j’étais obligé de sourire. C’était un automatisme. Juste son nom me faisait sourire, apaisait mes angoisses, mes souffrances. Je ne pouvais rien faire d’autre que sourire quand je pensais à lui.

Je ne devais pas repartir dans mes souvenirs et mes pensées noires! Et puis… si je commençais à ignorer Masamune-kun alors qu’il ne me parlait jamais, je condamnais toutes nos conversations à venir! J’étais content de parler avec lui! Je pourrais peut-être apprendre à mieux le connaitre! Et puis… je voulais savoir quel genre de relation il avait avec Ran! S’ils étaient proches, ce qu’ils avaient vécus ensemble…

-Toi? Tu le connais? Il m’a parlé de toi, un jour!

Bien que je me doutais qu’il aurait le même genre de réaction que mon démon-chéri, je devais essayer quand même. Au moins, avec Masamune-kun, il ne pourrait pas déchiffrer mes émotions et éviter les questions si aisément!
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: When I miss him

Revenir en haut Aller en bas
 
 

When I miss him

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Quartier chaud :: Bars :: Skyline-