† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Walk of Fame ft. Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Walk of Fame ft. Hiro
Dim 13 Jan - 18:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Vraiment, vraiment, vraiment. Aussi sincèrement qu' Ichiro peut etre  : Il n'avait pas prévu de se retrouver dans le meme shoot avec Kiriyama Hiro. Bon... Peut etre un peu. Et alors ? Ce n'était pas comme si il avait usé de ses pouvoirs sur ses managers et conseillers en image pour lui organiser une « rencontre » avec le mannequin et pour pouvoir l'avoir sur ses jackets alors bon...
    De toute facon, le jeune homme n'avait jamais epprouvé le besoin de justifier ses actes auprès de qui que ce soit. Si son agence n'avait pas accepté son désir, alors il aurait trouvé une autre facon d'aller exercer sa vengeance auprès du jeune homme. Une vengeance qui avait duement muri dans son esprit toutes ces semaines.

    Il allait faire tomber l'humain amoureux de lui. Peu importe le temps qu'il faudrait, il n'utiliserait pas ses pouvoirs pour que l'humiliation soit toujours plus grande pour cet ange plein de belles parleurs et d'idées très encrées dans la tradition. Il le pousserait à commettre le plus grand péché, alors il n'aurait qu'a le pousser du bout des doigts pour qu'il tombe dans le vide. Il l'aurait dans tous les cas. Souriant largement, il ne put s’empêcher de se rappeler de son visage quand il avait quitté le salon de thé, il n'y a pas si longtemps...Il savait que malgré son courage, il ne pourrait rien contre son poison, qui était déjà entrain de lentement s'immiscer dans les veines de l'ange.

    Quoi qu'il en soit, il avait décroché un photoshoot de couple avec le mannequin , et avait bien insisté pour que personne ne lui révèle son nom, sinon évidemment qu'il aurait refusé. Et le jour convenu arriva rapidement.
    Il était le premier sur le set, bien évidemment, et se laissa maquiller, coiffer avec plaisir. C'était bien une chose qu'il appréciait avec le sexe et la musique dans une vie humaine. Se faire chouchouter par les autres, peu importe si on avait un cœur ou non, ca faisait toujours beaucoup de bien.
    Une fois que ce fut fait, il s'observa dans le miroir avec une grande satisfaction. Le thème, aujourd'hui, c'était ange et démon....Comme c'est cocasse ! Je ne vous demande pas qui il représentait entre l'ange et le démon, vous le savez, n'est ce pas ?

    Habillé tout de noir, avec un jean juste assez moulant pour attirer l'oeuil des fans hystériques (ou d'un certain Hiro), déchiré aux endroits stratégiques et une veste ornée de chaînes dorées. Ses cheveux naturellement noirs relevés de quelques mèches blanches étaient légèrement ondulées, et ses yeux soulignés d'un épais trait de crayon noir.
    Parfait, c'était juste assez sombre à son goût et pas cliché. Il était très impatient de voir comme est ce qu'ils avaient prévu de représenter la nature angélique de son partenaire. Ce n'était pas encore l'heure, mais autant aller jeter un coup d'oeuil maintenant qu'il avait terminé, pas vrai ?

    Il s’arrangea pour que personne ne le voie se diriger vers la loge de son partenaire, qui se trouvait totalement à l'opposé de la sienne. La porte était entrouverte, signe qu'il était arrivé alors qu'il se faisait préparer.
    Souriant largement, il poussa mentalement toutes les personnes présentes dans la pièce, à sortir sans se poser de questions et sans rien dire. Et une fois que son petit compagnon fut seul dans la pièce, il y entra, avec un doux sourire qui ne présageait pourtant rien de bon.

    Il était bien la, toujours aussi magnifique et pur. Il devait sûrement se douter qu'il reviendrait, il lui avait promit, mais l'avait t'il attendu aujourd'hui ? Il espérait bien que non, parce qu'il préférait bien que son effet soit total.

    -Comment vas tu, Hiro ?

    Demanda t'il en regardant autour de lui, venant regarder avec grand intérêt les parfums posés sur la coiffeuse, et se tourna vers le jeune homme avec un léger sourire, un sourire tout à fait effrayant.

    -On dirait qu'on va être partenaire, aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Dim 13 Jan - 20:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après sa rencontre avec le démon, Hiro était resté aux aguets pendant quelques jours puis s’était dit que cet énergumène à la petite taille n’allait pas mener sa vie à sa place et il décida de tout simplement l’oublier. Ce fut plus facile qu’escompté au final, le boulot aidant beaucoup à cela. Il avait reprit sa petite vie normale de conservateur/mannequin qui, les jours suivants, s’avéra tranquille. Il eut même une offre avantageuse de la part de son agent. On lui proposait de faire un shoot sur le thème de l’homosexualité inter espèce. L’idée, bien qu’étrange au départ, finit par lui plaire et il accepta. L’ange pensait que c’était là la preuve que les humains évoluaient et pensaient plus ouvertement. Et puis, être proche d’un autre homme juste le temps de quelques photos ne le gênait pas du tout. Même si c’était hors photo également ! Mais, comme on ne lui avait pas révélé le nom de son partenaire, il se demanda comment il était.

Puis on lui dévoila le deuxième thème qui accompagnerait le premier : ange et démon. En l’apprenant, Hiro avait juste haussé un sourcil. Etait-ce de cette manière qu’ils comptaient faire passer un message d’amour de tous à la population ? En mêlant deux êtres que tout oppose ? Pas bête…mais ça lui faisait bizarre tout de même, étant donné qu’il jouait un ange…qu’il était déjà. Et finalement, il vit là-dedans un vrai défi. En réalité il devait jouer un ange de la façon dont les Hommes se les représentaient : gentils, purs et serviables. Toute créature savait parfaitement que les Anges n’étaient pas vraiment ainsi. Quelques uns oui, mais rien qu’à voir Hiro…il ne correspondait pas du tout à ça ! C’était marrant, et le jour J il se rendit au studio avec une petite pointe d’amusement. En temps normal il aimait bien poser pour les photographes mais là, encore plus que d’habitude. Surtout que son partenaire était une sorte d’invité surprise…

Le jeune homme alla s’installer dans sa loge et laissa le personnel s’occuper de lui, comme d’habitude. On ne changea pas grand-chose à son visage, qui était déjà très blanc et pur. Son air doux et inoffensif tromperait n’importe qui, surtout les maquilleuses, et la seule chose qu’elles changèrent légèrement fut sa coupe, qu’elles rendirent moins stricte. Puis on lui donna des vêtements qu’il enfila prestement : un slim blanc comme la neige et une chemise largement ouverte, d’un blanc éclatant également, qui laissait entrevoir le diamant à son nombril qu’il avait pris soin de mettre le matin même. Ce dernier était d’un blanc pur, signe qu’il était calme à ce moment-là. Sa croix pendait toujours à son cou, la chaîne si longue que l’objet argenté arrivait entre ses pectoraux et son nombril, parfaitement mise. Tel était son « costume ». Il restait également pieds nus, signe de sa simplicité et de sa pureté. Après tout, pour les Hommes un ange n’était pas matérialiste…Donc on pouvait également voir la chaîne argentée à sa cheville droite, qu’il ne quittait jamais non plus.

Occupé à lire, il n’entendit pas les gens partir peu à peu de sa loge. Mais cette voix…

- Comment vas tu, Hiro ?

Le Chérubin s’arrêta d’abord de lire, puis releva lentement la tête pour fixer son adversaire dans le miroir. Il ne se retourna pas mais fronça légèrement les sourcils en le voyant.

« Que faites-vous là ? »

Demanda-t-il simplement sans répondre à sa question. Mais la réponse, il la connaissait…

- On dirait qu'on va être partenaire, aujourd'hui !

Sans pouvoir s’en empêcher, il eut un petit ricanement et posa son livre sur sa table et, enfin, se leva pour lui faire face. Sans l’ombre d’une peur dans les yeux, il s’avança vers lui, le blanc qui émanait de sa personne et de son style contrastant fortement avec la noirceur d’Ichiro. Il s’arrêta une fois devant lui et releva légèrement le menton, soulignant ainsi sa petite taille.

« Vous ne lâchez pas hein. Vous faites même des pieds et des mains pour vous retrouver en plein shoot avec moi. Je ne sais pas si je dois me sentir honoré ! Le devrais-je ? Enlevez donc ce petit air vainqueur de votre visage, ce n’est qu’une séance photo comme une autre, je ne vais pas changer juste parce que vous êtes là. Vous n’êtes qu’un humain ici, tout comme moi. Non…vous n’êtes qu’un rajout pour ma renommée en tant que mannequin. Après tout, ce n’est pas moi qui ai dû insister pour être pris en photo avec vous…Y avez-vous réfléchi ? »

Il eut un petit sourire puis tourna les talons et alla se rasseoir à sa table, reprit son livre et recommença à lire tranquillement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Lun 14 Jan - 22:35

    Le démon savait bien que son apparition n'avait pas changé grand chose dans la vie de sa cible, puisqu'il l'avait effectivement surveillé par lui meme, ce qu'il avait promis au plus jeune le jour de leur affrontement. Après avoir chargé son bras droit de tuer les deux incapables qui avaient permis à l'ange de le découvrir et donc de l'avoir par surprise. Si il ne pouvait plus, techniquement, faire du mal à la personne qui avait divulgué son secret à son nouvel ennemi mortel, il fallait bien que quelqu'un paye pour ce qu'il s'était passé. Et il comptait bien sur la jeune femme pour s'en etre parfaitement occupé. Quoi de mieux que le venin de la veuve noire ?
    Il eut un sourire mauvais, très satisfait. Finalement, le fait que le plus jeune connaissait son vrai prénom ne l'émouvait pas plus que cela. Après tout, il était Ichiro, le futur roi des enfers. Ce n'était pas un idiot d'ange qui lui ferait perdre les pédales.

    C'était bien pour cela qu'il avait organisé ce photoshoot. Pour lui faire comprendre qu'il avait encore les pleins pouvoirs, et qu'il allait le faire souffrir pour ce qu'il avait faire. Qu'il allait le faire souffrir et qu'il le supplierait de l'achever quand il en aurait fini avec lui. Un sourire nouveau fleurit sur ses lèvres à l'idée de le voir souffrir, de le voir agoniser. C'était bien dommage. Un jeune homme aussi beau....Si il avait été un peu plus coopératif, il l'aurait surement emmené avec lui en enfer et l'aurait sauvé de l'apocalypse...Mais finalement, il n'aurait meme pas le temps de voir la terre se réduire en cendre.
    Il se regarda une nouvelle fois dans la glace pour s'assurer que tout était parfait. Certes, il était la pour mettre la pression au plus jeune, mais était aussi la pour faire la jaquette de son album. Donc, il fallait qu'il soit au maximum de sa beauté. Et il n'en manquait pas, de prestance. Sans etre particulièrement narcissique, il n'avait jamais douté de sa beauté et savait que pour les humains, c'était un bien plus grand pouvoir que la puissance et l'argent.
    Il se faufila dans le couloir après s’être assuré de tout cela. Le shoot ne commençait que dans 15 minutes, alors le jeune homme savait que son partenaire était encore dans a loge, et sûrement seul, alors c'était le meilleur moment pour passer à l'attaque, n'est ce pas ?

    Bizarrement, le jeune homme n'avait pas l'air si étonné de le voir apparaître soudainement dans sa salle de préparation. Il avait l'air...Blasé. Et en aucun cas apeuré ou meme révolté qu'il l'ait entrainé dans un piège. Qu'est ce qui lui prenait ? Est ce que ca lui faisait plaisir qu'il veuille le faire souffrir ? Meme son bras droit, Hina, ne le provoquait pas autant. Cachant sa colère, il fit l'innocent, entrant d'une manière très décontractée.
    « Que faites-vous là ? »
    -Moi ? Je souhaitais juste me présenter à mon partenaire ?
    Pas besoin de le présenter, bien évidemment, puisqu'ils s'étaient rencontrés des jours auparavant dans ce salon de thé et qu'ils connaissaient déjà l'un sur l'autre bien plus de choses qu'un couple en saurait, parfois.
    Après lui avoir fièrement dit qu'ils allaient etre partenaires pour la journée, le jeune homme lutta contre l'envie de le jetter du dixième étage en sachant que de toute facon, ca ne servirait à rien, mais surtout que ca éveillerait bien trop de soupcons.
    Il le regarda bien en face, faisant passer toute la violence de ses sentiments par ses yeux.

    « Vous ne lâchez pas hein. Vous faites même des pieds et des mains pour vous retrouver en plein shoot avec moi. Je ne sais pas si je dois me sentir honoré ! Le devrais-je ? Enlevez donc ce petit air vainqueur de votre visage, ce n’est qu’une séance photo comme une autre, je ne vais pas changer juste parce que vous êtes là. Vous n’êtes qu’un humain ici, tout comme moi. Non…vous n’êtes qu’un rajout pour ma renommée en tant que mannequin. Après tout, ce n’est pas moi qui ai dû insister pour être pris en photo avec vous…Y avez-vous réfléchi ? »
    Le pire, c'était qu'il avait raison. Osait t'il le ridiculiser maintenant ? Il allait le regretter, amèrement le regretter.
    Luttant comme il pouvait contre la colère, il se contenta de décocher un sourire glacial.
    -Je suis très content de travailler avec vous, Monsieur Kiriyama. J'espère que vous donnerez de votre personne pour cette grande cause, mais aussi pour la jaquette de mon album. Je vous en ferait parvenir une copie. Je suis sur qu'il vous plaira.
    Alors qu'il se retournait pour sortir, les personnes qui s'occupaient du shoot vinrent les chercher, et il fit très bonne figure. Il était même....très gentil. Un vrai petit ange. Mais il avait quelque chose en tete. Une chose qui allait rendre particulièrement réelle la scène de torture qu'ils allaient photographier.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mar 15 Jan - 19:03

- Moi ? Je souhaitais juste me présenter à mon partenaire ?

Mais oui, et lui il était Dieu…comme s’il pouvait réussir à le berner avec ce genre d’excuse ! Il y en avait vraiment marre de ce regard péjoratif des démons sur les anges, comme s’ils étaient moins intelligents qu’eux, ce qui était purement faux ! Ok certains se faisaient avoir un peu trop facilement, mais ce n’était qu’une faible proportion…les Anges, et notamment ceux qui appartenaient à une haute Hiérarchie comme la sienne, étaient loin d’être des ignares. Non, comme les démons, ils étaient des chasseurs et non des proies. Ce qu’ils avaient une forte tendance à oublier...Ichiro le premier.

Hiro n’hésita pas à aller dire ce qu’il pensait de ses agissements au démon, et il vit bien dans son regard que celui-ci prenait sur lui. C’était drôle à voir, avec une autre victime il n’aurait pas hésité et cette dernière serait déjà morte depuis longtemps…Mais pas lui. Comme quoi il avait quelque chose de spécial, même s’il ne le voyait personnellement pas ainsi.

- Je suis très content de travailler avec vous, Monsieur Kiriyama. J'espère que vous donnerez de votre personne pour cette grande cause, mais aussi pour la jaquette de mon album. Je vous en ferait parvenir une copie. Je suis sur qu'il vous plaira.

Le concerné plissa les yeux puis remarqua que le personnel arrivait, d’où sûrement le changement de ton de son « partenaire ». Il eut un petit sourire moqueur et s’inclina légèrement à son tour, comme respect bien que faux dans ce cas de figure.

« Je suis très honoré également. Tout comme vous, je donnerai de moi-même pour glorifier nos noms, n’est-ce pas ? Je ne doute pas que votre album me plaira…s’il est à votre image, ça risque d’être fort…machiavélique. »

Il avait dit tout cela avec un sourire enfantin et charmant, celui auquel ne résistaient pas les femmes du personnel. Ces dernières vinrent le prendre par le bras alors qu’il faisait un léger signe ironique de la main au démon et il alla s’asseoir pour les derniers préparatifs, faisant rire ou rougir les jeunes femmes à ses côtés. Puis se fut le moment de commencer.

Il fallait avouer que la perspective de faire ce shoot avec Ichiro changeait toute la donne. Il ne s’y attendait pas, même s’il aurait dû s’en douter rien qu’en apprenant qu’il aurait un partenaire de dernière minute. Mais le pire c’était que malgré ses efforts, il ne pouvait pas contrôler ses actes et surtout pas en public. Il était certain que ça ne gênerait pas le démon de faire des choses bizarres devant les photographes et techniciens d’images et de son, mais lui était dans l’incapacité de faire quoique ce soit qui pouvait le trahir, et c’était une faiblesse dont il avait bien conscience. Alors, il ferait tout ce qu’il y aurait en son pouvoir pour limiter le champ d’action d’Ichiro afin qu’il n’y ait pas de problème…et qu’il n’ait pas à arrêter la séance. Oh il pourrait le faire facilement, mais Hiro n’était pas connu pour ses caprices de star, bien au contraire, alors il ne voulait pas devenir ce qu’il n’était pas.

Il arriva sur le plateau donc, un peu pensif et curieux tout de même de voir comment allait se dérouler toute cette mascarade démoniaque. Parce que maintenant qu’il voyait ce qu’il avait devant lui, il était clair et net que tout ça n’était qu’un piège que le plus petit lui avait tendu…Hiro se mit à se demander qui ferait autant d’efforts pour gâcher la vie de quelqu’un…un démon, évidemment. Il n’y avait qu’eux pour s’acharner autant sur leurs proies ! Et en effet, il ne comptait pas se laisser faire aussi facilement. Lui aussi…il avait des armes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mer 16 Jan - 14:33

    Ichiro ne considérait pas du tout son jeune compagnon comme un idiot, même si il ne l'avouerait pour rien au monde. Il le trouvait intelligent et suffisamment pour se permettre de le défier. Ce qui n'était pas rien, parce qu'il était la première personne à lui survivre aussi longtemps. Et croyez moi, si Ichi l'avait vu comme tout aussi énervant et insignifiant que les autres de son espèce, alors il ne serait plus de ce monde depuis bien longtemps. La meilleure façon de s'amuser avec lui jusqu'au bout,c'était de lui donner l'illusion qu'il avait du pouvoir sur lui. 

    Et donc d'utiliser des moyens plus subtils pour le faire souffrir qu'une attaque frontale. À savoir organiser un photoshoot avec lui pour pouvoir mieux le connaître, mais connaître ses points faibles, aussi. Ils seraient de plus entourés d'humains influençables. Et Ichiro avait plus d'experience que son compagnon dans la dissimulation de ses pouvoirs. 
    Il n'eut pas le temps d'admirer l'affront que le jeune homme lui faisait sans aucun remords, puisqu'on venait les chercher pour aller jusqu'au studio, spécialement préparé pour l'occasion. Il faut dire que l'un comme l'autre n'étaient pas des inconnus, ils avaient une réputation, une réputation qu'ils apportaient partout ou ils allaient.

    Le jeune homme du bien supprimer sa colère, pour reprendre son rôle de rockeur gentil et bourru. 

    « Je suis très honoré également. Tout comme vous, je donnerai de moi-même pour glorifier nos noms, n’est-ce pas ? Je ne doute pas que votre album me plaira…s’il est à votre image, ça risque d’être fort…machiavélique. »

    Le jeune homme supprima un éclat de rire. Et il ne croyait pas si bien dire ! Il se détourna de lui et se dirigea vers la grande pièce, illuminée par les spots et ornée d'un décor digne des films d'horreur. Trois set se dressaient devant eux. Un set sur un fond noir, avec un seul siège en cuir rouge carmin. Un set représentant les rues dévastées d'Akihabara, et enfin, un set d'une blancheur qui lui donna mal aux yeux. Le tout était très épuré, et le thème résidait surtout dans accessoires qui étaient éparpillés sur le sol devant le studio. Souriant en coin, le chanteur félicita le décorateur pour ses efforts. 

    -Nous allons commencer ! Lança le photographe.

    Ichiro laissa les à maquilleurs lui faire des retouches, et il fit signe à l'ange dans tous les sens du terme de le suivre. 
    -Après toi !
    Lança t'il avec un large sourire. Il allait s'amuser, beaucoup s'amuser. Passant sa langue sur ses lèvres, il alla s'asseoir sur le siège spécialement préparé pour lui dans le premier set. On leur lança des chaînes. 
    -Il faut vous mettre ça, monsieur Kiriyama.
    Avant que le ci-nommé ne se saisisse des chaînes, Ichiro les avait déjà prise.
    -Laisse moi te les mettre, va.
    Inutile de dire qu'il se délectait de passer les chaînes autour des frêles poignée du jeune homme. En particulier de voir la tête du jeune homme quand il se rendit compte que ce n'en était pas des fausses. Mais ils savaient l'un comme l'autre qu'il ne pouvait rien dire, parce que ça éveillerait les soupçons.

    -Kiriyama-san....Vous allez vous mettre à genou devant Ichiro-san, et ....faire comme si il vous torturait.

    Encore plus grand sourire, quand le jeune homme fut assis devant lui. Face aux caméras, il ne pouvait rien voir de ce qu'il faisait. Alors Ichiro allait s'en donner à cœur joie. À chaque fois qu'il le touchait, Son venin s'infiltrait dans les veines de l'ange, il le savait. Et il savait ce qu'il devait ressentir à présent. Comme si un poids terrible lui comprimait le cœur et les poumons. Il ne relâchait la pression que de temps en temps, pour éviter qu'on se doute de quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mer 16 Jan - 16:47

Hiro entra sur le plateau, l’air perplexe. Il ne s’attendait pas à voir ce genre de décor. Ok ils posaient sur le thème de l’ange et du démon, mais de là à ce que ça ressemble à un film d’horreur…il aurait pensé qu’ils feraient dans le plus soft. Bizarrement, il eut un mauvais pressentiment mais l’ignora. Ce n’était qu’un shoot, dans le pire des cas ça durerait toute la journée, mais pas plus. Le photographe indiqua alors le début de la séance et le jeune homme fit un sourire forcé au démon qui semblait commencer à s’amuser. Il sentait qu’il avait un plan en tête mais n’arrivait malheureusement pas encore à deviner lequel. Il le suivit pourtant sans rien dire, levant les yeux au ciel en voyant son air tout victorieux. Eh…pourquoi c’était lui qui s’asseyait sur le superbe fauteuil en cuir le premier ? Il entendit alors un bruit de chaîne frapper le sol et se tourna. Oui, au sol pas loin de ses pieds il y avait bien des chaînes.

- Il faut vous mettre ça, monsieur Kiriyama.

L’ange le regarda avec des yeux ronds. Sérieusement ? Ok pour le thème mais ce n’était pas non plus une salle des tortures là…il ne s’agissait que d’un ange et d’un démon ! Ah mais oui…les humains voyaient les anges comme soumis aux démons…n’importe quoi. S’il pouvait ce serait lui qui mettrait les chaînes autour du cou et des poignets d’Ichiro !

- Laisse moi te les mettre, va.
« Fais-toi plaisir ! »


Dit-il avec un faux air condescendant. Oh il savait bien que c’était un acte jouissif pour lui…d’autant plus quand il se rendit compte que le matériau des chaînes était bien plus réel que les décors et accessoires de l’agence. Rien qu’en tirant légèrement il ressenti une pression conséquente sur ses poignets et fixa d’un air mauvais le démon derrière lui, sans pour autant le lui faire remarquer. Ça soulèverait trop de questions de la part du staff…

- Kiriyama-san....Vous allez vous mettre à genou devant Ichiro-san, et ....faire comme si il vous torturait.

Le concerné grimaça et ne fit qu’un signe de tête pour confirmer que c’était ce qu’il allait faire. Il fallait s’y attendre de toute façon, rien qu’à voir le décor il savait qu’il allait devoir faire ce genre de scène. Et il faut dire qu’il n’était pas du tout à l’aise dans ce rôle, malgré ce qu’on pourrait croire. Cependant il n’eut bientôt plus besoin de faire semblant d’avoir mal, parce qu’il avait vraiment…mal. Atrocement mal. A genou dos à Ichiro qui le surplombait, il sentait parfois le toucher de ses doigts, de sa paume ou de sa main entière sur ses vêtements ou même sa peau et une vague de douleur transperçait son corps de part en part. La première, sous la surprise, il gémit. Puis aussitôt il contint sa douleur, serra les dents et ses yeux se troublèrent. La sensation était atroce, il avait si mal qu’il avait l’impression que sa peau était rouge et que son cœur, à force de battre, allait sortir de sa poitrine. Hiro se pencha en arrière, posant agilement ses fesses sur ses pieds et fixa rapidement le démon avant de regarder la caméra. Celui-ci exultait bien sûr, mais il n’allait pas le laisser gagner pour autant. Il allait jouer le jeu.

Utilisant toute sa douleur, il s’arrangea pour prendre des poses significatrices de sa torture, même si c’était loin de l’image qu’il avait de son espèce. La souffrance dans ses yeux et sur son corps était si réelle qu’il vit le photographe tressaillir un instant. Une goutte perla le long de sa tempe jusqu’à se perdre vers ses clavicules dégagées. Puis, finalement, il se laissa glisser au sol en position de soumission, mais pas perdu pour autant. La joue au sol, il se mit à fixer cruellement son adversaire et partenaire, profitant du fait que le photographe ne pouvait pas voir son visage dans cette position.

- On va changer !

Lança soudainement ce dernier et, sans vouloir le reconnaître pour autant, ce fut un grand soulagement pour lui d’entendre ça.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Jeu 17 Jan - 1:37

    Le décor, en vérité et on pouvait s'en douter, c'était lui qui l'avait choisi, plus ou moins. Il voulait déconcerter, effrayer le jeune homme, et il sut en regardant son visage qu'il avait réussi. Il était perplexe, et déconcentré. Ce n'était que mieux pour le rester de son plan, consistant à se venger en le faisant souffrir...Mais souffrir tellement bien qu'il en redemanderait, ensuite.
    Il sourit et alla se positionner dans le décor comme dans son élément, parce que de toute évidence, c'était le sien. L'ange était déjà en terrain conquis, et il s'en rendrait bientôt compte. Faisant un signe de main discret au photographe, il demanda à ce qu'on apporte les chaines, ses précieuses chaines qu'il avait toujours utilisé pour torturer les ancêtres du jeune homme. Maintenant, c'était son tour.

    Et effectivement, comme lui demanda le jeune homme, il prit un malin plaisir à lui faire enfiler ses chaînes. Il les serra un maximum, afin qu'il ne soit pas tenté de s'enfuir. Il ne connaissait que peu de personnes qui avaient réussis à endurer sa torture jusqu'au bout, et doutait que le jeune homme en soit capable...Mais il attendait de se faire supprendre à nouveau, après tout.
    Parce que si il criait son nom devant des humains, ne risquait t'il pas de provoquer une panique générale ? Si, et il ne semblait pas y avoir réfléchit. Et ce jeune homme semblait tellement attaché aux règles qu'il ne serait pas capable de dire quoi que ce soit avant de mourir, très naturellement, d'une crise cardiaque.
    Ils allèrent donc s'asseoir très docilement sur le canapé. Après tout, qui aurait t'il été pour refuser de suivre les ordres de ce photographe renommé ? C'était impossible. Il laissa le plus jeune s'agenouiller devant lui. On lui demanda de se rapprocher, et de le toucher...Tendit qu'une main tenait fermement les chaines, il se fit un vrai plaisir, d'aller toucher le plus jeune.
    Alors, il sentit le plaisir envahir ses veines alors qu'il retirait l'énergie vitale du plus jeune. Il serrait son cœur dans son point, le faisant souffrir mille morts.

    Il était doué. Vraiment doué, il devait lui accorder ca. Il fut capable de lutter contre la main de la mort et de supprimer toute envie d'exprimer sa douleur, et ca, ce n'était pas rien. Il sourit largement, en coin, alors que le plus jeune dardait de son regard noir, et lui envoya une pensée, très sincèrement.
    -Tu es magnifique, en martyr.
    Avec un sourire mauvais, il lui retira ses menottes, et quand le photographe ordonna qu'ils changent de set, il le fit avec plaisir. Oh non, il n'en avait pas fini avec lui et comptait bien le rendre fou avant la fin du shoot.

    -Maintenant, tenez vous proches l'un de l'autre. Très proche, voilà.
    Encore une fois, le démon eu aucun mal à s'éxécuter, et bien qu'il soit plus petit que lui, ses larmes n'étaient qu'a quelques millimètres des siennes. Les autres semblaient trouver ca très convaincant, par ce qu'ils applaudir.
    Sa main alla se nicher dans le dos du jeune homme alors qu'il l'attirait contre lui et lui souriait.

    Il ne trouvait pas le shoot assez convaincant. Alors qu'a cela ne tienne, il allait rajouter sa petite touche personnelle.
    Sa main posée dans son dos fit encore des siennes, mais cette fois ci, c'était une toute autre sorte de torture qu'il infligait à son ennemi. Graduellement, il faisait crever les plafonds aux hormones de l'ange, a sa libido, et donc à son excitation.
    Maintenant, il devait avoir une envie folle de se jeter sur lui. Mais il savait qu'il ferait tout pour y échapper.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Jeu 17 Jan - 11:02

Tout au long de sa torture Hiro se dit qu’il ne laisserait jamais le démon avoir plus de pouvoir sur lui. Oh oui il pouvait le faire souffrir, comme il était en train de le faire, mais il ne le laisserait pas avoir le contrôle sur le reste, c’est-à-dire la façon dont lui, il recevait cette souffrance et la traduisait. Et malgré cette impression de compression et de déchirement, il n’émit aucun son pouvant laisser penser qu’il avait vraiment mal et les deux seules choses qui peut-être auraient pu le trahir étaient ses yeux qui se voilaient sous la douleur et la goutte de sueur due à l’effort qui coula le long de son visage jusqu’à son cou. Le Chérubin alla même jusqu’à défier du regard son agresseur, lui faisait bien comprendre que peu importe la douleur, il ne céderait pas et ne deviendrait pas son jouet.

- Tu es magnifique, en martyr.

Il lui envoya un regard dédaigneux avant de tomber au sol, épuisé et cachant tant bien que mal sa poitrine qui se soulevait trop rapidement pour que ce soit normal. Directement après ça, le photographe demanda à changer de décors mais aussi de poses et Hiro pensa qu’enfin, il pourrait lui aussi prendre le contrôle, un tout petit peu. Après tout il n’y avait pas qu’Ichiro qui pouvait se permettre de martyriser l’autre en douce !

Quel idiot.

- Maintenant, tenez vous proches l'un de l'autre. Très proche, voilà.

Le jeune homme retint une grimace de dégoût en se rapprochant exagérément du démon, jusqu’à avoir le torse collé au sien. Le fait que le sien soit peu couvert amplifiait cette sensation désagréable d’être au mauvais endroit…surtout quand il s’amusa à mettre sa main dans le creux de son dos. Non mais ce n’était pas du porno non plus là ! Mais comme le photographe les regardait attentivement, commençant déjà à enchaîner photos sur photos, il ne se risqua pas à faire un geste de rejet pour ne pas éveiller les soupçons et se contenta de grogner méchamment sans pour autant que ça se voit sur son visage. Malin, il se dit alors que lui aussi pouvait faire des choses pour réduire l’autre à l’état de légume. Ou presque.

Il allait commencer son œuvre quand soudainement il sentit une délicieuse chaleur l’envahir, sortant d’on ne sait où. Surpris, il se figea en tentant de comprendre d’où cela venait. Il ne mit que quelques secondes pour se rendre compte que ça venait tout simplement de la main dans son dos et que donc, c’était maléfique. Il aurait dû s’en douter ! Comme il ne pouvait pas faire le geste de retirer sa main, il tenta de repousser cette sensation de plus en plus agréable qui grandissait en lui. Au début ça marcha mais à la première pression dans le bas de son dos, il se retrouva à s’agripper aux épaules d’Ichiro, serrant les lèvres pour ne sortir aucun bruit. Aucun…gémissement.

Parce que oui, c’était tellement agréable…en fait il avait tout simplement l’impression de faire l’amour à quelqu’un. Mais comme ce n’était pas le cas, un manque horrible vint amplifier cette sensation, un manque que son esprit avait du mal à contrôler. Comme cette envie de plus en plus pressante. Hiro comprenait très bien ce que le démon était en train de faire. A nouveau, il jouait avec lui. A nouveau, il le torturait. Et là c’était bien pire qu’avant parce que s’il savait parfaitement bien contrôler sa douleur, il ne maîtrisait pas aussi bien sa libido. Et là elle était en feu, littéralement. Collé à Ichiro, il sentait que le moindre mouvement lui arracherait un gémissement de plaisir qu’il était hors de question qu’il fasse. Ce gars le poussait à bout.

Ses mains devinrent bientôt moites à force de résister et le désir gagna du terrain alors que ses yeux se troublaient. Il enfouit soudainement sa tête dans le cou du démon, ce qui eut l’approbation du photographe, puis lécha sa peau discrètement de la base de son cou jusqu’à son oreille avant d’y murmurer avec un ton sec qui tentait de cacher le désir qu’il éprouvait.

« Trouve autre chose. J’ai beau être…excité au point de vouloir coucher avec toi juste pour me satisfaire, je ne céderai pas à ça. Et qu’est-ce que ça t’apportera que je te prenne comme un animal, à part la honte de m’être soumis ? »

Il prit une poignée des cheveux de sa nuque dans sa main et serra fort, retenant le gémissement qu’Ichiro avait provoqué sûrement pour se venger de ses paroles.

- C’est bon les gars ! Vous êtes géniaux, on va passer à autre chose. Mais avant prenez 5 minutes de pause.

Hiro ne se le fit pas dire deux fois et, se détachant rapidement du démon, reprenant possession de son corps à nouveau, il marcha cependant calmement jusqu’aux sanitaires où il alla se passer de l’eau sur le visage pour se refroidir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Jeu 17 Jan - 23:01

    Le voir souffrir, pour le moment, était un spectacle si délectable que ca lui suffisait, sur le coup. En fait, il n'aurait sûrement pas prit autant de plaisir si le plus jeune ne lui avait pas tenu tête depuis le début. La, il était magnifique et majestueux, en essayant de lutter comme il pouvait contre la douleur et le venin qui infiltrait peu à peu son sang, le faisant plus épais encore de la purée. Si il n'avait pas été un ange, il serait mort depuis longtemps. Et c'était bien pour ca qu'il appréciait autant s'en prendre à des créatures magiques. C'était des jouets bien plus difficiles à casser que les humains, qu'il écrasait littéralement.
    Mais le jeu fut bien trop vite terminé, les pauvres humaines ne supportant apparemment pas bien longtemps la véracité du jeu de son partenaire. Il devrait lui etre reconnaissant. Avec sa performance, qui sait si il n'aurait pas des demandes de roles dans des grands films. Il lui permettrait peut etre d'entrer dans la légende.
    Haha. La blague.

    Ils devaient maintenant changer de décor. Pour passer à la terre, son lieu de villégiature, et son terrain de jeu actuel. Le quartier réprésenté en fond était justement l'un de son préféré. La violence, le désespoir qui régnait la bas le gonflait à bloc. Il n'avait qu'a trouver qu'une ou deux ames perdues dans la rue, et les aspirait, quand il ne se sentait pas au mieux de sa forme....Ce qui n'arrivait pas souvent, mais dans ce cas la, il n'y allait que pour le plaisir de tuer quelqu'un de ses propres mains. Le voir souffrir et absorber son souffle de vie.
    Voila ou il retrouvait son ange, maintenant, pour une réconciliation des plus torrides. C'était du moins ce que l'homme avait en tete, alors qu'il se placait le plus naturellement du monde aux cotés de son opposé total.

    Il allait bientôt faire disparaître ce regard dégoutté de son visage, ca, il en était réellement certain. Il lui suffit de se concentrer un tout petit peu pour que sa paume devienne brûlante, posée sur le fin tissu qui le séparait de sa peau.
    Quelques secondes plus tard à peine, le jeune homme se tourna vers lui, l'air accusateur, mais peu convaincant, puisque son regard était noyé de désir. Il sourit en coin, amusé, alors que le plus jeune s'accrochait à lui. Mais il faut dire qu'il n'en menait pas tellement large non plus. Il était si vulnérable, soudainement, que si il n'avait pas eu un plan, tout de suite, il lui aurait sauté dessus. Et tant pis pour les personnes présentes dans la pièce.

    Le jeune homme semblait s'etre totalement abandonné au plaisir qu'il éprouvait, mais devinait qu'il devait, au fond, encore lutter, car il ne fit presque aucun mouvement vers lui. Mouvement qui aurait été irréversible.
    Ondulant légèrement des hanches contre le plus jeune, il l'observa avec délectation se décomposer totalement, alors qu'il soutenait son regard.
    Le jeune homme enfouit soudainement sa tete dans son cou, et le démon sentit avec une certaine surprise, mais avec un plaisir malsain, sa langue sur sa clavicule.


    « Trouve autre chose. J’ai beau être…excité au point de vouloir coucher avec toi juste pour me satisfaire, je ne céderai pas à ça. Et qu’est-ce que ça t’apportera que je te prenne comme un animal, à part la honte de m’être soumis ? »
    Le démon eut un petit rire amusé. Il avait du répondant. Qu'il était mignon. Mais on ne soumet pas la destruction. Quel humain avait réussi à dompter les ouragans ? Les flammes raveugeuses de l'incendie ? La lave du volcan ?
    Il était tout ca à la fois. Alors croyez moi, le jeune homme n'était pas homme à se faire dominer, en particulier par un ange.
    -Tu te voile la face, petit ange. Fit le jeune homme, chuchotant juste au creu de son oreille. Peu importe ce que je t'ordonnerais, tu le ferais. Mais comme je te trouve un peu amusant, je vais encore m'amuser avec toi.

    Et il ne croyait pas si bien dire. Le dernier panneau montrait que meme dans son monde...Il pouvait lui faire faire a peu près tout ce qu'il voulait. Bien sur, sa magie avait des limites, comme toutes. Mais l'ange n'était pas obligé de le savoir.
    Il sourit, et l'accompagna à la dernière scène, ou l'ange devait le serrer dans les bras, de derrière.
    Sauf qu'il hésita. Et c'est la que le vieil Ancient fit une dernière démonstration de pouvoir, et les bras du plus jeune, échappant à son contrôle, vinrent d'eux même l'entourer son corps aussi, lui échappant, vint se coller au sien.
    Il pouvait le sentir surpris. Et encore, il n'avait pas encore vu ce qu'il était capable de faire. Il pouvait le faire exploser de l'intérieur, si il le voulait.
    Et maintenant, alors meme que le démon les avait devant lui, l'ange pouvait sentir des mains sur son corps, un peu partout, mais aussi s'occupant d'un endroit stratégie, juste entre ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Ven 18 Jan - 14:41

Il l’aurait tué pour faire une telle chose. En ce moment le Chérubin était tiraillé entre la haine qu’il éprouvait pour Ichiro et le désir qui le consumait entièrement. Il ne bougeait pas d’un pouce de peur de faire une bêtise irréversible dont il se mordrait les doigts ensuite mais mon dieu ce qu’il aurait aimé pouvoir satisfaire sa soif. En plus de ça ça faisait bien un mois qu’il n’avait pas eu de « relation » avec un humain, vu qu’il ne le faisait qu’avec eux, et il touchait donc un point sensible et fragile de son corps. Sa sexualité. Il n’était pas aussi facile à rendre désireux, normalement, mais là il faut dire que la magie du démon était très puissante. Il se sentait littéralement sur le point d’exploser, notamment au niveau de son pantalon que son adversaire s’amusa à titiller habilement de ses hanches. Et il était également hors de question qu’il lui fasse plaisir en sortant un son d’envie…

A la place il essaya de le faire céder lui aussi et, nichant sa tête dans le creux de son cou, commença à le lécher avec la pointe de sa langue de sa clavicule à son oreille, qu’il s’empêcha de mordre. Et, reprenant sur lui-même, Hiro l’avertit que peu importe ce qu’il comptait encore faire, il n’allait pas céder. Non, jamais. Et puis de toute façon, même s’il cédait, il était hors de question qu’il fasse l’uke alors…il ne serait que gagnant, et l’autre perdant ! La réponse qu’il eut commença par un rire.

-Tu te voile la face, petit ange. Fit le jeune homme, chuchotant juste au creux de son oreille. Peu importe ce que je t'ordonnerais, tu le ferais. Mais comme je te trouve un peu amusant, je vais encore m'amuser avec toi.
« R-Rêves t-toujours... »

Avait-il dit rapidement pour éviter de sortir un son de trop. Heureusement le photographe mit fin à la cession et leur accorda une petite pause dont il se servit pour se calmer. Une fois revenu sur le plateau, il était beaucoup plus serein et détendu.

Mais voilà, c’était loin d’être fini, il s’en rendit compte quand on lui demanda de venir serrer dans ses bras par derrière le démon. L’idée d’avoir l’avantage sur lui lui plu bien, évidemment, mais il sentait encore l’entourloupe venir…et ce fut le cas. Après 2 secondes d’hésitation, il se retrouva collé au dos d’Ichiro sans savoir comment il avait atterri là. Enfin si, il le savait bien puisqu’à présent il ne pouvait plus se détacher.

« Lâche-moi » murmura-t-il « Je n’ai pas besoin de ta magie noire pour poser ! »

Mais il se rendit compte que ce n’était pas pour ça que le démon jouait de ses pouvoirs. Encore une fois, il s’amusa plutôt à le martyriser sensoriellement et, soudainement, il sentit des trucs bizarres sur lui…comme…des mains. Jetant un coup d’œil par-dessus l’épaule du plus petit, il constata que les siennes étaient bien en vue, accrochées à ses bras. Mais alors…Ah non ! Pas encore ! Quel pervers ! A nouveau Hiro résista de toutes ses forces à la tentation de se laisser alors que clairement, une main s’était infiltrée dans son pantalon et jouait avec lui de manière suggestive. Il se sentait molesté et tenté de toute part et bientôt son souffle fut si saccadé qu’il pensa qu’un humain en perdrait la vie. Mais il devait bien avouer que le démon était doué quand il s’agissait d’embêter les autres…

De plus en plus faible alors qu’il se sentait en bout de course, il mit sa tête de telle façon qu’elle soit cachée par celle d’Ichiro et vint murmurer à son oreille.

« Tu penses à quoi à part le sexe ? C’est ton hobby c’est ça ? Dommage que tu sois…ob-bligé…aah merde…obligé d’user de magie pour satisfaire les autres. N’en es-tu pas capable sans ? »

Même maintenant, il le narguait encore. Il ne voulait pas s’avouer vaincu ! Hors de question. Soudainement, le Chérubin vint mordre méchamment la peau blanchâtre du démon, se vengeant un peu et serrant ses dents jusqu’à laisser une bonne marque. Cet acte enlevait un peu du désir qui le consumait et lui faisait plaisir moralement, en passant.

« Je te mets au défi d’aller jusqu’au bout…comme ça je pourrai me vanter auprès des autres Anges d'avoir eu un des derniers démons les plus puissants de l’Enfer comme bonniche sexuelle. Après tout…tu es au même rang que les humains : tu ne me sers qu’à me satisfaire rapidement. En es-tu conscient ? »

Un sourire sadique étira ses lèvres et il se demanda s’il allait relever le défi ou alors se ridiculiser, avant que le brouillard qui menaçait de le recouvrir depuis quelques minutes déjà l’enveloppait entièrement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Sam 19 Jan - 1:12


    Certes, il l'aurait peut etre tué, mais de toute façon le jeune homme était sous son emprise totale. Pourquoi n'avait pas été encore capable de le tuer quand son esprit était si malléable et si influençable ? A moins que le jeune homme aie éprouvé du désir pour lui bien avant qu'il n'utilise ses pouvoirs, alors il n'avait fait que décupler à l’excès des sentiments déjà présent au fond. Ce qui serait particulièrement utile et intéressant pour la suite. Souriant discrètement en voyant le regard furieux que le jeune homme lui lancait, et se contenta de jouer le jeu. Le voir si vulnérable lui donnait envie de serrer ce cou délicat jusqu'à ce qu'il se brise dans ses mains. Se léchant les lèvres, il dut malheureusement constater que le supplice avait déjà cessé pour l'ange, qui avait été plus résistant que toutes ses victimes.
    En général, si elles ne succombaient pas à la torture, elles étaient bien trop épuisées pour lui tenir tete, par la suite, alors ca allait bien plus vite.

    Il ne pensait meme pas arriver au troisième panneau, en vérité. Hiro avait encore réussi à réveiller sa curiosité, mais surtout, il le rendait encore plus désirable aux yeux du vieux démon. Et bien...ils allaient voir si il arrivait à résister à la suite après les cinq minutes de pause. Une fois que se fut terminé, le jeune homme obligea le jeune homme à se retrouver le plus possible près de lui, souriant en le sentant tressaillir alors qu'il posait ses mains sur les bras qui s'étaient naturellement enroulés autour de ses épaules.

    « Lâche-moi » murmura-t-il « Je n’ai pas besoin de ta magie noire pour poser ! »

    Le jeune homme haussa les épaules, ayant l'air si innocent que quelqu'un qui ne le connaissait pas aurait sûrement pu n'y voir que du feu. Mais en fait, le démon n'avait strictement rien d'innocent et de pur. Il allait faire souffrir le jeune homme, et surtout sortir une nouvelle carte de son chapeau. Une carte beaucoup moins...subtile. Souriant en coin alors que ses mains commençaient (virtuellement, bien sur), à voguer sur l'agréable corps qu'ils s'offraient à elles. Mais il ne se contenta pas de petites caresses bien trop chastes....Oh que non, ce n'était pas son genre.
    En moins de dix secondes, il sentit le jeune homme se tendre, derrière lui. Oh...il ne pouvait pas dire que ce qu'il lui faisait le laissait de marbre.

    Il sentit rapidement sa réaction, sa tete venant se poser sur son épaule. Son expression ne changea pas d'un poil, bien qu'a l'intérieur, il bouillonait d'envie, lui aussi.

    « Tu penses à quoi à part le sexe ? C’est ton hobby c’est ça ? Dommage que tu sois…ob-bligé…aah merde…obligé d’user de magie pour satisfaire les autres. N’en es-tu pas capable sans ? »
    Le jeune homme sourit en le sentant mordre violemment sa peau. Peine perdue, il en fallait plus pour qu'il ressente la douleur. Il ne pouvait pas répondre pour le moment, mais écoutais bien la respiration saccadée de l'ange.
    « Je te mets au défi d’aller jusqu’au bout…comme ça je pourrai me vanter auprès des autres Anges d'avoir eu un des derniers démons les plus puissants de l’Enfer comme bonniche sexuelle. Après tout…tu es au même rang que les humains : tu ne me sers qu’à me satisfaire rapidement. En es-tu conscient ? »
    -Ne me tentes pas. Fit le jeune homme en cachant un sourire sadique alors que la main invisible qui s'affaira encore dans son pantalon se resserra brusquement sur sa virilité, l’empêchant de se relâcher.

    Il n'accepta de le relâcher que lorsque le staff se mit à applaudir parce qu'ils avaient terminé le photoshoot. On les invita à regarder les photos, et le démon sourit à son compagnon, très gentiment, mais aussi très faussement.
    Ils finirent par pouvoir rejoindre leurs loges, sauf qu'évidemment, le démon ne resta pas bien longtemps dans la sienne.
    Il attendit quelques minutes, le temps que le jeune homme se demande si il allait bien venir ou non, puis il se matérialisa dans la loge de l'ange, n'oublia pas de fermer la porte à clé, s'avanca dans la pièce, souriant largement en voyant son ennemi.

    -Je viens relever mon défi.

    Purement méprisant, le jeune homme s'approcha et en quelques secondes, le jeune homme coinca Hiro entre le mur, et son corps, pesant lourd sur celui du plus jeune.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Sam 19 Jan - 14:04

Hiro n’arrivait pas à croire que ce genre de chose lui arrivait vraiment…à lui. Il avait tout fait pour n’avoir jamais à faire à ce genre de personnes qui n’apportaient que des problèmes. C’était incroyable qu’il ait assez de malchance pour qu’un des plus puissants démons ait décidé de le prendre pour marionnette personnelle ! Mais il était hors de question qu’il se laisse faire sans rien dire et depuis le début il lui résistait. Pourquoi ne pas essayer de le tuer tout de suite, qu’ils en finissent ? Non, il n’avait bien sûr pas envie de mourir, mais au moins ça lui donnerait une bonne raison de prononcer le vrai nom d’Ichiro et d’être tranquille pour les quelques années à venir…si l’Apocalypse le permettait. Mais pour l’instant il était coincé. Le Chérubin se mit même à mordre la peau de son adversaire plus pour se retenir que pour lui faire vraiment mal. Il n’en pouvait plus, c’était insupportable cette torture, pire que la violence ! Mais le pire dans cette histoire c’est qu’il avait juste une envie dévastatrice du démon. Et ça, c’était tout sauf permis pour lui !

Alors il pensa à une chose qui l’empêcherait de faire une bêtise : il fallait qu’il se soulage maintenant mais sans avoir d’autre contact avec Ichiro. Donc, confiant, il mit au défi le plus vieux de finir son œuvre tout de suite, puisque de toute façon il se sentait au bord du gouffre. Son souffle traduisait parfaitement cet état presque comateux dans lequel il se trouvait.

- Ne me tentes pas.

Hiro retint un grognement alors que la pression autour de lui se faisait beaucoup plus forte. Et l’empêchait de faire ce qu’il voulait. Il fallait qu’il se relâche maintenant…il ne DEVAIT PAS rester avec ce désir en lui. Ce serait très mauvais !

Des applaudissements le tirèrent de sa presque léthargie et il regarda autour de lui, un peu confus, avant de se rendre compte qu’il était libre et que la séance était terminée. Ne prenant qu’à peine le temps de remercier tout le monde, il se dirigea avec hâte vers sa loge et s’assit sur une chaise, tentant de se calmer et reprendre son souffle. Une bonne douche ferait l’affaire pour remettre tout ça en ordre ! Le jeune homme se leva, retira sa chemise et alla la pendre, chassant de son esprit les évènements qui venaient de se passer. Il entendit alors un « clic » qui le fit froncer les sourcils et se retourna pour apercevoir son ennemi, l’air fier.

- Je viens relever mon défi.
« Tsss, va voir ailleurs si j’y suis. »


Mais en quelques secondes seulement il se retrouva plaqué au mur et le choc le fit écarquiller les yeux, avant de le mettre en colère. Ok, il en avait vraiment, mais vraiment marre là ! Il fallait que cette tyrannie cesse rapidement, qu’il aille jouer avec quelqu’un d’autre !

« Tu arrives trop tard, le défi n’a plus lieu d’être. Tu aurais dû saisir ta chance tout à l’heure, chère bonniche sexuelle. »

Il ne pouvait s’empêcher encore et encore de lui rendre ses paroles méprisantes. Comme ils étaient à l’abri des regards, il ne se gêna pas pour user de sa force pour le repousser violemment et retrouver un peu d’espace pour lui. Reprenant du contrôle de lui-même, il le jaugea méchamment et se positionna comme s’il allait combattre. Il n’aimait pas ça et préférait user de son intelligence, mais quelque chose lui disait qu’en ce moment ce n’était pas ce dont il aurait le plus besoin. Parfois il fallait savoir faire des compromis avec soi-même et, pour sa propre survie et son honneur, il était prêt à en faire.

« Fini le petit jeu Ichiro. Je t’ai laissé faire tout à l’heure à cause des humains mais il n’est plus question que ce soit le cas à présent. Retourne en Enfer. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Sam 19 Jan - 23:24

    Tous les démons n'étaient pas comme Ichiro. En fait, les démons n'étaient souvent pas comme les décrivaient les humains. Tous mus par une pure et simple envie de tuer, de faire du mal. Beaucoup n'étaient pas nés pour cela, et l'Ancient les méprisaient purement et simplement pour ca. D'abord, il y avait eu les anges tombés du ciel. Puis les démons qui avaient étés humains auparavant...Maintenant, malheureusement, ils n'y avait que très peu de démons originels dans les sous sol du monde, et le jeune homme détestait purement et simplement cette idée. Il n'y avait qu'a voir comme certains démons s'attachaient tellement aux humains qu'ils finissaient par les aider....C'était répugnant. Et quand il aurait repris le contrôle des enfers, c'était la première catégorie de démons qu'il éliminerait. Il y avait ceux aussi qui ne se placaient pas dans un camp ou dans un autre...Qui se contentaient d'observer....
    C'était souvent les plus puissants. Parfois encore plus puissants que lui, comme son frère. La colère l'envahit rien qu'en y pensant....

    Alors il se concentra de nouveau sur son ange rebelle et lui fit payer ses mots...qui n'étaient pas vrais, pour couronner le coup. Le jeune homme était sûrement l'amant le plus ardant de toute cette fichue planète. Et le jeune homme allait très certainement le découvrir par lui même....parce qu'il lui avait donné envie d'écourter les choses, de ne pas réfléchir. Lui qui voulait le faire mourir à petit feu....le ferait mourir un peu plus tot que prévu, tout simplement. Et en plus, allait se faire plaisir.

    Il attendait maintenant avec la meme impatience que le jeune homme le moment ou le shoot allait se terminer. Et heureusement, ca ne tarda pas. Quelques secondes plus tard, le staff se mit à applaudir. Et comme si de rien n'était, le rockeur remercia tout le monde, donna quelques autographes et vérifia que les clichés rendaient bien (ils rendaient parfaitement bien, d'ailleurs!) avant d'aller dans sa loge.
    Ce fut un jeu d'enfant de pénétrer dans celle du jeune homme, le privilège d'avoir des pouvoirs illimités, ou presque.

    Comme si c'était évident, le jeune homme annonca qu'il était venu relever le défi que le jeune homme lui avait donné, un peu plus tot.
    « Tsss, va voir ailleurs si j’y suis. »
    Le démon rit de bon cœur. Comme si il allait obéir ? Et il était sur que son jeune compagnon savait comme lui que c'était purement et simplement impossible qu'il décide de s'en aller. Non, au contraire, il alla coller le jeune homme contre le mur, usant de toute sa force sur lui. Mais maintenant qu'ils étaient seuls, le jeune homme ne se retenait pas et le repoussa plus violemment qu'il l'aurait pensé.
    « Tu arrives trop tard, le défi n’a plus lieu d’être. Tu aurais dû saisir ta chance tout à l’heure, chère bonniche sexuelle. »
    -Tu parles...je sens ton cœur battre d'ici. Je paries que tu es à l'étroit dans ce pantalon, j'ai pas raison ?
    Il sourit en coin, très amusé par la situation.
    -Je sais qu'au fond tu le veux. Sinon, une si petite dose de pouvoir n'aurait pas une eu un tel effet. Mais peut etre que je devrais te donner un petit coup de pouce ?
    Encore une fois, son pouvoir se déclencha, mais a un niveau bien supérieur, pour que l'effet soit durable, pour qu'il n'aie pas besoin de le controler. Il sentit immédiatement la chaleur du corps du jeune homme monter en flèche.
    Ayant l'air de réfléchir, il posa ses yeux sur sa braguette, et la fit sauter par la simple force de son esprit. Un jeu d'enfant pour l'etre maléfique.
    -Sache, jeune homme, que l'on ne me demande pas de retourner en enfer. Jamais. A moi que l'on veuille y aller soit meme.
    Il s'approcha du jeune homme et prit son visage dans ses mains pour l'embrasser, lentement, surement. Le plus jeune ne protesta pas, signe que son tour avait bien marché. Mais pour combien de temps resterait t'il doux comme un agneau ? En tout les cas, vu son taux de libido, il serait impossible pour lui de lui résister.
    Il glissa sa main dans le boxer de l'ange et envellopa sa propre mains autour de sa virilité surement douloureuse.
    -On a petit problème, apparemment ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Dim 20 Jan - 15:00

Pour Hiro il n’y avait plus aucun défi à relever à présent. Son corps avait repris une température à peu près normale même s’il restait encore quelques traces visibles de son désir d’avant. Il tentait par tous les moyens d’oublier ce qu’il avait ressenti, sachant très bien qu’en plus d’être faux, ça lui était complètement interdit. Et même s’il n’était pas un fervent admirateur de son créateur, il n’ira pas non plus contre lui. Pas aussi directement. En faisant ça il risquait de se faire jeter aux Enfers, voire d’être tué directement. Il en était hors de question.

Mais comme une mauvaise plante, Ichiro était revenu. Toujours aussi perfide. N’avait-il pas eu ce qu’il voulait avec la séance photo ? Quand allait-il le lâcher pour de bon ? De toute façon il n’était plus question de défi pour le Chérubin, c’était de l’histoire ancienne pour lui ! Mais pas pour le démon apparemment…celui-ci usa de ses pouvoirs pour le plaquer au mur alors qu’Hiro répondait en le repoussant avec une force surhumaine, profitant de leur solitude.

- Tu parles...je sens ton cœur battre d'ici. Je parie que tu es à l'étroit dans ce pantalon, j'ai pas raison ?

Le concerné ne répondit pas, ne voulant pas avouer qu’en effet, les souvenirs étaient encore cuisants dans sa mémoire et que son corps n’avait pas encore fait le deuil des attentions maléfiques d’Ichiro. Et malgré tous ses efforts, son cœur continuait toujours de battre un peu trop rapidement et il ressentait toujours une certaine excitation.

- Je sais qu'au fond tu le veux. Sinon, une si petite dose de pouvoir n'aurait pas une eu un tel effet. Mais peut etre que je devrais te donner un petit coup de pouce ?
« Tu racontes n’importe quoi ! Et ne me touche pas ! »

Mais avant qu’il n’ait pu faire un seul geste pour se protéger, l’effet se reproduisit, puissance 100. Ou 100 000. En une seconde il se retrouva à nouveau plongé dans cette mer d’envie et de désir mais cette fois c’était beaucoup plus additif et surtout beaucoup moins facile de s’y échapper. En avait-il envie, comme il venait de le dire ? Est-ce qu’il était en train de se faire avoir à cause de ses pensées troubles et ses envies inassouvies ? L’ange mordit ses lèvres et avait l’impression de porter 10 couches de vêtements dans une salle surchauffée, alors que pourtant il était torse-nu. Sans pouvoir réagir, il vit sa braguette se défaire mais au lieu de l’alerter, ça ne fit que l’émoustiller. C’est vrai…il n’était pas à l’aise dans ce pantalon.

Les paroles du démon ne furent que flou total et déjà il n’avait presque plus conscience de sa propre personne, de ses convictions et de ses interdits. C’était toujours en lui bien sûr, mais très loin en cet instant. Hiro n’émit aucune résistance quand son ennemi vint l’embrasser et même, ouvrit la bouche pour lui plus rapidement qu’il ne l’aurait voulu. Ce baiser ne fit que faire grimper la température de son corps un peu plus, si c’était possible. Il brûlait et était si tendu que ça en faisait presque mal. Et à peine Ichiro avait mis sa main sur sa virilité qu’il poussa un gémissement à faire se damner un sain. Lui, en l’occurrence.

- On a petit problème, apparemment ?

Une infime partie de lui-même toujours alerte eut le réflexe de poser sa main sur le poignet du plus vieux pour le stopper mais cette sensation fut tellement intense pour lui qu’au lieu de la retirer, il le guida pendant un temps. Si ça devait arriver, autant qu’il garde un peu de contrôle non ?

« N-Non…stop…hun encore... »

Le démon réussit à lui arracher un autre gémissement encore plus lourd et désireux que le précédent et, perdant soudainement tout contrôle sur lui-même, il attrapa les hanches de son ennemi et l’attira à lui pour un baiser tout aussi passionné que douloureux pour son esprit. Le fait qu’il amorçait une trahison envers son clan était bien présent dans son esprit, oh oui il en avait bien conscience intérieurement. Mais pour l’instant tout ce qu’il pensait c’était *Au diable ces conneries. Si je veux me taper un démon je le ferai !* Mais il n’était pas vraiment conscient du fait, par contre, que ce n’était pas totalement de son choix. Hiro lui mordit la langue et les lèvres plusieurs fois en grognant et sa main quitta le poignet du bras du démon pour glisser vers son entre-jambe et l’éveiller à son tour, pour peu qu’elle le soit déjà.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Dim 20 Jan - 22:02

    Tant qu'il n'aurait pas ce qu'il voulait, Ichiro continuerait toujours de venir, encore toujours, tous les jours, voir toutes les heures. Il s'arrangerait pour lui rendre aussi visite dans ses reves, si il le fallait. Ca ne lui faisait pas peur, et surtout, il s'était arrangé de facon à ce qu'il aie le temps de se consacrer totalement à lui. La terre attendrait un peu. Le jeune homme allait le tuer à petit feu avant de revenir à ses affaires. Ce n'était pas pour le plaisir de lui donner des responsabilités que le jeune homme avait confié son rôle à son bras droit. Il pensait aussi que cet ange...Quelque soit son véritable pouvoir, serait une grosse, très grosse gene à son travail. Il avait l'impression que le jeune homme était entrain de le ramollir et qu'il s'en servirait très certainement sur lui si il ne le tuait pas avant.

    Il y avait donc une dimension de jeu, de défi à relever mais aussi et surtout ce problème. Pourquoi avait t'il soudainement autant de scrupules quand à son élimination ? Pourquoi voulait t'il le faire céder aux péchés capitaux avant d'en finir avec lui ? N'était ce pas sa facon de faire en sorte de pouvoir profiter de lui plus longtemps ? C'était certes une affection particulièrement malsaine, mais il l'appréciait. Hors, Ichiro n'appréciait personne. C'était très très dangereux. Trop dangereux pour qu'il l'ignore.

    A cause de la quantité de pouvoir qu'il utilisait en sa présence, le jeune homme et lui avaient développé une sorte de lien invisible qui dépassait l'entendement. Il ne pouvait pas encore entendre ses pensées, mais pouvait ressentir chacune de ses douleurs, mais aussi, son excitation et son plaisir. Le démon n'avait pas compris, qu'a cause de son abus de pouvoir, il venait de les faire se retourner contre lui.
    « Tu racontes n’importe quoi ! Et ne me touche pas ! »
    Le démon n'eut pas tellement besoin de le toucher pour le faire se plier à toutes ses volontés. C'était la raison pour laquelle son sourire était toujours aussi amusé. Il ne pouvait strictement rien contre lui, sinon se laisser aller à la nouvelle boule d'énergie qu'il faisait exploser au creu de son ventre. N'était ce pas une délicieuse facon de mourir ? De donner son ame au démon ?
    Il se pourléchait les lèvres à l'avance à l'idée meme de pouvoir gouter avant à ce magnifique corps.

    S'approchant encore, maintenant que le désir se glissait dans tout le corps du jeune homme, il vint faire sauter la braguette du jeune homme et se colla à lui, son propre corps se réchauffant au contact de celui brulant comme les flammes de l'enfer du plus jeune. Alors il vint faire quelque chose dont il avait vraiment très envie depuis longtemps. L'embrasser, d'un long et doux baiser. Doux baiser ? Il mordit la lèvre du jeune homme pour l'obliger à entrouvir les lèvres, mais ce ne fut pas nécessaire, par ce que l'ange ne lui opposait aucune résistance.

    Alors, il vint glisser ses doigts dans le calecon du jeune homme, et trouva ce qu'il cherchait. Le pauvre, il devait avoir un sacré self control, pour avoir tenu tout ce temps. Le gémissement qu'il lui offrit augmenta encore le désir malsain du plus vieux, et il se laissa guider par l'ange, qui fondait littéralement. Il devait vraiment en avoir très envie.

    « N-Non…stop…hun encore... » 

    Le démon éclata de rire, très amusé par la contradiction dans ses propres mots, et bien sur, n'obéit qu'a la deuxième partie, venant apposer sa marque dans son cou, histoire que même bien après, le jeune homme s'en souvienne. Il allait faire en sorte que cette marque ne disparaisse jamais.
    Il ne lui fallut pas bien longtemps pour arracher son pantalon au jeune homme, et pour que finalement, il vienne se libérer juste dans sa main. Dites donc, c'était bien la première fois qu'il prennait le temps de faire succomber quelqu'un à ses attentions !

    Il sourit malicieusement et poussa le jeune homme dans le canapé le plus proche et passa au dessus de lui, caressant légèrement.

    -Voyez vous qui est bien docile maintenant. C'est Monsieur Insolent ! Monsieur Insolent, qui ne fait que se plier à mes ordres. On dirait que tu as envie de plus. Mais tu vas devoir me convaincre, maintenant.

    Il savait qu'a ce stade, le jeune homme était prêt à tout pour avoir ce qu'il voulait, mais il attendait avec impatience de voir ce qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Lun 21 Jan - 7:58

Embrasser un démon…c’était une chose absolument proscrite pour ceux de son espèce, et dangereuse pour tout le monde. On savait tous que ceux-ci avaient plus de pouvoirs lorsqu’un contact physique était établi, comme lors de la séance photo. Tout ça n’aurait jamais eu lieu si Hiro n’avait pas dû se coller à Ichiro pour ces maudites photos ! Il ne serait pas là en train de se faire dévorer les lèvres et y répondre à son tour. Et surtout, ça ne lui ferait pas autant de plaisir de le faire. Mais toute notion d’interdit avait fui de sa tête à présent. Ne restait que le magnifique démon qui l’excitait de plus en plus à chaque instant. Pendant une milliseconde il tenta de reprendre le contrôle, de l’arrêter…mais ce fut peine perdue. Même dans ses paroles il finissait par se laisser aller…il alla même jusqu’à en redemander. Il en avait tellement envie, de toute façon…pourquoi se priver ? Pour une personne qu’il n’aimait pas forcément ? Qu’est-ce que ça allait lui coûter ?

Un nouveau gémissement passa la barrière de ses lèvres quand il sentit la bouche du plus vieux dans son cou et quelque chose le brûler. Oui, on dirait qu’il était en train de le marquer au fer rouge. Alors pourquoi ça faisait autant plaisir, si c’était censé être mauvais ? Le jeune homme se sentit tout de suite mieux une fois son pantalon retiré et peu de temps après, il faisait ce qu’il attendait depuis très longtemps dans la journée. La jouissance le colla au mur et le rendit à la fois aveugle, sourd et muet. C’était tellement bon comme sensation qu’il n’avait pas de mot pour le décrire et pas l’envie de parler. Mais à peine fini, il se retrouva propulsé sur le canapé, ce qui l’aida un peu à reprendre ses esprits. Ichiro vint se faufiler sur lui et il se rendit compte que loin d’être partie, la boule de feu dans son ventre était toujours là et le faisait s’exciter à nouveau. Voilà…à peine 1 minute et il en avait déjà envie. C’était quoi ce maléfice ?

- Voyez vous qui est bien docile maintenant. C'est Monsieur Insolent ! Monsieur Insolent, qui ne fait que se plier à mes ordres. On dirait que tu as envie de plus. Mais tu vas devoir me convaincre, maintenant.
« Je….ne suis pas à tes ordres… »


Et il le pensait vraiment. Il avait juste cédé à son corps mais pas au démon lui-même. Il le croyait vraiment. Et pour lui prouver que tout ça n’était pas sous son contrôle, il rassembla ses forces dans ses bras, posa ses mains sur le torse du démon, à plat, et le poussa violemment jusqu’à ce qu’il aille s’écraser sur le dos par terre, à quelques mètres de lui. Sans attendre, Hiro se releva et se jeta sur lui comme un félin, atterrissant à quatre pattes au-dessus de lui et le surplombant. Son être entier respirait le désir et l’envie, et il n’en avait pas honte. Seulement pour s’en débarrasser il fallait qu’il passe à l’acte et ça ne lui déplaisait plus, maintenant. Il allait faire voir à Ichiro ce dont il était capable !

D’abord, il bloqua ses poignets avec ses mains et commença doucement à picorer son cou, avant de le lâcher d’une main pour enlever son haut. Glissant un peu plus sur sa peau, il alla mordiller ses boutons de chair avec ses dents, sa langue et sa bouche, n’oubliant pas de fixer le démon sans ciller. Quand il en eut terminé avec les deux, il le sentait aussi brûlant que lui et alla donc jouer avec son nombril, juste pour rire. Enfin, quand il estima qu’il avait bien fait, il revint devant lui avec un petit sourire sadique et sa main libre caressa son entre-jambe alors qu’il faisait une petite moue.

« Je suis sûr que c’est suffisant, petite bonniche. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Lun 21 Jan - 21:53

    De son coté, Ichiro n'avait jamais encore voulu embrasser un ange. Il n'en avait jamais embrassé un non plus. Il était bien trop méfiant pour s'y essayer alors que tous les ancients disaient que le baiser d'un ange pouvait être fatale. Mais aujourd'hui, il s'en contrefichait. Il désirait bien trop le jeune homme pour s’arrêter à des rumeurs sans aucun fond. Comme si un démon pouvait tomber amoureux d'un ange....Foutaises ! Il n'était pas amoureux de ce piaf. Il l'attirait. Il voulait le tuer, le faire souffrir mais il voulait aussi qu'il s'accroche à lui comme à sa dernière bouée de sauvetage en gémissant son nom.
    Ca avait été bien plus facile qu'il l'avait crut. Le plus jeune était terriblement facile à manipuler et ses pouvoirs marchèrent encore plus qu'il l'avait imaginé. Il n'avait meme plus besoin de garder un contact physique pour que ca continue à faire effet.

    Il ne se rendait pas compte que inconsciemment, l'ange avait plus ou moins prit le contrôle sur lui aussi et que ca lui retomberait dessus à un moment. Il se pensait totalement intouchable et dans son arrogance se jetait droit dans la gueule du loup sans faire attention. Comment le pourrait t'il ? Il avait terriblement envie de lui. Et le voir atteindre la jouissance juste contre lui était une vraie délectation.
    Savoir qu'il avait autant de pouvoir sur lui lui faisait terriblement plaisir aussi. Lui qui quelques semaines plus tot se montrait le plus insolent possible et l’empêchait de le tuer en lui démontrant qu'il avait la seule arme susceptible de le supprimer.
    Il poussa le jeune homme sur le canapé et monta au dessus de lui, souriant en coin et caressant vaguement son torse couvert de sueur. Il sentait parfaitement son excitation, à la fois en lui et contre lui, preuve que quoi que le jeune homme dise, il était toujours sous son emprise.

    « Je….ne suis pas à tes ordres… »

    Le jeune homme éclata de rire. Toujours le mot pour essayer de se débattre et de se détacher. Si physiquement il en redemandait, c'était la preuve que son esprit luttait toujours contre son ombre. Comme quoi il y avait beaucoup de façons différentes d’être bon. Être sincèrement bon mais détaché, ou aider, aimer et pardonner à tort et à travers. Dans ce domaine la, le jeune homme était ce genre de personnes qui avaient un futur prometteur au sein de la hiérarchie angélique. Si il ne le tuait pas avant, bien sur....Ce qui était totalement impensable, bien évidemment. Il ne tarderait pas à l'achever. Il serait tellement dépendant de lui, dans peu de temps, qu'il le supplierait de faire ce qu'il voulait de lui.
    Il pensait avoir la main, ce soir aussi. Et c'était vrai jusqu'à un certain point. Jusqu'a ce que l'ange lui saute dessus, le faisant sursauter. Et bien...C'est qu'il était sauvage, ce petit ange. Plutot intéressant !
    C'est pour cela qu'il se laissa faire, les lèvres, la langue et les doigts de l'ange voguant sur sa peau en feu. Pour le moment, il arrivait à ne pas exprimer son plaisir pour ne pas lui donner cette satisfaction, mais il n'en pensait pas moins.C'était totalement différent qu'avec Hina. Le plaisir n'était pas que charnel, mais il était aussi spirituel. Et c'était exactement ca qui affaiblissait son aura démoniaque sur l'instant.
    « Je suis sûr que c’est suffisant, petite bonniche. »
    Grognant furieusement, le démon se redressa sans aucun problème, agrippant une bonne poignée de cheveux pour lui faire pencher en arrière. Il mordit sans douceur sa pomme d'Adam et le fit tomber en arrière, reprenant le dessus sur lui.
    Maintenant, on va passer aux choses sérieuses, tu veux bien ?
    D'un nouveau mouvement de tete les jambes du jeune homme s'écartèrent naturellement pour lui.
    Nouveau sourire sadique

    -Je suppose que tu n'es pas vierge pas vrai ? Tu ne m'en voudras pas de passer directement à la partie intéressante....
    Le jeune homme allait s'attaquer à lui quand soudainement, sa tete se mit à tourner. Quelque chose d'étrange se pensait. Quelque chose qui lui pompait son énergie démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Lun 21 Jan - 22:25

Ichiro n’était pas tombé sur le bon ange. Ok pour l’instant il était totalement abandonné à son plaisir, ok il semblait être totalement sous l’emprise du démon…et c’était à 99% le cas. Mais il restait tout de même 1% de lui-même qui se battait contre ce qui se passait. Et ce 1% l’aida à reprendre le dessus quelques instants et pousser son ennemi un peu plus loin dans la salle. Il aurait du donc en profiter pour s’en aller le plus vite possible, faire que le maléfice cesse, qu’il redevienne lui-même et surtout pas aussi excité. Lais il n’en fit rien parce qu’aussi stricte qu’il l’était avec lui-même, il n’arriva pas à chasser cette envie qu’il avait du plus vieux. Ce charme était trop fort et le fit se jeter sur lui comme un animal alors que sans attendre, il se mettait à le mordiller, le baiser dans le cou et sur les clavicules, passant là où il le fallait, là où il sentait et devinait que ça pouvait faire de l’effet. Et s’il n’eut pas de réponse olfactive à son traitement, il savait que le démon était tout aussi bouillonnant que lui à l’intérieur. Alors il continua, se sentant en veine. Il joua d’abord avec son torse un petit moment, le dardant de son regard embué de désir afin qu’il en ait lui aussi. Quand il eut finit de martyriser ses bouts de chairs, il descendit vers son nombril dont il s’occupa également, jouant avec la pointe de sa langue à l’intérieur, faisant des petits cercles autour. Sa peau était délicieuse pour un démon, pensa-t-il. En voyant qu’Ichiro était physiquement autant excité que lui à présent, il revint à sa position initiale au-dessus de lui et le caressa alors qu’il l’insultait ouvertement.

Cela eu pour effet de mettre un peu plus en colère son « futur amant » qui le tira par les cheveux, le forçant à pencher la tête en arrière. Hiro continua cependant de le fixer le plus possible et émit une petite plainte mêlée à du plaisir quand il le mordit sauvagement à la pomme d’Adam. Puis soudainement il se retrouva par terre sur le dos, en position soumise. Mais il s’en fichait.

- Maintenant, on va passer aux choses sérieuses, tu veux bien ?

Cette simple question augmenta le feu dans son ventre comme l’impression de faire une connerie s’amplifia également. Ses jambes s’écartèrent d’elle-même et il se mordit la lèvre en attendant ce qui le libèrerait. Ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait dans ce genre de position, loin de là. Il les avait déjà toutes faites voire plus, et dans les deux sens. Il ne faisait pas de chichi quand il s’agissait de faire l’amour. Ou d’avoir du sexe, plutôt.

- Je suppose que tu n'es pas vierge pas vrai ? Tu ne m'en voudras pas de passer directement à la partie intéressante....
« Arrête de papoter et dépêche-toi. Fais-le… »


Mais alors qu’il s’attendait à le sentir en lui, quitte à avoir mal, il n’y eut qu’un blanc soudain. Il releva la tête pour voir le démon un peu perdu, qui soit semblait hésiter, soit perdait de l’énergie. Et Hiro le sentit très bien quand le maléfice commença à perdre de l’effet sur lui, ce qui n’enlevait pas bien sûr de son excitation bien présente mais arrêtait plutôt de la ranimer encore plus. Sans réfléchir à d’autres solutions, il vit là un moyen de lui montrer que lui aussi il pouvait avoir le contrôle et qu’il s’était fait avoir comme un bleu, le grand Ichiro. Se relevant tout à coup, il attrapa le démon par la taille pour le jeter sur le canapé et, après s’être installé au-dessus de lui et l’avoir bien positionné à l’horizontale sur le divan, il l’empêcha de bouger en le tenant à la fois par les hanches et les mains et vint murmurer à son oreille avec un sourire…démoniaque.

« A moi de jouer petite bonniche. J’espère juste que ton égo ne t’aura pas laissé vierge car tu ne comptes plus l’être d’ici quelques secondes. Tu me diras ensuite ce que ça fait…d’être dominé par un ange ! »

Caressant l’intérieur de ses cuisses tout en le maintenant en place, il n’eut besoin que d’un simple coup de hanche vers l’avant pour le pénétrer, certes pas totalement sur le coup mais après quelques mouvements supplémentaires accompagnés de baisers et de caresses passionnés, il fut totalement en lui.

Et s’y sentit bien. Trop bien pour que ce ne soit pas mal. Alors qu’il commençait sans plus attendre – après tout le maléfice c’était bien pour qu’il agisse ainsi non ? Comme un animal ! – il alla mordre les lèvres du plus vieux.

« Crie pour moi démon. »

Et il laissa la passion l'envahir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mar 22 Jan - 12:47

    Il devait avouer que le jeune homme était de toute évidence un amant plus que doué. Les humains devaient se l'arracher mais c'était bel et bien qu'il était au meilleur de sa forme. Fougueux et bestial mais surtout complètement différent de sa véritable nature. Il ne voulait évidemment pas se l'avouer mais il semblait évident que le jeune homme cachait un petit côté sombre et qu'aussi et surtout il s'était sevré pendant un peu trop longtemps. Grosse erreur sachant le besoin rendait toute sa personne beaucoup plus vulnérable. Et que le démon en profitait pendant ce temps pour aspirer son âme.
    Il avait repris le dessus sur le plus jeune qui ne l'avait gardé que très peu de temps. Il s'apprêtait à le faire sien mais aussi l'emporter droit dans les flammes de l'enfer.

    Il ne savait pas ce qui allait se passer quand il se sentit terriblement faible, soudainement, comme un nouveau né. Il n'avait jamais ressentit ça de sa longue existence mais ça ne voulait pas dire grand chose étant donné que jusqu'ici, il n'avait encore jamais rien fait avec un ange. Ça lui semblait totalement impensable jusqu'à ce que ce mannequin n'entre dans sa vie. Et maintenant, il était entrain de lui faire quelque chose. Il ne saurait dire quoi, mais en tout cas, c'était entrain de le tuer.

    Ou peut être pas totalement parce que le plus jeune ne s'en rendait pas compte. Ce qui le rassura grandement. Seulement un moment par contre parce que pendant son moment d'absence, le jeune homme en émanait profité pour le faire basculer à nouveau en arrière et le démon ne pût rien faire trop choqué par ce qu'il venait de se passer.
    Quand il reprit ses esprits, le plus vieux tenta tant bien que mal de se défaire de lui, grognant comme un chat sauvage, il tenta de propulser le us jeune à travers la pièce, le griffer, mais rien n'en fit. Il se heurtait à un mur à chaque fois. Alors il sut ce que ça fait d'être soumis a quelqu'un. Il fusilla le jeune homme du regard.

    -Tu ne paies rien pour attendre.
    « A moi de jouer petite bonniche. J’espère juste que ton égo ne t’aura pas laissé vierge car tu ne comptes plus l’être d’ici quelques secondes. Tu me diras ensuite ce que ça fait…d’être dominé par un ange ! »

    Quelque chose vient se bloquer dans la gorge de Ichiro. Quelque chose d'inconnu la aussi. La crainte, l'angoisse de souffrir. Parce oui, ce n'était pas parce qu'il n'était pas à proprement parler humain qu'il ne la ressentait pas, la douleur. Et il savait que l'ange ne se gênerait pas pour le faire souffrir. Après tout, pourquoi se gênerait t'il ? Ce n'était pas comme si il lui aurait fait des cadeaux si jamais ça avait été lui au dessus. Mais il avait raison, pour cette dimension du sexe, c'était la première fois, car toutes les personnes qui avaient tenté de le dominer avant étaient maintenant dans les limbes.

    Il fulminait autant qu'il attendait avec impatience la suite, étant bien trop curieux pour s'enfuir. Ce qui ne voulait pas dire qu'il allait lui faciliter la chose.

    Comme il s'y était attendu, c'était très douloureux, encore plus que lorsque Hina lui avait cassé les hanches, parce que c'était des blessures normales, mais sa nature de démon ne savait pas comment faire pour guérir celles ci qui le faisaient souffrir le martyr.
    Mais il n'allait rien en faire paraître, bien évidemment, et lutta de toutes ses forces contre l'intrusion soudaine.
    Malheureusement, ça ne faisait qu'augmenter la douleur.

    Le pire étant que le plus jeune homme était plus doux qu'il l'aurait imaginé. La douleur commençant à faire place au plaisir, il enfonça ses ongles suffisamment profond dans l'épaule du jeune homme pour lui faire de belles cicatrices.
    « Crie pour moi démon. »
    L'ange avait goûté au pêcher. Pourtant, pourquoi ne brûlait t'il pas comme il l'avait prévu ? Était ce parce qu'il avait combattu et soumis le démon qu'il n'était pas rongé de l'intérieur et que lui, au contraire, devenait de plus en plus fragile ?

    Laissant échapper un long gémissement entre la protestation et l'envie, il fusilla le jeune homme du regard. Sans nul doute il allait le regretter ensuite ais pourquoi pas se laisser aller maintenant qu'il était déjà dans les soucis jusqu'au cou ? Ça ne pourrait pas être pire....normalement.
    -Ils sont tous aussi mous....les anges ?
    Un peu de provocation ne pouvait pas faire de mal. Il avait trouvé comment oublier complètement la douleur et ne se gênait pas pour accompagner le jeune homme dans ses vêtements.
    Lui mordant l'épaule, il essayait de diffuser son venin, mais rien n'y faisait. Il était complètement incontrôlable, et ça lui plaisait.

    Alors il se contenta d'étouffer un nouveau gémissement contre les lèvres tentatrices de l'ange.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mar 22 Jan - 20:15

Il avait facilement réussit à le maîtriser une fois sur le canapé et s’en délectait presque, ayant retrouvé pas mal de contrôle sur lui-même.

- Tu ne paies rien pour attendre.

Il en aurait rigolé jusqu’à en mourir ! Il ne lui faisait plus peur à présent, pas alors qu’il était sans contexte possible le dominant. Et quelque chose lui dit qu’en plus d’être à sa merci, le démon était vierge de tout passage masculin…oui pas de souci sur le fait qu’il couchait avec hommes et femmes, mais il doutait, vu sa façon de penser et son égo surdimensionné, que quelqu’un ait jamais passé un jour les barrières de ses cuisses intimement. Mais lui allait le faire, sans aucun doute et il le prévint tout de même à l’avance, se trouvant un côté un peu sadique.

Hiro ne tarda pas à se mettre à l’œuvre et comme il s’en doutait, Ichiro était plus étroit qu’une jeune fille vierge de 16 ans. C’était difficile mais surtout agréable et excitant, de se dire qu’un tel démon, avec un tel pouvoir, en était réduit à l’état de jouvencelle en train de se faire déflorer. Il le sentait lutter contre lui en plus et vint l’embrasser et le caresser avec ardeur et douceur en même temps pour le détendre et le laisser entrer entièrement. Quand ce fut fait, il prit une cadence assez lente mais régulière pour l’habituer et c’est presque avec plaisir qu’il sentit ses ongles transpercer la peau de son dos, preuve qu’il ressentait quelque chose malgré son silence. Bientôt, il entendit un gémissement et sourit, s’offrant le plaisir d’aller un peu plus vite et lui ordonnant de crier pour lui. Quel plaisir ce serait, venant d’une personne comme lui !

- Ils sont tous aussi mous....les anges ?

Ahah…il cherchait la provocation hein ? Il le testait ? Comme s’il allait mordre à l’hameçon et se fâcher…loin de là. Hiro se savait un très bon amant, sinon il n’aurait pas eu toutes ces conquêtes et même ses remarques ne le démontraient pas. Il pouvait le faire grimper au plafond s’il le voulait, et il allait le faire.

« De ce que je sens tu ne t’es jamais fait prendre alors ne critiques pas ce que tu ne connais pas…après moi tous tes amants te paraîtront fades, je te promets… »

C’était assez présomptueux mais c’était la vérité non ? Le jeune homme grimaça en se sentant mordu à l’épaule mais n’arrêta pas pour autant, loin de là. Posant ses mains à plats de chaque côté de la tête d’Ichiro, il fit un ample et puissant mouvement de hanche qui les fit gémir tous les deux, alors qu’ils échangeaient un baiser sensuel. Hiro mit un peu de temps à s’habituer avant de vraiment faire l’amour comme il avait l’habitude et l’envie de le faire : jusqu’à l’épuisement. Les trucs tout doux…c’était pour les couples, selon lui, et il n’aimait pas. Sa vie étant plutôt calme par choix, il aimait que ses relations sexuelles soient tout le contraire : torrides et sensationnelles. Le démon était une bonne occasion, en plus ça faisait un moment que ce n’était pas arrivé alors. Il continua d’aller toujours plus rapidement et puissamment en lui, tapant du bassin contre le sien alors qu’il mordillait sa peau par endroits. Et plus il le faisait, moins il voulait s’arrêter.

Sans prévenir, il stoppa tout, se redressa un peu et passa ses bras sous les aisselles du démon pour le relever et le faire s’asseoir sur ses genoux, reprenant directement un rythme soutenu pour ne pas lui laisser le temps de faire quoique ce soit. Le Chérubin devait absolument garder le contrôle et il s’en sortait plutôt bien. Bientôt, il trouva le point G du plus vieux qu’il vint taper plusieurs fois, chose qui ferait crier n’importe qui, même lui. C’était jouissif de le voir ainsi, à sa merci, tentant de paraitre fort alors qu’il était si vulnérable. Ce petit démon…

Le jeune homme agrippa ses fesses et le soutint pour l’aider dans ses mouvements, se mordant les lèvres à chacun de ses gestes tellement il aimait ça. Bah oui, il n’était qu’un ange hein…

« Petite…bonniche… »

Fit-il, un peu essoufflé mais avec un sourire sur les lèvres. Ahlàlà, ce qu’il aimait ce genre de passion et de sauvagerie…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mer 23 Jan - 21:29

    Certes, pour le,moment le démon n'était pas vraiment dans une position confortable pour impressionner l'ange, mais ce qui était sur, c'est qu'il n'allait pas le laisser s'en sortir comme ça. Si il voulait avoir la paix ensuite, c'était raté. Le fait qu'il avait encore plus de pouvoir sur lui qu'il avait pu l'imaginer était aussi l'une des raison pour lesquelles il fallait qu'il tue cet ange le plus rapidement possible.
    Mais pour le moment, pourquoi pas savourer ? Tout ça c'était bien plaisant et l'ange se montrait de plus en plus fascinant de minutes en minutes. Si il continuait comme cela, il dépasserait même Hina, qui pourtant était une amante de longue date. 

    Il détestait se sentir fragile, d'habitude. En fait il n'avait jamais ressenti ce genre d'infériorité car jusqu'ici, il n'avait rencontré ni démon ni ange plus puissant que lui, a part Lucifer, et encore (après tout lui était la et Lucifer avait disparu, pas vrai ?). Mais ce changement en soit satisfaisait une curiosité complètement malsaine qu'il avait depuis longtemps sans vouloir se l'avouer. Il voulait savoir ce que ça faisait d'être à la place de ses victimes. Il voulait que quelqu'un l'oblige à se soumettre. 
    Et il faut dire que l'ange le faisait particulièrement bien. Il était à la fois bien assez fort pour lutter contre les vengeances du plus petit, mais assez doux et raisonnable pour le sortilège du démon ne marche pas, en publiant pas qui il était au début. 

    Malgré le fait que ce qui lui faisait lui plaisait aie été totalement évident, maintenant, il essaya tout de même une dernière provocation avant de totalement perdre la tête. Bien faible comparé à ce qu'il avait fait auparavant. Ça ne marcha évidemment pas avec le plus jeune qui le tint fermement en place. 

    « De ce que je sens tu ne t’es jamais fait prendre alors ne critiques pas ce que tu ne connais pas…après moi tous tes amants te paraîtront fades, je te promets… »
    -On est légèrement arrogant, à ce que je vois. 
    Mais il savait qu'il avait raison. Pas seulement parce qu'il était particulièrement doué mais aussi parce qu'il savait que sa fascination dangereuse pour le jeune homme ne disparaîtrait sûrement pas aussi facilement. Il n'allait pas s'empêcher de lui en redemander. C'était bien pour cela qu'il fallait qu'il s'en débarrasse très rapidement.
    Il fut coupé par ses pensées par un mouvement de hanches beaucoup plus violent que les autres qui lui donna littéralement l'impression que son bas ventre était dévoré par les flammes de l'enfer, bien que ce soit bien plus agréable. Agrippant les cheveux de l'ange, il s'y accrocha autant qu'il pût pour se venger.
    Quelques secondes plus tard, le voilà on ne sait comment assis sur les genoux du plus jeune.

    C'était sa chance, posant ses mains sur le torse du jeune homme, il essaya de le repousser, mais dans l'incapacité d'utiliser ses pouvoirs, il n'était qu'un petit japonais qui ne pouvait pas lutter contre la force de quelqu'un de bien plus bâti et grand que lui. Ça ne servit qu'à le faire se cambrer un peu plus et donner à l'ange ce qu'il voulait : un cri. Ou plusieurs, il n'avait pas compté, en tout cas, il ne retenta pas l'expérience, et se laissa faire, trouvant bien trop agréable ce qui était entrain de se passer.
    Il s'abandonnait pour la première fois de sa vie à quelqu'un et il fallait que soit exactement la personne qui avait le plus de chance de le tuer.

    « Petite…bonniche… »
    Il détestait tout simplement ce surnom qu'il lui avait donné. Il n'était en aucun cas sa bonniche. Il n'était pas la bonniche de qui que ce soit pas. Pour se venger, il griffa son dos et mordit sans douceur dans l'oreille du jeune homme alors qu'il étouffait un gémissement.
    Le plus jeune l'aidait à bouger...trop mignon. Il l'aurait bien tué pour être aussi présomptueux, mais il savait très bien qu'a ce stade, il ne pouvait pratiquement rien faire par lui même. Alors il continua d'onduler du bassin, sentant la délivrance terriblement proche. Mais le plus jeune ne semblait pas vouloir lui faire ce plaisir, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mer 23 Jan - 23:43

Oh arrogant il pouvait l’être, et il l’était assurément. Sans lui demander son avis, il changea de position et bien que la nouvelle ne soit pas des plus confortables pour l’un comme pour l’autre, niveau sensation elle offrait beaucoup. A la verticale, ainsi, il ne pouvait qu’atteindre le point faible et sensible dans l’anatomie du démon et s’en servit pour avoir justement ce qu’il souhaitait. Un cri s’échappa bientôt des lèvres d’Ichiro, qu’il vint mordiller alors qu’un autre suivait, répondant à ses coups de butoirs empressés, quoique maitrisés. Leurs deux corps en sueur glissaient l’un contre l’autre et il sourit en le sentant de plus en plus abandonné. Il lui sembla qu’il pouvait lui faire faire tout ce qu’il voulait à présent et c’était une pensée sensationnelle. Contrôler un démon…quoi de mieux ? S’amusant à l’énerver un peu plus avec le surnom qu’il lui avait donné, il l’agrippa par derrière pour renforcer ses mouvements et les rendre beaucoup plus efficaces. L’ange gémit de douleur alors que son ennemi et amant le mordait méchamment.

« C’est qu’on est susceptible… »

Alors qu’il accélérait la cadence et la rendait encore plus dure à supporter, Hiro commença à voir les signes de fatigues de son amant et surtout sa fin. Pourtant lui était loin d’avoir terminé et d’être stupéfait. Quand il sentit qu’il était proche de la jouissance, il le retira soudainement de sur ses genoux, stoppant tout à nouveau et le fit se retourner sans aucun problème. L’attrapant par les hanches, il le mit dos à lui et face au dossier du canapé. Le Chérubin cala ses genoux sur les bords du divan et vint écarter les cuisses de son compagnon. Le sentant résistant, il s’allongea sur son dos pour attraper ses poignets et les bloquer sur le canapé. Puis, entrant en lui à nouveau, il reprit là où il s’était arrêté et ses innombrables assauts sur Ichiro le firent se retrouver le torse collé à son dos, un bras autour de sa taille le soutenant et l’autre le caressant des cuisses jusqu’à la bouche. De cette façon le démon était totalement à sa merci et ne pouvait rien lui faire, même en tournant la tête. D’ailleurs, venant attraper son menton, il le fit un peu pivoter pour capturer ses lèvres et les violer, continuant de le pilonner contre le dossier du canapé.

S’en fut bientôt trop, même pour lui. Ils n’étaient plus que gémissements et cris et ce fut alors qu’ils allaient atteindre l’extase qu’un « toc-toc » retentit dans la pièce. Aussitôt l’ange ralentit un peu la cadence, aux aguets. Une voix se fit entendre alors de l’autre côté.

« Kiriyama-san ? Vous allez bien ? Ichiro-san est-il avec vous ? »

Hiro eut un sourire mauvais et continua ce qu’il faisait avec plus de ardeur, faisant faire encore plus de bruit à l’homme devant lui. Cette situation de danger, après tout se faire voir ainsi serait mauvais pour son image et sa vie, rendait leur union charnelle encore plus excitante et comme il avait décidé d’y aller jusqu’au bout, il le fit. Ne prenant pas en compte les appels de la personne du staff et ces nombreux coups sur la porte, il donna les derniers coups de hanches, si puissants qu’ils les emmenèrent tous les deux dans un endroit magique et sensationnel.

Reprenant son souffle contre la peau du plus vieux, il entendit un bruit de clé et devança le staff en se redressant. Se recoiffant légèrement et abandonnant le corps essoufflé derrière lui, il se dirigea vers la porte alors même qu’elle s’ouvrait sur une femme. Attrapant un vêtement au passage, il se cacha l’intimité mais se rapprocha tout de même d’elle. La femme n’était pas assez bête pour ne pas voir ce qu’il s’était passé dans cette pièce…de toute façon ça devait sentir le sexe à plein nez ! Mais ça ne semblait pas la rebuter, voire une petite lueur apparu dans ses yeux.

« Kiriyama-san… »
« Chut… » fit celui-ci en posant ses doigts sur ses lèvres. « Tout ça est notre petit secret…pas vrai ? »

Il fit glisser ses doigts le long du cou de la jeune femme qui frissonna et acquiesça. Voilà, elle était conquise et n’allait jamais rien dire de ce qu’elle avait vue, au risque de ne jamais pouvoir se retrouver près de lui…elles marchaient toutes comme ça. Même les hommes. Elle repartit et il referma la porte à clé derrière elle avant de revenir vers le canapé, de voir le démon encore nu et en sueur…et se dire qu’il venait de faire une grosse bêtise.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Ven 25 Jan - 22:50

    Comment pourrait t'il faire autre chose que s'abandonner ? Peu de gens le savaient mais les démons eux aussi avaient des faiblesses. C'était les pêchés. C'était exactement pour ça qu'ils avaient atterri en enfer, mais pour beaucoup, ce n'était pas une assez bonne leçon. Il étaient très sensible au plaisir charnel et toutes ces choses interdites. Disons que pour prendre leur revanche contre Dieu, ils étaient devenus incapables d'y résister.
    De plus, grâce à son enveloppe charnelle, le très vieille créature pouvait ressentir ce qu'un humain ressentait et il fallait avouer que c'était tout particulièrement agréable. Entre souffrir en luttant et prendre du plaisir en s'abandonnant, il avait choisi très rapidement.

    « C’est qu’on est susceptible… »

    Hum....qu'espérait t'il ? Qu'il lui dise merci ? Non non, jamais il ne dirait merci à qui que ce soit, surtout lors de ces circonstances. Sûrement qu'à l'instant même ou le jeune homme aurait le dos tourné, il le ferait tout simplement exploser de l'intérieur comme il avait manqué de faire sur le studio. Il lui en voulait terriblement aussi pour l'effet qu'il avait sur lui, un effet qui l'epuisait. Un effet qu'il ne pouvait découvrir.
    Il suffoquait, touché de plein fouet par les vagues de plaisir qui le faisaient trembler. Mais le jeune homme ne semblait pas encore près à s'arrêter. Il fut surpris, et si il n'était pas démuni, il aurait été comblé par toute cette énergie. C'était le genre de jouet qui faisaient bien plus de temps que les autres avant d'être cassé.
    -Qu'est ce que tu....
    Trop tard ! Il avait bien essayé de s'échapper encore une fois mais il se retrouva bientôt dos à lui, dans une position qui le fit vraiment rougir de honte. Mais pourquoi est ce qu'il était totalement incapable de se défendre ? Il n'eut pas vraiment le temps d'y penser parce que le plus jeune se remit à bouger en lui avec toujours plus de force.
    Il n'était jamais fatigué ?

    « Kiriyama-san ? Vous allez bien ? Ichiro-san est-il avec vous ? »

    Le rockeur ne se formalisa que très peu de la voix, n'étant pas du tout effrayé par ce genre de choses. Sa réputation était déjà très sulfureuse, et c'était en parti ce qui le rendait aussi attirant. Par contre, il lâcha un grognement de m'en mécontentement quand il sentit le plus jeune homme ralentir la cadence, et le fusilla du regard.
    Heureusement, il était bien vite reparti et les emmena tous les deux au septième ciel (si ce n'était pas étrange de dire ça, dans son cas). Après avoir lâché un dernier cri, totalement essoufflé et épuisé, le démon se laissa tomber sur le canapé alors que l'ange allait ouvrir.

    Peu à peu, maintenant qu'ils n'étaient plus en contact direct, le jeune homme sentit ses forces lui revenir, ainsi que ses pouvoirs, toujours aussi puissants. C'était bel et bien une chose qui clochait chez l'ange et non chez lui ! Ce qui était à la fois rassurant et énervant pour le plus vieux.
    Rassurant, parce qu'il pouvait toujours se défendre, énervant parce que de toute évidence, quelque chose l'empêchait de détruire ce piaf. Quelque chose qui dépassait l'entendement.

    « Kiriyama-san… »
    « Chut… » fit celui-ci en posant ses doigts sur ses lèvres. « Tout ça est notre petit secret…pas vrai ? »

    Le jeune homme posa ses yeux sur la femme et hésita à la pulvériser pour se passer les nerfs dessus. Malheureusement, ça éveillerait bien trop de soupçons. Alors au final, il préféra faire exploser le miroir juste au dessus de la tête du jeune homme pour montrer son mécontentement.
    Il espérait qu'il aie au moins 70 ans de malchance, comme ça.
    Mais finalement, il était plutôt satisfait. Il avait cédé au péché.
    Il souriant en coin, il se redressa pour attraper la chemise et le jean qu'il avait perdu en cours de route.

    -On dirait qu'au final j'ai quand même gagné.

    Il se retourna vers lui, l'air menaçant.

    -Ce que tu viens de faire, c'est très mauvais. Tu as fait le premier pas vers l'enfer, mon petit ange .

    Il lui fit un clin d'œil totalement insolent, loin d'avoir été intimidé par sa démonstration de force.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Sam 26 Jan - 1:29

Hiro n’était pas infatigable c’est vrai, mais on peut dire que là il était largement possible de le voir ainsi. La faute au démon ! S’il n’avait pas passé toute la dernière heure à le chauffer et l’exciter, il ne serait pas là à le martyriser sans relâche ni fatigue. Ce qui n’était pas le cas d’Ichiro qui fatiguait de plus en plus entre ses mains : la sueur sur son corps et ses cris répétés en témoignaient, parce qu’il doutait vraiment qu’il ait mal en ce moment…Mais alors qu’ils étaient en parfaite fusion charnelle, on vint toquer à la porte. Un membre du staff. Automatiquement, Hiro ralentit un peu la cadence et le grognement mécontent du démon le fit sourire. Il y prenait goût à son traitement apparemment…c’était intéressant. Comme quoi il était aussi dépravé qu’il le pensait ! Et il s’évertua à le démontrer en finissant le boulot alors qu’il y avait toujours de l’agitation de l’autre côté de la porte. Il ne lui fallu que quelques coups de reins supplémentaires pour mettre fin au supplice qu’il éprouvait et, enfin, il se libéra.

Le jeune homme n’eut cependant pas le temps d’en profiter car, à peine sa jouissance accomplie, il dû se lever pour aller résoudre le problème de la personne qui commençait à entrer dans la pièce. Comment allait-il se débrouiller pour que cette « activité extra-professionnelle » reste entre ces quatre murs ? Si les Héraults venaient à l’apprendre…il était foutu. Qu’il connaisse le nom originel d’Ichiro ou pas…En quelques secondes seulement le Chérubin les débarrassa du problème de la membre du staff. Conquise, il semblait qu’elle ne faisait qu’attendre son tour…Et vu ce qu’elle avait entendu, il y avait de quoi.

Après ça il referma la porte et sursauta légèrement en entendant le miroir au-dessus de lui exploser. Un bras devant les yeux, il ne mit pas longtemps à découvrir que cet acte provenait du démon…qui lui le regardait comme un petit victorieux. Et il avait bien raison, au fond. Parce qu’Hiro venait de faire une grosse connerie et il le savait bien. Coucher avec un démon…c’était proscrit. Et n’était-ce pas ce qu’il venait de faire à l’instant ? Avec le pire en plus ? Il n’y avait qu’une chose pour le consoler…

- On dirait qu'au final j'ai quand même gagné.

L’ange le toisa méchamment et reprit ses affaires à son tour, en silence. Cherchant surtout la bonne réplique.

- Ce que tu viens de faire, c'est très mauvais. Tu as fait le premier pas vers l'enfer, mon petit ange .
« Mais je peux m’estimer heureux, en arrivant là-bas j’aurai une super anecdote à raconter : le dépucelage d’un des derniers « puissant » démon… »

Lui aussi pouvait jouer à la provocation…il n’en avait pas peur ! Après tout comme il venait de le dire, il avait déjà fait un pas vers l’enfer, alors tant qu’à en faire un, autant en faire deux ! Mais ce qui était sûr c’était qu’il n’allait pas le laisser croire qu’il l’impressionnait, parce que ce n’était pas le cas. Reboutonnant son pantalon, il fit un petit sourire sadique.

« Tu penses avoir gagné mais ma satisfaction est plus grande encore. Parce que vois-tu, c’est moi qui t’aies soumis à ma volonté…oh ! au fait ça va ? Tes petites fesses vont bien ? Pas trop mal ? »

Son ton était narquois et son visage peu amène. Il ne fallait pas le chercher lui…et là on peut dire qu’avec toute cette mascarade, Ichiro avait dépassé les bornes. Il n’avait fait que se venger, mais pas assez à son goût. Cependant il savait se maîtriser et il n’appliquait que rarement un acte de vengeance pur. Il savait se contenir hein, quand même…Enfilant finalement sa veste, il passa une main dans ses cheveux et regarda le démon grâce au miroir.

« Je sais que tu es fou amoureux de moi, mais il serait temps que tu arrêtes tes gamineries et que tu ailles voir ailleurs, d’accord ? Je sais que tu as follement envie d’en redemander, mais je ne suis pas prêt à t’en redonner. »

Pourquoi à chaque fois qu’il lui parlait se sentait-il obligé de le provoquer ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro
Mar 29 Jan - 14:16

    C'était la toute première fois que le démon était épuisé avant sa victime. Victime qui était un peu devenu bourreau en ayant réussit à le maîtriser. Le jeune homme ne comprenait toujours pas ce qu'il s'était passé. Mais soudainement....c'était comme si il était devenu humain. Il ressentait les choses comme un humain, pouvait se briser comme un humain....ça l'excitation autant que ça lui déplaisait fortement.
    Tous deux ne tardèrent pas à atteindre l'extase, et le démon se dit que c'était encore meilleur que tuer. Bien que tuer en soit soit bien plus facile pour lui. Il se laissa retomber comme une masse sur le canapé, tentant tant bien que mal de se reprendre.

    Mais c'était peine perdue, il était réellement épuisé, et quelque chose lui disait qu'il n'allait pas être tranquille bien longtemps.....juste le temps que l'ange fasse du charme à cette fille....
    Il sentit une sourde rage naître dans sa poitrine, et même si au fond,Nil savait que c'était de la jalousie, il préférait mourir plutôt que de l'avouer. Parce qu'il n'avait aucune raison de se sentir jaloux d'un cafard qu'il aurait pût écraser d'un claquement de doigts.
    Il allait donc se défouler sur le plus jeune ! À l'instant ou il referma la porte, d'ailleurs, le miroir au dessus de sa tête explosa en centaines de morceaux très coupants.

    « Mais je peux m’estimer heureux, en arrivant là-bas j’aurai une super anecdote à raconter : le dépucelage d’un des derniers « puissant » démon… »

    Le démon ne se démonta pas a ne s'énervait pas non plus. Il avait bien compris qu'avec celui la, la terreur ne marcherait pas. Ce qui était légèrement étonnant venant du démon car il ne réfléchissait habituellement pas tellement avant de partir dans une de ces colères noires dont il avait le secret.
    Non, il savait qu'au fond, il avait eut ce qu'il voulait. Bien qu'il aie du sacrifier certaines petites choses comme sa virginité dans le processus. Ce n'était pas bien important, et il ne laisserait plus jamais ce genre de choses arriver.

    L'air pour le moins amusé, il regarda l'ange se débattre avec ses affaires, l'air bien évidemment un peu perdu.
    « Tu penses avoir gagné mais ma satisfaction est plus grande encore. Parce que vois-tu, c’est moi qui t’aies soumis à ma volonté…oh ! au fait ça va ? Tes petites fesses vont bien ? Pas trop mal ? »
    Le jeune homme siffla rageusement. C'est vrai qu'il n'y allait pas de main morte et qu'il avait eut mal. Mais ça en valait le coup. Toute l'assurance véritable dans les yeux du jeune homme disparaissait alors que l'effet de ses pouvoirs s'estompaient lentement.
    Il reprendrait son contrôle sur sa petite personne et ne le laisserait plus en réchapper, à partir de maintenant.

    -Elles vont très bien ! Répliqua t'il sans ciller. Inutile d'essayer de faire l'arrogant. C'est mignon mais pas franchement convaincant.
    Surtout pour un démon comme lui qui se nourrissait avec plaisir de la peur et du désespoir des autres. En fait, le cacher était encore aggraver son cas. Il ne se gêna pas pour l'admirer à nouveau, prenant son temps pour se rhabiller, en partie parce qu'il n'était pas pudique, mais aussi parce qu'il avait miné de rien très mal au dos.
    « Je sais que tu es fou amoureux de moi, mais il serait temps que tu arrêtes tes gamineries et que tu ailles voir ailleurs, d’accord ? Je sais que tu as follement envie d’en redemander, mais je ne suis pas prêt à t’en redonner. »

    Fou amoureux de lui ? Est ce qu'il l'était ? Non, le démon n'était pas capable d'aimer, mais il est clair qu'il approuvait le même attachement que les drogués ont pour leur drogue. L'amour, s'était sous entendre qu'il pourrait avoir besoin de lui. Ce qui était loin d'être le cas bien évidemment. Il n'avait pas besoin de lui. Il était comme tous ses autres jouets. Juste un peu plus rebelle et coriace. Il avait encore de la chance d'être vivant, aujourd'hui.
    -Je ne m'inquietes pas trop pour ça, très honnêtement. Je suis sur que tu me reviendras très rapidement. Regardes toi, tu as déjà du mal à partir, pas vrai ? Ne me le cache pas, je sais que c'est vrai. Plus le temps va passer et plus la malédiction va se refermer sur toi....et alors tu deviendra un démon, tout comme moi.

    Puis il se tourna vers lui, lui jetant un regard à glacer le sang.
    -Et je ne tombe pas amoureux. Surtout pas d'un ange.
    Son ton était dédaigneux et tout portait à croire qu'il le détestait réellement, si au fond, il n'avait pas ressenti à nouveau une grande détresse.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Walk of Fame ft. Hiro

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Walk of Fame ft. Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: A.S.A.K.U.S.A :: Zone résidentielle-