† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Find me...coz', me, I found you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chiho Akane
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Agent de sécurité à Hellsing Inc. et Tueur à Gage de temps à autre
Localisation : Hellsing Inc, ou dans les rues de Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Find me...coz', me, I found you
Lun 24 Déc - 17:18

{Chiho Akane
VS
Shin
}
Lycée, le 10 Juin 2010 à 18:42



Akane était fébrile. D’ordinaire, il ne ressentait ce genre d’excitation que lorsqu’il devait tuer une proie. En l’occurrence, il n’avait absolument pas l’intention de faire ceci à celui qu’il recherchait. Le simple souvenir de cet homme accélérait les battements de son cœur.

Ca avait été une véritable aubaine – ou un signe du ciel peut-être ? – de l’apercevoir, quelques jours à peine après son arrivée à Tokyo. En effet, moins d’une semaine après son incarnation dans la mégalopole japonaise, un évènement de grande ampleur avait eu lieu : des Anges occidentaux avaient attaqué la ville. Le hasard avait fait qu’Akane se trouvait non loin du centre commercial à ce moment-là, en route pour faire quelques emplettes. Entre les diverses démarches pour obtenir un appartement, se faire des papiers d’identité en règle, se familiariser avec la vie japonaise et trouver un emploi, il avait un planning assez rempli.

Ce jour-là, il avait besoin de vêtements, et d’un nécessaire de toilette. Il investirait dans quelques armes plus tard. Seulement le centre commercial avait été violemment attaqué alors qu’il était en chemin. Il avait longuement hésité. Devait-il courir un risque inutile en allant voir ce qui se passait ? Ou bien rebrousser chemin et chercher d’autres boutiques ailleurs ? La curiosité – quel vilain défaut – l’avait emporté. Il savait que c’était dangereux pour lui et il n’avait aucune espèce d’intérêt à prendre part dans la bataille qui se jouait dans ce lieu. Il ne ferait qu’observer. L’aura écrasante de l’Ange en disait assez long sur la puissance de l’intrus par rapport à lui. Et il n’avait aucun allié en ville pour le moment. Se mesurer à un Ange surpuissant et inconnu dans une ville où c’était lui, Akane, l’inconnu, serait pur suicide.

Il s’était donc posté en hauteur, silencieux, tapi dans l’ombre, l’aura totalement dissimulée. Et il avait observé. C’était intéressant. Les diverses forces en puissance lui permettait de mesurer quelles étaient les inclinations de chacun. Pourtant, s’il retint quelques noms, l’un des protagonistes en particulier attira son attention. Ce n’était pas l’Ange occidental. Ce n’était pas non plus le Séraphin qui mit fin au conflit. Pas plus que ce Takuya…Non, c’était celui qui était à sa botte. Un Ange. Puissant.

Ce n’était ni sa nature ni sa force pourtant qui avaient attiré le regard sombre du Démon sur lui. C’était l’expression indéchiffrable de son visage. Froid, figé, toujours neutre qu’importe la destruction et la douleur fleurissant autour de lui…C’était étrange. En vérité, Akane avait l’impression de voir un étrange jumeau angélique. Aussi froid que lui, aussi peu concerné par ce qui se passait autour de lui, et à sa façon de bouger, il devinait qu’il avait l’habitude de tuer…Comme lui. Depuis qu’il l’avait remarqué, il n’avait su détacher son regard de lui. Comme s’il était hypnotisé par cette étrange créature.

C’était bien la première fois que qui ce soit lui faisait un tel effet, et c’était bien la première fois qu’il avait envie de tisser des liens avec un Ange…

La bataille s’était terminée. Akane avait eu envie de suivre cet inconnu qui portait le nom de Shin apparemment. Comme c’était cocasse. Cependant, les sauveteurs, policiers et la foule autour du bâtiment eurent tôt fait de lui faire perdre la trace de cet Ange…Mais il avait pu sentir son aura. Une odeur ténue comparée aux puissances déchainées à peine plus tôt par le Séraphin et l’Ange occidental. Mais ce serait suffisant pour qu’il puisse reconnaître cet effluve s’il la sentait à nouveau.

Durant des jours entiers, il avait patrouillé autour du centre commercial, sans trouver la moindre trace de l’Ange. Il reprit ses activités normales, patrouillant un peu partout dans la ville en quête de son odeur. Malheureusement pour lui, ce Shin ne faisait pas comme tous ses congénères. Il ne travaillait pas chez la Kronos Heaven Corporation. Evidemment. Mais cela faisait aussi partie de ses attributions de tueur à gage de pister ses proies. Il retrouverait cet Ange, c’était certain.

Ce fut à nouveau le hasard qui lui amena un jour l’effluve particulière de l’aura de Shin. C’était tellement inattendu qu’Akane s’était littéralement figé sur place. Il se trouvait à nouveau dans les rues marchandes, à la recherche de quelques livres intéressants à lire. Dans la petite librairie, l’odeur lui avait sauté aux narines. Il s’était penché pour apercevoir la porte derrière un rayonnage. Pas de Shin. Perplexe, il parcourut hâtivement l'ensemble de la librairie sans l’apercevoir. Non, il n’était pas là. L’odeur était pourtant bien présente. Il se fia cette fois à son odorat et tomba sur un trio de jeunes filles en tenue d’écolière.

« Regarde, je t’avais bien dit qu’il sortait aujourd’hui ! s’exclamait l’une d’elle en agitant un livre sous les yeux de ses camarades. »

Histoire d’être sûr, Akane passa juste derrière elles. Oui, l’odeur provenait bel et bien d’elles. Il pensa leur demander si elles connaissaient Shin, mais ce serait assez étrange de la part d’un inconnu. Au lieu de ça, il se contenta de prendre ses livres, de les payer rapidement et de sortir. Il attendit que le trio fasse de même et décida de suivre les gamines, du moins la plus excitée des trois qui portait davantage l’odeur de l’Ange sur elle.

Elle se contenta de rentrer chez elle et n’en bougea pas jusqu’au lendemain. Puis elle alla tout naturellement en cours. Il la suivit et arriva aux abords d’un lycée. Non…Il travaillerait ici ? Ca cassait un peu la magie. Mais l’odeur était perceptible partout autour du lycée et à l’intérieur de celui-ci.

Pourtant, là encore, Akane se contenta de laisser couler. Il fit quelques recherches sur le personnel de l’école. Internet était une merveilleuse source d’informations. Et il était là. Sa photo et son nom. Professeur de mathématiques ? Il haussa un sourcil d’autant plus perplexe, puis il haussa les épaules. Il s’était bien caché en tout cas. Il avait mis un sacré bout de temps à le retrouver. Restait un dernier problème.

Comment l’aborder ?

* * *

A l’extérieur, la sonnerie du lycée annonçant la fin des cours retentit. Akane esquissa un léger sourire. Il avait intérêt à intéresser autant Shin que lui l’avait intéressé d’emblée. Il vit les élèves se précipiter en dehors de l’enceinte de l’école. Il n’avait pas besoin de se presser. Il avait profité des deux dernières heures de cours pour tapisser les couloirs de l’odeur de son aura. Il avait tracé un chemin très clair à l’intention de Shin. Jusqu’à la position qu’il occupait présentement, sur le toit de l’un des bâtiments de l’école.

S’il était comme lui, il irait voir. Ne serait-ce que pour être sûr qu’il n’y avait pas de danger, ou pour l’éradiquer si quelqu’un le menaçait.

Ne restait plus donc qu'à l'attendre. Il soupira et observa toutes ces petites fourmis courir à travers les rues, se regrouper en groupe et se mettre à piailler comme de petits moineaux affamés. Professeur de mathématiques, tss..
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin
Angel † Keeper

avatar


Emploi : Professeur de mathématiques au lycée de Tokyo
Localisation : Avec Takuya, au Paradis, au lycée

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Find me...coz', me, I found you
Dim 30 Déc - 8:18

Shin était en pleine explication d'une nouvelle notion pour sa classe de dernière année lorsqu'il avait senti cette aura étrangère non loin. Pour qu'elle soit si proche, c'est que son possesseur était dans l'enceinte-même du lycée où l'Ange enseignait. Il ne pouvait malheureusement pas sortir de sa salle de classe pour constater qui était là. Pas qu'il soit le moins du monde intéressé ou préoccupé par cette aura. Il était simplement curieux de connaître la raison pour laquelle un Démon - à l'odeur de son aura - s'était déplacé jusqu'au lycée de la ville. Il n'y avait rien ici, hormis des humains, majoritairement jeunes. Une envie de meurtre ? Non, rien ne semblait hostile dans ce qu'il dégageait, et il prenait son temps. Alors il était là pour lui, il n'y avait pas d'autres possibilités. Soit, il lui faudrait attendre car Shin avait encore deux heures de cours à dispenser avant la fin de la journée, et il n'allait certainement pas se déranger pour un Démon.

Le professeur continua donc sa leçon, essayant comme il le pouvait d'intéresser ses élèves à la noble matière des mathématiques, sans grand succès malheureusement.

[...]

Les couloirs empestaient le Démon. Ce fut la première constatation de Shin lorsqu'il quitta sa salle de cours une fois les élèves partis. Le message était bien clair, mais l'Ange choisit de passer par la salle des professeurs tout d'abord pour ranger ses affaires : ce n'était pas un Démon qui allait le presser. Quand il se décida enfin à suivre sa trace, il ne put s'empêcher de comparer ce comportement à celui d'un chien qui aurait uriné un peu partout pour marquer son territoire. Il est vrai, se dit-il, que les Démons ne valaient pas mieux que cela en effet. Les chiens - au moins - étaient fidèles à leur maître.

La trace le conduisit jusqu'au toit du bâtiment, le lieu préféré de tous ceux qui s'adonnaient à reproduire les scénarios des films et séries de bas niveau. Tellement prévisible. Shin ouvrit néanmoins la porte qui y menait et la referma soigneusement derrière lui. Le Démon était là, à l'attendre. Shin l'observa un instant : rien de bien exceptionnel. Il était d'une puissance plus ou moins similaire à celle de son maître Takuya et ne représentait donc aucun danger ou défi digne de ce nom pour l'Ange. C'était un homme, d'apparence plus âgé que lui et d'une présentation irréprochable. Cela changeait de ces démons négligés qui arpentaient les rues de Tokyo.

Le Démon le fixait sans ciller. Son calme et son immobilité en était presque effrayante - pour un humain du moins. Shin adopta la même attitude, pas le moins du monde impressionné par ce blasphémateur. Il était étonnant, pensa-t-il, que ses rencontres ne soient que démoniaques ces derniers temps. Était-ce l'Apocalypse qui les faisait sortir de leur trou ? Se sentait-il plus téméraires pour s'approcher des Anges puissants à présents ? Les Démons étaient connus pour être fourbes et lâches, attaquant toujours à plusieurs ou s'en prenant à des êtres plus faibles qu'eux - pour ne pas dire majoritairement les humains. Mais la tendance changeait depuis quelques temps. Shin n'aurait su dire si cela était plaisant ou pas : lui se contentait de faire son travail, comme toujours.

L'Ange tentait de déchiffrer son vis-à-vis, sans succès. Une pierre aurait été plus expressive. Bien évidemment, ce n'était pas sans lui rappeler son propre manque d'expression. Ce Démon, aussi répugnant soit-il, lui ressemblait, il devait l'admettre. Mais ça ne l'empêcherait pas de le tuer pour autant si nécessaire. Shin attendait. Pourquoi aurait-il engagé une conversation ou un combat ? C'était l'autre qui l'avait fait venir jusqu'ici, pas l'inverse. Il attendait donc que le Démon se décide à agir. À vrai dire, il n'était même pas curieux. Il n'avait juste rien de mieux à faire et qui sait, cela pourrait se révéler distrayant.



Do you trust me... or not ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Chiho Akane
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Agent de sécurité à Hellsing Inc. et Tueur à Gage de temps à autre
Localisation : Hellsing Inc, ou dans les rues de Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Find me...coz', me, I found you
Dim 30 Déc - 10:03

La porte s'ouvrit. L'aura de l'Ange se déversa sur le toit tandis qu'Akane pivotait. Le voilà enfin. Il avait pris son temps, c'était le cas de le dire. La plupart des humains avaient quitté l'enceinte de l'école pour rejoindre leur foyer ou restaient en petits groupes devant le portail, discutant sans doute de leur palpitante journée.

L'Ange s'avança et s'immobilisa, à une dizaine de pas de lui. Il n'avait pourtant rien à craindre. Il était beaucoup plus fort que le Démon. Pas besoin d’être un expert pour se rendre compte de la différence de puissance. Pourtant Akane resta de marbre, le regard vissé à celui de son interlocuteur. Comme un reflet dans la glace…c’était vraiment très troublant. Il sentait son cœur battre la chamade dans sa poitrine. Il ne s’était pas trompé quand il l’avait vu là-bas, au centre commercial. Mais il y avait des soucis plus immédiats à régler. Shin le fixait, aussi inexpressif que lui – se rendait-il compte de leur ressemblance ? Il ne semblait pas vouloir engager la conversation. Bien sûr. C’était logique, Akane aurait fait exactement la même chose dans cette situation. En tout cas, il ne semblait pas bien zélé. Il ne le menaçait en aucune façon, rien ne transparaissait ni sur son visage, ni dans son aura.

Ceci dit, ça n’empêcherait pas Akane d’être sur ses gardes. Même s’il savait que la plupart du temps, les gens ne s’inquiétaient guère de lui en raison de sa carrure fine ou de son aura ridicule. C’était précisément son meilleur atout. Qui avait dit que la force faisait tout ? Il savait qu’en terme de vitesse, il pouvait égaler les plus puissants – Anges ou Démons – tout comme en agilité. Un vrai petit singe. Mais là n’était pas le propos. Comment lancer la conversation ? Il voulait que cet Ange s’intéresse à lui.

Il s’anima avec des gestes lents et mesurés :

- Shin ? C’est ça ? Pardonne-moi pour cette invitation pour le moins grossière, mais j’ai pensé qu’un petit mot sur un papier ne te pousserait pas à venir jusqu’ici.

Il tendit la main pour se présenter, de façon très formelle.

- Je m’appelle Chiho Akane. Nul besoin de te préciser ma nature, je présume que tu l’as aisément devinée.

Il ne s’attendait pas à ce que Shin lui tende la main en retour pour le saluer. Il n’avait aucune raison de le faire. Et s’il était méfiant, il penserait probablement à une fourberie de la part du Démon, mais il avait assez de force pour reprendre l’avantage en cas de pépin ceci dit.

- J’imagine que tu te demandes l’intérêt de cette rencontre. Je ne suis pas envoyé par mon maître de cercle, je n’ai pas de raison pratique d’être ici en fait. Mais…

Il se recula et s’adossa au rebord du toit en une pause parfaitement décontractée.

- Je t’ai vu au centre commercial. Toi et les autres, bien sûr…Mais surtout toi en fait.

Il observa un peu les alentours, le regard dans le vague. Puis il reporta son attention sur l’Ange.

- Et tu dois te demander pourquoi je suis en train de te parler, reprit-il. A vrai dire, je me pose la même question. Je présume que je voulais faire connaissance.

Il se releva et s’approcha de l’Ange, son regard plongé dans le sien, jusqu’à se trouver à trois longueurs de main de lui.

- Et savoir si comme moi, tu avais l’impression qu’on se ressemblait étrangement…, murmura-t-il. J’ai l’impression d’observer un reflet dans la glace, sauf que ce reflet ne renvoie pas mon image…C’est vraiment très étrange comme sensation.

Il scruta le visage de Shin d’un air distrait, cherchant sans doute des éléments semblables entre leurs deux faciès, alors qu’il n’y en avait pas. Il pivota et exposa volontairement son dos à l’Ange, une manière de lui montrer qu’il n’avait pas peur et qu’il n’était probablement pas menaçant non plus.

- En tout cas, j’ai eu beaucoup de mal à te trouver. Tu as vraiment bien protégé tes arrières, dit-il en observant le lycée, toujours dos à Shin.

Il observa en silence la cour vide et écoutant distraitement les vagues rumeurs des conversations dans le lointain. Il resta un long moment immobile à observer les alentours, oubliant presque la présence d’un Ange à quelques pas de lui.

Puis il murmura plus pour lui que pour Shin :

- C’est insensé. Comment un Ange et un Démon peuvent être aussi semblables ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin
Angel † Keeper

avatar


Emploi : Professeur de mathématiques au lycée de Tokyo
Localisation : Avec Takuya, au Paradis, au lycée

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Find me...coz', me, I found you
Ven 1 Fév - 20:45

Shin observa le Démon alors qu'il engageait la conversation. Trop bavard. Trop agité. Certes, il ne bougeait que légèrement ses bras en parlant, et se mouvait quelque peu sur le toit, mais cela restait trop agité pour Shin. Lui restait stoïque, l'écoutant sans vraiment retenir ce qu'il lui disait. Quel intérêt ? Shin n'en avait que faire de ce Démon qui semblait vouloir engager la conversation avec lui. L'Ange n'était pas d'un naturel bavard et n'avait rien à déclarer.

Il refusa bien évidemment la poignée de main que lui tendait le Démon, Akane selon ses dires. Le Démon se justifiait, comme s'il avait des comptes à lui rendre alors qu'il n'en était rien. Était-il apeuré pour parler autant ? Cela lui rappelait ses élèves qui ne pouvaient s'empêcher de bavarder en classe, surtout les filles. Pas sûr que le Démon apprécierait la comparaison.

Shin fut un peu plus attentif quand le Démon mentionna le centre commercial. Ainsi, il y avait été également. L'Ange ne se souvenait pas d'avoir déjà ressenti son aura, aussi faible soit-elle. Cet Akane était donc plutôt doué pour se camoufler au besoin.

L'entrevue, si on pouvait l'appeler ainsi, commençait à sérieusement ennuyer Shin. Pourquoi les êtres, quelle que soit leur espèce, se sentaient obligées de justifier le moindre de leurs actes ainsi ? Ce Démon parlait trop et Shin n'avait déjà qu'une envie : rentrer tranquillement chez lui.

« En tout cas, j’ai eu beaucoup de mal à te trouver. Tu as vraiment bien protégé tes arrières. », remarqua le déchu.

Shin eut un reniflement moqueur, le coin de ses lèvres se soulevant légèrement.

« Je n'ai aucun besoin de me cacher. Cette couverture n'est qu'un pur hasard. Pourquoi me cherchais-tu au juste Démon ? », déclara-t-il d'un ton plat.

Pourquoi lui parlait-il ? Il aurait déjà dû être dans sa voiture, loin de ce gêneur. Mais au fond, qu'avait-il de mieux à faire ? Rien, strictement rien. Il doutait néanmoins très fortement que cet ennemi soit plus intéressant que ce "rien" qui l'attendrait chez lui.

« Ton excuse de ressemblance est quelque peu faiblarde, même si je t'accorde que ressemblance il y a. », ajouta-t-il.

C'était vrai, ils se ressemblaient. Ils avaient cette même stature droite et d'une immobilité quasi-surnaturelle. Leurs visages étaient aussi expressifs qu'un rocher, et leurs yeux n'étaient que pics de glace. Mais cela s'arrêtait là. De plus, en quoi ce si petit détail pouvait être si important pour amener un Démon à se déplacer sur son territoire ? Définitivement, Shin ne croyait pas en cette excuse.

« N'avise pas de me mentir. Et ne m'oblige pas à te faire parler. »

Spoiler:
 



Do you trust me... or not ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Chiho Akane
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Agent de sécurité à Hellsing Inc. et Tueur à Gage de temps à autre
Localisation : Hellsing Inc, ou dans les rues de Tokyo

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Find me...coz', me, I found you
Sam 9 Fév - 15:52

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Shin était à la hauteur de ses attentes. Parfaitement stoïque. Il se tenait immobile, se contentant de le suivre des yeux d'un air impassible. Il aurait fait pareil si un Ange était arrivé et avait fait la même chose que lui. Il serait resté sur ses gardes, et relativement dubitatif. Mais il se sentait néanmoins de plus en plus stupide - sentiment rare dans son cas. Shin se contentait de le regarder. Impossible de savoir s'il était un tant soit peu intéressé parce qu'il lui racontait. Il ne le vit même pas ciller quand il évoqua le centre commercial.

Aurait-il réussi à sentir sa présence ? Non, il en doutait sérieusement. Mais il devait admettre que l'esprit de l'Ange était totalement impénétrable. Impossible de deviner ses pensées, de deviner ce qu'il ressentait ou de savoir s'il était vraiment là ou plongé dans ses pensées. C'était à la fois frustrant et fascinant. Un véritable double. A la différence qu'Akane ressentait des émotions. Il était simplement incapable de les exprimer, sauf lorsque sa folie prenait les rênes. En l'occurrence, un chuintement ténu lui soufflait d'être un peu plus convaincant. Shin l'intéressait. Il le fascinait d'une façon assez étrange.

Akane ne reculerait devant rien, il le savait. Il ferait en sorte que Shin s'intéresse à lui, de gré ou de force. Une telle ressemblance ne pouvait être fortuite. Pourtant, l'Ange ne semblait pas très réceptif. Il ne semblait pas comprendre pourquoi Akane était venu à sa rencontre. N'était-ce pas évident ? Toutefois, ses yeux se mirent à pétiller quand il entendit Shin lui répondre :

­­­« ­Ton excuse de ressemblance est quelque peu faiblarde, même si je t'accorde que ressemblance il y a. »

Lui aussi l'avait constaté. Ô joie. Il vrilla son regard sur l'Ange qui cependant ne semblait pas croire qu'il soit venu à lui juste parce qu'ils se ressemblaient. Et pourtant il n'avait aucune autre raison d'être là. Immobile, Akane se demandait comment faire pour tisser des liens avec un autre lui. Quelqu'un qui n'avait aucune raison valable de se lier à lui. Il n'avait pas beaucoup d'options : soit il arrivait à convaincre Shin que leur rencontre était sans doute un coup du destin, soit il l'obligerait à s'intéresser à lui en s'immisçant insidieusement dans sa vie. Quitte à le harceler et le rendre fou. Ce serait amusant d'ailleurs. Que son pendant angélique devienne fou, à son instar.

« N'avise pas de me mentir. Et ne m'oblige pas à te faire parler. »

Ramenant son attention sur son interlocuteur, il inclina la tête sur le côté et modula l'expression de son visage pour prendre une moue parfaitement innocente.

« Allons donc, tu ne me fais pas confiance ? »

Il reprit son masque impassible.

« Je ne te veux aucun mal. »

Enfin, ça dépendrait beaucoup de sa réaction, mais il n'avait pas l'intention de le tuer en tout cas. Ce qui était une chose rare d'ailleurs.

« Je suis un intrus sans le moindre intérêt à tes yeux. Tu ne comprends pas l'intérêt de cette scène, tu te demandes même pourquoi nous avons cette conversation. Mais tu n'as sans doute rien de mieux à faire et en apprendre plus sur le camp opposé par mon intermédiaire ne peut pas faire de mal, dit-il tranquillement. Enfin, c'est ce que je me dirais, si j'étais à ta place en ce moment et qu'un Ange venait me voir pour faire connaissance. »

Cette conclusion lui semblait plutôt correcte. Il ne servait à rien de poursuivre cette discussion. Il devait se mettre à la place de Shin. Poursuivre cette discussion alors que manifestement, l'Ange s'en contrefichait n'avait pas le moindre intérêt. Il se contenterait de le retrouver de temps en temps quand l'envie l'en prendrait. Pour le moment, le soleil déclinait lentement et les alentours devenaient silencieux. Il n'y avait pas vraiment d'agitation dans ce quartier en dehors des horaires de sortie et d'entrée dans le lycée. Il regarda sa montre d'un geste vif. Mmmh...son service du soir allait commencer.

« Il va falloir que j'y aille. Quel dommage. On se reverra bientôt, Shin. »

Il se dirigea tranquillement vers les escaliers sans rien ajouter. Il se demandait quand il pourrait trouver un nouveau moment pour retrouver l'Ange. Il devrait procéder autrement sans doute. Il ne viendrait probablement pas de son plein gré à sa prochaine invitation. Tout cela l'excitait déjà beaucoup.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Shin
Angel † Keeper

avatar


Emploi : Professeur de mathématiques au lycée de Tokyo
Localisation : Avec Takuya, au Paradis, au lycée

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Find me...coz', me, I found you
Lun 15 Avr - 7:02

Shin avait relativement du mal à croire que le Démon n'était là que dans l'unique but de le rencontrer. Il fallait dire, c'était une première : il avait plus l'habitude d'être évité. Anges, Démons, Aïons... tous le fuyaient comme la peste. Mais ce Chiho Akane arrivait comme une fleur et lui tendait sa main, prétextant vouloir faire sa connaissance parce qu'ils se ressemblaient. S'il en avait été capable, Shin aurait ri du ridicule de la situation. Voilà pourquoi il ne le croyait pas. Il ne renifla par ailleurs de manière dédaigneuse lorsque le Démon lui demanda s'il ne lui faisait pas confiance. Faire confiance à un être de son espèce, quelle idée chimérique. Les personnes étaient vraiment trop naïves de nos jours.

« Je ne te veux aucun mal. »

Un éclat de rire. Voilà ce qui aurait dû sortir de la bouche de Shin, mais il n'en fut rien. Il resta tout aussi immobile. Devant cet être, il n'avait pas besoin de jouer la panoplie du parfait humain.

« Crois-tu être capable de me toucher Démon ? Es-tu faible ou aveugle au point de ne pas sentir ma puissance ? », répliqua-t-il d'une voix posée.

Son vis-à-vis ne lui répondit pas et se contenta de continuer à parler, encore et encore. Néanmoins, Shin fut étonné de la véracité de ses propos : il venait de décrire ses pensées. Finalement, ils se ressemblaient peut-être bien plus qu'il ne le pensait. Il doutait tout de même qu'il puisse apprendre quoi que ce soit qu'il ignorerait sur les Démons par son intermédiaire. Autant Hina, la Démone qu'il avait croisé une semaine auparavant pourrait lui être utile, autant ce Akane... Elle était proche d'un Prince, l'un des plus anciens qui plus est. Mais lui, qui était-il d'autre qu'un simple Démon lambda ?

Shin ne répondit pas, ne souhaitant pas affirmer la théorie du Démon : s'il commençait à admettre ses suppositions, alors le Démon aurait un minimum de contrôle sur lui. Et ça, Shin ne pourrait pas le tolérer. Il se contenta donc de se taire et d'observer - ou du moins de continuer à le faire. L'homme jeta un coup d'oeil à sa montre et avisa le ciel qui s'assombrissait au-dessus de leurs têtes.

« Il va falloir que j'y aille. Quel dommage. On se reverra bientôt, Shin. »

Encore une fois, l'Ange ne répondit pas et se contenta de le laisser filer, sans un regard. Il aurait pu le tuer, là, maintenant. Mais pas au lycée. Et puis, il devait l'avouer, cette ressemblance avait un petit quelque chose qui attisait sa curiosité. Alors, pourquoi pas le laisser partir ? Il le tuerait certainement... la prochaine fois.


Spoiler:
 



Do you trust me... or not ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Find me...coz', me, I found you

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Find me...coz', me, I found you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.B.U.Y.A :: Centre ville :: Lycée-