† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 In The Shadows...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuki Hiro
Angel † Taboo

avatar


Emploi : Directeur du pôle Recherche & Innovation chez Kronos Heaven Corp.
Localisation : Dans sa bibliothèque top secrète

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: In The Shadows...
Jeu 13 Déc - 12:56

KAZUKI HIRO † KIM CHUL HEI

Skyline, le 13/05/2010 à 21h45

Vibrante et imperturbable, la ville de Tokyo brillait de mille feux, parée de ses panneaux publicitaires aveuglants, ses hautes tours de verre reflétant et sublimant la moindre petite lueur, les voitures au loin laissant derrières elles de longues trainées qui le faisaient ressembler à de longues chenilles fluorescentes.
La capitale de l'Est s'étendait à perte de vue, ses treize millions et quelques d'habitants bourdonnant dans un tourbillon de couleurs et de lumières. La ville semblait inébranlable, hors du temps. Et pourtant... Il semblait y avoir comme un trou dans le paysage, une pièce manquante à ce puzzle urbain. La veille, une tour de bureau s'était effondrée sur l'imposant centre commercial de Shinjuku, réduisant en cendre l'édifice et tuant plusieurs centaines de personnes. Du côté de la rivière Sumida, les parois de l'aquarium avait cédées, engloutissant sous des tonnes de litres d'eau de pauvres innocents qui avaient eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.
Et pourtant, malgré ces tragédies, la vie suivait son cours à Tokyo. Les salarymen étaient toujours d'une ponctualité exemplaire, les lycéennes se pavanaient dans les rues de Shibuya avec leurs petits amis, les petites vieilles faisaient leurs courses sur le marché de Asakusa. Les deux incidents avaient été fâcheux, mais rien ne justifiait sortir de sa routine, abandonner son quotidien.
Et pourtant... Ces incidents n'avaient rien d'une simple coïncidence déplaisante. Loin des lumières étourdissantes de la ville, il se tramait quelque chose, de tellement grand, de tellement immense, que personne ne pouvait ne serait-ce qu'en imaginer l'ampleur. L'Apocalypse. La destruction de ce monde, et de la race Humaine le peuplant. Et malgré cette menace planant au dessus de leurs têtes, les habitants dans la mégalopole restaient imperturbables.

« Bienheureux soient les innocents. »

Hiro détacha son regard des lumières hypnotisantes, chacune représentant une personne, une famille, une vie. Il se détourna de l'immense baie vitrée qui avait fait du Skyline l'un des points de vues privilégiés sur la captivante capitale nippone. Si les tokyoïtes pouvaient continuer à vivre l'esprit tranquille, Hiro, lui, ne le pouvait pas. Quelque chose bouillonnait au fond de lui, un mélange de rage, de frustration, et d'impuissance. Partisan de la création et du développement, il avait observé les Hommes pendant des millénaires, les avaient vu bâtir ce monde de leurs propres mains, apprendre de leurs erreurs, s'améliorer, se tournant constamment vers l'avenir. Il ne pouvait cautionner la destruction de l'Humanité, cette seule pensée suffisait à lui briser le cœur, à faire monter la rage au fond de ses entrailles, lui pourtant si calme...
Ses deux milles années et quelques d'existence en tant qu'ange avaient été consacrés à accomplir la volonté de Dieu. Mais aujourd'hui, si suivre les exigences du Père revenaient à détruire tout ce en quoi Hiro croyait, alors il allait devoir tourner le dos à cette figure divine et prendre un autre chemin, celui qu'il croyait être le bon chemin. Ses efforts seraient peut-être vains, mais il ne pouvait plus rester sans rien faire.

Il avala une gorgée de whiskey. Le liquide ambré diffusa une agréable sensation de chaleur dans son corps, attisant cependant la colère qui bouillonnait au plus profond de son être. En tournant les yeux vers l'entrée du bar, l'ange remarqua que Kim Chul Hei venait d'entrer dans l'établissement.
C'était Hiro qui avait demandé à le rencontrer. Il avait eu vent de la façon dont il était intervenu dans les événements de la veille, tentant de s'opposer à ces anges occidentaux puissants.
Hiro était quelqu'un de particulièrement clairvoyant, il était un visionnaire, quelqu'un sachant lire les ambitions et les capacités d'un individu. Si il devait y avoir un leader à cette révolution contre l'Apocalypse, alors cela devait être Chul Hei, il avait indubitablement cette aura de meneur.
De plus, Hiro, particulièrement méticuleux et observateur, avait eu vent, à la Kronos, de la possibilité qu'une alliance puisse en ce moment même être en train de se former, autour de Chul Hei. Il devait en avoir le coeur net !
Et puis, après tout, Chul Hei était encore très jeune, à l'échelle des anges. Et même si la passion qui l'animait était tout ce qu'il y avait de plus honorable, peut-être que les conseils d'un vieux sage haut placé, qui connaissait bien les hautes sphères angéliques, pourraient lui être utiles.
Hiro pivota sur son siège pour faire face au nouvel arrivant. Chul Hei ne savait très certainement pas exactement pourquoi le vieux sage l'avait contacté, cela pouvait clairement se lire sur son visage perturbé. Hiro lui tendit une main qui se voulait chaleureuse et paternelle, invitant le jeune ange à la serrer. Il voulait lui montrer que ses intentions étaient pacifiques, et qu'il n'était pas là pour l'accuser ou le piéger. Après tout, si l'un d'eux devait se sentir coupable ici, c'était lui.

« Kim Chul Hei! Merci beaucoup d'avoir répondu à mon appel, et d'être venu. Je t'en prie, assieds-toi... »

Il tapota le tabouret à côté du sien, et fit signe au barman de venir leur servir quelque chose à boire. Faisant tournoyer le liquide ambré au fond de son propre verre, il regarda les glaçons refléter l'éclairage tamisé du bar, et parfois un éclat plus vif, les lumières de la ville qui filtrait à travers les immenses baies vitrées. Il se tourna de nouveau vers Chul Hei.

« Comme tu peux t'en douter, je ne t'ai pas appelé uniquement pour boire un verre. »

Il reposa son verre sur le bar, et pris une grande inspiration. Le jeune ange serait probablement très suspicieux, et afin d'acquérir sa confiance, Hiro se devait d'être très minutieux quant aux mots qu'il emploierait.

« J'ai déjà eu un récit assez précis des événements s'étant déroulés à l'aquarium, hier. Mais j'ai aussi eu vent de tes exploits au centre commercial, et j'avoue que je suis assez curieux quant à ce qu'il s'est passé là-bas. On m'a dit que Owen était potentiellement plus redoutable que Carlysle. Plus incontrolable ».

Aborder le sujet de l'Alliance de font semblait être trop risqué. De plus, il espérait pouvoir glaner dans cet entretiens quelques détails qui pourraient l'éclairer sur l'étendue de la menace que représentait ces envahisseurs.



Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: In The Shadows...
Sam 15 Déc - 22:12

Plus stressé que jamais, j'observais Tokyo, de nuit, trainant le pas malgré ma motivation de rencontrer cet ange. Je ne savais pas sur quel pied danser en raison des derniers évènements et cette convocation, ce rendez-vous était des plus suspects. Allais-je devoir me résoudre à devenir démon et perdre tous les valeurs et principes qui m'étaient chers ? Ou bien au contraire ? Je n'osais espérer le meilleur, ne voulant pas être déçu. Je devais me préparer au pire... qu'il me fasse du chantage, comme la plupart des anges aimaient tant en faire... du moins, ceux que j'avais connus. Je me mordis la lèvre, soupirant en voyant ces couples qui marchaient et frissonnais à l'idée que Miwa et les enfants pourraient subir le gourou de mes frères par ma faute. En ce cas là il sera ma seule faveur si j'ai le privilège d'en quémander une... les épargner.

Pour autant, en observant la ville, je me disais que ce calme ne présageait rien de bon, et pourtant les habitants n'y songeaient pas une seconde. Cette nation puissante avait parfois un manque cruel d'humanité à en faire frémir tout ange digne de ce nom, selon... la légende, dirons-nous.

J'arrivais enfin devant les portes de ce bar dans lequel j'avais été convié, repérant immédiatement celui qui m'avait demandé de le rejoindre, pour une raison que j'ignorais encore, mais que j'assimilais sans la moindre hésitation à ce carnage. Il semblait heureux de me voir et je m'inclinais poliment. En apparence plus jeune, mais seulement en apparence. Ses quelques centaines d'années faisaient largement le poids face à moi. Pour autant, je n'allais pas me démonter. Il voulait savoir et il serait servi, du peu que je pourrais lui confier, car même s'il m'inspirait confiance, je n'étais pas certain encore de ses intentions.

« C'est tout à fait normal, voyons. »

Je pris place comme il me l'indiquait, mal à l'aise à l'idée d'être jugé. Mais pour l'instant je ne préférais pas penser à cela, commandant moi aussi un verre pour accompagner l'ange qui en avait surement déjà quelques un dans le nez, ce qui était assez étonnant. Nous qui n'avions ni besoin de boire, ni de manger... un ange digne de ce nom aurait réfuté l'idée s'il n'était pas un tant soit peu fasciné ou quoi que ce soit d'autre par l'humanité. J'avais un espoir assez maigre de pouvoir le convaincre... dans le pire des cas. J'acquiesçais d'ailleurs. Je savais bien qu'il ne m'avait pas invité juste pour cette raison, ce serait futile pour un ange et bien que d'ordinaire j'apprécie les visites de courtoisies, celle-ci aurait été déplacée.

Ce qui suivit en revanche me glaça le sang. Je restais de marbre, mais n'appréciait pas la tournure de cette conversation, pour l'instant monologue. Il voulait sans doute me déstabiliser et sans pour autant cacher concrètement mes convictions, je lui donnais une réponse qu'il ne devait pas attendre, à moins peut-être qu'il ne soit pour cette apocalypse.

« L'un et l'autre sont assez puissants... et je ne sous-estimerais jamais un frère. Malgré cela... je suis assez déçu qu'ils se soient mêlés de ce qui ne les regardait pas. »

Ce n'était en rien une attaque, simple vérité. Bien que derrière mes mots se cachaient bien plus que cela, comme le fait que le train-train de cette ville avec l'absence de signes de l'apocalypse hormis les anges de l'occident, me plaisait bien. C'était une révélation cachée et j'attendais beaucoup en guise de réaction de la part de Kazuki Hiro. Serait-il en mesure, cependant, de comprendre ? Je ne pouvais ni l'affirmer, ni même réfuter l'idée, car je ne savais rien de lui. Je ne voulais pas lui mentir non plus et je devais attendre qu'il se livre plutôt qu'il me pousse à donner mes convictions. Après tout, il était le seul à m'avoir convoqué et bien que je recherche activement des membres potentiels à l'alliance, je doutais qu'ils viennent à moi si facilement.

Je buvais tranquillement, reposant mon verre à moitié vide en le faisant tourner entre mes doigts. Puis je relevais les yeux, attendant des réponses aux questions que je posais sans dire mot, celles dont il devait se douter. Si j'étais venu, c'est pour qu'on me dise clairement ce qu'il y avait à dire.

« Pour quelle raison réelle suis-je ici ? »

J'appréhendais la réponse, mais repousser son échéance serait une grave erreur, bien plus douloureuse que si elle était dite sur le tas. Malgré ma sagesse, j'étais encore novice et je préférais de loin me rapprocher de ma détermination humaine combinée à mon expérience et mon apprentissage angélique plutôt que de servir mes capacités contre ce que j'avais été autrefois. Cela me paraissait aberrant... s'il n'y avait plus d'homme, il n'y aurait plus d'anges, plus de démons et nous mourrions sans possibilité de renaissance... les deux races ne peuvent s'entendre et nous étions voués à notre perte, entités surnaturelles... ou non, nous étions tous concernés et mourir n'était pas mon but... celui que j'avais de mon "vivant" était de servir à quelque chose, une cause noble que je voyais en l'humanité. Saurait-il le comprendre ?


Revenir en haut Aller en bas
 
Kazuki Hiro
Angel † Taboo

avatar


Emploi : Directeur du pôle Recherche & Innovation chez Kronos Heaven Corp.
Localisation : Dans sa bibliothèque top secrète

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: In The Shadows...
Mer 19 Déc - 17:12

Gagner la confiance de Chul Hei, tel était le défi du jour, et Hiro voyait clairement que la partie ne serait pas gagnée d'avance. Mais si l'ange faisait preuve d'autant de méfiance, n'était-ce pas parce qu'il avait justement quelque chose à cacher, à protéger ? Car après tout, les seuls pouvant pleinement profiter du luxe de l'inconscience étaient les innocents, ceux qui pouvaient se permettre une transparence extrême quant à leurs intentions. Or Chul Hei marchait clairement sur des oeufs, tâtant le terrain, et une attaque frontale serait le meilleur moyen de le désarçonner.
Cependant, Hiro ne se satisfaisait pas de cette situation. Être en position de force, pouvoir exercer une pression sur la personne lui faisant face, ce n'était pas ce qu'il cherchait. Il voulait lui prouver qu'il était digne de confiance, en faire son allié. Et évoquer directement l'alliance que le jeune ange semblait être en train de monter ne semblait pas la solution idéale pour prouver sa fiabilité, bien au contraire. Cela risquait d'avoir pour conséquences qu'il se ferme sur lui-même, cachant ses secrets encore plus profond au fond de son être.

Chul Hei ne baissait pas sa garde, pesant ses mots, s'exprimant avec une grande méfiance. Hiro hocha légèrement la tête, montrant qu'il comprenait ce qu'il voulait dire.
Ce qui inquiétait réellement Hiro n'était pas tant la puissance de ces envahisseurs, mais leur tempérament. A quels extrémités ils seraient prêt à recourir afin d'arriver à leurs fins.
Car clairement, Hiro avait peur. Peur de voir des milliers de vies innocentes ravagées par cette cause absurde qu'était l'Apocalypse, peur de voir de travail de générations et de générations d'hommes réduit à néant, peur d'être le témoin de l'extinction de la race humaine. Il savait ne pas être le seul à penser de la sorte, mais encore restait-il à le prouver.

« Tu as raison, Chul Hei, je ne t'ai pas appelé par hasard. »

Il reposa son verre sur la table, regardant le jeune ange boire le sien. Peut-être que le liquide précieux réussirait à le détendre un peu, à rendre son esprit plus ouvert, et plus propice à une conversation à bâtons rompus.

« Premièrement, je tenais à te remercier. Comme je te l'ai dit, j'ai entendu parler de ton intervention, au centre commercial, et même si tu n'as pas été en mesure d'arrêter les méfaits de notre frère occidental, je sais cependant que tu as réussi à l'occuper assez de temps pour permettre à des vies humaines d'être épargnées. Pour beaucoup d'entre nous, cela ne représente probablement pas grand chose, mais pour moi, c'est la preuve d'une grande noblesse d'esprit. »

Il posa sur l'épaule de Chul Hei une main paternelle. Hiro était, contre toute attente, quelqu'un d'assez tactile. Après tout, si il s'était doté d'une enveloppe corporelle, celle-çi devait pouvoir lui permettre d'exprimer ses idées et ses émotions avec autant de valeur que les mots.
Il avait prononcé ces mots en fixant le jeune ange droit dans les yeux, avec une certaine gravité. Il voulait que Chul Hei parvienne à ressentir sa sincérité, et à quels points les événements s'étant produits la veille le touchaient, le torturaient.

« Je ne suis pas un guerrier, je ne suis pas un partisan de l'attaque, mais de la protection. Je n'œuvre jamais en faveur de la destruction, je suis un militant de la création. Cette prise de position m'a attiré beaucoup de détracteurs dans les hautes sphères, et beaucoup me présentent comme un vieux fou idéaliste. »

Il soupira, terminant son verre d'un seul trait. Il n'avait pas l'habitude de se confier de la sorte, mais c'était maintenant devenu nécessaire. C'était sa seule solution.

« Ce sont ces mêmes adversaires qui m'ont attiré hors de la ville, hier. Je m'en veux terriblement d'avoir été si naïf, de n'avoir rien pû faire. J'ai, envers l'Humanité, envers cette création divine, un devoir de protection. »

Il se tourna vers son compagnon, et planta son regard dans le siens, décidé, flamboyant.

« Chul Hei, la prochaine fois, je me devrai d'être là. Je mettrai tout en œuvre pour parvenir à préserver la race humaine. »

Quelque chose brûlait en lui, le désir de ne plus jamais se retrouver face à un tel champs de ruine, face à une telle désolation. Et il espérait sincèrement, de tout son cœur, que Chul Hei réussirait à comprendre cette passion qui l'animait.



Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: In The Shadows...
Ven 21 Déc - 19:10

J'étais dans l'attente. Je ne savais pas à quoi je devais m'en tenir avec cet ange et la prudence était une priorité aussi bien pour moi que pour tous ceux qui m'avaient accordé leur confiance. C'était plus qu'une vulgaire chose à faire, c'était un devoir, une obligation que je remplissais pour l'instant sans trop non plus me mettre à dos cet ange, mon frère, dont je ne connaissais encore l'opinion. Comme pour bon nombre, je me devais de garder le silence, le prendre pour un ange comme ceux de l'occident, imprégné par le seigneur au point d'être aveuglé sur la suite de ces évènements.

Je lui posais directement la question, prenant mon courage à deux mains et il souriait presque en me disant que j'avais raison. J'étais dorénavant comme l'humain autre fois... celui dont le coeur battait pour des valeurs auxquels d'autres ne croyaient plus, ou pas.

Mais contre toute attente, son récit me fit clairement comprendre que mon comportement pour le moins "désastreux" aux yeux de mes paires était exemplaire vu des siens. Des paroles qui me surprirent tellement que mes yeux s'écarquillèrent seuls, comme si mon corps agissait de son propre chef, comme si j'étais humain et que je n'étais plus en mesure de me contrôler. Je fis preuve d'humanité et ce n'était pas bon signe, malgré ses révélations je ne pouvais encore lui faire confiance.

Je restais silencieux quant au geste qui suivit, bien plus humain et étrangement, qui me ressemblait davantage, que je ne l'aurais cru. Cette chaleur qui passait à travers ce geste était similaire à la mienne. Il n'était peut-être pas aussi mêlé que mois aux humains, pour autant Kazuki Hiro y était attaché et je pouvais le sentir à travers l'infime parti de son aura sur moi. Ses yeux plantés dans les miens voulaient faire passer le message, appuyer tout au moins ce qu'il concrétisait par le geste.

La suite fut encore plus surprenante lorsqu'il admit ses principes, son camp, ses ambitions pour la terre et ce refus d'apocalypse. Je ne m'y étais pas attendu. Si j'étais en mesure de devenir plus pâle encore et de tomber dans les pommes, sans aucun doute serais-je déjà par terre... je n'en revenais toujours pas, mais j'étais si heureux de savoir qu'il était à mes côtés que j'en aurais presque sauté de joie. Je gardais mon calme olympien cependant, m'armant d'un sourire et d'une motivation hors pair qu'il aurait pu voir directement sur place lors de l'attaque, ne serait-ce que pour préserver mon image et pouvoir me rétracter si jamais on me tendait un piège.

En ses yeux, s'il mentait je ne pouvais le lire, car sa détermination, les mots qu'il prononçait et auxquels je restais toujours de marbre en apparence étaient tel que je bouillais presque de l'intérieur, mais je ne devais rien laisser transparaitre et c'est en buvant mon verre cul sec que je manifestais mon intérêt. Je comprenais sa douleur, mon sourire se déformant carrément lorsque je pensais à ces morts...

« En toute honnêteté, j'espère que ce que vous dites est vrai. Je n'ai pas la prétention de pouvoir lire en vous comme vous pourriez le faire si facilement, car votre expérience vous le permet, comparé à la mienne. Ce pourquoi, j'espère que vous n'en abusez pas, mais... »

J'hésitais un instant, devais-je vraiment lui en parler ? Risquer toutes ces vies ? Ou peut-être y avait-il une solution, dont seul moi serais maitre et responsable de son intégration ? Le seul responsable qui payera pour l'avoir cru... tout simplement, ça devait être moi et personne d'autre.

« Mon coeur me dit que vous êtes sincère... et j'ose espérer qu'il ne se trompe pas. Il ne m'a jamais fait défaut jusqu'à présent. Si vous souhaitez réellement être de ceux qui se battent pour l'humanité, comme tous ceux qui sont dans ce cas, je ne vous laisserais pas vous exposer autant que je le suis déjà... je suis la protection de ceux qui combattent... et ainsi je serais la vôtre malgré ma maigre expérience. J'ai été soldat... je suis habitué, je suis prêt... et pour cette protection au moins vous pourrez me faire confiance »

Cela dit je n'avais encore aucune idée de la façon dont j'allais m'y prendre. Je réfléchissais, regardant en l'air, autour de moi et vit se refléter dans l'une des immenses vitres, la lumière d'un appareil très contemporain que j'avais découvert il y a peu. J'étais très peu habitué, depuis que j'étais redescendu sur terre... à ces nouvelles technologies et me mordit la lèvre, confus de proposer cette unique solution, pour le moins efficace à cet ange. Pour autant, je devais m'assurer qu'il était réellement prêt lui aussi. Et il devait me dire ce qu'il attendait réellement de cette conversation.

« Je suis prêt à me battre et vous également, seulement... il y a plusieurs façons d'opérer... j'ai choisi la mienne, qui n'est pas des plus futée, je dois bien l'avouer... pour autant elle permet au plus grand nombre d'être épargné. Qu'en serait-il de vous si nous devions combattre côte à côte ? »

Je me rendais compte que mon vocabulaire, typiquement militaire me rendait peut-être plus hostile envers mes frères que je ne l'étais en réalité. Si pour autant je devais frapper, je frapperais en dernier recours.... même si à ce stade, j'allais devoir faire face... à cette éventualité sans passer par la phase dialogue.

« Ne croyez pas que je prends plaisir à être contre mes frères... bien au contraire, je voudrais qu'ils comprennent et j'essaie toujours d'engager la conversation au possible... seulement il y a ceux qui se refusent d'écouter ou de, ne serait-ce que prêter l'oreille... au point qu'en venir à se battre devient une nécessité de survie... je n'aime pas revivre ces expériences... mais je m'y efforce pour au mieux protéger ce monde dans lequel je suis né. »


Revenir en haut Aller en bas
 
Kazuki Hiro
Angel † Taboo

avatar


Emploi : Directeur du pôle Recherche & Innovation chez Kronos Heaven Corp.
Localisation : Dans sa bibliothèque top secrète

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: In The Shadows...
Mer 2 Jan - 19:41

Hiro s'était livré à Chul Hei sans hésitations, mais il n'avait pas le choix. Il se devait de lui prouver sa bonne fois. De plus, il savait qu'il ne risquait rien: il n'était clairement pas dans l'intérêt du jeune ange de la dénoncer. Hiro n'était certes pas un ange très influent, mais il en restait néanmoins très puissant, et il n'était certainement pas le genre de personne qu'il aurait été bon de se mettre à dos.
Ainsi, il savait que ce qu'il pourrait lui arriver de pire, après ces confessions, serait l'indifférence totale de Chul Hei à son égard.
Mais après tout, l'indifférence, n'était-elle pas la pire des choses ? Elle sous-entendait l'impuissance, la passivité, l'incapacité. Exactement tout ce que Hiro cherchait à fuir en cet instant précis.

Chul Hei restait impassible, et l'écoutait sans broncher. Il faisait clairement des efforts pour ne rien laisser transparaitre, pour garder un air neutre. Hiro sentait cependant qu'il continuait de douter sur ses intentions.
«  Je n'ai pas la prétention de pouvoir lire en vous comme vous pourriez le faire si facilement, car votre expérience vous le permet, comparé à la mienne. » Bien que ce n'était pas le but initial de cette phrase, Hiro ressentit un pincement au coeur en l'entendant. Ainsi, il était perçu comme un manipulateur. Il ne pouvait cependant pas en vouloir à Chul Hei pour cette opinion. Par les temps qui courraient, de plus en plus d'anges anciens et puissants devenaient obnubilés par le pouvoir, et surtout le contrôle. Ce jeune frère n'avait aucun moyen de savoir si le vieil érudit était l'un des leur ou non.
Hiro l'écoutait parler, en hochant doucement la tête de temps en temps, pour montrer qu'il le comprenait. Petit à petit, Chul Hei se dévoilait, prouvant à Hiro qu'il semblait déterminer à lui faire confiance. Il ne pouvait pas se permettre de le trahir ou de le décevoir. « Pour cette protection au moins vous pourrez me faire confiance »... Hiro n'en demandait même pas temps. Il ne demandait pas à ce que quelqu'un prenne des risques pour lui, il ne s'embarquait pas dans cette historie pour trouver de quelconques alliés ou un protection, mais les intentions de Chul Hei le touchaient. Une fois de plus, il posa brièvement une main paternelle sur l'épaule du jeune homme, le tapotant discrètement, sans même s'en rendre compte. Ce geste était purement instinctif, Hiro l'avait fait sans même se rendre compte, et pourtant, il était réellement porteur de sens. Il était bienveillant, presque affectueux, reconnaissant.

Cependant, Chul Hei et lui n'avait évidement pas la même façon d'opérer, de voir les choses. Hiro avait déjà évoqué ce point, mais il devait jouer le jeu et être franc avec son interlocuteur, afin d'éviter toute incompréhension.

« J'ai beau être un ange puissant, l'attaque directe n'est pas ma force, comme je l'ai déjà mentionné. La violence me répugne, et j'ai toujours le plus grand mal à blesser volontairement qui que ce soit. Même quand ma propre sécurité est en jeu. Je préfère donc être honnête avec toi, je ne suis pas bon pour le combat. »

Hiro était un érudit, un intellectuel, un idéaliste, un artiste. Malgré son enveloppe corporelle jeune et bien taillée, intérieurement, il n'était pas fait pour se battre. Et pourtant, il en avait suivi, au fil des millénaires, des guerres. Ce n'était cependant pas pour autant qu'il était devenu un grand stratège militaire, bien au contraire. Plus de deux mille ans d'Histoire l'avaient dégouté de l'art de la guerre, écœuré par les destructions massives. Envoyer Hiro au front serait une grave erreur, il deviendrait inutile. Il avait cependant d'autres atouts non négligeables à mettre en avant.

« Je sais pourtant me rendre utile. Tu n'imagines pas, par exemple, le nombre d'identités antérieurs durant lesquelles j'ai été médecin. Si une guerre physique venait vraiment à se déclencher, je pourrais sauver bon nombre de vie. » dit-il en faisant signe au barman de lui apporter un autre verre.

« Mais ce n'est cependant pas indispensable dans l'immédiat. Je ne suis certes pas très influent dans les hautes sphères, mais j'ai néanmoins accès à bon nombre d'informations qui pourraient s'avérer utiles. Après tout, je fais quand même parti de ce cercle des anges anciens et puissants, et je suis proche des hauts dirigeants. Il serait facile pour moi d'observer ce qu'il se passe au sein de cette classe... Puisque de toute façon, j'y suis devenu obsolète, et que plus personne ne se soucis réellement de moi. »

Il attrapa le verre que le serveur venait de déposer sur le comptoir, et avala une longue gorgée du précieux liquide.

« Il y a des siècles que plus personne ne me considère comme une menace... Et pour être parfaitement honnête avec toi, je me demande ce que des personnes comme Sakuya Toya ou Aihara Takuya fabriquent... J'ai eu vent de leur intervient pour le moins surprenante, au centre commercial ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Chul Hei
Angel † Taboo

avatar


Emploi : musicien / danseur
Localisation : ici et là ~

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: In The Shadows...
Jeu 3 Jan - 23:33

J’avais beau être méfiant, quelque chose me disait que je devais suivre mon coeur et cet ange, aussi puissant soit-il, avait le don de me mettre en confiance. Ainsi, je lui révélais en partie ce que j’avais en tête, sans pour autant corrompre les autres dans mon discours, afin que seul moi puisse être responsable de mes actes, de mes mots et seul fautif de cette alliance secrète, c’était l’un des risques que j’avais envisagé... depuis fort longtemps. Contre toute attente, à cette guerre il me répondit qu’il n’était pas un bon élément sur le terrain, mais que son intellect pouvait dépasser bien largement ces compétences-là. Je lui souris, malgré tout. Nous avions déjà du monde sur le terrain et je me doutais bien qu’il n’était pas du genre à risquer autant, il ne serait pas d’une grande utilité si ce n’est en se mettant en péril également et nous étions suffisamment à le faire.

Il proposait d’être médecin, mais également de divulguer des informations provenant des hautes sphères, ce qui me surpris, car un ange d’une telle qualité pouvait-il réellement être si insignifiant aux yeux de ses semblables ? Je me demandais si notre « paradis » comme nous le disions si bien, aux humains... était réellement l’éden recherché... bons nombres avaient été déçus et je pouvais comprendre pour quelle raison.. À présent.

La suite me glaça le sang immédiatement. Mon supérieur direct ainsi que mon, tout récent ennemi étaient de la partie. Chose surprenante que d’évoquer leur utilité, mais puisqu’il se risquait à m’avouer tout cela, je devais lui faire confiance. Je me mordis la lèvre, très légèrement, témoignant de mon angoisse envers ces deux personnes. Je ne pouvais rester silencieux plus longtemps.

« Je peux comprendre que des idées « révolutionnaires » pour certains, qui pour nous sont naturels... puisse effrayer nos frères... mais qu’ils en viennent à moins considérer l’un d’entre eux... est-ce juste ? Je ne suis pas non plus partisan de guerre... après tout, je l’ai vécu et j’ai perdu ma vie pour cette raison, et bien que je sois fière d’avoir pu protéger bon nombre de personnes, je suis assez réticent à l’idée de devoir recommencer. Néanmoins, puisque j’en suis capable, je suis forcé d’être sur le terrain. »

À mon tour, je me resservis, bien que je ne faisais qu’amuser mes doigts, courant sur le rebord de ce dernier... pour finalement reprendre le courant de cette conversation. Je lui avais clairement dit, en quelque sorte, que ça ne m’enchantait pas plus d’être au front, mais que mes compétences étaient telles que je ne pouvais me permettre un autre poste.

« Vos compétences, quelles qu’elles soient ne sont pas à négliger, je vous remercie d’ailleurs de m’en avoir fait part. Concernant... Sakuya Toya et Aihara Takuya... »

Je marquais une pause, c’était assez risqué d’en parler, mais je n’allais pas non plus les compromettre, encore que Takuya était un danger à ne pas négliger, bien loin de là...

« L’un est juste, neutre au possible, il s’agit de la ville sous son contrôle... il n’a pas supporté l’invasion... si je puis me permettre ce terme. Quant à Aihara Takuya... loin de moi l’idée de vouloir agir contre mes frères, mais il est si proche de Notre Père... qu’il en vient peut-être à satisfaire les ordres plutôt que les besoins de ce dernier... aveuglément... »

Je ne pouvais pas donner les positions de Sakuya Toya, je ne les connaissais que trop peu pour me permettre d’en parler et je ne l’aurais pas fait de toute façon, car il ne tient pas qu’à moi d’en témoigner. Je ne compromettais rien, bien que... Takuya, lui, en revanche méritait bien pire que de simples méfiances... il avait voulu tuer un ange que moi, je voulais raisonner et bien que je m’étais battu contre lui, à force très peu équitable, je n’aurais jamais eu à l’esprit de le tuer... bien trop puissant premièrement, et ce serait inutile. L’arrêter, le détourner de son objectif premier était préférable.

« Admettons... que vous puissiez prêter main-forte à ceux qui comme vous respectent cette terre et ses habitants... qu’en serait-il alors ? Toutes les races seraient confondues... »

J’entendais par la que démons et aions faisaient partie de cette alliance... même s’il n’en avait pas encore écho, il devait se douter que je voulais obtenir son point de vue sur une pareille association... même si je connaissais à quelque chose prêt la réponse je voulais en avoir le coeur net. Aussi... je voulais savoir s’il était pour cette idée de regroupement où non. Il y allait avoir encore des questions avant que je ne lui révèle le reste... et même si je ne me méfiais qu’à moitié à présent, je devais faire attention également à ce qu’aucun ne le prenne, comme je l’ai fait, pour un ennemi.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: In The Shadows...

Revenir en haut Aller en bas
 
 

In The Shadows...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Quartier chaud :: Bars :: Skyline-