† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Welcome home my dear master ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Welcome home my dear master ~
Mer 21 Nov - 21:20

WELCOME HOME MY DEAR MASTER ~
{ FT. ICHIRO } - 10/05/10

La pluie sur le carreau dégringolait lentement, Hina l’observait, sans mot dire, savourant le spectacle de ces petites gouttelettes qui venaient s’écraser et finir leur course comme une larme sur un menton. Triste était ce monde. Il fallait bien s’amuser un peu. La mort était un jeu pour elle, nécessaire.

On frappa à la porte et c’est avec le sourire que la belle reconnut son maitre, ouvrant la porte de sa chambre sans se préoccuper de son humeur, l’accueillant d’un sourire qui en disait long sur ses intentions. Aussi mauvaises qu’elle l’était par nature. Hina était là, sage, attendant les ordres ou bien que l’homme en face d’elle daigne dire quelque chose.

Elle ne perdit pas son sourire pour autant en voyant l’expression de ce dernier, non. Elle l’ignorait presque, car il n’aimait pas que l’on le plaigne. Il lui dirait tout, de toute façon car elle était sa confidente, son second, celle qui depuis sa déchéance et peut-être même quelques années avant, l’avait servie et continuait à le faire.

Toujours sans rien, dire, elle referma la porte derrière. Lorsque son maitre était venu, la jeune femme s’apprêtait à rejoindre son lit, luxe qu’elle s’était permis pour faire plus humaine, mais également s’adonner à quelques jeux qui ne lui déplaisaient pas, pour autant qu’ils soient de cette race inférieure.

Caressant du bout des doigts la main de son supérieur, la démone laissa claquer ses talons dans la pièce, souhaitant les retirer, mais elle n’en fit rien, se contentant d’attendre une réaction, un mot, une parole, quelque chose provenant de son maitre. Il était inutile de proposer un verre, un démon se contente de ses propres ressources encore que l’alcool et le chagrin faisaient souvent bon ménage. Hina n’en usait jamais, mais elle se délectait de le voir aux comptoirs de bars lorsqu’elle sortait. Ce soir, était-ce le tour de son si précieux supérieur ? Elle en resta muette, encore et toujours.

La démone s’assit, invitant le démon suprême à s’asseoir à ses côtés, en caressant, féline la place sur le lit. Viendra-t-il ou ne viendra-t-il pas, c’était un choix qui lui revenait à lui seul. Elle ne le remettrait pas en cause, mais se vexerait.

Patiente était-elle, la jolie demoiselle après toutes ces années. Patiente était-elle pour cet être qui partageait des ambitions similaires aux siennes, pour des raisons assez différentes, mais le résultat était le même. Un sourire toujours formé sur sa jolie bouche, elle osa finalement prononcer un seul mot, auquel le plus vieux des démons s’attendait surement.

Maitre

C’était un jeu entre lui et elle. L’un agaçait l’autre pour mieux le laisser se défouler. Bien souvent c’était elle qui titiller, peut-être un peu trop, le démon pour qu’il puisse se mettre dans une colère noire, si noire que les yeux d’Hina s’en empreignaient profondément d’amour, ce chaos qu’elle voyait dans ses yeux souvent lui donnait l’impression d’être vivante. Elle était née pour ça, se disait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Ven 23 Nov - 11:01

    La colère guidait ses pas. Ichiro fulminait. Non. Menaçait littéralement d'exploser. Ça lui arrivait deux ou trois fois par années, ou, à force d'attendre, il devenait fou à chaque fois que quelque chose n'allait pas dans son sens. Tout comme un enfant qui ferait un caprice pour un jouet qu'il n'avait pas encore et qui détruisait tout le reste pour la forme.
    En fait, quand on y pensait, ça résumait assez facilement la situation. 
    Il y avait que Kiriyama Hiro, cet ange stupide et répugnant (oupas) qui l'avait trompé. Qui avait oser bafouer l'autorité du maître des enfers, alors que celui ci voulait en faire un gentil petit soldat dont il pourrait profiter quand l'envie lui prendrait.

    Il pensait qu'il était invincible, et qu'il n'aurait qu'à claquer des doigts pour le faire tomber de son piédestal...mais il s'était lourdement trompé. Et dieu sait que Ichiro détestait se tromper. Il n'y avait rien qui le mettait plus en boule que ça.
    L'ange détenait son véritable prénom. Un seul mot de lui donc, et il disparaîtrait. C'était exactement la même technique qu'utilisaient tous les chasseurs de démons. Sauf que lui était un chérubin. Un petit chérubin de rien du tout en mission sur terre. Pourquoi ? Comment savait t'il ça ? Seul son frère connaissait son vrai nom...aurait il pu le lui donner ?

    Il manqua bien de faire voler la porte de la chambre d'hotel en éclat, mais il s'en empêchant, grogna. Et frappa trois coups, le visage plus glacial qu'une tombe en marbre noir. 
    Il savait qu'il pouvait toujours compter sur Hina. C'était une compagne fidèle, qui partageait ses desseins. Et en même temps, il savait qu'elle ne risquait jamais de prendre le dessus sur lui car il l'avait très bien conditionnée....donc on pouvait plus ou moins dire qu'il avait confiance en elle, même si il ne faisait confiance à personne. 

    Elle le laissa entrer sans rien dire. Heureusement pour elle. Il s'arreta au milieu de la pièce et respira l'atmosphère alentour. Il avait plus ou moins la sensation d'etre dans l'antre d'une veuve noire. Et quelle veuve noire ! La cruauté rendait les femmes magnifiques, et en particulier la jeune femme devant lui. N'aurait t'il pas été furieux qu'il aurait sûrement été tenté.
    Elle le séduisait, assise sur le lit. Depuis le temps, elle savait quoi faire pour lui dans ces moments la. Autant qu'elle l'énervait à cet instant, il appréciait sa loyauté.

    • Maitre
    -Hina...

    Une voix venue des profondeurs de la terre, menaçante et glaciale. Il hésita un moment, avant de se débarrasser de sa veste en cuir et ses bottes et venir s'asseoir près d'elle, sur le lit. Ses yeux étaient noirs d'encre alors qu'il la regardait.
    -Masses moi. Ordonna t'il a nouveau, se tournant dos à elle. Si elle voulait de la coopération de son côté, elle allait devoir faire quelque chose de bien pour lui. Sinon rien n'était sur. Elle allait peut être lui servir de défouloir.

    -Je vais le tuer, le tuer. Mais d'abord je vais détruire toute sa famille et le faire souffrir. Je vais le faire souffrir comme jamais.
    Il grognait, serrant le poing tellement fort qu'autour de lui, l'air démoniaque s'apaississait de manière exceptionnelle, lançant des frissons dans son propre corps.

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Ven 23 Nov - 23:33

Un être sans âme, voilà ce qu’il était. Pour lui rien ne comptait que sa petite personne et elle était un chien qui le suivait partout sans la moindre crainte qu’il ne l’abandonne impunément malgré les risques élevés. Hina était son jouet, celle qui n’avait aucune peur. La mort, il ne la connaissait qu’à travers les yeux de ceux qu’il faisait succomber tandis qu’elle, l’avait vécu de plein fouet. Il n’y avait donc aucune différence à ce niveau-là entre les deux démons : ils n’avaient pas peur de la mort et encore bien moins la belle, connaissant d’ores et déjà sa destinée. Elle n’avait aucun but si ce n’est se connaitre et si elle n’y parvenait pas, mettre fin à ses jours n’était pas un problème. Elle saurait faire ça dignement.

Comme une brise glaciale, il s’était approché, ses yeux pénétrants, transperçaient ceux de la belle qui tressailli d’envie, s’asseyant sagement en position d’esclave face à son maître. Il lui ordonnait de le masser et bien qu’elle fit la moue, assez peu enclin à s’adonner à si basses besognes elle y trouva le moyen de tisser sa toile un peu plus autour de lui pour être certaine qu’il ne lui échappe pas. Une assurance d’autant plus jouée par ses caresses insistantes, de plus en plus profondes. De ses ongles elle griffait le dos du dominant, l’écoutant sans vraiment le faire, égoïste. Ne l’avait-il pas recruté pour sa franchise ? D’une voix sensuelle au creux de son oreille, elle fit une remarque intelligente.

Qui pourrais ainsi se jouer de vous, le maître incontesté.... soyez sage, vous aurez votre revanche et ça ne sera plus qu’une petite allumette dans le grand feu de joie que vous nous offrirez

Il n’était pas seulement maître de son cercle pour la jeune démone. Il était celui de tous les enfers, ce cher Lucifer, puissant soit-il n’était rien comparé à la fureur d’Ichiro et c’est ce qui avait attiré Hina comme un papillon vers une fleur. Elle s’était rapidement retrouvée prise au piège par cette puissance qui l’avait envahi de toute part, submergée par ce cauchemar vivant. Il était le mal incarné, le plus redoutable, et elle était la seule à s’en approcher si aisément qu’il aurait pu la tuer d’un revers de la main. S’il ne l’avait pas fait jusque-là, c’est pour sa loyauté, autant que pour le fait qu’elle soit la seule à ne pas en avoir une peur bleue. Elle obéit parce qu’elle le souhaite, non pas par crainte, voilà toute la différence avec les autres.

Hina finit par mordre le lobe de son maître, s’entêtant à ce qu’il succombe à ses charmes et s’abandonne à lui faire mal plutôt que de provoquer l’apocalypse avant l’heure. Une stratégie astucieuse pour lui faire prendre son mal en patience malgré lui, jusqu’à ce qu’il se rende compte de son utilité et la gratifie de nouveau pour son attitude. Depuis toutes ces années, ils se connaissaient par coeur. Qui mieux qu’une femme comme elle pouvait maîtriser un minimum cet être purement diabolique ? De quelques mouvements sensuels, ses cuisses appuyées sur ses mollets, serraient les hanches de son aîné, faisant lentement glisser ses mains sous son haut, comme un serpent vers sa proie.

Maître...

Appela-t-elle encore en murmurant, pour rappeler ses plus bas instincts à la « raison » à laquelle ils devaient se soumettre. Saurait-il se maitriser cette fois-ci ? Hina n’en savait rien, mais elle préférait largement lorsqu’il s’adonnait à tous les plaisirs qu’un démon aime en général.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Dim 2 Déc - 22:07

    C'est vrai qu'a bien des égards, la jeune femme lui ressemblait énormément. Ils nourrissaient tous les deux une meme ambition. On ne pouvait pas pour autant dire qu'il la portait dans son cœur. Elle l'énervait autant qu'elle l'attirait et c'était sans aucun doute la seule raison pour laquelle il ne l'avait pas encore tuée malgré qu'elle ne cessait de le provoquer, attendant avec impatience qu'il s'énerve et qu'il lui fasse du mal...
    Il avait besoin d'elle, malgré qu'il ne l'avouerait jamais. Aucun homme, aucun ange, aucun démon n'avait réussi à atteindre ses buts, ses ambitions sans personne pour le soulever et lui etre fidèle, il le savait bien. Il savait tout aussi bien qu'elle lui était fidèle, la plus fidèle de toutes, pour l'instant.

    Parce que oui, en bon paranoïaque qu'il était, et bien qu'elle soit sa plus grande alliée, elle n'en restait pas moins une menace potentielle car elle pourrait toujours s'en prendre à lui à l'instant ou il baisserait la garde. Pas question de faire cette erreur une deuxième fois. Il avait bien assez de soucis comme ca. Et l'un d'eux prenait la forme d'un beau mais horriblement énervant chérubin.
    Sa tension se répercutant sur toute comme une bombe sur le point d'exploser sur les murs de la pièce, il frissonnait.

    Sans plus d'explication, il se débarrassa de ses vêtements, pure invention humaine énervante, puis de ses chaussures avant d'aller s'installer sur le lit ou la jeune femme l'attendait déjà. Il passa sa main sur sa nuque, se la massant lui même, et grogna, demandant....non, ordonnant plutôt qu'elle lui fasse un massage pour dénouer les muscles hyper-tendus de son dos. Il fit craquer les articulations de son cou et attendit qu'elle se décide. Il ne lui donnait pas tellement le choix, en même temps.
    Elle s’avança enfin, lui tâtant le dos comme l'aurait fait un chaton...ou plutôt une panthère noire.
    Elle le griffait mais il ne frissonnait même pas. Il lui en fallait plus pour lui faire mal, et chaque trace qu'elle laissait se refermait immédiatement, le sang n'ayant même pas le temps de perler, puisque techniquement, il n'en avait pas.

    • Qui pourrais ainsi se jouer de vous, le maître incontesté.... soyez sage, vous aurez votre revanche et ça ne sera plus qu’une petite allumette dans le grand feu de joie que vous nous offrirez

    Il grogna, mécontent de cette réponse, mais sachant qu'elle avait raison, tout de même. Même pour Lucifer, il n'avait jamais ressenti de plus grande haine, de plus grande envie de tuer, de torturer. Il avait envie de le tuer maintenant, mais il ne pouvait pas, parce qu'a l'instant ou il essaierai, il serait détruit, lui aussi...
    Tu parles d'une situation contrariante.

    Elle lui mordit l'oreille, le faisant grogner encore plus fort. Il avait du mal à se contrôler. Il suffisait d'un autre mauvais mouvement et il...
    En quelques secondes, il se retourna et la plaqua sur le lit avec une force si destructice qu'il aurait put la faire passer au travers du matelas et des lattes si il l'avait voulu. Il monta sur elle et lui mordit le cou, tordant ses poignets de façon à la coincer sur le matelas.
    Il vrilla ses yeux dans les siens et souffla.

    -Tu es toujours aussi énervante, Hina...Il faut vraiment que tu apprennes à respecter ton Maitre, jeune fille.

    Il agrippa ses cheveux, lui tirant la tete en arrière pour qu'il puisse l'embrasser fougueusement. Elle l'avait énervé, et même si elle le faisait exprès à chaque fois, il était trop aveuglé par sa colère pour se rendre compte qu'il lui donnait exactement ce qu'elle voulait.
    Posant sa main sur son cou, il serra, serra fort jusqu'elle manque d'air et il finit par la lacher, la fusillant du regard.

    Et il se pencha sur sa gorge pour l'embrasser comme pour se faire pardonner, bien que sa première envie était de la rendre folle lentement avant de l'achever et la faire payer pour l'affront d'un ange. Ce serait une façon de laisser exploser sa colère.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Dim 2 Déc - 23:33

Ce que son maître voulait, il l’obtenait, tout de suite. Mais ça n’était pas le moment et Hina, en parfaite diplomate savait pertinemment que lorsque ce démon avait une idée en tête il ne la lâcherait pas à moins d’en être détourné. À force de le côtoyer, elle était devenue aussi vil que lui, parfaite pour le manipuler, avec soin cela dit, et sans jamais dépasser les bornes. La belle avait des limites très bien déterminées qui consistaient à abuser de lui sans le trahir pour autant. Il était en position de force, toujours, ou presque.

Ses sages paroles ne le satisfaisaient pas, mais la démone se contentait de sourire, vile qu’elle était, affrontant son maitre en lui montrant clairement sa dominante par ses mots. Pour autant, elle ne lui désobéit pas, griffant son dos qui supportait très bien ses assauts pour s’attaquer à de plus nobles tâches encore, qui eurent finalement raison de lui.

Ichiro lui faisait à présent mal, ses poignés liés se brisaient presque sous ses doigts tandis qu’il mordait et embrassait son cou, légèrement indécis quant à la punir ou s’adonner à une activité bien plus plaisante et libératrice ? La belle se contenta de sourire quand à cette correction qu’il voulait lui donner, soupirant lorsque ses mains sur sa gorge ses serrèrent, l’étouffant dans un sourire qui voulait en dire long. Les mots n’avaient pas besoin de sortir, son regard amusé face à celui désabusé de son maitre suffisait amplement.

Lorsqu’elle cambra son dos pour mieux tendre le cou, elle glissa à son oreille des mots pour pimenter le jeu, encerclant les hanches d’Ichiro contre les siennes en glissant ses ongles contre la nuque du plus vieux, jusqu’à les mêler dans ses cheveux.

Faites donc, punissez-moi, mon maître ~

Outre le plaisir flagrant qu’elle prenait à torturer les sens de son bien aimé maitre, Hina jouait un double jeu. Elle prenait la place de cet ange qui avait cru bon de contrarier le prince. Bien qu’elle déteste de près ou de loin tout ce qui s’apparente à l’humain et fait référence à ses origines dont elle n’a pas le souvenir, elle protège sans le vouloir cette race de la fureur d’un prince, du plus puissant qu’il lui était donné de connaître. Cette puissance d’ailleurs à laquelle elle défaillait tous les jours, de par l’excitation de ce pouvoir immense, de cette peur aussi d’y succomber, mais parce qu’elle ne pouvait plus s’entendre penser parfois, sans qu’il ne la dérange. Cette aura, bien trop développée, cette enveloppe de chair et de sang qui ne suffisait pas à la contenir parfois...

Elle était assise, quasiment, sur l’être le plus démoniaque de cette terre, sur celui qui à tout moment, d’un geste bref sans la toucher pouvait lui briser le cou. Elle était en position dominante, ce qu’il détestait le plus, de quoi lui faire réellement oublier cet ange ou au contraire, lui rappeler que deux êtres se jouaient de lui, encore qu’Hina n’était pas de ce genre, mais prenait un malin plaisir à le lui rappeler son profit. Cet agacement était dangereux, pour elle, mais un véritable soulagement pour toute créature alentour.

Elle attendait sagement son châtiment, apposant quelques baisers dans le cou de son maître, mordant parfois sa chair tendre et musclée pour y laisser des marques qui ne tiendraient pas un quart de seconde. Elle avait prononcé « mon », comme s’il lui appartenait, ou qu’elle avait des droits sur sa personne, un autre point sensible quand on sait que Lucifer lui vole ses biens de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Lun 17 Déc - 20:06

    C'est vrai que la jeune femme possédait un pouvoir peu négligeable sur lui. Elle savait attiser son coté le plus sombre et alors sa force devenait sa faiblesse. Il laissait tomber les armes et ne réfléchissait plus. Quand il sentait que quelqu'un se montrait beaucoup trop insolent avec lui, il n'avait plus qu'une chose en tete, tout faire pour réaffirmer son pouvoir sur celle ci, meme si ca voulait dire blesser ou tuer ( en fait SURTOUT si ca voulait dire blesser ou tuer).
    De plus, il détestait plus que tout les conseils...Il était aussi vieux que le monde et une petite démone (un petit ange ?) osait lui tenir tete ou lui faire la lecon ? Ce genre d'isolents, il les punissaient.

    Il ne pouvait pas la tuer...Pas qu'il n'en était pas capable, seulement, il avait besoin d'elle, comme dit plus tot. Mais il ne pouvait pas non plus laisser passer. Il allait donc la blesser.
    Il ne se controlait plus. L'avantage avec un démon c'est que jusqu'à un certain degré, ils ne pouvaient sentir la douleur, et il pouvait donc exercer son pouvoir sans risque de se faire découvrir. Et la jeune femme était la première à encourager ce genre de comportement.

    Ainsi, en moins de temps qu'il en faut pour le dire, elle fut littéralement transpercée par le regard aussi noir que le ciel d'une nuit orageuse du démon. Si elle avait mal, elle le cachait merveilleusement bien et le fait qu'elle ne se démonte pas lui plaisait autant qu'il l'énervait sérieusement.
    Le jeune grogna en la sentant passer ses doigts dans ses cheveux, les tirant légèrement, et il la mordit un peu plus fort, pour la punir.

    • Faites donc, punissez-moi, mon maître ~

    Alors, elle allait etre servi. Il se redressa pour se débarrasser de son t-shirt beaucoup plus encombrant qu'autre chose.
    Mais elle avait décidé de l'énerver encore plus, en le faisant soudainement basculer sur le dos. Il eut un instant d'incompréhension, de choc, presque, avant de voir rouge. Pas question de se laisser dominer de la sorte. Pas maintenant, pas alors que tout semblait avoir décidé de se dresser sur son passage.
    Il se redressa brusquement, se remettant à la hauteur de la jeune femme avant de lui...Déchirer littéralement son haut...
    Oui, il était un vrai bourrin doublé d'un goujat...Mais c'était lui le prince des ténèbres...Alors quoi ?

    Tu ferais mieux d'avoir peur pour ta sécurité plutot que pour celle d'un maudit ange.

    Siffla t'il avant de mordre la naissance de sa gorge et la plaquer de nouveau sur le lit, d'ou elle ne bougerait plus pendant un bon moment. Ca faisait longtemps, qu'il attendait d'avoir une nouvelle bonne raison de la maltraiter.
    Elle était douée, pour jouer les soumises et procurer la sensation éphémère du plein pouvoir qu'on pouvait avoir sur elle...Sans vrament totalement le saisir.
    Il sourit presque malicieusement et vint l'embrasser, d'un baiser fier et sans compromis, lui tirant les cheveux a presque les lui arracher.

    -Tu l'auras voulu.

    Murmura t'il en descendant une longue, très longue descendante de ses lèvres vers le ventre de la jeune femme....Longue comme la descente du poison dans l'organisme mourant, lente comme la bise fouettant notre peau.
    C'était sa technique, mieux faire supplier ses proies. Comme quoi, sur certain point, il pouvait etre patient.
    Tenant ses hanches en place d'une main de fer, il vint s'occuper comme il se doit de son nombril jusqu'à constater le premier signe lui disant que son poison faisait effet.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Lun 17 Déc - 22:39

Satisfaite de voir bouillonner cet être si puissant, Hina sourit, allant profiter pour mordre ce qui dépassait de peau, sa nuque, son cou, si précieux, mordant ensuite son lobe pour mieux soupirer contre lui. Ce ne fut que lorsqu'elle se redressa qu'il décida d'apposer enfin sa marque sur elle, la mettant en garde de la plus vile des façons. Son haut ainsi déchiré, la belle s'indigna, cette collection de vêtements qu'il s'évertuait à détruire et qu'elle avait eu tant de mal à obtenir la frustrait. Mais c'était bien peu en comparaison de sa punition.

Le maître faisait preuve d'inventivité chaque fois et cet étonnement qu'il provoquait chez elle la faisait souvent suffoquer. L'excitation, la peur, la haine, tout ce flot de sentiment qui se déversait en elle contribuait un peu plus à sa folie, autant que celle de son auteur. La belle était insaisissable, appréciant les malheurs que prodiguait Ichiro, comme s'il ne savait plus prendre le dessus sur elle. C'était extrêmement divertissant et sans aucun doute la plus délicieuse des tortures qu'il lui infligeait.

Cette morsure pour autant anodine, chez un démon, n'en avait rien de tel, la faisant suffoquer peu à peu et sombrer dans une sorte de tétanie douloureuse. Ce plaisir intense était doublé de par son enveloppe charnelle qui tenait le coup seulement grâce à sa résistance. Les veines de cette dernière fortement visible quant à la fumée qu'elle dégageait. Le venin qu'il venait de répandre était tel qu'elle n'était plus capable de bouger, ou presque. L'araignée prise à son propre piège pendant que plus bas, d'un coup d'oeil jeté difficilement, elle observait son maître s'adonner aux plaisirs qu'elle voulait partager. Le fait qu'elle ne le puisse pas la frustrait terriblement.

M-maître

Soupira-t-elle, laissant ainsi l'impression que ce supplice était fort appréciable, mais avec un tant soit peu de jugeote, le maitre en question comprendrait qu'il s'agit d'un leurre et qu'elle cachait en réalité quelques supplications. Hina ne supportait pas d'être inactive et elle ne s'en était jamais caché jusqu'à présent. Mais une aussi bonne actrice pouvait-elle être percée à jour ? Car le maître n'était pas seulement celui des ténèbres, ni même celui que la démone servait, non, il était aussi celui qui lui avait tout appris et dont elle perfectionnait l'art non en plus pour le frustrer à son tour, mais également pour lui montrer tout le respect qu'elle lui témoignait malgré ses traitements.

Elle réussit à bouger bien malgré la douleur qui lui arracha un soupir témoignant de son désir. Elle se mordit la lèvre suffoquant tandis que sa main se dirigeait vers la masse blonde proche de son nombril. Ses doigts fins n'hésitèrent pas à les empoigner avec le peu de force dont elle disposait, admirant au possible le corps somptueux d'Ichiro puisqu'elle était devenue momentanément pantin, bien qu'elle se refusait avec acharnement cette condition qu'il lui imposait violemment.

Un détail lui parvint, il avait deviné. Un sourire lui échappa lorsqu'elle posa le doigt sur cet infime moment. Il avait deviné qu'elle s'était moquée de lui, qu'elle avait accaparé sa colère pour elle toute seule et la transformer afin qu'il ne lâche pas l'apocalypse avant l'heure, pourtant, il persistait à la martyriser et cela prouvait, pour Hina, qu'il avait un minimum de considération pour elle, du moins autant qu'elle en avait pour lui.

Libé-libérez moi... que-je vous remer-cie...
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Mar 25 Déc - 22:47

    Il soupçonnait cette démone de trouver énormément de plaisir à jouer avec la mort. Mais allait t'il réellement s'en plaindre ? Pour la forme, sans aucun doute, mais l'un comme l'autre savait qu'il appréciait ces petites « batailles », avec elle. Du sexe sans sentiments, mais particulièrement satisfaisant. Il ne la tuerait donc pas pour ce qu'elle faisait, mais par contre, allait la faire agoniser, lentement, très lentement. N'était ce pas ce qu'elle cherchait en jouant avec lui ? C'était comme ces humains qui essayaient de passer aussi près de la mort de possible simplement par plaisir.

    Première étape, elle allait la faire languir. Et pour ca, il avait un arme imparable qui lui permettrait de jouer avec elle sans la casser. Et d'une seule morsure, voilà aussi immobile qu'un pantin, alors qu'il la gratifiait d'un sourire sombre. Il aimait prodiguer de la souffrance aux autres, c'était...en quelques sortes son aphrodisiaque...Elle devait savoir de quoi il parlait, n'est ce pas ? Au fond, elle était comme lui, et ce n'était pas pour rien qu'elle était son bras droit.

    • M-maître

    Il sourit encore plus, sachant qu'elle mourrait d'envie d’être défaite de ses « liens » psychiques. Mais il n'allait pas la laisser partir aussi facilement...Il fallait qu'elle soit punie, et il allait faire exactement ca...la punir, sévèrement. Et si elle était sage, alors, peut être qu'elle aurait un peu le droit de retrouver la liberté de ses mouvements.

    -Ton maître te punit. C'est ce que tu voulais depuis le début, non ?

    Elle lui plaisait. Son acharnement lui plaisait. Et le fait qu'elle aie réussi à se défaire un tout petit peu de son « sortilège » était la preuve qu'il l'avait parfaitement façonné. En temps normal, il se serait inquiété de cette capacité...Mais il avait assez confiance en elle pour mettre un peu de coté son coté soupçonneux et paranoïaque. Il sourit légèrement contre sa peau en la sentant aggriper ses cheveux et il descendit directement s'attaquer à l'intérieur de ses cuisses, pour y laisser deux ou trois marques distinctes. Puis il se redressa pour l'admirer. Elle était belle, c'est vrai. Il ne pouvait que l'avouer. Une beauté fatale, a laquelle les hommes ne pouvaient résister. Ils ne savaient pas qu'a part lui, succomber à sa beauté était synonyme de gros soucis.

    • Libé-libérez moi... que-je vous remer-cie...

    -Nous sommes bien exigeante, à ce que je vois, fit il remarquer avec un regard froid...Qui s'adoucit en quelques secondes, avant que son emprise sur son corps ne se relâche pour la libérer à nouveau. Tu n'as pas intérêt à me décevoir. Précisa t'il en l'observant droit dans les yeux.

    Il avait son corps qui s'était offert à lui et il pouvait en faire ce qu'il voulait...n'était pas une perspective bien plus réjouissante que celle de tout détruire sur son passage pour retrouver la personne qui avait osé divulguer son véritable nom à ce chérubin pour le détruire et surtout, faire disparaître toute trace de son nom de cette planète mais aussi des autres.
    Pourtant, peu importe combien il essayait de ne plus y penser, il ne pouvait pas se sortir le visage arrogant de ce garcon de la tete. Il était vraiment beau. Cette beauté qui en général lui donnait envie de vomir....Et pourtant...Pourtant il ne se sentait pas assez puissant pour l'anéantir...Et ca, c'était le pire. Comme pour témoigner de la colère et de l'agressivité qui bouillonnait en lui, il aggripa brusquement les cheveux de la jeune femme et l'embrassa avec force.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Jeu 27 Déc - 20:49

Exigeante ? Oh oui elle l'était. Elle souffrait tandis qu'il prenait un malin plaisir à la voir se débattre. Mais elle parvint quand même à bouger, fidèle alliée qu'elle était, sachant faire et défaire tous les liens qu'il tissait autour d'elle sans pour autant se détacher de lui. Hina était fidèle à son maitre et il la comprenait, car il ne lui aurait pas laissé la vie sauve sinon.

Lorsque finalement, il la libéra de ses liens, la belle s'empressa de se relever, frissonnant de plaisir. Elle retrouvait peu à peu ses sensations et respirait lentement pour ne pas perturber la tranquillité du lieu tout autant que paraitre avide de vivre, elle qui s'en contre fichait totalement. Le baiser donné par Ichiro ne la surprit pas, car plus tôt elle avait vu cette lueur de folie dans ses yeux. Il était toujours en colère contre cet autre... et si ça continuait, Hina allait s'en charger elle-même, puissant ou non, il n'avait pas le droit de lui voler la vedette en un moment si privilégié.

Elle osait espérer qu'il se défoulerait, qu'il allait assouvir sa vengeance sur elle, sans penser à cet infâme... la voilà intriguée à présent. Mais elle n'y prêta attention qu'une minute tout au plus, mordant avidement les lèvres de son maître adoré pour mieux occuper son attention lorsqu'elle griffait son dos, ne retenant pas le moins du monde sa force, infime en comparaison du prince.

Vous me semblez bien distrait ce soir...

Dit-elle en allant mordre son cou, l'entrainant dans une chute assez courte qui avait le mérite de pouvoir la laisser contempler le doux visage de son maitre. S'il avait l'air docile et rebelle à la fois, le plus redoutable était son allure frêle, car elle était trompeuse tout autant que la force de la jeune femme, si insoupçonnée qu'elle en profitait bien souvent. Avec lui, il n'y avait aucun tabou, si ce n'est ces jouets qu'il ne se décidait pas à casser et qui agaçaient fortement la servante. Elle s'acharna un peu plus, les traits de son nez, aussi fins soient-ils furent marquer sauvagement par la fureur qu'elle mettait en ces quelques morsures, déversant elle aussi son flot de pensées inutiles et contradictoires avec le moment, ainsi que son objectif ce soir.

Ses mains agrippèrent finalement la ceinture du blond pour l'attirer à elle et la briser d'une simple caresse. Impatiente, elle ne voulait plus jouer. Il l'avait contrarié à penser à d'autres plutôt qu'elle et bien que son sourire était toujours de mise, elle n'en restait pas moins contrariée. Ainsi se vengeait-elle en faisant mine de prendre son temps, le déshabillant à son rythme, réfréné par le poison toujours présent en sa chair.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Mer 2 Jan - 20:58

    Il était clair que si le jeune homme avait ne serait ce qu'un peu douté de son bras droit, jamais il ne lui aurait permis d'avoir de tels gestes envers lui. Il l'aurait déjà réduite en fumée, parce qu'avec Ichiro, il n'y avait jamais de deuxième chance, en tant normal. Elle, avait une chance rare, étant donné qu'il avait presque de l'affection pour elle, si on pouvait vraiment dire les choses comme cela...Ca pouvait changer du jour au lendemain, bien sur, mais pour l'instant, sa confiance en elle l'amusait et donc l'occupait dans ce monde insignifiant qu'était le monde des humains. Elle était en quelque sorte son jouet préféré qu'il ne voulait pas casser tout de suite.

    Immédiatement après qu'il eut finit par dé-serrer son emprise sur elle, le jeune homme revint sur l'instant à l'attaque de ses lèvres, les maltraitant sans aucun remord, comme il aurait aimé maltraiter l'ange qui l'avait tant énervé.

    Il ne pouvait pas mentir. C'est vrai, la jeune femme était particulièrement désirable et il avait envie d'elle, mais la personne qu'il imaginait à cet instant, c'était ce Kiriyama Hiro. Pour un ange, céder au plaisir charnel avec un démon … Un Ancient encore plus, c'était bafouer sa nature, perpétrer l'un des pires crimes qui soit dans l'univers...Et c'était vraiment une bonne idée pour faire du mal, pour torturer cet homme un maximum avant de le tuer, comme il l'avait fait avec Sora, des centaines d'années auparavant. Il exultait littéralement à l'idée de gouter à la chair de cet homme, mais aussi de le pousser à se bruler les ailes.

    • Vous me semblez bien distrait ce soir..

    Il fut ramené sur terre par la voix de la jeune femme, et il sourit d'un air mauvais en la regardant droit dans les yeux.

    -Tu n'as qu'a occuper mon esprit...

    Ca c'était une véritable provocation, ou je ne m'y connais pas !
    Elle semblait contrariée, la pauvre, qu'il puisse etre ailleurs alors qu'elle était entrain de se donner à lui. Mais sa façon de se venger le faisait bien rire. Elle ne lui faisait pas bien mal et ses morsures le chatouillaient à peine, il était juste contrarié que sa peau puisse marquer, et finalement, il alla mordre doucement son cou, pour lui montrer qu'elle ne pouvait pas non plus faire tout ce qu'elle voulait.

    Elle finit par commencer à le déshabiller, trop lentement à son goût, mais, beau joueur, il se laissa faire, laissant échapper deux ou trois grognements par ci par la quand elle s'amusait à le toucher dans un endroit spécial pour le provoquer.
    Lui en profita d'ailleurs largement pour la mettre à nu, elle aussi, se rinçant l'oeuil sans aucune gêne.
    Venant embrasser sa poitrine goulûment, il haussa légèrement les épaules.

    -Alors ? C'est tout ce que t'a dans le ventre ? Demanda t'il, la provoquant délibérément.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Jeu 3 Jan - 20:29

Sa réponse fut aussi cinglante qu’elle l’attendait, c’était un défi qu’il lui lançait et qui lui plaisait énormément de par sa complexité. Attirer l’attention d’un démon aussi vieux que le monde était une chose qu’Hina savait faire, mais Ichiro rendait les choses plus compliquées encore en ayant l’esprit ailleurs. Ses capacités à le distraire étaient-elles suffisantes ? Dans le doute, la jeune femme s’arma de patience, bien qu’elle n’en était point dotée en ce genre de moment, embrassant son maitre, le mordant tandis qu’il faisait de même. Et puisque prendre son temps semblait frustrer le bel homme, autant poursuivre sur cette voie, bien qu’elle en userait d’autres encore.

Nue face à lui, qui l’était presque tout autant, la belle vie rouge, ses yeux d’un noir de jais étaient des plus fascinants quand on savait que de puissants démons n’y résistaient pas. Alors qu’il se moquait d’elle sans aucune retenue, l’araignée, sa toile tissée, encercla de ses jambes la taille de l’ancien, serrant si fortement que le lit sur lequel ils étaient posés en grinçait d’horreur. Une effusion de sang se serait propagée sur les draps s’il n’avait pas été démon et de ce spectacle, Hina ne se serait pas lassé... bon nombre de ses supplices étaient délectables à ses yeux, qu’elle ne s’ennuyait jamais à les faire subir aux créatures les plus faibles, malgré l’intelligence dont ils faisaient preuve.

Si Ichiro n’était pas de ce bois si fragile, pour autant la douleur devait être présente, car son enveloppe charnelle aussi facilement régénérée est-elle, ne pouvait résister à ce « pouvoir ». Sa nature était telle que parfois elle en oubliait tout maître et pourtant, elle lui était fidèle, car sa parole en ce point lui permettait d’être en première loge lorsque l’apocalypse frapperait, notamment celle de ce démon-là. Au moins, elle ne mourra qu’une fois ceci accompli, elle le savait pertinemment et au fond, mourir était le plus doux des supplices parfois... allez donc savoir s’il comptait la punir davantage en lui permettant de vivre où si elle allait périr misérablement... elle ne le lui permettrait pas, mais ça, il n’en savait encore rien.

Finalement, le supplice prit fin pour laisser place à un nouveau, celui d’une union charnelle qu’elle se permit lançant un regard qui en disait long sur sa pensée à son amant d’un soir. Ce jouet rebelle avait vite fait de faire comprendre à son ainé qu’elle n’était pas aussi faible qu’elle le prétendait, mais puisqu’elle connaissait ses attentes, elle avait envie de jouer sur d’autres terrains... et s’aventurait vers l’inconnu, à savoir, tester la patience du plus vieux. Elle ne savait que trop bien qu’il ne l’était pas... qu’il risquait de lui briser le cou, mais que dire ? Elle s’en souciait si peu ? Il l’avait cherché et ainsi elle lui donnait ce qu’il veut en se satisfaisant elle-même de quelques inconvénients pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Mer 9 Jan - 0:16

    Les défis, n'était ce pas la spécialité des démons ? Quand on y pense, ils ne marchaient que par des défis. Peut etre qu'Ichiro n'aurait jamais voulu devenir le démon des enfers si Lucifer ne lui avait pas volé son trone. Au fond, ils étaient plus ou moins des humains, à désirer toujours les choses déjà possédées. Voler les femmes de leurs amis, voler les objets que d'autres convoitaient ... Bref, c'était toujours comme ca, et le jeune homme comptait bien attiser la jalousie de cette femme pour passer un bon moment lui permettant de faire oublier sa colère, et lui permettant aussi d'appuyer sur le bouton reset de son cerveau et de s'arranger pour trouver une solution au problème "Hiro".

    Il faut dire que la jeune femme avait des méthodes bien à elles pour attirer son attention. Elle serra ses jambes autour d'elle et il grogne de douleur, l'aggripant par les cuisses, et enfoncant ses ongles dans ses cuisses jusqu'a ce qu'ils laissent des marques plutot voyantes qui ne restèrent que quelques secondes. Il allait se faire un vrai plaisir de lacérer cette délicieuse soie exotique.
    Souriant en se léchant les lèvres, et quand la douleur ne le clouait plus au lit, il se redressa et attrapa sans aucun ménagement ses cheveux pour tirer sa tete en arrière et mordit sa gorge sans ménagement.

    -Ah ? Tu veux jouer à ca ?

    Demanda t'il en lui tordant le poignet. Et la fit violemment basculer sur le lit, avant de l'immobiliser sur le lit.
    Il soupira de plaisir en retombant sur elle, jouant du contraste entre ses baiser papillons dans son cou et ses mouvements très rude, la maintenant tout de meme contre le matelas pour ne pas la casser.

    Finalement, au bout d'un moyen, il finit par lacher les bras de la jeune femme et à se faire légèrement plus doux et plus passionnel aussi, histoire de la faire languir, de la maintenir à deux doigts seulement du Nirvana sans pour autant lui accorder de décoller totalement.
    Lancant un sourire entre l'espièglerie et le sadisme, il la plaquait de tout son poids sur le matelas et continuait à entretenir la lave qui devait surement bruler en elle, jusqu'a ce qu'elle explose, ou presque.

    -Tu le savais ? Il se pourrait bien que faire ca avec un Ancien te coute la vie, ma chère.

    Finalement, il se laissa basculer sur le coté, libérant la jeune femme et la laissant réguler comme elle voulait leurs ébats. Chance rare, car il ne l'accordait pas à n'importe qui. Mais c'était une sorte de récompense pour l'avoir autant satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Jeu 10 Jan - 21:11

Jamais elle n’aurait cru l’entendre gémir de douleur et c’était un tel régal que la jeune femme se cambra, le laissant se venger sur ses cuisses. Ce n’était pas tout, il décidait bien entendu de lui faire mal à son tour et la belle se retrouva avec les poignets cassés, se ressoudant parfois mal tant il s’obstinait à les serrer. Elle se mordait la lèvre, le souffle court, haletant sous les coups violents de son maitre qui contrastaient avec la douceur dans ses baisers. Hina souffrait de son acharnement, mais elle appréciait grandement ce mal, soupirant contre sa peau avant qu’il ne daigne ralentir, la faisant grogner et onduler sensiblement comme pour lui témoigner son envie.

Il n’en faisait qu’à sa tête, la torturant d’un supplice dont elle se délectait, pour ensuite la libérer de ses chaines. La voilà au-dessus, chose qu’Ichiro ne l’avait jamais laissé faire, prendre le contrôle de leur étreinte. Hina était ravie, surprise, se demandant si après cela il allait lui laisser la vie. Mais elle n’hésita pas le moins du monde à lui donner satisfaction, remuant sous les draps légèrement déchirés par les griffures qu’il lui eût infligé, embrassant son cou tendrement avant de se redresser pour mieux onduler sur son corps, ses mains appuyées sur le torse du démon.

L’araignée avait vite fait son affaire, se mordant la lèvre en soupirant d’aise, Ichiro était loin d’être passif malgré ce qu’il voulait bien laisser croire, la démone l’entendait et le voyait. Elle connaissait par coeur ses expressions au point que rien ne pouvait plus lui échapper. Cependant, avec toute l’ardeur qu’il mettait dans leur étreinte, il ne la touchait pas, comme si elle était un vulgaire jouet qu’il utilisait par habitude. Ce fut elle qui alla le cherche, ses mains parcourant avidement son corps, sa langue rappeuse s’affairant sur le côté de sa mâchoire, elle voulait qu’il lui témoigne un peu plus d’attention encore et toujours plus, car elle était son bras droit et qu’aucune autre ne saurait le satisfaire ainsi.

Elle ralentissait le rythme comme l’accélérait parfois, rendant ses coups violents comme doux pour lui faire subir plus ou moins la même chose qu’à elle avant de venir mourir entre ses bras. S’ils n’étaient dépourvus d’amour, ces deux-là seraient sans nul doute un couple de chocs, mais ils ne s’aimaient qu’à un certain degré. Même si leur lien était profond, on ne pouvait les qualifier par ce terme. Ils n’étaient unis que sur certains points et encore par nécessité parfois, se servant l’un de l’autre, se jalousant sans avoir la moindre chance pour autant de tenir l’autre à ses côtés trop longtemps. La belle, l’observa, ses doigts s’affairant à caresser le corps qui s’offrait sous elle, des traits fins de ses bras à ses hanches, se demandant s’il avait apprécié et s’il acceptait ce soir, de passer la nuit à ses côtés, pour poursuivre ou pour se reposer... ou encore, pour s’adonner à un petit plaisir que d’autres qualifieraient d’ignoble : le meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Lun 14 Jan - 21:40

    Le jeune homme était furieux. Il détestait que quelqu'un lui parle avec ne serait ce qu'un peu d'assurance, alors que quelqu'un ose lui faire mal, il y avait de quoi se faire tuer avec un maximum de violence. A part si on avait un corps aussi voluptueux que séduisant et qu'on s'appelait Hina. Elle avait toujours su comment faire pour le provoquer un maximum en échappant aux châtiments. Elle savait le tenir en haleine, et réveiller ses désirs.
    Donc, il lui pardonnait, plus ou moins. Mais ne se gênait pas pour se venger sur son délicieux corps, sachant qu'il faudrait y aller très fort pour casser son adorable jouet. Aussi facilement qu'il aurait brisé une allumette, il brisa les avants bras de la jeune femme et profita qu'elle était momentanément immobilisée pour la retourner et la coller sur le lit, pour la faire mourir à petits feux dans ses bras.

    Le jeune homme ne ménagea pas ses mouvements et la traitait avec grande violence, grognant de plaisir, à chaque fois qu'ils en venaient à changer de position dans leurs débats forcenés, et alors qu'ils venaient à s'emmeler dans les bras et les déchirer sans merci. Les femmes de chambres n'allaient pas etre contentes quand elles découvriraient le carnage, mais qu'importe, ce n'était pas comme il se souciait de faciliter le travail de ces carfards qui n'étaient bon qu'a servir les démons, et le servir lui, tout particulièrement.

    Le démon finit par se retourner sur le dos, et la laisser venir faire le reste, se délectant simplement de la vue qu'il avait sur tout ce qu'il se passait. Il n'avait rien d'un pervers, et le sexe l'intéressait bien moins que le pouvoir et la vengeance, mais la vie humaine avait doté la jeune femme avec des atouts qui n'étaient pas tristes.
    Il voyait bien que son désintéressement énervait encore sa compagne, et c'était la meilleure facon d'obtenir ce qu'il voulait. Qu'elle fasse tout son possible pour réveiller de nouveau son excitation. Elle se ridiculisait sans le savoir, en se pliant au moindre de ses désirs, et ses caprices...Et ca lui plaisait, parce que ca voulait dire que malgré son insolence, elle était toujours à sa botte.

    Et qu'elle le resterait, jusqu'à preuve du contraire.

    Elle était très douée, en tous les cas, et il atteignit très rapidement le 7 ème ciel (meme si c'était ironique de dire les choses comme ca) presque en meme temps qu'elle alors qu'elle se déhanchait au dessus de lui.
    Soupirant d'aise, il se lécha légèrement les lèvres et la repoussa, juste assez pour qu'elle s'allonge près de lui et qu'il passe son bras autour de ses épaules. Après l'amour, c'était le seul moment ou il se montrait relativement doux.
    Il attrapa son paquet de cigarette et s'en fit griller une.

    -Hum...Tu deviens de plus en plus bonne a ca ma belle. On dirait que te compromettre avec des humains te rend de plus en plus forte.

    Il tira une bouffée de sa cigarette, et regarda le spectale de la ville illuminée derrière les rideaux, réfléchissant légèrement.
    Puis, laissant un sourire mauvais fleurir sur ses lèvres, il dit.

    -J'ai une mission pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Mar 15 Jan - 11:32

Parcourue de frissons incontrôlables, la belle se laissa faire, elle n’avait pas son mot à dire. Il venait de briser des os et bien qu’ils se reconstruiraient très rapidement, la douleur était toujours aussi éprouvante. Mais le pire était sans doute qu’Hina dépréciait plus le sentiment qu’il arborait que la douleur en elle-même. Elle savait pertinemment qu’il faisait cela par fierté.

Mais elle ne s’était pas attendue à ce qu’il lui laisse les commandes. Elle s’en était saisie, reposant ensuite son corps las à ses côtés tandis qu’il prenait une cigarette, la gardant malgré tout contre lui. Le contact, aussi doux pouvait-il être n’avait jamais plu à Hina, car Ichiro agissait comme elle le souhaitait après leur affaire, sans avoir la moindre pensée affectueuse et bien que ça convienne à la démone, elle n’aimait pas qu’il se joue d’elle à ce niveau-là. Ainsi, comme à chaque fois, elle voulait lui résister, mais elle n’en était capable. Blasée, elle le regarda faire, attendant sagement qu’il daigne parler, car elle n’avait aucune envie de converser sur ce qu’il venait de dire, une insulte, à laquelle elle aurait pu rétorquer si aisément qu’il lui aurait sans doute tordu le cou. Après tout, n’avait-elle pas prouvé sa force en lui brisant les hanches ? Puisqu’il l’avait tant agacé, il l’avait mérité, mais ce n’est pas une chose à dire à son maître.

La belle en resta là, ni soumise à sa volonté, ni pour autant libre de faire ce qu’elle souhaitait, c’était sa condition. Elle frissonna à l’entente de ses mots, son regard s’illuminant à l’idée de devoir retourner à la Hellsing, ou peut-être allait-il l’envoyer tuer à sa place ? Qu’importe, elle frémissait d’avance de savoir qu’il allait devoir lui faire confiance, car Ichiro avait toujours apprécié faire le travail lui même et au contraire de ce que l’on pourrait penser, ceux qui sont sous ses ordres héritent de missions bien plus alléchantes encore, car il s’en déléguait par pure flemme et non parce qu’elles étaient faciles à accomplir, loin de là.

Cette relation était bien plus étrange qu’il n’y paraissait, la jeune actrice était avide de savoir, curieuse, elle voulait son nouveau défi et atteindre des sommets de puissances que seul Ichiro et quelques autres pourraient contrer. Le pouvoir n’avait d’intérêt pour Hina qu’elle pouvait plus facilement obtenir ses dues, mais patience... car ils lui reviendraient, par sa toile qu’elle tissait au-dessus de la ville. Une toile composée de liens, tout aussi étrange qu’appréciable que sa relation avec Ichiro. Il n’y avait que quelques exceptions sur cette terre et on pouvait compter sur elle pour mettre la main dessus.

Elle attendait toujours, se redressant pour se vêtir au moins de sous-vêtement, car si Ichiro ne supportait pas d’avoir quelque chose sur le dos, Hina se sentait bien plus femme d’être désirée. Elle voulait également préserver son image d’actrice respectable, et puisque ce don servait à Ichiro, il en comprendrait la raison. Ça l’avait toujours fortement frustré et la belle souriait déjà de le savoir si homme.. En présence de son corps d’apparence frêle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Jeu 17 Jan - 23:45

    Il lui avait fait une fleur, pendant leurs ébats. Et ce n'était pas rien parce que la taille de cette fleur était pour le moins conséquente, il faut bien le dire. Il ne laissait jamais qui que ce soit avoir le dessus sur lui, car il savait que dans ce cas la, on pouvait très facilement lui planter un poignard dans le dos. Il était peut etre invulnérable à l'attaque d'énormément de personnes, mais quelques unes, comme son bras droit, son frère ou encore cet ange qui l'énervait tellement, pouvaient lui trouver des points faibles. Et ca, ce n'était pas envisagable, pour lui. Donc si il laissait la main à la jeune femme, c'est que, mine de rien, il avait confiance en elle, bien qu'il assurait toujours ses arrières, en cas de besoin.

    Satisfait par leurs ébats, l'homme se rallongea tranquillement dans le lit, allumant une cigarette dans la chambre en ignorant complètement l'interdiction de fumer. Ce n'était pas comme si il allait mourir à cause du tabac, en tous les cas.
    Il se réinstalla, allant droit au but. Parce qu'avant tout ca, il y avait un but, à sa visite. Il n'hésita pas une seconde à lui en faire part. Parce qu'il savait, de une, que ca allait l'énerver, et de deux qu'elle ne résisterait pas bien longtemps. De toute facon, il trouverait une facon de lui accepter ce qu'il voulait.

    Il vit la flamme s'allumer dans ses yeux et sourit encore, très amusé. Les démons, aussi puissants soient t'ils, étaient faciles à attirer avec des défis. Et c'était très rare qu'elle demande à la jeune femme de se charger de quelque chose pour lui. Mais en vérité, il ne voulait que s'occuper de son petit ange, pour le moment, alors mieux valait déléguer. Et la jeune femme, dans toutes les personnes raliées à sa cause, était la seule personne qui ferait du bon travail. Une des seules qui prendrait un malin plaisir à le faire, aussi.
    Il ne dit rien, pour le moment, ne faisant que se délectait de la vue qu'elle lui offrait.

    Il grogna quand elle commença à le couvrir, et lui laissa à peine le temps de mettre quelque chose qu'il l'attirait de nouveau vers lui, sans ménagement, et lui mordillait la peau de son épaule devenue légèrement bleutée après la morsure qu'il lui avait infligé peu de temps auparavant.
    -Je veux que tu « me représente » quelque temps. Qu'en dis tu ? Rassemble nos factions de démon, prépare les. Mais j'aimerais aussi que tu t'occupes des deux démons que j'ai engagé pour faire suivre ce Hiro. Je veux que tu les punisses, et qu'ils souffrent.
    Tu peux faire ca ma belle ?
    Demanda t'il en souriant légèrement en coin.

    Elle devait être honorée de cette proposition. Car le représenter équivalait à la traiter en égale...A lui donner une promotion.
    Bien sur, en bon paranoïaque qu'il était, il guetterait le moindre faux pas et le punirait sévèrement. Mais il savait qu'il devait compter sur cette femme si son plan voulait marcher.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Dim 20 Jan - 22:31

Hina était semblable à une enfant lorsqu’Ichiro disait avoir une mission pour elle. Mais le jeu n’avait rien d’enfantin. Il était dangereux, sanglant et lui attirerait sans doute la paranoïa habituelle de son maître. C’est ainsi qu’elle fit la moue, se délectant de cette proposition plus qu’alléchante, car il la traitait en égale, et bien que ce ne soit pas la première fois, elle se méfiait toujours. Il le lui avait appris, lui et ces quelques hommes insouciants qui avaient croisé le chemin de la veuve noire.

La belle se laissa mordre, un sourire vaguant sur ses lèvres tandis qu’elle pensait à cette mission dont il ne lui avait pas encore touché mot. Cette façon qu’il avait de l’attirer dans ses filets lui déplaisait, car il savait pertinemment qu’elle ne s’y refuserait pas. De nouveau assise face à son maître, la jeune femme fit mine de réfléchir, mais sa réponse était déjà donnée rien qu’à la façon qu’elle avait de s’amuser.

Évidemment, vos désirs seront des ordres, maître ~

Elle le défiait du regard, le connaissant par coeur. Il allait la suivre durant cette tâche sans le moindre niveau de difficulté. Et cette appellation, encore et toujours, lui donnait de l’importance, prouvant qu’elle lui était fidèle, mais qu’il ne s’amuse pas à profiter de ses vertus, car Hina n’aimait tout simplement pas cela. Un peu comme Ichiro dépréciait qu’elle le défi ainsi.

Lorsque le démon se leva, la jeune femme suivit, se positionnant derrière lui à contempler l’immensité de la ville et la multitude de microbes qui s’offraient à leurs yeux, ses mains caressant la peau finement musclée de son aîné, un regard qui en disait long sur les envies meurtrières qui l’habitaient en ce moment. Le sang était ce qu’Hina appréciait sans doute plus après l’acte charnel et voir son maître détendu. Bien qu’il soit frustré, car elle n’avait de cesse de l’agacer, volontairement ou non, il en avait presque oublié ses maux. Elle avait fait son travail à merveille et il l’avait chaudement récompensé. La démone était d’humeur assez paisible en vue de cette soirée, s’attendant à présent à un retournement de situation, car avec ichiro on ne savait presque jamais ce qui allait se passer.

Seulement ce soir, elle avait besoin de tranquillité et il n’allait pas la lui offrir, elle en était certaine. Elle ne le ficherait pas non plus à la porte, car il était plus fort, sans doute que ce geste n’était pas permit, et elle ne souhaitait pas non plus qu’il s’en aille. Cette tendresse dont elle avait besoin, elle la retrouvait souvent au beau milieu de bulles de savon et d’une eau chaude à en faire fondre le mobilier. Saurait-elle le retrouver avec Ichiro ce soir ? L’idée qu’il ne puisse pas, lui, la satisfaire en bon égoïste la troublait au point qu’elle finisse par se détacher de lui et se rappeler à quel point elle méprisait les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Mer 23 Jan - 20:21

    Il était vrai que sous bien des angles, l'idée que le jeune homme délègue un peu de ses affaires à la jeune femme n'était pas forcément signe qu'il lui faisait confiance. Et ce n'était donc pas non plus quelque chose qui lui serait envié. Parce qu'elle marchait sur des œufs de bien des facons. Il était déjà très méfiant en temps normal, alors avec des choses aussi importantes, il ne lui laisserait aucune marge d'action. Mais c'était un grand pas qu'il faisait. Parce qu'il avait à force compris que aussi puissant qu'il soit, il lui serait difficile de reprendre le contrôle des enfers sans des personnes pour l'aider.
    Ca lui coutait beaucoup de l'avouer, mais Lucifer avait été plus fort que lui, sur ce coup. Quand il avait débarqué, Ichiro, dans sa folie, s'était séparé de tout le monde, et avait essuyé un bel échec quand il avait tenté de protéger son territoire.

    Le démon lui donna alors tous les détails que comportaient la mission. Car ca n'impliquait pas seulement de prendre la tete des factions de démons travaillant pour lui, mais ca impliquait aussi de distribuer les punitions. Il savait que la jeune femme en serait parfaitement capable. Ce n'était pas un cœur tendre. De plus, il savait qu'elle serait plus que ravie de punir deux démons idiots de bas étage, qui l'avait surement déjà sifflée lors d'une de leurs réunions.

    • Évidemment, vos désirs seront des ordres, maître ~ 

    Satisfait, le démon se remit comme il fallait dans le lit, tirant sa dernière bouffée de cigarette avant d'aller écraser le mégot dans le cendrier le plus proche, sans manquer une seconde de reluquer le merveilleux corps de la jeune femme, bien évidemment. Avec intérêt, il ne dit rien, regardant ses réactions, qui l'aideraient à se faire une première idée. Mais elle était douée, et elle le connaissait trop bien pour se faire avoir à ce genre de petits jeux.
    Finalement, il ne pouvait strictement rien voir transparaître de ses pensées sur son doux visage.

    -Très bien, alors je te compte sur toi.

    Il ne pouvait pas dire qu'il lui faisait confiance parce que ce ce serait mentir. Pas qu'il aie de scrupule pour le faire mais il n'était pas le genre qui s'inquiète pour les sentiments des autres, alors, pourquoi prendre des pincettes ?
    Il laissa ses doigts caresser légèrement son bras, savourant la douceur de sa peau. Il hésitait, détestant se sentir vulnérable. Mais il voulait savoir si c'était quelque chose de commun de se sentir afflaibi par l'aura d'un ange.

    Est ce que tu as déjà fréquenté un ange de près, Hina ?

    Arrogant comme il était, le démon n'avait jamais utile de se renseigner sur les autres races mais aussi sur les spécialités des siens. Il se voyait souvent pris de cours, et si il n'avait pas autant de pouvoirs, il aurait été détruit bien longtemps auparavant, il s'en doutait bien.

    Quand je me suis approché de cet ange, j'ai senti mes pouvoirs faiblir.

    Il l'observait d'un regard dur et lourd de sens. Si ca sortait de cette chambre, ca craindrait pour tous les deux, elle avait tout intérêt à rester très discrète sur ca. Parce que elle, il n'aurait strictement aucun mal à la renvoyer en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Jeu 24 Jan - 22:17

Il comptait sur elle et la belle sourit, faisant quelques mouvements de poignées, pour regarder ses ongles longs desquels pourraient parfois parler quelques gouttelettes de sang. Elle en récoltait parfois pour goûter au précieux liquide de vie sans lequel cette race de bas étage ne pourrait subsister. La belle adorait les en priver en volant parfois dans les hôpitaux des poches... un véritable démon qui ne supporte pas ces impurs... ni forts, ni faibles, ils n’étaient rien à ses yeux.

Les démons qu’elle devait punir étaient bien plus satisfaisant encore qu’ils ne l’équivalaient certainement pas et elle se ferait un malin plaisir de les remettre en place et de le leur rappeler. Devait-elle les tuer ? Non, ils étaient les jouets de son maître et même si elle exécutait ses ordres, elle ne pouvait pas se permettre tel écart au risque d’être fichée elle aussi comme traitre ou danger, ou bien « à risque », perdant ainsi sa place si précieuse au bras et au côté d’Ichiro. Non, elle ne le voulait pour rien au monde.

Lorsque les mots de son supérieur l’arrachèrent à ses pensées, Hina l’observa, sa tête se penchant alors qu’il la faisant frissonner par de simples caresses. Mais la suite fut moins réjouissante, son échine inquiète tremblait d’un frisson incontrôlable alors qu’elle se levait. Une sensation de malaise la prit et son regard se fit haineux, troublant son visage paisible. Ses muscles se raidirent tandis que ses yeux prenaient une teinte noire. Son aura n’était pas déployé, car elle devait se faire discrète surtout avec un ancien qui déjà lui, sans déployer quoi que ce soit avait une telle puissance que les anges et démons avoisinants devaient bien le sentir.

Faible ? Avait-il dit ce mot ? Lui, faible face à un misérable pigeon ? Elle frissonna à nouveau, fermant ses yeux qui alternaient entre le noisette d’une pupille ronde et une mer d’un noir démoniaque. Elle savait ce que ça signifiait, oui, et ça ne lui plaisait pas le moins du monde. D’autant plus qu’il était loin de se montrer « faible » d’ordinaire, en lui en touchant deux mots, tout comme en lui témoignant d’ordinaire sa force imposée si violemment.

Il y a toujours plus fort... mais de vous je n’aurais jamais cru qu’un ridicule petit ange puisse... vous soumettre.

Connaissait-il son nom ? C’était la seule solution. Elle inspira profondément, son regard se soulevant, surplombant l’entité millénaire en face d’elle, comme pour lui signifier son mécontentement, ses craintes d’être elle aussi touchée en raison de son incapacité à prendre le dessus. Elle lui en voulait terriblement. Et qui y a-t-il de pire qu’une femme de son envergure en colère ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Dim 3 Fév - 21:46

    C'était justement parce que la jeune femme était sans pitié et aimait faire du mal aux autres qu'il pensait que si il n'avait pas été prince de la destruction à la naissance, si il n'y avait pas eu de Ichiro, elle aurait pu faire une délicieuse princesse. Intelligente et puissante. Il avait une certaine forme de respect pour la jeune femme, bien que ce n'était pas vraiment le mot à utiliser. Elle était son disciple, et une disciple, qui, il le pensait bien, ne le dépasserait jamais en puissance. La hiérarchie était immuable, dans son cercle et dans la plupart des cercles d'ailleurs. C'était aussi en partie à cause de l'immortalité des démons et des anges.
    Elle espérait qu'elle comprendrait toujours aussi bien ce qu'il voulait. C'était son habitude de toujours parler à demi mot sans rien préciser, mais si il y avait bien une personne qui pouvait comprendre le prince, c'était cette jeune femme.

    Cette magnifique jeune femme qui lui avait permis de laisser ressortir sa colère et sa frustration envers l'ange qu'il venait officiellement de rencontrer. Mais surtout, au fond, son envie de tout briser était une facon d'exprimer sa peur. Cet ange avait un pouvoir sur lui que jamais personne n'avait pu avoir auparavant en connaissant son prénom. Comment est ce qu'il avait pu laisser à ce séraphin assez de temps pour parler ? Parfois, son envie de jouer passait au dessus de tout le reste, mais surtout risquait de lui faire perdre certaines batailles.
    Ce Hiro pouvait décider à tout moment de le faire exploser. Il n'aurait qu'a dire son nom et il disparaitrait. Pour le moment, il savait qu'il ne le faisait pas parce qu'il risquait d'avoir tous les démons de son cercle à ses trousses ensuite. Mais il savait qu'il l'utiliserait, si il se risquait à s'en prendre à lui.


    Dès le début, le jeune homme doutait que ce soit une bonne idée de lui parler du problème qui avait causé sa réaction violente. Mais dans un élan, il s'était dit que elle aurait peut être une idée pour se débarrasser de lui proprement et sans prendre trop de risque. Elle avait toujours été plus douée pour utiliser son cerveau que lui.
    Mais immédiatement, il vit qu'elle imaginait le pire, qu'elle imaginait qu'il était entrain de prendre ses pouvoirs, de s'affaiblir. Ce qui était totalement impossible puisqu'il était invicible. La preuve étant qu'il était toujours la.
    Parce que si il avait pu le tuer, l'ange l'aurait déjà fait pas vrai ? Ce n'était pas le cas.
    Le vexer à cet instant n'était pas une très bonne idée, hors la jeune femme venait de le faire en doutant de lui...Pouvait t'il réellement lui faire confiance, si elle méfiait autant ?
    • Il y a toujours plus fort... mais de vous je n’aurais jamais cru qu’un ridicule petit ange puisse... vous soumettre. 
    -Me soumettre ? Comment oses tu ?
    Le jeune homme se leva, s’avançant vers elle, très menaçant. Le jeune homme était loin d'apprécier qu'elle puisse insinuer une telle chose. Le fait que l'ange soie plus puissant qu'il l'avait cru ne voulait pas dire qu'il avait été capable de le soumettre.

    Il tendit la main vers elle, et elle atterrit violemment sur le mur du fond des sortes de tentacules noires s'enroulèrent autour de son cou et serrèrent sans ménagement le coup fragile de la belle, qui se tortillait maintenant pour récupérer de l'air, comme le vulgaire insecte qu'il était.
    Il plissa les yeux, très mécontent.
    -Ne doutes pas de ma puissance, jeune fille, parce que tu vas avoir des soucis.
    Il finit par la lâcher et la laisser reprendre son souffle avant d'aller chercher ses vetements pour les enfiler.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Lun 4 Fév - 21:42

La belle avait si peur que son maître perde en puissance, qu’il s’éloigne de ses objectifs et par la même occasion des siens, qu’elle s’en était levée violemment, emportant avec elle une brise douce et angoissante, qui berçait ses pensées dans une réalité parallèle, rassurante. Ses yeux se transformèrent en deux sphères d’un noir intense et elle cracha son venin sur celui qu’elle respectait malgré tout. Il ne tarda pas à se lever à son tour, pour faire valoir son autorité et lui renvoyer ses mots, comme ils étaient venus.

Presque nue, contre ce mur, enveloppé par des bras épineux et maléfiques, bien qu’elle s’en serait volontiers délecter, le manque d’air évident la rendait plutôt sauvage. Son souffle, faible était réparateur, signe qu’elle était rassurée par cette réaction et plus encore, par le fait qu’il n’était pas le dominé. Mais Hina doutait à présent. Si le démon évoquait un ange capable de le faire hésiter, alors... son pouvoir était autre, certes, moins puissant, mais il pourrait lui couter beaucoup. Car les volontés de la jeune femme se faisaient au travers de celles d’Ichiro, qui plus puissant, lui offrait en plus sa protection, instantanément.

Lorsqu’elle fut relâchée, récupérant l’once de vie qui lui restait encore pour préserver ce si joli corps de la putréfaction, elle dévora des yeux l’aura sombre de son maître, constatant qu’elle demeurait inchangée. C’est avec un maigre sourire qu’elle se releva, fière, laissant échapper un énième souffle qui mettait fin à tous ses doutes.

Je n’ai jamais été douée pour les devinettes... je préfère les poser. Ainsi, vos paroles laissaient supposer par cet « affaiblissement » dont il était question... qu’il était plus fort que vous... mais si ce n’est pas le cas, alors de quoi s’agit-il... vous jouez avec les mots... et vous m’affolez.

Cet aveu si directement posé, la belle exprimait tout son désarroi. Elle l’accusait d’être la cause de ses réactions, aussi violentes soient-elles, mais n’a-t-il pas parlé de faiblesse ? La démone allait enquêter, silencieusement, dans le secret le plus éternel sur celui qui pourrait bien détenir des clés à propos de l’homme ou plutôt du démon auquel elle est fidèle.

Dites-m’en plus...

Toujours et encore. Ces détails aussi futiles puissent-ils être, sont en réalité une chance minime de mettre la main sur cet intrus. Les bras croisés, elle attend qu’on lui offre sa proie, le regard glacé et témoin seul de toute sa cruauté envers lui. Qui était-il pour venir troubler pareil seigneur ? Le plus dangereux et le plus instable de tous. Un frisson désagréable la parcourut, faisant crisper ses muscles si finement dessinés, ni trop voyants, ni trop cachés. Ses yeux reprirent leur teinte habituelle, mais ce n’était qu’un leurre, sa colère bien présente n’en restait pas moins dévastatrice.

Elle se posa contre le bureau caressant le dossier de sa chaise, distraite et pourtant très attentive au moindre geste, à la moindre expression. Le jeu d’actrice d’Hina était sans égal et elle aimait en jouer, avec ses victimes le plus souvent. Mais son maître adoré ne faisait pas exception dans les cas les plus extrêmes... car, qui mieux qu’elle pourrait ainsi deviner ses réelles intentions et ses sentiments exacts ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Sam 9 Fév - 22:59

    Le jeune homme ne perdait pas de vue ses objectifs. Un jour, il dominerait la terre et celle ci n'aurait d'autre choix que de se pier à lui. Tous ceux qui n'accepteraient pas de se rallier à sa cause finiraient très mal. Il les tueraient un par un et se nourrirait de leur énergie vitale. Rien ne pourrait lui faire plus plaisir. Après tout, il était arrivé dans ce monde, pour une seule chose, se charger du sort des enfers. Les enfers avaient perdu leur supériorité depuis beaucoup trop longtemps, et il comptait bien s'arranger pour qu'ils reprennent la place qui leur appartenaient. Ils étaient les plus puissants, dieu n'aurait pas créer des créatures aussi insignifiantes et éphémères comme l'étaient les humains. Quel intérêt ?

    C'était vrai que l'ange l'avait quelque peu....troublé. Et depuis sa rencontre, il avait senti quelque chose qu'il n'avait pas ressenti avant. Il avait été incapable de le tuer. Pas seulement parce qu'il aurait pu le détruire, mais aussi parce qu'il le fascinait. Ce n'était pas que le jeune homme avait plus de pouvoirs que lui qu'il le sentait faible, mais parce qu'il sentait que ce serait une erreur de le tuer maintenant.
    Quand a la jeune femme, par contre, il n'aurait aucun soucis à le faire, sur le champ. Elle l'avait littéralement insulté. Elle n'avait pas le droit de faire ca !

    Immédiatement, la jeune femme se retrouva collée contre le mur, sous le poids de sa colère. Sa force se refermait de plus en plus sur son cou, la faisant suffoquer, lentement mais surement. Il souriait. Ca lui faisait très plaisir de voir les dernières secondes de la jeune femme devant lui. Il s'en nourrissait.
    Mais finalement, son coté plus...raisonnable repris le dessus, et il se rendit compte qu'il avait encore besoin d'elle pour beaucoup de choses, et il ne pouvait pas faire confiance à qui que ce soit d'autre, donc....elle avait assez payé. Avec violence, il la lacha.

    • Je n’ai jamais été douée pour les devinettes... je préfère les poser. Ainsi, vos paroles laissaient supposer par cet « affaiblissement » dont il était question... qu’il était plus fort que vous... mais si ce n’est pas le cas, alors de quoi s’agit-il... vous jouez avec les mots... et vous m’affolez. 

    Ce n'était pas faux, en fait. Il n'était pas très doué avec les mots puisqu'a l'origine, il n'avait pas besoin de les utiliser, pas besoin de se justifier. Il n'avait qu'a agir pour que tout le monde le suivre. Malheureusement, sur terre il devait encore faire comme les autres et faire en sorte qu'ils le voient comme un inoffensif rockeur. Un rockeur pacifique et qui acceptait aussi de recevoir des ordres d'humains plus hauts placés que lui.
    Il détestait cordialement ca ! A chaque fois que quelqu'un se permettait de lui parler de façon informelle. Il avait envie de le faire brûler sur place.

    • Dites-m’en plus... 

    Le jeune homme la fusilla du regard, encore furieux de ses insinuations, et pour se calmer, pour ne pas la tuer sur le chant, il alla trouver la cigarette dans son sac, en allumant à nouveau une et inspirant la fumée délicieuse.
    Une fois plus ou moins calmé, il se posa sur le lit et croisa les jambes avant de dire :
    -Ok. Il y a des années, un ange à appris mon nom. Je l'ai tué, mais il a eu le temps de le transmettre à ce « Hiro » avant de mourir. Maintenant, il me menace. Il grogna entre ses dents. Mais je vais le tuer. Je vais le faire souffrir et disparaître.

    Le jeune homme écrasa rapidement son mégot dans le cendrier.
    -Donc, c'est pour ca que j'ai besoin que toi, tu t'occupes de mes affaires courantes.
    Il le regarda droit dans les yeux, sérieux.
    -A moins que tu n'en sois pas capable ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosaki Hina
Devil † Keeper

avatar


Emploi : Actrice


MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Lun 11 Fév - 16:58

Lorsque son maitre l’avait relâché, l’araignée avait eu pour réflexe de se justifier. C’était de sa seule faute à lui, et elle n’allait pas le ménager puisqu’il en avait toujours été ainsi entre eux. C’était l’agacement de l’un qui amusait l’autre et le fait qu’il grogne lorsqu’elle lui en demandait plus était un privilège dont elle se délectait, ancrant dans sa mémoire ce visage haineux qu’il lui offrait. Hina aimait la violence, la peur, la haine et son maître, même si elle était démone et qu’il lui avait appris à se méfier de tous, lui compris. Mais il valait mieux être du côté d’Ichiro qui ne se cachait pas de tout son dégout pour l’humanité et d’agir en véritable prince démoniaque. C’était ces qualités que la jeune femme recherchait.

Cette faiblesse dont il était question était naturelle, Ichiro même ne connaissait pas le véritable nom d’Hina. Fort heureusement d’ailleurs, car elle lui serait plus que dévouée et cette soumission répugnante, bien que plaisante lorsqu’elle était d’humeur, lorsqu’elle n’était pas volontaire avait une certaine amertume qui déplaisait à la belle. Ainsi, elle comprenait parfaitement l’agacement de son supérieur.

Je comprends beaucoup mieux. Je m’occuperais du reste... débarrassez-vous de cet ingrat ~

Face à lui, debout, fière. La démone sourit, appréciant la remarque. Ce défi lancé n’avait rien de difficile, au contraire, mais elle préférait la jouer fine et ne pas sous-estimer les démons à punir.

Rassurez-vous, j’en suis parfaitement capable, n’est-ce pas vous, après tout qui m’avez tout appris...

Ou presque, eut-elle envie de rajouter, mais il ne valait mieux pas le taquiner tant son agacement était palpable. Ce n’était plus le moment de se servir de ses nerfs pour jouer, bien au contraire, elle devait l’écouter et dire amen à tout ce qu’il disait... dans la mesure du possible. Car il y avait certaines choses qu’elle ne pouvait ni accepter, ni même tolérer, comme cette façon de parler qu’il avait, en la traitant presque de prostituée.

Elle soupira, caressant sa gorge encore endolorie par les liens sombres qu’avait formés son maître autour d’elle lorsqu’elle l’avait pour la première fois, cru faible. La peur de mourir ne l’avait même pas prise et pourtant, ses réflexes avaient été les mêmes, si ce n’est qu’elle ne s’était pas débattue. Elle avait cherché de quoi remplir ses poumons, en vain, offrant surement un délicieux spectacle à son maitre qui lui avait promis la mort si elle désobéissait ou qu’il avait ne serait-ce qu’on soupçon à son égard. Mourir des mains de son supérieur n’était pas une vocation et pourtant, elle en serait flattée... mais plus elle y réfléchissait, plus elle avait d’autres ambitions concernant sa disparition.

Hina posa ses yeux une seconde fois sur son maître, caressant le bois de son bureau, en l’écoutant à moitié. Il n’avait pas spécialement besoin de parler, en réalité la démone lisait en lui et l’inverse était tout à fait valable. Ainsi, toute cette colère humaine qu’il possédait en lui la faisait frémir de plaisir. Lui qui détestait tant cette condition devait s’y soumettre, comme tous. Cela ne devait pas lui rendre la tâche facile... comment expliquerait-il la mort d’un ange ? Qui plus est si sa place au soleil est non négligeable.

La jeune femme se promit qu’elle se renseignerait à son sujet. Car tel était son devoir, même s’il ne le lui ordonnait pas, sa curiosité malsaine et sans doute son irrésistible envie de le voir succomber prenaient le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~
Dim 17 Fév - 21:13

    Il avait certain que le jeune homme avait utilisé des mots peu appropriés pour la situation, qui avait causé à la jeune femme de paniquer. Et encore, il ne lui disait pas tout, bien évidemment. Mais l'idée même qu'il puisse être forcé de se soumettre à un petit ange sans importance l'avait rendu si furieux qu'il n'écouta rien du reste. Il ne réfléchit pas et réagit un peu comme un enfant qui voulait prouver qu'il était plus fort que les autres.
    En quelques secondes, la jeune femme était à l'agonie, alors qu'il exercait une pression si puissante sur son coup, qu'a un simple mouvement de sa part, il se briserait en milles morceaux.

    Mais une fois que sa colère se fut quelque peu dissipée, il put voir qu'il aurait fait une erreur. C'était un peu comme avec cet ange. Il se doutait que passer à l'action tout de suite ne lui aurait apporté que des soucis, et le jeune homme n'avait aucune envie de perdre un bras droit précieux, en particulier dans ces temps très troubles, qui étaient idéals pour que la peur et le mal s'installe sur terre. Ce qui était de toute évidence idéal pour que eux, prennent le pouvoir sur le reste.

    Alors il la laissa tout simplement respirer, et lui expliqua la véritable raison qui faisait qu'il ne pouvait pas tuer le jeune homme. Parce que c'était la seule...Bien sur ? Les mots de cet ange de malheur lui avait retourné la tete, ce qui expliquait qu'il n'était plus sur que ce qu'il disait, mais comme d'habitude, il le cachait parfaitement.
    • Je comprends beaucoup mieux. Je m’occuperais du reste... débarrassez-vous de cet ingrat ~ 
    Finalement il retrouvait la jeune femme qui était digne d’être son bras droit ! Il détestait qu'on l'oblige à se justifier de ses actes, ou qu'on le réprimande pour quoi que ce soit.
    • Rassurez-vous, j’en suis parfaitement capable, n’est-ce pas vous, après tout qui m’avez tout appris... 

    Elle marquait un point, de toute évidence. Elle serait parfaitement capable de faire payer ces hommes jusqu'à ce qu'ils la supplient à genoux de les tuer. Elle lui laissait carte blanche pour cela. Ce n'était pas un ou deux idiots de moins dans son armée qui allait l'empecher de régner sur les enfers, et il n'allait évidemment pas faire quoi que ce soit en leur faveur. Ils l'avaient terriblement énervés, et à cause d'eux, il devait maintenant faire face à un ennemi bien plus fort qu'il l'aurait imaginé auparavant.

    Plongé dans ses pensées, le jeune homme ruminait sa colère. Il aurait bien aimé détruire tout ce qui l'embetait a cet instant. Malheureusement, la jeune femme avait raison sur une chose c'est qu'ils devaient etre plus subtiles, sur terre, parce que mine de rien, il avait bien du mal à l'avouer, les humains n'étaient pas tous idiots. Il savait parfaitement qu'une résistance puissante se mettait en marche contre eux, et qu'ils pourraient surement les dépasser, démons comme anges si ils ne faisaient pas attention à eux.

    -Je vais rentrer. J'ai encore beaucoup de choses à faire.

    Il se leva pour enfiler son jean, sa chemise, et déméla ses cheveux blonds.

    -Je compte sur toi pour faire ce que je t'ai dit. Si tu mènes ta mission a bien, tu auras sans aucun doute plus de responsabilités à l'avenir. Mais ne t'avises pas à tenter quelque chose de ton coté, je te garde à l'oeuil.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Welcome home my dear master ~

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Welcome home my dear master ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: A.S.A.K.U.S.A :: Passage touristique :: Hôtels :: #19-