† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Everybody has a weakness...I'm yours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Everybody has a weakness...I'm yours
Jeu 8 Nov - 16:30

Kiriyama Hirô entra dans son café habituel, là où ils servaient le meilleur thé qui soit et où la discrétion était de mise. Il y allait souvent, quoiqu’irrégulièrement et passait une bonne demi-heure à feuilleter un journal, un catalogue de musées ou tout simplement un livre devant une bonne tasse de thé noir ou arômatisé, quand il cherchait à varier les plaisirs. Il s’y asseyait seul et repartait de la même façon. Autre le musée et son appartement, c’était son lieu préféré. Il y venait pour se ressourcer, prendre un peu de temps pour lui et apprécier le temps qui passe.

Ce jour-là il y alla avec un drôle de sentiment, sentiment qui le hantait depuis quelques jours déjà. On le suivait. Non non, il n’était en aucun cas paranoïaque. Mais il se passait encore plus de choses étranges que d’ordinaire autour de lui et il n’était pas assez naïf pour ne pas remarquer qu’il voyait un peu trop souvent les mêmes personnes de loin. Personnes qui faisaient mine de regarder autre chose quand il tournait la tête vers eux. Que lui voulaient des démons ? Pourquoi l’observer ainsi ? Bien qu’il soit Chérubin, il se faisait assez discret pour que personne n’ait à venir l’embêter. A vrai dire, depuis qu’il était descendu sur Terre il n’avait pas eu souvent à faire avec des démons, des anges et encore moins aux créatures. Tout ça ne l’intéressait pas, de toute façon. Cependant là il ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi les quelques mêmes démons s’amusaient à le suivre dans tous ses déplacements.

Si au début il n’y avait accordé aucune importance, maintenant ça commençait réellement à le mettre hors de lui. Il détestait quand on tournait autour du pot. S’ils voulaient l’attaquer, qu’attendaient-ils ? Qu’il vienne vers eux ? Impossible, il ne ferait jamais ça. Lâche ? Peut-être, ou juste indifférent et pas amusé par les batailles entre créatures. Toujours est-il que cette filature le mettait légèrement sur les nerfs et qu’il trouvait moins de plaisir à aller travailler ou prendre son thé, sachant qu’il avait des petits chiens à ses trousses. Petits chiens qui ne semblaient pas très forts…Mmmh…des éclaireurs ? Mais pour qui ? Pour quoi ? Bah, de toute façon il le saura bien tôt ou tard…se dit-il alors qu’il s’asseyait à une table libre du Sweetea.

Le Chérubin sortit son livre du moment, Dracula de Bram Stoker, et l’ouvrit là où il s’était arrêté la veille pour reprendre sa lecture. Une serveuse vint lui apporter son thé noir sans qu’il ait besoin de commander et il remua sa cuiller sans lâcher les lignes noires des yeux. Une page fut avalée, puis deux, puis trois…Et, au bout de la dixième, quelque chose attira son attention. L’air se fit plus oppressant, plus…sombre et triste. Le ciel s’était assombrit légèrement, il pu le constater au fait que les pages de son livre n’étaient plus aussi éclairées par les rayons du soleil. Hirô entendit une tasse se briser et releva légèrement la tête, quittant son livre des yeux pour voir ce qui s’était passé.

C’est alors qu’il le vit, en face de lui. Le démon. Celui-là même qui venait de rendre son havre de paix aussi étouffant que l’Enfer lui-même…Rhâ, pourquoi venir gâcher son moment de l’après-midi hein ? Qu’est-ce qu’il voulait celui-là ? Avec un petit soupir, l’Ange remit son marque-page, referma son livre et le posa devant lui alors qu’il portait sa tasse à ses lèvres, goûtant au doux breuvage tout en fixant son invité des yeux, restant intérieurement sur la défensive.

« Oui ? »




Dernière édition par Kiriyama Hirô le Sam 15 Déc - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Sam 10 Nov - 0:52

    Meme les plus puissants démons avaient leurs vices. Des choses qu'ils pensaient etre des parties intégrantes de leurs personnalités, qu'ils ne pouvaient pas, et ne voulaient pas effacer, mais qui, poussées à certains extrêmes, n'apportaient que des problèmes. L'ambition démesurée d'Ichiro était son plus gros problèmes, et malgré plus d'une preuve de ce fait, on avait jamais vu démon plus sur que ses méthodes étaient les plus efficaces....Ou du moins, c'était ce qu'il pensait, avant que ce Kiriyama Hiro n'entre dans sa vie.
    La première fois qu'il avait entendu parler, de lui, c'est juste après que le premier attentat des Anges de l'Ouest avait eut lieu à la gare de Shinkansen de Tokyo. Un événement qui avaient particulièrement réjoui ses sous fifres mais qui avait laissé de marbre le prince des ténèbres. Selon lui, qui visait bien plus haut, ce n'était qu'une petite explosion parmi tant d'autres qui allaient servir à son ascension...

    Bref, tout cela pour dire que peut après cet « accident », un magazine avait publié des photographies d'une œuvre de charité auxquelles prenaient par des célébrités, et en particulier des mannequins. Alors.... cet homme lui avait sauté au visage....pour sa beauté d'abord (après tout, il avait beau être maître de la destruction, il savait apprécier la beauté quand il la voyait), puis ensuite, pour son aura. Pour un chérubin, il n'avait pas énormément de présence. Et il ne tarda pas à remarquer qu'il fuyait les lieux ou se tenaient les combats entre les races...
    C'était donc un ange solitaire, pas forcément attaché aux affaires angéliques, et pas forcément attaché aux humains....Il pensait que c'était le genre de maillon faible facile à manipuler. Il n'y aurait qu'a le séduire comme ses « fans », et il pourrait obtenir les pouvoirs d'un chérubin, ce qui n'était pas négligeable.

    Certes, il s'était trompé, mais il l'avait fait suivre, ne se doutant pas une seconde que tout cela pouvait capoter....Ne l'imaginant même pas une seconde, même. Pendant des semaines, il avait mit ses « amis » démons à ses trousses, pour qu'ils lui décrivent chacune de ses habitudes dans le moindre détails. Jusqu’à ce que, enfin, Ichiro décide de passer à l'action. Pas questions de laisser ca à l'un de ses idiots. Il sentait qu'il serait le seul à pouvoir charmer correctement un ange comme ce Hiro.
    Prétention...Oui, sans aucun doute. Ce n'était pas le pire de ses péchés.
    Ce matin la, le prince des ténèbres, emmenant avec lui toute la puissance de son aura, entra donc dans le bar, empestant l'humain...
    Ils le répugnaient tous. Des clients aux serveurs, il n'avait aucune intention de les toucher. Parmis eux, se détachait clairement l'aura lumineuse et repoussante de l'ange. Pourtant, cette fois ci, comme pour les autres fois, il l'étouffa sans aucun problème de la sienne, et avec un petit sourire jubilatoire, il s'approcha de la table du plus jeune.

    Qui releva la tete avec un air parfaitement impoli. Comment osait t'il parler ainsi à un Ancient qui pouvait le tuer sur le champ ? Hummm voyons, calmons nous. Il avait malheureusement besoin d'un maximum de fidèles pour accéder à son but.
    Il finit par s'asseoir, sans aucune gene, dans le siège en face de celui ou était assis le plus jeune. A n'importe qui d'extérieur, le démon aurait eut l'air d'un gentil garcon innofensif. Mais derrière cette facade d'amabilité se cachait un monstre, un monstre que l'on pouvait voir dans les yeux noirs et luisants dans ceux, bien plus purs, du chérubin.

    -Vous etes Kiriyama Hiro, pas vrai ? J'aime beaucoup ce que vous faites.

    Ce n'était pas totalement un mensonge, a vrai dire. Si il n'avait pas été un de ces parasites d'anges, il l'aurait sûrement emmené aux enfers avec lui....Ca ne pouvait qu’être bien, de se promener avec un beau compagnon ou une magnifique jeune femme à son bras. Pas qu'il soit capable d'aimer quoi que ce soit...Ça aurait été plus un accessoire, comme un collier qu'on aime bien porter.

    Mais la n'était pas le plus important. Ichiro se pencha au dessus de la table, avec un regard entre le malice et le morbide, la froideur polaire.

    -Je vous offre un verre.... ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Sam 10 Nov - 10:56

Hirô aimait bien être tout seul. Tout seul à une table, à la bibliothèque, à regarder un tableau au musée, au cinéma…il n’avait aucunement peur de la solitude. Elle était son amie depuis un bon millier d’années déjà et il faut dire qu’avec tous les évènements qui se produisaient en ce moment, supporter un humain ou même un ange était au-dessus de ses forces. Au fil du temps passé sur Terre à agir comme un humain le ferait, il avait réduit la puissance de son aura. Pour se cacher d’abord et que les Héraut ne se rendent pas compte qu’il n’effectuait pas vraiment la mission que Dieu lui avait donnée. Puis surtout parce que ça attrayait beaucoup trop de créatures et de démons. Ces sadomasochistes cherchaient tout de suite à se mesurer à une aura plus puissante que la leur juste par orgueil, par fierté s’ils y arrivaient. Hirô n’avait pas un fort passé de combattant derrière lui mais son esprit et son intelligence lui avaient fait gagner un petit nombre de combat non négligeable. Son arme ? Sa tête. Affaiblir son aura était justement une tactique : en le voyant si faiblard, on le sous-estimait….

Comme probablement ce démon qui vint perturber son moment de détente de la journée. Voilà quelques jours qu’il avait voulu commencer ce livre, Dracula, et à chaque fois quelque chose ou quelqu’un était là pour le déranger ! C’était contre lui ou contre le livre ? Bref, dans tous les cas le Chérubin constata que différemment de lui, ce démon-là ne cachait pas son aura et, encore pire, la développait autour de lui, créant une atmosphère angoissante. Mais Hirô n’avait pas peur de lui. L’homme en face était très beau, très adorable aussi, au premier coup d’œil. Mais il ne fallu que quelques secondes à l’Ange pour déceler la noirceur de son cœur et de son âme. Il le vit, dans ses yeux froids et calculateurs, sans pitié. Que lui voulait-il ?

- Vous etes Kiriyama Hiro, pas vrai ? J'aime beaucoup ce que vous faites.

Le concerné le regarda quelques instants. Ce qu’il fait ? Ah, le mannequinat sans doute. Il faisait ça plus pour s’amuser qu’autre chose. Mais en quoi ça l’intéressait, lui ? Le démon se pencha par-dessus la table et, instinctivement, Hirô se recula légèrement pour ne pas qu’il le frôle.

- Je vous offre un verre.... ?

L’Ange sourit légèrement puis, redevenant sérieux, montra la tasse qu’il tenait encore entre ses doigts fins et blancs.

« Je vous remercie ça ira. J’ai ce qu’il me faut. Je vous conseille ce thé d’ailleurs, Monsieur… ? »

Il voulait jouer la carte de l’inconnu qui draguait ? Soit. Mais ce n’était pas très intelligent de faire ça avec une personne qui avait déjà une boisson non terminée et surtout, dans une boutique de thés…Cependant l’Ange se servit de l’occasion pour savoir son nom. Car une fois qu’il le saura, il pourra agir en circonstances. Le jeune homme connaissait énormément de noms d’anges et de démons, qui c’était, à quel « clan » il appartenait. Il n’y avait aucun intérêt là-dedans mais le Chérubin était persuadé que pour son propre bien, il devait connaître qui évoluait autour de lui, et qui était capable de représenter un danger pour son existence. Ce démon, en tout cas, semblait en représenter un gros.

Sa silhouette, d’ailleurs, lui rappela des estampes qu’il avait vues dans un des anciens manuscrits du musée. Cet air sans pitié mais pourtant très séduisant, cette taille et cette allure…il le connaissait sans doute mais, sur le coup, il n’arrivait pas à lui remettre son nom…Hirô porta sa tasse à ses lèvres une nouvelle fois, bu un peu et la reposa tout en les humidifiant légèrement. Puis, il planta à nouveau ses grands yeux marrons et innocents dans ceux noirs et malfaisant de son invité surprise…Il lui faisait un peu penser à Dracula…


Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mar 13 Nov - 21:08

    Bizarrement, Ichiro ne put s'empecher de remarquer, que malgré qu'ils soient deux opposés complets, ils se ressemblaient en bien des points. Tous deux étaient de grands solitaires, et tous deux préféraient penser avant d'agir. Si il arrivait à le pourrir et en faire un ange déchu....Peut etre qu'il pourrait considérer l'idée d'en faire un prince...Pourquoi pas après tout ? Mais dans sa tete, prince voulait dire animal de compagnie, comme l'étaient pour lui la moitié, voir plus, des princes de l'enfer en ce moment. Plus l'animal de compagnie était beau, plus il était satisfait, et cet ange était un pur race qui lui était encore innacessible...pas pour longtemps. Il était sur et certain qu'en quelques mots, il serait sous son charme et il pourrait en faire ce qu'il voulait.

    Il le sous estimait un peu, se dit il. Il fallait etre prudent. Ces chiens ailés avaient des recrues plutot intelligentes. Pourquoi croyez vous que les démons allaient piocher leurs « nouveaux nés » directement dans les cieux ? Il grinca légèrement des dents en voyant l'ange lui rendre son regard sans meme ciller. Son ombre était la plus effrayante qui soit. Elle était encore plus oppressante que celle de Lucifer, et a l'instant ou il était rentré dans la pièce, les visages s'étaient fermés, tristes ou encore tendus.
    Il faisait ressortir le mauvais en chacun d'eux sans meme y penser. Mais cet ernergumène....C'est comme si son aura ne pouvait le toucher.

    Il essaya tant bien que mal de cacher le fait qu'il était très contrarié en s'asseyant devant lui. Il devait se rappeler pourquoi il était ici. C'était pour cet ange. Le tuer maintenant serait une belle erreur dans le sens ou il serait venu sur terre pour rien. Et soyons honnetes....Il préférait largement l'enfer à cette terre infestée de cafards...mais elle serait bientôt sienne. Ainsi que cet insolent.

    « Je vous remercie ça ira. J’ai ce qu’il me faut. Je vous conseille ce thé d’ailleurs, Monsieur… ? »

    Ichiro hésita. Difficile pourtant de séduire quelqu'un sans révéler son nom. N'est ce pas ? Normalement, il ne risquait rien. Après tout, il y avait des grands panneaux avec son nom dessus dans toutes les rues de Tokyo et il n'avait jamais eu de soucis. Alors pourquoi maintenant ? Non, ce gars était totalement inoffensif. Il ne pouvait pas savoir qui il était.

    Après lui avoir fait un petit sourire charmeur, il lui répondit.
    -Appelez moi Ichiro.
    Il finit par suivre le conseil de l'ange et commander un thé semblable au sien. Pourquoi pas, hein ? Il s'assit mieux sur le canapé, sans en avoir pour autant demandé la permission. Souriant largement, mais l'éclair de son œil toujours aussi froid et imperturbable.
    -Vous aimez venir ici ? Je me souviens pas avoir entendu que c'était un endroit branché....En tout cas, ce n'était pas la ou je m'attendrais a voir le top model le plus apprécié de toute la ville. Fit t'il en le détaillant de haut en bas.

    Quels imbéciles. Ses pisteurs n'avaient pas su rester discrets. Il était évident qu'il se méfiait bien avant qu'il n'entre en scène. Il avait du repérer qu'il le faisait suivre. Avant qu'il ne le sache, il n'y avait plus énormément de temps qui lui restait.
    Mais tant pis, il fairait avec. Ce serait un peu plus long pour gagner sa confiance, mais il finirait par arriver à ses fins.
    Pour commencer, il tassa un maximum son aura sanglante pour laisser tout le monde respirer un peu et ses yeux eurent soudainement l'air plus doux, et plus expressifs. Il n'étaient plus rouges mais d'un brun chatoyants.
    -Vous avez l'air d'etre bien particulièrement cultivé....Qu'est ce que vous lisez ?
    Engager la conversation sur un sujet tout a fait banal...un truc bien humain...Dans son monde à lui, il aurait juste pris, il aurait vidé le jeune homme de tout ce qu'il pourrait lui donner et l'aurait détruit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mer 14 Nov - 0:15

-Appelez moi Ichiro.

Ce fut comme un éclair, quelque chose qui le foudroya de part en part. Oh oui, il connaissait bien ce nom, et une fois associé à la silhouette en face de lui, ce ne fut que plus évident. Aussitôt sa main vint se ficher sur la croix cachée sous sa chemise blanche et il fixa la personne en face de lui. Le démon, plutôt. Tout de suite il se demanda pourquoi un démon aussi puissant l’avait fait chasser, lui. Il n’apportait à priori rien pour lui alors qu’est-ce que tout ce cinéma voulait dire ? Il y a une chose, cependant, qui l’empêcha d’être encore plus méfiant. Quelque chose sur Ichiro que lui-même ignorait…

-Vous aimez venir ici ? Je me souviens pas avoir entendu que c'était un endroit branché....En tout cas, ce n'était pas la ou je m'attendrais a voir le top model le plus apprécié de toute la ville.
« Ce n’est pas un endroit branché. Mais ne me faites pas rire…vous saviez très bien que vous pouviez me trouver ici…n’est-ce pas ? »


Il faisait bien sûr référence aux démons qui l’avaient suivis des jours durant. Compte tenu de la personne en face de lui, ça ne l’étonnait même pas qu’on l’ait fait suivre ainsi. Après tout le grand démon ne se mouillait sûrement pas sans avoir pris connaissance du terrain avant…Soudainement, l’air se fit moins oppressant et en face de lui le jeune homme changea d’aspect. Il ne fut plus aussi repoussant, dans le sens où il effrayait. Hirô arrêta aussitôt de tripoter sa croix et se concentra sur sa tasse et son interlocuteur. Que lui voulait-il vraiment ?

-Vous avez l'air d'etre bien particulièrement cultivé....Qu'est ce que vous lisez ?

Le Chérubin baissa la tête vers son livre et présenta la couverture au démon.

« Dracula. Je pense que ça ne vous est pas inconnu…Ichiro. »

Il le fixa de manière presque intensive, imprimant les traits de son visage dans son cerveau au cas où il aurait à le recroiser plus tard. Parce que bien sûr il comptait bien à ce qu’ils ne se revoient plus après cette entrevue, quoiqu’en pense le démon. Et pour ça il avait une technique infaillible. La clé d’un monde qui lui était tout réservé. Une information qu’il était l’un des seuls à connaitre. L’Ange reposa son livre bien à plat sur la table et finit sa tasse avant de le fixer à nouveau, plus sûr que jamais.

« Je n’irai pas par quatre chemins. Que me voulez-vous ? Ou plutôt, qu’est-ce qu’un démon de votre niveau me veut à moi ? Ne me dites pas que je vous intéresse, ça frôlerait le ridicule. Sachez que vous n’obtiendrez rien de moi. Je n’ai aucun camp dans la petite guerre qui vous oppose à mes semblables et à vrai dire, je m’en fous de qui va perdre ou gagner. Puis personne ne va gagner. Alors ne perdez pas votre temps avec moi, ou vous le regretterez… »

C’était bien la première fois qu’il menaçait de manière directe un prince des enfers…Et pourtant il ne ressentit aucune peur après l’avoir fait. Parce qu’il savait qu’il était protégé. Il lui suffisait d’ouvrir la bouche et le démon disparaitrait en fumée. Un seul mot et il était à sa merci. Seulement ça il ne le savait pas. Il n’en avait sûrement aucune idée. Après tout les noms originels des anges et des démons n’étaient pas faits pour être connus, et il valait mieux que ce ne soit pas le cas. Peu de personnes connaissaient le nom originel du grand Ichiro, une des plus grandes terreurs de l’Enfer après Lucifer…mais Hirô, lui, le savait. Et grâce à ça, il pouvait presque lui faire faire ce qu’il souhaitait. Sauf qu’il ne s’en servirait que pour se défendre et pas pour attaquer. Ce n’était pas son genre.

« Ne sous-estimez pas ma race. On sait bien plus de choses que vous ne le croyez… »


Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mar 20 Nov - 21:58

    Il était fier de son nom d'humain. Et c'était bien l'une des seuls choses qu'il appréciait. Ca lui permettait de sentir son emprise sur eux aussi, comme sur les démons en bas. Les humains étaient des ames si faciles à apprivoiser que s'en était ridicule. Ils étaient naturellement attirés par la beauté et le danger, et donc par lui. Sauf que dans leur tete, il était un rockeur un peu mystérieux et joueur...Ils ne se doutaient pas une seule seconde qu'il comptait bien les anéantir un par un et qu'il y prendrait le plus grand plaisir.
    Quelque chose lui disait que l'ange le connaissait. Avait t'il été prévenu par des héraults ou des séraphins lors de son arrivée en ville ? Ou le connaissait t'il seulement sous son nom de scène ? Il ne se posa pas la question. Il aimait l'effet qu'il avait eut sur lui.

    « Ce n’est pas un endroit branché. Mais ne me faites pas rire…vous saviez très bien que vous pouviez me trouver ici…n’est-ce pas ? »

    Le sourire qui se voulait aimable, presque, s'effaca du visage du démon pendant quelques secondes, et une brise glacée traversa la pièce qui avait pourtant toute les fenetres et les portes fermées. Il vit du coin la serveuse chercher désespérément d'ou est ce que cela pouvait venir.
    Il ne bougea pas d'un pouce. Mais ne disait t'on pas de se méfier comme de la peste de l'eau qui dort ? C'était tout particulièrement vrai pour lui.
    Il manqua de perdre patience....mais il voulait cet ange. Il le voulait encore plus, maintenant. Pour le broyer, le détruire, lui faire désirer la mort comme jamais. Il voulait le faire souffrir. Mais d'abord, il devait lui faire croire qu'il était quelqu'un de bien, qu'il ne voulait pas de mal.

    « Dracula. Je pense que ça ne vous est pas inconnu…Ichiro. »
    Intéressant. Pensa le démon. Il était apparemment plus intelligent qu'il ne voulait bien le laisser paraître.
    La plupart des anges qu'il avait fait tomber ne lui avaient pas résisté plus de quelques minutes. Ils étaient terriblement naif. Mais lui avait totalement fermé son esprit à son pouvoir de séduction. Il ne pouvait compter que sur son habileté à parler. Pourquoi pas, ca valait le coup de relever le challenge. Il sourit, très doucement.
    -J'aime beaucoup ce livre. L'auteur à un talent pour dépendre des sornettes. Tout le monde sait que de telles créatures n'existent pas.

    Dit t'il très calmement, sans cesser de l'observer, de détailler chaque parcelle de cette peau parfaite qu'il voulait brûler, de ces mains qu'il voulait briser...
    Il se mordit la lèvre, sentant l'adrénaline lui brûler les veines. Il ferma le poing et agrippa son jean pour se calmer et ne rien laisser paraître.
    « Je n’irai pas par quatre chemins. Que me voulez-vous ? Ou plutôt, qu’est-ce qu’un démon de votre niveau me veut à moi ? Ne me dites pas que je vous intéresse, ça frôlerait le ridicule. Sachez que vous n’obtiendrez rien de moi. Je n’ai aucun camp dans la petite guerre qui vous oppose à mes semblables et à vrai dire, je m’en fous de qui va perdre ou gagner. Puis personne ne va gagner. Alors ne perdez pas votre temps avec moi, ou vous le regretterez… »
    Le jeune homme avait un sacré culot. N'importe qui aurait eut le courage de le faire serait entrain de brûler dans les flammes de l'enfer. Immédiatement, l'atmosphère s'alourdit encore plus, devenant pratiquement irrespirable.
    Il se pencha au dessus de la table et eut un rire glacial, totalement dénué d'émotion, sinon la colère à peine maîtrisée.
    Entre ses dents, il grinça.
    -Et je suis curieux de voir comment tu me le ferais regretter, petit ange. Je suis la pour te parler, on ne t'a pas appris à rester poli la haut ?
    Il grogna légèrement et vint s'asseoir à coté de l'ange, le coinçant contre le mur de la salle de thé et son corps frele mais pourtant de pierre, de marbre. Il ne bougerait pas.


    « Ne sous-estimez pas ma race. On sait bien plus de choses que vous ne le croyez… »

    Le jeune homme ne s'interessait pas à ce genre de choses. Il ignora délibérément ce commentaire et approcha son visage du sien.
    -Je sais qui tu es, Kiriyama Hiro. Tu es seul, tu es oublié. Tu n'as aucun pouvoir alors que tu pourrais prétendre à bien plus, je le vois dans tes yeux. Je suis venu te proposer un marché. Et je ne le fais pas pour tout le monde, sois en bien sur.
    J'ai besoin de toi pour quelque chose. En échange, je peux t'offrir énormément de choses.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mar 20 Nov - 22:59

-J'aime beaucoup ce livre. L'auteur à un talent pour dépendre des sornettes. Tout le monde sait que de telles créatures n'existent pas.
« Tout le monde ne le sait pas, apparemment… »


Tout ça commençait vraiment à devenir…ridicule. Cette situation, leur affrontement silencieux. Bientôt Hirô allait devoir retourner travailler et il voulait profiter de ses dernières minutes de tranquillité à boire son thé en lisant un bon livre à en faire peur à plus d’un. Et non pas à papoter avec un démon aussi vieux que le monde qui s’amusait à jouer au jeu du chat et de la souris avec lui. Il ne voulait pas faire la souris et il lui fit bien comprendre. A peine eut-il finit de parler que l’effet démoniaque de son interlocuteur se répercuta à nouveau sur l’atmosphère et s’il n’avait pas été lui-même une créature surnaturelle, il se serait senti plus qu’oppressé par ce qui se tramait. Mais voilà bien longtemps qu’il avait appris à se protéger de l’aura des autres, anges comme démons. Et bien que le visage d’Ichiro soit aussi effrayant que l’enfer lui-même, il ne bougea pas d’un cil, insensible. Indifférent.

-Et je suis curieux de voir comment tu me le ferais regretter, petit ange. Je suis la pour te parler, on ne t'a pas appris à rester poli la haut ?
« On m’a appris bien plus de choses que je ne devrais savoir. »

Puis soudainement il vint s’asseoir à ses côtés, le bloquant contre le mur. Quel était son but exactement en faisant cela ? Vraiment, que lui voulait-il qu’il puisse lui offrir ? A lui, un démon de haut rang ? Cette situation devenait vraiment grotesque et commençait sérieusement à lui porter sur les nerfs.

-Je sais qui tu es, Kiriyama Hiro. Tu es seul, tu es oublié. Tu n'as aucun pouvoir alors que tu pourrais prétendre à bien plus, je le vois dans tes yeux. Je suis venu te proposer un marché. Et je ne le fais pas pour tout le monde, sois en bien sur.
J'ai besoin de toi pour quelque chose. En échange, je peux t'offrir énormément de choses.


Oh ça il en était sûr…comme il était sûr qu’il ne voulait « prétendre » à rien de plus que ce qu’il vivait en ce moment. Il savait qu’il avait les moyens mais ne souhaitait pas se compliquer la vie avec. A quoi bon ? Tout était voué à mal tourner…Le Chérubin se tourna vers le démon, toujours sans aucune crainte dans le regard et, déterminé, le toisa de haut en bas.

« Je ne suis pas oublié, j’ai choisi ce que je suis aujourd’hui. La solitude est la meilleure des alliés à mon humble avis. Je ne veux pas plus, ma vie me convient très bien comme elle est. Je décline votre marché, quel qu’il soit. Aucune de vos offres ne pourra m’intéresser ne serait-ce qu’un petit peu. Vous et moi ne vivons pas dans le même monde et c’est bien mieux ainsi. »

Restait cependant une petite question en suspens…bien qu’il ne veuille pas marchander avec lui, il était « curieux » de savoir pourquoi…lui. C’est vrai non ? Qu’est-ce qu’une personne pour lui pouvait bien lui demander à lui, l’ange qui ne parlait à personne et qui ne faisait qu’observer ce qui l’entourait…Mais ça ne l’étonnait pas plus que ça. Car Ichiro n’était pas le seul à lui demander de tels « services ». Celui qui était considéré comme son frère, Kei, lui avait proposé la même chose. Sauf que contrairement à cette fois, il avait accepté. Parce que contrairement à Ichiro, l’autre démon ne faisait pas ça pour exterminer toute forme de vie sur Terre. Et qu’il avait beaucoup à lui offrir. Ou du moins des choses qui étaient capables de l’intéresser un peu.

« Permettez-moi de vous demander juste un petite chose…pourquoi vous embêter avec un Chérubin alors que sûrement vous pourriez mettre un Séraphin dans votre poche beaucoup plus facilement ? Ou au moins un bon nombre d’anges et qui vous seront bien plus utiles pour votre entreprise. Après tout, comme vous l’avez dit, je suis seul et oublié. Informé, mais seul et oublié. Etes-vous si désespéré de vous trouver des objets que vous allez carrément chercher dans les débris de Dieu ? »

Toujours aussi franc dans ses propos, il cherchait à le provoquer d’une certaine manière. Et le plus simple quand vous êtes en face d’un démon, c’est bien sûr de le mettre en pétard. Voilà une chose qui ne changerait jamais.


Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mer 28 Nov - 21:50

    C'est vrai...A quoi ca pouvait bien servir de continuer à accumuler les mondanités et tout cela pour rien ? Il sentait bien que l'ange en face de lui lui était particulièrement hostile. Et il n'y avait qu'une raison pour qu'il soit aussi révulsé par sa présence, c'est qu'il n'avait pas été dupe et qu'il était passé au travers de son filet de séduction. Il n'avait pas réussi à brouiller son esprit de déduction. Mais ce n'était pas bien grave.
    Il préférait faire dans la subtilité, ne voulant pas s'abaisser au niveau de ses compagnons (ou plutot animaux de compagnies), les démons. Parfois, pourtant, la force était une bonne alternative à la manipulation.
    Et en général, quand le jeune homme utilisait la force, c'était toujours particulièrement explosif. Ce n'était pas le prince du 8eme Cercle des Enfers pour rien...

    A l'instant ou le plus jeune brisa les apparences et l'insulta ouvertement en insinuant qu'il serait capable de le mettre en déroute, ses efforts pour essayer d’être gentil disparurent en un claquement de doigt.
    Son aura démoniaque revient avec force, se répercutant sur tous les murs, les faisant presque trembler sous la pression. Aurait t'il cédé à sa fureur, qu'il n'aurait pas hésité une seconde à faire griller ce gentil petit ange sur place. Utile, ou pas d'ailleurs. Mais il était quelqu'un de très patient. Alors il sut se calmer, réguler sa colère.

    « On m’a appris bien plus de choses que je ne devrais savoir. »

    Quelle arrogance, ce gamin. Ça lui aurait plus si elle ne venait pas d'un ennemi. La, ca avait le don de l'horripiler autant que ça l'attirait.
    Finalement, il décida d'y aller franchement. De ne pas le ménager. Il voulait savoir pourquoi est ce qu'il était ici ? Il ne lui dirait JAMAIS qu'il avait besoin de lui. Mais c'était quelque chose comme ca, à vrai dire.
    Ses pouvoirs l'intéressaient, son intelligence l'intéressait. Et le fait qu'il soit isolé du reste de la communauté l'intéressait...Il semblait etre une proie particulièrement facile. Il s'était peut etre trompé. Ce qui ne l'empecherait pas de l'avoir, quand meme.

    Personne ne pouvait résister à l'appel du pouvoir...Il y avait bien ces personnes qui se voilaient la face en se faisant passer pour altruistes. Mais l'existence des anges exterminateurs ne prouvait pas qu'ils étaient tous au meme niveau ?

    « Je ne suis pas oublié, j’ai choisi ce que je suis aujourd’hui. La solitude est la meilleure des alliés à mon humble avis. Je ne veux pas plus, ma vie me convient très bien comme elle est. Je décline votre marché, quel qu’il soit. Aucune de vos offres ne pourra m’intéresser ne serait-ce qu’un petit peu. Vous et moi ne vivons pas dans le même monde et c’est bien mieux ainsi. »

    Le jeune homme fronça les sourcils, essayant ne pas perdre pied. Il ne fallait pas qu'il s'énerve maintenant, non, il fallait qu'il soit patient.
    Il ferma les yeux, essayant de contrôler ses accès de colère. Personne ne lui avait encore refusé quoi que ce soit et ce n'était pas maintenant que ca allait commencer, non. Il allait le faire changer d'avis. De son plein gré ou par la force.

    « Permettez-moi de vous demander juste un petite chose…pourquoi vous embêter avec un Chérubin alors que sûrement vous pourriez mettre un Séraphin dans votre poche beaucoup plus facilement ? Ou au moins un bon nombre d’anges et qui vous seront bien plus utiles pour votre entreprise. Après tout, comme vous l’avez dit, je suis seul et oublié. Informé, mais seul et oublié. Etes-vous si désespéré de vous trouver des objets que vous allez carrément chercher dans les débris de Dieu ? »

    Le démon ricana. Pourquoi ? C'est vrai oui, pourquoi ? Il était devenu obsédé par ce chérubin, par sa présence et son visage, à l'instant ou il avait vu. Et les choses n'avaient fait qu'empirer à chaque nouvelle chose, particularité qu'il découvrait. Et bientôt, il était devenu fou à l'idée de ne pas le posséder tout entier. Il voulait pouvoir en faire tout ce qu'il voulait. Il voulait pouvoir le torturer comme l'embrasser, le détruire, le réduire en miettes et le réparer.
    Il attrapa le jeune homme par son col, et, doté d'une force plus qu'impressionnante pour sa petite taille, le colla contre le mur, refermant sa main autour de son cou.

    -Écoute moi bien, mon ange. L'important ce n'est pas pourquoi. Mais je te conseille de bien y réfléchir, parce que tu n'as pas réellement le choix. Soit tu acceptes et tu en tires tous les profits possibles, soit tu refuses et je te détruis pièce par pièce et assez lentement pour tu me vois tuer tous tes amis par la meme occasion.
    Alors, qu'est ce que tu en dis ?


    Il sourit largement, ses yeux froids et impitoyables plongés dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Jeu 29 Nov - 17:42

Hiro savait que provoquer un démon aussi puissant n’allait pas aider à le garder en vie bien longtemps. Il sentait Ichiro bouillonner à l’intérieur et plus les secondes passaient, plus l’air se faisait rare, l’atmosphère oppressante…Mais ça il s’en foutait bien. Voilà bien longtemps qu’il ne se laissait plus impressionner aussi facilement qu’on le voudrait, après tout il était un Chérubin ! Si un ange de son rang commençait à avoir la trouille dès qu’un démon s’énervait un peu…ils n’en seraient pas là aujourd’hui et les Enfers auraient bien avancées dans leur recherche de domination. Bref, tout ça pour dire qu’il n’allait pas se laisse faire, peu importe combien son adversaire était puissant.

Peut-être était-il allé trop loin cette fois par contre. Il avait refusé son offre ouvertement et à moitié insulté, pas étonnant que, soudainement, il se retrouve violemment collé au mur avec une poigne puissante dans une petite main qui enfermait son cou et réduisait sa maigre respiration. Son visage se retrouva en face de celui d’Ichiro et il pu observer le noir profond de ses yeux sans vraiment avoir besoin de chercher à le faire. Un léger frisson le parcourut néanmoins tellement les doigts qui enserraient sa gorge était glacials, tels la mort. Le tuerait-il devant une bonne dizaine de témoins ? Oui, s’il le voulait il le ferait sans aucun doute. Et au passage il exterminerait tous les autres. Mais Hirô ne comptait pas se laisser tuer non plus, il y avait une limite à sa passivité !

-Écoute moi bien, mon ange. L'important ce n'est pas pourquoi. Mais je te conseille de bien y réfléchir, parce que tu n'as pas réellement le choix. Soit tu acceptes et tu en tires tous les profits possibles, soit tu refuses et je te détruis pièce par pièce et assez lentement pour tu me vois tuer tous tes amis par la meme occasion.
Alors, qu'est ce que tu en dis ?


Aussi effrayant que soit le démon en face de lui, il ne pu s’empêcher de laisser un petit sourire étirer ses lèvres pleines d’ange parfait. S’il pensait l’avoir ainsi, il se fourrait le doigt dans l’œil et bien profond ! Le Chérubin laissa quelques secondes s’écouler, défiant du regard le petit homme d’une puissance incroyable en face de lui. Ses bras pendaient le long de son corps et pas une seconde il ne pensa à essayer de retirer la main du plus vieux. La confrontation dura un bon moment jusqu’à ce qu’il reprenne lui-même la parole.

« Pour qui me prenez-vous ? Il faut être niais pour croire que tous les anges ont un cœur d’artichaut et des amis à la pelle. Ce n’est pas mon cas. Cherchez autant d’amis à torturer que vous en voudrez, je n’en ai pas. Etes-vous sûr de vous être vraiment bien renseigné à mon sujet ? »

C’était plus fort que lui, il se devait de remettre ce démon à sa place. Après tout, peu de personnes étaient vraiment capables de le faire non ? Il avait l’opportunité de lui faire comprendre qu’il ne contrôlait pas tout, et heureusement !

« Je refuse, tout simplement. Et ce serait idiot de croire que vous pouvez me détruire aussi facilement. Je ne suis pas forcément de nature présomptueuse mais je pense être plus fort que vous sur ce coup-là. Souhaitez-vous savoir pourquoi ? C’est encore plus simple que de tuer quelqu’un pour vous. Réfléchissez-bien… »

Il ne pensait pas vraiment avoir à utiliser cette carte mais si c’était le seul moyen pour qu’il lâche sa prise… ! Le jeune mannequin n’aimait pas cette sensation sur sa gorge, fort désagréable. Et il était prêt à tout pour que le démon arrête de le menacer. Ça non plus, ce n’était pas agréable et il était bientôt l’heure pour lui de retourner travailler au musée. Il espérait sincèrement que le démon le laisserait tranquille rapidement et irait se trouver une autre proie plus juteuse que lui…


Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mar 11 Déc - 15:57

    Soyons honnêtes, Ichiro était loin d’être un démon « gris ». Souvent, certains démons avaient des restes de faiblesses d'une vie humaine ou d'une vie d'ange...alors, ils avaient toujours cette petite voix, au fond, qui les empêchaient parfois de faire leur travail de démon. Ils étaient plus réfléchi, plus mesurés. Mais Ichiro était fou. Il était totalement dénué de conscience et avait tué des anges, des démons, et des humains, même très proche de lui pour moins que cela. Meme des personnes qui lui étaient très utiles. Pourtant....pourtant, malgré le ton condescendant de cet ange, son air hautain totalement horripilant et son évident manque de respect envers lui, il n'arrivait pas à l'achever. Il y pensait, mais c'est comme si l'ordre envoyé par son cerveau se heurtait littéralement à un mur avant d’être communiquée à ses membres.

    Alors il n'arrivait qu'a faire une chose : le menacer, la voix sombre et caverneuse, les dents serrées. Toute sa colère s'accumulait en lui, le faisant trembler, sans qu'il ne soit capable de se calmer. Il n'en serait sûrement pas capable avant qu'il n'aie pu tuer cet ange, d'ailleurs. Car quand quelqu'un s'attirait ses foudres, il n'en ressortait jamais vivant.
    Ne revait t'il pas ? Cet ange venait de lui...sourire ? Alors qu'en un seul geste, il aurait pu lui tordre le cou ? Lui briser la nuque et en faire un pantin ? Il avait visiblement du mépris pour la mort et le danger. Mais il ne comprenait pas...En général, tous finissaient par craquer. Car si ce n'était pas parce qu'ils étaient séduits, c'était par la force de la terreur, qu'ils lui obéissaient. Mais malgré le fait qu'il aie menacé de détruire tout ce qu'il aimait avant de le tuer lui, il ne semblait pas le moins du monde dérangé par cette perspective.

    « Pour qui me prenez-vous ? Il faut être niais pour croire que tous les anges ont un cœur d’artichaut et des amis à la pelle. Ce n’est pas mon cas. Cherchez autant d’amis à torturer que vous en voudrez, je n’en ai pas. Etes-vous sûr de vous être vraiment bien renseigné à mon sujet ? »


    Le démon brûlait littéralement. « Niais... ? » Se moquait t'il de lui ? Voulait t'il sérieusement mourir ? Le pire était qu'il avait raison. Il s'était laissé aveugler par son envie de l'avoir sous son pouvoir mais aussi par sa propre confiance en lui. Il avait cru que par son isolement, il serait très facile de le séduire et de l'obtenir. Loin de lui l'idée de le voir en faire une force.

    -Et toi ? Pour qui me prend tu ? Es tu complètement suicidaire ? Je n'hésiterais pas à te tuer dans la seconde, alors tu devrais réviser ta façon de me parler et ta décision
    .

    Le maître de la destruction était étonnement calme. C'était comme si quelque chose dans le regard du plus jeune brouillait ses ondes et lui faisait oublier pourquoi est ce qu'il était si furieux et pourquoi il voulait le tuer quelques secondes auparavant. Essayant de rester focalisé sur ce qu'il voulait, il fusillait le plus jeune du regard sans le lacher.

    « Je refuse, tout simplement. Et ce serait idiot de croire que vous pouvez me détruire aussi facilement. Je ne suis pas forcément de nature présomptueuse mais je pense être plus fort que vous sur ce coup-là. Souhaitez-vous savoir pourquoi ? C’est encore plus simple que de tuer quelqu’un pour vous. Réfléchissez-bien… »

    Est ce qu'il osait sérieusement imaginer que lui, un petit chérubin de rien du tout, pouvait le détruire ? Lucifer n'en avait lui meme pas été capable, quand il avait prit la tete des enfers, et maintenant, il était bien plus puissant que lui. Peut etre était t'il encore plus puissant que Dieu lui meme ?
    La seule personne capable de le détruire, c'était lui meme. Et ca n'arriverait jamais. Non, il ne savait pas quelle arme le plus jeune pouvait avoir en sa possession qui pourrait avoir une seule chance de le mettre hors d'état de nuire.
    Et pourtant...Il était loin de se douter d'a quel point il avait le pouvoir sur lui. Il fit un sourire tout à fait mauvais qui voulait dire « tu ne paies rien pour attendre », puis le lacha (de toute facon, si il s'enfuyait, il aurait très vite fait de le retrouver, il n'avait pas peur de ca le moins du monde), et alla s'asseoir à table cérémonieusement.

    -Et bien vas y, dis moi tout alors, je t'écoute.


    Il se pencha un peu vers lui, les yeux plus noirs que l'encre, et le sourire sur son visage qui aurait presque pu être séduisant, si il n'avait pas été glacial et totalement effrayant.

    -Mais tu as intérêt à ce que ce soit vraiment intéressant. Parce que sinon....Il chuchota presque les derniers mots. Tu es mort.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mar 11 Déc - 19:49

- Et toi ? Pour qui me prend tu ? Es tu complètement suicidaire ? Je n'hésiterais pas à te tuer dans la seconde, alors tu devrais réviser ta façon de me parler et ta décision.

Hirô aurait presque ri si la main du démon n’était pas encore en train de lui couper la respiration. Enfin, pour peu qu’il en ait une. Non, il ne lui faisait pas peur du tout, par contre il avait très peur d’être en retard à son travail et de se faire virer ! Ce serait inconcevable pour lui qu’une telle chose arrive et il ne laisserait pas un être aussi noir lui pourrir sa journée par simple caprice…Alors il alla tout de suite à l’essentiel, une chose qui pourrait le faire partir. Il le menaça, essayant de lui faire comprendre que s’il le souhaitait, le Chérubin pouvait devenir plus dangereux qu’il ne le pensait. Bien sûr, il savait qu’Ichiro ne le croirait pas du tout et là était le point fort de sa tactique. Il le prenait pour un moins que rien, il ne pensait pas qu’il détenait un tel pouvoir en lui, un pouvoir qui résidait en un seul mot…un seul petit nom…

Le démon le lâcha avec un sourire méprisant auquel il ne fit pas attention et alors qu’il allait se rasseoir en face de lui, Hirô se rassit le dos droit devant la table et remit bien en place le col de sa chemise, comme si tout ça ne l’avait pas du tout choqué. Ce qui était le cas. Des timbrés de démons, il en voyait souvent !

- Et bien vas y, dis moi tout alors, je t'écoute.

L’ange eut un petit rictus.

« Je ne crois pas que vous vouliez vraiment le savoir. »

Mais celui-ci, apparemment, n’avait pas vraiment entendu ce qu’il venait de dire et jouait encore son grand méchant loup.

- Mais tu as intérêt à ce que ce soit vraiment intéressant. Parce que sinon....Il chuchota presque les derniers mots. Tu es mort.

Hirô n’avait jamais soupiré aussi fort qu’à ce moment-là, montrant à quel point les menaces du démon ne marchaient pas sur lui. C’était quoi cette technique d’abord hein ? N’étaient-ils pas assez intelligents pour influencer les autres autrement que par des menaces et de la violence ? Ahlàlà, quelles bandes de brutes…enfin, ce n’était pas nouveau et bien sûr que le Prince de ces imbéciles l’était lui-même…mais ça, il n’allait pas lui faire remarquer. Ce n’était pas vraiment le bon moment…

Il se mit alors à fouiller dans son petit sac à la recherche d’un stylo et d’une feuille vierge, qu’il finit par trouver au bout de quelques secondes. Le visage calme, serein et dénué d’expression, il posa la feuille bien à plat sur la table et la poussa en face du démon, la paume de sa main la maintenant bien droite. Puis, de sa main droite, fine et blanche, il prit le crayon et commença à tracer des lettres au crayon de papier, les unes après les autres et bien distinctes. L’ange savait qu’il avait une très belle écriture, on lui avait souvent fait remarquer, mais à cet instant il était sûr que ce n’était pas ça qu’Ichiro regardait le plus.

Non, il regardait les 4 lettres que le Chérubin venait d’écrire. Et qu’il épela.

« B »
« A »
« A »
« L »


Il lui laissa bien le temps de s’imprégner de l’information puis reprit le papier, gomma ce qu’il y avait dessus, brula le papier avec un briquet et rangea son crayon dans son sac. S’adossant contre sa chaise, il fixa à nouveau le démon sans ciller.

« Alors, cher ‘Ichiro’, cette information est-elle assez ‘intéressante’ pour vous ? »


Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Lun 24 Déc - 14:30

    C'était la toute première fois que quelqu'un osait s'opposer à lui de cette facon. En tout cas, personne n'avait eut le temps d'aller jusque la puisqu'ils étaient tous morts bien avant. Parler avec lui...c'était assez délicat, dans le sens ou on avait une chance sur deux de dire quelque chose qui ne lui plairait pas et finir en cendres, anges, démons comme humains. Il ne faisait jamais dans la demie mesure. Alors pourquoi se sentait t'il si faible aujourd'hui ? C'était comme si le calme de l'ange si énervant lui otait toute son énergie destructrice. Comme si son corps faisait sonner une sirène dans son crane « Tu devrais écouter ce qu'il a a te dire », lui disait t'elle. Pourquoi ca ? Il n'en savait rien.
    Mais il finit tout de même par se séparer du jeune homme, desserrant sa prise sur sa gorge, et le mettant au défi de lui faire savoir ce qui le rendait aussi sur de ressortir vivant de cette petite conversation.

    « Je ne crois pas que vous vouliez vraiment le savoir. »

    Ce genre de comportement, il trouvait cela tout simplement horripilant. Et ce même si il avait le même, en général, avec ses victimes.
    Il fusilla le plus jeune du regard, se retenant de le faire voler en éclats, tout simplement parce que maintenant, il était curieux, et cette curiosité venait de donner un petit répit au plus jeune, et donc, un répit qui pourrait leur sauver la vie à tous les deux.

    -Essaie toujours.

    Fit t'il, le détaillant durement. Il était réellement beau, réellement arrogant aussi. Son long soupir devant ses menaces le montrait bien...Il n'avait pas peur de lui. Ce qui était plutot surprenant, le rendait tout simplement furieux mais aussi l'excitait. Ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti telle charge d'adrénaline....
    Essayant de lire ses intentions au fond de ses yeux, il plissa les siens, en le voyant sourire. Ah oui ? Il prenait ça à la rigolade ? Ce garçon était sérieusement étrange....Pour son propre bien, il avait plutôt intérêt à ce que sa solution soit VRAIMENT efficace. Oh...il savait quelle était la seule façon de le contrôler...Mais jamais personne en tous ces siècles d'existence n'avait pu l'utiliser...Pourquoi lui, aujourd'hui ? Ca ne lui traversait meme pas l'esprit.

    -Alors ? J'attends.

    L'ange prenait tout son temps, sans rien dire, pour sortir une feuille et un crayon de sa poche. Qu'est ce qu'il pensait faire ? Il ne pensait pas que c'était le bon moment pour faire des dessins. Pas quand il était à deux doigts seulement de partir en fumée...
    Il jeta tout de même un coup d'oeuil dubitatif sur le papier. En quelques secondes, son regard, pourtant, changea du tout au tout. De blasé, il passa à étonné, puis à effrayé, et enfin à furieux. Comment pouvait t'il savoir...comment pouvait t'il savoir son vrai nom ? C'était tout simplement impossible.
    Il vit le papier bruler sous ses yeux, se transformant en poussière. Pendant quelques secondes, il pensa avoir fait un terrible cauchemar, mais c'était vrai...Ce fichu ange avait trouvé son point faible...

    -Comment as tu pu ??

    « Alors, cher ‘Ichiro’, cette information est-elle assez ‘intéressante’ pour vous ? »

    Beaucoup de choses se passèrent en une seconde. Ichiro, hurlant de rage, se jeta sur l'ange, un coup de poing dans le ventre envoyant le léger etre ailé s'encastrer, ou presque, dans le mur plus loin. Des cris retentirent mais il n'y fit aucun cas alors qu'il bondissait sur le plus jeune, le collant au sol. Il leva son poing, pres à le tuer...Quand soudainement, il se rappela de ce qu'il risquait si il s'amusait à ca, et soudainement, laissa retomber son poing.

    -Je trouverais un moyen de t'avoir, ne t'inquiètes pas.

    Il se releva, et le laissa allongé sur le sol.

    -Et je prendrais un malin plaisir à te faire souffrir avant de te détruire. Ajouta t'il avant d'aller ramasser sa veste, pour s'en aller, quand il hésita et se tourna vers lui.
    -Comment est ce que tu as su ?
    Si quelqu'un, n'importe qui, avait cette information et avait osé la réveler à ce gars là, il allait aussi s'en occuper, et avec soin. Il détestait ca plus que tout, de n'avoir aucun pouvoir sur quelqu'un parce que celui avait son existence entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mer 26 Déc - 16:41

Hirô avait pris son temps pour révéler ce qu’il savait au démon, et non pas pour créer un effet de surprise ou quoique ce soit d’autre, mais surtout parce qu’il avait l’habitude d’être précis dans ses mouvements, quitte à ce qu’ils soient plus lents que la normale. Ecrire à l’envers, même si c’était facile, lui prenait un peu plus de temps car il avait une écriture qu’il voulait toujours soignée et agréable à regarder. Mais, finalement, le nom de son ennemi fut écrit et épelé et, juste après ça, le Chérubin s’occupa de détruire les preuves, observant le regard maintenant furieux de son adversaire en face de lui. Il savait qu’il l’avait surpris et aussi mis en colère, c’était légitime. Lui-même, si on venait lui dire qu’on pouvait le tuer juste en ouvrant la bouche, il aurait quelques craintes. Mais au fond ça ne lui faisait pas si peur alors que, pour Ichiro, c’était une catastrophe. En effet, avec ça Hirô pouvait lui faire faire n’importe quoi sous peine de le tuer. Et comme le démon avait soif de pouvoir, mieux valait qu’il ne meure pas si vite ! Mais une chance pour lui, l’ange n’en avait rien à faire de son existence, tant qu’il laissait la sienne tranquille. Il n’avait aucune raison de dire ces 4 lettres ensemble à voix haute si on lui laissait la paix. Par contre si on essayait de le tuer…il n’allait certainement pas hésiter !

En quelques secondes par contre il se retrouva propulsé à l’autre bout de la pièce et s’écrasa contre une table et un mur, sa tête cognant la pierre avec violence. Le jeune homme grogna et essaya de se relever rapidement mais déjà le démon était au-dessus, menaçant et prêt à attaquer comme un loup sur sa proie qu’il va dévorer. Hirô, alors, plongea son regard dans le sien et le soutint, prêt à dire son vrai nom s’il le fallait. Serait-il assez bête pour… ?

Non, bien sûr que non… au dernier moment Ichiro se releva et le regarda comme si c’était lui le monstre. Mais il ne lui faisait pas peur, même dans cette position avilissante.

- Je trouverais un moyen de t'avoir, ne t'inquiètes pas.

Le Chérubin fit une petite grimace alors que son adversaire se relevait. Il se frotta la tête et écarta une mèche de devant ses yeux.

- Et je prendrais un malin plaisir à te faire souffrir avant de te détruire.
« Vous devriez plutôt laisser passer et vous occuper d’autre chose. Ne vous embêtez pas avec moi. »

Et surtout Hirô n’avait pas envie d’avoir la menace du démon au-dessus de sa tête pendant des années tout ça parce que ce dernier n’arrivait pas à avaler qu’un ange pouvait le détruire avec juste quelques lettres.

- Comment est ce que tu as su ?

L’ange se releva en se tenant au mur et épousseta ses affaires, fit craquer son cou et retrouva une certaine dignité devant son ennemi. Impassible, il alla ramasser son livre, qu’il reposa correctement sur la table, récupéra le verre par terre afin que personne ne se blesse avec et enfin se tourna vers Ichiro comme s’il daignait enfin accepter sa présence et lui adresser la parole.

« Un ange me l’a révélé. Quelques heures avant que vous ne le tuiez. Il savait que vous en aviez après lui et qu’il allait mourir alors il a fait la chose la plus normale qui soit : il a mis toutes les chances de son côté en révélant ce qu’il savait. De toute façon, c’était soit ça soit il trouvait le moyen de vous anéantir avant mais le pauvre, il était muet…vous choisissez bien mal vos cibles ! »

Le mannequin eut un petit sourire narquois et se recoiffa rapidement en se regardant dans une cuiller avant de reprendre son livre dans ses mains et de caresser doucement la couverture lisse.

« Je ne sais pas à qui il l’a dit d’autre. Et si cette personne s’en servira. Pour ma part, c’est comme si je ne savais rien de tout ça…tant que vous me laissez tranquille. Je n’aime pas qu’on dérange ma tranquillité Ichiro-san, et vous savez maintenant que si vous essayez, vous risquez beaucoup. Ne cherchez pas les ennuis, faites comme si je n’existais pas…et je ferai comme si je ne savais rien. »

Mais comme c’était un démon, il ne comptait pas trop dessus…après tout c’était la colère et l’envie de vengeance qui guidaient ses pas !


Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Sam 29 Déc - 15:05

    Le démon était quelqu'un de très impatient, et il fallait énormément de choses pour obtenir son attention. Et quand quelqu'un lui faisait perdre son temps, il trouvait ca le plus énervant possible. Cet ange, de toute évidence, était entrain de lui faire perdre le sien volontairement...mais il était trop curieux de savoir ce qui le rendait si sur de pouvoir le neutraliser. Après tout, il n'y avait que très peu de chances qu'il ne sache pas qui il était et ce qu'il était capable de faire. Partout : sur terre, au ciel et dans les enfers, les gens les plus puissants tremblaient au simple son de son prénom. Lui, pourtant, le regardait comme si il avait toujours une longueur d'avance sur le démon. Ainsi, celui ci était curieux de savoir si il était vraiment aussi intelligent qu'il en avait l'air, ou si il était seulement inconscient.

    Mais il se rendit alors subitement compte qu'il aurait mieux fait de ne jamais tomber sur la photo de cet ange en se promenant dans Shibuya. Il avait été leuré par sa beauté, comme énormément de personnes, sans aucun doute. En fait, cet homme était surement l'un des anges possédant le plus grand pouvoir dans ce monde.
    Comment ? Pourquoi ? Comment est ce qu'il pouvait savoir son nom ? Se pourrait t'il qu'il aie accés à des secrets que d'autres ne soupconneraient meme pas ?
    Les questions se mirent soudainement à filer, tourner dans sa tete, s'entremeler jusqu'a en devenir totalement incompréhensibles.

    Alors, sa seule arme quand il ne comprenait pas (et ce n'était pas souvent, croyez moi), c'était la violence, et en quelques secondes, il explosa littéralement, alertant tout le monde dans le salon de thé. Il fallait qu'il le tue, qu'il le réduise en poussière. Dommage, il aurait aimé le faire souffrir rien que pour le punir de s'etre moqué de lui, ce que personne ne s'était jamais permis, mais il ne pouvait pas le laisser faire plus longtemps, le laisser le controler, influencer son esprit.
    Soudainement, il se rappela pourtant quel était son but premier. Ouvrir un nouveau cercle des Enfers sur la Terre après l'Apocalypse, et reprendre le trone qui lui revenait de droit...Et si il mourrait ? Ca laisserait le champ libre à Lucifer, et à tous ses détracteurs...Il ne pouvait se le permettre.

    Encore une fois, cet ange avait un vrai pouvoir sur lui. Et c'est plus qu'a contre coeur qu'il finit par se relever. Jamais il n'avouerait qu'il lui faisait peur. Que savoir que pour la première fois, quelqu'un avait le droit de vie ou de mort sur lui, ca le mettait totalement hors de lui.
    Il voulait savoir par qui il avait appris cette chose.

    « Vous devriez plutôt laisser passer et vous occuper d’autre chose. Ne vous embêtez pas avec moi. »

    Le jeune homme était furibond. Il pointa un doigt vers lui, ses yeux luisant de rouge feu.

    -Je t'interdis de me donner des conseils. Je ne peux peut etre pas te tuer, mais je peux toujours te faire du mal.

    Il avait plus d'un moyen de torture, c'était clair.

    « Un ange me l’a révélé. Quelques heures avant que vous ne le tuiez. Il savait que vous en aviez après lui et qu’il allait mourir alors il a fait la chose la plus normale qui soit : il a mis toutes les chances de son côté en révélant ce qu’il savait. De toute façon, c’était soit ça soit il trouvait le moyen de vous anéantir avant mais le pauvre, il était muet…vous choisissez bien mal vos cibles ! »

    Ca y est, il se rappelait de qui il parlait maintenant. Ce fichu larbin. Il n'aurait pas du le laisser s'enfuir sous prétexte qu'il ne le pensait pas capable de faire grand mal.
    C'était vraiment l'une des seules fois ou il avait fait une terrible erreur. Il était si furieux que si il l'avait pu, le démon aurait bien tué l'homme deux fois.

    « Je ne sais pas à qui il l’a dit d’autre. Et si cette personne s’en servira. Pour ma part, c’est comme si je ne savais rien de tout ça…tant que vous me laissez tranquille. Je n’aime pas qu’on dérange ma tranquillité Ichiro-san, et vous savez maintenant que si vous essayez, vous risquez beaucoup. Ne cherchez pas les ennuis, faites comme si je n’existais pas…et je ferai comme si je ne savais rien. »

    Le démon eut un sourire narquois franchement méprisant.

    -Tu t'en es peut etre sorti pour cette fois, mais crois moi que je n'accepterais pas ca bien longtemps. Je trouverais un moyen de te le faire payer.

    Il passa sa main dans cheveux noirs et remit ses lunettes sur son nez avant de se détourner.
    -Profites bien d'avoir l'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Sam 29 Déc - 18:39

- Je t'interdis de me donner des conseils. Je ne peux peut etre pas te tuer, mais je peux toujours te faire du mal.

Hiro soupira. Ce démon ne comprenait vraiment rien hein ? Il ne comprenait pas que laisser tomber l’empêcherait de mourir ? Franchement, il n’avait pas envie d’avoir à dire son nom pour le voir disparaitre en fumée ! Ce n’était pas son délire à lui…Pour mettre un terme à cet échange stupide, il expliqua rapidement à son adversaire comment il en était venu à savoir son nom originel. Peut-être allait-il se souvenir de cet ange qu’il avait martyrisé –apparemment- jusqu’à ce que celui-ci s’enfuit, prenne le premier ange important qui passe (donc lui) et lui révèle ce qu’il savait, avant de se faire tuer. C’était sa destinée, certains diraient.

- Tu t'en es peut etre sorti pour cette fois, mais crois moi que je n'accepterais pas ca bien longtemps. Je trouverais un moyen de te le faire payer.

Le Chérubin leva les yeux au ciel en s’époussetant à nouveau. Il n’allait vraiment pas lâcher l’affaire apparemment… et ça commençait à l’embêter sérieusement ce genre de comportement. Il venait quasiment de lui promettre de ne pas user de son élément de supériorité sur lui tant qu’il le laissait tranquille et lui lui cherchait des ennuis ? N’était-ce pas suicidaire ??? Espérait-il au fond qu’il dise son nom ou quoi ? C’était quoi ce petit jeu auquel il jouait ? Franchement, le jeune homme n’avait pas envie de s’embêter avec lui hein. Il voulait retourner à sa petite vie sans craindre de revoir le démon qui viendrait tout foutre en l’air tout ça parce qu’il n’est pas content !

- Profites bien d'avoir l'avantage.

Eh ? Il allait s’en aller comme ça après lui avoir dit seulement ça ? C’est tout ? Non mais il se prenait pour qui là ? Ok il était un des plus grands en Enfer, mais lui n’était pas une mauviette non plus, pas un déchet et le dernier des derniers, alors il avait le droit à un peu plus de considération et surtout pas des menaces !

« Mais pourquoi vous ne me laissez pas tranquille à la fin ? Je ne vous ai rien demandé moi ! Allez torturer quelqu’un d’autre mince ! C’est pas vrai ça, même sur Terre il n’y a pas moyen d’avoir la paix ! »

L’ange frappa sur la table, s’emportant légèrement puis se reprit. Il était plus intelligent qu’eux, il ne se mettait pas en colère si facilement. Non, il avait du self-control. Il fallait juste qu’il mène un peu mieux son jeu pour qu’Ichiro laisse tomber de lui-même. Il ferma les yeux un petit moment puis les rouvrit, certain au fond que le démon n’était pas parti pendant ce temps-là, puis s’approcha de lui avec un air froid et déterminé qui rivalisait avec le feu dans les siens.

« Je n’aime pas votre petit jeu, et je vous préviens tout de suite. Je ne vous permettrai jamais de jouer avec moi. Vous êtes peut-être un des maitres des cercles de l’Enfer mais vous n’êtes au fond qu’un démon. Je n’ai pas peur de vous et je sais me défendre quand il le faut. Vous prenez sûrement ces mots à la légère mais vous devriez faire attention. Vous n’avez aucune emprise sur moi et n’en aurez jamais, ce qui est très différent quand on considère qu’avec un seul mot je peux vous tuer. Tentez quoique ce soit, et je n’hésiterai pas à les dire. Au moins ça me débarrassera d’une gêne.»

Il savait que dire ça à quelqu’un comme Ichiro était dangereux. Mais il fallait qu’il sache qu’il ne serait pas un de ces toutous qui passaient leur vie à ses ordres. Aussi passif soit-il, il ne laisserait pas sa tranquillité être dérangée par lui.

« Ne m’approchez plus jamais. »


Revenir en haut Aller en bas
 
Ichiro
Devil † Ancient

avatar




MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Mar 8 Jan - 0:06

    Cet ange n'était finalement pas aussi intelligent qu'il l'avait pensé pendant quelques secondes. Il n'avait eut qu'énormément de chances. Ce qu'il ne savait pas, c'est que lorsque le prince de la destruction avait décidé de tuer quelqu'un, il le tuerait coûte que coûte. Ça pouvait paraître imbécile de sa part, mais c'était simplement dans sa nature de démon. Il était comme un énorme trou noir destructeur, qui happait chaque trace de vie qui décidait de graviter un peu trop près de lui, et qui ne cessait jamais de grandir, lentement, très lentement, mais sûrement, jusqu'à ce qu'il n'enveloppe toute l'humanité et puis la réduise au néant.

    Il n'en démordrait pas. Que le chérubin essaie de dire son nom si il voulait ! Il serait plus rapide et plus malin que lui. Et si il était trop embêtant, alors, il enverrait Hina le tuer. Son fidèle bras droit serait aussi discrète et efficace qu'une souris, elle le séduirait, comme le vil serpent qu'elle était et l'achèverait. Alors le jeune homme aurait eut ce qu'il voulait. Pour le moment, pourtant, c'était bien trop amusant de jouer avec les nerfs de ce piaf. Son énorme surprise temporaire avait laissé place à de l'intéret, mais surtout, il ne pensait pas que l'homme serait capable de lui faire du mal. Il n'était qu'une grande gueule qui avait décidé de défier un démon parce qu'il aimait le danger.

    Le jeune homme ne pensait surtout pas que c'était quelqu'un qui méritait le respect. En fait, il ne respectait personne, ce n'était pas nouveau. Mais surtout lui. Ce n'était qu'un insecte qu'il révait d'écraser mais qui pour le moment, allait laisser une trop grosse tache sur le pare brise de sa vie.
    Il épousseta doucement ses vêtements et s’apprêtait à quitter le salon de thé avant de rameter trop de petits curieux qu'il aurait bien aimé éliminer, eux aussi.
    Mais quelque chose, ou plutôt quelqu'un l'en empêcha.

    « Mais pourquoi vous ne me laissez pas tranquille à la fin ? Je ne vous ai rien demandé moi ! Allez torturer quelqu’un d’autre mince ! C’est pas vrai ça, même sur Terre il n’y a pas moyen d’avoir la paix ! »
    -Bientôt, la terre ne sera qu'un amas de lave, tu es au courant ? A ce moment la, il n'y aura de paix nulle part. Je suis prince de la destruction et tu m'as manqué de respect, donc je te tuerais, un jour ou l'autre. Tu paieras en tous les cas.

    Il sourit, d'un sourire en coin froid et sadique révélant une ligne droit de dents blanches. Il pouvait s'énerver autant qu'il voulait. Ce n'était pas un ange qui s'énerve qui allait lui faire peur. En fait, non, il avait peur de personne.
    Il sourit en le voyant approcher, et bien qu'il soit plus grand que lui, ne lâcha pas son regard du sien, et mit meme ses mains dans les poches de son pantalon, pour bien lui montrer qu'il n'était pas le moins du monde intéressé par ce qu'il avait à dire.

    « Je n’aime pas votre petit jeu, et je vous préviens tout de suite. Je ne vous permettrai jamais de jouer avec moi. Vous êtes peut-être un des maitres des cercles de l’Enfer mais vous n’êtes au fond qu’un démon. Je n’ai pas peur de vous et je sais me défendre quand il le faut. Vous prenez sûrement ces mots à la légère mais vous devriez faire attention. Vous n’avez aucune emprise sur moi et n’en aurez jamais, ce qui est très différent quand on considère qu’avec un seul mot je peux vous tuer. Tentez quoique ce soit, et je n’hésiterai pas à les dire. Au moins ça me débarrassera d’une gêne.»
    C'était fois si, le démon ne s'énerva pas, ayant bien compris que cela ne servait strictement à rien. Il n'avait pas peur de lui non plus et c'était bien ce qui le rendait intéressant. Il se contenta de sourire.
    -J'aime bien ta facon de parler. T'es quand meme courageux pour un piaf de ton genre. Ce qui n'empeche pas qu'a la fin, le résultat sera le meme.
    Aussi rapidement que l'éclair, il s'approcha du jeune homme et sourit.
    -Peut etre qu'avant d'en finir avec toi, je jouerais un peu !
    Il laissa sa langue glisser sur le lobe de son oreille et lui donna un violent coup de pieds dans le ventre. Quelques secondes plus tard, il avait quitté la pièce, aussi rapidement que si il n'avait jamais été là.
Revenir en haut Aller en bas
 
Kiriyama Hirô
Angel † Walker

avatar


Emploi : Mannequin et assistant conservateur de musée
Localisation : Tokyo, dans un musée...ou là où il y a des livres, tout simplement. Essayez aussi le resto chinois !

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours
Ven 11 Jan - 21:56

- Bientôt, la terre ne sera qu'un amas de lave, tu es au courant ? A ce moment la, il n'y aura de paix nulle part. Je suis prince de la destruction et tu m'as manqué de respect, donc je te tuerais, un jour ou l'autre. Tu paieras en tous les cas.

Puéril, avait-il envie de dire. Il avait un comportement puéril. Comment un être qui possédait une expérience de vie de plusieurs millions d'années pouvaient se comporter comme un gamin de ce genre ? Il ne comprenait pas. Tout comme il ne comprenait pas le fait qu'il s'acharne ainsi sur lui. Hiro se mit à penser qu'il n'aurait jamais dû lui dire qu'il connaissait son nom originel. Il était maintenant dans un gros pétrin, avec ce démon qui allait le coller aux fesses jusqu'à ce qu'il craque. Lui qui se faisait toujours très discret...Mais il voyait bien qu'il avait beau dire tout ce qu'il voulait, il ne semblait pas vouloir changer d'avis. Et ça, c'était un gros problème. Il tenta même de lui faire comprendre en le menaçant...ça n'eut aucun effet sur le plus petit. Petit certes, mais têtu comme personne, il s’en rendait bien compte. Et c’était frustrant de voir ça. Mais bien pire, il craignait pour la suite des événements. Il sentait au plus profond de lui que sa petite vie tranquille n’allait bien plus exister que dans ses rêves et ses souvenirs…

- J'aime bien ta facon de parler. T'es quand meme courageux pour un piaf de ton genre. Ce qui n'empeche pas qu'a la fin, le résultat sera le meme.
« Vous semblez étonnamment bien sûr de vous… »

Mais l’ange savait qu’il avait raison de l’être. Après tout il ne connaissait que peu de personne qui aient survécue à un affrontement direct avec ce démon-là…Mais il était hors de question que lui, il y succombe ! Le jeune homme plissa les yeux avec un air méfiant quand son adversaire s’approcha de lui.

- Peut etre qu'avant d'en finir avec toi, je jouerais un peu !

Hiro grimaça et se crispa en sentant le subterfuge du plus petit. La sensation de sa langue sur sa peau fut comme une brûlure atroce, mais horriblement agréable en même temps. Un violent frisson le parcouru de part en part, qu’il tenta de réprimer. Il n’arrivait pas à dire si c’était du dégoût ou autre chose, mais c’était vraiment bizarre. Cependant le violent coup qu’il reçu dans l’abdomen peu après ne lui permit pas d’y réfléchir plus que cela et, plié en deux, il observa du coin de l’œil le démon s’en aller. Avec un air victorieux qu’il comptait bien lui faire ravaler ! Mais plus tard. Là il reprit juste simplement son souffle et sortit rapidement du salon de thé, son livre au bras et avec une légère appréhension mêlée à de la colère.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Everybody has a weakness...I'm yours

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Everybody has a weakness...I'm yours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: S.H.I.N.J.U.K.U :: Centre commercial :: Cafés :: Sweetea-