† Code : Kakumei †
† ASTUCE †
N'hésitez pas à pointer des images ou des mots dans un texte, car vous pourriez bien voir une infobulle s'afficher pour vous donner des détails ou découvrir un lien rapide.



Partagez | 
 

 Once upon a time ~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ah Joo Hee
Devil † Keeper

avatar


Emploi : mannequin à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Once upon a time ~~
Dim 7 Oct - 21:59

&
Aihara Takuya & Ah Joo Hee
10 mai 2010 - la nuit


    Il y avait des endroits sur cette Terre qui étaient absolument fascinants. Je ne savais pas pourquoi ils m'attiraient autant. Ce n'était pas la banalité de leur disposition, leurs fonctions propres ou encore leur apparence générale. C'était ce qu'ils dégageaient, et le fait qu'ils étaient de rien, de rien d'autre que de l'imagination et du travail des Humains. Ces Humains que je haïssaient, mais qui, parfois, de leurs propres mains, bâtissaient ce genre d'endroit. Errer la nuit dans Tokyo, cette ville monstrueuse, à l'image de ses habitants, n'avaient rien de plaisant. Je planais dans ce ciel noir, duquel toutes les étoiles disparaissaient tant la ville émettait de lumière en permanence, jamais silencieuse, toujours agitée, toujours résonnant des millions de plaintes silencieuses lancées par les Humains. Tous ne croyaient pas en Dieu, loin de là. Mais tous voulaient être sauvés. Je n'entendais pas moi-même toutes leurs suppliques, mais je connaissais le monde de la nuit à Tokyo et je devinais sans peine de quoi elles étaient faites. "Aidez-moi." "Sauvez-moi." "Donnez-moi ce que je veux." "Libérez-moi."... Vire uniquement pour souffrir et mourir, voilà à quoi était bon les Humains, qui passaient leur vie à supplier dans le vide... même si leurs suppliques étaient forcément entendues, à défaut d'être exaucées. Comme il devait être fatiguant d'être Dieu... Mais parfois, au milieu de tout ce chaos, de cette souffrance collective, les Humains créent. Et parfois, de leur esprit si tordu, si bizarre, naissait des oasis pour l'esprit.

    Tout comme j'aimais ces temples anciens disséminés dans la ville, cet endroit avait attiré mon attention. Je m'étais posée au milieu de cet espace, éclairé par la faible lueur des lampadaires, désert à cette heure de la nuit. Le bruit des grillons berçait l'atmosphère, et une multitude d'insectes en tout genre voletaient autour des lumières. C'était un terrain de jeux, que les Humains bâtissaient pour leurs enfants. Un toboggan, des balançoires, d'étranges petits chevaux en bois posés sur des ressorts, des bancs tout autour, un bac à sable un peu plus loin... L'endroit n'avait rien d'exceptionnel, mais il se dégageait de lui quelque chose. Des échos, des cris d'enfants, des rires, des pleurs... Je restai ainsi quelques minutes, debout, les yeux fermés. Cela n'adoucissait pas mon cœur. Ne me faisait pas prendre les Humains en pitié. Pas même les enfants. Ce n'était pas eux qui comptaient, c'était l'atmosphère qu'ils avaient créés ici... et qui ne disparaîtrait pas si les Humains, eux, disparaissaient.

    Doucement, je marchai jusqu'à une balançoire et m'assis dessus, me balançant à peine du bout du pied. Le quartier était résidentiel, aucun bruit de la ville ne l'agitait, ici. C'était le calme. Je fermai les yeux et inspirai à fond. L'air sentait le métal et la poussière, même ici... oui, même ici, la souillure que les Humains laissaient derrière eux étaient présente.

    "Sois sage", avait dit mon maître.

    J'étais sage. Trop sage. Trop occupée à rêver, et pas assez sur mes gardes. Et s'il y avait pourtant une chose que je détestais, c'était qu'on me prenne par surprise.


{If this be not love, it is madness, and then it is pardonable.

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Aihara Takuya
Angel † Keeper

avatar


Emploi : Secrétaire d'état et chef du parti conservateur

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Once upon a time ~~
Ven 12 Oct - 11:42

C'était étrange, comme certains liens ne se défaisaient pas, malgré tout. C'était étrange comme on ne s'habituait pas au changement, surtout quand il nous était détestable. Le changement, l'erreur, c'est ce qui me séparait d'elle. Même après toutes ces années, je ne pouvais pas l'accepter.

Il y avait en moi comme un traqueur, un instinct qui m'informait d'où elle était, de si elle était saine et sauve. Je la savais bien assez puissante pour se défendre seule, mais il m'était impossible de l'imaginer en danger. De la penser tuer. Même si ce n'était que pour se défendre. Elle restait parfaite en tous points, pour moi.

Ma Joo Hee. Depuis toujours, nous avions été amis, presque famille, dans les hauts lieux du Paradis. Elle était pour moi comme ma sœur. Belle et d'apparence fragile, le caractère doux et posé, je l'appréciais. Comme tout le monde. Ma Joo Hee était comparable à une rose blanche. Elle en avait la beauté simple mais délicate, la subtile élégance, la brillance caractéristique. Son aura était douce et réconfortante. M'avait-elle rendu aveugle ? Je la voyais telle qu'elle était. Même maintenant qu'elle était une démone.

Elle mettait encore mes sens en émoi. Sa proximité m'avait sorti du confort du sommeil dans mes draps blancs. Je n'en étais pas dérangé, non, j'en étais soulagé. Il fallait que j'aille la voir. Observer Joo Hee était devenu l'un de mes passe-temps préférés, je la regardais agir, se mouvoir, respirer, et même dormir, tout m'allait, et tout m'apaisait. Tout le temps que j'avais passé à la suivre... Elle ne m'avait jamais remarqué, puisque je ne l'avais jamais voulu.

M'habillant rapidement et quittant ma demeure en vitesse, je me laissai guider par mon instinct, sachant qu'il m'emmènerait tout droit à elle. Mon cœur s'emballa légèrement à l'idée de la voir à nouveau.

La vision s'offrit à moi comme un cadeau du Paradis. Joo Hee était assise sur une balançoire, baignée par un rayon de lune. Je restai interdit, dissimulé derrière les branchages, à me délecter de sa présence. Elle était calme et tranquille, rêveuse, elle était belle et parfaite. Ma Joo Hee.

Je laissai s'échapper un soupir sans le taire cependant. Joo Hee me manquait tellement, à mes côtés, comme confidente, comme amie. Ces années passées à l'observer passivement n'avaient jamais pu combler ce désir de lui parler, de lui demander « est-ce que ça va ? », de la protéger. J'en avais assez de cette relation passive, à sens unique, et pourtant, il restait une once de peur en moi qui m'empêchait de m'approcher d'elle.

Et si elle avait changé ?

Mon esprit me soufflait qu'elle était toujours la même. Joo Hee était toujours cette beauté délicate qui était incapable de mal. Celle qui s'était occupé de tous les jeunes anges arrivés au Paradis. Et pourtant, il y avait la raison qui me criait qu'elle était une démone, que rester attaché à elle était pécher. Qu'elle était le danger. Joo Hee pourrait-elle me faire du mal, ou pire, s'en faire à elle même ? L'idée m'horrifiait. Non, je devais rester à l'écart. Il valait mieux rester au loin, me tenir à l'écart et continuer ce petit manège, plutôt que d'aller directement vers elle, et de risquer de la perdre à tout jamais.

Je m'étais fait à l'idée, mais il sembla que le Seigneur en décida autrement. Alors que je comptais m'en aller aussi discrètement que j'étais arrivé, je trébuchai sur une branche, et tentant de retrouver mon équilibre, me révélai à ma Joo Hee.

Mon sang se figea lorsqu'elle posa les yeux sur moi. Je me tus, ne trouvant pas quoi dire. Que devais-je faire ? Fuir en vitesse, tout lui expliquer ? Pourquoi est-ce que mon corps restait immobile, malgré tous les appels que mon cerveau lui envoyait ?


 
«god knows»
« They dream in silence, they sleep to die
Erase their silence, erase their life
The burning ashes blacken the day
My sweet sacrifice, redeem and pray. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Ah Joo Hee
Devil † Keeper

avatar


Emploi : mannequin à la Hellsing

Fiche de jeu
† Items † Votre inventaire:


MessageSujet: Re: Once upon a time ~~
Dim 14 Oct - 12:31

    Un bruit. Un bruit si incongru, dans ce silence, dans cette nuit si calme, que j'eus une seconde d'hésitation. C'était un bruit tout à fait humain, une branche qui craque, l'homme contre la nature. Si j'avais pris le temps d'y réfléchir, j'aurais senti qu'aucun danger ne me menaçait. Mais dans ces cas-là, je ne réfléchissais plus vraiment. J'avais acquis des réflexes absolument incontrôlables. En Enfer, bien sûr. Cet endroit où la moindre milliseconde d'inattention peut vous valoir la mort. Dans le meilleur des cas. Se méfier de tout et de tous, toujours partir du principe que l'autre vous veut du mal, ne pas se laisser endormir par ses propos, c'était ainsi que j'avais survécu les premiers temps après ma chute en Enfer. Et on ne se débarrassait pas si facilement de ce genre d'automatisme. Je me levai d'un bond, tous les sens aux aguets, les sens de mon enveloppe humaine, mais aussi mes sens de Démone. Et je sentis une aura surnaturelle, angélique.

    Familière.

    Ce fut avec mes yeux pourtant que je le vis. Il n'avait même pas essayé de se cacher. Il était là, de l'autre côté de la petite aire de jeux, il me regardait. La partie réfléchie de mon esprit essayait de lutter contre mes émotions, cette autre partie de moi qui l'avait déjà reconnu. Explosion de souvenirs, de sensations, de douleur. Pendant une fraction de seconde, je restai immobile face à lui, tel un animal sauvage pris dans les phares d'une voiture. Pendant cette fraction de seconde, je me souvins.

    Je n'avais plus pensé à lui depuis longtemps. Les premiers temps, en Enfer, j'avais très souvent crié son nom. Même déchue, même traînée dans la boue, même torturée par tous ces Démons, je n'y croyais pas. Pendant très longtemps, je m'étais dit que c'était une erreur. Qu'il allait leur expliquer. Me défendre. Et finalement, qu'il allait venir me chercher. Nous étions, après tout, comme les deux faces d'une même pièce au Paradis, lui et moi. Les Anges parfaits, tels que Dieu les avait voulus. Des étoiles dans les Cieux, des exemples, nous attirant autant de haine et de jalousie que d'admiration et d'amour. J'avais moi-même profité de sa lumière, comme d'autres avaient ensuite profité de la mienne. Il était l'un des deux êtres en qui j'avais le plus confiance. Et tous deux m'avaient trahi. Même si à ce jour, je ne savais toujours pas si l'Ange à l'origine de ma chute en Enfer avait essayé de me défendre ou pas, puisque je ne l'avais jamais revu. Mais lui, Aihara Takuya... c'était différent. Il était venu. Sans se départir de sa douceur, de son sourire, il m'avait tranquillement expliqué ce qu'il en était. Avec tant de compassion... il avait signifié mon arrêt de mort, non, pire que ça, ma chute en Enfer !

    Elle fut longue, cette fraction de seconde. J'avais l'impression de m'être dédoublée, l'ancienne Joo Hee pétrifiée sur place, perdue dans ses souvenirs, et la nouvelle, celle qui pour survivre avait dû abandonner sa raison... était déjà sur Takuya.

    Je repris mes esprits alors que je fonçais sur lui, un cri jaillissant de ma gorge. J'étais une Démone désormais. Sans même y avoir réfléchi, je voulais qu'il meure, je voulais lui faire du mal, tout à la fois. Ma main jaillit, droit vers son visage, pathétique attaque, pâle ombre de moi-même. Et soudain mon poignet fut stoppé net, enfermé dans sa main, mes ongles à quelques centimètres de son visage si magnifique. Je tirai sur mon bras, mais sa poigne était de fer, et je savais que je ressemblais à une bête sauvage prise la patte dans un piège, en rage et terrifiée à la fois. Enfin, je retrouvai un peu d'esprit pour prononcer quelques mots.

    "Lâche-moi... lâche-moi... lâche-moi..."

    Ces mots me brulèrent la gorge tant ils étaient pathétiques. Mais je n'y pouvais rien, j'étais coincée entre le passé et le présent, terrifiée et en colère tout à la fois.


{If this be not love, it is madness, and then it is pardonable.

}
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Once upon a time ~~

Revenir en haut Aller en bas
 
 

Once upon a time ~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Code : Kakumei † :: A.S.A.K.U.S.A :: Zone résidentielle :: Terrain de jeux-